Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Focus stacking  (Lu 1186 fois)

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 21 135
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #25 le: mai 02, 2021, 22:49:25 »
Pourquoi, un extrait d'Arnaud17 est une r'éférence absolue ?
Sinon tu peux toujours écrire aux fabricants de rails micrometriques (et à leurs utilisateurs) que ça ne peut pas marcher.

Je t'ai donné un lien précis, destiné à l'amateur que tu sembles être.
Dés que tu auras lu et digéré le texte de ce lien, je peux t'en fournir d'autres.
ceinture noire en cynisme

Fred_76

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 381
  • Sexe: Homme
    • Galerie
Re : Focus stacking
« Réponse #26 le: mai 02, 2021, 22:51:59 »
Je suis tout à fait d’accord avec Séba.

Le focus stacking effectué en changeant la mise au point devient problématique dans certains cas à cause de la modification de focale induite par le changement de position des lentilles (pour déplacer la mise au point). C’est un phénomène bien connu et visible au cinéma quand dans un plan séquence, l’image est mise au point alternativement sur deux personnages. Quelques rares objectifs ne souffrent pas de ce problème et sont surtout utilisés au cinéma, d’ailleurs, mais coûtent très cher.

En macro de précision, cette technique peut donc induire des déformations incompatibles avec la précision de la reproduction voulue.

L’alternative est donc de placer soit l’objet soit l’appareil photo sur un rail micrométrique, et de le déplacer d’une photo à l’autre, sans toucher au réglage de mise au point. Ça revient exactement au même sauf qu’ici on a la certitude que la focale reste inchangée d’une photo à l’autre. Les proportions sont parfaitement respectées même avec un objectif qui souffre de beaucoup de « focus breathing ».

Une autre raison d’utiliser un rail micrométrique est aussi le contrôle exact du point de mise au point, au micron près, ce qu’aucun système de mise au point ne peut faire car il y a trop de jeux dans les bagues de mise au point et les éléments internes à l’objectif. Sur certains sujets, cette précision est primordiale.

Évidemment cette méthode est peu pratique dans les paysages...

Les deux méthodes existent et sont utilisées, quoiqu’en dise Arnaud17.

Voici un lien vers une société qui vend des rails pour cet usage, il y en a plein d’autres.

https://cognisys-inc.com/learn-how-to/focus_stack_how_to

C’est donc comme en voiture, pour aller dans la rue de gauche tu peux juste tourner à gauche au carrefour, ou bien tourner 3 fois à droite pour faire le tour du pâté de maison. Arnaud17, si tu vas dans certains quartiers de Manhattan à New-York, tu comprendras l’intérêt de la deuxième solution !

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #27 le: mai 02, 2021, 23:06:39 »
Les deux méthodes existent et sont utilisées, quoiqu’en dise Arnaud17.

Bien sûr.
Arnaud17 a lu une page où le gars utilise une méthode et s'est dit dans sa petite tête que c'était la seule possible.

D'ailleurs sur la page en question, il y a des paysages et de la proxy, pas de macro. A partir d'un certain rapport de reproduction, le déplacement de l'appareil ou du sujet est une solution plus pratique et sans aucun inconvénient pour l'empilement.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 21 135
  • Sexe: Homme
Re : Focus stacking
« Réponse #28 le: mai 02, 2021, 23:34:31 »
Il est fallacieux de prétendre que le focus stacking utilise forcément un équipement complexe et dispendieux.

Dés l'instant ou l'appareil ou le sujet doivent bouger on n'est plus dans le focus stacking, on dépasse les limites pour aborder un type de prise d'image qui aborde la micro photographie, avec ses propres règles.

Sur ce, je vous laisse volontiers appeler ce que vous voulez avec le nom que vous voulez.

Je continuerais avec mes méthode simples et rustiques, n'en vous déplaise.
ceinture noire en cynisme

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #29 le: mai 02, 2021, 23:48:58 »
Il est fallacieux de prétendre que le focus stacking utilise forcément un équipement complexe et dispendieux.

Dés l'instant ou l'appareil ou le sujet doivent bouger on n'est plus dans le focus stacking, on dépasse les limites pour aborder un type de prise d'image qui aborde la micro photographie, avec ses propres règles.

Sur ce, je vous laisse volontiers appeler ce que vous voulez avec le nom que vous voulez.

Je continuerais avec mes méthode simples et rustiques, n'en vous déplaise.

Bon maintenant que tu as découvert les différentes méthodes tu peux choisir celle qui te plaît.
Mais la prochaine fois renseigne-toi avant de polluer inutilement un fil.

etsocal

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 884
  • Sexe: Homme
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #30 le: mai 03, 2021, 00:58:03 »
Je suis tout à fait d’accord avec Séba.

Le focus stacking effectué en changeant la mise au point devient problématique dans certains cas à cause de la modification de focale induite par le changement de position des lentilles (pour déplacer la mise au point). C’est un phénomène bien connu et visible au cinéma quand dans un plan séquence, l’image est mise au point alternativement sur deux personnages. Quelques rares objectifs ne souffrent pas de ce problème et sont surtout utilisés au cinéma, d’ailleurs, mais coûtent très cher.

En macro de précision, cette technique peut donc induire des déformations incompatibles avec la précision de la reproduction voulue.

L’alternative est donc de placer soit l’objet soit l’appareil photo sur un rail micrométrique, et de le déplacer d’une photo à l’autre, sans toucher au réglage de mise au point. Ça revient exactement au même sauf qu’ici on a la certitude que la focale reste inchangée d’une photo à l’autre. Les proportions sont parfaitement respectées même avec un objectif qui souffre de beaucoup de « focus breathing ».

Une autre raison d’utiliser un rail micrométrique est aussi le contrôle exact du point de mise au point, au micron près, ce qu’aucun système de mise au point ne peut faire car il y a trop de jeux dans les bagues de mise au point et les éléments internes à l’objectif. Sur certains sujets, cette précision est primordiale.

Évidemment cette méthode est peu pratique dans les paysages...

Les deux méthodes existent et sont utilisées, quoiqu’en dise Arnaud17.

Voici un lien vers une société qui vend des rails pour cet usage, il y en a plein d’autres.

https://cognisys-inc.com/learn-how-to/focus_stack_how_to

C’est donc comme en voiture, pour aller dans la rue de gauche tu peux juste tourner à gauche au carrefour, ou bien tourner 3 fois à droite pour faire le tour du pâté de maison. Arnaud17, si tu vas dans certains quartiers de Manhattan à New-York, tu comprendras l’intérêt de la deuxième solution !

Entièrement d'accord bien évidemment.......même pour New York. ;)

Ce n'est pas l'étalage d'un équipement impressionnant qui change la définition du focus stacking.

Quand on fait du focus stacking, seul le plan focal de netteté change, rien d'autre.
L'appareil ne change pas de place, le sujet non plus, on ne touche même pas à l'ouverture.

La même technique peut s'appliquer en studio ou à l'extérieur, à condition de pouvoir positionner le boitier solidement sans qu'il bouge.
L'ordre des prises de vues doit correspondre à l'ordre qu'utilisera le logiciel qui gère les empilements.

Si tu obtiens un résultat qui te plait avec tes méthodes personnelles, c'est parfait mais ça ne s'appelle pas forcément du focus stacking mais peut-être sebamode.

je suis toujours très surpris quand, sur un forum, on peut voir un intervenant qui ne possède que des notions théoriques (imparfaites et/ou erronées) sur un sujet, vouloir

donner des leçons à des personnes qui ont une grande expérience pratique de terrain. Si on rajoute à cela un comportement à la limite agressif.....

Pour parler du problème soulevé par Seba.

Tout comme toi je pratique le focus stacking depuis de longues années et je n'ai jamais rencontré avec Hélicon Focus un problème identique à celui que tu as exposé...à condition
bien évidemment que la série d'images ait été bien réalisée, ce qui pour un sujet statique est en général la règle.

Il serait peut-être intéressant de tester ta série sur un logiciel différent de celui que tu as employé.

Pour répondre à Arnaud 17.

je préciserai que je me suis initié au focus stacking cela fait au moins 7 à 8 ans. Au début et pendant longtemps j'ai pratiqué la méthode par variation de mise au point
mais depuis mon premier rail à vis micrométrique je favorise essentiellement la méthode par déplacement de l'appareil photographique qui de mon point de vue
donne de meilleurs résultats.
 
Ceci est surement dû, entre autres, au fait que l'étagement des prises des vue est plus précis et que le phénomène de focus breathing est évité ipso facto.

Autre avantage, l'emploi d'une platine micrométrique évite de déplacer la mains près de l'extrémité distale de l'objectif ce qui dans le cas de sujets craintifs est un plus
incontestable!!!!!

A propos il est possible des faire des compilations d'images bien au delà de 6 (j'arrive parfois à plus de 100) mais aussi avec seulement 2 images.

"Je continuerais avec mes méthode simples et rustiques, n'en vous déplaise."     S'il  n'y avait que tes méthodes qui soient rustiques....... ;D
Michel

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #31 le: mai 03, 2021, 07:25:50 »
Pour parler du problème soulevé par Seba.

Tout comme toi je pratique le focus stacking depuis de longues années et je n'ai jamais rencontré avec Hélicon Focus un problème identique à celui que tu as exposé...à condition
bien évidemment que la série d'images ait été bien réalisée, ce qui pour un sujet statique est en général la règle.

Il serait peut-être intéressant de tester ta série sur un logiciel différent de celui que tu as employé.

Si ça concerne cette photo de la Porsche, celle-ci est prise au grand-angle et de très près.
Entre la première et la dernière photo, le déplacement de l'appareil est très grand comparé à la distance appareil-sujet.
On est dans un cas qui se rapproche d'une photo de paysage (bien que ce soit de la proxi).
Le logiciel d'empilement (Combine ZP) a fait ce qu'il a pu et je suis même assez étonné qu'il ait réussi à en tirer quelque chose.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 21 135
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #32 le: mai 03, 2021, 10:12:57 »
Bon maintenant que tu as découvert les différentes méthodes tu peux choisir celle qui te plaît.
Mais la prochaine fois renseigne-toi avant de polluer inutilement un fil.

Mon commentaire initial se reportait aux images que tu postait, pas sur des installations très techniques pour dépasser les limites de ce que les gens normaux connaissent comme focus stacking.
Ta petite voiture modèle réduit entrait dans la catégorie focus stacking normal et classique.

Pour avoir raison tu as immédiatement bifurqué sur des exception avec de la publicité par des fabricants.
Ta pratique n'a plus rien à voir avec du focus stacking mais tu insistes pour l'appeler ainsi.

Comme je l'ai déjà dit, quand on est content du résultat, peu importe comment on a fait.

Fidèle à ta réputation, tu a délaissé le vrai sujet pour prendre une bifurcation, histoire d'essayer, par tous les moyens, d'avoir raison sur ta déviance de la pratique qui s'appelle focus stacking.

Je le rappelle ici : quand on prétend faire du focus stacking, on ne joue que sur les mises au point des différents plans de l'image pour assembler le nombre qu'on estime nécessaire en une seule image finale.

Cette définition est simple et n'intègre pas tes considérations très personnelles.

Sur ce, bon vent et comme d'autres avant moi, je cesse de commenter tes élucubrations.
ceinture noire en cynisme

egtegt²

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 279
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #33 le: mai 03, 2021, 10:16:09 »
Il est fallacieux de prétendre que le focus stacking utilise forcément un équipement complexe et dispendieux.

Dés l'instant ou l'appareil ou le sujet doivent bouger on n'est plus dans le focus stacking, on dépasse les limites pour aborder un type de prise d'image qui aborde la micro photographie, avec ses propres règles.

Sur ce, je vous laisse volontiers appeler ce que vous voulez avec le nom que vous voulez.

Je continuerais avec mes méthode simples et rustiques, n'en vous déplaise.
C'est idiot cette phrase : que tu fasses bouger l'appareil photo ou la mise au point, de toute façon la taille de l'objet photographié va changer sur ta photo. La raison est simple : dans un cas tu t'approches et dans l'autre cas le fait de bouger la mise au point modifie la focale de l'objectif (sauf dans le cas rare d'objectif sans focus breathing)

Donc de toute façon la première chose que va devoir faire le logiciel de stacking, c'est de modifier les dimensions des objets , et même probablement un petit peu les proportions sur toutes les photos pour qu'elles soient toutes identiques.

L'avantage du changement de mise au point, c'est que comme tu ne bouges pas, le point de vue reste le même et donc les proportions également alors qu'en se déplaçant les proportions changent. Mais la différence est surtout valable pour des paysages ou des objets de grande et moyenne dimensions (ou comme dans l'exemple de Seba avec un grand angle). Quand on fait de la macro de très petits objets avec un petit télé objectif (ce qui reste tout de même l'essentiel de la macro ;) ), on parle de profondeur de champ de l'ordre du mm et de déplacements de l'ordre de quelques mm donc que ça soit en bougeant la mise au point ou en bougeant le focus, la différence est faible.

A moins que tu ne joues sur le terme "Focus" pour prétendre qu'on n'a le droit de changer que la mise au point ?

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #34 le: mai 03, 2021, 10:22:38 »
Pour avoir raison tu as immédiatement bifurqué sur des exception avec de la publicité par des fabricants.
Ta pratique n'a plus rien à voir avec du focus stacking mais tu insistes pour l'appeler ainsi.

Des exceptions...s'il y a bien un domaine où le focus stacking est utile, c'est en macro (pour le paysage c'est plutôt anecdotique).
Et en macro, très généralement pour faire la mise au point on déplace l'appareil photo ou le sujet.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #35 le: mai 03, 2021, 10:35:29 »
Sur ce, bon vent et comme d'autres avant moi, je cesse de commenter tes élucubrations.

Bonne résolution de ta part.
Vu la qualité de tes interventions, c'est une très bonne chose.

cali31

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 126
  • Sexe: Homme
    • Stephane - Un pêcheur de lumières
Re : Focus stacking
« Réponse #36 le: mai 03, 2021, 14:06:02 »
J'utilise régulièrement le focus stacking en photo de paysage car cela me permet de rester dans la zone où mon 16-35 est le meilleur, c'est à dire entre f8 et f11...

Après je ne me prends pas trop la tête, Hélicon Focus fait très bien le boulot... Quand les feuillages ont bougé, il faut passer par l'onglet "retouche" d'Hélicon où on peut retoucher au pinceau localement en choisissant la bonne photo dans la pile. Pour l'eau en général il gère ça très bien, sinon, comme pour les feuillage, je passe par l'onglet retouche d'Hélicon.

2 petits exemples où j'ai fait du focus stacking :





seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #37 le: mai 03, 2021, 14:31:39 »
J'utilise régulièrement le focus stacking en photo de paysage car cela me permet de rester dans la zone où mon 16-35 est le meilleur, c'est à dire entre f8 et f11...

Après je ne me prends pas trop la tête, Hélicon Focus fait très bien le boulot... Quand les feuillages ont bougé, il faut passer par l'onglet "retouche" d'Hélicon où on peut retoucher au pinceau localement en choisissant la bonne photo dans la pile. Pour l'eau en général il gère ça très bien, sinon, comme pour les feuillage, je passe par l'onglet retouche d'Hélicon.

Oui c'est une bonne alternative, plutôt que de fermer le diaphragme.
Mais en macro, stacking ou pas stacking, le résultat c'est le jour et la nuit. Du moins si on recherche une grande profondeur de champ.

Tikky2

  • Super actif
  • *
  • Messages: 555
Re : Focus stacking
« Réponse #38 le: mai 03, 2021, 15:20:13 »
En fait Arnaud on s'en b...un peu non? Au départ un sujet technique intéressant et tu arrive en donneur de leçon transformer ça en combat sémantique au lieu d'écouter quelqu'un d'expérience dont tu as tout à apprendre....

jaric

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 397
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #39 le: mai 03, 2021, 21:52:29 »
... dans un cas tu t'approches et dans l'autre cas le fait de bouger la mise au point modifie la focale de l'objectif (sauf dans le cas rare d'objectif sans focus breathing)

Même dans ce cas, il s'agit d'un objectif à monture hélicoïdale et sa distance de travail et donc la perspective varient avec le changement de mise au point.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Re : Re : Focus stacking
« Réponse #40 le: mai 04, 2021, 07:20:08 »
Même dans ce cas, il s'agit d'un objectif à monture hélicoïdale et sa distance de travail et donc la perspective varient avec le changement de mise au point.

En fait par allongement du tirage il y a du focus breathing (l'angle de champ diminue en mise au point rapprochée).
Ca plus le changement de point de vue.

iago

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 562
Re : Focus stacking
« Réponse #41 le: mai 04, 2021, 11:22:49 »
J'ai tout lu - mais j'ai pas tout compris...

Si qu'un pouvait me donner un ou deux conseils de base pour essayer le truc... ou un endroit où les trouver.

J'ai fait pas mal de macro, j'ai un soufflet PB4 Nikon et qqs objectifs pour aller dessus - en particulier 55 micro-Nikkor.

merci d'avance

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #42 le: mai 04, 2021, 12:03:57 »
J'ai fait pas mal de macro, j'ai un soufflet PB4 Nikon et qqs objectifs pour aller dessus - en particulier 55 micro-Nikkor.

C'est en général ce que j'utilise, PB4 + 55mm f/3,5.
Je déplace le sujet avec un pas de 0,5mm à 0,05mm selon le grandissement.

iago

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 562
Re : Focus stacking
« Réponse #43 le: mai 04, 2021, 12:40:45 »
Donc sans modification du rapport de grandissement, ni de la mise au point.

Et il semble qu'on puisse utiliser Ps, plus des logiciels dédiés ?

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 266
Re : Re : Focus stacking
« Réponse #44 le: mai 04, 2021, 13:04:45 »
Donc sans modification du rapport de grandissement, ni de la mise au point.

Et il semble qu'on puisse utiliser Ps, plus des logiciels dédiés ?

J'utilise CombineZP et ne connais pas les autres.
Il y a Helicon ou Photoshop effectivement, peut-être d'autres.

iago

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 562
Re : Focus stacking
« Réponse #45 le: mai 04, 2021, 14:26:25 »
OK merci, je vais voir ça.

francoi

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 101
Re : Focus stacking
« Réponse #46 le: mai 04, 2021, 20:57:29 »
Cali 31 je ne connaissais pas l emploi de cette technique pour la photo de paysage, par ex,sur votre 1er clichés, combien de photos ont été faites.
Vs dites que pour éviter le flou sur les feuilles, en cas de vent, on peut sélectionner la photo ds la pile ,je pezsume que pour le mouvement de l eau, c est la même chose.
 En tout cas,merci de m avoir fait découvrir cet usage

wll92

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 421
  • Sexe: Homme
Re : Focus stacking
« Réponse #47 le: mai 05, 2021, 17:12:51 »
Seba,
Partager son expérience est toujours source d'enrichissement pour les autres.
Alors, merci pur ce sujet bien intéressant.
Je n'ai jamais essayé cette pratique (ces pratiques), et avec les beaux jours, et l'envie de me remettre à la macro, je pense tenter le coup.


iago

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 562
Re : Focus stacking
« Réponse #48 le: Hier à 12:54:00 »
Pas réussi à trouver Combine pour Mac. Je vais essayer Zerene Stacker - ça tombe bien, il fait pas beau !