Bandeau Exif

Dans chaque fichier image se cachent de nombreuses informations qui n’apparaissent pas à l’écran quand vous affichez la photo.
On y trouve une foule d’infos, mais aussi des zones que vous pouvez modifier ou compléter vous-même, afin que chacune de vos photos “transporte” automatiquement un certain nombre d’informations.

Ce sont les données exif et les champs IPTC.
Un bon moyen pour signer et légender vos photos…

 
donees-tableau

Les données exif, automatiquement enregistrées par l’appareil photo, sont utiles pour connaître le pédigrée de l’image: boîtier et objectif utilisés, temps de pose, diaphragme, focale, utilisation du flash ou non, date de prise de vue et même, dans certains cas, coordonnées GPS.
Mais on peut aussi compléter soi-même les champs IPTC pour ajouter une légende, enregistrer les coordonnées complètes de l’auteur (nom, prénom, adresse, email, site, etc) et c’est là que nous vous demandons vraiment d’intervenir, avant de transmettre vos photos; afin que chaque image “transporte”, de façon “non détachable”, tous les renseignements permettant de l’identifier.

Cela se fait photo par photo avec un logiciel d’édition ou de retouche, ou automatiquement avec des outils comme Lightroom, sous réserve de les avoir correctement programmés.

Pour travailler comme un pro et ne plus envoyer de photos anonymes,
suivez nos conseils et voyez comment remplir ces fameux champs IPTC