Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?  (Lu 2423 fois)

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 56
Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #25 le: août 07, 2021, 17:49:41 »
[...] Et tu auras sans doute à compenser la montée exagérée du contraste.
Pour faciliter le post-traitement, le RAW me semble indispensable.

+1 pour le RAW et la maîtrise du contraste. Pour éviter que celui-ci ne monte quand je fais de la repro de dia, je traite autant que possible mes RAW en mode "Linéaire".
Ce mode est désigné différemment selon les logiciels : pour des NEF Nikon danx DxO c'est "couleur neutre, tonalité réaliste (gamma 2.2)", dans Capture NX2 c'est "[NL] Neutre". Pour des RAF Fuji, dans Capture One c'est "Réponse linéaire"... Je trouve que c'est plutôt bien adapté pour cet usage.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 129 590
  • Sexe: Homme
  • Depardon de banlieue
    • La galerie photo de Verso
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #26 le: août 07, 2021, 20:31:02 »
Pour éviter que celui-ci ne monte quand je fais de la repro de dia, je traite autant que possible mes RAW en mode "Linéaire".
Ce mode est désigné différemment selon les logiciels : pour des NEF Nikon danx DxO c'est "couleur neutre, tonalité réaliste (gamma 2.2)", dans Capture NX2 c'est "[NL] Neutre". Pour des RAF Fuji, dans Capture One c'est "Réponse linéaire"... Je trouve que c'est plutôt bien adapté pour cet usage.

Hein ?!!!

Faudrait voir à pas tout confondre...

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 355
Re : Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #27 le: août 12, 2021, 11:10:44 »
+1 pour le RAW et la maîtrise du contraste. Pour éviter que celui-ci ne monte quand je fais de la repro de dia, je traite autant que possible mes RAW en mode "Linéaire".
Ce mode est désigné différemment selon les logiciels : pour des NEF Nikon danx DxO c'est "couleur neutre, tonalité réaliste (gamma 2.2)", dans Capture NX2 c'est "[NL] Neutre". Pour des RAF Fuji, dans Capture One c'est "Réponse linéaire"... Je trouve que c'est plutôt bien adapté pour cet usage.

Merci beaucoup je n'y avais pas pensé je vais l'essayer!
A la recherche de la qualité

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 355
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #28 le: août 12, 2021, 11:13:14 »
Entre le SL 5000ED et le 9000 lequel choisir pour la qualité de scan des dias Kodachrome et Velvia? 
A la recherche de la qualité

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 355
Re : Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #29 le: août 12, 2021, 11:33:08 »
+1 pour le RAW et la maîtrise du contraste. Pour éviter que celui-ci ne monte quand je fais de la repro de dia, je traite autant que possible mes RAW en mode "Linéaire".
Ce mode est désigné différemment selon les logiciels : pour des NEF Nikon danx DxO c'est "couleur neutre, tonalité réaliste (gamma 2.2)", dans Capture NX2 c'est "[NL] Neutre". Pour des RAF Fuji, dans Capture One c'est "Réponse linéaire"... Je trouve que c'est plutôt bien adapté pour cet usage.

Oui merci beaucoup, c'est vraiement très efficace! Un grand Merci!
A la recherche de la qualité

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 355
Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #30 le: août 12, 2021, 13:25:05 »
Hein ?!!!

Faudrait voir à pas tout confondre...

Même si le raisonement peut être questioné, cette astuce fait toute la difference! A priori, je retrouve avec ça la qualité des scans du LS5000 sans avoir à débourser plusieurs milliers d'euros pour en acheter un. Je vais encore faire des tests et comparaisons contre les scans que j'ai fait à l'époque des mêmes Kodachromes mais le fait de mettre la courbe des couleurs en mode linéaire dans C1 et d'augmenter l'exposition change tout! Merci merci Oleg! Si cela se confirme je vends mon Leica M240 et j'achète 100 rouleaux de Velvia et d'Ectachrome.

A la recherche de la qualité

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 56
Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #31 le: août 12, 2021, 14:36:37 »
[...] le fait de mettre la courbe des couleurs en mode linéaire dans C1 et d'augmenter l'exposition change tout! [...]

Content de voir que ça répond à tes attentes. C'est plus une astuce qu'un protocole basé sur du démontrable. En effet je cherchais à éviter que le déRAWtiseur n'applique une quelconque fonction de transfert en S, superflue ici, même si les significations de "neutre" ou de "linéaire" en RAW peuvent se discuter, notamment d'un logiciel à l'autre, j'en conviens.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 166
  • Sexe: Homme
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #32 le: août 16, 2021, 14:07:56 »
Je mets ma pierre à l'édifice de cette discussion.
Pour avoir utilisé un Coolscan V pendant une quinzaine d'années, et scanné des milliers de diapos avec, j'ai fini par le revendre pour ne plus utiliser que la méthode de la repro avec APN, qui est, à mes yeux plus qualitative.

C'est pourquoi je suis surpris de lire que la repro n'a pas donné satisfaction à l'auteur du fil.
Il doit y avoir un biais quelque part, car un D810 et un 60mm micro devraient donner le meilleur.

Voici mes conclusions respectives :
Coolscan V :

- L'animal est très lent, surtout avec Nikon Scan 4. Heureusement, avec Vuescan, c'est bien plus rapide, j'ignore pourquoi.
- J'ai toujours eu des soucis en néga noir et blanc pour deux raisons : lumière trop dirigée, qui fait ressortir le grain exagérément. Et absence d'anti poussière, combiné avec la lumière trop dure, qui exagère considérablement les pétouilles. Pas de solution à ce problème, hormis des bidouilles sur les fichiers, que je me refuse à faire.
- Les kodachromes sortent beaucoup trop denses. Limite inutilisable, il faut pousser l'engin dans ses derniers retranchements pour sortir une image potable, et encore, ce n'est pas le pérou.
- Les négas couleurs ne sont pas toujours bien gérés, mais c'est le lot de tous les scanners (couleurs jamais justes) et il n'y a pas de solution facile.

En revanche, les dias standard sortent très bien, la colorimétrie est bonne, l'antipoussière efficace, c'est sans souci avec Nikon Scan 4 (sauf sur les dias sous-ex : il y a très peu de marge dans les ombres). La lumière dure du coolscan ne pose pas de problème en dia, je ne sais pas pourquoi, le grain le ressort pas trop fort. On voit que ce scanner est vraiment fait pour la diapo. Mais avec les logiciels tiers, c'est bien moins facile et convivial, il faut le savoir.

Repro avec APN :
Mon expérience porte sur le D750 essentiellement et un peu sur le D850. J'expose au flash indirect (en manuel), avec un porte négatif d'agrandisseur placé derrière un altuglass (je le change en fonction de l'original à shooter : MF, 24X36 en bande, diapo). En mode RAW.

- Déjà, on peut numériser tous types d'originaux, jusqu'au plan-film (en adaptant le porte vue et la source de lumière)
- En terme de production, c'est long à tout sortir, mais une fois en place, c'est hyper rapide. Une numérisation toutes les 5 secondes, voire moins (en comptant le temps de balancer de l'air comprimé sur les deux faces de l'original). A considérer si on a beaucoup d'images à numériser par séance.
- En diapo : rendu très bon, mais il faut adoucir le contraste de base en utilisant une courbe plus douce et en poussant les curseurs HDR.
- En néga noir et blanc : c'est royal. Une fois inversé, on a un scan normal, mais avec l'avantage de bénéficier d'un grain conforme, tout en ayant tous les détails enregistrés.

- Néga couleur : Très problématique pendant longtemps, jusqu'à ce que je découvre le plug-in Lightroom Negative Lab Pro. Et là, c'est super. Un seul conseil : numériser tout le film avec les mêmes paramètres si on veut un rendu homogène. Il faut trouver la bonne méthode, mais une fois trouvée, j'obtiens des résultats très justes et naturels.

Le problème des pétouilles en l'absence d'anti poussières est à relativiser. Certes, il y en a, mais avec des originaux bien conservés, et avec une bonne poire soufflante, le risque est déjà bien réduit. Par ailleurs, une lumière douce (plaque d'altuglass diffusante) réduit considérablement la visibilité des poussières. C'est finalement un problème assez mineur.

J'ai amélioré au fil des ans ma méthode, et aujourd'hui, je suis pleinement satisfait de mes numérisations. C'est du boulot d'en arriver là, mais je ne reviendrai plus au scanner.

zuiko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 728
  • Sexe: Homme
  • éclectique pour varier les plaisirs...
    • Photos d'ici et d'ailleurs au fil du temps et des rencontres
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #33 le: août 16, 2021, 22:09:40 »
Bonjour titisteph,

concernant le Coolscan V que je pratique toujours, je suis moins sévère que toi concernant les négatifs N&B pour la montée du grain.
Est-ce dû à ma pratique de scanner en mode négatif couleur de ces négas N&B ? Je ne sais pas mais je trouve le grain obtenu assez réaliste et au niveau du rendu j'ai toujours obtenu toutes les tonalités voulues et le contraste adapté à la photo.
Je ne scanne qu'avec Nikonscan 4.03, je sauvegarde en .NEF et traite sous CNX2. J'ai constaté que les scans étaient bien plus rapides sur une machine équipée en USB3 (alors que le scanner est USB 2 seulement pourtant). La puissance du PC influe largement sur les performances du scanner, étonnant ?
J'ai posté assez récemment dans la section critique de nombreux résultats obtenus en N&B. Certains m'ont parfois demandé la version couleur (que je n'ai forcément pas) croyant la photo issue d'un APN.
Pour les pétouilles et les rayures tu as raison, c'est un peu galère mais je vais assez vite avec l'outil intégré de CNX2.

Pour les Kodachromes, la densité ne m'a jamais posé problème mais les pétouilles et du flare sur certaines petites zones très lumineuses beaucoup plus. J'ai tout de même, sur certaines photos obtenu des résultats très proches voir meilleurs que mes tirages Cibachrome ce qui n'est pas une mince affaire.

Et les Ektas c'est vraiment du gâteau, très facile, le problème étant que leurs couleurs dérivent plus vite que celles des Kodachromes dans le temps.

Je ne touche pratiquement pas aux négatifs couleur.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 166
  • Sexe: Homme
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #34 le: août 17, 2021, 09:01:07 »
Salut Zuiko,

Merci pour ton retour d'expérience.
Mon avis concernant l'exagération du grain en noir et blanc avec le Coolscan V vient sans doute de mon habitude de voir des tirages faits avec mon agrandisseur à lumière diffuse, qui estompe beaucoup le grain. Quand je compare ces tirages avec un tirage issu d'une imprimante à pigments Epson (ou un tirage d'un labo Frontier), c'est flagrant, le grain est bien plus marqué. En gros, quand j'utilise un film 100 ISO, j'ai parfois l'impression d'avoir le grain d'un 400, voire plus. Du coup, je supprimais complètement l'accentuation, et ça allait mieux, mais ce n'était pas encore ça.

Maintenant, je retrouve en repro le rendu auquel j'étais habitué, sans pour autant que les fichiers soient mous, l'équilibre est excellent.

Pour ce qui est des tonalités, le Coolscan effectivement savait les restituer complètement en noir et blanc. Je n'ai jamais eu de problème de ce côté.

Pour moi, le défaut du Coolscan, c'était vraiment sa lumière dure qui fait ressortir les pétouilles et le grain en noir et blanc. En néga couleur, le grain ressortait trop aussi (même cas de figure que le noir et blanc), mais en diapo, curieusement, pas de problème. Peut-être simplement parce que je n'avais pas de tirages argentiques d'après diapo pour comparer?

Néanmoins, le Cooscan reste une excellente machine, capable de sortir de supers résultats. C'est heureux, car j'ai scanné presque toute ma photothèque avec!

zuiko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 728
  • Sexe: Homme
  • éclectique pour varier les plaisirs...
    • Photos d'ici et d'ailleurs au fil du temps et des rencontres
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #35 le: août 17, 2021, 10:11:35 »
Il est vrai que mon expérience de tirages était basée sur, sans doute, une lumière plus dirigée que toi car mon agrandisseur est un Vivitar 356 dont la lumière est délivrée par une fibre optique centrale (qui fait le mélange des couleurs des filtres).
Cela dit je n'ai jamais utilisé l'accentuation intégrée à Nikonscan car c'est très facile de la doser à postériori.
Ton rendu sans grain des Ektas, que j'ai aussi observé, ne serait-il pas dû au système infrarouge intégré de dépétouillage du Coolscan qui a tendance justement à désaccentuer le scan ? En effet mes scans d'Ektas ont toujours besoin d'un petit coup d'accentuation en post-traitement que j'ai attribué à ce système.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 166
  • Sexe: Homme
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #36 le: août 17, 2021, 14:39:03 »
Citer
Ton rendu sans grain des Ektas, que j'ai aussi observé, ne serait-il pas dû au système infrarouge intégré de dépétouillage du Coolscan qui a tendance justement à désaccentuer le scan ? En effet mes scans d'Ektas ont toujours besoin d'un petit coup d'accentuation en post-traitement que j'ai attribué à ce système.

C'est vrai, c'est très possible. En effet, l'anti-poussières (que j'utilisais à chaque fois en diapo) ramollit légèrement l'image.

prestinox

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 343
  • Sexe: Homme
  • prestinox [at] free.fr
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #37 le: octobre 27, 2021, 08:58:01 »
Hello,

J'ai la trilogie : LS5000, LS50 et LS9000. En fait, je les ai tous à partir du LS1000 sauf le LS40 (vendu). Les LS4000 ont des soucis de FireWire, j'ai tous les composants et je cherche un électronicien près de Lyon capable de me les changer. Je fais encore les alims, c'est de la soudure traditionnelle mais les CMS à 80 pattes... Mes yeux ne suivent plus.

Mon LS5000 est équipé d'un chargeur SF-210 50 diapos, le LS50 me sert à rescanner des dias mal passées et le 9000 pour du N&B MF. Pour ce qui est de voir la différence entre un scan de 5000 et un scan de 50 sur des photos de voyages qui datent... Je n'ai pas encore atteint les films 35mm N&B  ni les kodachrome (il y en a mais elles ne sont-pas de moi).

NS 4.03 pour Vista x64 fonctionne bien sous W10 x64 avec le driver de VueScan mais parfois ça bugue sans prévenir. Il semble que ce soit une question de gestion de la RAM. Son avantage est de produire des fichiers .nef lisibles par tous les softs Nikon, même le dernier Studio. Par contre pas par DxO ou Adobe. Il faut du TIFF.

VueScan Pro est un logiciel extra quand on sait le paramétrer proprement pour du TIFF et/ou du JPEG. Il permet de faire un scan en 2 passes pour récupérer les hautes et basses lumières. On peut faire plus mais ça rame. Ce qu'il faut super bien régler, c'est la balance des couleurs en fonction des films. On sépare donc en lots identiques. Ce soft n'est pas cher et prend en charge tous les scanners alors que SilverFast est une version mono-scanner. Il est cher, trop cher et ne vaut donc pas trop le coup sauf à l'avoir avec le scanner.

J'ai écrit un PDF illustré de la configuration de VueScan en français. Si ça vous tente...

Alors, à la question du post initilal : est-ce qu'un Nikon LS5000 est encore raisonnable ? La réponse est oui, absolument à condition de l'entretenir (dépoussièrage, nettoyage de miroir, etc). On peut le réparer avec des pièces de LS40, 4000 et 50. C'est pareil à l'exception du capteur et de la carte mère. Si on respecte de le tenir suffisamment éloigné des recoins afin qu'il ne chauffe-pas, aucun risque. Il y a peu de pièces qui peuvent s'user et l'impression 3D fait des miracles sur certaines pièces mais trouver un LS40 ou LS4000 HS est facile.

Pour l'électronique, il existe des pannes connues mais elles sont réparables. Sachez qu'i est presque impossible de trouver une façade ou une carte mère d'occasion, donc on en prend soin. Pareil pour le 9000.

Je prépare des vidéos sur l'entretien de ces scanners, la suivante est sur le 9000 et celle qui terminera sera sur les 40/4000/50/5000 car c'est exactement identique à peu de choses près. C'est juste très long à faire et à monter.

Voilà ce que je peux en dire alors bons scans ;)

Maintenant, en trouver un neuf est quasi-impossible ou c'est certainement une arnaque et surtout, vu l'âge, il faut vérifier le miroir et la graisse. Même neuf, il aura son âge.

Fab

Bru

  • -
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 888
  • Le vrai voyageur ne sait pas où il va.
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #38 le: octobre 29, 2021, 12:26:07 »
La garantie légale de 2 ans doit être difficile à assumer, Nikon ne les répare plus.

Mais c'est costaud, il n'y a pas de raison qu'il tombe en panne.
Dyslexique ou Disslexyque ?

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 947
    • Ma Galerie
Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #39 le: octobre 29, 2021, 13:31:32 »
J'ai écrit un PDF illustré de la configuration de VueScan en français. Si ça vous tente...

J'utilise VueScan Pro. Le manuel en ligne est correct et bien fait, mais je suis preneur de nouveaux conseils, au cas où je serais passé à côté de quelque chose d'important.
Mon adresse email est sur mon site, en bas à droite de sa page d'accueil.
Merci d'avance !!

rsp

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 878
  • Sexe: Homme
  • R & M
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #40 le: octobre 30, 2021, 09:47:44 »
Je suis très intéressé moi aussi.
Il suffit de cliquer sur la petite enveloppe sous mon avatar, merci d'avance !

pphilippe

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 503
  • Sexe: Homme
Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #41 le: novembre 01, 2021, 11:56:16 »
Hello,

J'ai la trilogie : LS5000, LS50 et LS9000. En fait, je les ai tous à partir du LS1000 sauf le LS40 (vendu). Les LS4000 ont des soucis de FireWire, j'ai tous les composants et je cherche un électronicien près de Lyon capable de me les changer. Je fais encore les alims, c'est de la soudure traditionnelle mais les CMS à 80 pattes... Mes yeux ne suivent plus.

Mon LS5000 est équipé d'un chargeur SF-210 50 diapos, le LS50 me sert à rescanner des dias mal passées et le 9000 pour du N&B MF. Pour ce qui est de voir la différence entre un scan de 5000 et un scan de 50 sur des photos de voyages qui datent... Je n'ai pas encore atteint les films 35mm N&B  ni les kodachrome (il y en a mais elles ne sont-pas de moi).

NS 4.03 pour Vista x64 fonctionne bien sous W10 x64 avec le driver de VueScan mais parfois ça bugue sans prévenir. Il semble que ce soit une question de gestion de la RAM. Son avantage est de produire des fichiers .nef lisibles par tous les softs Nikon, même le dernier Studio. Par contre pas par DxO ou Adobe. Il faut du TIFF.

VueScan Pro est un logiciel extra quand on sait le paramétrer proprement pour du TIFF et/ou du JPEG. Il permet de faire un scan en 2 passes pour récupérer les hautes et basses lumières. On peut faire plus mais ça rame. Ce qu'il faut super bien régler, c'est la balance des couleurs en fonction des films. On sépare donc en lots identiques. Ce soft n'est pas cher et prend en charge tous les scanners alors que SilverFast est une version mono-scanner. Il est cher, trop cher et ne vaut donc pas trop le coup sauf à l'avoir avec le scanner.

J'ai écrit un PDF illustré de la configuration de VueScan en français. Si ça vous tente...

Alors, à la question du post initilal : est-ce qu'un Nikon LS5000 est encore raisonnable ? La réponse est oui, absolument à condition de l'entretenir (dépoussièrage, nettoyage de miroir, etc). On peut le réparer avec des pièces de LS40, 4000 et 50. C'est pareil à l'exception du capteur et de la carte mère. Si on respecte de le tenir suffisamment éloigné des recoins afin qu'il ne chauffe-pas, aucun risque. Il y a peu de pièces qui peuvent s'user et l'impression 3D fait des miracles sur certaines pièces mais trouver un LS40 ou LS4000 HS est facile.

Pour l'électronique, il existe des pannes connues mais elles sont réparables. Sachez qu'i est presque impossible de trouver une façade ou une carte mère d'occasion, donc on en prend soin. Pareil pour le 9000.

Je prépare des vidéos sur l'entretien de ces scanners, la suivante est sur le 9000 et celle qui terminera sera sur les 40/4000/50/5000 car c'est exactement identique à peu de choses près. C'est juste très long à faire et à monter.

Voilà ce que je peux en dire alors bons scans ;)

Maintenant, en trouver un neuf est quasi-impossible ou c'est certainement une arnaque et surtout, vu l'âge, il faut vérifier le miroir et la graisse. Même neuf, il aura son âge.

Fab

Vraiment impatient de regarder tes vidéos sur l'entretien des scanners. Sinon, ton PDF sur VueScan  m'intéresse aussi beaucoup.
Merci pour tous ces partages.

Philippe

ORION

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 020
  • Sexe: Homme
Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #42 le: janvier 17, 2022, 13:33:06 »
C'est le meilleur scanner de dia "grand public" (pour avoir mieux, c'est LS-9000 ou scanners à tambour, mais on change de catégorie...).

C'est un "vrai" 16 bits, avec une résolution de 4 000 dpi.

Il était installé au club sur un PC tournant sous Seven, et tourne maintenant (NikonScan) sous Win10.

Avec le chargeur 50 dias, la productivité est sympa : tu charges les diapos, tu lances NikonScan et tu pars faire autre chose !
Le gros bémol, c'est le prix, ainsi que l'absence de SAV(?)* en cas de pépin...

Je cherche justement un (bon) dépanneur pour mon LS 9000 ED.

BE51

  • Actif
  • *
  • Messages: 35
Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #43 le: janvier 21, 2022, 19:44:33 »
Je cherche justement un (bon) dépanneur pour mon LS 9000 ED.
Un APN un peu évolué est une bonne solution aujourd'hui, bien plus rapide et pratique que ces scanners à l'ancienne.
Je me suis fait un banc de repro avec mon Sony Alpha et j'obtiens de très bons résultats.
Les photos anciennes ayant  souvent des couleurs dégradées, je les corrige avec DxO.
Je ne crois guère à la correction des logiciels comme Silverfast quand je vois que mes pellicules ont toutes vieilli différemment. Je corrige avec DxO et c'est très rapide.
Finalement je ne vois guère que la chasse aux poussières qui soit un avantage pour la solution à l'ancienne !

zuiko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 728
  • Sexe: Homme
  • éclectique pour varier les plaisirs...
    • Photos d'ici et d'ailleurs au fil du temps et des rencontres
Re : Re : Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #44 le: janvier 21, 2022, 20:56:09 »
Finalement je ne vois guère que la chasse aux poussières qui soit un avantage pour la solution à l'ancienne !

+ la chasse aux rayures
+ la transformation en positif des négatifs couleur.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 129 590
  • Sexe: Homme
  • Depardon de banlieue
    • La galerie photo de Verso
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #45 le: janvier 23, 2022, 22:23:49 »
Je cherche justement un (bon) dépanneur pour mon LS 9000 ED.

C'est le hic, justement...

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 166
  • Sexe: Homme
Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #46 le: janvier 25, 2022, 08:26:32 »
Citer
+ la chasse aux rayures
+ la transformation en positif des négatifs couleur.

Il est vrai que les bons scanners équipés de la fonction ad-hoc auront toujours un avantage sur la repro pour ce qui concerne les rayures et poussières. Mais il ne faut pas croire que la repro soit catastrophique sur ce plan. Les problèmes de ce genre sont largement minimisés avec l'emploi d'une lumière diffuse. Et n'oublions pas que les anti-poussières ne marchent pas pour les films N et B.

Pour ce qui est des négatifs couleur, si on investit dans le plug-in Negative Lab Pro, on est au moins à égalité avec un bon scanner. Depuis que j'ai découvert ce logiciel, j'ai considéré que le dernier avantage d'un scanner avait sauté. J'ai d'ailleurs fini par revendre mon Coolscan V, et je n'ai jamais regretté.

zuiko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 728
  • Sexe: Homme
  • éclectique pour varier les plaisirs...
    • Photos d'ici et d'ailleurs au fil du temps et des rencontres
Re : Re : Nikon LS 5000 ED - encore raisonable?
« Réponse #47 le: janvier 25, 2022, 09:35:38 »
Pour ce qui est des négatifs couleur, si on investit dans le plug-in Negative Lab Pro, on est au moins à égalité avec un bon scanner. Depuis que j'ai découvert ce logiciel, j'ai considéré que le dernier avantage d'un scanner avait sauté. J'ai d'ailleurs fini par revendre mon Coolscan V, et je n'ai jamais regretté.

Cela suppose qu'on utilise lightroom ce qui n'est pas le cas de tout le monde... (moi en particulier)