+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ L'AGORA ]
| |-+  A BATONS ROMPUS (l'actu photo)
| | |-+  Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
Identifiant
Passe
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Anecdotes d'un conducteur de bus parisien  (Lu 38381 fois)
rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« le: Mai 07, 2013, 22:55:06 »

Bonjour
Dans un autre fil où je parlais de ma rencontre avec un ancien ministre de la culture, je vous parlais de ma tendance à être un machiniste de la RATP pour le moins bavard qui ne peut s'empêcher de profiter des feux rouges et des embouteillages pour prendre le micro et faire découvrir Paris à ma manière aux voyageurs de mon bus.
En espérant que cela vous plaira, j'ouvre ce fil afin de vous proposer quelques unes de mes histoires.

Pour commencer, partons sur ma ligne actuelle, le 63, Gare de Lyon - Porte de la Muette.
En direction de la Gare de Lyon, le 63 emprunte le boulevard Saint-Germain dans sa totalité et au carrefour de l'Odéon, passe devant la statue de Danton. Né à Arcis-sur-Aube, le célèbre révolutionnaire habitait à cet endroit, là où se trouve aujourd'hui sa statue. D'ailleurs, avec le 63, on traverse sa salle à manger !
Quant à la statue, elle a été érigée à l'occasion du centenaire de la Révolution et sur le piédestal on peut lire quelques phrases restées célèbres : "Après le pain, l'éducation est le premier besoin du peuple" (cela va faire plaisir aux enseignants) ou encore : "Pour vaincre les ennemis de la patrie, il nous faut de l'audace, encore de l'audace et toujours de l'audace".
Détail amusant, le docteur Guillotin habitait dans le même quartier, juste de l'autre côté de l'actuel boulevard Saint-Germain.
Amitiés
Pierre
Signaler au modérateur   Journalisée

thierry01150
Super actif
*
Messages: 1 216



« Répondre #1 le: Mai 07, 2013, 23:00:27 »

Avec quelques photos?
Signaler au modérateur   Journalisée

May the Pasta be with you
rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #2 le: Mai 07, 2013, 23:02:10 »

Pasteur Wagner
Cet arrêt de la ligne 20 (que je conduis aussi de temps à autre), se situe dans le boulevard Beaumarchais, bien connu de nombreux chassimiens à cause de ses magasins de photo, au-dessus de la Bastille.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cela n'a strictement rien à voir ni avec le célèbre découvreur de vaccins, ni avec le compositeur.
En fait, il s'agit d'un révérend protestant, donc un pasteur, qui s'appelait Monsieur Wagner.
En 1907, il fait construire au numéro 7 bis de la rue qui porte aujourd'hui son nom, un temple protestant.
Ce saint-homme avait consacré une grande partie de sa vie à venir en aide aux habitants du quartier de la Bastille et c'est donc tout naturellement que cette rue lui rend hommage.
Signaler au modérateur   Journalisée

rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #3 le: Mai 07, 2013, 23:03:41 »

Avec quelques photos?
Pourquoi pas, mais il faut que j'ai le temps de les faire.
Sinon, si vous possédez des photos concernant les sujets évoqués, rien ne vous interdis de les poster, bien au contraire.
Signaler au modérateur   Journalisée

rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #4 le: Mai 07, 2013, 23:09:53 »

Quinze-Vintgts
Toujours sur la ligne 20, mais aussi sur le 91 qu'il m'arrive de conduire également, se trouve l'Hôpital des Quinze-Vingts, près de la Bastille (derrière l'Opéra).
L'hôpital des Quinze-Vingts, qui jusqu'en 1780 se trouvait non pas faubourg-Saint-Antoine mais faubourg Saint-Honoré, avait été créé en 1260 à l'initiative de Saint-Louis pour accueillir des jeunes aveugles que le roi avait pris en pitié.
L'établissement d'origine pouvait accueillir 300 patients.
Ceux-ci étaient répartis en quinze chambres pouvant accueillir vingt personnes, ce qui vous donne l'explication du nom de l'hôpital.
Et si on fait la multiplication, 15 x 20 = 300.
Et de nos jours, il s'agit toujours d'un établissement spécialisé dans l'ophtalmologie.
Signaler au modérateur   Journalisée

rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #5 le: Mai 07, 2013, 23:20:31 »

Dialogue de sourds
Autre genre d'histoire.
Un jour, alors que je conduis le bus 38 en direction de la gare du Nord, une dame monte dans le boulevard Sébastopol, à l'arrêt Etienne Marcel.
Elle me demande comment elle doit faire pour se rendre à la Gare Saint-Lazare.
Je lui réponds : "il vous suffit de descendre au deuxième arrêt, à Strasbourg-Saint-Denis, puis de prendre le bus 20".
Elle me dit alors : "vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt le troisième arrêt ?"
Moi : "non Madame, c'est le second".
Elle : "mais vous ne croyez pas que c'est quand même le troisième arrêt"
Moi (en la regardant et en se demandant si elle ne se moque pas de moi) : "Non Madame, je vous assure qu'il s'agit du second arrêt".
Elle : "Oui, mais est-ce que ce n'est pas au troisième arrêt que je dois descendre ?"
Moi (qui malgré tous mes efforts pour rester courtois commence à perdre patience, tandis que derrière dans le bus les autres voyageurs ont du mal à se retenir pour ne pas éclater de rire) : "Ecoutez Madame, vous faîtes ce que vous voulez, mais je vous assure que si vous descendez au troisième arrêt à Château d'Eau vous ne risquez pas de trouver le bus 20 !"
Et elle est descendue... au second arrêt. Ouf !
Signaler au modérateur   Journalisée

jaric
Hyper actif
*
Messages: 4 954



« Répondre #6 le: Mai 07, 2013, 23:43:33 »

Il est sûr qu'en faisant ce métier, tu dois en voir de drôles sur la nature humaine  Roulement des yeux
Signaler au modérateur   Journalisée
jean-fr
Hyper actif
*
Messages: 5 048



« Répondre #7 le: Mai 07, 2013, 23:46:37 »

Dialogue de sourds
Autre genre d'histoire.
Un jour, alors que je conduis le bus 38 en direction de la gare du Nord, une dame monte dans le boulevard Sébastopol, à l'arrêt Etienne Marcel.
Elle me demande comment elle doit faire pour se rendre à la Gare Saint-Lazare.
Je lui réponds : "il vous suffit de descendre au deuxième arrêt, à Strasbourg-Saint-Denis, puis de prendre le bus 20".
Elle me dit alors : "vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt le troisième arrêt ?"
Moi : "non Madame, c'est le second".
Elle : "mais vous ne croyez pas que c'est quand même le troisième arrêt"
Moi (en la regardant et en se demandant si elle ne se moque pas de moi) : "Non Madame, je vous assure qu'il s'agit du second arrêt".
Elle : "Oui, mais est-ce que ce n'est pas au troisième arrêt que je dois descendre ?"
Moi (qui malgré tous mes efforts pour rester courtois commence à perdre patience, tandis que derrière dans le bus les autres voyageurs ont du mal à se retenir pour ne pas éclater de rire) : "Ecoutez Madame, vous faîtes ce que vous voulez, mais je vous assure que si vous descendez au troisième arrêt à Château d'Eau vous ne risquez pas de trouver le bus 20 !"
Et elle est descendue... au second arrêt. Ouf !

Excuse-moi mais ... tu es sûr que ce n'est pas le troisième arrêt ?

 Grimaçant
Ok, je sors ----->
Signaler au modérateur   Journalisée
rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #8 le: Mai 07, 2013, 23:57:30 »

Monseigneur Roncalli
Après avoir franchi le pont de l'Alma, le bus 63 se dirige vers le Trocadéro en remontant l'avenue du président Wilson.
Au numéro 10 de cette avenue, se trouve la nonciature, résidence du nonce apostolique à Paris, ou si vous préférez, l'ambassadeur du Vatican.
Le plus célèbre d'entre eux a très certainement été, entre 1944 et 1953, Monseigneur Roncalli, connu pour être toujours prêts des gens et pour être doté d'un sens de l'humour particulièrement développé.
Mon papa était alors grand clerc à Notre-Dame, ce qui correspond à un enfant de chœur ayant atteint l'âge adulte.
Il lui a donc servi la messe à plusieurs reprises.
Un jour, à l'issue d'un office, Monseigneur Roncalli a proposé à mon père de le déposer chez lui, car à cette époque il habitait le quartier de l'Etoile où ma grand-mère était concierge.
Mon père s'est donc retrouvé installé aux côtés de Monseigneur Roncalli, dans la voiture diplomatique du Vatican, à traverser tout Paris, sans savoir qu'il avait voyagé avec celui qui quelques années plus tard, en 1958, deviendra mondialement connu sous le nom de... Jean XXIII.
Signaler au modérateur   Journalisée

rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #9 le: Mai 08, 2013, 00:08:52 »

Célibataire
Un jour, alors que je conduisais le bus 38, j'étais arrêté au feu rouge, sur le pont Saint-Michel.
Comme celui-ci est un peu longuet, je me suis mis à faire une petite annonce de bienvenue :
"Mesdames et Messieurs bonjour et bienvenue à bord de la ligne 38. Cet autobus est à destination de la Porte d'Orléans. Je vous souhaite un bon voyage et un excellent après-midi". Puis sur ma lancée j'ai alors continué ainsi : Les jolies filles sont invitées à nous gratifier de leur plus beau sourire et les célibataires sont invitées à se présenter auprès du conducteur".
Et là une demoiselle absolument ravissante, il faut bien l'avouer, qui était assise au fond du bus se lève et traverse tout le véhicule pour venir me voir.
A l'intérieur du bus le silence se fait et tout le monde retient son souffle, moi le premier, pour savoir ce qu'il va se passer.
Je peux vous assurer que pendant dix secondes j'y ai cru, mais manque de chance, la demoiselle avait trouvé cela tellement amusant qu'elle avait décidé de jouer le jeu et elle est juste venue me dire merci de l'avoir fait tant rire. De plus, elle était avec son petit ami.  Fâché
Grrr...
S'il y a une chose que je déteste par dessus tout, ce sont bien les petits amis.  Fâché
Re-Grrr...
Signaler au modérateur   Journalisée

mae75
-
Hyper actif
*
Messages: 7 392


« Répondre #10 le: Mai 08, 2013, 00:15:15 »

C'est toi qui fait la manche sur ma ligne tous les matins de mon dur labeur? 

;-)
Signaler au modérateur   Journalisée
rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #11 le: Mai 08, 2013, 00:22:24 »

La belle polonaise
Le bus 63 emprunte le quai d'Orsay et passe donc à côté du Palais Bourbon et du bâtiment qui le jouxte, l'hôtel de Lassay.
Si vous en aves la possibilité, je vous recommande d'ailleurs d'aller le visiter, et ainsi vous saurez vraiment ce que veut dire l'expression "les ors de la République".
Depuis 1832, l'hôtel de Lassay est la résidence du président de l'Assemblée Nationale.
Sous le Second Empire, le locataire était le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III.
Il aimait bien organiser des fêtes pour le moins animées et au cours d'un bal, une belle invitée polonaise disparait soudain, suivie de près par le duc.
Cinq minutes, dix minutes, quinze minutes... On est sans nouvelles de notre polonaise et de notre duc.
Les invités commencent alors à se poser quelques questions, quand on les voit enfin réapparaître.
Ceux qui avaient encore quelques doutes sur la nature de la disparition on alors vite compris de quoi il en retournait réellement : en effet, la plaque de la légion d'honneur du duc de Morny était restée accrochée dans les dentelles de la robe de notre jolie polonaise !  Grimaçant
Cela vous rappellera sans doute des faits plus récents, mais le duc de Morny était réputé pour être un grand amateur de jolies femmes et par rapport à lui, qui vous savez peut sans contestation possible être considéré comme un simple amateur... (fin de la parenthèse politique, pas de dérive s'il vous plait car sinon on va encore avoir des problèmes avec la modération).
Signaler au modérateur   Journalisée

Verso92
Pilier du forum
*
Messages: 97 493



WWW
« Répondre #12 le: Mai 08, 2013, 00:33:35 »

S'il y a une chose que je déteste par dessus tout, ce sont bien les petits amis.  Fâché

Surtout s'ils sont baraqués...  ;-)
Signaler au modérateur   Journalisée

eiger1004
Hyper actif
*
Messages: 9 529



WWW
« Répondre #13 le: Mai 08, 2013, 00:39:57 »

Merci pour cette visite de Paris sans qu'il me soit nécessaire de m'y rendre.
Signaler au modérateur   Journalisée

Eric Michel
Macfredx
Hyper actif
*
Messages: 3 732



« Répondre #14 le: Mai 08, 2013, 05:50:20 »

Très intéressant ; ce doit être agréable de prendre ton bus.  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Mangez des pommes Clin d'oeil
unbridgesinonrien
Super actif
*
Messages: 1 658



« Répondre #15 le: Mai 08, 2013, 08:18:32 »

je me suis arrêté faire quelques vitrines  boulevard Beaumarchais

en reprenant le 63 je n'ai plus les commentaires .... est ce normal ou faut il se plaindre a la RATP ?   Grimaçant

une question: comment êtes vous perçus par les autres conducteurs de bus ?
Signaler au modérateur   Journalisée
rail77
Hyper actif
*
Messages: 2 809



WWW
« Répondre #16 le: Mai 08, 2013, 08:50:41 »

Bonjour
Sur le boulevard Beaumarchais, c'est le bus 20 (ou le 65) !
Les autres conducteurs ?
A la porte d'Orléans, ils m'appelaient "Open Tour".
Un jour j'ai eu un collègue qui est venu se plaindre auprès de moi car il avait eu des voyageurs qui lui ont demandé si lui aussi il racontait des histoires.  Souriant
Dans mon dépôt actuel, ils s'y sont faits. En réalité, je crois qu'ils s'en moquent totalement. Clin d'oeil
Pour ce qui est de la direction de la RATP, le chef du 38 m'avait dit que tant que les voyageurs étaient d'accord il n'y avait pas de problème.
Mon chef direct sur le 63, je crois qu'il s'en manque aussi un peu.
Je lui ai demandé de changer les micros pour en avoir de meilleur qualité mais il a refusé car il a dit que sinon je deviendrais totalement intenable !
Par contre, celui du 20 est aussi un passionné d'histoire et un jour il est venu avec moi entre la Gare de Lyon et la Gare-Saint-Lazare. Résultat, je commençais à raconter une histoire au micro et lui il complétait les anecdotes pour le plus grand plaisir des mamies qui étaient dans le bus ce jour là. C'était le gros bazar sur les Grands Boulevards. On a mis plus d'une heure et demie pour faire le trajet et personne n'a râlé !
Au niveau de la direction à un niveau plus élevé, ils ne disent rien car quelques voyageurs ont eu la gentillesse d'écrire pour dire qu'ils étaient satisfaits. Le service communication est venu un jour dans le bus tourner quelques séquences vidéo et depuis le film (qui montre également deux collègues de mon dépôt) est diffusé aux nouveaux conducteurs pendant leur formation ainsi qu'aux agents de maîtrise dans le cadre de séminaires sur la qualité de service.
Par contre je fais vraiment cela pour le plaisir et je n'ai jamais eu de prime ou de promotion par rapport à mes bavardages. Triste
Bonne journée et à bientôt (suite des histoires probablement jeudi ou vendredi soir).
Amitiés
Pierre
Signaler au modérateur   Journalisée

diogene
Hyper actif
*
Messages: 3 628


« Répondre #17 le: Mai 08, 2013, 08:59:29 »

Je te félicite et serais heureux de faire un petit tour dans ton bus, de faire ta connaissance.
Tu as un comportement qui va faire aimer la RATP et (presque) perdre les rancunes contre les jours de grève sauvages.
Bravo et merci pour toute cette instruction que tu partages.
Signaler au modérateur   Journalisée
Verso92
Pilier du forum
*
Messages: 97 493



WWW
« Répondre #18 le: Mai 08, 2013, 09:07:50 »

En fait, tu te la pètes un peu, quand même : pour ma part, je prends assez souvent le métro (ligne 1), et là aussi la conductrice commente le trajet : à chaque station, elle donne dans le micro le nom de la station (une fois avant d'y entrer, et une fois que la rame est à quai).
Signaler au modérateur   Journalisée

printo
Très actif
*
Messages: 342


« Répondre #19 le: Mai 08, 2013, 09:15:33 »

Dialogue de sourds
Autre genre d'histoire.
Un jour, alors que je conduis le bus 38 en direction de la gare du Nord, une dame monte dans le boulevard Sébastopol, à l'arrêt Etienne Marcel.
Elle me demande comment elle doit faire pour se rendre à la Gare Saint-Lazare.
Je lui réponds : "il vous suffit de descendre au deuxième arrêt, à Strasbourg-Saint-Denis, puis de prendre le bus 20".
Elle me dit alors : "vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt le troisième arrêt ?"
Moi : "non Madame, c'est le second".
Elle : "mais vous ne croyez pas que c'est quand même le troisième arrêt"
Moi (en la regardant et en se demandant si elle ne se moque pas de moi) : "Non Madame, je vous assure qu'il s'agit du second arrêt".
Elle : "Oui, mais est-ce que ce n'est pas au troisième arrêt que je dois descendre ?"
Moi (qui malgré tous mes efforts pour rester courtois commence à perdre patience, tandis que derrière dans le bus les autres voyageurs ont du mal à se retenir pour ne pas éclater de rire) : "Ecoutez Madame, vous faîtes ce que vous voulez, mais je vous assure que si vous descendez au troisième arrêt à Château d'Eau vous ne risquez pas de trouver le bus 20 !"
Et elle est descendue... au second arrêt. Ouf !

T.es quand même dégueulasse de l'avoir fait descendre un arrêt trop tôt! Tu pourrais quand même respecter la vieillesse !
Signaler au modérateur   Journalisée
printo
Très actif
*
Messages: 342


« Répondre #20 le: Mai 08, 2013, 09:17:15 »

En tout cas tu donnes envie de prendre le bus !

Je ne savais pas que les conducteurs avaient le droit de faire de l'animation pendant les trajets

J'étais resté sur le "ne pas parler au conducteur"  Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 40 116



« Répondre #21 le: Mai 08, 2013, 09:41:11 »

En fait, tu te la pètes un peu, quand même : pour ma part, je prends assez souvent le métro (ligne 1), et là aussi la conductrice commente le trajet : à chaque station, elle donne dans le micro le nom de la station (une fois avant d'y entrer, et une fois que la rame est à quai).
Sourire Sourire Sourire Sourire
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
Vinch
Super actif
*
Messages: 1 310



WWW
« Répondre #22 le: Mai 08, 2013, 12:18:40 »

En fait, tu te la pètes un peu, quand même
Avis tout à fait autorisé 
Signaler au modérateur   Journalisée
Jc.
Hyper actif
*
Messages: 8 714



WWW
« Répondre #23 le: Mai 08, 2013, 12:54:29 »

Sympa ! Sourire
La prochaine fois que j'y monte je me débrouillerai de prendre la ligne 20 et si c'est toi je pourrai te saluer Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
Verso92
Pilier du forum
*
Messages: 97 493



WWW
« Répondre #24 le: Mai 08, 2013, 15:32:23 »

Avis tout à fait autorisé 

Pas compris...
Remarque : attention à ne pas tronquer les messages quand on les cite, ça peut les dénaturer... sans compter le respect de la ponctuation, auquel je tiens quand je rédige.
Signaler au modérateur   Journalisée

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: