Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Question concours  (Lu 2437 fois)

Joka

  • Actif
  • *
  • Messages: 53
  • Sexe: Homme
Question concours
« le: mars 19, 2012, 17:14:21 »
Bonjour à tous,
J'ai une question de débutant, mais autant la poser une fois pour savoir.
Je vois dans les réglements de concours: "photo sans aucune retouche".
Je comprends que la saturation des couleurs ou la netteté ne doivent pas être bricolées, mais comme je photographie en général en RAW, je me demande ce qui est une retouche et ce qui n'en est pas. Si par exemple je modifie "conditions de prise de vue" pour passer de "lumière du jour" à "nuageux". Ca modifie ma balance des blancs. Est-ce une retouche? Et si je modifie la luminosité d'un fichier RAW, est-ce également une retouche interdite?

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne
Chris

JPSA

  • Naturaliste
  • Pilier du forum
  • ***
  • Messages: 15 839
  • Sexe: Homme
  • Bigleux, mais pas trop
    • Faune en vues
Re : Question concours
« Réponse #1 le: mars 19, 2012, 17:19:15 »
Une retouche est une modification du fichier, après dématrication et ayany pour but d'enlever
de rajouter ou de modifier un des éléments de la photo.

Joka

  • Actif
  • *
  • Messages: 53
  • Sexe: Homme
Re : Question concours
« Réponse #2 le: mars 19, 2012, 17:23:59 »
Merci JPSA,
donc je comprends qu'en dehors du recadrage, RAW ou pas RAW, il ne faut toucher à rien...

JPSA

  • Naturaliste
  • Pilier du forum
  • ***
  • Messages: 15 839
  • Sexe: Homme
  • Bigleux, mais pas trop
    • Faune en vues
Re : Re : Question concours
« Réponse #3 le: mars 19, 2012, 17:27:43 »
Merci JPSA,
donc je comprends qu'en dehors du recadrage, RAW ou pas RAW, il ne faut toucher à rien...

On peut post traiter sa photo et la recadrer dans les limites autorisées par le réglement.

Post traiter, c'est caler les courbes, l'exposition, la saturation etc....

En général, l'organisateur demande le raw ou le fichier original pour tous les compétiteurs retenus à l'issue de la présélection.

Joka

  • Actif
  • *
  • Messages: 53
  • Sexe: Homme
Re : Question concours
« Réponse #4 le: mars 19, 2012, 17:35:03 »
Merci pour ces précisions.
Je suis une bille en technique et j'aimerais faire un stage post-traitement pour bien comprendre tout ça.
Mais d'après ce que tu m'expliques, je comprends que la luminosité, la balance des blancs ou la saturation, ce ne sont pas des modifications du fichier, c'est ça?


JPSA

  • Naturaliste
  • Pilier du forum
  • ***
  • Messages: 15 839
  • Sexe: Homme
  • Bigleux, mais pas trop
    • Faune en vues
Re : Re : Question concours
« Réponse #5 le: mars 19, 2012, 17:35:33 »
Merci pour ces précisions.
Je suis une bille en technique et j'aimerais faire un stage post-traitement pour bien comprendre tout ça.
Mais d'après ce que tu m'expliques, je comprends que la luminosité, la balance des blancs ou la saturation, ce ne sont pas des modifications du fichier, c'est ça?
En effet.

Joka

  • Actif
  • *
  • Messages: 53
  • Sexe: Homme
Re : Question concours
« Réponse #6 le: mars 19, 2012, 17:42:05 »
Merci et bonne fin de journée! ;)

xav

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 065
  • Sexe: Homme
    • Les Couleurs de la Macro
Re : Question concours
« Réponse #7 le: mars 19, 2012, 18:25:06 »
ça veut surtout qu'on te demande de ne pas pervertir la réalité.

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #8 le: mars 21, 2012, 14:24:23 »
Ca veut surtout dire que personne ne peut respecter cet aspect du règlement: car peu d'images à l'heure actuelle ne sortent prêtes à l'emploi d'un boitier numérique, on est souvent amené à retoucher les niveaux, avec d'autres l'image est tellement molle ou dégeu qu'il faut retravailler la balance des blancs, ou la colorimétrie pour retrouver l'ambiance de la pdv.
Je ne vois dans ces règlements que des contraintes imaginées dans des cerveaux (cervelles ?) torturés ! car même du temps de l'argentique on travaillait par masquage sous l'agrandisseur les zones de l'images qui devaient conserver du détail.

rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 465
  • Sexe: Homme
Re : Re : Question concours
« Réponse #9 le: mars 21, 2012, 14:34:41 »
Chaque concours édicte ses propres "limites".
En général, comme déjà dit plus haut, l'idée est de ne pas trop dénaturer l'ambiance originale (donc pas trop pousser les curseurs lors du développement du raw et pas rajouter/supprimer d'éléments qui n'étaient pas dans l'image originale).

Voilà de façon plus compréhensives un exemple de ce qui est interdit et autorisé dans un grand concours de photo nature :




RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #10 le: mars 21, 2012, 16:04:15 »
Merci, mais cela ne répond à rien d'objectif : la notion d'utilisation "modérée" ou "pas trop", revient à dire que le jury appréciera, selon son humeur et sa sensibilité, si le fichier qui a servi à produire l'image présentée est recevable...
pour tout dire le type qui utilise un boitier en raw, calé en neutre et à zéro partout, sera forcément obligé de postraiter beaucoup, exemple : les images de sujets dans la neige faites avec un appareil qui expose pour les blancs ! le fichier raw sera tout noir et les couleurs quasi inexistantes.
ce que je constate surtout, c'est qu'après s'être fait copieusement enfumés par les "vedettes"des années passées, les jurys deviennent tout à coup soupçonneux, et vont nous pondre des réglements draconiens.
Je rajouterai que pour les amateurs, c'est la double peine : les règlements contraignants vont empêcher ceux qui ont peu de moyens de participer. Plus le matos est ancien et plus le post traitement est important, de même que la résolution minimale de 8MPX, qui imposera de ne pas pouvoir recadrer pour ceux qui utilisent des boitiers limites comme les 1DM2,  ou des 10mpx.
Après l'encensement du "n'importe quoi" en terme de sujets "faciles", faits sur des spots et dans des parcs, ou affûts payants, on a droit à l'inquisition sur la pdv et des discours sur le "dérangement".
En vertu de quel critère va t'on apprécier si le sujet a été dérangé pendant, avant ou après la pdv ?
d'ailleurs j'engage ceux qui véhiculent ce genre de discours, platement crétin, à regarder vers leur propre production et comportement avant de donner des leçons d'éthique aux autres. 

rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 465
  • Sexe: Homme
Re : Re : Question concours
« Réponse #11 le: mars 22, 2012, 09:27:20 »
Je te sens bien remonté ! il est vrai que c'est un sujet délicat et propice aux polémiques.
Perso je trouve ce genre de règlement on ne peut plus logique et normal...
C'est simplement du bon sens.

On a le droit de post-traiter un minimum (étape de développement : contraste, saturation, netteté, anti-bruit, redressage d'horizon...etc, mais pas de retoucher : ajout/suppression d'éléments, retouches locales fortes... etc), car le RAW brut ne retranscrit pas forcément ce qu'on a vu (parfois si), il est très neutre, mais il faut rester raisonnable, voilà tout. L'idée est de faire rêver avec des images de nature, donc il faut que ce soit un minimum crédible/réaliste. (contraintes simailires à la photo de journalisme/reportage)
Et c'est pareil pour le côté éthique : il est quasiment toujours précisé que l'animal doit être libre et sauvage et non dérangé, c'est tout.
Après qu'il ait été appaté ou pas, pris en affût payant ou pas, qu'il s'agissait d'un individu peu méfiant ou au contraire très farouche, que le photographe ait dû gravir une montagne ou l'a photographier sur son pas de porte, en ville ou à la campagne, on s'en tape grave je trouve... du moment qu'il est sauvage, n'a pas été dérangé, et que l'image retranscrit bien l'émotion et l'ambiance du moment sans la pervertir, c'est tout ce qui compte !
Ces jugements du plus blanc que blanc sont ridicules à la longue je trouve... il y a un minimum d'éthique à avoir biensur (là encore c'est du simple bon sens !), c'est pour ça que ces règlements sont là, pour filtrer les abus manifestes (animaux de zoos qu'on fait croire qu'ils ont été pris en environnement sauvage... etc).
Mais à vouloir imposer des règles strictes, ultra sévères et intangibles on frise souvent le ridicule je trouve et on tue la créativité. Cela ressemble plus à de la jalousie de naturaliste passionné qui voit les photographes comme des emmerdeurs, mais qui en même temps jalouse un peu les belles images qu'ils arrivent à faire alors que lui ne fait que des photos documentaires.
Bref, c'est mon point de vue, chacun le sien biensur, mais quand on participe à un concours, le seul truc demandé c'est de respecter le règlement qu'il a émis. Point barre.

Ce qui m'agace par contre c'est quand des mecs comme Steve Bloom vend des livres de photo animalière par paquets de 12 à la Fnac (enfin j'en sais rien, mais en tous cas ces livres sont quasi les seuls dans la catégorie photos d'animaux dans les rayons de la Fnac), alors que tout le monde sait qu'il retouche à mort ses images (ex : ajouts de dents bien blanches dans la gueule du requin... etc). Là oui c'est clairement abusé de prendre les lecteurs pour des cons en leur faisant croire que tout cela est naturel. Il ferait bien de rajouter une petite mention à la fin de son livre pour expliquer qu'il s'agit d'infographies sur telle ou telle image. La démarche d'un Munier est bcp plus saine de ce côté là, qui précise bien le contexte des images (parc ou pas... etc). Pareil pour les abus des workshops à 20 photographes derrière un pauvre léopard ou une pauvre chouette, car il y a alors manifestement dérangement.
Bref, il faut être transparent sur les conditions de prise de vue et le post-traitement (ne pas tout permettre), mais de là à tout interdire et à cracher sur la moindre mise en scène, je ne suis pas d'accord. Pour sortir des images créatives il faut aussi souvent savoir mettre en scène ses images au moment de la prise de vue (perchoirs, fonds, position de la lumière, appatage au bon endroit, prise de vue à distance... etc), penser/construire son image avant de la prendre, et cela fait aussi partie du travail de photographe pour moi et je suis admiratif de ceux qui parviennent à le faire et à obtenir un résultat qui sort de la photo documentaire (la photo qui ressemble plus à de l'illustration de livres de biologie m'intéresse de moins en moins perso... même si j'ai parfois bcp de mal à m'en détacher dans ma propre production !).

Bon, j'arrête là, mais tu as compris quoi, ok pour un minimum d'éthique pour éviter les grosses tricheries, mais pas d'accord pour interdire/cracher sur tout et n'importe quoi, il faut rester raisonnable et user de bon sens. Mais je suis d'accord que ce n'est pas toujours simple de placer la limite là où il faut, d'où ces débats qui reviennent bien souvent  ;-)

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #12 le: mars 22, 2012, 16:21:31 »
Je suis remonté contre les donneurs de leçons qui lavent plus blanc chez les autres, mais pas dans leur propres productions, sous prétexte de devenir patron du jury d'un concours on se trouve soudainement une virginité, et on veut l'imposer à tous les autres.
Ma polémique se situe là et nul part ailleurs.
je m'inquiète également de savoir comment un jury peut prétendre savoir si l'animal a été dérangé ou pas ? à part porter un jugement de valeur en prenant en compte sa propre expérience je ne vois pas ! ça laisse du champ pour le jugement à l'emporte pièce, tu ne trouves pas ?

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #13 le: mars 22, 2012, 17:06:23 »
citation de rico 7578
"Après qu'il ait été appaté ou pas, pris en affût payant ou pas, qu'il s'agissait d'un individu peu méfiant ou au contraire très farouche, que le photographe ait dû gravir une montagne ou l'a photographier sur son pas de porte, en ville ou à la campagne, on s'en tape grave je trouve... du moment qu'il est sauvage, n'a pas été dérangé, et que l'image retranscrit bien l'émotion et l'ambiance du moment sans la pervertir, c'est tout ce qui compte !
Ces jugements du plus blanc que blanc sont ridicules à la longue je trouve... il y a un minimum d'éthique à avoir biensur (là encore c'est du simple bon sens !), c'est pour ça que ces règlements sont là, pour filtrer les abus manifestes (animaux de zoos qu'on fait croire qu'ils ont été pris en environnement sauvage... etc).
Mais à vouloir imposer des règles strictes, ultra sévères et intangibles on frise souvent le ridicule je trouve et on tue la créativité. Cela ressemble plus à de la jalousie de naturaliste passionné qui voit les photographes comme des emmerdeurs, mais qui en même temps jalouse un peu les belles images qu'ils arrivent à faire alors que lui ne fait que des photos documentaires."

Comme je te comprends, puisque tu es adeptes du"on s'en tape grave" en matière d'origine des images, par contre je ne comprends pas bien ta réaction : sur quoi tu te bases pour dire que des gens comme moi voit les photographes comme des emmerdeurs ? en quoi dénoncer la pratique des affûts payants relèverait de la jalousie ? sur quoi tu fondes ton jugement pour qualifier mes images, que tu ne connais pas ?

Cheps

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 437
  • Sexe: Homme
    • Club Photo Bischoffsheim
Re : Question concours
« Réponse #14 le: mars 22, 2012, 22:44:38 »
Le plaisir c'est faire des photos, le reste ca ne mene qu'a l'aigreur donc concours bof.

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #15 le: mars 23, 2012, 09:18:57 »
c'est clair ! :D

rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 465
  • Sexe: Homme
Re : Re : Question concours
« Réponse #16 le: mars 23, 2012, 13:21:29 »
Je suis remonté contre les donneurs de leçons qui lavent plus blanc chez les autres, mais pas dans leur propres productions, sous prétexte de devenir patron du jury d'un concours on se trouve soudainement une virginité, et on veut l'imposer à tous les autres.
Ma polémique se situe là et nul part ailleurs.

vas y balance, tu en dis trop ou pas assez, tu penses à qui en particulier ?

je m'inquiète également de savoir comment un jury peut prétendre savoir si l'animal a été dérangé ou pas ? à part porter un jugement de valeur en prenant en compte sa propre expérience je ne vois pas ! ça laisse du champ pour le jugement à l'emporte pièce, tu ne trouves pas ?

ce n'est jamais facile, mais il y a des cas où on peut s'en douter tout de même.
un exemple : lors d'un récent concours (me rappelle plus le non, c'est celui dont ils parlent dans le dernier no de I&N avec l'interview de L. Geslin), le président du jury (L. Geslin donc) expliquait qu'ils avaient bcp hésité avant d'attribuer le grand prix à une photo de genette en plein saut, tant ce genre de photos est difficile à faire en pleine nature avec un animal sauvage. Ils ont alors demandé à l'auteur plusieurs autres photos, de montrer son installation, son background... etc, bref tout ce qui était possible de savoir pour juger et apparemment il s'est avéré que le gars bossait sur cette image depuis des lustres et qu'il n'y avait pas supercherie.
Comme quoi, là encore simple question de bon sens, en connaissant l'espèce et la difficulté de la prendre en photo d'une telle manière, ils ont mené une petite enquête pour savoir.
Cela me semble tout à leur honneur.
Les tricheurs finissent souvent par être démasqués, le monde de la photo nature est petit.


rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 465
  • Sexe: Homme
Re : Re : Question concours
« Réponse #17 le: mars 23, 2012, 13:23:26 »
Comme je te comprends, puisque tu es adeptes du"on s'en tape grave" en matière d'origine des images, par contre je ne comprends pas bien ta réaction : sur quoi tu te bases pour dire que des gens comme moi voit les photographes comme des emmerdeurs ? en quoi dénoncer la pratique des affûts payants relèverait de la jalousie ? sur quoi tu fondes ton jugement pour qualifier mes images, que tu ne connais pas ?

je n'ai jamais personnalisé ma remarque à ton cas en particulier, car je ne te connais pas, je parlais en général, car j'ai souvent remarqué ce genre de cas de par mon expérience personnelle avec les personnes rencontrées sur le terrain, voilà tout
il ne fallait pas prendre ces remarques pour toi !

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 755
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : Question concours
« Réponse #18 le: mars 23, 2012, 17:00:35 »
C'est donc basé sur ton expérience personnelle...Acceptes que d'autres en ait une différente et surtout des points de vue totalement opposés, notament en ce qui concerne la "marchandisation" de l'image de nature et l'origine des images présentées à un concours "d'images de nature".
à bien entendre les adeptes du "hot spot" et des photos faciles achetée sur des sites de pdv payants, ces images méritent le label de phothographie de nature, je veux bien l'entendre et le comprendre, mais quid des images réalisées par les fameux naturalistes passionnés qui font tout par eux même ?
C'est pourtant plus difficile de réaliser une série de belles images de blaireaux en normandie que de se payer un affût finlandais à l'ours...
Il sont pourtant jugés de la même façon dans  les concours.
 

ojeff

  • Actif
  • *
  • Messages: 40
    • Site Web de Jérôme Guillaumot
Re : Re : Question concours
« Réponse #19 le: mars 23, 2012, 22:24:39 »
C'est pourtant plus difficile de réaliser une série de belles images de blaireaux en normandie que de se payer un affût finlandais à l'ours...

Pas forcément aussi évident que cela. Exploiter un site perso de sa faune locale présente beaucoup d'avantages :
on n'a pas ou peu de concurrence,
on est libre d'y aller aussi souvent et aussi longtemps que l'on veut
on peut donc faire des sujets plus en profondeur
on maîtrise mieux son positionnement, sa "mise en scène", son angle de vue

A contrario dans un affût payant, il y a des centaines de photographes qui sont passés par là. Il est donc difficile de pouvoir sortir une image qui sorte du lot. Il faut faire preuve de qualités différentes : maîtrise technique pour limiter son taux de déchets, perfectionnisme pour sortir des images plus propres que le voisin, dextérité pour être sur les bons coups avec un temps d'avance, ...
Mon site web : www.wild-dog.fr

ojeff

  • Actif
  • *
  • Messages: 40
    • Site Web de Jérôme Guillaumot
Re : Question concours
« Réponse #20 le: mars 23, 2012, 23:23:17 »
Pour revenir au sujet initial on peut noter une permissivité de plus en plus forte depuis quelques années concernant les retouches numériques autorisées dans les concours. Quelques exemples :

Le recadrage a longtemps été limité dans plusieurs concours à un taux de 20% (de la surface de l'image). Je remarque à présent que le recadrage est souvent autorisé à partir du moment ou l'image résultante fait plus d'une certaine taille (par exemple plus de 8.000.000 de pixels ou plus de 3.000 pixels dans la plus grande longueur) ce qui laisse beaucoup de marge de manoeuvre compte tenu de la résolution des appareils d'aujourd'hui (qui font de 10 à 24 mp). Il est parfois seulement précisé que le recadrage est autorisé mais doit cependant permettre de réaliser un tirage grand format pour l'exposition. Ce qui laisse largement place à l'interprétation.

Concernant les retouches les plus classiques (exposition, contraste, accentuation, saturation), elles ont longtemps été autorisées à partir du moment où elles s'appliquaient à la totalité de l'image. A présent les retouches peuvent être locales dans la plupart des concours.

Certains concours autorisent à présent les Panoramas ou les images HDR ou Focus stacking.

On trouve, par exemple dans le concours de Montier, une catégorie 8 "Vision numérique" qui autorise "les retouches logicielles dans un but artistique" qui semble offrir encore plus de latitude que les autres catégories du concours (sans que l'on sache vraiment ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas).

Les seules opérations qui restent réellement proscrites sont les ajouts ou retraits d'éléments dans l'image (sujet, branche, éléments gênants, etc). Espérons que cela durera...

Jérôme
Mon site web : www.wild-dog.fr

rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 465
  • Sexe: Homme
Re : Re : Question concours
« Réponse #21 le: mars 25, 2012, 22:04:04 »
C'est pourtant plus difficile de réaliser une série de belles images de blaireaux en normandie que de se payer un affût finlandais à l'ours...
Il sont pourtant jugés de la même façon dans  les concours.

Pas d'accord avec ce point de vue.
Déjà pour moi ce n'est pas forcément plus difficile. (comme l'a déjà expliqué ojeff)
Certains ont des hermines dans leur jardin.
Une belle photo de blaireau perso j'en ai pas vu des masses (elles sont souvent prises au flash près du terrier, vu ses moeurs nocturnes, et sont souvent pas très esthétiques à mon gout), à part celles primées au BBC et GDT l'année dernière, de Klaus Echle (qui dit d'ailleurs habiter dans un coin particulièrement propice pour en voir).

Et en plus je pense que c'est faux qu'ils sont jugés de la même façon, car les concours prennent aussi en compte (à un certain degré) la rareté/difficulté de photographier telle ou telle espèce, mais cela vient après la réussite esthétique de l'image, ce qui me semble normal. Mais c'est un tout, si 2 photos sont jugées du même niveau esthétique, ce critère peut jouer pour les départager biensur. Ne pas oublier que les juges de tels concours sont bien souvent des amoureux de nature, ils savent donc aussi apprécier cet aspect de l'image, mais cela ne vient pas en 1er critère de choix voilà tout.

Bref encore une fois, chacun son point de vue.

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 784
Re : Re : Question concours
« Réponse #22 le: mars 28, 2012, 13:12:09 »
Pour revenir au sujet initial on peut noter une permissivité de plus en plus forte depuis quelques années concernant les retouches numériques autorisées dans les concours. Quelques exemples :

Le recadrage a longtemps été limité dans plusieurs concours à un taux de 20% (de la surface de l'image). Je remarque à présent que le recadrage est souvent autorisé à partir du moment ou l'image résultante fait plus d'une certaine taille (par exemple plus de 8.000.000 de pixels ou plus de 3.000 pixels dans la plus grande longueur) ce qui laisse beaucoup de marge de manoeuvre compte tenu de la résolution des appareils d'aujourd'hui (qui font de 10 à 24 mp).
...

Jérôme

Quelqu'un qui a un FF 24MP et un 300mm et qui "croppe" dedans une image de 12MP aura à peu près la même image que quelqu'un qui aurait un FF12MP et un 400

Pourquoi est ce permissif d'autoriser la première?

Et en plus certains boitiers permettent de cropper au niveau de la prise de vues. Ce serait autorisé si fait au niveau prise de vues et interdit si fait en post traitement ?

ojeff

  • Actif
  • *
  • Messages: 40
    • Site Web de Jérôme Guillaumot
Re : Re : Re : Question concours
« Réponse #23 le: mars 28, 2012, 17:33:01 »
Quelqu'un qui a un FF 24MP et un 300mm et qui "croppe" dedans une image de 12MP aura à peu près la même image que quelqu'un qui aurait un FF12MP et un 400

Pourquoi est ce permissif d'autoriser la première?

Et en plus certains boitiers permettent de cropper au niveau de la prise de vues. Ce serait autorisé si fait au niveau prise de vues et interdit si fait en post traitement ?

Il n'y avait aucun jugement de valeur ni critique de ma part concernant ces réglements. Je mettais simplement en évidence une évolution des concours au cours des dernières années : les règlements permettent plus de choses qu'avant : c'est dans ce sens que j'utilisais l'expression "permissivité plus forte". Ok si le terme de "permissivité" te semble connoté négativement je pourrais employer les termes de "moins contraignant", "plus souples",...

Jérôme
Mon site web : www.wild-dog.fr

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 784
Re : Question concours
« Réponse #24 le: mars 28, 2012, 18:54:51 »
OK

C'était juste pour comprendre

Je ne suis pas très "concours" mais de temps en temps, je lis un règlement en me disant "ce coup ci je vais le faire"  ...et j'avoue que je reste parfois pensif sur le règlement ...(jusqu'à présent, j'en suis resté là)

Notamment l'histoire du "croppage" m'a souvent surpris:de temps en temps, certains disent qu'il ne faut pas "rogner" plus que 10 à 20%, parfois c'est un nombre mini de pixels à l'arrivée...