Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Grand tetras menacé  (Lu 1758 fois)

Zouave15

  • -
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 751
  • Sexe: Homme
    • Photo et Littérature
Grand tetras menacé
« le: septembre 07, 2013, 19:19:10 »

Je vous informe en faisant suivre :

Objet : la chasse au grand tétras

Pour la première fois, la Direction des territoires et de la mer (DDTM) des Pyrénées-Orientales lance une consultation du public sur l'attribution d'un plan de chasse au Grand Tétras dans le département pour la saison 2013/2014.
Le projet d'arrêté est disponible sur le site de la Préfecture 66:
http://www.pyrenees-orientales.pref.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Chasse

Ce projet d'arrêté pose un problème de fond : celle de la chasse d'une espèce fortement menacée, que ce soit dans le département ou au niveau national, alors que l'Etat déploie des efforts pour sa protection. Le Groupe Ornithologique du Roussillon est totalement opposé à cette chasse d'un autre temps.

Nous vous demandons de nous aider dans ce combat et d'intervenir auprès de la préfecture pour que cet arrêté ne soit pas publié (et ce quels que soient les résultats des comptages de cet été). Pour cela, nous vous proposons ci-dessous un texte que vous pouvez envoyer directement à la préfecture ou dans lequel vous pouvez puiser des « éléments de langage » pour rédiger votre propre contribution.

La consultation prendra fin le 13 septembre. Il faut donc envoyer votre contribution avant cette date à l'adresse suivante : ddtm-sefsr-ddn [at] pyrenees-orientales.gouv.fr

Nous espérons que l'envoi d'un grand nombre de contributions de particuliers ou d'associations démontrera que cette chasse au Grand Tétras fait partie du passé.

D'avance, merci pour votre contribution et n'hésitez pas à faire largement circuler l'information sur vos réseaux.

le Groupe Ornithologique du Roussillon,

_____________________________ _____________________________ ____

Texte que vous pouvez envoyer ou dont vous pouvez vous inspirer :

Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales,

J'ai pris connaissance de votre projet d'arrêté concernant la chasse au Grand Tétras. Je souhaite, par la présente, vous faire part de ma totale opposition à ce projet d'arrêté, et cela pour plusieurs raisons :

- Le Grand Tétras est une espèce classée « Vulnérable » sur la liste rouge des oiseaux menacés publiée par l'Union Internationale de Conservation de la Nature, pour laquelle le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie a publié une stratégie nationale de sauvegarde et de conservation. Il y a une certaine contradiction à autoriser la destruction d'une espèce qui fait l'objet d'investissements importants de la part de l'Etat, d'autant que sa chasse est interdite sur les territoires domaniaux ainsi qu'au sein de la Réserve Naturelle Régionale de Nyer, cogérée par la Région Languedoc-Roussillon et le Conseil Général des Pyrénées-Orientales. Chez nos voisins, l'espèce est protégée en Espagne depuis 1986 et en Andorre, partenaires avec lesquels la France a des programmes communs de conservation. Il est également protégé dans le Jura et les Vosges.

- Or, le Grand Tétras monopolise actuellement beaucoup de moyens dans notre département (PNR, Réserves Naturelles Nationales). Il est l'objet d'un projet transfrontalier (GALLIPYR) avec pour objectif d'harmoniser les méthodes de suivi et de gestion de trois espèces de galliformes de montagne (Grand tétras, Lagopède alpin, et Perdrix grise), et auquel participe la Fédération de chasse des P-O. Le Grand Tétras fait également l'objet de propositions au titre de la Stratégie Nationale de Création des Aires Protégées (SCAP), qu'il a été classé parmi les espèces prioritaires (classement 1+) pour la mise en place de nouvelles aires protégées en Languedoc-Roussillon. Il fait partie des espèces déterminantes de la politique nationale Trame Verte et Bleue, qui sera prochainement déclinée en région par le Schéma Régional de Cohérence Ecologique. Enfin, le Grand Tétras est une espèce prioritaire au sein du PNR de Pyrénées catalanes, en particulier pour ce qui concerne la connectivité des deux massifs « encadrant » la Cerdagne.

- Par ailleurs, les effectifs de mâles sur les places de chant printanières ont fortement diminué dans les Pyrénées-Orientales : selon l'ONCFS, l'effectif moyen étant passé de 7 à 4,5 coqs par place entre 1980 et 2006. De même, le nombre de jeunes par poule calculée n'est que de 0,8 (moyenne calculée de 1993 à 2006) alors qu'il est admis qu'il faut 1 jeune par poule pour assurer la stabilité des populations. Sur les sites Natura 2000 incluant des zones de présence de cette espèce, des documents d'objectifs ont été mis en place et  l'état de conservation du Grand tétras y est jugé « moyen à défavorable» sur les ZPS "Carlit-Capcir-Campcardos" et "Canigou-Conques de la Preste", attestant de la vulnérabilité de l'espèce.

- Il faut également considérer que l'autorisation de chasse de cette espèce dans les Pyrénées-Orientales repose sur l'unique critère de la productivité (en nombre de jeunes par poule) relevé sur les différentes unités de gestion. Or, à notre sens, ce critère ne peut suffire, car il ne tient pas compte de l'état des populations, du nombre de coqs sur les places de chant, des entités fonctionnelles des populations, des taux de reproduction des années précédentes et, surtout, de l'isolement des populations dans le contexte particulier des Pyrénées-Orientales avec le chaînon du Canigou-Puigmal isolé de la chaîne axiale pyrénéenne. De plus, cet inventaire est souvent réalisé par les chasseurs locaux, dont l'objectivité et la rigueur scientifique peuvent être à juste titre mises en doute.

- De plus, le simple fait de permettre la chasse au Grand Tétras induit un dérangement supplémentaire pour cette espèce très sensible aux perturbations anthropiques. Ainsi, un « quota » de 10 jours de chasse à 3 chasseurs accompagnés de chiens de chasse aura pour effet de provoquer un dérangement important dans les unités de gestion considérées. Il a été clairement démontré que la distance de fuite moyenne de l'espèce à l'approche de l'Homme est nettement plus importante dans les zones chassées que dans les massifs où l'espèce est protégée. Cette modification de comportement, dans les secteurs non chassés, a pour conséquence de permettre à l'espèce de s'installer dans des secteurs soumis à des pressions touristiques importante, comme dans les Alpes de Bavière. Au vu de l'importance grandissante des activités dite de pleine nature dans les Pyrénées catalanes, la conjonction de ce facteur avec la chasse pourrait conduire l'espèce à sa disparition du département à moyen terme.

- Enfin, il me paraît bon de rappeler que le Tribunal Administratif de TOULOUSE a suspendu un arrêté autorisant la chasse au Grand Tétras dans l'Ariège au motif selon lequel « les effectifs tant du grand tétras que du lagopède alpin dans le piémont central et dans la haute chaîne centrale des Pyrénées, dont relève l'Ariège, ont subi une diminution d'au moins 30% entre 1995 et 2009 : la survie de ces espèces est menacée, quelles qu'en soient les causes et quand bien même le taux de reproduction moyen de ces animaux aurait augmenté en 2009 ». La situation de cette espèce est bien plus critique dans notre département, et c'est la raison pour laquelle je demande qu'aucun plan de chasse ne soit attribué dans les cinq prochaines années.

Considérant toutes les raisons qui ont été exposées ci-dessus, il me paraît évident que la chasse au Grand Tétras doit faire l'objet d'un moratoire tant que le renforcement de ses effectifs ne permet pas d'envisager la conservation sur le long terme de cette espèce à haute valeur patrimoniale. En conséquence, je vous demande de suspendre tout plan de chasse du Grand Tétras pour une durée minimale de 5 ans.

En espérant que vous tiendrez compte de cet avis, recevez, Monsieur le Préfet, mes plus respectueuses salutations.
-------------------------------------------------
Groupe Ornithologique du Roussillon
4, rue Pierre-Jean de Béranger
66 000 PERPIGNAN
Tél/Fax : 04 68 51 20 01
http://pagesperso-orange.fr/gorperpignan

martine314

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 415
  • Sexe: Femme
    • La galerie de martine

Zouave15

  • -
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 751
  • Sexe: Homme
    • Photo et Littérature
Re : Grand tetras menacé
« Réponse #2 le: septembre 08, 2013, 15:18:56 »
Merci.

Stéphane Hette

  • Naturaliste
  • Hyper actif
  • ***
  • Messages: 2 460
  • Sexe: Homme
    • artofbutterfly
Re : Grand tetras menacé
« Réponse #3 le: septembre 09, 2013, 14:22:01 »
? C'est dingue ça ! D'un côté des gens se cassent le dos pour protéger une espèce menacée et rare (y compris les pouvoirs publiques) et de l'autre des représentants de ces mêmes pouvoirs publiques qui se posent ce genre de questions... ??

www.pyrenees-orientales.pref.gouv.fr/content/download/9707/58107/file/projet-arrete-plan-chasse-Grand-Tetras.pdf


Farouk5

  • Très actif
  • *
  • Messages: 301
  • Sexe: Homme
    • Photographie Nature par Grégory Odemer
Re : Re : Grand tetras menacé
« Réponse #4 le: septembre 10, 2013, 16:00:43 »
? C'est dingue ça ! D'un côté des gens se cassent le dos pour protéger une espèce menacée et rare (y compris les pouvoirs publiques) et de l'autre des représentants de ces mêmes pouvoirs publiques qui se posent ce genre de questions... ??

www.pyrenees-orientales.pref.gouv.fr/content/download/9707/58107/file/projet-arrete-plan-chasse-Grand-Tetras.pdf

et juste à côté du 66, aucun ne se pose de question, tu vois c'est encore pire... surtout cette année avec la météo printanière déplorable que l'on a eu...

Grégory