Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Quel logiciel avec Epson V800 ?  (Lu 1797 fois)

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Quel logiciel avec Epson V800 ?
« le: janvier 21, 2018, 13:52:22 »
Bonjour,

J'ai enfin reçu  mon V800 :), j'ai commencé à m'amuser avec. Par contre il y a deux logiciels fournis avec : Epson Scan et SilverFast. Et j'ai vu que certains utilisent VueScan. Lequel utilisez-vous ? Y-a-t'il une différence notable de rendu entre ces logiciels ?

Autre question : comment faites vous avec la poussière ? Traitement logiciel auto ? Manuel ? Nettoyage soigneux ? Les 3 ?

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #1 le: janvier 25, 2018, 14:00:27 »
Personne n'a d'avis ?

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #2 le: janvier 25, 2018, 16:21:49 »
Avantages de VueScan :
– il numérise la couleur en 48 bits et le noir et blanc en 16 bits, cela apporte davantage de nuances et c'est utile pour fouiller les ombres et les lumières grillées (mais le poids des fichiers est sans doute multiplié par 4). C'est meilleur que les versions de Silverfast qui numérisent en 24 bits la couleur et en 8 bits le noir et blanc (on a donc moins de réserve de nuances pour le post-traitement). Les versions de Silverfast aptes aux 48 et 24 bits sont très chères ;
– il est bon marché : version simple (sans mise à jour) pour environ 50 euros, version complète (la même mais mises à jour illimitées) pour environ 100 euros. Silverfast est beaucoup plus cher mais la version simplifiée est livrée avec certains scanners (ça n'est pas gratuit, le prix du scanner doit tenir compte du prix de Silverfast) ;
– il peut piloter plus de 2 400 scanners, y compris des modèles anciens ce qui résout des problèmes de pilotes manquants.

Inconvénients de Vuescan :
– interface d'une moins bonne ergonomie que Silverfast ;
– tableaux de bord répartis sur au moins trois pages-écrans.

Voir :
– en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/VueScan
– manuel en français, traduit par un utilisateur : http://www.legallou.com/Mac/VueScan/enFR.html

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 880
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #3 le: janvier 25, 2018, 18:21:58 »
Silverfast dans toutes ses versions propose une acquisition en 16 bit (fois 3 en couleurs et fois 1 en N&B).
Il est compris dans le prix du scanner donc pas besoin de dépenser 50 voir 100 € supplémentaires.
Il lui suffit de piloter votre scanner. Les 2399 autres ne sont pas nécessaires.

Vuescan est intéressant pour les gens qui n'ont pas Silverfast. Dès lors que vous l'avez...

Entre Epson scan & Silverfast, il n'y a pas de différence de rendu à proprement parler : si vous réglez les deux logiciels pour qu'ils vous donnent la même chose :ils vous donneront la même chose.
ES sera plus complexe à débrayer : les automatismes sont bien installés, mais SF plus complexe à maîtriser.

Si vous voulez aller jusqu'à l'impression : SF vous le permettra. Si votre but n'est que de faire l'acquisition ; alors les deux se valent dès lors que vous savez ce que vous faites.

J

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #4 le: janvier 26, 2018, 15:40:08 »
Silverfast dans toutes ses versions propose une acquisition en 16 bit (fois 3 en couleurs et fois 1 en N&B).

La version simplifiée Silverfast SE tournerait donc aujourd'hui en 48 bits ? C'est nouveau.

Pour egtegt2 : dans le tableau de bord de Silverfast il y a une commande Workflow Pilot (icône d'un avion autour du globe). On peut très bien s'en passer, pour ma part je ne m'en sers jamais et ça marche quand même. Je n'ai jamais vu l'utilité de cet outil.
Je ne sais pas si c'est toujours le cas (ma version Silverast SE date d'il y a bientôt douze ans) mais la notice livrée avec mon Epson 4990 était dérisoire : comme elle était multilingue elle ne comportait en français que 12 pages d'un format inférieur au A5. Toutes les commandes et procédures n'étaient pas décrites, notamment le HDR et bien d'autres. Il fallait se servir du scanner en tâtonnant car les explications étaient soit trop simplifiées soit manquantes.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 880
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #5 le: janvier 27, 2018, 13:39:19 »
Arghh !

Mea Maxima Culpa.

Je me suis fait avoir en regardant le pdf (tout en bas) sur la quantification des données.

Faut dire que j'en suis resté à la version fournie avec mon vieux sprintscan 4000 (silverfast Ai) ou bien avec celle fournie avec le V750 (Ai aussi).

Faut demander à Alexander Horn le prix de l'upgrade pour passer à la version Ai. Parfois ils font des promotions.

Scanner en 8 bit reste possible lorsque l'on fixe les corrections avant le scan. Pas besoin de torturer l'histogramme après. Pour ce qui est de l'emploi de SF, disons que l'interface est quand même un poil plus conviviale que celle de VS. Il suffit de comprendre leur langage (taille d'acquisition normalement) et de suivre la pléthore de tutoriaux qu'on trouve sur internet.

J

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #6 le: janvier 27, 2018, 22:11:22 »
Merci pour vos informations.

Pour l'instant j'ai commencé avec Epson Scan, il est plus simple d'utilisation, et surtout je n'ai pas réussi à faire fonctionner correctement la détection automatique des photos avec SilverFast.
Je scanne pour l'instant de vieilles pellicules de photos de familles, donc 24 bits jpeg me suffit largement, et pour la suite, j'ai l'intention de l'utiliser surtout pour du N&B en 6x6, donc pas de grosse différence sur la profondeur des couleurs.

Par contre, j'ai un problème très gênant avec Epson scan : ICE ne fonctionne que sur la première photo, et il se désactive à chaque fois que je lance un scan. Donc je suis obligé de scanner les photo une à une pour avoir ICE.

Du coup, je crois que je vais refaire un essai avec SilverFast car ICE donne vraiment des résultats bluffants, je me vois mal m'en passer.

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #7 le: février 10, 2018, 05:24:58 »
Un détail non négligeable sur Silverfast et VueScan :

– la licence de Silverfast ne fonctionne que sur un seul scanner : celui qu'on déclare pendant la procédure d'installation du logiciel. Ça ne marche pas sur un autre scanner, même s'il est rigoureusement du même modèle : quand on a déclaré le scanner n° 365897BF, ça ne peut pas fonctionner sur le scanner n° 365897BX ;

– la licence de VueScan permet de faire fonctionner autant de scanners que l'on veut, et VueScan sait faire tourner énormément de modèles.

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #8 le: février 12, 2018, 14:46:26 »
Pour ce qui me concerne, il faudrait de gros arguments pour justifier VueScan car SilverFast est fourni avec le V800.

Par ailleurs, j'ai résolu mon problème d'ICE avec Epson Scan. Ça n'est pas très intuitif car il faut prévisualiser les photos, les sélectionner toutes (avec le bouton "toutes") et appliquer ensuite ICE.
Ce fonction est visiblement fait pour permettre d'avoir des réglages différentes pour chaque photo, mais au bout du compte, c'est complexe est en général, on veut les mêmes réglages pour toutes les photos donc ça sert peu (pas du tout en ce qui me concerne)

Par contre, je n'ai pas réussi à utiliser SilverFast de façon efficace, la détection des cadres ne marche pas très bien et le réglage des paramètre est tout sauf simple. Alors qu'avec Epson Scan, j'ai des résultats tout à fait corrects quasiment de façon instantanée.

En tout cas pour des photos de famille, pas de doute, Epson Scan est à mon avis bien plus adapté. Pour le scan de photos 6x6, je verrai car je serai plus exigeant sur la qualité, mais mes premiers tests semblent indiquer que les résultats sont bons. En tout cas, ils valent largement les scans faits par le photographe de ma ville.

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #9 le: février 13, 2018, 03:09:34 »
Moi aussi je dispose de Silverfast, la version SE, simplifiée.

Je m’interroge tout de même pour acheter VueScan afin de profiter de la numérisation en 48 bits.

De son côté Silverfast SE, sauf erreur, numérise aussi en 48 bits mais malheureusement il enregistre en réduisant le fichier en 24 bits, tandis que VueScan enregistre en 48 bits. Quand on retraite les images dans Photoshop, ou autre, on perd donc cet avantage de disposer d’un bien plus grand nombre de nuances, pour le cas fort répandu des clichés qui ont été mal ou très mal exposés, et aussi pour les couleurs qui se sont altérées.

Pour numériser des négatifs en couleurs VueScan est aussi meilleur car il dispose de bien plus de profils de pellicules, alors que dans Silverfast leur nombre est beaucoup plus limité. VueScan limite ainsi l’énorme inconvénient du masque orange lors de la numérisation de négatifs en couleurs : un plus grand nombre de références de films permet de disposer d’une correction de masque orange bien plus précise. À la clef ça gagne du temps et les résultats sont meilleurs (le masque orange est une vraie poisse).

Quant à Epson Scan, il est meilleur que ce qu’on en dit, mais les couleurs qu’il produit me paraissent moins bonnes que celles de Silverfast, je crois qu’il y a trop de magenta. Il permet de redresser automatiquement l’image (utile quand on se sert du scanner comme d’une photocopieuse). Pour de la bureautique il est sans doute plus pratique que Silverfast et VueScan.

Et Silverfast SE (du moins celui d’il y a une dizaine d’années) a d’autres côtés agaçants :
– limitation du titres des fichiers à un trop petit nombre de caractères ;
– effacement du titre du fichier, avant d’enregistrer, quand on passe de tiff en jpeg (ou l’inverse, je ne sais plus), il faut dons tout retaper ;
– enregistrement en tiff sans compression LZW, ce qui oblige à rouvrir le fichier dans un autre logiciel quand on veut le compresser en LZW (compression non destructrice, à la différence du jpeg) ;
– commande « annuler » incommode ou inopérante dans certains cas ;
– numérisation en HDR sans intérêt (l’image ne remplit pas tout l’histogramme) ;
– fonction « scan pilot » (pictogramme de l’avion) superflue au point qu’elle ne sert à rien ;
– correction des couleurs (globale comme sélective) très sommaire, de toute façon il vaut mieux ne rien faire et corriger dans Photoshop ou autre, et c’est là que les 48 bits de VueScan sont importants quand on veut agir sur l’histogramme ;
– notice extrêmement insuffisante qui oblige l’utilisateur à tâtonner pendant longtemps car bien des commandes ou procédures ne sont même pas expliquées, ni même citées.

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #10 le: février 13, 2018, 09:32:19 »
Pour ce qui me concerne, je suis tout assez dubitatif sur l'intérêt de scanner à 48 bits. A mon avis, c'est un peu comme scanner à la résolution maxi du scanner, tu auras une photo contenant théoriquement plus d'informations, mais qui dans les faits sera la même.

J'ai fait le test au début avec Epson Scan qui le permet. Entre 48 bits/4800 dpi en tiff et 24 bits/2400 dpi en jpeg, je suis incapable de voir la moindre différence.

Je vais continuer à tester un peu silverfast pour comparer mais en tout état de cause, il ne me servira éventuellement que  pour les scans où je voudrai une qualité maxi. Pour les photos de famille, Epson Scan donne des résultats plus que satisfaisants.

D'ailleurs, je ne m'attendais pas à une telle différence mais entre les photos de mon épouse qui avait tout de même un reflex bas de gamme, et les miennes faites sur des reflex corrects, la différence est énorme. Je pourrais scanner ses photos à 1200 dpi, voire moins sans la moindre perte.

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #11 le: février 14, 2018, 22:52:15 »
Je n’ai guère d’expérience de VueScan, ne disposant que de la version de démonstration et n'ayant fait que des essais.

Ce que j’ai remarqué, en retraitant dans Photoshop une numérisation en 48 bits issue de VueScan, c’est que l’histogramme reste bien compact, bien noir, sans manque de nuances.

Mais en faisant la même chose en 24 bits, à partir de Silverfast SE, l’histogramme devient un peigne avec des vides qui en séparent les dents. En 24 bits il y a une perte de nuances, c’est surtout un inconvénient avec des clichés originaux de mauvaise qualité qu’on essaye de rattraper.

Mais je ne pense pas qu’on puisse comparer le problème réel de la définition maximale des scanners (qui est fictive car elle est tributaire de la qualité de l’optique et est affectée, sur les scanners à plat, par la vitre et les miroirs de renvoi), avec le nombre maximum de nuances qui, si je ne me trompe pas, dépend plutôt d’une base de calcul. Je n'en suis pas certain mais il me semble que s'il y a bien un problème avec la définition maxi, il n'y en a peut-être pas avec la profondeur des couleurs (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Profondeur_des_couleurs).

Il y a aussi cet article, mais trop compliqué pour moi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Codage_informatique_des_couleurs.

Je crois qu'avec davantage de bits on améliore le spectre des couleurs.

____________
P.-S. : ce qui m'attire aussi dans VueScan, c'est sa meilleure aptitude, grâce à un plus grand nombre de profils, à compenser le masque orange des négatifs couleurs, une vraie calamité et une galère.
Même si la reproduction de diapos et négas avec un reflex et un objectif macro est plus pratique et plus rapide qu'avec un scanner à plat, avec un meilleur piqué aussi, on n'a aucune aide pour neutraliser le masque orange et c'est la super galère, sauf avec un modèle Nikon qui coûte un prix invraisemblable.

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #12 le: février 14, 2018, 23:23:42 »
P.-S. : avec davantage de bits on améliore le spectre des couleurs.

Mais je suppose en revanche que si, en retraitant un fichier 24 bits dans Photoshop, on croit l'améliorer en le réglant en 48 bits (>menu image >mode >16 bits/couche), on n'obtient en réalité rien de mieux : l'histogramme n'est pas en peigne mais on ne crée sans doute pas de nouvelles nuances, tout en augmentant le poids du fichier.

C'est sans doute comparable avec le rééchantillonnage du nombre de pixels par pouce qui n'apporte aucune netteté supplémentaire, mais au prix d'un accroissement du poids en octets.

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 220
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #13 le: février 15, 2018, 11:16:53 »
Fondamentalement, le problème des couleurs et de la définition est le même :
- On part d'une valeur analogique, soit le grain pour la définition, soit la couleur de la zone mesurée
- Un capteur physique analogique mesure la couleur pour cette zone
- Les valeurs physiques analogiques sont transformées en valeurs numériques.

Dans les deux cas, on a trois "filtres"
- La quantité d'information sur le support initial : on peut mesurer des zones d'une taille d'un micron mais si les grains de la photo font 5 microns de diamètre, ça ne servira pas à grand chose, de la même façon, on peut mesurer 1 milliard de couleurs différentes, mais si la photo n'en comprend que 256, ça ne servira pas à grand chose.
- Les capacités du capteur physique : si les lentilles du capteur ne permettent de mesurer qu'avec une finesse de 2 microns ou qu'il ne sait différencier que 256 couleurs, ça n'est pas la peine d'essayer d'en mesurer plus.
- la numérisation : une fois que tu as mesuré tes valeurs, si tu numérises avec moins de valeurs que ce que ton capteur à mesuré, alors effectivement tu as une perte d'information.

Si je regarde dans la vraie vie, pour la définition :
- Pour la quantité d'informations sur une pellicule : d'après ce que je sais, on peut atteindre une résolution d'environ 4000 ou 5000 ppp dans les cas les plus favorables, de mon expérience, ça peut descendre bien en dessous de 2400 ppp en fonction de la sensibilité de la pellicule et de la qualité optique de l'appareil.
- Pour les capacités du capteur  : le V800 est réputé être capable de résoudre réellement environ 2400 ppp, bien qu'on puisse le configurer jusqu'à bien plus.
- Pour la numérisation : si tu as une photo suffisamment fine, tu as perte d'information si tu descends en dessous de 2400 ppp.

Pour la couleur, je n'ai aucune données, ce que j'ai constaté, c'est que je ne vois pour ce qui me concerne, aucune différence entre 24 bits et 48 bits.

Pour le profil en peigne, je le vois également, mais il ne signifie pas grand chose, juste que ton logiciel travaille avec une profondeur plus importante que la photo originale.

Ce qui serait intéressant, c'est d'avoir la profondeur réelle d'une pellicule argentique en termes de couleur, ainsi que la profondeur des scanners.

J'ai déjà vu plein de tests de résolution, jamais sur la couleur.

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 618
Re : Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #14 le: février 15, 2018, 16:44:08 »
Personne n'a d'avis ?

J'utilise le plus souvent Epson scan. Silverfast est une usine à gaz dont l'ergonomie et la facilité de prise en main sont certainement les plus désastreuses que je n'ai jamais vu dans un logiciel PC.

Les nombreuses mises à jour n'ont pratiquement rien changé à ce problème.


Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Re : Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #15 le: février 16, 2018, 07:54:48 »
J'utilise le plus souvent Epson scan. Silverfast est une usine à gaz dont l'ergonomie et la facilité de prise en main sont certainement les plus désastreuses que je n'ai jamais vu dans un logiciel PC.

Les nombreuses mises à jour n'ont pratiquement rien changé à ce problème.

C'est vrai que Silverfast ne devient pratique que lorsqu'on en a l'habitude. Les débuts sont laborieux. La notice dérisoire y est pour quelque chose, voilà 10 ans que je me sers de ce logiciel et il y a encore des choses que je n'ai pas comprises, ainsi :
– dans la fenêtre « histogramme » la bande dégradée du noir au blanc présente deux paires de curseurs, une en dessus de cette bande, l'autre en dessous. Elles sont indépendantes l'une de l'autre et je ne vois pas à quoi elles servent puisqu'il y a déjà des curseurs sous l'histogramme, d'ailleurs la notice n'en dit rien de compréhensible ;
– le densitomètre est extrêmement mal expliqué, on voit mal quoi faire avec ;
– la reconstruction adaptative des couleurs (le papillon ACR) dans le panneau « correction sélective des couleurs » n'est presque pas expliquée, il faut tâtonner.
Et il y en a d'autres…

VueScan aussi est une usine à gaz, davantage même que Silverfast qui, je crois, étale ses commandes sur trois pages-écran et dont les histogrammes ne sont guère pratiques. Mais il a d'autres qualités.

J'ai utilisé parfois Epson Scan. Contrairement à des avis négatifs lus sur le forum Chasseur d'Images, j'en ai une opinion bien plus favorable. Mais il me semble que les couleurs sont moins justes que dans Silverfast, les rouges tirent sur le magenta. Je me souviens notamment avoir scanné une photo d'autorail ancien (livrée crème et rouge) et la peinture rouge était un peu acide tandis que le rouge SNCF était plus chaud en vrai.

Par ailleurs, ce qui manque cruellement à ceux qui utilisent un reflex pour reproduire des négatifs couleurs c'est un logiciel qui permettrait de corriger le masque orange. Bien sûr un reflex Nikon le fait, mais à un tel prix qu'on en serait amené à supprimer les truffes, le caviar et le champagne.

Alexander Horn

  • Actif
  • *
  • Messages: 63
  • Sexe: Homme
  • SilverFast Support Team
    • SilverFast
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #16 le: février 16, 2018, 10:04:45 »
Bonjour,

beaucoup de questions... permettez-moi quelques informations:

SilverFast utilise toujours les 16 bit par canal, donc 48bit pour des scans en couleur et 16 pour les scans n&b.
C'est donc toujours toutes les informations disponibles qu'on utilise.

Les versions de base et intermédiaire SE et SE Plus permettent la sortie de 8 bit ou 24 bit (c'est pour ça que vous trouvez des profondeurs d'image comme 48>24 bit).
La version Ai Studio offre la sortie de données 48 bit. Pour nous, les 24 bit sont suffisants pour des images traitées complètement. Les 48 bit sont nécessaires pour des images qu'on veut traiter encore une fois.

L'histogramme a un double set de réglages parce que c'est possible en Ai Studio d'afficher les trois canaux et de les regler séparemment. Les réglages sous l'histogramme règlent toutes les trois couleurs pendant que les réglages dans l'histogramme règlent les couleurs séparemment.
SilverFast Support Team

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 880
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #17 le: février 16, 2018, 18:01:19 »
Bonjour Alexander,

Quel est le prix de l'upgrade pour passer Ai sur un V800 ?

Jérôme

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #18 le: février 17, 2018, 02:53:37 »
Merci à Alexander Horn pour ses explications.

Mais je ne comprends pas l'utilité de ces deux paires de curseurs en dessous de l'histogramme (version SE).
Il s'agit des curseurs placés de part et d'autre de la bande dégradée du noir au blanc, marqués en jaune et en orange.
On peut manipuler indépendamment les curseurs du haut et ceux du bas.
La notice, excessivement simplifiée, n'en parle pas et, pour ne rien arranger, aucune bulle d'information n'apparaît quand on place la souris sur chaque taquet.
N'en voyant pas l'usage je ne m'en sers jamais.

Cette première image est celle de la numérisation en noir et blanc :



Cette seconde image correspond à la numérisation en couleurs
(identique à la précédente mais avec en plus le curseur de suppression de dominante, placé en bas) ;


Alexander Horn

  • Actif
  • *
  • Messages: 63
  • Sexe: Homme
  • SilverFast Support Team
    • SilverFast
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #19 le: février 20, 2018, 16:46:00 »
Pour passer de la version SE à la version Studio pour le V800 je vous recommande cette page:
http://www.silverfast.com/show/upgrade-v800-v850/fr.html

Les réglages dont vous parlez sont là pour limiter l'espace de couleur de la sortie, p.e. pour être sûr qu'il n'y pas de coupures (clipping) ou parce que votre matériel pour la sortie ne le supporte pas (visible plus clairement en mode CMYK). Les réglages 2 et 4 constituent le point le plus sombre possible (absolu) et le point le plus clair possible (absolu) de la sortie. Les réglages 1 et 3 correspond aux points les plus noir et blanc lesquels vous avez choisi dans l'histogramme. Tous les tons clairs entre 4 et 3 correspond à ce qui se trouve entre ce que vous avez choisi comme point blanc et le blanc absolu (255). Regardez l'histogramme de la sortie pour comprendre mieux ce qui se passe.

Un exemple: Pour réglage 4 on met un valeur de 240. Votre histogramme de sortie "gagne" un espace vide dans les tons clairs. Le point blanc maximal sera donc 240. Pour réglage 3 on met un valeur de 220. Tout ce qui se trouve entre 255 et le point blanc choisi dans l'histogramme de l'entrée sera comprimé et représenté par les valeurs entre 220 et 240 dans la sortie.

Tout ça est assez complexe et je recommands l'histogramme de sortie et les points de densitomètre pour mieux voir et comprendre ce qui se passe. J'espère que ces informations vous aident néanmoins.
SilverFast Support Team

Vitoret

  • Actif
  • *
  • Messages: 110
Re : Quel logiciel avec Epson V800 ?
« Réponse #20 le: février 21, 2018, 08:38:42 »
Merci Alexander pour vos renseignements et pour le temps que vous avez bien voulu y passer.

Vos explications sont claires, mais je suis intuitif et c’est en expérimentant d’après vos indications que je pourrai sans doute en tirer profit.