Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Un sujet de l'actualité du jour...  (Lu 2236 fois)

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 360
Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #125 le: août 10, 2018, 11:19:33 »
mONSIEURCOB

que ce soit privé ou public si ta pas mon autorisation de me filmer ou de me photographier LES VIDEOS OU LES PHOTOS QUE TU AS FAIT DE MOI TU PEUX TE LES MANGER EN SALADE   :laugh: c'est clair non? et de plus c'est bien dans la loi contrairement à ton oui mais non moi je te dis si mais oui ;D

Ton message est clair.
Ta compréhension de la loi l'est bien moins,et écrire en majuscule, taille 64, gras, italique et souligné ne te donne pas plus raison  ;D

Si tu es dans un lieu publique et que je te prends en photo, rien, absolument rien, ne t'autorise à me contraindre à supprimer la photographie de mon appareil. Tu es cependant dans ton plein droit si tu me demandes de respecter ton droit à l'image en ne diffusant pas la photo.

Mais sois rassuré :Ni mon oeil ni mon appareil photo ne sont attirés par les personnes. Je leur préfère les paysages et les animaux. Lorsque des personnes sont capturées dans mes cartes mémoires, je les connais, elles me connaissent, ou elles font partie d'un décor qui dépasse bien largement leur ego.
Aussi, la probabilité qu'une photo de toi finisse au menu du jour est infiniment petite, voire inexistante.  :)

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 557
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #126 le: août 10, 2018, 11:25:27 »
Ton message est clair.
Ta compréhension de la loi l'est bien moins,et écrire en majuscule, taille 64, gras, italique et souligné ne te donne pas plus raison  ;D

Si tu es dans un lieu publique et que je te prends en photo, rien, absolument rien, ne t'autorise à me contraindre à supprimer la photographie de mon appareil. Tu es cependant dans ton plein droit si tu me demandes de respecter ton droit à l'image en ne diffusant pas la photo.

Mais sois rassuré :Ni mon oeil ni mon appareil photo ne sont attirés par les personnes. Je leur préfère les paysages et les animaux. Lorsque des personnes sont capturées dans mes cartes mémoires, je les connais, elles me connaissent, ou elles font partie d'un décor qui dépasse bien largement leur ego.
Aussi, la probabilité qu'une photo de toi finisse au menu du jour est infiniment petite, voire inexistante.  :)

C'est au photographe de demander la permission de publier, même sur un blog ou un forum.
Si tu publies sans avoir obtenu cette autorisation, tu t'exposes à bien des ennuis.

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 360
Re : Re : Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #127 le: août 10, 2018, 11:49:24 »
C'est au photographe de demander la permission de publier, même sur un blog ou un forum.
Si tu publies sans avoir obtenu cette autorisation, tu t'exposes à bien des ennuis.

Bien des ennuis ? S'il n'y a pas atteinte à la dignité de la personne ou qu'il ne peut pas prouver un préjudice morale, les ennuis seront limités à trois clics pour supprimer la photo de ma galerie en ligne. Ca va, il y a pire comme ennui...

dioptre

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 360
Re : Re : Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #128 le: août 10, 2018, 12:25:34 »
C'est au photographe de demander la permission de publier, même sur un blog ou un forum.
Si tu publies sans avoir obtenu cette autorisation, tu t'exposes à bien des ennuis.

C'est beaucoup plus complexe que cela

Publie donc l'article de loi  !

Gibus3133

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 360
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #129 le: août 10, 2018, 12:52:30 »
Pour revenir au sujet de ce fil, et plus précisément au survol du fort de Brégançon par un drone, selon le site L'essor (Gendarmerie Nationale), le drone en question doit bien sa chute à un brouillage qui a été effectué par la Garde Républicaine.

https://lessor.org/info-lessor-le-drone-survolant-le-fort-de-bregancon-a-ete-neutralise-par-la-garde-republicaine-avec-un-fusil-brouilleur/

Je ne sais pas s'il s'agit du même type de fusil brouilleur qui a été utilisé dans ce cas précis, mais au bas de la page en lien on peut voir une vidéo de démo d'un modèle Droneshield.

photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 556
  • Sexe: Homme
    • PHOTODRONE33
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #130 le: août 10, 2018, 14:35:13 »
C’est assez simple

Jean-Etienne V

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 582
  • Agitateur de neurones.
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #131 le: août 10, 2018, 23:48:51 »
Bref, selon les utilisations (artistiques sur ce dernier message...), les lois et les jurisprudences diffèrent...

Ce n'est donc pas aussi simple que ça...
Je ne tolère l'intolérance...

dioptre

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 360
Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #132 le: août 11, 2018, 07:53:21 »
Bref, selon les utilisations (artistiques sur ce dernier message...), les lois et les jurisprudences diffèrent...

Ce n'est donc pas aussi simple que ça...

Par exemple les personnes photographiés individuellement dans le métro par un photographe qui avait diffusé les images
Le plaignant a été débouté.

"Le jugement du 2 juin 2004

Par son jugement du 2 juin 2004, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient encore de confirmer cette tendance à libéraliser les droits du photographe en basant sa décision sur les principes de liberté d’expression et de droit à l’information du public.

Les faits

Les faits étaient les suivants: un photographe a pris des clichés d’usagers du métro parisien à leur insu et les a ensuite publiés dans un ouvrage en les accompagnant des commentaires d’un sociologue. Une des personnes photographiées s’est sentie lésée par cette publication et a donc assigné ce photographe en vue d’obtenir 7.000 € de dommages et intérêts pour l’utilisation de son image sans son autorisation.

Le plaignant invoquait l’exploitation mercantile de ses traits à laquelle il n’avait jamais accepté de se prêter et faisait état des répercussions négatives qu’avait eues cette publication dans sa vie privée (il soutenait que l’expression de tristesse qui se dégageait de son portrait le tournait en ridicule).

La décision

Le Tribunal a estimé que même si toute personne dispose d’un droit sur son image, il ne s’agit pas d’un droit absolu. Il a ainsi jugé que celui-ci devait s’incliner face à la liberté d’expression de l’artiste et à son pendant, le droit à l’information du public (article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme) dans la mesure où le demandeur ne prouve pas qu’il aurait subi un préjudice. Les magistrats ont en effet considéré que cette photo ne le montre pas “dans une situation dégradante, ni ne le tourne en ridicule”.

Exigeant ainsi la preuve d’un préjudice, notamment le caractère dégradant de son image, cette décision s’inscrit dans la même logique que celle à la base de l’arrêt de la Cour Cassation du 7 mai 2004 dans un domaine très proche: celui du droit à l’image des propriétaires sur leur bien. Cet arrêt avait en effet considérablement limité le droit du propriétaires à s’opposer à la reproduction de leur bien en exigeant de celui-ci qu’il rapporte la preuve d’un “préjudice anormal”(voir actualité du 18 mai 2004 sur ce sujet).


Lechauve

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 398
  • Sexe: Femme
  • la photo c'est la lumiére d'un instant en1 instant
    • https://lechove.blogspot.com
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #133 le: août 11, 2018, 10:34:04 »
non pas si simple effectivement,....
le début de l'article est assez intéréssant.
https://www.legavox.fr/blog/maitre-haddad-sabine/droit-image-quels-recours-atteinte-9421.htm
La photo: que de la lumière...

Charlie47

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 777
  • Sexe: Homme
  • aginum.net
    • objectif-photos.net
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #134 le: août 11, 2018, 10:57:54 »
Pas simple non, mais la différence essentielle réside dans la notion de vie privée ou publique...
Par exemple, mais je ne suis pas juriste, je mettrais l'image de quelqu'un en train de prier en solitaire sur les bancs d'une église dans le domaine de la vie privée et non publique...

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 360
Re : Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #135 le: août 12, 2018, 12:54:24 »
Par exemple les personnes photographiés individuellement dans le métro par un photographe qui avait diffusé les images
Le plaignant a été débouté.

"Le jugement du 2 juin 2004

Par son jugement du 2 juin 2004, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient encore de confirmer cette tendance à libéraliser les droits du photographe en basant sa décision sur les principes de liberté d’expression et de droit à l’information du public.

Les faits

Les faits étaient les suivants: un photographe a pris des clichés d’usagers du métro parisien à leur insu et les a ensuite publiés dans un ouvrage en les accompagnant des commentaires d’un sociologue. Une des personnes photographiées s’est sentie lésée par cette publication et a donc assigné ce photographe en vue d’obtenir 7.000 € de dommages et intérêts pour l’utilisation de son image sans son autorisation.

Le plaignant invoquait l’exploitation mercantile de ses traits à laquelle il n’avait jamais accepté de se prêter et faisait état des répercussions négatives qu’avait eues cette publication dans sa vie privée (il soutenait que l’expression de tristesse qui se dégageait de son portrait le tournait en ridicule).

La décision

Le Tribunal a estimé que même si toute personne dispose d’un droit sur son image, il ne s’agit pas d’un droit absolu. Il a ainsi jugé que celui-ci devait s’incliner face à la liberté d’expression de l’artiste et à son pendant, le droit à l’information du public (article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme) dans la mesure où le demandeur ne prouve pas qu’il aurait subi un préjudice. Les magistrats ont en effet considéré que cette photo ne le montre pas “dans une situation dégradante, ni ne le tourne en ridicule”.

Exigeant ainsi la preuve d’un préjudice, notamment le caractère dégradant de son image, cette décision s’inscrit dans la même logique que celle à la base de l’arrêt de la Cour Cassation du 7 mai 2004 dans un domaine très proche: celui du droit à l’image des propriétaires sur leur bien. Cet arrêt avait en effet considérablement limité le droit du propriétaires à s’opposer à la reproduction de leur bien en exigeant de celui-ci qu’il rapporte la preuve d’un “préjudice anormal”(voir actualité du 18 mai 2004 sur ce sujet).



Ca a déjà fait l'objet d'un sujet sur Chassimages, me semble-t-il.
Un photographe renommé, dans une démarche artistique, aura-t-il plus de poids face à un juge que le zozo lambda ... Je n'en doute aucunement.

non pas si simple effectivement,....
le début de l'article est assez intéréssant.
https://www.legavox.fr/blog/maitre-haddad-sabine/droit-image-quels-recours-atteinte-9421.htm
Rien de bien neuf par rapport à ce qui a déjà été mentionné ici.

photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 556
  • Sexe: Homme
    • PHOTODRONE33
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #136 le: août 12, 2018, 15:45:38 »
Il faut se prémunir de toute publication non consentie.

Lors d'un film dans un restaurant par exemple, j'ai du imposer à la patronne pour les réservations du jour du tournage, d'informer tous les clients qu'ils seraient filmés en terrasse et que, si çà les dérangeais, les tables à l'intérieur seraient là pour les accueillir et préserveraient leur intimité.

Un papier avec une autorisation à signer était placée sur chaque table susceptible d'être filmée.

Comme çà point de problème.

remi56

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 902
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #137 le: août 12, 2018, 22:53:59 »
Il faut se prémunir de toute publication non consentie.

Lors d'un film dans un restaurant par exemple, j'ai du imposer à la patronne pour les réservations du jour du tournage, d'informer tous les clients qu'ils seraient filmés en terrasse et que, si çà les dérangeais, les tables à l'intérieur seraient là pour les accueillir et préserveraient leur intimité.

Un papier avec une autorisation à signer était placée sur chaque table susceptible d'être filmée.

Comme çà point de problème.
Ça me semble également correspondre au minimum de courtoisie requis.
mutatis mutandis

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 360
Re : Re : Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #138 le: août 13, 2018, 10:22:31 »
Ça me semble également correspondre au minimum de courtoisie requis.
Pas vraiment non. Faire signer un papier, c'est pour être certain de ne pas être en difficulté par la suite. Ca n'a pas grand chose à voir avec la courtoisie.
La courtoisie, c'est prévenir, et demander l'autorisation verbalement.

photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 556
  • Sexe: Homme
    • PHOTODRONE33
Re : Un sujet de l'actualité du jour...
« Réponse #139 le: août 13, 2018, 11:04:53 »
C’est la première fois que je suis Confronté à ce genre de situation, sauf il y a une vingtaine d’annees En photographie dans les Pyrénées. En général ça passe très bien.