Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Redressement de fichiers et perte de netteté  (Lu 2534 fois)

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 29 346
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Re : Re : Redressement de fichiers et perte de netteté
« Réponse #75 le: décembre 09, 2018, 15:12:43 »
Dans le cadre de la photo, il ne s'agit bien entendu pas de garantir la 4ème décimale, mais de comprendre pourquoi certains phénomènes visibles et gênants peuvent apparaître.

Cela étant, il me semble que tu nous as dit, sur un autre fil, avoir besoin d'images 16 bits pour ne pas dégrader ton processus.
16 bits, c'est bien 5 chiffres significatifs, non? ;)
[/quote
L'histoire des fichiers 16bit est une autre histoire et ne se voit qu'en cas de fort post traitement, l'avantage d'un fichier 16bit par rapport à du 14 ou du 12 réside dans la réserve de post traitement.
La réserve de post traitement entre une sortie imprimante en 8bit et le fichier de départ 12 bit est de x16, en 14bit de x64, avec du 16bit elle est de x256 et là tout est d'un coups permis. on en est doc pas à la 4 ème décimale, mais juste à une réserve de post traitement sans dégradation 4x plus importante.

Franciscus Corvinus

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 469
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Redressement de fichiers et perte de netteté
« Réponse #76 le: décembre 09, 2018, 19:14:30 »
Dans le cadre de la photo, il ne s'agit bien entendu pas de garantir la 4ème décimale, mais de comprendre pourquoi certains phénomènes visibles et gênants peuvent apparaître.

Cela étant, il me semble que tu nous as dit, sur un autre fil, avoir besoin d'images 16 bits pour ne pas dégrader ton processus.
16 bits, c'est bien 5 chiffres significatifs, non? ;)
L'histoire des fichiers 16bit est une autre histoire et ne se voit qu'en cas de fort post traitement, l'avantage d'un fichier 16bit par rapport à du 14 ou du 12 réside dans la réserve de post traitement.
La réserve de post traitement entre une sortie imprimante en 8bit et le fichier de départ 12 bit est de x16, en 14bit de x64, avec du 16bit elle est de x256 et là tout est d'un coups permis. on en est doc pas à la 4 ème décimale, mais juste à une réserve de post traitement sans dégradation 4x plus importante.

Seulement si tu supposes ce qui se cache dans ces bit supplémentaires est du signal et pas du bruit. Que je sache, aucun appareil standard n'en est capable. Pour un adepte de la vraie vie qui ne s'occupe pas des écarts de moins de 10%, c'est étonnemment théorique et pointilleux.

Donc je te suggere de mettre une photo traitée en 16 bits d'origine, une photo tronquée a 12 bits, et une photo tronquée a 12 bits dans laquelle tu rajoutes du bruit dans les 4 derniers bits. On va voir qui peut dire (1) s'il y a une différence, (2) quelle photo est laquelle. >:D

astrophoto

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 104
  • Sexe: Homme
    • Astrophoto par Thierry Legault
Re : Re : Re : Re : Re : Redressement de fichiers et perte de netteté
« Réponse #77 le: décembre 10, 2018, 13:49:02 »
Seulement si tu supposes ce qui se cache dans ces bit supplémentaires est du signal et pas du bruit. Que je sache, aucun appareil standard n'en est capable. Pour un adepte de la vraie vie qui ne s'occupe pas des écarts de moins de 10%, c'est étonnemment théorique et pointilleux.

Donc je te suggere de mettre une photo traitée en 16 bits d'origine, une photo tronquée a 12 bits, et une photo tronquée a 12 bits dans laquelle tu rajoutes du bruit dans les 4 derniers bits. On va voir qui peut dire (1) s'il y a une différence, (2) quelle photo est laquelle. >:D

absolument  ;) C'est ce que j'avais fait il y a quelques années ici même, en prenant des fichiers raw 16 bits de MF et en mettant à zéro les derniers bit un par un (de 16 à 10). Puis j'ai mis à disposition les différents fichiers sans dire lequel était lequel, il fallait deviner...ce n'est qu'en dessous de 12 bits qu'on commençait à voir une différence, et encore il fallait tirer méchamment sur les curseurs. Ca a dérouté certains qui pensent (pensaient ?) qu'une des raisons de la supériorité des MF venait du 16 bits  :D

Pour schématiser, un nombre de bits plus grand que la dynamique (en IL) est inutile car les bits supplémentaires sont noyés dans le bruit (et encore cette "règle" est optimiste). Et à ce jour, même si la dynamique des appareils a tendance à monter au fil des générations, il n'existe pas d'appareil présentant 16 IL de dynamique même à iso mini (il faut aussi rester conscient que la dynamique diminue à mesure que les iso montent, réduisant d'autant le nombre de bits utiles).
Thierry Legault
astrophoto.fr