Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Eizo ColorEdge CG279X  (Lu 2682 fois)

didche

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 593
  • Sexe: Homme
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #25 le: mars 05, 2019, 14:06:56 »
Bjr,

Alors quel résultat avec la 4K?

Qu’as tu pris comme écran Enzo?

Comme je suis sur le point de renouveler mon écran, ton avis m’interesse.

Merci par avance

didche

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 593
  • Sexe: Homme
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #26 le: mars 05, 2019, 17:57:11 »
Eizo et non Enzo  ;)

JmarcS

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 821
  • Sexe: Homme
    • Lien flickr...
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #27 le: mars 07, 2019, 09:54:41 »
Une piste serait de régler l'écran selon le type de papier que l'on va imprimer...

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 846
    • Ma Galerie
Re : Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #28 le: mars 07, 2019, 13:24:22 »
Une piste serait de régler l'écran selon le type de papier que l'on va imprimer...

Ce n'est pas ce que je fais, et je ne crois pas que ce soit ce qu'il faut faire : il faut garder à l'écran son gamut natif (le plus étendu, donc, en général à peu près Adobe RGB), et, avant impression, choisir comme profil de "soft proofing" (épreuvage écran), dans le logiciel, celui du trio imprimante/encre/papier afin de voir s'il y a des couleurs non imprimables et, éventuellement, de faire les corrections nécessaires. Ensuite, on laisse à l'imprimante ou au logiciel le soin de se charger de l'impression, mais en choisissant bien sûr le bon profil trio pour l'impression (le même qu'on a affiché en soft proofing juste avant).

asak

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 440
  • Sexe: Homme
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #29 le: mars 07, 2019, 20:00:14 »
Sans rentrer dans le détail
Le taux de contraste élevé est surtout pour l'étalonnage vidéo >1000
Pour l'impression, un Dmax support de 3 donne un taux de contraste de 1000 ; un Dmax papier de 2 donne un taux de contraste de 100
Le rapport de contraste de 287 normé correspond à une valeur moyenne des Dmax papier et il correspond au Dmax moyen de 2.46.
Avec un bon écran avec un éclairage d'ambiance normé pour ne pas modifier le contraste de la dalle
La TC de 5600K correspond à un blanc neutre , utilisé pour la préparation des images sans connaitre le support. La valeur normé pour l'impression est 5000K
Pour l'impression on prend La TC du papier ; la luminosité et le taux de contraste en fonction de la Dmax du support. On fait un profil écran en fonction de ces éléments et on proof.
On peut se contenter de 5000K  287/1 et L 80/90 cds ou plus
Il faut éviter de confondre visionnage et impression qui donnent des calages différents
 ;)

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 846
    • Ma Galerie
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #30 le: mars 07, 2019, 23:39:56 »
Voilà. Ite missa est.... comme dirait le cardinal Barbarin  :)

didche

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 593
  • Sexe: Homme
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #31 le: mars 11, 2019, 23:03:23 »
Je l'attend demain, ce sera mon premier Eizo.
Je ne pense pas me tromper même si très peu de retour sur ce modèle.
Il remplacera le Dell U2711

Pat20d

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 406
  • Sexe: Homme
    • Mes Photographies
Re : Re : Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #32 le: mars 13, 2019, 18:26:09 »
[..] afin de voir s'il y a des couleurs non imprimables et, éventuellement, de faire les corrections nécessaires.
[..]
Je n'ai jamais compris ce qu'on peut bien faire face à des couleurs non imprimables. (Mis à part tester le rendu perceptif / relatif et l'impact que ça peut avoir sur d'éventuels aplats)
Non imprimable ça veut bien dire ce que ça veut dire. Quelles corrections apporter dans ce cas ?
Formulé autrement quelle est ta pratique dans ce cas, je suis vraiment intéressé  :)
Patrick

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 846
    • Ma Galerie
Re : Re : Re : Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #33 le: mars 13, 2019, 20:02:31 »
Je n'ai jamais compris ce qu'on peut bien faire face à des couleurs non imprimables. (Mis à part tester le rendu perceptif / relatif et l'impact que ça peut avoir sur d'éventuels aplats)
Non imprimable ça veut bien dire ce que ça veut dire. Quelles corrections apporter dans ce cas ?
Formulé autrement quelle est ta pratique dans ce cas, je suis vraiment intéressé  :)

Il est alors possible de ne pas uniquement laisser faire le logiciel au moment de l'impression (relatif/perceptif), mais de modifier (désaturation partielle par exemple) les couleurs suivant le résultat qu'on veut obtenir. J'avais vu un tuto (en anglais) d'Adobe sur le soft-proofing avec Lightroom où l'opératrice faisait joujou avec les couleurs avec beaucoup de doigté sur une photo prise à Venise, mais ça doit bien faire 4 ou 5 ans et c'est la seule chose dont je me souvienne !!
Pour ce qui me concerne, je me contente de voir si on n'est pas trop loin à l'extérieur du gamut, et n'ai que très rarement modifié une couleur pour l'en rapprocher.

Pat20d

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 406
  • Sexe: Homme
    • Mes Photographies
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #34 le: mars 14, 2019, 08:00:41 »
OK vu merci !
Patrick

didche

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 593
  • Sexe: Homme
Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #35 le: août 15, 2019, 18:12:31 »
Problème possible annoncé par Eizo sur certains écrans :
https://www.eizoglobal.com/support/notice/cg279x/index.html

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 29 186
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Re : Re : Re : Re : Eizo ColorEdge CG279X
« Réponse #36 le: août 16, 2019, 17:48:51 »
Il est alors possible de ne pas uniquement laisser faire le logiciel au moment de l'impression (relatif/perceptif), mais de modifier (désaturation partielle par exemple) les couleurs suivant le résultat qu'on veut obtenir. J'avais vu un tuto (en anglais) d'Adobe sur le soft-proofing avec Lightroom où l'opératrice faisait joujou avec les couleurs avec beaucoup de doigté sur une photo prise à Venise, mais ça doit bien faire 4 ou 5 ans et c'est la seule chose dont je me souvienne !!
Pour ce qui me concerne, je me contente de voir si on n'est pas trop loin à l'extérieur du gamut, et n'ai que très rarement modifié une couleur pour l'en rapprocher.
+1 c'est tout l'intérêt du soft proofing que de ramener de façon individualisée dans les possibilités du couple imprimante-papier l'ensemble des couleurs de l'espace de travail du fichier.