Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation  (Lu 1301 fois)

ChatOuille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 388
Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« le: janvier 25, 2019, 19:59:00 »
J’ai mon flux de travail qui fonctionne, mais je me remets toujours en question. Il y a eu un fil concernant le redimensionnement pour impression où Verso a trouvé que PS faisait mieux le boulot que l’imprimante. Cela m’a mis la puce à l’oreille. Il ne s’agit pas d’imprimer, mais d’obtenir le meilleur rendu de l’image pour visualiser sur écran.

En principe on doit accentuer lorsque l’image fait la bonne taille (la taille finale). Au niveau LR, pas de problème. Je fais l’accentuation qui correspond à l’image d’origine (raw), mais je me pose la question au niveau PS qui doit fournir l’image finale. J’avais pensé de redimensionner à la taille de l’écran (pixels) avant d’accentuer. Mais les résultats n’ont pas été convaincants. En tout cas il m’a semblé superflu de redimensionner. Je demande votre avis sur la procédure à laquelle j’ai réfléchi.

- Je fais l’accentuation finale (si nécessaire) avec PS et la taille de départ (supérieure à celle de l’écran).
- J’exporte via LR en laissant faire les transformations qui s’imposent pour le web : passage sur sRVB, taille de l’écran et accentuation pour le web..
Remarque : si je considère que le piqué de l’image d’origine n’est pas suffisant pour une grande taille, je redimensionne d’emblée, avant accentuation (PS).

Croyez-vous que je pourrais faire mieux pour obtenir un rendu de haute qualité sur écran ? Merci.

Zaphod

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 649
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #1 le: janvier 25, 2019, 20:10:22 »
Moi j'exporterais via Lightroom, accentuation pour écran faible (ou normale, à tester).
En redimensionnant à la définition de l'écran.
Je pense que ça suffira largement au niveau de la qualité.

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 713
    • Quelques petites galeries...
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #2 le: janvier 25, 2019, 21:33:26 »
LR fait ça bien, oui, et au bon moment : à l'export et en fonction de la taille de l'export.

ChatOuille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 388
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #3 le: janvier 26, 2019, 00:31:00 »
Oui, il me semble et c’est ce que je faisais jusqu’à maintenant, mais il m’est venue l’idée de régler la taille et l’accentuation sur PS avant de passer à l’exportation sur LR, mais cela me semble inutile.

Zaphod

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 649
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #4 le: janvier 26, 2019, 15:48:50 »
C'est surtout qu'ajouter une phase d'accentuation sur l'image plein format n'aura que peu d'influence sur l'image redimensionnée.
Tu peux passer par PS mais post-export, ou via un script au moment de l'export.

Je trouve que les paramètres d'export de Lightroom permettent très peu de réglages mais font le plus souvent ce qu'il faut.

matopho

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 268
    • Cuisine entre Lorraine, Alsace et Sarre
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #5 le: janvier 27, 2019, 18:45:38 »
Passant dans la rubrique Adobe, je tombe sur ce fil. Suite à sa lecture, je me pose question : pourquoi toujours accentuer en sortie ? Est-ce encore utile ?

Précision : je n'utilise plus LR. Mais on trouve l'équivalent de l'accentuation dans les autres logiciels. Et je n'en éprouve pas le besoin.

Merci
+ c loin - c net

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 098
Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #6 le: janvier 27, 2019, 19:49:31 »
Passant dans la rubrique Adobe, je tombe sur ce fil. Suite à sa lecture, je me pose question : pourquoi toujours accentuer en sortie ? Est-ce encore utile ?

Précision : je n'utilise plus LR. Mais on trouve l'équivalent de l'accentuation dans les autres logiciels. Et je n'en éprouve pas le besoin.

Merci

D'autant que adobe a calé Lr sur la concurrence et que l'accentuation par défaut à été rehaussée.

nicolas-p

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 179
  • Sexe: Homme
    • SITE PERSONNEL DE PHOTO
Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #7 le: janvier 27, 2019, 20:47:51 »
Passant dans la rubrique Adobe, je tombe sur ce fil. Suite à sa lecture, je me pose question : pourquoi toujours accentuer en sortie ? Est-ce encore utile ?

Précision : je n'utilise plus LR. Mais on trouve l'équivalent de l'accentuation dans les autres logiciels. Et je n'en éprouve pas le besoin.

Merci
Aucune accentuation "standard à  l'oeil " nest capable de s'adapter a tout support ( mat brillant écran etc...) c'est la force de lr justement ou photokit sharpener que de proposer cette adaptation.
Encore plus utile quand on redimensionne des photos.  Avec accentuation de sortie "standard" couplé a l'accentuation du module développement un peu modifiée ( gain 45 rayon 0.6 detail 20  seuil 0)c'est juste pour moi parfait avec un rendu naturel en toute circonstance et manque cruellement aux autres logiciels et en partie me fait hésiter à quitter lr...
Pour ma part indispensable et depuis je ne m'occupe plus du tout de l'accentuation avec celle du  module dvpt qui sert à  contrer l'effet du passe bas et du bayer seulement ( reflex 20 mpx et de bons objectifs )

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 105 544
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #8 le: janvier 27, 2019, 20:55:49 »
Aucune accentuation "standard à  l'oeil " nest capable de s'adapter a tout support ( mat brillant écran etc...) c'est la force de lr justement ou photokit sharpener que de proposer cette adaptation.
Encore plus utile quand on redimensionne des photos.  Avec accentuation de sortie "standard" couplé a l'accentuation du module développement un peu modifiée ( gain 45 rayon 0.6 detail 20  seuil 0)c'est juste pour moi parfait avec un rendu naturel en toute circonstance et manque cruellement aux autres logiciels et en partie me fait hésiter à quitter lr...

En ce qui me concerne, le préfère garder la main sur ce genre de choses...


(mais c'est plus facile pour moi : je n'ai pas à quitter LR...  ;-)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 098
Re : Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #9 le: janvier 27, 2019, 21:10:53 »
Encore plus utile quand on redimensionne des photos.  Avec accentuation de sortie "standard" couplé a l'accentuation du module développement un peu modifiée ( gain 45 rayon 0.6 detail 20  seuil 0)c'est juste pour moi parfait avec un rendu naturel en toute circonstance et manque cruellement aux autres logiciels et en partie me fait hésiter à quitter lr...

Manque cruellement aux autres logiciels ? Lesquels ?

ChatOuille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 388
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #10 le: janvier 28, 2019, 00:36:59 »
J’ai mon idée en espérant que les plus expérimentés vont me corriger:
C’est toujours nécessaire d’accentuer le Raw au départ. Je le fais toujours manuellement car je ne sais pas ce que LR peut faire en mode standard. Chaque image a besoin d’une accentuation ainsi qu’un débruitage différents. Ce n’est pas la même chose un paysage avec beaucoup de détails qu’un visage, par exemple.
Lorsqu’on a le raw de base correct et corrigé (via le XMP) on a encore besoin d’adapter l’image au support de sortie en tenant compte de sa taille finale (cm pour le papier pixels pour l’écran). C’est là où peut intervenir soit PS soit LR en exportation.

Petite astuce : bien que je dispose d’un tas de plug-ins professionnels pour accentuation/débruitage, j’utilise de plus en plus Focus Magic. L’avantage est qu’il est simple à utiliser (presque pas de réglages) et automatiquement fait la différence entre les parties qui demandent une accentuation et celles qui n’en ont pas besoin. Par exemple il va accentuer le sujet mais pas le fond flou (bokeh) afin de ne pas créer du bruit supplémentaire. En plus il a une option supplémentaire pour dépanner (un peu) les photos (légèrement) bougées. Pas de miracle mais parfois j’ai sauvé des photos qu’autrement iraient à la poubelle, à condition de ne pas agrandir de trop. Noiseware est parfait, mais je ne l’utilise qu’en cas extrêmes car les réglages sont lourds.

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 956
    • Ma Galerie
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #11 le: janvier 28, 2019, 11:19:05 »
Bonjour,
Je me permets d'intervenir bien que n'utilisant plus Lightroom. Avec le logiciel que j'utilise, je mets l'accentuation et la réduction de bruit à zéro dès l'import. Si l'image le nécessite, je débruite, mais je n'accentue pas, sauf lorsque je veux faire, par exemple, un diaporama ou voir mes photos sur mon écran.

Et j'accentue uniquement en sortie, une fois l'image développée. Mon logiciel permet de choisir l'accentuation de sortie en fonction de la destination (web, impression,...) et l'adapte suivant la taille de l'image.

Zaphod

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 649
Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #12 le: janvier 28, 2019, 13:43:57 »
Passant dans la rubrique Adobe, je tombe sur ce fil. Suite à sa lecture, je me pose question : pourquoi toujours accentuer en sortie ? Est-ce encore utile ?
Moi j'avoue que j'aime bien le principe :
1) accentuation modérée en traitement du RAW (certains logiciels, type DxO ou C1, ont un niveau d'accentuation par défaut que je trouve excessif pour mon goût).
Choix du niveau en fonction de l'image.
2) accentuation à l'export, en fonction du support choisi et de la taille (en pratique, ça m'arrive aussi d'adapter au type d'image mais rarement. Les photos de groupe fortement redimensionnées, par exemple, supportent rarement la moindre accentuation de sortie)

Certains algorithmes de redimensionnement incorporent une accentuation (plus ou moins forte), donc ce qu'on appelle accentuation de sortie est aussi à lier au choix de l'éventuel redimensionnement qui est fait.

voxpopuli

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 908
  • Sexe: Homme
  • 5000 avant 2021
    • Tableaux de ma Belle-Mere
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #13 le: janvier 28, 2019, 14:57:53 »
Il y a quelques années, Bruce Fraser a sorti un livre traitant de ce sujet.
https://www.eyrolles.com/Audiovisuel/Livre/nettete-et-accentuation-avec-photoshop-cs2-9782212120509/

Les étapes abordées :
- source de l'image
- contenu de l'image
- procédé d'impression

Très bon bouquin
Ça va rester chaud

ChatOuille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 388
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #14 le: janvier 28, 2019, 16:15:57 »
Moi j'avoue que j'aime bien le principe :
1) accentuation modérée en traitement du RAW (certains logiciels, type DxO ou C1, ont un niveau d'accentuation par défaut que je trouve excessif pour mon goût).
Choix du niveau en fonction de l'image.
2) accentuation à l'export, en fonction du support choisi et de la taille (en pratique, ça m'arrive aussi d'adapter au type d'image mais rarement. Les photos de groupe fortement redimensionnées, par exemple, supportent rarement la moindre accentuation de sortie)

Certains algorithmes de redimensionnement incorporent une accentuation (plus ou moins forte), donc ce qu'on appelle accentuation de sortie est aussi à lier au choix de l'éventuel redimensionnement qui est fait.

Oui, on est d’accord. Effectivement Photoshop a plusieurs modes de redimensionnement que évidemment s’occupent de l’accentuation. J’avais changé le mode par défaut, dans la plupart des cas j’utilise celui qui est recommandé pour la réduction (je ne me souviens plus du nom).
En fait ma question initiale était de savoir s’il était utile d’accentuer dans PS avant d’exporter avec LR. Pour l’instant on n’as pas de réponse concluante, bien que tous les intervenants et moi-même avons l’impression que LR fait bien son boulot.

Zaphod

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 649
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #15 le: janvier 28, 2019, 18:39:09 »
Pour un truc hyper spécifique, type accentuation sélective avec réglages assez poussés, ça peut éventuellement être intéressant, quoi que comme dit plus haut, il existe probablement des logiciels spécifiques plus adaptés que PS.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 068
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #16 le: janvier 29, 2019, 23:46:08 »
Il y a quelques années, Bruce Fraser a sorti un livre traitant de ce sujet.
https://www.eyrolles.com/Audiovisuel/Livre/nettete-et-accentuation-avec-photoshop-cs2-9782212120509/

Les étapes abordées :
- source de l'image
- contenu de l'image
- procédé d'impression

Très bon bouquin

Ah enfin quelqu'un qui le cite ;-)

Dans votre démarche vous confondez deux choses. L'accentuation d'entrée et celle de sortie.

L'accentuation d'entrée c'est celle qui varie en fonction de vos goûts. Elle dispose dans LR de son propre panneau. Et, si je parle de LR, c'est parce que son module est une conjugaison d'un certain nombre d'actions effectuées de façon invisible (lire bien plus que trois ou quatre curseurs poussés ou non).

Je suis surpris que Nikojorj n'en n'ait pas parlé. Mais il sûrement vu la vidéo de MR & Schewee sur LL où ils disent que pour obtenir le même résultat dans PS, il faut appliquer une douzaine de filtres différents.

Autrement dit, vous disposez dans LR d'un outil très solide et aussi efficace qu'intuitif là où dans PS il fait une sacrée culture du traitement photo. Ça c'était pour l'acquisition d'entrée ou d'acquisition.

Les masques vous permettent d'effectuer des corrections locales (le plus souvent d'intensification) toujours très précises. C'est l'accentuation créative.
Le
Enfin, l'accentuation de sortie est un algorithme dont la mécanique est toujours la même pour un type d'édition. Elle ne concerne pas le sujet, mais le medium.  Autrement dit, portrait ou paysage, à chaque fois que vous imprimez un A4 sur un type de papier, la même accentuation sera appliquée.  Là aussi LR le fait très bien.

Photo Kit Sharpener a été cité plus haut, il a été conçu par Fraser & Shewee et il fonctionne très bien sur ce modèle. Mais l'utiliser revient à abandonner la philosophie de LR (non destructrice du Raw).

Dans ma pratique, pour les images d'apn c'est LR du début à la fin et pour les 4x5 scannés, c'est PS & PKS parce que je suis in capable d'être plus efficace que ce redoutable plug-in.

J

nicolas-p

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 179
  • Sexe: Homme
    • SITE PERSONNEL DE PHOTO
Re : Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #17 le: janvier 30, 2019, 07:56:48 »
Ah enfin quelqu'un qui le cite ;-)

Dans votre démarche vous confondez deux choses. L'accentuation d'entrée et celle de sortie.

L'accentuation d'entrée c'est celle qui varie en fonction de vos goûts. Elle dispose dans LR de son propre panneau. Et, si je parle de LR, c'est parce que son module est une conjugaison d'un certain nombre d'actions effectuées de façon invisible (lire bien plus que trois ou quatre curseurs poussés ou non).

Je suis surpris que Nikojorj n'en n'ait pas parlé. Mais il sûrement vu la vidéo de MR & Schewee sur LL où ils disent que pour obtenir le même résultat dans PS, il faut appliquer une douzaine de filtres différents.

Autrement dit, vous disposez dans LR d'un outil très solide et aussi efficace qu'intuitif là où dans PS il fait une sacrée culture du traitement photo. Ça c'était pour l'acquisition d'entrée ou d'acquisition.

Les masques vous permettent d'effectuer des corrections locales (le plus souvent d'intensification) toujours très précises. C'est l'accentuation créative.
Le
Enfin, l'accentuation de sortie est un algorithme dont la mécanique est toujours la même pour un type d'édition. Elle ne concerne pas le sujet, mais le medium.  Autrement dit, portrait ou paysage, à chaque fois que vous imprimez un A4 sur un type de papier, la même accentuation sera appliquée.  Là aussi LR le fait très bien.

Photo Kit Sharpener a été cité plus haut, il a été conçu par Fraser & Shewee et il fonctionne très bien sur ce modèle. Mais l'utiliser revient à abandonner la philosophie de LR (non destructrice du Raw).

Dans ma pratique, pour les images d'apn c'est LR du début à la fin et pour les 4x5 scannés, c'est PS & PKS parce que je suis in capable d'être plus efficace que ce redoutable plug-in.

J
+1
C'est ça
Sauf pour accentuation d'entrée ou pour ma part ( et feu bruce fraser) elle sert normalement à contrer l'effet du passe bas du dematriçage et du bayer.
Pour le " gout" c'est plutôt l'accentuation créative... que je dedie à accentuation en retouche locale ( quasiment jamais en fait )

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 713
    • Quelques petites galeries...
Re : Re : Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #18 le: janvier 30, 2019, 08:02:06 »
L'accentuation d'entrée c'est celle qui varie en fonction de vos goûts.
Ah non, si c'est une question de goûts c'est plutôt l'accentuation créative, celle au milieu qui peut être sélective!
Celle d'entrée, c'est juste pour finir le boulot de démosaïcage et c'est celle là du panneau détail, et il n'en faut juste pas trop.

Citer
Je suis surpris que Nikojorj n'en n'ait pas parlé.
Je n'aime pas être prévisible.  O0

Citer
Autrement dit, vous disposez dans LR d'un outil très solide et aussi efficace qu'intuitif là où dans PS il fait une sacrée culture du traitement photo.
Bien d'accord et pour le reste aussi!

belnea

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 335
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #19 le: janvier 30, 2019, 09:10:31 »
Je plussoie. l'accentuation d'entrée (ou plutôt de source) doit être faite selon la source de l'image donc selon l'objectif ou si c'est un scan.
la créative, c'est celle qu'on va appliquer par zone. moins forte sur un visage, rien sur des reflets d'or, forte sur les yeux etc…
Quand on sait bien la gérer, on arrive comme moi, à faire un scan d'une couverture imprimée trame 150 qui était un peu floue, la démoirer, refaire l'accentuation et fournir un fichier pdf-x plus nette pour la ré-impression.  8)

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 068
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Ah non, si c'est une question de goûts c'est plutôt l'accentuation créative, celle au milieu qui peut être sélective!
Celle d'entrée, c'est juste pour finir le boulot de démosaïcage et c'est celle là du panneau détail, et il n'en faut juste pas trop.

Quand une photo me déchire les yeux du coin en haut à gauche au coin en bas à droite, ciel compris, je me dis que les curseurs du panneau détail ont été bien poussés à fond. Et, ce n'est pas de mon goût... ;-)
Comme c'est souvent le cas ; je me permets de généraliser.

D'autre part, l'accentuation "créative" a pour but de ne pas se voir pour être efficace.

L'accentuation est au photographe ce que la céramique est au prothésiste : une sculpture unique destinée à devenir invisible.

J

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 956
    • Ma Galerie
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #21 le: février 01, 2019, 11:49:04 »
Voilà, tout est dit  ;)

plaubel

  • Très actif
  • *
  • Messages: 479
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #22 le: février 12, 2019, 14:58:59 »
Pour moi il y a le tout venant -> LR
Et les grand tirages d'expo.
Pour ces derniers c'est PS, upsampling 600DPI, Focus Magic (accentuation d'entrée), et Topaz Detail (accentuation créative) mais avec un masque.

Et ensuite une nouvelle accentuation de sortie souvent avec Focus Magic.
Focus Magic est génial, il ne nécessite que 2 réglages et il est toujours pertinent.


ChatOuille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 388
Re : Quel est le meilleur flux de travail pour l’accentuation
« Réponse #23 le: février 12, 2019, 20:12:05 »
Focus Magic est génial, il ne nécessite que 2 réglages et il est toujours pertinent.
Je trouve aussi. Il fait bien la différence entre les plages qui peuvent être accentuées et celles qui doivent rester tel quel, comme le bokeh. Si on a besoin de fignoler, on peut toujours utiliser un masque et/ou diminuer la transparence du calque.