Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Calendrier des Oiseaux de Camargue  (Lu 8594 fois)

Jean-Jacques Groult

  • Super actif
  • *
  • Messages: 654
  • Sexe: Homme
  • Amicalement
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #200 le: juin 19, 2020, 21:52:29 »
Merci Roland pour ces aigrettes.
Amicalement
JJ

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 298
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #201 le: juin 24, 2020, 21:07:15 »
Merci à vous tous !

Après MAI vient JUIN, et c'est déjà l'été....



Paradoxalement, l'été les oiseaux se font plus rares et plus discrets, bien qu'ils soient plus nombreux. Les effectifs se sont en effet enrichis de très nombreux jeunes nés au printemps. C'est que la défense du territoire, la construction du nid, la ponte, la couvaison, le nourrissage et la surveillance des petits jusqu'à leur émancipation ont demandé beaucoup d'énergie.

Les oiseaux sont fatigués. Pour autant, ils ne vont pas pouvoir se reposer longtemps car les adultes notamment vont bientôt être occupés, et davantage affaiblis, à renouveler leur plumage. C'est parce qu'ils seront fragiles et vulnérables qu'ils vont se faires rares et discrets...

Une première mue, dite partielle, avait eu lieu entre la fin de l'hiver et le début du printemps où les oiseaux n'avaient en fait renouvelé que des plumes du corps, les tectrices..

Une deuxième mue, complète celle-là, a lieu entre la fin de l'été et le début de l'automne et durant laquelle les oiseaux vont changer les plumes des ailes, les rémiges,  et celles de la queue, les rectrices.

Pour les ailes, et c'est logique, la mue s'effectue symétriquement afin que l'oiseau puisse conserver à minima ses capacités de vol. Les canards font toutefois exception: ils perdent en même temps toutes leurs rémiges et sont donc contraints de rester au sol, in capables de voler. On comprend mieux qu'ils "disparaissent" un temps, obligés qu'ils sont de rester cachés
dans la végétation afin d'échapper aux prédateurs. On les observera à cette époque dans un curieux et discret plumage, qui leur sert de tenue de camouflage et qu'on appelle, à juste titre, le plumage d'éclipse...

Les oiseaux muent donc lorsqu'ils en ont terminé avec la reproduction et à une époque où la nourriture est encore abondante. C'est important car la mue, qui dure environ deux mois chez les petits passereaux (le renouvellement du plumage dure 6 à 8 semaines environ pour le rougegorge familier, 95 jours pour la pie bavarde, 120 jours pour le geai des chênes), va nécessiter un apport important de protéines pour produire en grande quantité de la kératine, matière dont les plumes sont constituées.

Pour les migrateurs, le problème se pose de savoir quand il faut muer. Certaines espèces choisissent de muer avant le départ afin de bénéficier, tout au long du trajet, d'un plumage neuf et plus performant.
D'autres ne vont muer qu'une fois arrivées dans leurs zones d'hivernage. D'autres encore adoptent un compromis, commençant la mue mais l'interrompant pendant la migration pour la terminer sur place, en Afrique.

On connait le comportement particulier des tadornes de Belon qui, entre fin juin et début juillet, effectuent une migration de mue pour se regrouper, en grand nombre, dans la partie allemande de la mer de Wadden, et ne revenir qu'au début de l'hiver sur leurs sites de reproduction.

Si les locaux se font rares, discrets et silencieux (on est loin du tintamarre printanier), c'est aussi parce qu'il fait chaud, très chaud, et que, comme nous, ils souffrent de la chaleur.

Heureusement, dès fin juillet, on assiste au passage des oiseaux qui ont niché en Europe du Nord et qui amorcent leur descente vers le grand Sud.
Moins pressés qu'à l'aller et souvent accompagnés de jeunes, ils vont rester quelques jour, s'attarder quelques semaines, le temps de refaire le plein d'énergie avant d'entreprendre le grand voyage qui les mènera, à travers la mer méditerranée, vers la lointaine Afrique...

On verra donc en images le Bécasseau variable, le Chevalier sylvain, le Bécasseau minute et le Bécasseau cocorli
"être simple pour être vrai"

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 298
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #202 le: juin 24, 2020, 21:30:20 »
Fin août et début septembre sont des périodes propices pour observer le Bécasseau variable, nicheur dans le Nord, en Sibérie et en Scandinavie et qui, en Camargue, une halte migratoire. Peu d'individus choisissent d'hiverner en Méditerranée. C'est la façade atlantique qui accueille la majorité de l'effectif hivernant en France, soit quelques 300 000 individus en moyenne chaque année...

1


2


3


4


5


6
"être simple pour être vrai"

Clic-Clac 51

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 32 059
  • Sexe: Homme
    • La Nature en Images
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #203 le: juin 25, 2020, 11:49:08 »
Superbe...quelle série ::) ::) ::)
Je sens que l'on va se régaler cette été
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)

Xavier Corteel

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 376
  • Sexe: Homme
    • Photothèque du GONm
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #204 le: juin 25, 2020, 16:56:51 »
De magnifiques images au service d'un exposé scientifique particulièrement intéressant. Quand partager le savoir s'ajoute à l'esthétique des photos affichées, ce forum prend tout son sens. Personnellement, c'est ce que j'y recherche.
Curieux de Nature

SPOTMATIK

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 037
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #205 le: juin 26, 2020, 14:38:27 »
chouettes images , quand il n'y a pas un souffle de vent ..... ;)

Jean-Jacques Groult

  • Super actif
  • *
  • Messages: 654
  • Sexe: Homme
  • Amicalement
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #206 le: juin 26, 2020, 15:43:34 »
Très belle série, et cet exposé sur la mue est très intéressant. Bravo !

Seb65

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 134
  • Sexe: Homme
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #207 le: juin 28, 2020, 18:26:40 »
Une bien jolie série ! Bravo Roland !  :)

bernall

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 580
  • Sexe: Homme
  • G9+GX800+60mm/2.8 Art +14-140mm+200mm/2.8+...
    • Blog et contact
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #208 le: juin 29, 2020, 07:42:30 »
Merci Roland pour ces informations intéressantes :)
chouettes images , quand il n'y a pas un souffle de vent ..... ;)

Se mettre à l'abri du vent est toujours possible et il existe des techniques de post traitement pour optimiser le résultat dans ce cas

https://youtu.be/ec-6LoLpBjc

https://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,217130.msg7117386.html#msg7117386
je demande à voir

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 298
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #209 le: juin 30, 2020, 10:23:06 »
Merci !

"Quand partager le savoir s'ajoute à l'esthétique des photos affichées" C'est ainsi également Xavier que je conçois un forum.

Parmi les troupes de bécasseaux cocorli ou de bécasseaux variables, on peut parfois apercevoir un tout petit limicole (en fait un des plus petits limicole d'Europe) avec un court bec noir, des pattes foncées, une calotte et, en plumage nuptial, des joues rousses ainsi qu'un dessus roux vif tacheté de noir.

C'est le bécasseau minute [Calidris minuta] bien connu pour sa petite taille, son activité fébrile et ses picorements incessants. Lui aussi niche dans les toundras de l'Arctique, de l’extrême nord de la Norvège et de la Sibérie, et lui aussi fait, en Camargue, une halte migratoire avant de rejoindre l'Afrique du Nord.

Certains choisiront toutefois de rester sur les côtes de la Méditerranée à la mauvaise saison. La Camargue accueille ainsi l'hiver près de 2 000 individus.

Les activités du bécasseau minute, en halte migratoire, sont surtout consacrées à la recherche de nourriture, interrompues de quelques séquences de toilette et de repos. Reconstituer ses forces, sa masse musculaire, est en effet vital avant d'entreprendre la fin du long trajet vers les côtes africaines…

Migrateur au long cours, il est capable de rallier l'Arctique à l'Afrique en quelques jours, faisant quelques  300 à 500 km par jour.

Le plumage post-nuptial de l’adulte est gris clair avec, au niveau du rachis des plumes du dos et des couvertures, une raie foncée et un liseré blanchâtre. Le dessous est blanc, sauf les côtés de la poitrine qui sont gris, formant sur certains individus une bande pectorale complète toute grise.
1


2


3


4


5


6
"être simple pour être vrai"

Clic-Clac 51

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 32 059
  • Sexe: Homme
    • La Nature en Images
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #210 le: juin 30, 2020, 10:42:14 »
C'est encore un régal pour mes yeux
bravo Roland
Amicalement Denis ;)

labat

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 768
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #211 le: juillet 01, 2020, 17:26:14 »
Oui merci de l'exposé...indispensable j'aime beaucoup. Les photos de reflets sont magnifiques.
Je suis un peu rassuré car sur les marais je vois peu d'activité...comme une paresse, une léthargie. Merci pour ce partage.

mslicht

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 002
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #212 le: juillet 03, 2020, 18:15:28 »
Il fait bon passer sur ce fil, comme sur tous ceux ouverts par Roland. La qualité de l'image est secondé par celle du texte
Merci Roland

cdt

mslicht

Seb65

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 134
  • Sexe: Homme
Re : Calendrier des Oiseaux de Camargue
« Réponse #213 le: juillet 03, 2020, 21:54:01 »
Jolies photos de ce petit limicole que je n'ai pas revu depuis un bail ! Une préférence pour la 2 et la 4 ! Bravo Roland !  :)