Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Décret du 18 mai et ouverture anticipée de la chasse  (Lu 1734 fois)

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 656
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Décret du 18 mai et ouverture anticipée de la chasse
« Réponse #25 le: juillet 22, 2020, 11:12:56 »
l'espèce homme avec son élevage représente 97% de la biomasse . il s'est approprié détruit ou a asservi  presque tout. Il pense naïvement qu'il peut s'affranchir de tout avec son génie technologique, sauf qu'au final nous n'avons qu'un monde et que c'est toujours dame nature qui dictera la loi. un petit exemple au hasard, à force de sélections humaines, les tomates deviennent fragiles et il faut les recroiser avec des espèces naturelles si on veut continuer à en avoir. que se passerait-il sans?
https://www.msn.com/fr-xl/actualite/technologie-et-sciences/des-bulles-de-savon-pour-polliniser-des-arbres-fruitiers/ar-BB15CKYA, il disait quoi encore Einstein au sujet des abeilles? notre biodiversité est vitale pour notre survie.
l'agriculture "traditionnelle" est un autre exemple. , le sol n'est plus un sol, c'est devenu à force d'engrais chimiques un support sans vies ou l'on tue tout (pesticides) . Un beau jour cela se payera...
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 54 080
  • Sexe: Homme
Re : Décret du 18 mai et ouverture anticipée de la chasse
« Réponse #26 le: juillet 22, 2020, 21:17:06 »
Oui, et alors?
Nous ne sommes pas dans une lutte : naturel = bon, nature adaptée = mauvais. Sinon il n'y aurait pas d'empoisonnements causés par les champignons.  ;)
Depuis très longtemps l'homme a sélectionné les espèces avec profit.
Là où ça coince maintenant c'est lorsqu'il intervient pour l'apparence, en sacrifiant les qualités gustative des fruits et des légumes. Lorsqu'il cultive à grands frais hors saisons, ou fait venir du bout de la terre des légumes, ou en empoisonnant les terres pour forcer le rendement.
Mais le pire vient de la multiplication inconséquente de l'homme.
C'est là qu'est le pb, à toujours empiéter davantage sur la nature, sur une terre finie.
Le niveau de saturation est largement dépassé depuis longtemps, et ça ne peut qu'empirer.
Technophile Père Siffleur