Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Performances comparées d'un objectif ancien en argentique et en numérique  (Lu 1099 fois)

Somedays

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 653
  • Mouette & Cie
Bonjour,
J'ai lu tous vos arguments et je n'ai pas été franchement convaincu. Tout le monde est d'accord pour affirmer que les formules télécentriques offrent les mêmes performances en numérique, en revanche, il y a pas mal d'objectifs grand angle qui ne 'passent' plus, alors qu'ils sont pratiquement tous rétrofocus.
J'admets que le filtre placé devant le capteur puisse avoir une influence, mais dans ce cas, qu'est-ce qui différencie les capteurs BSI des capteurs FSI (en supposant bien sûr qu'ils soient tous équipés des mêmes types de filtres pour une marque donnée) ?

Je rappelle que les pertes de qualité constatées concernent essentiellement la définition dans les angles, pas le vignetage ou des irisations...
   

Une hypothèse géométrique: au centre du capteur, supposons qu'un détail "tombe" dans un photosite. Sur un bord, le même détail va tomber dans plusieurs photosites à cause de l'angle d'incidence important, d'où une plus grande difficulté à reconstituer le détail pour le processeur. Le problème n'existait pas en argentique grâce au caractère quasi-continu du film.
 
Je me souviens d'un test RP réalisé vers 2005: des grand-angles Nikon réputés en argentique se révélaient calamiteux sur un Nikon D70. De mémoire, étaient testés au moins un AF-D 20mm f/2.8, un AF-D 24mm f/2.8, un AF-D 50mm f/1.8 et un AF-D 85mm f/1.8. Tous étaient mauvais à l'exception du 85mm qui s'en sortait très honorablement. Il est probable que les boîtiers numériques aient entretemps fait de gros progrès pour s'adapter à des optiques conçues du temps de l'argentique.

Somedays

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 653
  • Mouette & Cie
Une explication de Claude Tauleigne dans un ouvrage consacré au Nikon D70 (c'est vieux mais pas forcément obsolète pour la question posée).
 
Il parle de diffusion créée sur les bords avec le réseau de microlentilles, je vois sur son schéma un problème de réflexion, avec un angle incident qui dépasse l'angle limite de transmission par réfraction dans le bon photosite.
   

 

Somedays

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 653
  • Mouette & Cie
Et même quand le rayon est transmis par réfraction dans la microlentille, il n'arrive pas forcément jusqu'au bon photosite:
   
 

stupido

  • Très actif
  • *
  • Messages: 329
Ce qui s'appelle un objectif telecentrique...

Le soucie des capteurs , c'est qu'ils ont 4 photosites par pixels et que le pouvoir de séparation des optiques anciennes est insuffisant

Je suis resté étonné de l'aptitude des APN à capteur Fovéon à... Tout accepter !

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 678
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Le soucie des capteurs , c'est qu'ils ont 4 photosites par pixels et que le pouvoir de séparation des optiques anciennes est insuffisant

Un photosite par pixel pour les Bayer.

Trois photosites par pixel pour les Foveon.


En ce qui concerne le "pouvoir de séparation insuffisant" des optiques anciennes, voir pour illustration le crop 100% d'un Nikkor de 1977 sur D850, au post #14.

Un autre exemple avec une optique des années 80 cette fois, toujours sur D850 :

stupido

  • Très actif
  • *
  • Messages: 329
Un photosite par pixel pour les Bayer.

Trois photosites par pixel pour les Foveon.


Avec les excuses de Sony :)
https://www.sony-semicon.co.jp/products/common/pdf/IMX299CJK_Flyer.pdf

Le capteur de mon GH5

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 27 880
    • Quelques petites galeries...
GH5s, pas GH5 ;) et je pense que c'est pas loin d'être unique hors téléphones (mon Redmi a un quadbayer aussi, mais le mode 48MP n'est pas une énorme réussite en fait, je préfère de loin le mode 12MP)...
Et accessoirement c'est transparent pour l'utilisateur : les 4 sous-pixels sont moyennés automatiquement non? Ou alors le GH5s arrive à utiliser ce mode HDR dont ils causent?

Somedays

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 653
  • Mouette & Cie

En ce qui concerne le "pouvoir de séparation insuffisant" des optiques anciennes, voir pour illustration le crop 100% d'un Nikkor de 1977 sur D850, au post #14.

 
Les téléobjectifs au centre de l'image, ce n'est pas trop le problème.

stupido

  • Très actif
  • *
  • Messages: 329
GH5s, pas GH5 ;) et je pense que c'est pas loin d'être unique hors téléphones (mon Redmi a un quadbayer aussi, mais le mode 48MP n'est pas une énorme réussite en fait, je préfère de loin le mode 12MP)...
Et accessoirement c'est transparent pour l'utilisateur : les 4 sous-pixels sont moyennés automatiquement non? Ou alors le GH5s arrive à utiliser ce mode HDR dont ils causent?

Oui et non GH5s avec capteur 44 méga truc et 11 Mpix .
Tu choisis le mode photo ou vidéo en HDR ou non , il y a pas d'assemblage d'images , bref , le sujet peut bouger sans soucis
Par contre les optiques anciennes dessus , c'est loin d'être ça .
D'ailleurs , mêmes les récentes M43 à PO mais les marques tiers , ça va vraiment pas

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 27 880
    • Quelques petites galeries...
Ah tu accèdes aux 44MPx?

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 678
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
 
Les téléobjectifs au centre de l'image, ce n'est pas trop le problème.

Le problème, c'est, généralement, les GA...


Ci-dessous, crop 100% réalisé sur Alpha 7II du Leitz Summitar 50 de mon Leica IIIc (1948), à f/8 :

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 979
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Cela fait un bout de temps que les constructeurs dominent le design des microlentilles et ce qui était vrai il y a 15 ans ne l'est plus aujourd'hui, surtout avec les puits des BSI moins profonds.

on a de beaux exemples pratiques, prenez un objectif comme le Nikkor 24-50 AFD, une formule optique simpliste qui a eu du mal à pleine ouverture mais superbe en argentique entre 24 et 40 vers f:8 et totalement inutilisable sur mon premier numérique le D100 et son antiqie CCD.
Je l'ai oublié au fond de mon armoire.
Quelle ne fut pas ma surprise en le montant sur le D850 !
Des résultats tout à fait décents en accord avec l'argentique.
Un même objectif grand angle qui marche bien mieux en FF 45 Mpix qu'en crop 6 Mpix ! Il n'y a pas de magie, c'est juste le progrès.

Echo

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 108
Oui les résultats sont proches de ceux de l'argentique et s'il y a trop d'AC le N&B est là pour s'en servir . A part un ou deux qui ne passent pas la barre de 20M pixel en mu 4/3 ce qui donne beaucoup plus de densité de pixels sur un format plus grand le piqué est souvent là des la pleine ouverture ce qui n'est pas vrai sur un capteur plus grand ou en argentique. Ce qui est embêtant c'est que la plupart des objectifs anciens sont tout de même assez rare à l'occasion en 24 mm alors qu'on les trouve plus facilement à partir de 35 mm. Seulement 35 mm en M4/3 c'est du 60 mm quand à l'Apsc c'est 50mm et une mise au point sans focus peaking ni AF à F1,2, ou F1,4 sur réflex c'est comment dire....  ::)

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 979
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
 ben oui, il y a 50 ans un 24 mm était déja une focale très grand angle pas trop courante dans les sacs des photographes, alors qu'aujourd'hui c'est une focale très répandue.