Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: xrite colorchecker passport fiable ?  (Lu 312 fois)

averell

  • Très actif
  • *
  • Messages: 185
  • Sexe: Homme
xrite colorchecker passport fiable ?
« le: janvier 12, 2021, 09:48:54 »
Bonjour à tous,

Je viens de tester la mire xrite colorchecker passport 2 par simple curiosité et les résultats remettent pas mal en question tout mon travail de retouche depuis des années.

En effet, l'impact sur la colorimétrie est plus importante que la calibration de mon écran, ... donc ai-je tout faux sur un sujet comme sur l'autre ?

Charte testée sur Canon 5D, 5DMK4, M50, et même drone Mavic pro.

Dans les 4 cas je trouve la colorimétrie plus flatteuse plus chaude, couleurs "primaires" plus denses et saturées, tons chair moins vert, cela impacte aussi les dégradés dans le ciel ou la végétation (léger débouchage des ombres).

J'ai fait des profils avec 2 illuminants DNG :
- sous une lumière artificielle type lumière du jour en alentour de 5000K.
- en éclairage artificiel type LED 3000K.

J'ai fait le même essai en lumière du jour, journée voilée ou ensoleillée. Quasiment le même résultat. Je pense qu'il faut absolument une lecture en basse T°K sans quoi le profil corrige mal les photos justement en basse T°K.

Mon écran : asus ProART 329C (100% de l'espace adobe) calibré d'usine mais recalibré avec Xrite colormunky.
Photos prises en RAW/Adobe1998, RAW ouverts sous photoshop et sauvegardés en dng à l'ouverture sans retouche.

La calibration importe peu ici, c'est l'impact du profil colorchecker qui m'interpelle.

Y a-t-il vraiment une telle dérive dans la calibration des boitiers.
Ma charte provoque-t-elle une dérive également.
Et pourquoi colorchecker met au moins 5min sur un PC ultrapuissant occupé à 100% de CPU pour produire un fichier profil de 1ko ??

Bref tout ceci me pose des questions sur la fiabilité de la solution.

Merci pour vos retours.

justvr

  • Super actif
  • *
  • Messages: 669
Re : xrite colorchecker passport fiable ?
« Réponse #1 le: janvier 12, 2021, 11:21:42 »
.........l'impact sur la colorimétrie est plus importante que la calibration de mon écran,
C'est absolument normal, vous intervenez sur le profil d'entrée, à priori plus large que celui d'affichage fusse-t-il équivalent à Adobe98.

Citer
Dans les 4 cas je trouve la colorimétrie plus flatteuse plus chaude, couleurs "primaires" plus denses et saturées, tons chair moins vert, cela impacte aussi les dégradés dans le ciel ou la végétation (léger débouchage des ombres).
Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte pour juger de la qualité de réalisation d'un profil d'entrée.
Quel est votre espace de sortie ?
Avez vous utilisé les valeurs génériques des valeurs de patch de votre CC Passport (CCP) ou vos propres mesures?
Une CCP a une durée de vie "limitée" car ses caractéristiques colorimétriques sont modifiées avec le temps (lumière + atmosphère), donc quelle est sa date de fabrication?
Une fois vos profils d'APN réalisés, avez vous comparé en L*a*b* les valeurs affichées des valeurs mesurées?

Citer
J'ai fait des profils avec 2 illuminants DNG :
- sous une lumière artificielle type lumière du jour en alentour de 5000K.
- en éclairage artificiel type LED 3000K.
Quels sont les IRC vos éclairages?
Quelle uniformité d'éclairage sur l'ensemble de la photo?

Citer
Y a-t-il vraiment une telle dérive dans la calibration des boitiers.
Oui, votre profil personnel est réalisé pour votre boitier et votre objectif qui a servi à la prise de vue, tandis que le profil fait par l'éditeur de logiciel est fait avec un boitier et un objectif et il est "interprété"

Citer
Ma charte provoque-t-elle une dérive également
Elle peut, cf mes questions au dessus.

Citer
Et pourquoi colorchecker met au moins 5min sur un PC ultrapuissant occupé à 100% de CPU pour produire un fichier profil de 1ko ??
La programmation a ses secrets  :)
Je n'ai pas vraiment testé la solution xRite car j'utilise deux autres solutions.
Pour ma part sur un Mac Pro vitaminé c'est moins de 10sec avec Lumariver Profile Designer (1,6Mo) et une petite quinzaine avec BasicColor Input 6 (0,6Mo) .

Citer
Bref tout ceci me pose des questions sur la fiabilité de la solution
.
La difficulté du sujet c'est la condition de prise de vue de la mire, ses valeurs. La perfection dans ce domaine est techniquement compliquée.
Cordialement

averell

  • Très actif
  • *
  • Messages: 185
  • Sexe: Homme
Re : xrite colorchecker passport fiable ?
« Réponse #2 le: janvier 12, 2021, 23:26:54 »
Merci pour votre réponse très complète.

Clairement la mire n'est pas neuve: 4-5 ans au delà de ce qui est préconisé par xrite (2 ans). Précisons que je ne suis pas un professionnel, mais j'entends bien qu'une mire périmée puisse dériver en fidélité tout comme le profil qui en ressort.

Quel est votre espace de sortie ?
Avez vous utilisé les valeurs génériques des valeurs de patch de votre CC Passport (CCP) ou vos propres mesures?
Une CCP a une durée de vie "limitée" car ses caractéristiques colorimétriques sont modifiées avec le temps (lumière + atmosphère), donc quelle est sa date de fabrication?
Une fois vos profils d'APN réalisés, avez vous comparé en L*a*b* les valeurs affichées des valeurs mesurées?
Quels sont les IRC vos éclairages?
Quelle uniformité d'éclairage sur l'ensemble de la photo?

Il n'est pas nécessaire de disposer d'un illuminant particulier pour utiliser colorchecker; l'utilisation de 2 illuminants assez éloignés permet - si j'ai bien saisis - une meilleure interpolation pour s'adapter à la TC des images corrigées.

Je ne connais pas les IRC de mes sources, mais plusieurs profils réalisés en lumière du jour (j'ai bien fait attention à éviter les réverbérations parasites) avec des résultats très proches.

Le profil produit est au format DCP

Quant aux valeurs de patch, l'application ne les mentionne pas mais on peut trouver ceci sur le site de Xrite:
https://xritephoto.com/ph_product_overview.aspx?ID=1257&Action=Support&SupportID=5159

Est-ce que finalement comparer les valeurs L*a*b de la photo de la mire corrigée du profil serait mon juge de paix ?

Mais je n'ai pas le même illuminant D50 => développer en corrigeant la température de couleur à 5000K est-il vraiment une option ? Idem concernant les conditions d'éclairage. Pas sûr de pouvoir reproduire les valeurs Lab et je pense que c'est l'intérêt du système qui n'impose pas d'hypercalibrer les paramètres de prise de vue.

L'application de Xrite est très basique autant que les explications assez sommaire pour créer un profil, pas évident ou plutôt simplissime.

Exemple de mire avant application du profil et après.

justvr

  • Super actif
  • *
  • Messages: 669
Re : Re : xrite colorchecker passport fiable ?
« Réponse #3 le: janvier 13, 2021, 12:43:10 »
...... 4-5 ans au delà de ce qui est préconisé par xrite (2 ans). Précisons que je ne suis pas un professionnel, mais j'entends bien qu'une mire périmée puisse dériver en fidélité tout comme le profil qui en ressort.
Le statut "professionnel" n'a pas à être pris en compte, la majorité des professionnels utilisent les profils d'entrées proposés et cela ne génère pas de cris d'orfraie de leur client.
Les profils d'entrées dédiés permettent de partir d'une base neutre, cela peut simplifier certains flux de traitement et pour les profils type reproduction (très difficile à faire) de répondre à des besoins (assez rares) de justesse de couleur.
Pour ce qui est de la durée de vie supposée de la charte, 2 ans c'est si on ne remplace pas le fichier de mesure, car si on les refait à intervalle régulier on gomme l'usure du temps.
Pour tester le logiciel de xRite j'ai besoin de me faire un fichier spécifique car (c'est un peu une habitude chez eux) le fichier n'est pas vraiment à la norme.....et ma CCSG a des mesures différentes principalement sur un bleu.
Mais en comparant le profil fait avec ColorChecker Camera Calibration (CCCC) j'obtiens un profil avec un gris neutre et des couleurs un peu plus saturées qu'avec LRPD ou BCI

Citer
Il n'est pas nécessaire de disposer d'un illuminant particulier pour utiliser colorchecker; l'utilisation de 2 illuminants assez éloignés permet - si j'ai bien saisis - une meilleure interpolation pour s'adapter à la TC des images corrigées.
Détrompez vous, pour avoir un bon résultat, quelque soit la température couleur il faut que l'IRC soit supérieur à 90 par source.

Citer
........mais plusieurs profils réalisés en lumière du jour (j'ai bien fait attention à éviter les réverbérations parasites) avec des résultats très proches.
La lumière du jour le même jour au même instant peut permettre de faire des comparatifs. Mais elle varie vite en fonction:
-de l'heure
-du jour de l'année
-de là où on se trouve
-de la nébulosité
-de l'environnement plus ou moins immédiat.
Le cerveau humain a la capacité phénoménale de gommer (ou pas ) les différences.
Dans votre exemple, il faut préciser vos paramètres d'export car ceux ci peuvent à eux seuls minimiser les différences, d'autre par pour voir les différences à l'écran il faut que celui ci soit capable de les restituer.

Citer
Est-ce que finalement comparer les valeurs L*a*b de la photo de la mire corrigée du profil serait mon juge de paix ?
Oui pour le L, pour le a et b c'est plus délicat. mais déjà le L c'est une grande partie du juge de paix, mais dans le fichier xRite du logiciel CCCC elles ne sont pas fournies, ce sont des valeurs spectrale.

Citer
Mais je n'ai pas le même illuminant D50 => développer en corrigeant la température de couleur à 5000K est-il vraiment une option ? Idem concernant les conditions d'éclairage. Pas sûr de pouvoir reproduire les valeurs Lab et je pense que c'est l'intérêt du système qui n'impose pas d'hypercalibrer les paramètres de prise de vue.
L'application de Xrite est très basique autant que les explications assez sommaire pour créer un profil, pas évident ou plutôt simplissime.
Oui très basique et pas de possibilité de faire du multi chartes, mais parfois trop de paramétres à faire varier peut faire arriver à faire n'importe quoi ;) Et je le vois souvent.

De ce que vous dites je pense que vous êtes dans la photo "plaisir" sans contrainte de respect des couleurs particulier aussi, l'utilisation d'une telle charte avant votre séance photo vous permettra de faire un profil d'entrée lié à cette séance photo (donc avec les conditions d'éclairage de la séance) et d'avoir une séance où les photos devraient être "pré-traitées" et même si ce n'est pas parfait cela devrait vous aider à avoir un développement plus rapide et qualitatif sans trop d'investissement.

averell

  • Très actif
  • *
  • Messages: 185
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : xrite colorchecker passport fiable ?
« Réponse #4 le: janvier 14, 2021, 13:30:31 »
De ce que vous dites je pense que vous êtes dans la photo "plaisir" sans contrainte de respect des couleurs particulier aussi, l'utilisation d'une telle charte avant votre séance photo vous permettra de faire un profil d'entrée lié à cette séance photo (donc avec les conditions d'éclairage de la séance) et d'avoir une séance où les photos devraient être "pré-traitées" et même si ce n'est pas parfait cela devrait vous aider à avoir un développement plus rapide et qualitatif sans trop d'investissement.

Merci pour votre contribution !

Je reste en effet dans la catégorie "plaisir", sans aucune nécessité de reproduire une couleur exacte.
Les photos sont restituées sur un écran Asus Proart qui couvre 100% de l'espace adobe (et j'imprime sur une Canon PRO-1).

Je vois la charte comme un moyen de rééquilibrer les couleurs entre elles, entre la prise de vue et la retouche et qui va je pense devenir indispensable à ma chaîne de traitement.

C'est peut-être aussi la meilleure méthode pour mixer des images de plusieurs sources pour un même album par exemple (je mise régulièrement les images d'un téléphone et de 2 boitiers CANON)
Je n'ai pas encore essayé la mire sur l'outil de montage DaVinci qui propose sur une image filmée de positionner le masque de la charte et corriger les couleurs à la volée (montage de film et retouche d'images de drone).

Faut-il considérer que les boitiers - comme certains écrans - ne sont pas calibrés d'usine ou que la charte propose un type de rendu "Xrite" (de même que l'on peut simuler certaines pellicules argentiques).

Commentaires d'autres utilisateurs bienvenus.
J'essaierai de poster quelques images AVANT / APRES.