Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Utilisation profiles Cobalt et DPL4  (Lu 1788 fois)

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« le: juin 08, 2021, 14:59:24 »
Bonjour
Certains utilisent-il ces profils ?
J'ai lu quelques infos a ce sujet et mon utilisation éventuelle serait d'harmoniser les couleurs de 3 boitiers Sony A7iii, A7Riii, RX10m4.
Peut-on utiliser facilement ces profils quand les photos des 3 boitiers sont dans la timeline de manière automatique ? Faut-il développer boitier par boitier avec le profil sélectionné manuellement, mais dans ce cas difficile de comparer les résultats en cours de route ?
Merci d'avance pour vos avis.
Cordialement

Zaphod

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 449
    • Flickr
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #1 le: juin 09, 2021, 13:24:59 »
Je ne pense pas que dxo permette de choisir des presets par défaut dépendant du boitier.

LudisR

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #2 le: juin 09, 2021, 13:31:26 »
Bonjour
Certains utilisent-il ces profils ?
J'ai lu quelques infos a ce sujet et mon utilisation éventuelle serait d'harmoniser les couleurs de 3 boitiers Sony A7iii, A7Riii, RX10m4.
Peut-on utiliser facilement ces profils quand les photos des 3 boitiers sont dans la timeline de manière automatique ? Faut-il développer boitier par boitier avec le profil sélectionné manuellement, mais dans ce cas difficile de comparer les résultats en cours de route ?
Merci d'avance pour vos avis.
Cordialement

J'ai acquis les profils Cobalt pour les Nikon Df, Z6, Z6 II et pour le Leica SL2-S il y a une moins d'une semaine et je suis à compléter des essais. Je devrais pouvoir émettre des commentaires d'ici quelques jours.

nicolas-p

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 762
  • Sexe: Homme
    • SITE PERSONNEL DE PHOTO
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #3 le: juin 09, 2021, 14:18:41 »
Je ne pense pas que dxo permette de choisir des presets par défaut dépendant du boitier.

et oui!

malheureusement .

LR le permet lui  (comme de choisir aussi en fonction de la sensibilité iso...) et cela me manque parfois

la seule façon de faire est dans DPL4 filtrer par boitier et d'appliquer à chacun par lots en copier collé (ctrl+c et ctrl+v) le bon profil.

avec 3 boitiers ça doit prendre moins d'une minute

Zaphod

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 449
    • Flickr
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #4 le: juin 09, 2021, 15:06:41 »
Sauf que du coup ça fausse toutes les comparaisons Avant/Après, si le "avant" ne comporte pas le bon profil couleur.

A moins qu'on puisse aussi assigner un état "avant" par lot, mais j'en doute.

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #5 le: juin 11, 2021, 20:27:12 »
Bonsoir
Merci pour vos réponses et désolé de n'avoir pas répondu plus tôt car je ne reçois pas de notifications....
J'ai finalement craqué et suis entrain d'essayer. Cela semble prometteur sur quelques essais.
On peut affecter le profil en sélectionnant toutes les photos d'un boîtier et en le choisissant dans la palette Rendu des couleurs pour l'ensemble.
Pour comparer je fais des copies virtuelles déjà pour voir les différences avec le même boîtier.
Ensuite il faudra que je pousse plus loin les  tests pour comparer vraiment l'harmonisation des couleurs entre les boîtiers.
Vos retours m'intéressent tjs !
Merci

Envoyé de mon SM-G960F en utilisant Tapatalk


Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 129 245
  • Sexe: Homme
  • Depardon de banlieue
    • La galerie photo de Verso
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #6 le: juin 11, 2021, 20:29:51 »
Merci pour vos réponses et désolé de n'avoir pas répondu plus tôt car je ne reçois pas de notifications....

Il n'y a pas de notification sur Chassimages...

Envoyé de mon SM-G960F en utilisant Tapatalk

Envoyé de mon PC en utilisant Firefox

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #7 le: juin 11, 2021, 22:00:09 »
Il n'y a pas de notification sur Chassimages...

Envoyé de mon PC en utilisant Firefox
Excuses moi pour la signature, c'était activé par défaut sur l'application Tapatalk de mon smartphone. Je viens de la supprimer.
Sur Tapatalk il y a les notifications apparemment.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 129 245
  • Sexe: Homme
  • Depardon de banlieue
    • La galerie photo de Verso
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #8 le: juin 11, 2021, 22:06:03 »
Excuses moi pour la signature, c'était activé par défaut sur l'application Tapatalk de mon smartphone. Je viens de la supprimer.

Cool !

;-)

Sur Tapatalk il y a les notifications apparemment.

Si c'est avéré, n'hésite pas à communiquer sur le sujet : c'est un point qui revient souvent dans les discussions...

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #9 le: juin 12, 2021, 12:25:15 »
Je ne pense pas que dxo permette de choisir des presets par défaut dépendant du boitier.
Bonjour
Dans les prereglages, on peut tout a fait partir du preset dxo Standard par ex, et le modifier en choisissant le profil Cobalt puis en enregistrant le nouveau prereglage en changeant de nom.
Pour comparer les effets entre le prereglage dxo standard Rendu générique-rendu par défaut de l'appareil (dans la palette Rendu des couleurs) et le nouveau prereglage construit avec le profil cobalt,  on peut se mettre en mode Édition dans la palette Prereglages ou Preset Editor , cela permet de sélectionner un prereglage et l'effet est tout de suite affiché sur la photo sans double cliquer. On peut passer facilement de l' un a l'autre.

Sinon on peut aussi passer par le biais de copies virtuelles.
On peut le faire par lot.
Affecter un profil aux Master,  un autre aux profils et comparer...

Zaphod

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 449
    • Flickr
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #10 le: juin 12, 2021, 21:26:14 »
Bonjour
Dans les prereglages, on peut tout a fait partir du preset dxo Standard par ex, et le modifier en choisissant le profil Cobalt puis en enregistrant le nouveau prereglage en changeant de nom.
Ca n'est pas la question :)

Si tu as plusieurs boitiers, qui auront donc 3 profils Cobalt différents, comment faire pour que, par défaut, chaque boitier se voit appliquer le bon profil ?

Sinon on peut aussi passer par le biais de copies virtuelles.
Le problème des copies virtuelles, c'est que ça duplique la photo, donc si tu fais ça sur un dossier de plein de photos à la fois, ça devient vite le bordel.

Ce qui m'énerve surtout dans les copies virtuelles, c'est qu'on ne peut les supprimer que dans le dossier de l'image.
-> dans un projet, on ne peut que retirer l'image du projet, mais elle reste présente dans le dossier en question.
-> dans une "sélection externe" (ce qu'on obtient en envoyant les images de puis Lightroom), on ne peut pas la supprimer. On reste coincé avec plein d'images inutiles au milieu des vraies images...

Un clic droit sur un état d'historique "définir comme photo Avant" serait beaucoup plus rapide et efficace.
Une copie virtuelle, normalement, c'est destiné à avoir deux réglages différents sur la même image, pas à comparer l'avancement du traitement.
On peut le faire par lot.
Affecter un profil aux Master,  un autre aux profils et comparer...
[/quote]

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #11 le: juin 12, 2021, 22:40:18 »
[quote ]author=Zaphod
Si tu as plusieurs boitiers, qui auront donc 3 profils Cobalt différents, comment faire pour que, par défaut, chaque boitier se voit appliquer le bon profil ?
...
[/quote]

C'est pas très compliqué de trier par boîtier, sélectionner tous les fichiers de chaque boîtier pour leur affecter le profil Cobalt ?

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #12 le: juin 12, 2021, 22:48:54 »


Une copie virtuelle, normalement, c'est destiné à avoir deux réglages différents sur la même image, pas à comparer l'avancement du traitement.


Bonjour
Justement c'est l'utilisation que je décris dans mon message !
2 réglages différents d'une même image...
Ce n'est pas "comparer l'avancement du traitement " , je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par là.

Zaphod

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 449
    • Flickr
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #13 le: juin 13, 2021, 07:59:57 »
C'est pas très compliqué de trier par boîtier, sélectionner tous les fichiers de chaque boîtier pour leur affecter le profil Cobalt ?
Ca n'est pas très compliqué non plus de proposer des presets par défauts dépendant du boitier... et ça permet d'éviter une étape fort peu intéressante.

Pour le coup de fausser l'état "Avant" par contre, confusion de ma part, ça ne change rien, puisque cet état n'existe pas dans DxO.
Il n'y a qu'un "sans correction", mais on ne peut pas comparer avec les paramètres par défaut (c'est dommage, ça serait plus intéressant :) )

Bonjour
Justement c'est l'utilisation que je décris dans mon message !
2 réglages différents d'une même image...
Ce n'est pas "comparer l'avancement du traitement " , je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par là.
Ce qui m'intéresse dans la comparaison "avant/après" c'est de pouvoir comparer 2 états d'historique.
L'état "sans correction" ne m'intéresse absolument pas.
En général, je règle les grandes lignes, quand je suis satisfait, je veux pouvoir ensuite comparer l'aspect de mon image avec cet état "validé".
Et je progresse comme ça tout au long du post-traitement.
Parfois je n'ai besoin que de la comparaison avec les réglages par défaut, parfois sur des images compliquées je passe par plusieurs comparaisons avec différents états.

DxO ne permet pas de fonctionner comme ça (sans faire de multiples copies virtuelles) et ça me gêne pour obtenir un résultat qui me convient.

nicolas-p

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 762
  • Sexe: Homme
    • SITE PERSONNEL DE PHOTO
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #14 le: juin 13, 2021, 09:31:10 »
Je ne comprends pas trop...

Dxo depuis la version 4 affiche l'historique des corrections tout comme lr et permet donc de revenir a un état antérieur pour comparer.
Certes les " instantanés" de lr n'existent pas ce qui est bien pratique pour pouvoir facilement comparer des étapes clé.
On a plus besoin des copies virtuelles dans dpl4 pour comparer ( heureusement ).

A part les instantanés inexistants, dxo sur ce point fonctionne maintenant correctement.

Pour les profils je suis d'accord, il serait utile de pouvoir paramétrer un profil par boîtier et surtout un profil par paramètres iso permettant automatiquement d'appliquer deep prime ou non en fonction de la sensibilité iso... sans le faire à la main inutilement...surtout que les filtres de photos ( par type, par paramètres iso...) dans dxo sont indigents comparé à la concurrence, bien limités...

gerarto

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 551
  • Sexe: Homme
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #15 le: juin 13, 2021, 16:52:54 »
...

Pour les profils je suis d'accord, il serait utile de pouvoir paramétrer un profil par boîtier et surtout un profil par paramètres iso permettant automatiquement d'appliquer deep prime ou non en fonction de la sensibilité iso... sans le faire à la main inutilement...surtout que les filtres de photos ( par type, par paramètres iso...) dans dxo sont indigents comparé à la concurrence, bien limités...

Si (et seulement si ! ) le temps de traitement avec DeepPRIME n'est pas un problème, alors il y a un intérêt évident à tout traiter avec DeepPRIME dans ce cas particulier. Ce qui ne nuira en rien à la qualité en bas iso...

Après, je ne comprends pas bien la remarque sur le filtre ISO qui trie parfaitement les photos sur ce critère. Certes il ne "dit" pas directement quel est l'iso de chaque photo, mais si on se fixe une valeur d'iso à partir de laquelle on veut utiliser DP, il est relativement facile de trouver sur la bande de film à partir de quelle image commence la série concernée* et de les sélectionner toutes jusqu'à la fin (ou depuis le début selon que l'ordre est montant ou descendant) pour appliquer ce traitement.

* D'autant que le plus souvent les séries prises à hauts iso sont visuellement déterminables directement (nuit, ombres profondes, etc. ) Dans ce cas ça ne prend pas plus de quelques secondes...   

Zaphod

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 449
    • Flickr
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #16 le: juin 13, 2021, 18:29:31 »
Dxo depuis la version 4 affiche l'historique des corrections tout comme lr et permet donc de revenir a un état antérieur pour comparer.
Oui c'est un progrès même si ça n'est pas encore ça.
Déjà, tu n'as que l'historique de la session, donc l'état "Préréglages par défaut - DxO standard" correspond en fait aux réglages présents à l'ouverture de DxO.
Bon, dans ce cas présent, ça n'est pas génant, dans l'absolu c'est assez étrange.

Mais déjà, la visu n'est pas instantanée contrairement au mode avant après, donc il faut attendre 2 secondes chez moi pour voir l'état d'historique.
Ensuite il faut cliquer au bon endroit, quitte à faire dérouler l'historique, et pour revenir à l'avant il faut redérouler dans l'autre sens.
Les raccourcis Ctrl+Z Ctrl+Y ne fonctionnent pas comme "annuler une opération" mais comme "revenir d'1 cran / avancer d'1 cran dans l'historique".
En gros si je suis tout en haut de l'historique. Je reviens 15 crans en arrière pour voir la différence.
Si je fais Ctrl+Z, je ne reviens pas tout en haut de l'historique, mais 16 crans en arrière. Il faudrait 15 appuis sur Ctrl+Y pour y revenir.

Bref, l'historique de dxo, c'est très bien mais c'est plus une promesse pour l'avenir qu'un truc déjà vraiment efficace. En tous cas pour moi.

Ca peut paraitre du pinaillage, mais ce genre de trucs c'est pour moi ce qui fait la différence entre un logiciel efficace et agréable à utiliser et un logiciel pénible.

DxO, c'est super quand j'applique un de mes préréglages, que j'exporte, et que je ne cherche absolument pas à changer quoi que ce soit à ces préréglages ni à visualiser quoi que ce soit.
Si je veux comparer, je fais 2 exports et je compare ensuite dans un logiciel qui a de bonnes fonctions de comparaison.

Pour les profils je suis d'accord, il serait utile de pouvoir paramétrer un profil par boîtier et surtout un profil par paramètres iso permettant automatiquement d'appliquer deep prime ou non en fonction de la sensibilité iso... sans le faire à la main inutilement...surtout que les filtres de photos ( par type, par paramètres iso...) dans dxo sont indigents comparé à la concurrence, bien limités...
Pour les régalges par ISO, perso je mets DeepPrime tout le temps, donc pour le coup ça ne manque pas :)
Et globalement mes réglages fonctionnent bien quelque soit le niveau d'ISO.

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #17 le: septembre 01, 2021, 22:32:46 »
J'ai acquis les profils Cobalt pour les Nikon Df, Z6, Z6 II et pour le Leica SL2-S il y a une moins d'une semaine et je suis à compléter des essais. Je devrais pouvoir émettre des commentaires d'ici quelques jours.
bonsoir, pas de nouvelles de tes essais ?

LudisR

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
Re : Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #18 le: septembre 04, 2021, 02:57:10 »
bonsoir, pas de nouvelles de tes essais ?

Bonsoir phil59! La réponse courte : je les ai adoptés…

Maintenant la réponse longue!

J’ai tardé à écrire car je me suis méfié de mes premières impressions. Qui étaient très favorables aux profils Cobalt. Souvent, lors des premiers essais, on se laisse emporter par les différences qu’on remarque car elles sont… différentes et qu’elles améliorent les défauts et manques connus de nos outils habituels. Au point d’en oublier parfois de remarquer, au premier abord,  les manques de la nouveauté qui nous échappent, notre esprit prenant pour acquis ce qu’on possède déjà.

D’autre part, ce que j’ai noté peut être différent d’un individu à l’autre dépendant de la dextérité et de l’expérience de chacun à utiliser un outil donné.

Pour le Leica SL2-S, j’ai d’abord utiliser C1 car DxO ne reconnaît pas le Leica SL2-S. Puis, suite à la lecture d’un post sur Summilux, j’ai appris qu’on pouvait modifier les exifs des fichiers des SL2-S pour les traiter avec DxO. Ce que j’ai fait. Cela m’a permis de confirmer que je préfère utiliser DxO à C1. Malgré certaines qualités indéniables de C1 sur DxO. Mais je préfère les outils de DxO qui sont mieux adaptés à ma pratique. J’obtiens plus facilement et rapidement des résultats qui me plaisent.

Ce qui n’était pas nécessairement le cas avec DxO avant l’utilisation des profils Cobalt… J’imagine que c’est ce qui t’intéresse avant tout!

J’ai testé les profils Cobalt avec des fichiers des Nikon D3, Df, Z6 et Z6II. Avec des optiques AF-S, Z et des Leica-R.

Je n’ai pas acquis celui pour le Z7 car j’en ai fait peu usage préférant les Z6 et Z6II pour ma pratique. J’ai d’ailleurs échangé le Z7 lors de l’acquisition du SL2-S. J’ai donc aussi utilisé les profils Cobalt pour le SL2-S avec C1 et DxO. Dans ce dernier cas, j’ai « déguisé » les fichiers du SL2-S en Leica Q2, SL et M10 qui sont tous des boitiers reconnus par DxO. J’ai préféré les résultats obtenus en déclarant les fichiers du SL2-S comme étant ceux d’un M10. Ceci étant, faire ainsi demande un peu de gestion. Rien de rédhibitoire dans mon cas.

Pour tous les boitiers, j’ai obtenu des résultats similaires au niveau rendu et agrément en PT. De manière générale, basé sur mes capacités de PT et ma méthode de travail (et ce basé sur le traitement de 30 à 150 images différentes déjà traitées précédemment pour chacun des boitiers):

-   plus rapide pour obtenir un résultat utilisable
-   meilleur équilibre et neutralité des couleurs (pas de dominante)
-   un meilleur rendu des couleurs particulièrement pour les couleurs vives et denses. Les couleurs semblent saturées moins vites avec au final un meilleur modelé.
-   réduction de la nécessité de faire des traitements locaux (de 50 à 90% selon les cas lorsque requis)
-   une meilleure gradation au niveau des contrastes et des couleurs
-   une meilleure capacité de traitement pour conserver les HL et BL. Surtout pour les HL mais demeurant toujours en retrait par rapport à C1 mais de manière beaucoup moins prononcée (pour moi)
-   de manière générale, de meilleures transitions des couleurs dans les flous ainsi que des flous plus graduels et naturels au niveau optique (meilleure gestion des contrastes)
-   cela m’est plus facile de traiter les images avec seulement les outils de contrastes et il m’est moins nécessaire (maintenant très rarement ) d’avoir recours aux outils utilisant les micro-contrastes, donc pour moi des résultats plus « analogiques », naturels, et moins « numériques » avec en bout de piste une meilleure perception de netteté (acutance)
-   plus facile d’obtenir des  images plus lumineuses avec de meilleurs contrastes
-   il est plus facile d’utiliser les outils des menus d’exposition et du Smart Lighting que je trouve maintenant plus efficaces et qui travaillent de manière plus fine dans presque tous les cas de figures
-   il y a effectivement une meilleure uniformité de rendu d’un boitier à l’autre

Voilà! L’expérience d’un autre usager des mêmes profils Cobalt pourrait être différente et opposée. Mais pour moi, c’est un non-retour n’ayant ni le temps ni l’envie de me lancer dans la création de profils dédiés. Je ne me prononcerai pas sur le fait qu’ils soient meilleurs ou non que d’autres solutions. Et il ne me viendrait pas à l’idée de déclarer qu’ils soient parfaits. Seulement que depuis que je les utilise, j’en suis de plus en plus satisfait et que j’arrête de chercher mieux car pour l’instant ils me comblent et me permettent d’apprécier les résultats obtenues de manière plus facile, confortable et contrôlée.

Pour ceux que cela intéresserait, n’hésitez-pas à communiquer avec Cobalt pour obtenir un rabais si vous voulez acquérir des profils pour plusieurs boitiers à la fois (15 à 25%). Pour ceux qui voudraient utiliser les profils Cobalt d’émulation des films négatifs et diapos Kodak et autres, ils ne s’utilisent qu’avec Camera Raw et Lightroom. Ils ne sont pas compatibles avec DxO.

rsp

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 771
  • Sexe: Homme
  • R & M
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #19 le: septembre 04, 2021, 11:26:57 »
Merci beaucoup pour la version longue.
Je suppose que les profils de base (adaptés au boîtier) sont utilisables avec Film Pack directement depuis DPL ?

LudisR

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #20 le: septembre 04, 2021, 15:37:09 »
Merci beaucoup pour la version longue.
Je suppose que les profils de base (adaptés au boîtier) sont utilisables avec Film Pack directement depuis DPL ?

Bonjour rsp! Les profils Cobalt pour DxO/DPL4 sont du type .dcp et sont les mêmes pour LR, LRC et PS. Les profils pour C1 sont du type .icc.

Donc, dans DPL4, on utilise les profils .dcp au même niveau que ceux de Film Pack. On ne peut donc pas appliquer à la fois un preset FilmPack par-dessus celui d’un profil .dcp Cobalt ou autres. Ce qui en soit est logique les 2 travaillant au niveau du fichier raw. Et j’aurais des doutes sur les résultats car avec les profils Cobalt j’évite d’utiliser la liste des presets de la balance des blancs de DPL car les résultats sont généralement complètement dans le champ!

Il faudrait donc utiliser FilmPack en stand-alone sur un fichier .tif ou .jpg généré par DPL avec le profil Cobalt. Je n’ai pas testé mais je ne suis pas certain, nonobstant devoir sortir du workflow, que les résultats soient plus satisfaisants qu’en utilisant directement FilmPack dans DPL sans faire intervenir les profils boitiers Cobalt. Bref, il faut tester DPL/Cobalt -> .tif -> FilmPack pour en avoir le cœur net.

C’est d’ailleurs pourquoi je m’étais intéressé aux profils d’émulation des films Kodak et Fuji de Cobalt espérant pouvoir les utiliser avec DPL mais ce n’est pas le cas. Je leur ai demandé s’il prévoyait créer une version pour DPL mais ça ne semble pas être dans leur plan de développement.

rsp

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 771
  • Sexe: Homme
  • R & M
Re : Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #21 le: septembre 04, 2021, 15:44:07 »
Bonjour rsp! Les profils Cobalt pour DxO/DPL4 sont du type .dcp et sont les mêmes pour LR, LRC et PS. Les profils pour C1 sont du type .icc.

Donc, dans DPL4, on utilise les profils .dcp au même niveau que ceux de Film Pack. On ne peut donc pas appliquer à la fois un preset FilmPack par-dessus celui d’un profil .dcp Cobalt ou autres. Ce qui en soit est logique les 2 travaillant au niveau du fichier raw. Et j’aurais des doutes sur les résultats car avec les profils Cobalt j’évite d’utiliser la liste des presets de la balance des blancs de DPL car les résultats sont généralement complètement dans le champ!

Il faudrait donc utiliser FilmPack en stand-alone sur un fichier .tif ou .jpg généré par DPL avec le profil Cobalt. Je n’ai pas testé mais je ne suis pas certain, nonobstant devoir sortir du workflow, que les résultats soient plus satisfaisants qu’en utilisant directement FilmPack dans DPL sans faire intervenir les profils boitiers Cobalt. Bref, il faut tester DPL/Cobalt -> .tif -> FilmPack pour en avoir le cœur net.

C’est d’ailleurs pourquoi je m’étais intéressé aux profils d’émulation des films Kodak et Fuji de Cobalt espérant pouvoir les utiliser avec DPL mais ce n’est pas le cas. Je leur ai demandé s’il prévoyait créer une version pour DPL mais ça ne semble pas être dans leur plan de développement.
Tu es trop gentil : ma question était débile, je le reconnais.
C'est bien évidemment l'un ou l'autre, je ne cherche pas à faire des trucs tordus.

LudisR

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #22 le: septembre 04, 2021, 15:53:02 »
Trop gentil? Pas du tout! Je suis tombé dans le même piège que toi... Au vu des résultats que j'obtenais avec les profils Cobalt, j'ai eu la curiosité de vouloir tester FilmPack jusqu'à ce que je réalise qu'ils s'utilisaient au même niveau!...

Une évidence, oui... mais le genre d'évidence qui doit nous être rappelée lorsqu'on se laisse emporter par une nouveauté qui nous fait oublier la réalité des choses... ;)

phil59

  • Très actif
  • *
  • Messages: 258
Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #23 le: septembre 05, 2021, 16:38:28 »
Bonsoir phil59! La réponse courte : je les ai adoptés…

Maintenant la réponse longue!

J’ai tardé à écrire car je me suis méfié de mes premières impressions. Qui étaient très favorables aux profils Cobalt. Souvent, lors des premiers essais, on se laisse emporter par les différences qu’on remarque car elles sont… différentes et qu’elles améliorent les défauts et manques connus de nos outils habituels. Au point d’en oublier parfois de remarquer, au premier abord,  les manques de la nouveauté qui nous échappent, notre esprit prenant pour acquis ce qu’on possède déjà.

D’autre part, ce que j’ai noté peut être différent d’un individu à l’autre dépendant de la dextérité et de l’expérience de chacun à utiliser un outil donné.

Pour le Leica SL2-S, j’ai d’abord utiliser C1 car DxO ne reconnaît pas le Leica SL2-S. Puis, suite à la lecture d’un post sur Summilux, j’ai appris qu’on pouvait modifier les exifs des fichiers des SL2-S pour les traiter avec DxO. Ce que j’ai fait. Cela m’a permis de confirmer que je préfère utiliser DxO à C1. Malgré certaines qualités indéniables de C1 sur DxO. Mais je préfère les outils de DxO qui sont mieux adaptés à ma pratique. J’obtiens plus facilement et rapidement des résultats qui me plaisent.

Ce qui n’était pas nécessairement le cas avec DxO avant l’utilisation des profils Cobalt… J’imagine que c’est ce qui t’intéresse avant tout!

J’ai testé les profils Cobalt avec des fichiers des Nikon D3, Df, Z6 et Z6II. Avec des optiques AF-S, Z et des Leica-R.

Je n’ai pas acquis celui pour le Z7 car j’en ai fait peu usage préférant les Z6 et Z6II pour ma pratique. J’ai d’ailleurs échangé le Z7 lors de l’acquisition du SL2-S. J’ai donc aussi utilisé les profils Cobalt pour le SL2-S avec C1 et DxO. Dans ce dernier cas, j’ai « déguisé » les fichiers du SL2-S en Leica Q2, SL et M10 qui sont tous des boitiers reconnus par DxO. J’ai préféré les résultats obtenus en déclarant les fichiers du SL2-S comme étant ceux d’un M10. Ceci étant, faire ainsi demande un peu de gestion. Rien de rédhibitoire dans mon cas.

Pour tous les boitiers, j’ai obtenu des résultats similaires au niveau rendu et agrément en PT. De manière générale, basé sur mes capacités de PT et ma méthode de travail (et ce basé sur le traitement de 30 à 150 images différentes déjà traitées précédemment pour chacun des boitiers):

-plus rapide pour obtenir un résultat utilisable
-meilleur équilibre et neutralité des couleurs (pas de dominante)
-un meilleur rendu des couleurs particulièrement pour les couleurs vives et denses. Les couleurs semblent saturées moins vites avec au final un meilleur modelé.
-réduction de la nécessité de faire des traitements locaux (de 50 à 90% selon les cas lorsque requis)
-une meilleure gradation au niveau des contrastes et des couleurs
-une meilleure capacité de traitement pour conserver les HL et BL. Surtout pour les HL mais demeurant toujours en retrait par rapport à C1 mais de manière beaucoup moins prononcée (pour moi)
-de manière générale, de meilleures transitions des couleurs dans les flous ainsi que des flous plus graduels et naturels au niveau optique (meilleure gestion des contrastes)
-cela m’est plus facile de traiter les images avec seulement les outils de contrastes et il m’est moins nécessaire (maintenant très rarement ) d’avoir recours aux outils utilisant les micro-contrastes, donc pour moi des résultats plus « analogiques », naturels, et moins « numériques » avec en bout de piste une meilleure perception de netteté (acutance)
-plus facile d’obtenir des  images plus lumineuses avec de meilleurs contrastes
-il est plus facile d’utiliser les outils des menus d’exposition et du Smart Lighting que je trouve maintenant plus efficaces et qui travaillent de manière plus fine dans presque tous les cas de figures
-il y a effectivement une meilleure uniformité de rendu d’un boitier à l’autre

Voilà! L’expérience d’un autre usager des mêmes profils Cobalt pourrait être différente et opposée. Mais pour moi, c’est un non-retour n’ayant ni le temps ni l’envie de me lancer dans la création de profils dédiés. Je ne me prononcerai pas sur le fait qu’ils soient meilleurs ou non que d’autres solutions. Et il ne me viendrait pas à l’idée de déclarer qu’ils soient parfaits. Seulement que depuis que je les utilise, j’en suis de plus en plus satisfait et que j’arrête de chercher mieux car pour l’instant ils me comblent et me permettent d’apprécier les résultats obtenues de manière plus facile, confortable et contrôlée.

Pour ceux que cela intéresserait, n’hésitez-pas à communiquer avec Cobalt pour obtenir un rabais si vous voulez acquérir des profils pour plusieurs boitiers à la fois (15 à 25%). Pour ceux qui voudraient utiliser les profils Cobalt d’émulation des films négatifs et diapos Kodak et autres, ils ne s’utilisent qu’avec Camera Raw et Lightroom. Ils ne sont pas compatibles avec DxO.
Et bien merci bcp pour cette version longue et retour d'expérience.
Je n'avais pas pensé a cette histoire de Filmpack inutilisable !

LudisR

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
Re : Re : Utilisation profiles Cobalt et DPL4
« Réponse #24 le: septembre 05, 2021, 19:52:18 »
Et bien merci bcp pour cette version longue et retour d'expérience.
Je n'avais pas pensé a cette histoire de Filmpack inutilisable !

L'utilisation des profils .dcp Cobalt ne rend pas inutilisable FilmPack. Peu importe ton profil par défaut "habituel", soit en utilisant les rendus génériques de DPL ou leurs profils boitier, à partir du moment où tu utilises Filmpack, DPL désactive ce profil pour appliquer à la place celui de la pellicule choisie dans Filmpack, ex: Kodachrome 25.

Donc, l'utilisation des profils Cobalt et de Filmpack ne s'opposent pas. Ce sont 2 presets différents pour des utilisations différentes de DPL.

Complément d'info pour les profils Cobalt: pour certaines images, il y avait fait des couleurs dans tout le spectre (rouges, orangés, jaunes, verts et bleus) pour lesquelles je n'arrivais pas à traiter adéquatement, ou sinon, en créant un déséquilibre de l'ensemble. Maintenant, elles sont très bonnes sans avoir à modifier quoique ce soit.