Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: afinity imbuvable  (Lu 3701 fois)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Juste en passant, des réfractaires au changement, j'en ai croisé pas mal dans une autre vie, ca ne veut pas dire grand chose :-)

Tu sembles ne pas vouloir comprendre. Affinity n'est pas un équivalent de Lr.

Quand Adobe a annoncé la fin de la licence perpétuelle, j'ai cherché dans la foulée une solution alternative à Lr. Affinity ne faisait clairement pas parti des prétendants car il est hors sujet Le seul qui cochait toutes les cases était Capture One.

Ai-je été réfractaire au changement ?

Maintenant, je pense qu'Affinity propose des versions de démos. Si on ne s'habitue pas à la méthode de travail ou qu'on ne perçoit absolument pas ce qu'Affinity peut apporter, on peut rester avec ce que l'on a ... sans rien débourser. On aura juste perdu son temps.

Le problème n'est pas là. Affinity ne correspond pas au besoin.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 22 553
  • Sexe: Homme
Tu sembles ne pas vouloir comprendre. Affinity n'est pas un équivalent de Lr.

Quand Adobe a annoncé la fin de la licence perpétuelle, j'ai cherché dans la foulée une solution alternative à Lr. Affinity ne faisait clairement pas parti des prétendants car il est hors sujet Le seul qui cochait toutes les cases était Capture One.

Ai-je été réfractaire au changement ?

Le problème n'est pas là. Affinity ne correspond pas au besoin.

Je ne connais personne qui ne finit pas par faire un compromis entre ses besoins et les solutions disponibles.
Si AP ne coche pas autant de cases qu'une autre solution, tu prends celle qui en offre le plus, tout simplement.

Perso je vois AP comme une sorte de couteau suisse qui peut tout faire, sans pour autant être le meilleur dans tous les domaines.

Il est certain que AP n'est pas un équivalent de LR car il ne demande pas de prendre la main sur le classement des fichiers photo et ne sert pas de point d'entrée vers le monde de big brother adobe.
O.C.H.

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Il est certain que AP n'est pas un équivalent de LR car il ne demande pas de prendre la main sur le classement des fichiers photo et ne sert pas de point d'entrée vers le monde de big brother adobe.

Rien à voir à avoir avec le classement de fichiers et rien à voir avec Adobe. On parle de remplacer Lr. Si l'on veut rester dans le même thème de logiciel, on le remplace par un "dérawtiseur". D'ailleurs, rien n'empêche d'utiliser Affinity à coté, en complément. Les dérawtiseurs sont même pensés pour.

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Ai-je été réfractaire au changement ?

Toi non, mais l'initiateur de ce fil dois encore être avec LR :-)

Le problème n'est pas là. Affinity ne correspond pas au besoin.

Besoin de qui et de quel besoins s'agit-il . Qualité de développement, Fonctionnalités particulières, Rapidité de formation/Mise en route, Ergonomie, Possibilité d'automatisation de certaine taches ?

J'ai besoin d'un logiciel pour développer mes raw ( mais pas que ) comme beaucoup ici,. Pour moi Affinity est suffisant pour remplacer LR+Photoshop.

Manifestement, ça n'est pas le cas pour l'initiateur de ce fil.... ni Verso. Tu pourrais nous dire ce qui t'as fait préférer C1 mais ne perd pas ton temps pour moi ;-)

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 22 553
  • Sexe: Homme
Rien à voir à avoir avec le classement de fichiers et rien à voir avec Adobe. On parle de remplacer Lr. Si l'on veut rester dans le même thème de logiciel, on le remplace par un "dérawtiseur". D'ailleurs, rien n'empêche d'utiliser Affinity à coté, en complément. Les dérawtiseurs sont même pensés pour.

Si son excellence veut bien me pardonner de le dire, LR est un produit Adobe.
Adobe a le souci d'être considéré comme incontournable dans la gestion de texte et image.
Adobe a crée son format DNG dans le but de rendre tous les autres dérawtiseurs inutiles et de faire entrer les gens dans son galaxie d'applications totalement compatibles entre elles.
Le coté catalogage de LR fait partie de la stratégie de l'entreprise, tout comme l'étouffement de la concurrence.
Ce fil illustre cette démarche dont se chargent les adeptes d'Adobe über Alles.
O.C.H.

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Toi non, mais l'initiateur de ce fil dois encore être avec LR :-)

Oui et puisque Affinity ne correspond pas au besoin, je luis suggère de s'orienter vers des solutions comme C1, DxO, darktable,
RawTherapee.

Besoin de qui et de quel besoins s'agit-il

Besoin de l’initiateur du fil, de pouvoir développer ses fichiers RAW de manière fluide et rapide avec un logiciel donc c'est le principe même. A la manière de Lr.

J'ai besoin d'un logiciel pour développer mes raw ( mais pas que ) comme beaucoup ici,. Pour moi Affinity est suffisant pour remplacer LR+Photoshop.

Le problème est là. Tu ramènes le débat sur ton cas personnel. Hors, l'initiateur du fil n'a pas le même besoin que toi. Il n'utilise pas Photoshop mais Lightroom. Si tu n'arrives pas à faire la distinction entre les deux et que tu ne veux pas comprendre que Affinity, c'est le pendant de Photshop, que veux-tu que je te dise ?

Manifestement, ça n'est pas le cas pour l'initiateur de ce fil.... ni Verso. Tu pourrais nous dire ce qui t'as fait préférer C1 mais ne perd pas ton temps pour moi ;-)

Encore une fois, j'ai été dans le même cas que lui. Même cause, même conséquence. Seulement, je n'ai pas fait l'erreur de croire que Affinity est un équivalent de Lr. Puisque ça n'a rien à voir.

Pourquoi C1 ? Pour tout ce que Affinity ne peut me proposer ;)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Si son excellence veut bien me pardonner de le dire, LR est un produit Adobe.

Oui mais je vois pas ce que ça vient faire là-dedans. On parle de Lr en tant que dérawtiseur. C1 est un équivalent de Lr et il "ne sert pas de point d'entrée vers le monde de big brother adobe."

Adobe a le souci d'être considéré comme incontournable dans la gestion de texte et image.
Adobe a crée son format DNG dans le but de rendre tous les autres dérawtiseurs inutiles et de faire entrer les gens dans son galaxie d'applications totalement compatibles entre elles.

Oui mais en s'en fout, ici. Le sujet n'est pas là. L'idée est de trouver un logiciel de remplacement. Celui qui permettra de transformer des fichiers bruts en produits finis.

Le coté catalogage de LR fait partie de la stratégie de l'entreprise, tout comme l'étouffement de la concurrence.
Ce fil illustre cette démarche dont se chargent les adeptes d'Adobe über Alles.

Le catalogue n'est pas une obligation dans un dérawtiseur. DxO n'en a pas, darktable n'en a pas. C1 peut fonctionner selon le principe de session. Si l'initiateur du fil accorde une importance primordiale au système de catalogage, alors je lui suggère de s'orienter vers C1.

Pour ma part, je n'ai pas choisi Lr à l'époque pour ses fonctions de catalogage, mais pour ce qu'il est principalement : un développeur de fichier RAW. Il fonctionne autour d'un catalogue, ce dont je me foutais royalement. Je naviguais à l'aide de l’outil "Dossiers", qui n'est finalement ni plus ni moins que le navigateur de fichiers (ou le "finder" sous mac). Toutes les opérations étaient enregistrées dans un fichier xmp pour chacun des fichiers RAW.

Aujourd’hui, dans C1, je fonctionne exactement de la même manière. C'est, à mon sens, le logiciel se rapprochant le plus de Lr. Celui qui cherche un catalogueur y trouvera son compte. Celui qui s'en fout et qui préfère naviguer dans ses fichiers comme il le ferait dans l'explorateur de fichiers ou le finder, il y trouvera également son compte.

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Le problème est là. Tu ramènes le débat sur ton cas personnel. Hors, l'initiateur du fil n'a pas le même besoin que toi. Il n'utilise pas Photoshop mais Lightroom. Si tu n'arrives pas à faire la distinction entre les deux et que tu ne veux pas comprendre que Affinity, c'est le pendant de Photshop, que veux-tu que je te dise ?

Rien , ne me dis rien :-) Effectivement je ne m'adresse pas spécifiquement à l'initiateur du fil.

Je n'ai rien à conseiller à quelqu'un dont le principal problème est :
'je n ai jamais rien compris à ce logiciel.ergonomie débile pour moi et je n ai pas envie d y passer des jours. je garde mon lightroom pour juste développer mes raw. na'P

Je parle juste de mon expérience sur l'utilisation d'Affinity (et de ses pbs présumés) ou de Photoshop effectivement pour développer des Raws.

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Rien , ne me dis rien :-) Effectivement je ne m'adresse pas spécifiquement à l'initiateur du fil.

Je n'ai rien à conseiller à quelqu'un dont le principal problème est :
'je n ai jamais rien compris à ce logiciel.ergonomie débile pour moi et je n ai pas envie d y passer des jours. je garde mon lightroom pour juste développer mes raw. na'P

On peut toujours lui conseiller de s'orienter vers telle ou telle solution, plus proche de ce qu'il recherche.

Ensuite je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas parce que l'on s'est planté qu'il faut venir se défouler sur chassimage en ouvrant un fil avec un titre trompeur.

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Ensuite je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas parce que l'on s'est planté qu'il faut venir se défouler sur chassimage en ouvrant un fil avec un titre trompeur.

Non, j'ai pas trop de problème avec ça. C'est juste que je ne sais vraiment pas quoi conseiller ( en même temps je ne pratique ni C1, ni DXO et j'ai limpression que Rawtherapee ne va pas converir ).

Si il est bloqué par la notion de Calques/Layers et de l'usage des masques, je pense qu'il va aussi en rencontrer dans bon nombre de logiciels car c'est une approche classique.

Maintenant, on trouve des logiciels qui travaillent avec des Nodes ( comme Blender et Davinci Resolve ) . Pas sûr que ça lui convienne mieux... non je pense que le plus simple c'est de se mettre à la broderie , font des beaux canevas maintenant ;-)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Si il est bloqué par la notion de Calques/Layers et de l'usage des masques, je pense qu'il va aussi en rencontrer dans bon nombre de logiciels car c'est une approche classique.

Devoir cliquer sur Ouvrir pour ouvrir un fichier, puisque Affinity ne propose pas de navigateur ?

La notion de Persona peut être, qui n'a aucun sens pour qui souhaite faire uniquement du développement raw ?

Le fait de devoir passer par un "Persona" (dans lequel la notion de calque n'existe pas, soit dit en passant) pour développer ses fichiers ?

Devoir cliquer sur Développer pour revenir sur le Persona par défaut, qui concerne la retouche alors qu'il ne fait pas de retouche ?

Pouvoir enfin exporter le résultat, après être revenu dans le Persona retouche ?

Devoir cliquer sur Enregistrer pour enregistrer le résultat alors que dans Lr, c'est fait en temps réel ?

Devoir répéter tout ça pour les centaines de fichiers RAW de la journée ?

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896

Devoir cliquer sur Ouvrir pour ouvrir un fichier, puisque Affinity ne propose pas de navigateur ?

La notion de Persona peut être, qui n'a aucun sens pour qui souhaite faire uniquement du développement raw ?

Le fait de devoir passer par un "Persona" (dans lequel la notion de calque n'existe pas, soit dit en passant) pour développer ses fichiers ?

Devoir cliquer sur Développer pour revenir sur le Persona par défaut, qui concerne la retouche alors qu'il ne fait pas de retouche ?

Pouvoir enfin exporter le résultat, après être revenu dans le Persona retouche ?

Devoir cliquer sur Enregistrer pour enregistrer le résultat alors que dans Lr, c'est fait en temps réel ?

Devoir répéter tout ça pour les centaines de fichiers RAW de la journée ?

Ben, je glisse un raw  de l'explorateur windows sur Affinity, le module développement s'ouvre automatiquement.

J'indique l'objectif que j'utilise ( car j'utilise des objos qui ne sont pas forcement reconnus, par LR non plus) et j'effectue une correction éventuelle de perspective / horizon ( opération qui ne me semble pas être automatisable).

J'affine l'expo, je dégrossis la balance des blancs et je clique sur développer.

Je clique sur une macro qui applique un profile perso de calibration d'appareil.

Je clique sur une macro qui appelle une LUT de simulation de film et j'ai ma base de travail pour effectuer ce qu'on peut appeler une "retouche" :-)

Une fois fini, je clique sur exporter pour générer un fichier fini et je sauvegarde éventuellement mon taf.

Avec Photoshop je pense que j'aurais le même workflow mais en passant par Adobe Camera Raw.

Sinon, je ne fais pas ça 100 fois ça par jours, et j'espère que personne n'est obligé de traiter 100 photos par jour par plaisir ;-)

M'arrive de faire des photocalls où plus de 1000 personnes passent devant l'appareil en environ 1 heure. Là je travaille ma lumière à l'avance et je photographie en jpg. L'imprimante à sublimation chauffe tout de suite pour donner un souvenir immédiatement aux gens.

Pour mon plaisir j'utilise encore ma sinar. Et entre le temps de développement d'un PF et son scan, on à le temps de développer pas mal de Raw :-)


doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Ben, je glisse un raw  de l'explorateur windows sur Affinity, le module développement s'ouvre automatiquement.

Pour devoir en sortir, exporter et enregistrer et être obligé de passer par le Persona de retouche. Persona inutile quand tu ne fais pas de retouche (ça va finir par rentrer :) ). Avec Lr, pas besoin de passer par un module inutile, ni de devoir enregistrer, ça se fait tout seul. Pour passer au fichier suivant, un click de souris, sans passer par un programme externe. Affichage des fichiers sous forme de vignette et travail sur l'une d'elle. En bref, un workflow fluide et rapide, ce que Affinity n'est pas en mesure de proposer.

J'indique l'objectif que j'utilise ( car j'utilise des objos qui ne sont pas forcement reconnus, par LR non plus) et j'effectue une correction éventuelle de perspective / horizon ( opération qui ne me semble pas être automatisable).

J'affine l'expo, je dégrossis la balance des blancs et je clique sur développer.

Je clique sur une macro qui applique un profile perso de calibration d'appareil.

T'as oublié le moment où il faut cliquer sur le bouton Développer, celui qui te ramène dans le Persone retouche, qui est inutile pour qui ne fait pas de retouche et t'empêche de quitter Affinity si t'as pas cliqué dessus, alors qu'il suffirait de proposer d'abandonner les modifications dans la fenêtre de dialogue qui s'affiche :-)

Pendant ce temps, sur Lr, t'es déjà passé au fichier suivant  8)

Je clique sur une macro qui appelle une LUT de simulation de film et j'ai ma base de travail pour effectuer ce qu'on peut appeler une "retouche" :-)

Sinon, peut-être devrais tu arrêter de tout ramener à toi. Tu arriverais peut être à comprendre que notre ami ne fait pas de retouche. Celle-là même qui impose de passer par une interface inappropriée à ses travaux et qui ralenti le process. j'insiste hein, mais c'est pour être sur que cette fois ci, tu comprennes bien le pourquoi du comment du coté imbuvable de Affinity, selon lui :-)

Une fois fini, je clique sur exporter pour générer un fichier fini et je sauvegarde éventuellement mon taf.

Avec Photoshop je pense que j'aurais le même workflow mais en passant par Adobe Camera Raw.

Workflow inadaptée pour l'initiateur du fil, d'où sa déception, j'imagine.

Et encore, je n'évoque pas le travail de sélection, de tri et de comparaison, qu'il est impossible de faire avec Affinity. Ni même de mettre simplement en opposition plusieurs variantes, d'une même images.

Sinon, je ne fais pas ça 100 fois ça par jours, et j'espère que personne n'est obligé de traiter 100 photos par jour par plaisir ;-)

Si tu arrêtais de tout ramener à toi, tu comprendrais que ceci est du domaine du réel, de devoir traiter plusieurs centaines (par forcement tous les jours) de fichiers. Que ce soit pour le plaisir (comprendre, pour l'amateur) ou pour la personne qui revient d'une journée de travail.

Et puis, rien qu'avec une dizaine d'images, on comprend vite qu'un retoucheur d'images n'est pas l'outil adapté.

Donc, j'en conclus que dans le cas de notre ami, il y a eu erreur de casting, avec Affinity et que de ton coté, il y a eu erreur de casting, avec Lr. Lui reste plus qu'à trouver chaussure à son pied :)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Re : afinity imbuvable
« Réponse #138 le: août 09, 2021, 03:09:41 »
Encore une fois, un logiciel de retouche comme Affinity ne remplace pas un "dérawtiseur" comme Lr. C'est un peu comme vouloir remplacer un ballon de foot par un ballon de rugby  O0

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Workflow inadaptée pour l'initiateur du fil, d'où sa déception, j'imagine.

C'est pas ce que je comprends de son message. Il ne dit rien sur ses besoins, ni pourquoi il veut quitter LR. Je crois qu'il dit juste qu'il a essayé d'utiliser Photoshop ( il a même lu des bouquins) et qu'il n'a pas compris le fonctionnement/l'ergonomie. Pourquoi utiliser photoshop quand on a LR si ce n'est pas pour aller plus loin que LR ?

Tu veux lui refourguer un autre "derawtiseur" et ca ne me gêne pas plus que ça. Ce que je pense c'est que ce n'est pas utile/nécessaire pour tout le monde. Enfin, je crois qu'on a fait le tour de la question :-) .

Ci-dessous, voila comment j'obtiens une base de travail à partir d'un dév. linéaire issus de Develop Persona. C'est pas compliqué, ni très long. Ensuite on peut utiliser toute la puissance d'un soft de "retouche":-)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
C'est pas ce que je comprends de son message. Il ne dit rien sur ses besoins, ni pourquoi il veut quitter LR. Je crois qu'il dit juste qu'il a essayé d'utiliser Photoshop ( il a même lu des bouquins) et qu'il n'a pas compris le fonctionnement/l'ergonomie.

bonjour,
j avais acheté en 2020 et en promo à 38 e afinity.ceci pour éventuellement remplacer mon lightroom 6 perpétuel afin d éviter l abonnement.il s avére que afinity est plus proche de photoshop,que je n utilise pas.
malgré les tutos,malgré le bouquin de volker, je n ai jamais rien compris à ce logiciel.ergonomie débile pour moi et je n ai pas envie d y passer des jours. je garde mon lightroom pour juste développer mes raw. na  !

Il n'utilise pas Photoshop. Quand aux tutos, bouquins et autres, qu'il parle de Photoshop ou de Affinity, peut importe, de toute façon, il n'a "jamais rien compris à ce logiciel". On dit de Photoshop que c'est une usine à gaz. Affinity, c'est pas mieux, dès lors que l'on ne va pas utiliser pus de 5% de ses fonctionnalités.

Pourquoi utiliser photoshop quand on a LR si ce n'est pas pour aller plus loin que LR ?

Faire comme tout ceux qui utilisent un retoucheur après un dérawtiseur : faire avec ce que l'on ne peut pas faire dans Lr. Comme déjà dit, les dérawtiseurs permettent facilement de basculer vers Photoshop (ou d'autres logiciels, comme Affinity). C'est peut être qu'il y a un besoin ?

Tu sembles croire que je dis que Photoshoip (ou Affinity) de sert à rien. Ce n'est pas ce que je pense. Tu montres le contraire, ainsi que tout ceux qui opèrent comme toi. Mais quand t'as pas besoin de Photoshop, et ben tu ne l'utilises pas ? Beaucoup montrent que l'on peut opérer juste avec un dérawtiseur.

Donc, Lr se suffit à lui-même pour certains, Photshop (ou Affinity) se suffit à lui-même pour d'autres et enfin, d'autres ont besoin des deux. Y'a rien de nouveau là-dedans et j'ai l'impression que tu débarques d'une autre planète.

Tu veux lui refourguer un autre "derawtiseur" et ca ne me gêne pas plus que ça. Ce que je pense c'est que ce n'est pas utile/nécessaire pour tout le monde. Enfin, je crois qu'on a fait le tour de la question :-) .

Je ne veux rien lui refourguer. Mais comme il s'est cassé les dents sur Affinity, pensant que c'était pareil que Lr, faut bien qu'il trouve une solution du fait qu'il veuille éviter l'abonnement, non ?

Ci-dessous, voila comment j'obtiens une base de travail à partir d'un dév. linéaire issus de Develop Persona. C'est pas compliqué, ni très long. Ensuite on peut utiliser toute la puissance d'un soft de "retouche":-)

Il n'utilise pas Photoshop et il n'utilisera pas plus Affinity. Il n'utilise pas de retoucheur !

Avec Capture One, avec un développement linéaire. C'est pas compliqué et encore moins long. Tout a été réalisé dans une seule et même fenêtre. Pas besoin d'ouvrir, de passer d'un "Persona" à l'autre, pas besoin d'enregistrer :-) Même pour la capture d'écran je ne passe pas par Affinity. Trop long :-)

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Je ne veux rien lui refourguer. Mais comme il s'est cassé les dents sur Affinity, pensant que c'était pareil que Lr, faut bien qu'il trouve une solution du fait qu'il veuille éviter l'abonnement, non ?

Ca peut aussi être de lui conseiller de persévérer dans l'apprentissage d'Affinity. Je ne sais pas quelle est sa pratique, ni ce qui l'a bloqué dans l'apprentissage de Photoshop.

Entre ceux qui lui affirment qu'Affinity n'est pas adapté à son besoin et ceux qui disent qu'Affinity n'est pas mature/ exploitable, ça ne va pas dans cette direction :-)

egtegt²

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 13 056
Re : afinity imbuvable
« Réponse #142 le: août 09, 2021, 10:21:07 »
Bien évidemment qu'Affinity permet de faire la meme chose que LR, C1 ou DPL, la question n'est pas là. Quand je rentre de vacances, j'ai en général entre 1000 et 2000 photos sur mon appareil. Avec DPL que j''utilisais jusqu'à il y a peu ou C1 que j'utilise depuis, je peux très rapidement faire le tri de celles que je veux conserver et faire les traitements de base. Je n'ai pas besoin d'ouvrir chaque image séparément, je peux me contenter de cliquer dessus, et je n'ai pas besoin d'exporter à chaque image, je fais ce traitement une fois quand j'ai terminé.

Avec Affinity, il n'y a aucun outil de tri, tu dois ouvrir chaque image séparément, la développer, faire tes ajustements, puis l'exporter. Ca n'est pas le bout du monde mais ça prend quelques dizaines de secondes contre quelques secondes pour C1. Sur 1000 photos, ça commence à compter.

frmfrm

  • Super actif
  • *
  • Messages: 896
Re : Re : afinity imbuvable
« Réponse #143 le: août 09, 2021, 10:53:26 »
Avec Affinity, il n'y a aucun outil de tri, tu dois ouvrir chaque image séparément, la développer, faire tes ajustements, puis l'exporter. Ca n'est pas le bout du monde mais ça prend quelques dizaines de secondes contre quelques secondes pour C1. Sur 1000 photos, ça commence à compter.

Oui c'est vrai, mais je ne suis pas en train de dire qu'Affinity est l'outil idéal pour tous. Si je parle de ma façon de faire, ce n'est pas pour tout ramener à moi, c'est juste que je pense que d'autres personnes peuvent fonctionner comme moi.

Quand je reviens de vacances je n'ai pas 1000 photos. L'explorateur Windows affiche mes raw un peu comme une planche-contact . Je sélectionne les photos que je souhaite traiter  puis je les développes les unes à la suite des autres, à l'ancienne :-) .  Un développement peut me prendre beaucoup de temps, ce n'est pas 2 ou trois bascules entre les différents modules d'AP qui vont faire chuter ma cadence/moyenne :-)

doppelganger

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 154
Ca peut aussi être de lui conseiller de persévérer dans l'apprentissage d'Affinity. Je ne sais pas quelle est sa pratique, ni ce qui l'a bloqué dans l'apprentissage de Photoshop.

Il ne change pas de logiciel afin de procéder différemment mais pour échapper à l'abonnement. Et là, en disant ça, ça me fait penser qu'avec C1, on a jamais été aussi proche de l'abandon de la licence perpétuelle  :P

Après, tu me diras, il n'a rien demandé non plus.

Entre ceux qui lui affirment qu'Affinity n'est pas adapté à son besoin et ceux qui disent qu'Affinity n'est pas mature/ exploitable, ça ne va pas dans cette direction :-)

En tout cas, il a ouvert ce fil pour exprimer sa frustration. J'ai dans l'idée que Affinity ne correspond pas à ce qu'il était venu chercher ;)

balzac

  • Super actif
  • *
  • Messages: 715
  • Sexe: Homme
  • Les Fils Du Vent
Re : afinity imbuvable
« Réponse #145 le: octobre 13, 2021, 20:30:44 »
Capture One pour les RAW et export en tiff vers AF Studio et ça marche du tonnerre.

Seul soucis pour moi, c’est l’impression avec le Rip Mirage qui est largement moins souple. (pas de plugin et l’import dans le Module d’AF fonctionne pas)
Il faut draguer le fichier sur l’icône Mirage et fermer Mirage pour les ajustements dans AF.

AF est parfait  avec les immenses PSB. Les sélections plus précises et rapides et l’affinage une merveille, quand celui de CS 6 est simplement inutilisable, comme l’enregistrement des PSB qui plante toujours au dessus de 8 GO.

J’imagine que dans deux ans la question de Photoshop ou Affinity Photo ce posera plus… Pas de boulet au pied.

C’est vrai qu’il faut prendre du temps pour maîtriser ce soft, mais on oublie le travail d’apprentissage avec CS.
Pour le surplus connaître CS est un avantage pour apprendre AF.
Les Fils du Vent

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 123 429
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : afinity imbuvable
« Réponse #146 le: octobre 13, 2021, 20:56:35 »
J’imagine que dans deux ans la question de Photoshop ou Affinity Photo ce posera plus… Pas de boulet au pied.

Oui : je ne suis pas sûr d'ugrader vers la prochaine version payante d'AF.

(je pense que je resterai sur CS6 le plus longtemps possible, finalement...)

balzac

  • Super actif
  • *
  • Messages: 715
  • Sexe: Homme
  • Les Fils Du Vent
Re : afinity imbuvable
« Réponse #147 le: octobre 14, 2021, 10:17:54 »
A priori AF est une licence à vie…? (j’ai chargé sur App Store la dernière version sans payer)

Pour conserver CS6 le problème c’est l’OS. Je serai obligé de passer sur Big Sur à cause des autres logiciels d’imageries.
Avec Mojave Apple assure encore la sécurité mais pour combien de temps?

C’est pourquoi je pense louer CC 2021 un an. Avec le nuage, je sais pas si on peut enregistrer en local avec la formule la moins onéreuse.
Il y’a pas d’explications sur le réel fonctionnement de CC2020 et le nuage, façon de vendre des GO en plus.
Les Fils du Vent

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 123 429
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : afinity imbuvable
« Réponse #148 le: octobre 14, 2021, 16:48:16 »
A priori AF est une licence à vie…? (j’ai chargé sur App Store la dernière version sans payer)

Comme la plupart des logiciels : upgrades mineurs (v1.9 --> v1.10, par exemple) gratuits, upgrades majeurs (v2) payants.

balzac

  • Super actif
  • *
  • Messages: 715
  • Sexe: Homme
  • Les Fils Du Vent
Re : afinity imbuvable
« Réponse #149 le: octobre 15, 2021, 11:57:01 »
Alors je paierai avec plaisir La V2!
Les Fils du Vent