Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Comment commencer en photographie animalière ?  (Lu 1436 fois)

Cheps

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 755
  • Sexe: Homme
    • Club Photo Bischoffsheim
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #25 le: décembre 24, 2021, 21:05:39 »
Commencer par aimer la nature, l’écouter, la regarder et la comprendre.

franang

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 058
  • Sexe: Homme
    • http://winterfall.jimdo.com/
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #26 le: janvier 03, 2022, 10:29:27 »
Inscris toi à la lpo, aspas ou autres associations de protection de la nature. Tu y rencontreras des connaisseurs qui te donneront des tuyaux pour éviter de faire échouer des nichées et des naissances car au début on fait plus d'erreurs qui nuisent à la nature qu'autre chose. Penses d abord au respect de la nature, tu es un invité dans la forêt, la photo à tout pris n'est pas le plus important.

mb25

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 660
    • michel balanche photographe de nature
Re : Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #27 le: janvier 04, 2022, 15:29:53 »
Inscris toi à la lpo, aspas ou autres associations de protection de la nature. Tu y rencontreras des connaisseurs qui te donneront des tuyaux pour éviter de faire échouer des nichées et des naissances car au début on fait plus d'erreurs qui nuisent à la nature qu'autre chose. Penses d abord au respect de la nature, tu es un invité dans la forêt, la photo à tout pris n'est pas le plus important.

Oui  c'est exactement ce que je conseillerais.
Je ne supporte plus les photographes "animaliers" qui ne  font rien pour la protection et qui sont dangereux pour la nature.
La pratique de l'affut sous tente bien camouflée permet  de limiter l'impact du photographe . La billebaude est  source de derangement.
J'ai mis le pied à l'étrier à plusieurs photographes animaliers. C'est encore le plus simple. Se rapprocher d'un bon photographe naturaliste.

mb

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 575
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #28 le: janvier 04, 2022, 19:12:50 »
S'inscrire à des assoc, c'est une bonne démarche à conditions de s'impliquer dans les actions de la dite association et ne pas juste y venir à la pêche aux infos sur les bons coins ou espèces "remarquable".
 Pour l'affut d'accord, mais ce sera la deuxième étape de la démarche  "comment commencer?" la première étant le où mettre l'affût ;)

Aurel110

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 570
  • Sexe: Homme
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #29 le: janvier 12, 2022, 08:48:59 »
Bonjour,

Pour ma part,
tu peux en effet faire des sorties avec la LPO pour déjà découvrir les habitudes des oiseaux en tout genre et entre apercevoir la complexité du monde sauvage.
SI tu ne souhaites pas faire partie d'association c'est un choix et ceci ne t'empechera pas de prendre soins de ce que tu vois.... TU peux en effet te rapprocher de l'ONF ou de propriétaires privé qui connaissent très bien leurs domaines.

Concernant l'observation :
1) la documentation (commence par des animaux faciles et nombreux : chevreuils, sangliers)
2) recherche sur le terrain de pistes fraiches : chaussures, jumelles, carte/gps suffisent et ca prend du temps
3) une fois que tu a fixé une zone "fraiche" :
prise du matos photo et la 2 solutions
=> l'affut
=> billebaude : vent de face, avancer doucement en faisant le moins de bruit possible.
J'insiste sur le doucement car les 4-5km/h il n'y a que l'homme qui se déplace ainsi et ca génère un bruit +/- typique comme si tu mettais un bébé qui hurle au milieu d'un salon par exemple
ceci implique des pauses des moments d'observation etc
si tu ne fais que marché, tu serais capable de passer à 3m d'un chevreuil sans le voir (je caricature à peine)
4) beaucoup beaucoup d'échecs et de sorties infructueuses seront inévitables et la faut une bonne dose de motivation dsl il n'y a pas de solutions miracles sur ce point ....
Pour le billebaude : veille toujours à ne pas déranger la bestiole, essai de toujours garder "la" distance juste : si la bete ne regarde que toi tu es trop proche.... Dit toi une chose, si elle veut te voir, elle viendra te voir et de plus près que si c'est toi qui y va ....
N'oublie pas que tu es chez elle et non l'inverse.... Tu n'entre pas dans la maison du voisin sans invitation, pour les animaux c'est pareil ....

donc patience patience ... mais il ne faut pas forcer la bête, car si tu la dérange, elle partira 1x 2x, et ne reviendra peut être tout simplement plus sur le site alors que dans le cas ou tu attend qu'elle vienne, c'est elle qui fixera ses limites et sera moins "traumatisé" si elle prend peur car elle gardera le controle de la situation vu qu'elle te prendra pour un truc incapable se se déplacer....

Evite de regarder les animaux dans les yeux sur les approches: ca c'est rhédibitoire mais regarde les du coin de l'oeil comme si tu ne les voyais pas. ils savent que l'homme est un predateur car avec la chasse seul les plus craintif et les plus méfiants survivent..... L'observation avec les années est donc rendue plus délicate ....

voila grosso modo des petits trucs....
il y en a à la pelle encore, de quoi faire un livre même.... mais il faut apprendre par soit même pour savourer en respectant l'animal en face... (car lui il ne se promène pas comme un "couillon" mais cherche juste à survivre au jour le jour....)

bonnes observations

tidoud

  • Super actif
  • *
  • Messages: 901
  • Sexe: Homme
    • Flickr
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #30 le: janvier 12, 2022, 09:54:28 »
Salut,
tu as déjà récupéré pas mal d'infos.

Au risque de répéter des choses déjà dites, je te donne un petit retour d'expérience :

S'informer sur les espèces que tu souhaites photographier est primordial via les livres ou internet ( habitat, nourriture, heures de sorties, habitudes, comportements particuliers à l'espèce, période de reproduction, prédateurs, forme des crottes, traces, les sens les plus développés, cris, chants...)

Le repérage, une paire de jumelle, un carnet de note, un ou plusieurs pièges photos. Tu n'observeras peut être pas d'animaux mais tu pourras y trouver des indices de présence que tu connaitras puisque tu seras renseigné sur l'espèce ( 1er paragraphe)
Tu observeras certainement des coulées aussi (lieu de passage des animaux qui se caractérisent par une flore affaissé, percée dans un buisson) ces passages sont utilisés par plusieurs animaux.

Le piège photo est un plus, (on en a pas au début, je pense vraiment à en acheter un) parce qu'une fois les indices trouvés, il te permet de savoir le taux de fréquentation du lieux, les horaires et de confirmer ou pas la présence d'une espèce afin de poser ton affût.

Pour commencer avec les oiseaux, un lieu pas mal quand même, ce sont les observatoires. Tu y trouveras différentes espèces selon les saisons, et tu rencontreras des passionnés avec qui discuter.

Je ne parlerai pas de billebaude, je n'aime pas cette technique, (ce n'est que mon avis) mais pour l'affut, ne pas sous estimer le camouflage. Il est important de couvrir ton visage, tes mains, et d'être habillé dans les tons de la saison, un filet, être à bon vent donc le vent de face, de la patience, de toute façon tu verras tous tes sens sont éveil.
Des fois tu observeras de trop loin pour photographier, des fois tu ne verras rien, mais dans tous les cas, je trouve que c'est un moment privilégié partagé avec la nature.

Si tu circules en voiture, soit attentif, à la route bien sur, mais aussi dans les champs, les lisières de forêts, tu auras certainement des observations.

Ne dérange jamais l'animal, c'est la base.
Arme toi de patience, parce que la finalité de tout ce cheminement ce sont les photos que tu reussiras à prendre, mais sache que le rapport temps passé/photographie est faible. La récompense n'en ai que plus savourable.

Je ne te parle pas de matériel (boitier, objectifs)

Partage tes premières observations, ça me fera plaisir.

A+



--Eric--

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 642
  • Sexe: Homme
Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #31 le: janvier 16, 2022, 10:49:09 »
Bonjour

J'ai recherché un peu dans le forum, mais je n'ai peut être pas trouvé le bon fil. Je me pose beaucoup de question sur la façon de débuter en photographie animalière.
J'ai bien compris que croiser les animaux par hasard (la seule chose qui m'est arrivé) c'est sympa, mais rare. J'ai compris aussi qu'il fallait lire pour se documenter sur les us et coutumes des animaux.
Mais est ce suffisant ? Comment on fait pour savoir où trouver, par exemple, des renards (j'adorerais approcher ces animaux, enfin, approcher de loin) dans des forêts ? Les livres que j'ai pu voir parlent de leurs habitudes alimentaires , de leurs comportements sociaux, mais ... en pratique, je ne sais pas par où commencer.

Du coup, je me contente de paysages et de portraits humain (c'est très bien aussi, notez)

Si quelqu'un peut m'éclairer, je lui en saurai reconnaissant

Laurent

Ben ça tu vas le découvrir tout seul sur le terrain .  ;)
Avec beaucoup de temps, patience, d'observation et surtout la Passion !  ;)

chymai

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 384
Re : Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #32 le: janvier 16, 2022, 12:22:07 »
Salut,
tu as déjà récupéré pas mal d'infos.

Au risque de répéter des choses déjà dites, je te donne un petit retour d'expérience :

S'informer sur les espèces que tu souhaites photographier est primordial via les livres ou internet ( habitat, nourriture, heures de sorties, habitudes, comportements particuliers à l'espèce, période de reproduction, prédateurs, forme des crottes, traces, les sens les plus développés, cris, chants...)

Le repérage, une paire de jumelle, un carnet de note, un ou plusieurs pièges photos. Tu n'observeras peut être pas d'animaux mais tu pourras y trouver des indices de présence que tu connaitras puisque tu seras renseigné sur l'espèce ( 1er paragraphe)
Tu observeras certainement des coulées aussi (lieu de passage des animaux qui se caractérisent par une flore affaissé, percée dans un buisson) ces passages sont utilisés par plusieurs animaux.

Le piège photo est un plus, (on en a pas au début, je pense vraiment à en acheter un) parce qu'une fois les indices trouvés, il te permet de savoir le taux de fréquentation du lieux, les horaires et de confirmer ou pas la présence d'une espèce afin de poser ton affût.

Pour commencer avec les oiseaux, un lieu pas mal quand même, ce sont les observatoires. Tu y trouveras différentes espèces selon les saisons, et tu rencontreras des passionnés avec qui discuter.

Je ne parlerai pas de billebaude, je n'aime pas cette technique, (ce n'est que mon avis) mais pour l'affut, ne pas sous estimer le camouflage. Il est important de couvrir ton visage, tes mains, et d'être habillé dans les tons de la saison, un filet, être à bon vent donc le vent de face, de la patience, de toute façon tu verras tous tes sens sont éveil.
Des fois tu observeras de trop loin pour photographier, des fois tu ne verras rien, mais dans tous les cas, je trouve que c'est un moment privilégié partagé avec la nature.

Si tu circules en voiture, soit attentif, à la route bien sur, mais aussi dans les champs, les lisières de forêts, tu auras certainement des observations.

Ne dérange jamais l'animal, c'est la base.
Arme toi de patience, parce que la finalité de tout ce cheminement ce sont les photos que tu reussiras à prendre, mais sache que le rapport temps passé/photographie est faible. La récompense n'en ai que plus savourable.

Je ne te parle pas de matériel (boitier, objectifs)

Partage tes premières observations, ça me fera plaisir.

A+
C'est grâce au piége photo que j'ai pu suivre le castor.

tidoud

  • Super actif
  • *
  • Messages: 901
  • Sexe: Homme
    • Flickr
Re : Re : Re : Comment commencer en photographie animalière ?
« Réponse #33 le: janvier 16, 2022, 14:29:09 »
Citation de: chymai
C'est grâce au piége photo que j'ai pu suivre le castor.
[/quote

Et oui ! Ça m'a l'air d’être un outils très utile pour la photographie animalière.
Il faut vraiment que je m'en achète un, ou même deux. j'aimerai vraiment faire plus de photos de mammifères.