Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Photographier des tableaux  (Lu 2140 fois)

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #50 le: mai 11, 2022, 16:40:26 »
Je ne vois pas pourquoi une surface plane métallique n'aurait pas le même effet qu'un plan d'eau ou une vitre . .
Probablement veux-tu dire que c'est le relief de la dorure qui empêche la polarisation,
Ai-je bien compris ?

Les reflets métalliques ne sont pas polarisés, enfin je n'ai pas bien compris pourquoi mais un filtre polarisant ne peut pas les supprimer.
Exemple ici où toutes les réflexions sont supprimées sauf sur les surfaces métalliques.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #51 le: mai 11, 2022, 16:47:39 »
J'ai oublié mes cours de mécanique quantique mais je pense que la différence vient de ce que les métaux sont conducteurs alors que les surfaces type verre et eau ne le sont pas (ce sont des diélectriques). Du coup, l'eau de mer étant conductrice, ça doit dépendre des longueurs d'ondes.
(je vais me faire écarteler par un féru de physique avant le goûter, je le sens bien)

J'ai essayé sur de l'eau salée et c'est comme sur l'eau non salée.

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #52 le: mai 11, 2022, 17:20:56 »
(je vais me faire écarteler par un féru de physique avant le goûter, je le sens bien)

Bonjour,

Pas d'inquiétude, moi je me prépare à être guillotiné  ::)
Comme je ne suis pas physicien non plus, le but du jeu sera de repérer une "bonne" explication sur le net. Je propose celle-ci qui me semble pertinente : https://fr.wikiversity.org/wiki/Polarisation_de_la_lumi%C3%A8re/Polarisation_par_r%C3%A9flexion

En substance et si j'ai bien compris (je reformule à ma façon), le coefficient de réflexion d'une onde lumineuse sur une surface non conductrice varie avec l'angle d'incidence mais cette variation n'est pas la même selon la polarisation de la lumière (qui correspond à l'orientation de la composante électrique du champ électromagnétique).
De ce fait, il existe un angle pour lequel l'onde polarisée horizontalement est encore transmise tandis que celle qui est polarisée verticalement est réfléchie.

Voilà. Je pose ma tête sur le billot. Au suivant  ???

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #53 le: mai 12, 2022, 06:47:36 »
Comme je ne suis pas physicien non plus, le but du jeu sera de repérer une "bonne" explication sur le net. Je propose celle-ci qui me semble pertinente : https://fr.wikiversity.org/wiki/Polarisation_de_la_lumi%C3%A8re/Polarisation_par_r%C3%A9flexion

En substance et si j'ai bien compris (je reformule à ma façon), le coefficient de réflexion d'une onde lumineuse sur une surface non conductrice varie avec l'angle d'incidence mais cette variation n'est pas la même selon la polarisation de la lumière (qui correspond à l'orientation de la composante électrique du champ électromagnétique).
De ce fait, il existe un angle pour lequel l'onde polarisée horizontalement est encore transmise tandis que celle qui est polarisée verticalement est réfléchie.

Oui mais pourquoi sur une surface métallique la lumière réfléchie n'est pas polarisée ?
Et pourquoi elle est polarisée par réflexion sur l'eau salée ?

FredEspagne

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 184
  • Sexe: Homme
Re : Photographier des tableaux
« Réponse #54 le: mai 12, 2022, 08:29:27 »
C'est la faute aux vampires qui n'aiment pas les miroirs!  ;D
35ans de film, 19 de numérique

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Oui mais pourquoi sur une surface métallique la lumière réfléchie n'est pas polarisée ?
Et pourquoi elle est polarisée par réflexion sur l'eau salée ?

C'est vrai ça. Pourquoi ? Intéressant mais ça risque d'être un gros HS. Peut-être que la transparence de l'eau à la lumière, même salée, joue ici un rôle beaucoup plus important que sa conductivité électrique. Ou alors, la conductivité d'un métal n'est pas assimilable à la conductivité de l'eau salée due aux ions Na+ et Cl-.

Mais cet autre texte m'a interpellé et semble être la bonne piste, sur http://photo.geneste.free.fr/technique/lum/lalumiere.html
Il semblerait que la lumière réfléchie sur un métal soit aussi polarisée, mais... elliptiquement !!!

Tout en bas, "La réflexion métallique".
Je copie-colle ce paragraphe dont je n'ai pas la moindre idée de sa validité, mais l'auteur semble savoir ce qu'il dit au sujet de la réflexion métallique :
 "[...] cette réflexion ne conduit pas à la même polarisation que dans le cas d'un diélectrique. En général, il y a un changement de phase de l'onde lors de la réflexion métallique. Attention, il ne s'agit pas d'une inversion de phase (c.a.d en terme d'angle, un basculement de 180°) et de plus ce changement de phase est différent selon la polarisation de l'onde incidente. Ceci conduit alors à une polarisation elliptique de la lumière naturelle.
La réflexion métallique est donc bien polarisée mais sa nature elliptique fait qu'il est impossible de l'analyser avec un filtre polarisant."

Intéressant, non ?

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Re : Photographier des tableaux
« Réponse #56 le: mai 12, 2022, 19:30:38 »
Oui je sais : ça ne répond pas à la question, pourquoi la lumière réfléchie sur de l'eau salée est polarisée linéairement. Peut-être une combinaison des deux ?

MFloyd

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 503
  • Sexe: Homme
  • Godspeed
    • portfolio
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #57 le: mai 12, 2022, 20:22:08 »
J'ai oublié mes cours de mécanique quantique mais je pense que la différence vient de ce que les métaux sont conducteurs alors que les surfaces type verre et eau ne le sont pas (ce sont des diélectriques). Du coup, l'eau de mer étant conductrice, ça doit dépendre des longueurs d'ondes.
(je vais me faire écarteler par un féru de physique avant le goûter, je le sens bien)

Pendant les cours, tu étais souvent au bistrot d’en face, non ?  ;) ;D
(cliquez ev. sur l’image)

rsp

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 463
  • Sexe: Homme
  • R & M
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #58 le: mai 12, 2022, 21:55:25 »
Pendant les cours, tu étais souvent au bistrot d’en face, non ?  ;) ;D
ça m'est souvent arrivé pour d'autres matières mais pas avec la physique qui m'a toujours intéressé (même si je n'ai pas tout assimilé ni retenu).
Ne travaillant plus je n'ai plus les spécialistes de ces sujets sous la main pour me ramener sur la piste...

rsp

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 463
  • Sexe: Homme
  • R & M
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #59 le: mai 12, 2022, 21:56:43 »
J'ai essayé sur de l'eau salée et c'est comme sur l'eau non salée.
Tu utilises des polarisants circulaires ou linéaires ? C'est peut-être une partie de l'explication.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Mais cet autre texte m'a interpellé et semble être la bonne piste, sur http://photo.geneste.free.fr/technique/lum/lalumiere.html
Il semblerait que la lumière réfléchie sur un métal soit aussi polarisée, mais... elliptiquement !!!

Tout en bas, "La réflexion métallique".
Je copie-colle ce paragraphe dont je n'ai pas la moindre idée de sa validité, mais l'auteur semble savoir ce qu'il dit au sujet de la réflexion métallique :
 "[...] cette réflexion ne conduit pas à la même polarisation que dans le cas d'un diélectrique. En général, il y a un changement de phase de l'onde lors de la réflexion métallique. Attention, il ne s'agit pas d'une inversion de phase (c.a.d en terme d'angle, un basculement de 180°) et de plus ce changement de phase est différent selon la polarisation de l'onde incidente. Ceci conduit alors à une polarisation elliptique de la lumière naturelle.
La réflexion métallique est donc bien polarisée mais sa nature elliptique fait qu'il est impossible de l'analyser avec un filtre polarisant."

Oui j'avais lu ça aussi, j'imagine que c'est correct, mais ça dépasse ma compréhension.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Tu utilises des polarisants circulaires ou linéaires ? C'est peut-être une partie de l'explication.

J'ai les deux.
Pour les paysages avec la mer, l'efficacité du filtre polarisant est manifeste.

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Tu utilises des polarisants circulaires ou linéaires ? C'est peut-être une partie de l'explication.

Bonjour,

Ça se pourrait. Attention, ce qu'on appelle un polarisant circulaire en tant qu'accessoire photo pour objectif est une désignation trompeuse. En réalité c'est une superposition d'un polarisant linéaire classique avec un polarisant circulaire à l'arrière. Le but est de détruire la polarisation une fois que la partie avant (linéaire) a joué son rôle de filtre. Ainsi, s'il y a ensuite sur le trajet de la lumière (dans le boîtier) d'autres réflexions comme sur le miroir semi-transparent d'un reflex, il n'y a plus aucun risque d'atténuation et donc de mesure d'exposition erronée. Un filtre polarisant circulaire pour objectif photo n'est d'ailleurs pas réversible : si on l'utilise à l'envers, il n'atténue plus les reflets.

Bref c'est un sacré bazar ce sujet.

timouton

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 625
  • Sexe: Homme
Re : Photographier des tableaux
« Réponse #63 le: mai 13, 2022, 12:22:09 »
Je me rappelle avoir lu dans un n° de CI, mais cela fait des années, que l'AF ne fonctionnait pas correctement si le filtre polarisant n'était pas circulaire, mais fonctionnait correctement en mise au point manuelle. Est-ce encore vrai?

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #64 le: mai 13, 2022, 14:43:42 »
Je me rappelle avoir lu dans un n° de CI, mais cela fait des années, que l'AF ne fonctionnait pas correctement si le filtre polarisant n'était pas circulaire, mais fonctionnait correctement en mise au point manuelle. Est-ce encore vrai?

Oui, c'est vrai chaque fois qu'il y a une réflexion sur une surface non métallique dans le trajet des rayons lumineux, comme par exemple dans les reflex autofocus où une lame semi-réfléchissante intervient pour que l'autofocus entre en jeu. Au passage, emporté par mon élan, je me suis trompé dans mon message précédent où j'évoquais une possible perturbation de la cellule ; il s'agissait bien de l'autofocus qui pouvait être perturbé.
A priori ce phénomène n'existe pas dans les boîtiers hybrides. Mais bon, qui peut le plus peut le moins, autant utiliser uniquement un polarisant circulaire, qui fait le job partout, mais il est plus cher.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Photographier des tableaux
« Réponse #65 le: mai 13, 2022, 16:42:39 »
En pratique l'AF fonctionne encore plus ou moins bien (le module AF reçoit encore plus ou moins de lumière).

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Photographier des tableaux
« Réponse #66 le: mai 13, 2022, 17:41:00 »
Vérification avec un Nikon D700 : en visant une surface blanche unie mate, le viseur s'assombrit légèrement suivant l'orientation du filtre polarisant linéaire, l'exposition varie aussi légèrement.
Je pense que la variation de luminosité doit être du même ordre pour l'AF (qui fonctionne encore bien).
A mon avis ça reste minime et sans réelle incidence sur le fonctionnement.
A voir avec d'autres boîtiers si c'est pareil.

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #67 le: mai 13, 2022, 18:58:36 »
A mon avis ça reste minime et sans réelle incidence sur le fonctionnement.
A voir avec d'autres boîtiers si c'est pareil.

Oui, tu as probablement raison. Ça ne devait être un souci que sur certains boîtiers. Attention toutefois à ne pas conclure à l'absence d'effet d'après ce qu'on voit dans le viseur. L'effet perturbateur ne se voit pas. Il se produit après le miroir, après réflexion sur la lame semi-transparente qui est dirigée vers le module autofocus. Pour une certaine orientation du filtre ce module reçoit beaucoup moins de lumière. Après, s'il y en a déjà assez au départ, il fonctionnera convenablement. Mais OK, c'était une précaution peut-être exagérée.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 323
Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #68 le: mai 13, 2022, 19:15:24 »
L'effet perturbateur ne se voit pas. Il se produit après le miroir, après réflexion sur la lame semi-transparente qui est dirigée vers le module autofocus.

Ca se voit dans le viseur. En effet le miroir semi-transparent est le miroir principal et après réflexion (donc vers le viseur) la lumière doit être légèrement polarisée. Je suppose qu'elle est aussi légèrement polarisée par transmission, après quoi elle est réfléchie vers le module AF par un miroir "normal".

Oleg

  • Actif
  • *
  • Messages: 65
Re : Re : Re : Re : Photographier des tableaux
« Réponse #69 le: mai 13, 2022, 22:04:19 »
Ca se voit dans le viseur. En effet le miroir semi-transparent est le miroir principal et après réflexion (donc vers le viseur) la lumière doit être légèrement polarisée. Je suppose qu'elle est aussi légèrement polarisée par transmission, après quoi elle est réfléchie vers le module AF par un miroir "normal".

En effet tu as raison j'avais interverti les types de miroirs. Tout cela me donne envie d'expérimenter. Quand j'aurai un moment je ressortirai reflex et polarisants divers !