Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: images du concours 2007 de montier en ligne  (Lu 25222 fois)

gyrox

  • Invité
Bon
« Réponse #75 le: octobre 24, 2007, 18:54:24 »
Je m'excuse auprès de Ghislain et je confirme qu'il faudrait qu'il distingue
plus clairement ses techniques de prises de vues.
Si effectivement celles des concours sont faites sans manipulation, c'est super
mais je pense qu'il faut être plus clair dans la com car pour moi celles avec
capture relèvent purement et simplement de la photographie de studio et même si
je n'excelle pas dans l'éthologie des lépidoptères, quand il y a « capture »
il n'y a plus rien de naturel et cela n'a rien avoir avec de
l'anthropomorphisme.
En effet ce qui rend la "VRAIE" photo nature si particulière parmi les autres
domaines, c'est justement que l'animal/sujet n'est pas contraint ni manipulé
mais que l'existence de la photo ne tient qu'a
l'observation/preparation/connaissance du terrain. Ce qui me fait réver dans
une phtot nature ça n?est pas seulement l?instant saisi mais c?est aussi la
trace dans le temps qu?il laisse entrevoir dans la vie de l?animal. Un chat
sauvage photographié par F.CAHEZ qui sort du bois ne sort pas d?une cage, avouez
que le charme et l?authenticité ne serait plus la même !

Voila, sinon l'anecdote de Cédric est réellement attristante à l'heure ou la
prise de conscience de la fragilité des milieux qui nous entourent doit être au
centre des préoccupations. Il faut à mon avis promouvoir, faire connaitre et
aimer la nature proche de chez nous.  

Un dernier point pour "raler" même si cela n'est pas vraiment le mot, je
voulais souligner que parmi les oiseaux primés je ne pense pas qu'il y ait bcp
d'images réalisées en France non plus, pour moi la cat mammifères n'est pas la
seule impactée par la perte d'interêt de notre faune locale.

Amitiés à tous

Greg

rascal

  • Invité
+ 1 avec Cédric
« Réponse #76 le: octobre 24, 2007, 21:31:32 »
sur la méconnaissance de la faune locale. Pour avoir fréquenté souvent les
aquariums qui qont maintenant très prédagogiques, j'ai pu être témoin de bars
se faisant appeler maquereaux...

Sherpa-P

  • Invité
Entre 0 et 6 ans, les gosses
« Réponse #77 le: octobre 24, 2007, 21:50:50 »
vont au cirque. C'est ce qui explique qu'ils ont des éléphants, des tiges et
des lions en tête. AHMA, il faut leur laisser le temps de grandir.

Cedric_g

  • Invité
Oui Sherpa-P
« Réponse #78 le: octobre 24, 2007, 22:23:54 »
Ça c'est vrai dans les grandes villes, mais dans "ma" cambrousse avec des
villages de 100 à 300 habitants, les rares cirques qui passent se contentent de
3 chèvres, 2 ânes et un chameau : il y a très rarement des éléphants ;-)

C'est d'autant plus grave, donc !!!


PS : je n'ai pas dit que les "citadins" avaient des excuses, hein ;o)

Bobiet

  • Invité
Je connais des instits qui ratent leur cours
« Réponse #79 le: octobre 24, 2007, 23:21:52 »
Un instit qui croyait bien faire explique aux enfants que les poissons ne sont
pas carrés, que le lait sort d'un pis, pas d'une boîte, etc.
il montre la photo d'un poulet pour que les enfants sachent que "du poulet",
c'est un oiseau
il montre la photo d'un veau, d'un boeuf. Il explique, il commente.

Le soir, l'un des enfants raconte à son père.
Il lui décrit comment est fait un poulet, un boeuf.
Puis il s'arrête et demande :
"mais au fait, papa, elle est faite comment
la maman jambon ?"

Tout ca pour dire que les Denis Huot déconnent vraimen à nous montrer sans cesse
des buffles!


Tout ca pour dire que vous avez vraiment des arguments à la noix pour dégommer
ce concours que moi, je trouve très bien.

Cedric_g

  • Invité
Esprits obtus...
« Réponse #80 le: octobre 25, 2007, 07:39:27 »
(bonjour)

Mais bon sang, où avez-vous lu/vu que nous voulions "dégommer" le concours ???
C'est incroyable ça !

Si c'était le cas, déjà on n'en parlerait pas et on n'y participerait pas !

Si je dis "Nikon c'est d'la merde", là je dégomme Nikon. Mais si je dis
"ils devraient revoir leur politique tarifaire et leur logiciel de
dématriçage", c'est une critique.

Là c'est pareil pour le concours de Montier : on fait des CRITIQUES
(constructives ou pas, c'est un autre débat), on exprime un AVIS que nous
PARTAGEONS visiblement.

Sauf erreur de ma part, ces dernières années, des critiques avaient été
formulées de la même façon (bon, pas que sur Photim, ne surestimons pas le
pouvoir de Chasseur d'Images  ^_^), elles ont été prises en compte pour les
nouvelles éditions.

rascal

  • Invité
[at] cédric
« Réponse #81 le: octobre 25, 2007, 10:26:16 »
t'inquiètes c'est juste un ... effet de mode !  LOL !

actos

  • Invité
L'an prochain, une section ... "Chats" !
« Réponse #82 le: octobre 25, 2007, 10:38:27 »

;-)



Cedric_g

  • Invité
Ouaip, avec une catégorie "nus"
« Réponse #83 le: octobre 25, 2007, 17:56:48 »
^_^

Zouave15

  • Invité
Sans titre
« Réponse #84 le: octobre 25, 2007, 21:45:55 »
Je relance car je trouve intéressants vos échanges, à part quelques dérapages
insignifiants. Bien sûr, vu de l'extérieur, beaucoup de choses semblent
"puristes" mais pourquoi pas ? Ainsi, on découvre la passion de l'autre.

Préambule pour dire mon intérêt aux contributeurs de ce fil.

Vous ne trouvez pas que dans la sélection, la part belle est faite au bien cadré
et techniquement bon ? À part quelques notables exceptions, je trouve les photos
plutôt conventionnelles, même si elles sont très bien. Certes, c'est le propre
des concours. Tout de même, il y a beaucoup de photos qui émeuvent, y compris
sur les sites des auteurs sélectionnés. Et là, l'émotion?

Quel est votre avis ?

Cedric_g

  • Invité
Mon avis ;-)
« Réponse #85 le: octobre 25, 2007, 22:14:23 »
Effectivement, l'émotionnel ne prime pas sur le sensationnel (ahhh tu m'as
tendu la perche... pour me faire rebattre un coup ^_^)

Plus sérieusement : la notion d'art dans la photographie naturaliste et plus
particulièrement animalière (car il est un peu plus facile d'approcher la
notion d'abstrait - par exemple - avec la flore ou les matières, les
paysages... que les animaux, pour une simple et bonne raison : les animaux
sont "non déterministes" au niveau comportemental et collaborent assez
rarement avec le photographe, dans la très grande majorité des cas)

Maintenant, je trouve que le niveau s'est élevé d'un sacré cran cette année,
comparativement aux précédentes (avis qui n'engage que moi) ; on se rapproche
de ce qu'on a l'habitude de voir dans d'autres grands concours majeurs (BBC,
GTD...) et on s'éloigne justement de ce que tu décris même s'il subsiste
une grande partie des photos qui sont menées de manière "académique".

À l'opposé d'ailleurs d'autres concours, qui restent des concours de
"cocheurs" - terme non péjoratif (concours AVES par exemple : majorité de
photos plein pot, avec l'oiseau bien net partout... choix défendable
d'ailleurs car l'origine même du concours n'est-elle pas la "LPO belge" ?)

Même si on y trouve tout de même quelques perles artistiques ! Tout est question
de proportions ;-)

Cedric_g

  • Invité
Fatigué
« Réponse #86 le: octobre 25, 2007, 22:22:00 »
Mon second paragraphe est amputé :

La notion d'art dans la photographie naturaliste et plus particulièrement
animalière (...) est je pense très différente par rapport à cette même notion
dans d'autres spécialités (graphisme urbain, portrait, nu, etc...), de part
la difficulté rencontrée au niveau des prises de vues, difficulté qui n'est pas
forcément technique, mais qui est induite par le sujet lui-même.

La photo animalière, pour son côté artistique, est "jeune" du fait que depuis
son existence et jusqu'à il n'y a pas très longtemps, elle demeurait quasi
exclusivement "documentaire", les moyens techniques ne permettant pas
justement de se focaliser sur le côté artistique de la chose.

Zouave15

  • Invité
Merci Cédric
« Réponse #87 le: octobre 26, 2007, 01:23:04 »
Loin de moi l'idée de critiquer quoi que ce soit. Je fus naturaliste, cocheur
puis ornitho dans les années? 75-80. J'ai même fait des dias de piaf avec un
500 à miroir et un OM1 (toutes floues et sous-ex). À l'époque, j'ai aussi fait
un herbier pour? une fac (la prime aux critères de reconnaissance, vraiment pas
funs). Et la différence technique et photographique avec aujourd'hui est tout
simplement absyssale.

Donc, je regrette qu'on n'en profite pas davantage pour privilégier autre
chose (je sais : ça ne se vend pas).

Je suis d'accord aussi pour dire qu'un concours n'est pas le lieu pour
récompenser de l'art (trop subjectif), mais quand même. Entre artistique et
art, il y a un gouffre !

Il me semble qu'un concours comme Montier n'est pas là pour entériner le
passé, mais plutôt ouvrir une voie ? Y compris avec un lapin flou o))) ?

remy

  • Invité
et ben !
« Réponse #88 le: octobre 26, 2007, 08:11:30 »
c'est du grand Cédric en ce moment !
150 % d'accord avec toi

Cedric_g

  • Invité
Merci
« Réponse #89 le: octobre 26, 2007, 09:24:04 »
Merci Maître  ;-)

Très fatigué ces jours ci. Faut que j'arrête un peu de bosser...

KRAMER

  • Invité
Le concours Aves, pour les cocheurs ?
« Réponse #90 le: octobre 26, 2007, 10:30:22 »
Bien d'accord qu'il y avait plein de photos superbes d'oiseaux rares et
exotiques (pygargues, chouette de l'Oural, etc.) dans la sélection, mais les
photos lauréates concernaient quand même un canard pilet, une mésange bleue et
un cincle plongeur... Le concours Canon qui le précédait d'une semaine a
récompensé (d'un Mark 3) un gobemouche noir.

On est loin d'oiseaux difficile à cocher et qu'on n'est pas obligé d'aller
fort loin pour faire de bons trucs.

Cedric_g

  • Invité
Ne pas me faire dire...
« Réponse #91 le: octobre 26, 2007, 11:13:45 »
...ce que je n'ai pas dit ! Ai-je parlé de biodiversité ou d'exotisme ?

Pas du tout.

Par le terme (non péjoratif je le redis) de "cocheur", j'entends des
ORNITHOLOGUES qui font de la photo, et non des photographes qui font des photos
d'oiseau. La nuance est subtile mais bien présente : ce qui intéresse
l'ornithologue lorsqu'il fait la photo d'un oiseau, c'est de l'avoir plein
pot avec toutes les caractéristiques bien visibles, bien nettes.

Le photographe "pur" a une approche assez différente car il recherchera une
approche avant tout esthétique de la scène... ce qui est très rarement le cas
chez les ornithologues purs et durs.

Comme je l'ai écrit, c'est une question de proportions entre les images
"documentaires" (mais techniquement parfaites, soyons honnêtes) et les images
à vocation artistique.

Les images privées au concours AVES ressortent d'ailleurs du lot pour leur côté
graphique (cas du grand prix, du vol des cygnes, du prix moins de 15 ans) ou par
leur côté comportemental intéressant.

Mais GLOBALEMENT sur la sélection, on a quand même pas mal de "plein pot", et
certaines répétitions (belles certes, mais redondantes). Même si la tendance est
de plus en plus à l'esthétisme, soyons clairs !


PS : l'arroseur arrosé, ma photo sélectionnée fait parti de ces photos "plein
pot" ^_^

ACM3

  • Invité
Perso,
« Réponse #92 le: octobre 26, 2007, 16:00:52 »
Je trouve les photos dans l'ensemble 'bien sans plus'.

Rien qui m'enterpelle vraiment. Contrairement à certains (et c'est tant mieux
!) le floue sur les gnous me laissent ... de glace.

La photo qui a particulérement retenu mon attention est celle de l'aigle et du
Marabout. Pour celle-là chapeau !!

Enfin petites remarques, qui n'ont pas encore été faite, sur les photos
sous-narines:

a/ Il y en a trés peu

b/ Je serais tenté de dire ... heureusement. Bref, elles ne sont pas au
niveau du reste. Dommage !

Cedric_g

  • Invité
Pour les gnous
« Réponse #93 le: octobre 26, 2007, 17:03:52 »
Je pense que l'avis de ceux qui trouvent cette photo exceptionnelle (j'en fais
parti) est fondé sur le fait que nous l'avons vu en tirage 120x80 l'an passé
sur l'expo de MDH ;-)

Attends donc de la voir "en vrai" !

Sur d'autres photos effectivement, c'est moins probant. Après c'est question
de goût.

Zouave15

  • Invité
Esthétique ?
« Réponse #94 le: octobre 26, 2007, 17:06:11 »
Cédric, je ne connais plus le milieu depuis pas mal d'années, mais il me semble
que ce que tu appelles recherche esthétique, on l'avait déjà disons en 1980.
Dans les assoc, il y avait déjà bagarre entre ceux qui voulaient du plein cadre
et ceux qui photographiaient un tournepierre au grand-angle sur fond de toundra
ou un traquet dans un petit coin de la photo et le reste flou. dans cette
dernière catégorie, il y avait ceux qui le faisaient pour "monter le milieu"
(démarche naturaliste) et ceux qui le faisaient pour le graphisme.

Je trouve que le progrès aujourd'hui est surtout technique : net, belles
couleurs, bien léché, bien composé, beraux flous, position intéressante, etc.

Par contre sur le plan esthétique, ça ne m'enthousiasme pas. C'est peut-être
aussi que l'esthétisme, par essence pas émotionnel, ne me touche pas.

Quant à l'aigle et le marabout, pour moi c'est une photo spectaculaire (très
belle, très rare, etc.) mais à part ça?

Bien sûr, tout ça est subjectif.

ACM3

  • Invité
On est d'accord ...
« Réponse #95 le: octobre 26, 2007, 17:13:58 »
<< Quant à l'aigle et le marabout, pour moi c'est une photo spectaculaire
(très belle, très rare, etc.) mais à part ça? >>

Ce débat est internel ... et à sans doute vocation à le rester. Que doit on
privilégier lors de la notation d'une photo ? l'esthétisme, la rareté,
l'emotionnel, la difficulté technique ...

J'aurai tendance à dire, cet avis n'engage que moi bien évidemment, que pour
un concour de photo animaliére la rareté et le côté 'exeptionnel' devrait
primer. Encore une fois, cet avis n'engage que moi.

Cedric_g

  • Invité
Avis contraire ACM3 ;-)
« Réponse #96 le: octobre 26, 2007, 17:40:33 »
Car rare et exceptionnel rime avec exotique (= "pas de chez nous", sauf de
rares exceptions). Je ferai remarquer d'ailleurs que la rareté chez nous ne
l'est pas forcément ailleurs, et inversement (à méditer)

Si un concours commence à encenser SYSTÉMATIQUEMENT les manchots sur la
banquise, les ours à la pêche au saumon, les grues d'Hokkaïdo, les macaques du
japon, les chouettes harfangs, etc... au détriment de la nature en général,
notamment telle qu'on la trouve chez nous, certes "connue" mais souvent très
belle lorsque le photographe sait la mettre en valeur, et bien tous les
photographes qui n'ont pas les moyens et/ou le temps et/ou l'envie de voyager
à l'autre bout du monde arrêteront de participer (ce qui est le cas d'une
grande part, je pense, des centaines de photographes qui oeuvrent en
photographie animalière !)


PS : toute ressemblance avec des éléments existants, est pure coïncidence ^_^

Cedric_g

  • Invité
Vous me direz...
« Réponse #97 le: octobre 26, 2007, 17:42:17 »
...à force de voir ces thématiques ressortir tous les ans, quasi
systématiquement dans les grands concours, à force les jurys vont se lasser ;-)

rascal

  • Invité
c'est où l'aigle et le marabout ?
« Réponse #98 le: octobre 26, 2007, 17:50:19 »
j'ai pas trouvé...

Cedric_g

  • Invité
4ème en partant de la droite
« Réponse #99 le: octobre 26, 2007, 18:00:18 »
Quand tu arrives sur la galerie du concours édition 2007

('ttention à pas faire défiler les photos avec la souris !)