Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...  (Lu 30657 fois)

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 625

Je viens d'acquérir un scanner Epson V850 pro (livré avec Silverfast 8.5 SE plus).

Coté qualité d'image rien à dire, on en a pour son argent, même si ce n'est pas encore la qualité d'un flextight X5 ou autre scanner à tambour et tubes photomultiplicateurs haut de gamme.
La qualité d'image est bonne, la densité max suffisante dans la plupart des cas, la netteté est homogène sur toute la surface des scans et le système de correction des poussières par un scan en infrarouge est efficace pour les transparents.

Par contre coté logiciel et firmware la dote est pour le moins décevante...

Premièrement le scanner lui même est bridé à la génération de fichiers d'une taille maximum de 4 Go. Lorsque le scanner a été principalement acheté dans le but de faire de l'archivage de diapos 24x36, c'est un problème si l'on veut adopter un workflow raw en scannant toute la surface du porte diapo, ce qui est plus rapide qu'un scan de chaque diapo.

En effet, et même sans aller jusqu'à une résolution de 6400 ppi (que la partie optique n'arriverait pas à résoudre de toutes façons contrairement  à ce qui est annoncé dans la fiche technique), un scan au format RVB + IR de toute la surface du porte film ou du porte diapo à 4800 ppi en 64 bits (48 bits pour les 3 canaux RVB et 16 bits pour le canal infrarouge) produit un fichier tiff d'environ 8 Go que le scanner ne peut pas produire. Un message d'avertissement apparait dans Silverfast et il n'est tout simplement pas possible de scanner.

C'est tout de même regrettable qu'un scanner pro livré avec Silverfast SE plus (donc avec mise à jour probable vers la version Studio ou Archive) et tournant sur un système 64 bits prenant parfaitement en charge les fichiers de plus de 4 Go soit incapable de produit de tels fichiers, qui sont devenus courants depuis une quinzaine d'années sur nos PC avec l'arrivée des partitions NTFS.
Remarquons qu'aucune indication de cette limitation apparait clairement avant vente ni sur le site d'Epson ni sur celui de LaserSoft Imaging.

La cause en est certainement un driver qui a juste été porté en 64 bits, sans prendre le temps de réécrire le moteur d'écriture disque ou de transfert de données pour permettre l'écriture de fichiers de plus de 4 Go. C'est dommage pour un scanner pro et cela colporte une image peu professionnelle de la firme Epson. Il est à noter également que des techniques "direct to disk" existaient déjà bien avant l'arrivée des systèmes d'exploitation 64 bits pour écrire des gros fichiers. On a donc là un retard d'environ une quinzaine d'années au bas mot sur le sujet.

La conséquence, si l'on veut adopter un workflow RAW, est qu'il n'est pas possible de scanner en haute résolution. 3200 ppi est la limite pour scanner la surface du porte dia avec le V850, soit une taille de fichier d'environ 3.5 Go. Cette limite est valable pour le logiciel Epson Scan également puisqu'elle est imposée par le scanner.

Oui mais voilà, venons en au deuxième point, plus gênant : Silverfast n'est pas capable d'écrire des fichiers de plus de 2 Go. Toute tentative se traduit par l'écriture d'un tout petit fichier TIFF corrompu d'environ 170 Ko, sans aucun message d'erreur... Le fichier bien entendu est impossible à ouvrir par quelque application que ce soit y compris par Silverfast HDR. Sa taille laisse penser qu'il ne contient que les entêtes et aucun pixel image.

Cette fois cela devient vraiment gênant car cela limite la résolution un bon cran plus bas, soit 2400 ppi pour un scan de toute la surface du porte dia. Soit environ 500 ppi en dessous de ce qu'est capable de produire optiquement le V850. Après quelques recherches sur le net, j'ai retrouvé des messages datant de 2010 - 2011 dans le forum Silverfast ou la firme explique qu'il faudrait réécrire le moteur de gestion d'écriture disque et qu'un effort allait être fait en ce sens. Rien semble donc n'avoir été fait depuis au moins 4 ans malgré des remontés d'utilisateurs mécontents.
Conclusion concernant le wokflow raw avec Silverfast Archive 8.5 :

1) On est limité à la résolution 2400 ppp si on veut scanner toute la surface du porte dia pour archiver en 64 bits RVB + IR, puis traitement dans Silverfast HDR par la suite.

2) Il est nécessaire de scanner indépendamment chaque dia si l'on veut profiter d'une résolution plus élevée, 3200 ou 4800 ppp, plus adaptée au format 24x36.

Dans ces conditions, on se demande quel est l'intérêt réel de la suite Silverfast Archive et de son prix élevé. Autant scanner avec Silverfast Studio chaque dia séparément en 3200 ou 4800 ppp, avec sortie 48 bits TIFF ou DNG et nettoyage infrarouge préalable. Puis traitement final dans Lightroom.
Ensuite parlons un peu de l'interface de Silverfast : une ergonomie médiocre, une prise en main difficile, des réglages images d'un autre âge quand on compare avec des logiciels modernes comme Lightroom, une documentation qui n'est pas à jour et spartiate, une traduction en français approximative... Même la gestion des résolutions d'entrée et de sortie et de taille d'image, la base d'un scan, est absolument contre intuitive et nécessite de se creuser la tête un moment avant d'en comprendre les mystérieux rouages.

Pour les performances... Aucune utilisation du multiprocessing. Un seul processeur est utilisé. Ce qui divise au moins par 4 ou 8, voir 12 ou 16 la puissance disponible sur les machines actuelles selon le nombre de cœurs disponibles (entre 4 et 8). On a l'impression de travailler avec un PC d'il y a 15 ans... Sur mon PC 6 cores, soit 12 hyperthreads, seulement 8 % de la puissance processeur est utilisée dans les phases de traitement de l'image...

Un gros moins également concernant la vitesse de numérisation (ici on parle du scanner et non pas de Silverfast), qui reste très lente malgré un léger progrès par rapport aux versions précédente du scanner. A l'heure de l'USB 3.0 on se demande bien pourquoi les scanners sont toujours aussi lents... Si ce n'est parce qu'ils n’implémentent pas des technologies récentes en terme d'acquisition et de transfert de données.

Par exemple pour scanner la surface du porte diapo à 2400 ppp, il faut 7 minutes. Et un peu moins du double soit 12 minutes pour un scan avec dépoussiérage infrarouge.

A 4800 ppi, c'est 6 et 9 minutes pour la moitié de la même surface. Ce qui se traduirait par 12 et 18 minutes pour la totalité de la surface. Un scan impossible à réaliser en réalité à cause de la taille de fichier trop importante.

En activant le mode multi-exposition, on double encore ces temps soit une demi heure environ théoriquement pour un scan à 4800 dpi de toute la surface...

Enfin pour scanner une seule dia à 6400 ppp, c'est trois minutes avec dépoussiérage infrarouge.

En guise de conclusion, la constriction du marché de l'impression et de l'argentique ne concourt pas à un développement des scanners et de leurs logiciels. Cependant en 2015 on pourrait s'attendre de la part de firmes spécialisées dans l'imagerie haut de gamme à un peu plus de sérieux et de suivi dans le développement de leurs produits pour revenir à des standards de performance et d'ergonomie en adéquation avec ce qui se fait actuellement.

On peut se demander si en terme de vitesse le scanner a toujours un avenir s'il n'évolue pas, face à par exemple un boitier Canon 5Ds équipé d'une bonne optique macro et d'un support de reproduction diapo, capable de produire un fichier de 50 Mpixels en moins d'une seconde...

On peut également douter de la pérennité de tels produits, au vue de l'abandon des efforts de développement coté logiciel et firmware. La moindre modification des systèmes d'exploitation risquant bien de les condamner définitivement, comme c'est déjà le cas par exemple pour certains scanners Canon (3200F en particulier) qui ne sont plus capables de fonctionner sur les versions windows 64 bits simplement parce que leur driver n'a pas été mis à jour.

Ah j'oubliais, une astuce également concernant la mise à jour de Silverfast SE plus vers Silverfast Archive : la mise à jours vers la version Archive est normalement à 449 euros. Mais si vous passez par une mise à jour vers la version Studio à 79 euros, la mise à jour ultérieure vers la version Archive ne vous coutera que 200 euros, soit 170 euros d'économie :)

Je n'ai pas encore défini le workflow idéal pour travailler avec ce scanner, mais il est bien possible que je n'utilise jamais Silverfast HDR. Donc réfléchissez à deux fois avant d'investir dans la version Archive qui contient ce logiciel de traitement raw et vous coutera quand même 279 euros au mieux. En tout cas vu la lenteur et l'ergonomie du logiciel, il est presque certain que les travaux de traitement raw seront confiés à Lightroom. Le seul inconvénient du traitement raw par Lightroom se situant au niveau du dépoussiérage à partir du canal infrarouge, qu'il ne sait pas prendre en charge, ce qui est bien dommage. Le meilleur workflow serait donc peut être de générer des fichiers 48 bits déjà dépoussiéré infrarouge, mais sans aucun traitement couleur et de terminer le reste du traitement dans Lightroom. Ce n'est plus vraiment un traitement Raw dans le sens ou les données images sont altérées initialement par le dépoussiérage infrarouge, mais c'est tellement plus confortable et performant que de passer par Silverfast HDR qu'on peut se poser la question de savoir s'il est vraiment indispensable de conserver le traitement infrarouge disponible au cas ou une partie de l'image soit mal traitée à ce niveau.

xcomm

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 792
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #1 le: septembre 12, 2015, 16:28:14 »
Merci olivier1010 pour ce retour qui complète bien le test du Chasseur d'Images. Pour le moment, je suis en Epson Photo 3200 sous XP. Mon Nikon LS50 n'a jamais voulu fonctionner confortablement sous XP pour cause de machine trop faible. (CPU mono cœur de 2004 à 2GHz). Je confirme le retour concernant l'ergonomie de Silverfast, par contre, il donne de meilleurs résultats qu'Epson Scan, qui ne m'a jamais donné satisfaction, sauf sur la colorimétrie qui n'est pas trop catastrophique.
Nik F6 Oly E-5 E-420 1s XZ-1

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 625
Re : Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #2 le: septembre 12, 2015, 16:47:41 »
Merci olivier1010 pour ce retour qui complète bien le test du Chasseur d'Images. Pour le moment, je suis en Epson Photo 3200 sous XP. Mon Nikon LS50 n'a jamais voulu fonctionner confortablement sous XP pour cause de machine trop faible. (CPU mono cœur de 2004 à 2GHz). Je confirme le retour concernant l'ergonomie de Silverfast, par contre, il donne de meilleurs résultats qu'Epson Scan, qui ne m'a jamais donné satisfaction, sauf sur la colorimétrie qui n'est pas trop catastrophique.

Un petit conseil pour ceux qui découvrent Silverfast 8.5, installez plutôt la version en anglais, car la version française est parsemée d'erreurs de traduction qui peuvent vous mettre dans la confusion la plus totale et grandement compliquer l'apprentissage. Surtout en ce qui concerne les notions de cadres, paramètres et travaux, où il y a des inversions et des erreurs de traduction. ("set de marges" veut dire par exemple "jeu de cadres", dans le job manager il faut comprendre "jeu de cadres" à la place de "travail"...). Pas très sérieux tout ça. Si c'est la même soupe dans le code ça donne pas trop confiance.


olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 625
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #3 le: septembre 13, 2015, 13:14:50 »

Egalement un retour sur le workflow à adopter. Après quelques essais de scan Silverfast Studio avec sortie en 48 bits déjà dépoussiéré infrarouge, il apparait que certaines images (provenance diapo Kodachrome) sont abimées par le traitement iSRD (le nom donné par Silverfast pour le dépoussiérage infrarouge).

Ces problèmes sont apparus sur des photos de ponts à haubans, sous ex, sur lesquels les câbles ont été méchamment coupés en divers endroits. Il est Peut être est ce du au relief de la surface des dia Kodachrome, qu'on semble voir apparaître en lumière rasante en regardant une diapo. Ou simplement la densité profonde des noirs sur ces dias qui trompe le système infrarouge.

Donc s'il est confortable de scanner en 48 bits avec dépoussiérage préalable (sortie en TIFF ou PSD 48 bits), puis traitement dans Lightroom, il est dangereux de faire cela pour de l'archivage si les photos ne sont pas traitées immédiatement et éventuellement rescannées si un problème se présente.

La solution serait de faire une sortie de scan en 64 bits, (avec le canal infrarouge intégré au fichier de sortie au format propriétaire HDRi) et de traiter le dépoussiérage infrarouge dans Lightroom.

Malheureusement il n'y pas de solution à ma connaissance pour traiter le canal infrarouge dans Lightroom. C'est dommage car cela permettrait d'appliquer le dépoussiérage de façon non destructive sans se soucier des réglages iSRD dans Silverfast Studio (laborieux et long).

Une autre solution consisterait à récupérer le canal Infrarouge et le traiter dans Photoshop. Je suis preneur si quelqu'un a une solution pour ouvrir le canal infrarouge depuis le fichier HDRi, un tiff RVB + IR produit par Silverfast, puis appliquer un traitement de dépoussiérage à partir de ce masque infrarouge, avec par exemple une action.

Dernière solution, faire un scan HDRi et un passage dans Silverfast HDR ou l'on applique le dépoussiérage infrarouge iSRD puis export en 48 bits pour traitement final par Lightroom. Conserver éventuellement les fichiers HDRi pour archivage. Dans ce cas, il faut acheter Silverfast version Archive pour pouvoir utiliser Silverfast HDR.

La pérennité incertaine de Silverfast est quand même un problème dans l'archivage dans le sens ou il sera certainement impossible d'utiliser ce logiciel dans quelques années ou dizaines d'années parce qu'il ne sera plus commercialisé et plus compatible avec les futurs systèmes informatiques. Il est donc important à mon sens de conserver des fichiers contenant les données image sans le dépoussiérage infrarouge appliqué. Le format HDRi est la solution, car il sauvegarde de façon séparée les données brutes RVB et le canal infrarouge, mais avec un gros point d’interrogation sur la possibilité de retraiter le canal infrarouge lorsque Silverfast aura disparu de la circulation. Heureusement il est possible d'ouvrir ces fichiers avec un logiciel compatible tiff, mais le canal infrarouge est alors ignoré. En théorie il faudrait donc idéalement conserver deux fichiers pour l'archivage de chaque image, le fichier tiff HDRi sans traitement infrarouge, et un fichier tiff RVB tiff avec traitement infrarouge appliqué. Ce qui double la quantité de données.

Enfin, il serait intéressant de pouvoir exporter depuis Silverfast le canal infrarouge sous forme d'un tiff monochrome 16 bits. Ce serait plus facile à utiliser dans un avenir lointain pour retravailler les scans originaux.


jpsagaire

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 471
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #4 le: septembre 13, 2015, 16:25:24 »
C'est bien connu, les systèmes à infra rouge n'aiment pas la Kodachrome.

Voir ici.

Amitiés  ;)

jp
à lire on apprend beaucoup !

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 625
Re : Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #5 le: septembre 13, 2015, 18:59:49 »
C'est bien connu, les systèmes à infra rouge n'aiment pas la Kodachrome.

Voir ici.

Amitiés  ;)

jp


Oui. Pourtant ca marche pas trop mal je trouve avec le V850. Il faut parfois un peu réduire la sensibilité de détection dans Silverfast. J'ai pas encore assez de recul, mais il est certain qu'il est dangereux de faire confiance aveuglément. Un bon plugin dans Lightroom serait préférable pour une vérification rapide avec / sans et une intervention manuelle sur les problèmes.


jpsagaire

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 471
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #6 le: septembre 13, 2015, 20:56:20 »
Ca marche parfois (pas trop mal) mais sur des sujets peu contrastés, donc de façon aléatoire.

Feuillages sur ciel clair, bordures ou corniches de toiture, élément répétitifs tels que grilles, etc, etc. Dans ce cas c'est très visible et altère l'image sans rattrapage possible. La solution est un nettoyage soigné du support et le tampon pour ce qui subsiste...

Un exemple:

à lire on apprend beaucoup !

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 625
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #7 le: septembre 14, 2015, 00:25:08 »
Une solution serait peut être d'utiliser Vuescan qui est capable d'exporter un tiff 16 bits du canal infrarouge.

Puis utiliser ce tiff dans l'image originale sous forme d'un masque pour réaliser un dépoussiérage.

Après quelques recherches je m'aperçois cela a déjà été tenté :

http://www.vandervegte.com/Actions.html

Et un fil aussi ou l'auteur explique la méthode :

https://forums.adobe.com/message/2292881

Apparemment selon filmscanner.info Nikon parvient à dépoussiérer correctement les Kodachrome avec le LS 9000. Il y a peut être moyen de le faire avec un V850, à moins que Nikon ait intégré quelque chose de spécial au niveau hardware dans sa technologie de dépoussiérage infrarouge pour le LS9000.


jpsagaire

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 471
  • Sexe: Homme
Re : Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #8 le: septembre 14, 2015, 09:09:15 »
Une solution serait peut être d'utiliser Vuescan qui est capable d'exporter un tiff 16 bits du canal infrarouge.

Puis utiliser ce tiff dans l'image originale sous forme d'un masque pour réaliser un dépoussiérage.

Après quelques recherches je m'aperçois cela a déjà été tenté :

http://www.vandervegte.com/Actions.html

Et un fil aussi ou l'auteur explique la méthode :

https://forums.adobe.com/message/2292881

Apparemment selon filmscanner.info Nikon parvient à dépoussiérer correctement les Kodachrome avec le LS 9000. Il y a peut être moyen de le faire avec un V850, à moins que Nikon ait intégré quelque chose de spécial au niveau hardware dans sa technologie de dépoussiérage infrarouge pour le LS9000.

En effet, le 9000 utilise une version de l'ICE différente et plus récente que la version 3, conçue précisément pour permettre de traiter la Kodachrome correctement. Simplement l'ICE n'est pas dans le domaine public et les fabriquants de scanners ont plutôt cherché à développer leurs propres systèmes. Certains de nos amis ici, disposent de ce 9000 et pourront peut-être en dire plus à propos de ces poussières...

Pour ce qui est de Vuescan je l'ai surtout utilisé pour améliorer le pilotage de mes à plat successifs tout en constatant que son dispositif anti-égratignures était loin d'être nul. Mais, toujours en mesure d'utiliser Nikon-Scan, c'est ce dernier qui est privilégié pour animer mon coolscan sans trop fouiller côté Vuescan pour ce qui est du 135.

Ceci dis les liens postés me semblent intéressants, merci de les avoir partagés.

Bonne journée  ;)

jp

à lire on apprend beaucoup !

terubat

  • Actif
  • *
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #9 le: septembre 19, 2015, 23:09:01 »
Bonsoir. Je découvre votre post qui correspond à mon pb . J'ai un Epson V.800 depuis deux jours et j'ai des difficultés pour trouver les réglages optimum . J'ai une quantité importante de diapos Kodachrom datant, pour les plus anciennes ,  des années 60 ! Avec Epson Scan, les explications données sont claires mais le résultat n'est pas au top ,loin de là !! Quels réglages de Silverfast faut-il utiliser ? Mon but est d'obtenir des scans que je mettrai sur une clé USB pour visionner sur écran plat ( 1,20 m). La version de Silverfast ; SE.8. J'ai fait der recherches sur le net mais n'ai pas trouvé de réponse réponses . Merci de me dépanner.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #10 le: septembre 20, 2015, 17:47:20 »
Le mieux serait de décrire les difficultés que vous rencontrez et les méthodes que vous utilisez. Non ?

J

terubat

  • Actif
  • *
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #11 le: septembre 20, 2015, 23:53:45 »
Bonsoir et merci "vent de sable" pour votre réponse.Comme je l'ai dit dans un autre  post , je suis un ancien photographe pro  mais , avec l'évolution qu'a connu cette "spécialité", cette référence ( ?? ) ne veut plus rien dire. Pour résumer, j'ai obtenu mon dilpôme en .... 1950. Je suis bien passé au numérique, pour la prise de vues ( Sony Alpha 77 ) mais  je nai jamais pu appliquer, correctement,  le traitement des images avec Photoshope ou Lightroom.( trop de difficulté à comprendre le jargon numérique )  Dernièrement je me suis décidé de tenter de numériser mes souvenirs : négatifs n-et- bl   24x36 -- 6x6 -- 9x12 -- 13x18 -- , des négatifs couleur, 24x36 --   6x6  ( Kodak en majorité),et un nombre important de diapos 24x36  ( Kodak et Ektachrome.).Je me suis orienté vers l'Epson V800 pour sa possibilité de scanner tous ces  formats. Ce que je souhaiterai : les scanner pour les  conserver  en numérique et tirer qq exemplaires papier , et,  surtout pour  les diapos., pouvoir les monter sur clé USB et les visionner sur grand écran télé. Silverfast 8 SE, qui accompagne le 800, est donné, dans les forums, comme donnant un résultat correct , mais la notice jointe n'est pas explicite. Par exemple ; le V800 a des porte films diapo  de 12 vues mais, lorsque je les scanne, j'ai un fichier unique avec ces 12 diapo.Je dois louper qq chose mais quoi ?? Ce que je cherche c'est le règlage correct à appliquer.  Merci si vous pouvez m'orienter.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #12 le: septembre 21, 2015, 13:03:33 »
Whaou ! On a du travail.

Alors va falloir clarifier ou... faire preuve de pédagogie.

Introduction


Le plus simple est de tenter le parallèle. Le traitement informatique d'une image ne diffère pas beaucoup d'un traitement argentique conventionnel. Un point noir, un point blanc et un contraste en N&B. La même chose en couleur avec en plus une balance des blancs. Ce n'est pas réducteur. C'est juste qu'il y a une pléthore d'outils pour y arriver dans LR & PS.

On va distinguer deux phases différentes : L'acquisition numérique (le scan) d'une part et le traitement numérique (édition) d'autre part.

Pour l'acquisition numérique, ce que vous cherchez à obtenir, que ce soit en N&B, couleur, inversible ou négatif ; c'est un fichier complet comprenant toute l'information mais rien que l'information.
Votre scanner est une bonne machine avec ses limites, mais tant que vous les respectez, il vous comblera.

Pour le traitement numérique, vous allez modifier le fichier obtenu pour que l'image ressemble à ce que vous voulez.

Je vous conseil de procéder de la façon suivante : acquisition numérique avec SF et traitement numérique dans LR. La raison est simple : une fois obtenu le fichier, qu'il provienne d'un appareil photo numérique ou du scan d'un support argentique se traite de la même façon avec les mêmes logiques. Et, faut bien reconnaître que LR est très bien fichu pour faire tout cela.


terubat

  • Actif
  • *
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #13 le: septembre 21, 2015, 15:02:30 »
Votre réponse, très positive, me redonne de l'espoir. J'ai, je crois, voulu mettre la charrue avant le bœufs !! J'ai, tout simplement manqué de méthode. Je remets tout à plat et suivre vos conseils. Dans un premier temps je vais me focaliser sur le scan, décortiquer les fonctions de SF , et rechercher les "bons résultats". Je passerai ensuite à Photoshop ( j'ai trouvé qq tutos) et améliorer ces images. Cela va me prendre un certain temps mais, dès que j'aurai obtenu un résultat, je vous tiens au courant. Merci encore et bonne semaine.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #14 le: septembre 21, 2015, 15:34:27 »
Acquisition numérique avec Silverfast - 1 - Travaux Préparatoires

Je ne connais plus bien ce logiciel, mais ça na pas beaucoup d'importance. La logique est toujours la même.

Pour répondre directement à votre question sur le panier de diapos : vous devez avoir dans SF un bouton "Batch" C'est lui qui multiplie les taches. Enfin... vous devez... je ne sais pas si votre version le supporte.

Ce que vous cherchez à obtenir en scannant, c'est un fichier propre et complet.

La meilleure façon d'y parvenir c'est de supprimer tous les automatismes et systèmes d'amélioration de l'image. Ces choses là ne vont servir que si vous oulez aller jusqu'à l'impression (ou sortie écran) avec SF. Mais ce n'est pas la spécialité de SF.

Selon que vous scanniez un positif ou un négatif, voir un N&B, vous définissez tout cela dans la première partie de SF. Dans le cas des négatifs, précisez la marque et la référence du négatif. Le masque orange sera traité en fonction de ce que vous aurez déclaré.

Ensuite vient le problème de taille de l'image. C'est assez complexe dans SF si je me souviens bien mais l'idée est d'obtenir un facteur d'agrandissement de 10x pour une sortie à 240 dpi. Ce qui devrait amener votre scanner à échantilloner votre support à 2400 dpi ce qui est grosso modo dans ses cordes. DPI = Dot Per Inch ou Points Par Pouce et un pouce fait 2,54 cm

Cela veut aussi dire que vous obtiendrez une image de 24x36 cm pour un 135 à 240 dpi (la résolution de l'impression) ou 60x60 cm pour un 6x6 etc. Y a pas de mystère, plus votre original est grand plus....

Je vous conseil d'aller à cette résolution même si en fonction de votre écran vous n'en n'avez pas besoin. Le jour où vous voulez tirer votre image, vous avez la matière.

Un autre facteur est à prendre en compte : la densité de l'échantillonnage. Vous avez le choix entre 8 & 16 bit. Allez directement au 16 bit. Cela vous laissera bien plus de latitude pour modifier vos images.

En 8 bit, une couleur est codée sur 256 valeurs. En 16 bit, la même couleur est codée sur 65 536 valeurs. En  N&B, le noir est codé sur 256 valeurs en 8 bit et 65 536 valeurs en 16 bit. vous voyez donc les possibilités et la finesse que ça ouvre.

Dans l'absolu, votre écran et votre imprimante sont en 8 bit. Mais lorsque vous intervenez sur les valeurs de votre image, vous le faites avec bien plus de discernement en 16 bit qu'en 8. Même si au final tout cela sera de nouveau converti en 8 bit après. En fait, une intervention sur une image 8 bit est très destructive.

Il va vous falloir enfin déterminer comment enregistrer votre fichier. Vous choisirez le format TIFF (le JPEG ne supporte pas le 16 bit) et son espace colorimétrique pour lequel vous choisirez "Adobe Pro Photo" pour la bonne raison que c'est celui utilisé dans LR.

Ne vous tracassez pas avec la raison de tous ces facteurs. Ce sont ceux qui vous donneront l'image la plus propre.

En résumé :

Choisissez votre support - Négatif Positif - Couleur - N&B
Choisissez votre résolution : 10x240 dpi ou 2400 dpi
Densité 16 bit
Fichier TIFF
Espace colorimétrique Adobe Pro Photo


VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #15 le: septembre 21, 2015, 15:42:30 »
Acquisition numérique avec Silverfast - 2 - Acquisition Numérique

Vous faites la prévisualisation.

Vous vous assurez d'avoir retiré tous les automatismes. Le seul que vous puissiez vouloir conserver est "ISRD" c'est le sytème anti-poussières. Là faut faire des essais et voir en fonction de vos goûts et votre sélectivité...

Ici votre seul geste sera de vous occuper du point noir et du point blanc.

Dans le cas d'un négatif, l'inversion a été faite et n'est plus à faire.

Vous trouvez l'histogramme c'est lui qui va vous permettre de faire ce réglage.

En dessous il y a une règle avec trois triangles. Un Noir un Gris et un Blanc.
Vous amenez le triangle noir au contact du début de l'histogramme (vers la droite).
Vous amenez le triangle blanc au contact de la fin de l'histogramme (vers la gauche)
Vous amenez le triangle gris nulle part ! Il gère le gamma de l'iamge et modifie le contraste en conséquence. Ce qui donc va modifier votre tonalité et vous faire perdre de l'information.

C'est tout ce que vous avez à faire.

Généralement votre image est plate et c'est normal.

Il ne vous reste plus qu'à scanner votre image. Hit the Button !

J
 

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #16 le: septembre 21, 2015, 17:47:22 »
Traitement Numérique dans LR ou PS camera Raw - 1 - Ouverture du fichier

L'idée est la suivante : Photoshop est un outil de production d'images et Lightroom est un outil de traitement des photos.

La conclusion la plus logique est : utilisons LR. Si malgré cela vous voulez utiliser PS, alors je vous encourage à passer par bridge, sélectionner votre image par un clic droit et choisir "ouvrir avec Camera Raw".

Ça fonctionne, même si c'est un TIFF. L'idée est que ce bout de programme, tout comme LR est intuitif et vous fait gagner du temps.

La puissance de PS, de ses calques & masques vous sera utile pour de touts petits détails ou des transformations (suppression / ajout de sujets par exemple). Mais en fait 99 % du travail est fait dans LR. PS reste plus pratique, à mon avis, pour le nettoyage des poussières. Mais pour des choses comme l'accentuation ou la gestion du bruit, LR est 100 fois plus efficace. A titre d'exemple, pour obtenir une accentuation identique à celle de LR il faudrait, dans PS, modifier l'image sur quelque chose comme 14 calques. Alors 14 calques ou 3 curseurs ? J'ai fait mon choix.

Pour importer l'image dans LR, vous lui indiquez où se trouve le fichier. Il ne reste plus qu'à basculer dans "Développement" Ouverte dans Camera Raw, vous êtes directement dans la fonction de développement. Je ne vais plus faire référence à CR & PS, c'est à mon sens une perte de temps.
 

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 198
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #17 le: septembre 21, 2015, 17:57:42 »
Traitement Numérique dans LR ou PS camera Raw - 2 - Traitement de l'image

Onglet développement

Vous commencez par

"Réglages de base"

Exposition & contraste vont agir sur l'ensemble de l'histogramme. Vous le déplacez de gauche à droite avec exposition et le contractez ou l'étirez avec contraste. Un peu comme sous l'agrandisseur : vous gérez l'exposition avec le temps et le contraste avec les filtres multigrade.

Les curseurs qui suivent vont eux agir sur des portions de l'histogramme et vous permettre de préserver les HL si vous voulez augmenter l'exposition générale ou ouvrir ou fermer les ombres.

Clarté va agir sur les micro-contrastes et rendre l'image plus croustillante. Attention c'est puissant.
Vibrance va augmenter la saturation des couleurs... pales et saturation celle de l'ensemble des couleurs.

A propos de couleurs, la pipette va vous aider à trouver une balance des blancs plus juste si votre écran n'est pas étalonné. Dans le cas contraire, vous pouvez le faire à l’œil sur les deux axes.

"TSL"

Il peut vous intéresser aussi pour jouer avec les couleurs ou les filtres en N&B. La manière la plus intuitive de l'utiliser est de saisir la poignée qui est à gauche (le bouton rond) et en cliquant sur la couleur choisie, monter ou descendre les curseurs. C'est très discriminant et efficace. Vous pouvez jouer sur sur les trois paramètres de la couleur : la teinte, la saturation et la luminosité.

"Détail"

C'est le dernier pavé qui est essentiel. Celui de l'accentuation et du bruit. Expérimentez en ayant zoomé à 100%. Là aussi il est de bon ton d'avoir la main légère... Mais, il faut savoir que les images "argentiques" sont naturellement plus molles que leurs sœurs numériques. Les signaux d'alerte d'une main trop lourde sont des liserés blancs sur les contours pour l'accentuation et un aspect poupée de cire pour le bruit. Normalement, si vous avez scanné correctement votre image et surtout si vous n'avez pas essayé de faire sortir trop les ombres vous ne devriez pas en avoir trop besoin.

Il est fréquent que les diapos aient été exposées pour la projection (lire sous-exposées) Les noirs sont alors très noirs et il est illusoire  de croire qu'on va récupérer des ombres ténues sans le payer d'une manière ou d'une autre (en général au prix d'une montée du bruit et d'un aspect lavasse desdites ombres). Donc là aussi il faut savoir raison garder.
Avec "Correction de l'objectif" vous pouvez récupérer des perspectives que vous n'auriez pas respectées à la prise de vue. Cela modifiera votre cadrage, mais pourra être utile.

J

terubat

  • Actif
  • *
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #18 le: septembre 22, 2015, 11:58:48 »
Bonjour " VentdeSable ". N'ayant pas de notification de réponse, je viens de découvrir vos posts , vos tutos. Je les ai regardé rapidement avant de les imprimer. Pour moi, c'est une mine d'or. Mes connaissances d'internet, je les ai acquise par les forums, par des "forumeux (?) qui n'hésitent pas à donner de leur temps et communiquer, bénévolement, leur savoir. Malgré mon âge, je suis toujours avide de connaissance. Merci "VentdeSable' d'avoir consacré une partie de votre temps pour me dépanner et confirmer l'avis que j'ai sur ces forums. Pour revenir à notre sujet, j'ai téléchargé une version démo de VueScan. Malgré sa présentation dépouillée, ce logiciel est simple. J'ai réussi, sans difficulté, à obtenir de résultats satisfaisants, meilleurs de ceux 'EpsonScan'. Ces dossiers obtenus , je vais les mettre dans Photoshop afin de les traiter en suivant vos indications. Mais je ne lâche pas SilverFast et vous tiendrai au courant, même si cela va prendre un certain temps. Merci encore et bonne journée.
.



Lechauve

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 692
  • Sexe: Femme
  • Faut pas parler aux cons ça les instruit.
    • https://tradisign.blogspot.com
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #19 le: septembre 22, 2015, 13:16:28 »
un détail qui peut avoir son importance, vérifier en premier ,le calage du cadre pour la map...c'est con mais des fois ont peut oublier.
La photo: que de la lumière...

terubat

  • Actif
  • *
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #20 le: septembre 23, 2015, 08:42:29 »
OK "Lechauve " pour cette précision. Je rencontre un pb avec SilverFast. Lors de la numérisation, et uniquement là , j'ai un plantage général : souris - clavier - etc .. Je ne peux même pas faire un CTRL-Alt-Sup. !! Je dois faire un "reset" !! Je n'ai pas ce pb quand j'utilise EpsonScan ou la version d'évaluation de VueScan !! C'est quoi ce schlimblick ???

remi56

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 285
  • Sexe: Homme
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #21 le: septembre 26, 2015, 04:15:24 »
Reçu le V850 pro hier.
Scanné un négatif n&b 6x12. Pas de pb particulier. Fonctionne comme tous les scanners Epson (remplacement d'un V750 pro).

La résolution est néanmoins bien meilleure que celle du V750 après réglage correcte (et facile) de hauteur des passes-vues (améliorés par rapport à ceux du V750).
J'ai comparé au scan réalisé avec le Nikon LS9000 (V850 à 4800 Dpi et LS9000 à 4000 Dpi), les résultats sont proches et l'Epson peut scanner le négatif entier (le Nikon LS9000 est limité au 6x9, il faut donc scanner en deux fois et réassembler les deux parties sous photoshop).

Je suis donc très satisfait, ce scanner va me permettre de réaliser de grands tirages de mes panoramiques 6x12.

Aujourd'hui, j'essaie le scan de négatifs couleur 4x5".

instagram: abilisprod

Hydroquinone

  • Très actif
  • *
  • Messages: 240
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #22 le: octobre 11, 2015, 11:11:35 »
Je viens d’acquérir l'Epson V850 et je remercie les intervenants ci dessus qui me permettent de m'y retrouver dans l'utilisation des différents logiciels possible pour tirer le meilleur de nos scans.

En gros, je retiens qu'Epson Scan est surtout pour le tout venant voir le scan de négatif N&B et SilverFast plutôt pour le reste mais il peut être remplacer -avantageusement ?-pas VuScan.
Il faut que j'approfondisse la question du SF Archive pour voir si je peux vraiment archiver malgré les limitations qu'a noté l'auteur de ce post.

Par contre, pour le dépoussiérage des Kodachromes, peut-on se procurer la version ICE Digital Professional qui permet de traiter correctement les Kodachromes (ce que ne sait pas faire ni SF ni l'ICE d'Epson Scan) ?
Merci pour vos réponses

Alexander Horn

  • Actif
  • *
  • Messages: 72
  • Sexe: Homme
  • SilverFast Support Team
    • SilverFast
Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #23 le: janvier 25, 2016, 14:16:29 »
Pourquoi numériser toute la surface du porte diapo si on peut numériser toutes les images par lots en 64bit RVB + IR ?

Vous pouvez faire un prescan de toute la surface. Dans les préférences > général on peut choisir (en version Ai Studio) une prévisualisation à haute qualité. Activez-la (4x ou 8x, selon la résolution que vous voulez utiliser pour le scan) pour une recherche de cadres plus précise et pour la possibilité de faire un zoom sur chaque image sans re-scanner.
On peut aussi donner quelques pourcent de plus à la taille des images trouvées pour vraiement être sûr qu'on ne perde rien (ou si on ne veut pas prendre le temps pour la recherche précise).
Puis vous travaillez les images en SilverFast HDR. Le Workflow c'est ce que vous proposez: numériser en 48bits + 16bits du canal infrarouge pour le dépoussiérage infrarouge en SilverFast HDR.
Je ne voix pas l'avantage de numériser toute la surface en un fichier énorme au lieu de plusieurs fichiers faibles.

Vous écrivez déjà vous même que la résolution de 6400 n'est pas réaliste. 3200ppi ou moins suffit probablement (et c'est plus vite). La résolution nécessaire pour tirer toutes les détails
des images dépend aussi du matériel que vous voulez numériser. Un boitier Canon 5Ds avec optic macro est encore plus vite peut-être, mais il y a de grandes différences en ce qui concerne la qualité (et netteté) de l'image et évidamment il n'y a pas de dépoussiérage infrarouge.

Le dépoussièrage infrarouge et les Kodachromes – c'est un sujet délicat. L'halogénure d'argent dans le film reflète la lumière infrarouge du scanner.
Vous pouvez utiliser SRDX – la correction à base logiciel. Augmentez la détection jusqu'au point ou les détails commencent à disparaître et (en Ai Studio) marquez les défauts que vous voulez corriger de plus ou gommez des détails que vous voulez garder  au mode expert.
SilverFast Support Team

jpsagaire

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 471
  • Sexe: Homme
Re : Re : Scanner Epson V850 pro et Silverfast 8.5. Peuvent mieux faire...
« Réponse #24 le: janvier 26, 2016, 17:28:12 »
Reçu le V850 pro hier.
Scanné un négatif n&b 6x12. Pas de pb particulier. Fonctionne comme tous les scanners Epson (remplacement d'un V750 pro).

La résolution est néanmoins bien meilleure que celle du V750 après réglage correcte (et facile) de hauteur des passes-vues (améliorés par rapport à ceux du V750).
J'ai comparé au scan réalisé avec le Nikon LS9000 (V850 à 4800 Dpi et LS9000 à 4000 Dpi), les résultats sont proches et l'Epson peut scanner le négatif entier (le Nikon LS9000 est limité au 6x9, il faut donc scanner en deux fois et réassembler les deux parties sous photoshop).

Je suis donc très satisfait, ce scanner va me permettre de réaliser de grands tirages de mes panoramiques 6x12.

Aujourd'hui, j'essaie le scan de négatifs couleur 4x5".

Voilà qui me tente, on trouve des passe-vues du 850 vendus séparément, et qui sont utilisables avec mon 750 dont je ne souhaite pas me défaire. A ton avis ce sont eux qui assurent la différence qualitative ? Ou d'autres éléments spécifiques au 850 ?

Certains testeurs affirment qu'il n'y a pas de différences (autres) entre les deux machines.

jp
à lire on apprend beaucoup !