+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - Forum Photo Nature
| | |-+  Dans le même registre que le lion Cecile
Identifiant
Passe
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Dans le même registre que le lion Cecile  (Lu 7215 fois)
Cheps
Hyper actif
*
Messages: 5 868



WWW
« le: Octobre 18, 2015, 18:09:57 »

http://www.francetvinfo.fr/sciences/tuer-l-oiseau-rare-qu-on-cherche-depuis-20-ans-c-est-ballot_1124391.html

Les bras m'en tombent....
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 554



« Répondre #1 le: Octobre 18, 2015, 18:45:53 »


Rien à voir, surtout s'il n'est pas rare
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
François III
(Litige)
Pilier du forum
*
Messages: 11 675



WWW
« Répondre #2 le: Octobre 18, 2015, 19:45:18 »

C'est quand même assez débile.
Signaler au modérateur   Journalisée
1000h
Actif
*
Messages: 67



WWW
« Répondre #3 le: Octobre 18, 2015, 20:01:43 »

Je serai curieux de connaître les résultats de l'étude qui permettent de conclure du nombre de la population de cet oiseau (250 à 1000)?
Vu la faible quantité de prélèvement (3 femelles) et le peu d'observation, on pourrait penser que cette espèce endémique est menacée d'extinction!
Quelles recherches peut faire ce scientifique pour justifier le choix de tuer plutôt que de le garder en vie? Huh
Signaler au modérateur   Journalisée

Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 145


« Répondre #4 le: Octobre 18, 2015, 20:49:00 »

Je serai curieux de connaître les résultats de l'étude qui permettent de conclure du nombre de la population de cet oiseau (250 à 1000)?
Vu la faible quantité de prélèvement (3 femelles) et le peu d'observation, on pourrait penser que cette espèce endémique est menacée d'extinction!
Quelles recherches peut faire ce scientifique pour justifier le choix de tuer plutôt que de le garder en vie? Huh


https://www.audubon.org/news/why-i-collected-moustached-kingfisher
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
1000h
Actif
*
Messages: 67



WWW
« Répondre #5 le: Octobre 18, 2015, 21:10:39 »

Merci Nemrod63 pour le complément d'informations. Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

patrice
Hyper actif
*
Messages: 9 702



« Répondre #6 le: Octobre 28, 2015, 19:33:11 »


Remarquez Audubon lui même tirais ses oiseaux avant de les dessiner.
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 037



« Répondre #7 le: Octobre 29, 2015, 10:39:06 »

j'ai survolé le txt en vitesse et sauf si j'ai mal compris, pour moi on n'est pas du tout dans le même registre (voir le titre du fil).
dans un cas on a affaire à un acte de destruction totalement gratuit de l'autre c'est un spécimen conservé pour des études scientifiques  (il faut par exemple conserver un spécimen type pour  donner un nom d'espèce valide...)
Si ce martin pêcheur disparait, les générations futures  auront un spécimen mâle conservé à étudier.

le cas de Cécile (et tous les autres) me révolte. Je comprend et accepte  que l'on prélève un spécimen même très rare pour la science...
ps:  la pseudo chasse scientifique à la baleine n'a rien de scientifique, c'est juste le summum de l'hypocrisie
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
geargies
-
Pilier du forum
*
Messages: 13 845


« Répondre #8 le: Octobre 29, 2015, 12:01:56 »

c'est marrant, mais je ne suis pas étonné que tu considères qu'attraper un oiseau et le tuer de ses propres mains (en dehors du fait qu'il est tellement rare que c'est le seul spécimen visible...) soit tout à fait NORMAL ... ce type est un monstre, et toi z'aussi... faut refaire de la philo , hein! ....
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 037



« Répondre #9 le: Octobre 29, 2015, 18:40:42 »

moi je ne suis pas étonné que certains ne voient pas la différence entre tuer des paquets d'animaux rares juste pour le fun (plaisir gratuit  perso et égoïste) et prélever un seul exemplaire très rare pour la science (le savoir commun "altruiste")...
si le prélèvement d'un seul spécimen conduit à l'extinction de l'espèce, c'est que cette espèce était déjà condamnée!
maintenant comme disaient les na'vis dans avatar, la mort d'un animal rare, c'est juste triste!
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
geargies
-
Pilier du forum
*
Messages: 13 845


« Répondre #10 le: Octobre 29, 2015, 19:25:06 »

Ce n'est pas du tout ce que je veux , mon petit ecolo à deux balles, je veux dire que le jugement éthique du bonhomme qui a commis le forfait de tuer cet oiseau rare et en bonne santé, qui chantait bravement dans son petit coin de forêt et qui , le pauvre, n'était pas assez caché pour échapper à son vampirisme pseudo scientifique , ce jugement éthique est absolument analogue au taré qui a abattu Cecil d'une flèche et la poursuivi blessé pendant 40 h .. Ces mecs sont à vomir, ni respect de la nature, ni respect de l'individu ne les concerne ... Et écoute bien ce que je rajouterai en  conclusion : science sans conscience n'est que ruine de l'âme : tuer cet oiseau délibérément était un meurtre ..
Signaler au modérateur   Journalisée
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 145


« Répondre #11 le: Octobre 29, 2015, 20:49:55 »

moi je ne suis pas étonné que certains ne voient pas la différence entre tuer des paquets d'animaux rares
n'y a t'il pas une pointe de contradiction dans ce propos  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 037



« Répondre #12 le: Octobre 29, 2015, 21:37:23 »

Je n'ai que survolé le lien mais la science a besoin de spécimens conservé (analyse génétique, holotype pour décrire officiellement l'espèce, etc.), ce n'est pas un acte gratuit et ne concerne que quelques individus!

pour nermod: Dans un paquet, on met le nombre que l'on veut Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 554



« Répondre #13 le: Octobre 29, 2015, 22:04:29 »

Et l'histoire ne dit pas s'il l'a mangé après l'avoir disséqué. Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
François III
(Litige)
Pilier du forum
*
Messages: 11 675



WWW
« Répondre #14 le: Octobre 29, 2015, 22:17:49 »

Je rejoins complètement geargies sur ce propos.
Tuer un animal pour la science ou psoedo science, sous prétexte qu'il est en voie de disparition n'aide pas du tout à la survie de l'espèce en question.
C'est un acte débile qui comme le disait Rabelais est une science sans conscience.
Ce n'est pas parce que la réponse à Napoléon par Laplace voulait qu'il n'ai pas eu besoin de l' hypothèse de Dieu, pour que le dieu de l'oiseau ait disparu pour autant et pour que l'esprit soit mort, par et avec,Laplace.
C'est un manque totale de respect pour les choses et les êtres qui sont.
C'est une psoedo science qui ignore ce qu'il en est de la vie. Ce n'est donc pas une science, d'ailleurs tant qu'elle ignorera ce qu'est la vie et la cherchera. Elle ne sera jamais une connaissance.
La science est une connaissance pas un attribut...
Si le type ignore ce qu'il en est de sa survie ,je propose qu'on la lui rappelle comme on le ferait avec un criminel, un déïcide.Les procès de Nuremberg en sont remplis.
Signaler au modérateur   Journalisée
Zouave15
-
Hyper actif
*
Messages: 6 804


WWW
« Répondre #15 le: Octobre 30, 2015, 00:00:22 »

Peut-être pour faire l'avocat du diable, je ne sais pas, mais en l'absence d'informations suffisantes, je serais assez prudent et pas fondamentalement en désaccord avec heneauol. Pour être d'accord avec Geargies, ce qui n'est pas non plus exclu, il faudrait que le type n'ait pas eu l'autorisation (éventuellement tacite) de tuer ledit spécimen.

Quant au fait que les scientifiques prélèvent des animaux rares, c'est courant et un autre débat. Diverses espèces ne sont pas connues autrement que pour avoir été attrapées par hasard dans un filet de pêche ou un piège à insectes. Ce n'est pas fondamentalement différent que tuer de ses propres mains, car on sait ce qu'on fait, de toute façon (pège ou filet font des carnages).

Ajoutons que la majorité des espèces aura disparu avant capture-identification, alors on peut comprendre le zèle frénétique de prélèvement qui étripe certains.

Personnellement, je suis assez circonspect sur ces campagnes de capture, d'autant qu'elles sont en général sous-tendues par des arrières-pensées (utilité éventuelle pour des médicaments ou l'industrie chimique).
Signaler au modérateur   Journalisée
François III
(Litige)
Pilier du forum
*
Messages: 11 675



WWW
« Répondre #16 le: Octobre 30, 2015, 00:47:08 »

Non, non et non. C'est impossible de raisonner ainsi. C'est voire le monde comme une serviette éponge.

Le type sait que cette espèce est en voie d'extinction mais dit qu'elle ne l'est pas ,tue l'animal pour avoir la preuve de son existence alors qu'il l'a photographié.

Les résultantes mécaniques de service à l'industrie sont plus que douteuses.
La pharmaceutique n'a pas réellement besoin de ce genre d'oiseau pour trouver seule ce qui lui manque,d'autant qu'elle est maintenant dans un cercle confus où le serpent se mord la queue et ne sait pallier à ce qui adviendra à l'avenir ,si quelque chose d'inattendu survenait.
Et l'argument du bien commun à travers le service offert par quelques uns ne peut pas se tenir, sinon on excuserait la chasse à la baleine et même pourquoi pas la vivisection sur des êtres humains encore vivants.
D'un côté on protège de l'autre on tue. Mais toute espèce en voie de disparition est de fait protégée. Ce n'est pas parce que son lieu de vie est à Tombouctou ou Pernambouc qu'elle ne l'est pas plus que si elle vivait dans nos haies.
Les lois sur les espèces protégées s'appliquent automatiquement sur celle ci ,en voie de disparition, et ce n'est pas parce qu'elle n'est pas référencée qu'elle en est exclue.

La différence entre des espèces reconnues pour avoir été prises par hasard et tuées par inadvertance c'est qu'il ne l'a pas fait pas inadvertance, et a voulu la tuer.
On ne peut pas le comprendre il n'a pas voulu donner de chance à ceux qui le suivront. Et a tué leur travail qui aurait pu être plus intérèssant que le sien.
Il a manqué totalement d'éthique non seulement envers ce qu'il prétend défendre et servir, la science, mais aussi l'avenir. 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
geargies
-
Pilier du forum
*
Messages: 13 845


« Répondre #17 le: Octobre 30, 2015, 00:58:42 »

C'est surtout que: jusqu'où peut aller un type qui tue pour rien ? ...
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 554



« Répondre #18 le: Octobre 30, 2015, 12:29:20 »

Non, non et non. C'est impossible de raisonner ainsi. C'est voire le monde comme une serviette éponge.

Le type sait que cette espèce est en voie d'extinction mais dit qu'elle ne l'est pas ,tue l'animal pour avoir la preuve de son existence alors qu'il l'a photographié.

Les résultantes mécaniques de service à l'industrie sont plus que douteuses.
La pharmaceutique n'a pas réellement besoin de ce genre d'oiseau pour trouver seule ce qui lui manque,d'autant qu'elle est maintenant dans un cercle confus où le serpent se mord la queue et ne sait pallier à ce qui adviendra à l'avenir ,si quelque chose d'inattendu survenait.
Et l'argument du bien commun à travers le service offert par quelques uns ne peut pas se tenir, sinon on excuserait la chasse à la baleine et même pourquoi pas la vivisection sur des êtres humains encore vivants.
D'un côté on protège de l'autre on tue. Mais toute espèce en voie de disparition est de fait protégée. Ce n'est pas parce que son lieu de vie est à Tombouctou ou Pernambouc qu'elle ne l'est pas plus que si elle vivait dans nos haies.
Les lois sur les espèces protégées s'appliquent automatiquement sur celle ci ,en voie de disparition, et ce n'est pas parce qu'elle n'est pas référencée qu'elle en est exclue.

La différence entre des espèces reconnues pour avoir été prises par hasard et tuées par inadvertance c'est qu'il ne l'a pas fait pas inadvertance, et a voulu la tuer.
On ne peut pas le comprendre il n'a pas voulu donner de chance à ceux qui le suivront. Et a tué leur travail qui aurait pu être plus intérèssant que le sien.
Il a manqué totalement d'éthique non seulement envers ce qu'il prétend défendre et servir, la science, mais aussi l'avenir. 
 
En tant qu'ignorant des spécificités complètes de la question, je me garderai bien de juger un scientifique sur la meilleure manière d'appréhender la nature et de rendre service à la société.
Et surtout je ne mélangerai pas les limites de la recherche scientifique et un salmigondis pseudo philosophique qui prétend lui imposer sa manière de travailler.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
geargies
-
Pilier du forum
*
Messages: 13 845


« Répondre #19 le: Octobre 30, 2015, 17:52:53 »

Je ne me place pas dans ce système de point de vue où il y aura toujours une excuse pour dédouaner l'action que je condamne, je me place dans l'optique d'une décision personnelle face à une situation unique où intervient un pouvoir de décision unique aussi : sa décision a été mauvaise et les prétextes soi disant scientifiques lui ont pardonné, à l'avance, ce meurtre ...
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 037



« Répondre #20 le: Octobre 30, 2015, 19:01:42 »

Je rejoins complètement geargies sur ce propos.
Tuer un animal pour la science ou psoedo science, sous prétexte qu'il est en voie de disparition n'aide pas du tout à la survie de l'espèce en question.
C'est un acte débile qui comme le disait Rabelais est une science sans conscience.
Ce n'est pas parce que la réponse à Napoléon par Laplace voulait qu'il n'ai pas eu besoin de l' hypothèse de Dieu, pour que le dieu de l'oiseau ait disparu pour autant et pour que l'esprit soit mort, par et avec,Laplace.
C'est un manque totale de respect pour les choses et les êtres qui sont.
C'est une psoedo science qui ignore ce qu'il en est de la vie. Ce n'est donc pas une science, d'ailleurs tant qu'elle ignorera ce qu'est la vie et la cherchera. Elle ne sera jamais une connaissance.
La science est une connaissance pas un attribut...
Si le type ignore ce qu'il en est de sa survie ,je propose qu'on la lui rappelle comme on le ferait avec un criminel, un déïcide.Les procès de Nuremberg en sont remplis.

il faut dire cela au  le grand karl (un des 2 grand avec Darwin)...
je ne connais pas les raisons du prélèvement ici (il fallait un spécimen mâle?), mais il faut quelques spécimens conservés pour décrire une espèce. Sans nom valide on protège quoi? un OVNI? si l'espèce disparait au moins on a une trace matérielle pour des études futures. les photos ne suffisent pas!
quelque fois on perd l'holotype et on est bien embêté car on ne sait plus si on parle bien de la bonne espèce.. de mémoire plus personne ne sait ce qu'est la vraie Maxillaria grandiflora car la description n'est pas claire et l'holotype perdu....
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
geargies
-
Pilier du forum
*
Messages: 13 845


« Répondre #21 le: Octobre 30, 2015, 19:10:42 »

Toi, le précieux de la vie individuelle, ca te parle pas , hein ?
Signaler au modérateur   Journalisée
Zouave15
-
Hyper actif
*
Messages: 6 804


WWW
« Répondre #22 le: Octobre 30, 2015, 21:02:40 »

C'est surtout que: jusqu'où peut aller un type qui tue pour rien ? ...

Certes, la question mérite d'être posée, mais encore faut-il bien la poser : qu'est-ce que tuer pour rien ? Dans quel contexte (on ne connaît ici rien au contexte). Qui définit ce que signifie « pour rien » et de quel droit ?

Surtout, il y a de l'implicite anthropocentrique, l'idée que la vie vaut davantage si elle touche l'homme, d'une manière ou d'une autre (par la proximité avec lui, par le jugement esthétique, par la rareté, etc.). Y a-t-il une différence de nature entre tuer pour rien un animal rare (éventuellement dans un contexte scientifique) et écraser un moustique ou une mouche qu'on aurait pu faire sortir ?

Toute hiérarchie de la vie est conçue du point de vue humain. Je le comprends, mais pour moi (et pour la plupart des Orientaux), toute vie en vaut une autre, qu'il s'agisse d'une plante, d'une bactérie, d'une algue ou d'un chat. Bien sûr, comme tout le monde, je serai davantage touché (c'est donc de l'affect) par une mort qui me concerne ou m'atteint d'une quelconque manière ; en l'espèce, j'ai d'abord été choqué et écœuré par l'information.

Je ne me place pas dans ce système de point de vue où il y aura toujours une excuse pour dédouaner l'action que je condamne, je me place dans l'optique d'une décision personnelle face à une situation unique où intervient un pouvoir de décision unique aussi : sa décision a été mauvaise et les prétextes soi disant scientifiques lui ont pardonné, à l'avance, ce meurtre ...

Tu mélanges plusieurs niveaux, la condamnation personnelle que tu as bien entendu le droit de faire (et je ne serais pas loin de te rejoindre) et la généralisation comme s'il s'agissait d'une vérité indiscutable, avec qui plus est l'usage d'un mot connoté et réservé à l'homme (le meurtre) qui n'ajoute rien.
Signaler au modérateur   Journalisée
François III
(Litige)
Pilier du forum
*
Messages: 11 675



WWW
« Répondre #23 le: Octobre 30, 2015, 21:59:38 »

Non là geargie  a totalement raison. Ce n'est même pas une question philosophique.
J'ai depuis mon enfance un ourse en peluche . C'est bien une chose sans valeur et un jouet. Mais ce jouet m'a permis de dormir quand j'avais peur dans mon enfance, comme le chant d'un oiseau. Il est unique. Si je le met à la poubelle, j'aurais tiré un trait sur mon enfance. Du même coup j'aurais perdu ce droit à l'émerveillement et au bonheur. J'aurais perdu quelque chose qui reste irremplaçable. En même temps que le jouet perdu, mon enfance sera définitivement morte à mes yeux.Ses souvenirs ,le parfum de ma mère, la pipe que fumait mon père. Mes souvenirs n'appartiennent qu'à moi mais la chose que j'aurais mis à la poubelle ,elle m'aura constitué en tant qu'adulte. Et un adulte ne vit pas dans le présent, il vit sur ce qui l'a fait.
Je ne serais jamais adulte.
L'acte de ce type n'est qu'un acte d'enfant capricieux. Il n'a pas raison. La raison commence comme chacun le sait à partir de sept ans . Son âge mentale est inférieur.
Signaler au modérateur   Journalisée
patrice
Hyper actif
*
Messages: 9 702



« Répondre #24 le: Octobre 31, 2015, 08:22:05 »

deux petites observations pour les philosophes:

1) il suffit de se promener dans la nature pour s'apercevoir qu'il y a très peu d'animaux qui meurent de vieillesse, la plupart finissent bouffés à cause d'un instant d'inattention.
2) une des sociétés les violentes et sans pitié que je connaisse est la société indienne, presque entièrement végétarienne...

Au passage, les singes protégés et soignés par les indiens, les prennent tout simplement pour des c...
Maintenant cela ne justifie pas les actes dénoncés au début de ce fil...
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: