+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - Forum Photo Nature
| | |-+  Photo animalière en Belgique ...par où commencer?HELP!!
Identifiant
Passe
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Photo animalière en Belgique ...par où commencer?HELP!!  (Lu 6580 fois)
vege31
Très actif
*
Messages: 495


« le: Octobre 09, 2016, 21:47:27 »

Bonsoir,
Mon fils et moi-même avons découvert récemment les merveilleux plaisir de la photo animalière, lors d’un voyage en Asie, sac à dos, organisé par nos propres moyens.
Mais  pour être tout à fait honnêtes, nous ne savons vraiment par où commencer cette pratique dans nos régions.
Je précise quand même que je suis photographe amateur depuis 35 ans et que, en toute humilité, je pense avoir une très bonne maîtrise de la pratique de la technique photographique .
Je suis pourtant un réel néophyte en photographie animalière.
Nous disposons tous les deux du matériel adapté(objectif 100 400 mm, sur capteur APSC, donc équivalent 600mm).
Ma femme et moi avons toujours été intéressés par la nature et nous avons même, par intérêt personnel ,suivi une formation en tant que quitte nature pour le fun(dont j’ai sans doute oublié pas mal de choses, car elle n'est pas très récente).
Mais après de nombreuses balades en réserves naturelles, à chaque fois nous sommes revenus bredouille, on commence fortement à se décourager (surtout mon fils qui a économisé longuement pour son objectif, acheté d’occasion)… je me rends donc compte qu'il faut mieux à faire appel à de vrais spécialistes Sourire
Nous aimerions savoir s'il existe des stages ,des clubs photos, etc pour réaliser ce qui pour moi rêve de gosse et pour mon fils un rêve d’adolescent,.À savoir, approcher la faune et flore de nos régions dans le plus strict secret et respect.
Le renard est vraiment mon animal favori...le héron et le martin pêcheur aussi ..
Bref, je suis paumé et mon fils très déçu.... Alors qu'il a économisé de nombreux mois pour s'acheter son objectif.
Je précise que nous habitons la province du Hainaut, qui ne semble pas la plus riche en faune.
Mais je dispose d'une voiture Sourire
Merci de vos conseils...
Vincent
Signaler au modérateur   Journalisée
jeluba
Très actif
*
Messages: 173


« Répondre #1 le: Octobre 10, 2016, 07:56:31 »

La mangeoire,le jardin,les sites de vision,l'affut voiture, approcher le chat de la maison ou le chien, sans qu'il s'en rende compte bien sur.
Apprendre à etre invisible.... et silencieux.

ET CONNAITRE LE BIOTOPE ET LES SUJETS QUE L'ON VEUT PHOTOGRAPHIER.

Ne jamais oublier que dans la nature quoiqu'il fasse l'homme se deplace avec la discretion de l'ours (image)
et que l'animal est chez lui dans la nature, c'est lui qui decide s'il se montre... ou pas.

Courage ça va venir

J-Luc

 
Signaler au modérateur   Journalisée
Pudro
Actif
*
Messages: 129



WWW
« Répondre #2 le: Octobre 10, 2016, 08:30:14 »

Bonjour,

Et oui, débuter dans ce domaine est une sacrée paire de manches.
Les sujets n'étant absolument pas sous contrôle, les connaissances naturalistes restent absolument incontournables.

Il est toutefois possible de lever un coin du voile avec l'aide d'altruistes communicatifs de l'activité et de la lecture spécialisée (les livres traitant de la photographie dans la nature sont aujourd’hui abondants).
Quelques pistes :

L'hôtel "Les Roses" à Libin, en Ardenne, organise de nombreux stages spécifiques.
Le programme 2016 est visible ici : http://www.lesroses.be/stage-photo-nature.htm
Le 2017 est certainement en préparation.

Tout prochainement à Namur il y aura ceci :

Dans le cadre du Festival Nature Namur, Nikon vous propose de participer à une session découverte en compagnie du photographe professionnel Martin Dellicour.
Il partagera avec vous son parcours et sa manière de travailler et vous pourrez également tester du matériel photo et jumelles de Nikon.
Cette session se déroulera les samedi 15 et 22 octobre de 10h30 à 14h30. Les places étant limités, inscrivez-vous au plus vite !
http://www.festivalnaturenamur.be/
**
Inscription : m [at] martindellicour.be
(Précisez votre choix entre le samedi 15 ou 22)
Départ à 10h15 de l'Acinapolis.

Signaler au modérateur   Journalisée

neutralino
Très actif
*
Messages: 462


« Répondre #3 le: Octobre 10, 2016, 10:10:13 »

Le premier point essentiel est évidemment de parfaire ses connaissances naturalistes. Savoir par exemple quelles sont les habitudes de l'espèce, si elle est sensible au bruit, aux odeurs, aux mouvements, etc.

Une façon d'apprendre sans se décourager est d'alterner les sujets "faciles" (parcs animaliers, réserves, affuts publics, photos à la mangeoire, etc.) avec des sujets qui demandent plus de temps et de patience. Une partie de l'apprentissage consiste aussi à explorer un terrain pour apprendre à le connaître (repérer les traces, les points de passage, les points d'eau fréquentés, etc.). Il faut accepter l'échec, ça fait partie du jeu. On ne peut pas se passer de cette phase d'apprentissage du terrain en Europe.

Pour le héron et le martin pêcheur par exemple, l'affut est pratiquement obligatoire. Il faut d'abord être sûr que l'animal est bien présent sur le point d'eau qu'on a choisi. On peut effectuer des repérages aux jumelles dans un premier temps. Ensuite il faut trouver le meilleur point d'observation. Repère les branches au bord de l'eau, couvertes de fientes, c'est souvent un poste d'arrêt du martin. Pour commencer, des vêtements discrets, un monopode/trépied et un filet de camouflage suffisent.

Autre point important, se lever (très) tôt et arriver avant l'animal. On minimise les risques de dérangement et on augmente ses chances d'observation.
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 068



« Répondre #4 le: Octobre 11, 2016, 09:16:33 »

il y a les marais d'harchies dans le Hainaut.
voir la faune de loin, c'est facile, s'en rapprocher suffisamment pour avoir une photo exploitable bcp moins (distance de fuite très grande ici) !
sauf animal peu farouche qui ne connait pas l'homme (merci aux chasseurs en passant Fâché Fâché Fâché Fâché) longue focale et affut souvent indispensable. Il faut repérer un endroit ou l'animal convoité vient souvent (perchoir favori, abreuvoir, lieu de nourrissage) et attendre longtemps dans le froid ou la canicule planqué dans son affut.
Un truc que tout les photographes font, c'est consulter les sites d'observations et repérer quand il y a bcp de photos prises de près (les raretés en oiseaux sont souvent peu farouches). Ce n'est plus la communion avec la nature en tête à tête avec l'animal et on profite du travail de prospection d'un autre (95% du job), mais on ramène de belles photos!
ex: http://observations.be/soort/photos/1182?from=2016-10-09&to=2016-10-09
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
carpat
Pilier du forum
*
Messages: 14 730



WWW
« Répondre #5 le: Octobre 11, 2016, 21:00:30 »

Entre les Fagnes, le parc de l'Escaut et les ardennes, il y a un choix. Sinon, entre Rochefort 10 et Chimay bleue, je prends Rochefort. Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
jonathan p
Discret
*
Messages: 1


« Répondre #6 le: Février 13, 2017, 23:57:55 »

Bonsoir,

Le Hainaut est très riche en faune sauvage !!! Toutes mes images nature sur mon site vienne de la faune du Hainaut sauf le grand cerf des Ardennes...

jonathanparisi.wixsite.com/photographie
Signaler au modérateur   Journalisée
thieum
Super actif
*
Messages: 1 273


« Répondre #7 le: Février 14, 2017, 11:28:08 »

Salut, Clin d'oeil
en tant que débutant je comprends ta frustration car je suis passé par les mêmes états d'âme il y a peu encore.
Avec l'achat de mon 150-600 je pensais que la photo animalière deviendrait chose aisée et qu'il suffirait que je me pointe dans un coin plus ou moins favorable pour ramener des images.
J'ai vite compris mon erreur.
D'abord les animaux sont dans nos régions souvent très méfiants, et même avec un 600 si on veut obtenir de bonnes images il faut une certaine proximité, voire une proximité certaine!! Sourire
Je pensais que shooter un passereau à 20m serait suffisant, en fait c'est plutôt 5m qu'il faut même au 600.
Bref la chose la plus importante est donc le travail en amont.
Tout d'abord un bon repérage.
On va parler du Martin-pêcheur car c'est un peu mon spécial!!
Comme il te l'a déjà été dit, le martin est fidèle à ses perchoirs et ceux ci sont souvent souillés par les crottes de l'oiseau.
C'est un bon indice pour les repérer.
Le cri du martin est aussi très caractéristique et d'une aide précieuse pour le localiser.
Un fois repéré le plus dur est fait car le martin n'est pas un oiseau particulièrement méfiant.
Enfin si tu y vas comme ça tu ne l'approcheras pas ou du moins pas assez près pour des clichés de qualité.
la mise en place d'un affût est indispensable.
Plusieurs solutions pas trop onéreuses.
Personnellement j'ai opté pour le filet camouflage.
En ce moment j'ai un spot tranquille où je peux le laisser en place (il y est depuis 4 mois), mais sur d'autres spot je le monte/démonte à chaque sortie sans pour autant troubler le martin qui se pose parfois 5 min après la mise en place.
Les tentes affûts, les tenues style fantôme des bois conviennent également (un bémol pour ces dernières qui obligent à ne pas bouger du tout).
Une fois en place, de la patience, voire beaucoup de patience et les oreilles au aguets Grimaçant pour guetter ce fameux cri qui précède souvent l'arrivée du martin.
Quand il arrive la première fois c'est un peu la panique (enfin dans mon cas), je te conseille d'avoir déjà tout les réglages prêts et la map déjà effectuée sur le perchoir où tu espères voir se poser le kingfisher.
Si tu as repéré un martin et que le spot ne possède pas de perchoirs favorables aux prises de vue (dur à approcher, encombré, à contre-jour...) tu peux en installer toi même.
De simples branches mortes suffisent, ou bien un piquet.
Si ils conviennent au martin, il y deviendra fidèle.
Les "miens" s'y sont parfaitement habitués et l'on adopté au point que je suis quasi-sûr de leur passage .
Voilà pou les autres oiseaux c'est pareil, un bon repérage est indispensable et facilite beaucoup la suite.
J'ai pu approcher comme ça (enfin ce sont plutôt eux qui s'approchent) un tas d'oiseau dont le relativement méfiant Rollier d'Europe.

Je te mets le lien de mon fil, où il y a des photos de mes affûts et même ceux de JO Laudois (un spécialiste des prises de vue rapprochées).
Comme je débute aussi je pense que ça peut t'intéresser. Clin d'oeil
http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,255355.0.html
Signaler au modérateur   Journalisée
January
Très actif
*
Messages: 194


« Répondre #8 le: Février 14, 2017, 11:57:44 »

+1
Pour le brame, mon affût est en place avant le début et surtout j'y entre et le quitte à un moment propice d'une manière discrète pour passer totalement inaperçus et ne pas déranger la faune.
Pour les oiseaux, l'idéal est de s'y rendre à deux, les deux rentrent dans l'affût puis un en repart. Les oiseaux ne savent pas compter, mais ils ont vu quelque chose entrer dans l'affût puis en repartir, donc pour eux le danger n'est plus là.
Signaler au modérateur   Journalisée
castanea
Super actif
*
Messages: 1 952


« Répondre #9 le: Février 14, 2017, 12:01:45 »

Salut, Clin d'oeil
en tant que débutant je comprends ta frustration car je suis passé par les mêmes états d'âme il y a peu encore.
Avec l'achat de mon 150-600 je pensais que la photo animalière deviendrait chose aisée et qu'il suffirait que je me pointe dans un coin plus ou moins favorable pour ramener des images.
J'ai vite compris mon erreur.
D'abord les animaux sont dans nos régions souvent très méfiants, et même avec un 600 si on veut obtenir de bonnes images il faut une certaine proximité, voire une proximité certaine!! Sourire
Je pensais que shooter un passereau à 20m serait suffisant, en fait c'est plutôt 5m qu'il faut même au 600.
(...)

Salut Mathieu Sourire Sourire

Tu te bloquerais t'y pas sur l'hyper proxi toi, dit hein nan ? Grimaçant
Débutant aussi, je me suis confronté à la même chose...plus près, toujours plus près.
Jusqu'à ce que je considère que l'hyper proximité est une discipline, comme la macro et qu'il y a plein d autres manières de considérer la photo animalière.
Ce site est génial pour ça, car au travers du regard des autres, tu découvres toute la diversité de ce qu'il est possible de faire, du documentaire à l'artistique, jusqu'à l'abstrait.
On trouve cette diversité également dans la revue Nat'Images.
Un sujet qui rempli un max du cadre avec un chouette bokeh c'est UNE manière de voir, sans doute l'une des plus difficile car nécessitant, comme tu le dit, soit une grosse préparation soit un sacré coup de bol, sans parler du post traitement.
J'y arrive rarement ou très imparfaitement, parce qu'on commence pas par le plus difficile sauf à risquer de se dégouter.
Et il y a toutes les autres manières de voir dont le sujet et son environnement dans une sorte de mix paysager/animalier.
Si ton cœur vibre moins dès que le sujet est plus éloigné, ça se discute pas, c'est affaire de cœur.
Mais poussé au max, on en vient à ne plus supporter la moindre brindille, même en ombre infime dans le fond. Et soit on artificialise le milieu et/ou la prise de vue et/ou le traitement.
Pour arriver à un résultat, faut être très très bon, mais surtout on prend le risque de se fermer totalement et de ne plus faire de photos qui ne soit pas dans une espèce d'auto-censure ou de soumission à une dictature de la proximité.
J'ai pas de conseils techniques à donner, je débute, mais la Nature je la regarde depuis un moment.
Alors je conseillerais à quelqu'un qui se prend d'intérêt pour le regard sur la Nature, de la regarder d'abord dans son ensemble, pour s'en rapprocher peu à peu, doucement...
Peut-être faut il procéder de la même façon en photo Roulement des yeux Roulement des yeux
Enfin je crois Roulement des yeux Roulement des yeux Roulement des yeux

    
Signaler au modérateur   Journalisée
thieum
Super actif
*
Messages: 1 273


« Répondre #10 le: Février 14, 2017, 12:30:28 »

 Clin d'oeil Clin d'oeil
Hyper-proxy sur le martin, mais c'est vrai que le contexte s'y prête.
C'est aussi vrai que j'aime les photos de près mais pas que... d'ailleurs je compte diversifier un peu mon approche.
Pour le reste il ne faut pas se leurrer si tu shootes une mésange à 20m même au 600, ça va donner un tout petit sujet dans un immense décor.
Pour les plus petits spécimens pour moi la distance mini est de 10m, mais 5-6m sont encore mieux (on peut avoir une idée précise en tête et vouloir prendre une image de plus loin, je parle dans le cas général)
Et puis j'en parlais dans mon fil, le désir de proximité est normal pour un débutant souvent frustré de ne pas pouvoir s'approcher au début.
Alors quand ça marche enfin, on en profite sans retenue!!!! Grimaçant Grimaçant Clin d'oeil
La solution que je propose est loin d’être compliquée, le martin est un oiseau collaboratif Grimaçant, le plus dur sera de le repérer, ensuite la mise en place d'un filet est chose aisée.
Seul la patience que nécessite l'attente est dure à gérer parfois.
Pour le reste je suis d'accord avec toi, l'important est de s'immerger dans la nature le plus souvent possible et d'être le plus attentif possible.
Surtout si on pratique la billebaude, mais celle ci est à la limite plus l'affaire d"experts car en France les animaux sont à la bonne école de la méfiance.Roulement des yeux
Du coup je pense qu'au contraire ça risque d'être plus frustrant pour un débutant.
Honnêtement avec un peu de patience on peut obtenir des résultats motivants (c'est ce qu'il ne faut pas perdre de vue, la motivation est dure à garder quand on débute) à l'affût, qui de plus permet d'observer le spot en toute discrétion et de s'adapter pour les futures sorties.
Mais comme tu l'as dit, il n'y a pas qu'une manière d'aborder la photo animalière. Clin d'oeil Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
castanea
Super actif
*
Messages: 1 952


« Répondre #11 le: Février 14, 2017, 13:33:15 »

T'as raison, faut que j'intègre que la billebaude c'est pas plus accessible que l'affut.
Suis déformé à force de trainer les bois Sourire
Bon bah on est d'accord en fait, p'tin c'est beau Grimaçant

 Bisou Bisou Bisou Grimaçant
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 889


« Répondre #12 le: Février 14, 2017, 20:34:49 »

...
L'hôtel "Les Roses" à Libin, en Ardenne, organise de nombreux stages spécifiques.
Le programme 2016 est visible ici : http://www.lesroses.be/stage-photo-nature.htm
Le 2017 est certainement en préparation.

Coucou Franck,
C'est le programme de 2017 qui est présenté par Philippe Möes.  Clin d'oeil

Pour Vege31 :
Pudro/Franck Renard est de super bons conseils. C'est dommage qu'il ne propose pas lui-même des stages car toi et ton fils passeriez de super bons moments. http://www.franckrenard.com/galerie/
Quand on découvre les prix pratiqués par Philippe, logement compris, c'est donné en comparaison de ce qu'il sait et de ce qu'il se propose de partager.
Pour info, Philippe a publié deux livres hautement recommandables
De perles et de feu ' 2010 ' Editions du Perron  pour les nombreux et incroyables instants décisifs que l'on peut y découvrir et qui disent combien la photo animalière est une école de longue patience
La photographie en forêt - Pratique-Ethique - 2008 - Editions Terre d'images (France) qui sera une lecture utile en guise d'introduction au stage proposé par Philippe
Sous l'aile du temps  - 2011 épuisé . réédité en 2012 Editions du Perron co-écrit avec Fabrice Cahez qui donnera des exemples de styles et de techniques photos que toi et ton fils voudriez peut-être essayer de reproduire, ou dont vous voudriez peut-être vous entretenir avec Philippe...
 
 
Si tu as un fils, tu as aussi la possibilité de lui faire faire un stage de photo animalière et de nature avec un "jeune" belge qui a à peine quelques années de plus et est très talentueux : Michel d'Oultremont
http://www.micheldoultremont.com/Stage.html
 
Il y a aussi Hervé et son fils Clément Stievenart qui sont de chouettes photographes animaliers belges qui devraient vous plaire, à toi et à ton fils.
L'un des "spécialistes" belges du renard est Walter Barthélémy : mais j'ignore si Walter propose ou non des stages.
 
A quelques encâblures de la Belgique, si tu veux une adresse en Baie de Somme où vous serez reçus en amis, n'hésite pas à demander.
C'est entre autres le point de chute de prédilection des organisateurs Namuriens dont parle Pudro plus haut quand ils se rendent au Festival (ami) de L'Oiseau et de la nature en avril de chaque année.
Signaler au modérateur   Journalisée
Cheps
Hyper actif
*
Messages: 5 902



WWW
« Répondre #13 le: Mars 07, 2017, 21:48:02 »

Je n'ai pas lu tout ce qui a été proposé.  Il faut juste commencer à observer et apprendre le comportement des sujets que vous voulez photographier.
Bonne chance.
Signaler au modérateur   Journalisée
vege31
Très actif
*
Messages: 495


« Répondre #14 le: Mars 08, 2017, 14:04:21 »

Désolé pour ce long moment d'absence sur ce fil...
Mais j'ai eu des petits soucis à gérer...
Je découvre tout cela et je reviens vers vous.
Bon après-midi à chacun et merci du partage.
Vt
Signaler au modérateur   Journalisée
vege31
Très actif
*
Messages: 495


« Répondre #15 le: Mars 08, 2017, 21:43:29 »

J'ai écrit à Walter Barthélémi....merci de vos nombreuses réactions.

Un élément déclencheur m'a beaucoup affecté la semaine dernière, dans l'espoir de pouvoir observer, sans le déranger, un renard, nous sommes tombés, mon fils et moi,  de manière sinistre, sur des pièges à collet.
Nous avons  réussi à sauver un chat qui était pris dans un de ces pièges.
Moi qui ,depuis des années, rêve d'approcher et de photographier un renard… c’était raté.
Nous en avons cependant vu un, mort, sans doute empoisonné à quelques mètres de ces pièges.
Dégoûtant..
Je ne veux pas rester sur une impression aussi douloureuse et je rêve de pouvoir apprendre les techniques de la photo animalière...je m'obstine donc.
Il faut avoir le coeur solide quand on découvre la bêtise humaine...

Et je ne veux pas rester sur une si mauvaise impression, car pour le moment j’ai plutôt envie d'abandonner la photo après ce que j'ai vu la semaine dernière.
Je vous tiendrai au courant de mes pérégrinations Sourire
Merci encore.

Vt
Signaler au modérateur   Journalisée
Xavier Corteel
(Loggué sous identité réelle)
Hyper actif
*
Messages: 2 111



WWW
« Répondre #16 le: Mars 11, 2017, 19:18:34 »

Abandonner la photo animalière ? Au contraire, montrer la Nature dans ce qu'elle a de merveilleux, c'est faire la promotion du vivant et donner envie de le protéger.
Pour revenir à ta question initiale, je te recommande la réserve naturelle d'UITKERKSE Polder, à côté de Blankenberge. A privilégier en hiver et au printemps.
Amicalement.
Xavier
Signaler au modérateur   Journalisée

Curieux de Nature
vege31
Très actif
*
Messages: 495


« Répondre #17 le: Mars 30, 2017, 20:01:39 »

Merci Xavier...
Pas de réponse de Walter à mon message...
Un peu déçu quand même ....
Vt
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 889


« Répondre #18 le: Avril 05, 2017, 12:20:00 »

A propos de Michel d'Oultremont :
http://video.nationalgeographic.com/video/short-film-showcase/join-a-wildlife-photographer-on-the-hunt-for-the-perfect-shot
Signaler au modérateur   Journalisée
diaph34
Super actif
*
Messages: 601



WWW
« Répondre #19 le: Avril 05, 2017, 17:07:47 »


Nous en avons cependant vu un, mort, sans doute empoisonné à quelques mètres de ces pièges.
Dégoûtant..
Je ne veux pas rester sur une impression aussi douloureuse et je rêve de pouvoir apprendre les techniques de la photo animalière...je m'obstine donc.
Il faut avoir le coeur solide quand on découvre la bêtise humaine...

Et je ne veux pas rester sur une si mauvaise impression, car pour le moment j’ai plutôt envie d'abandonner la photo après ce que j'ai vu la semaine dernière.
Je vous tiendrai au courant de mes pérégrinations Sourire

Eh oui, la Nature n'est pas un monde de bisounours  Clin d'oeil tout cela fait partie de la Nature
Signaler au modérateur   Journalisée

vulpes
Hyper actif
*
Messages: 9 942



« Répondre #20 le: Avril 05, 2017, 20:03:17 »

Eh oui, la Nature n'est pas un monde de bisounours  Clin d'oeil tout cela fait partie de la Nature

euh ?? Tu es sûr d'avoir bien lu et bien interprété le texte de vege31 ?  Grimaçant Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Impossible photographe....
vege31
Très actif
*
Messages: 495


« Répondre #21 le: Avril 06, 2017, 22:22:01 »

Eh oui, la Nature n'est pas un monde de bisounours  Clin d'oeil tout cela fait partie de la Nature

Je ne pense pas que la nature y soit pour qqchose....
Etre affligé par la bêtise humaine et la maltraitante gratuite n'a rien à voir avec le monde des bisounours...
Vt
Signaler au modérateur   Journalisée
carpat
Pilier du forum
*
Messages: 14 730



WWW
« Répondre #22 le: Avril 08, 2017, 20:32:38 »

Je connais un coin où il y a un ours bleu...
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: