accueil Vie culturelle Clique clac #31

Clique clac #31

2255

Dans notre hotte cette semaine, un odieux fait divers, des conseils pour photographier les fêtes, l’interview d’un réparateur hors-pair et des idées de cadeaux de dernière minute…

Fine signature de la maison… Signatures, Florence Levillain s’est confiée à la chaîne Museum. Dans cet interview face caméra, elle dit son goût pour le reportage de proximité, les photos de Sabine Weiss et les échappées drolatiques. Preuve en est cette série imaginant un père Noël confronté aux affres du quotidien.


Des illuminations enchanteresses de Tokyo à la course semi-nue des pères (et mères) Noël à Budapest, un avant-goût du 25 décembre en 35 photos récentes sélectionnées par The Atlantic. Pour en faire autant, rendez-vous sur Phototrend qui donne quelques conseils de bon sens pour faire le plein de belles images pendant les fêtes.


Esprit de Noël, où es-tu ? Pas à Meysse a priori où les organisateurs du festival drômois « Présence(s) Photographie » ont découvert le matin du 5 décembre une de leurs expos en plein air saccagée par des imbéciles. Cet acte est d’autant plus incompréhensible que le festival défend une photographie d’auteur portant des valeurs humanistes. « Casablanca, not the movie », l’exposition vandalisée, ne faisait pas exception à la règle. Cette série signée du jeune Yoriyas montre la ville marocaine et ses habitants sous un jour alerte et coloré. On vous laisse en juger. Si vous habitez dans la région, le meilleur moyen de montrer votre soutien aux organisateurs et au photographe est d’aller faire un tour du côté du Teil ou de Rochemaure, deux sites non touchés par les actes de vandalisme, où l’exposition de Yoriyas se prolonge jusqu’au 30 décembre.


De Meysse à la messe, il n’y a qu’un pas. On ne vous en voudra pas de bouder celle de minuit, mais vous auriez tort de snober les travaux sous influence Bernd & Hilla Becher menés par Ludwig Favre, Robert Götzfried ou James Kerwin dans quelques églises d’Europe.


De Polka au Figaro en passant par Mowwgli, chacun y va de sa liste de livres photo à offrir ou s’offrir. Signe de la diversité du secteur, les choix se recoupent peu. Aucun ne cite cependant un de nos coups de cœur de l’année, C’est de voir qu’il s’agit, dernier ouvrage du regretté Robert Delpire, grand monsieur de l’édition photo auquel la galerie Fait & Cause (Paris 4e, évidemment) rend actuellement hommage.


Le point chatons.


Retour au pied du sapin avec le blog suisse Chambre avec vues qui propose quelques idées de cadeaux, auxquelles on ajoutera ces affiches et poster stylés ou ce coffre censé protéger votre précieux de l’humidité. Rendez-vous dans le nouveau numéro de C.I. pour d’autres idées de dernière minute !


Vous êtes fauché et/ou bricoleur ? Vous avez des enfants à occuper ? Voici 10 cadeaux photo à fabriquer soi-même (vidéo en anglais mais les images parlent d’elles-même).


Les amateurs de beaux joujoux connaissent le nom de Gérard Métrot, réparateur émérite d’appareils argentiques (Leica, Rollei mais pas que) depuis plus de 50 ans. Et qui a eu l’occasion au cours de sa carrière de côtoyer Cartier-Bresson, Doisneau, Salgado ou Reza. Jean Desmaison a recueilli quelques-unes de ses anecdotes et réflexions.


Joyeux Noël à toutes et à tous… et si vos chères têtes blondes font grise mine le matin du 25 parce qu’elles n’ont pas reçu le cadeau dont elles rêvaient, montrez-leur cette série d’Ed Jones réalisée dans un camp de réfugiés Rohingyas.