Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Anecdotes d'un conducteur de bus parisien  (Lu 56956 fois)

Alain-P

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 683
  • Sexe: Homme
    • Ma galerie
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #375 le: novembre 13, 2018, 15:27:44 »
Le Grand Meaulnes
Bus 63, 83, 93

Bonjour.
Me revoici avec une nouvelle histoire.

Le 1er juin 1905, alors âgé de 18 ans, le jeune Alain Fournier se rend au Grand Palais pour visiter une exposition de peinture.
A la sortie, il croise une grande et belle jeune fille, Yvonne de Quiévrecourt, dont il tombe immédiatement éperdument amoureux.
Mais c'est un amour impossible, car elle est déjà fiancée à un autre homme.
Quoi qu'il en soit, Alain Fournier ne cesse de penser à elle.
A tel point, qu'en 1913 il s'en inspirera pour son personnage d'Yvonne de Galais dans son célèbre roman "Le Grand Meaulnes", qui est considéré comme étant l'un des tous meilleurs livres de la littérature du XXème siècle.

Alors que s'ils s'étaient unis ils auraient peut-être fini par se détester.....  La vie à des dénouements imprévus.
Perpétuel insatisfait.....

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #376 le: novembre 23, 2018, 00:46:11 »
Au voleur !"
Bus 63, 83, 84, 94

Il fut une époque où les députés n'étaient pas toujours des personnages très sobres, à tel point qu'il y avait même autrefois une cellule de dégrisement au sein du Plais Bourbon.
Son dernier locataire en fut en novembre 1880 le comte Léon-Armand de Baudry d'Asson, qui y fut amené de force par une vingtaine de soldats, sur l'ordre du président de la Chambre des Députés, Léon Gambetta.
Ce député royaliste de Vendée avait en effet provoqué un véritable esclandre au sein de l'hémicycle, car il avait eu l'outrecuidance de traiter le gouvernement de Jules Ferry de "Gouvernement de Voleurs".
Tiens, je ne savais pas qu'il pouvait y avoir des voleurs au sein d'un gouvernement... :o
M'aurait-on caché des choses ?  :angel:

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #377 le: novembre 23, 2018, 00:53:38 »
Bateau Ivre
Bus 63, 70, 84, 86, 87, 96

Si vous passez par la place Saint-Sulpice, à l'angle de la rue Bonaparte et de la rue du Vieux Colombier, vous verrez peut-être au-dessus de la boutique de maroquinerie Lancaster une plaque commémorative.
Celle-ci rappelle qu'Arthur Rimbaud aurait écrit son célèbre poème "Le Bateau Ivre" à cet endroit, poème dont voici un court extrait :
La tempête a béni mes éveils maritimes.
Plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur les flots
Qu'on appelle rouleurs éternels de victimes,
Dix nuits, sans regretter l'oeil niais des falots !

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #378 le: novembre 23, 2018, 01:07:29 »
Joyeux lurons
Bus 63, 70, 84, 87, 96

De 1661 à 1683, Boileau a vécu dans un appartement de la rue du Vieux Colombier.
Trois fois par semaine, l'auteur des Embarras de Paris (que trois siècles et demi plus tard je subi toujours quotidiennement au volant de mon bus) recevait ses amis Molière, La Fontaine et Chapelle.
C'étaient des joyeux lurons qui soupaient gaiement, tout en lisant les ouvrages des uns et des autres.
Et si l'un d'entre-eux était mis à l'amende, en guise de punition il se devait de lire des vers de La Pucelle de Chapelain, livre exécré par Boileau.
Ce dernier était en effet connu pour ses critiques parfois très acerbes envers les ouvrages de certains de ses contemporains, au point qu'un jour Madame de Sévigné lui dit qu'il était "tendre en prose et cruel en vers".

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #379 le: novembre 23, 2018, 01:36:50 »
Voila.
C'est tout pour aujourd'hui.
Pour information, ce vendredi (ou peut-être vendredi prochain, je ne sais pas encore), il devrait y avoir un article où votre humble serviteur apparaît dans Le Parisien Week-End, le supplément hebdomadaire du journal Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Et jeudi de la semaine prochaine, c'est France 3 qui va aussi venir faire un petit tour à bord de mon bus.
Le 63 va devenir célèbre. ;)
Quant à mon chef, il se fout déjà de moi et il m'appelle désormais "L'ambassadeur" !  :laugh:

A bientôt pour de nouvelles balades au fil des rues parisiennes.
Pierre


stratojs

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 477
  • Sexe: Femme
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #380 le: novembre 23, 2018, 10:33:51 »
... Quant à mon chef, il se fout déjà de moi et il m'appelle désormais "L'ambassadeur" !  :laugh: ...

Bonjour, il faut lui offrir une boîte de  un Ferrero !!  :D
Merci pour toutes ces anecdotes.

joujou

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 805
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #381 le: novembre 23, 2018, 12:41:43 »
Voila.
C'est tout pour aujourd'hui.
Pour information, ce vendredi (ou peut-être vendredi prochain, je ne sais pas encore), il devrait y avoir un article où votre humble serviteur apparaît dans Le Parisien Week-End, le supplément hebdomadaire du journal Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Et jeudi de la semaine prochaine, c'est France 3 qui va aussi venir faire un petit tour à bord de mon bus.
Le 63 va devenir célèbre. ;)
Quant à mon chef, il se fout déjà de moi et il m'appelle désormais "L'ambassadeur" !  :laugh:

A bientôt pour de nouvelles balades au fil des rues parisiennes.
Pierre

Ce serait amplement mériter que d'avoir FR3 à bord de ton bus et de conter tes anecdotes toujours succulentes lors du trajet. ;)
Félicitations pour tes publications. :D

jojo63

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 228
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #382 le: novembre 23, 2018, 12:46:02 »
Ce serait amplement mériter que d'avoir FR3 à bord de ton bus et de conter tes anecdotes toujours succulentes lors du trajet. ;)
Félicitations pour tes publications. :D

J'abonde bien sûr !
Il n’empêche que cette faute, courante sur le forum, gâche mon plaisir !

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #383 le: novembre 24, 2018, 00:28:44 »
Perchoir
Bus 63, 83, 84, 94

En 1850 parait un livre satirique intitulé "L'Assemblée Nationale Comique".
Dans cet ouvrage, les auteurs s'amusent à dénoncer les travers des députés de l'époque.
A propos du député des Ardennes Louis-Mortimer Ternaux, ils écrivent qu'il "est beau à la tribune comme le cacatoès sur son perchoir".
Plus de 150 ans plus tard, suite à cette remarque en apparence anodine, l'estrade sur laquelle se tient le président de l'Assemblée Nationale lors des séances de travail des députés est toujours familièrement surnommée "Le Perchoir".

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #384 le: novembre 24, 2018, 00:39:10 »
Pour l'article dans le Parisien-Week-End ce n'est pas pour cette semaine.
On verra vendredi prochain.
Pour France 3, j'ai appris aujourd'hui que c'est pour l'émission "Parigo", qui est consacrée aux transports et qui est diffusée sur France 3 Ile-de-France le samedi à 12h05.
Mais je en sais pas encore si ce sera pour l'émission de la semaine prochaine ou pour celle de la semaine suivante.
Je vous tiendrai au courant, le tournage étant prévu jeudi prochain à 15h30 sur la ligne 63.
A bientôt.
Pierre

JMS

  • Expert
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 105
  • Sexe: Homme
  • Des tests, oui,...mais des...briques !
    • PICTCHALLENGE
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #385 le: novembre 28, 2018, 14:19:05 »
Bateau Ivre
Bus 63, 70, 84, 86, 87, 96

Si vous passez par la place Saint-Sulpice, à l'angle de la rue Bonaparte et de la rue du Vieux Colombier, vous verrez peut-être au-dessus de la boutique de maroquinerie Lancaster une plaque commémorative.
Celle-ci rappelle qu'Arthur Rimbaud aurait écrit son célèbre poème "Le Bateau Ivre" à cet endroit

Alors là me voilà scié...je pensais que comme une racaille il avait tagué ce poème sur un mur que visitent aujourd'hui les touristes mais la rue est trop étroite pour un omnibus  ;D ;D ;D

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #386 le: novembre 30, 2018, 00:15:16 »
Bonsoir JMS.
Effectivement, je ne l'avais pas mentionné dans l'histoire racontée ci-dessus, le texte complet du Bateau Ivre est inscrit sur la façade du numéro 7 de la rue Férou, qui est voisine de la place Saint-Sulpice.
Au passage , j'en profite pour signaler qu'Athos, le célèbre Mousquetaire, habitait rue Férou.

rail77

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 218
  • Sexe: Homme
    • connaissance-du-rail.com
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #387 le: novembre 30, 2018, 00:22:05 »
Ce jeudi France 3 a donc effectué un reportage à bord de mon bus.
Cela s'est bien passé, sauf pour la circulation, car entre les travaux, les feux rouges qui cafouillent et les ministres en goguette précédés de motards faisant hurler leur sirène, ce fut un beau bazar...
La diffusion est prévue sur France 3 Île-de-France le samedi 22 décembre à 12h05 dans l'émission consacrée aux transports "Parigo".
A bientôt.
Pierre

Robertaz

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 958
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #388 le: décembre 09, 2018, 13:40:58 »
Ce jeudi France 3 a donc effectué un reportage à bord de mon bus.
Cela s'est bien passé, sauf pour la circulation, car entre les travaux, les feux rouges qui cafouillent et les ministres en goguette précédés de motards faisant hurler leur sirène, ce fut un beau bazar...
La diffusion est prévue sur France 3 Île-de-France le samedi 22 décembre à 12h05 dans l'émission consacrée aux transports "Parigo".
A bientôt.
Pierre

Je note dans mon agenda.

madko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 265
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #389 le: décembre 09, 2018, 13:51:44 »
Bateau Ivre
Bus 63, 70, 84, 86, 87, 96

Si vous passez par la place Saint-Sulpice, à l'angle de la rue Bonaparte et de la rue du Vieux Colombier, vous verrez peut-être au-dessus de la boutique de maroquinerie Lancaster une plaque commémorative.
Celle-ci rappelle qu'Arthur Rimbaud aurait écrit son célèbre poème "Le Bateau Ivre" à cet endroit, poème dont voici un court extrait :


C'est le 30 septembre 1871, que Rimbaud a récité son poème au restaurant Denogeant,
(aujourd'hui disparu) lors du dîner des «Vilains-Bonshommes».


BLESL

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 007
  • Sexe: Homme
  • Τὰ ζῷα τρέχει
    • operavivi
Re : Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #390 le: décembre 09, 2018, 19:48:07 »
C'est le 30 septembre 1871, que Rimbaud a récité son poème au restaurant Denogeant,
(aujourd'hui disparu) lors du dîner des «Vilains-Bonshommes».

Merci de tes anecdotes, Rail, et merci de ta précision, Madko.

Mais récité ou lu ?

Vingt-cinq quatrains d'alexandrins, douze mille pieds, c'est beaucoup pour l'Homme aux semelles de vent, non ?
http/www.safari-tanzanie.net

BLESL

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 007
  • Sexe: Homme
  • Τὰ ζῷα τρέχει
    • operavivi
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #391 le: décembre 09, 2018, 23:30:30 »
Bon, je les fais à 1200, les pieds, mais c’est mon dernier prix...

BL A
http/www.safari-tanzanie.net

stratojs

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 477
  • Sexe: Femme
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #392 le: décembre 10, 2018, 11:42:16 »
... douze mille pieds, cela ne vole pas si haut !  :D

madko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 265
Re : Re : Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #393 le: décembre 17, 2018, 17:23:58 »
Merci de tes anecdotes, Rail, et merci de ta précision, Madko.

Mais récité ou lu ?

Vingt-cinq quatrains d'alexandrins, douze mille pieds, c'est beaucoup pour l'Homme aux semelles de vent, non ?

Comme les autres vers français, l'alexandrin est un mètre syllabique, et on n'y trouve pas, comme en grec ou en latin, de "pieds", ,
formés de plusieurs syllabes longues ou brèves (dactyle, spondée, trochée, etc.). C'est donc un terme impropre en métrique française.

Toutefois, Rimbaud lui-même s'est amusé à parler d' "hexamètres" pour désigner ses alexandrins (*),
sans doute parce qu'un hexamètre dactylique, composé de 5 spondées ( - - ) et d'un dactyle ( - - u )
comporte 13 syllabes, soit - à peu près -  les 12 d'un alexandrin français. Mais il est plus courant de rencontrer
des hexamètres formés de 5 dactyles et d'un spondée - ou d'un trochée ( - u ), et le nombre de syllabes
est alors nettement plus élevé.

(*) Lettre à Paul Demeny, 15 mai 1871

BLESL

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 007
  • Sexe: Homme
  • Τὰ ζῷα τρέχει
    • operavivi
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #394 le: décembre 18, 2018, 19:35:26 »
Pas douze pieds dans un alexandrin ? Je vacille sur mes pieds (d'argile et non agiles, et bien sûr aussi "non légers").

Pourtant je trouve dans le TLF pour l'acception III B. de pied chaussure à mon pied

 
Citer
III. LING., VERSIF.
A
. - Unité rythmique constituée par un groupement de syllabes de valeur déterminée (quantité, accentuation), et que les métriciens de l'Antiquité considéraient comme définie essentiellement par un battement de pied (...) sur l'une des syllabes`` (MAR. Lex. 1951). Pied pair, impair, irrationnel, pur. Pourquoi la rime, les pieds, les ritournelles, la mesure, le rythme, nous plaisent-ils dans la musique et dans la poésie? (J. DE MAISTRE, Soirées St-Pétersb., t.2, 1821, p.25).
B. -P. anal. et abusivement. Chacune des syllabes constituant un vers. L'alexandrin est un vers de douze pieds. L'un des princes de la poésie à douze pieds (VEUILLOT, Odeurs de Paris, 1866, p.123).[...]

Penserais-tu avoir raison contre tout ensemble le T.L.F. et Veuillot, l'immortel auteur des Odeurs de Paris ? Prétendrais-tu que je suis bête comme mes pieds ?

BL

PS : tiens, toi qui es savant, Madko, que voudrait dire ceci, placé juste en début du III B. P. anal. et abusivement. ? Aurait-on fait subir des abus sodomites à ce pauvre pied ? Y aurait-il une autre explication qui m'échapperait ?

http/www.safari-tanzanie.net

BLESL

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 007
  • Sexe: Homme
  • Τὰ ζῷα τρέχει
    • operavivi
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #395 le: décembre 18, 2018, 19:39:04 »
 ;D
http/www.safari-tanzanie.net

JMS

  • Expert
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 105
  • Sexe: Homme
  • Des tests, oui,...mais des...briques !
    • PICTCHALLENGE
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #396 le: décembre 19, 2018, 13:27:09 »
que voudrait dire ceci, placé juste en début du III B. P. anal. et abusivement. ? Aurait-on fait subir des abus sodomites à ce pauvre pied ? Y aurait-il une autre explication qui m'échapperait ?

Par analogie...et abusivement. Il ne s'agit pas des moeurs de Verlaine et Rimbaud... ;D ;D ;D

madko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 265
Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #397 le: décembre 19, 2018, 13:44:53 »
Pas douze pieds dans un alexandrin ? Je vacille sur mes pieds (d'argile et non agiles, et bien sûr aussi "non légers").

Pourtant je trouve dans le TLF pour l'acception III B. de pied chaussure à mon pied

 
Penserais-tu avoir raison contre tout ensemble le T.L.F. et Veuillot, l'immortel auteur des Odeurs de Paris ? Prétendrais-tu que je suis bête comme mes pieds ?

BL

PS : tiens, toi qui es savant, Madko, que voudrait dire ceci, placé juste en début du III B. P. anal. et abusivement. ? Aurait-on fait subir des abus sodomites à ce pauvre pied ? Y aurait-il une autre explication qui m'échapperait ?

Le TLF ne me contredit nullement, puisqu'il note que l'emploi du terme "pied" en métrique française est abusif.

madko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 265
Re : Re : Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #398 le: décembre 19, 2018, 13:47:01 »
Par analogie...et abusivement. Il ne s'agit pas des moeurs de Verlaine et Rimbaud... ;D ;D ;D

PS : tiens, toi qui es savant, Madko, que voudrait dire ceci, placé juste en début du III B. P. anal. et abusivement. ? Aurait-on fait subir des abus sodomites à ce pauvre pied ? Y aurait-il une autre explication qui m'échapperait ?

Les plaisanteries homophobes, c'est sur le off que ça se ricane, messieurs.

stratojs

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 477
  • Sexe: Femme
Re : Anecdotes d'un conducteur de bus parisien
« Réponse #399 le: décembre 19, 2018, 14:24:14 »
... finalement à vous lire, la poésie c'est pas le pied ...
Je préfère bien mieux la prose de notre ami Pierre, auteur de ce fil qui n'avait encore jamais été trollé, tout a une fin, hélas !..