Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?  (Lu 34420 fois)

Christophe Métairie

  • Très actif
  • *
  • Messages: 475
  • Sexe: Homme
    • www.cmp-color.fr
calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« le: septembre 13, 2015, 15:57:48 »
une petit sondage ou retour utilisateurs du calibrage de vos moniteurs:

Certains logiciels de calibrage écran propose au choix une courbe tonale en gamma 2.2 ou une courbe en L*. Pas mal de mes clients ( et moi même ) ont remarqués que lorsqu'on sélectionne une courbe L* pour le réglage du moniteur le rendu des très basses lumières est affecté à l'affichage ( très basses lumières plus sombres en L* qu'en gamma 2.2 ).
Le problème se pose alors à l'impression avec un rendu de ces très basses lumières et de leur détail très différent du rendu écran, avec des ombres plus lumineuses qu'a l'écran ( courbe L* ) alors que si le moniteur est calibré en gamma 2.2 le problème semble ne pas se poser.

Avez vous pu voir se problème sur votre système ?

C Métairie
16 ans du site - promo -50%

Christophe Métairie

  • Très actif
  • *
  • Messages: 475
  • Sexe: Homme
    • www.cmp-color.fr
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #1 le: septembre 13, 2015, 16:36:22 »
correction:  ... CE problème ...   ;)
16 ans du site - promo -50%

PascalDespeaux

  • Très actif
  • *
  • Messages: 155
  • Sexe: Homme
    • Le Blog de l'Image
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #2 le: septembre 13, 2015, 18:57:11 »
Bonjour, jamais utilisé ce réglage. À quoi correspond cette courbe? Le "L" est pour dire quoi, "Log" comme en cinéma à moins que ce soit "Linéaire" auquel cas ça voudrait dire qu'il n'y a pas de gamma appliqué? A ton une représentation graphique pour la comparer à la courbe d'un gamma 2.2 ou 2.4 par exemple. Je vais suivre ce fil la calib m'intéresse toujours.  ;)
mon blog : leblogdelimage.com

asak

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 214
  • Sexe: Homme
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #3 le: septembre 13, 2015, 19:04:55 »
C est peut etre normal si on utilise un espace de travail gamma avec une visu L..
Espace de tra ail gamma visu gamma. Espace de travail L visu L.
 ;)

Christophe Métairie

  • Très actif
  • *
  • Messages: 475
  • Sexe: Homme
    • www.cmp-color.fr
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #4 le: septembre 13, 2015, 19:06:53 »
la courbe L* correspond a une courbe "perceptuelle" qui est théoriquement meilleure qu'un simple gamma 2.2 pour le visionnage à l'écran.

C Métairie
16 ans du site - promo -50%

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 123 390
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #5 le: septembre 13, 2015, 19:12:32 »
Il me semble que les écrans Nec Spectraview du club photo, étalonnés avec Nec Spectraview Profiler 5, le sont en L* (proposition par défaut).

Le mien, un Nec PA241w, est étalonné avec Spectraview II, qui ne propose pas ce réglage (juste des valeurs de gamma, 2.2 en ce qui me concerne).
Dans un cas comme dans l'autre, je n'ai pas noté de problème de rendu dans les ombres, ou alors, un peu inverse de celui évoqué par Christophe (si j'ai bien compris) : à savoir que, quelquefois, les ombres les plus denses sont un peu enterrées sur le tirage, par rapport à l'écran (mais j'ai mis ça sur le dos du rendu différent d'un écran et d'un papier. Précision : sur papier baryté).
Après, j'ai fait réaliser des profils chez CMP (;-) pour le club photo : il faudra que je vois si ça change les choses par rapport au profil générique du fabricant de ce point de vue...

Alain c

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 561
  • Sexe: Homme
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #6 le: septembre 13, 2015, 20:04:10 »
Sur mon Eizo, j'ai pu me faire 2 profils et passer de l'un à l'autre à la vollée  dans Colornavigator6.
Avec des tirages issus de mon labo en ligne tirés en sRVB, le gamma 2.2 est celui qui va mieux. Le gamma en L* donne des tons moins contrastés/saturés me semble il, mais c'est subtil.
J'ai gardé le 2.2 qui me va mieux, mais il faut bien rappeler que l'illuminant sous lequel on expose ses tirages est très important, j'utilise une ampoule Philips lumière du jour.
Matérialiser l'immatériel

Christophe Métairie

  • Très actif
  • *
  • Messages: 475
  • Sexe: Homme
    • www.cmp-color.fr
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #7 le: septembre 13, 2015, 20:14:58 »
j'utilise BasICColor display 5 (meme logiciel que spectraview profiler ) et les 2 choix sont proposés ( parmi d'autres ), c'est après avoir fait des premiers profils écrans en L* que j'ai vu une différence avec les tirages, d’où un essai de calibrage écran en gamma 2.2 qui donne une meilleure correspondance écran/tirage.
il est intéressant d'avoir votre retour pour essayer de dégager une "ligne directrice"  ;)

C Métairie
16 ans du site - promo -50%

Salomé_B

  • Très actif
  • *
  • Messages: 217
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #8 le: septembre 13, 2015, 20:25:02 »
C'est pas bien compliqué (faut juste les compétences) : C1 + RIP dédié

Au revoir à tous car je fais ma rentrée

Salomé

ambre099

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 532
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #9 le: septembre 13, 2015, 20:35:27 »
C'est pas bien compliqué (faut juste les compétences) : C1 + RIP dédié

Au revoir à tous car je fais ma rentrée

Salomé


Merci pour tout et bonne rentrée Salomé

MBe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 164
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #10 le: septembre 13, 2015, 20:52:45 »
Bonjour, jamais utilisé ce réglage. À quoi correspond cette courbe? Le "L" est pour dire quoi, "Log" comme en cinéma à moins que ce soit "Linéaire" auquel cas ça voudrait dire qu'il n'y a pas de gamma appliqué? A ton une représentation graphique pour la comparer à la courbe d'un gamma 2.2 ou 2.4 par exemple. Je vais suivre ce fil la calib m'intéresse toujours.  ;)

La courbe L* correspond au L* de L*a*b*, espace ou les distances entre 2 couleurs correspondent presque à la perception visuelle. Entre un TRC de 2,2 ("gamma) ou le gris à 18% correspond à environ 47, avec un TRC L*, le gris à 18% correspond à 50 pour une échelle de la "clarté de 0 à 100.

fred94-

  • Très actif
  • *
  • Messages: 487
    • mon flickr
Re : Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #11 le: septembre 13, 2015, 21:14:32 »
La courbe L* correspond au L* de L*a*b*, espace ou les distances entre 2 couleurs correspondent presque à la perception visuelle. Entre un TRC de 2,2 ("gamma) ou le gris à 18% correspond à environ 47, avec un TRC L*, le gris à 18% correspond à 50 pour une échelle de la "clarté de 0 à 100.

Tupperware à 47 ou 50?
Dsl 😁

MBe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 164
Re : Re : Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #12 le: septembre 13, 2015, 21:32:58 »
Tupperware à 47 ou 50?
Dsl 😁

Aucun tupperware, que quelques équations traduites en courbes, mais je comprends l'allusion  ;)

MBe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 164
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #13 le: septembre 13, 2015, 22:03:13 »
une petit sondage ou retour utilisateurs du calibrage de vos moniteurs:

Certains logiciels de calibrage écran propose au choix une courbe tonale en gamma 2.2 ou une courbe en L*. Pas mal de mes clients ( et moi même ) ont remarqués que lorsqu'on sélectionne une courbe L* pour le réglage du moniteur le rendu des très basses lumières est affecté à l'affichage ( très basses lumières plus sombres en L* qu'en gamma 2.2 ).
Le problème se pose alors à l'impression avec un rendu de ces très basses lumières et de leur détail très différent du rendu écran, avec des ombres plus lumineuses qu'a l'écran ( courbe L* ) alors que si le moniteur est calibré en gamma 2.2 le problème semble ne pas se poser.

Avez vous pu voir se problème sur votre système ?

C Métairie

J'ai fait pas mal d’essais sur les espaces L* et la calibration/caractérisation  de mon écran avec du L* et du 2,2. La courbe TRC en L* a l'avantage d'avoir une meilleur linéarité dans les basses lumières, je le vois très bien sur la courbe, ainsi que sur mon écran (j'utilise ColorNavigator avec une calibration matérielle). Il est fort probable que le backlight des écrans LCD , l'électronique de commande du backlight,  les courbes chargés dans les cartes graphiques pour ce L*,  ne soient pas très bien adaptés et peut être éloignés de la courbe de réponse naturelle de tous les écrans. il faut faire des essais pour le vérifier avec son équipement. (je n'ai pas essayé sur l'écran de mon portable et je ne crois pas qu'il y ait un intérêt à le faire  :D)

Un autre aspect, le ratio de contraste (dynamique) que je demande à mon écran est raisonnable,  j'utilise une valeur très proche de l'ISO 12646, 2008 qui préconise 287,9, cette valeur a été établie en relation avec la dynamique d'un tirage papier, c'est peut être également pour cela que je n'ai pas constaté de problème entre écran et tirage (?), à noter, je ne fais pas de tirage N&B. En fait, il faut attacher autant d'importance au point noir qu'au point blanc, mais ce n'est qu'un avis personnel.
Pour le RIP, je ne sais pas, mais un excellent profil icc pour imprimante, comme vous le faites, devrait pouvoir traduire ce dégradé dans les basses lumières.

tenmangu81

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 788
    • Ma Galerie
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #14 le: septembre 13, 2015, 22:28:40 »

Le mien, un Nec PA241w, est étalonné avec Spectraview II, qui ne propose pas ce réglage (juste des valeurs de gamma, 2.2 en ce qui me concerne).


Sur mon PA242, Spectraview II me propose un réglage en L*  ???

Christophe Métairie

  • Très actif
  • *
  • Messages: 475
  • Sexe: Homme
    • www.cmp-color.fr
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #15 le: septembre 13, 2015, 23:42:27 »
ma question portait plus sur la correspondance écran / tirage, les profils ICC d'impression étant normalisés, c'est le calibrage écran et la courbe choisie qui détermine la bonne correspondance entre les 2.

C Métairie
16 ans du site - promo -50%

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 123 390
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #16 le: septembre 14, 2015, 00:24:47 »
Sur mon PA242, Spectraview II me propose un réglage en L*  ???

Il faudrait peut-être que j’installe la dernière version ?
(j'avais vu qu'elle apportait des améliorations pour la prise en compte du PA242w, et je n'avais pas jugé utile de mettre à jour...)
Tupperware à 47 ou 50?
Dsl 😁

Hi, hi !

;-)

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 622
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #17 le: septembre 14, 2015, 10:57:25 »
Il me semble en tout cas que pour profiter du L*, un écran avec calibration hardware est nécessaire. Car à ce niveau de précision, il me semble illusoire de penser qu'on pourra obtenir mieux que la courbe gamma 2.2 en utilisant un écran classique dont la calibration se fait en 8 bits avec la carte vidéo.

En cas de calibration par la carte vidéo, les résultats risquent bien d'être moins bons en L* qu'en gamma 2.2 à cause des sauts de quantification induits par le 8 bits, l'écran étant certainement nativement plûtot réglé en usine sur un gamma proche de 2.2. Donc tenter de changer ses courbes gamma natives par une calibration externe en 8 bits risque de causer plus de dégâts qu'autre chose car il faudra triturer les courbes natives par des coefficients externes 8 bits.

D'ailleurs les logiciels récents évitent de toucher à la partie basse de la courbe de calibration lorsqu'ils opèrent une calibration par la carte vidéo. Car toucher à cette partie de la courbe introduit le plus souvent des sérieux problèmes, surtout que c'est la zone où la précision des spectros et colorimètres est la plus mauvaise. Je l'ai souvent remarqué en calibrant des écrans avec d'anciens logiciels, la zone des bas niveaux de la calibration était souvent désastreuse.

Sachant qu'une liaison vidéo 8 bits est déjà insuffisante pour représenter correctement un dégradé de gris sans banding, je vous laisse imaginer ce qu'il se passe lorsqu'on triture en plus les courbes gamma en 8 bits par calibration externe, par rapport à un écran plutôt calibré en usine sur un gamma 2.2.

Donc Eizo ou Nec obligatoire avec table de calibration 14 bits pour voir des différences qui correspondent à une vrai réalité physique au niveau calibration en L*, et non des artifacts liés à des sauts de quantifications provenant d'une calibration par carte vidéo en 8 bits.

J'ajouterais même que pour travailler sur certaines images une liaison 30 bits avec l'écran est avantageuse. Sinon banding possible sur certains dégradés monochromes. Dans la pratique ce type d'image est quand même rare. Mais le 30 bits deviendra de plus en plus important à mesure qu'on utilisera des espaces couleurs plus grands, à l'écran comme à l'impression. En 4K, avec le nouvel espace couleur REC 2020, le 30 bits est prévu dans les normes, même pour l'utilisation en fin de chaine par l'utilisateur final.

Sur mon Eizo j'utilise du gamma 2.2, j'avais un temps regardé quelques discussions sur le L*, pour me dire que finalement le L* n'était pas quelque chose de primordial et pouvant même causer plus de problèmes que d'améliorations, sachant que tout tourne autour du gamma 2.2 aujourd'hui.

Il est certainement beaucoup plus important de porter un soin particulier aux éclairages de la pièce plutôt que de se prendre la tête avec le L*. Et bien sur un bon écran stable qui ne bouge pas trop entre les calibrations.

L'intensité de l'éclairage pièce (32 à 64 lux au niveau de l'écran), la température de couleur, l'indice CRI, l'homogénéité et la stabilité sont importants. Dans le but d'éviter des réflexions dans l'écran et pour avoir une dalle bien éclairée de façon homogène. Cela évitera une perception différente des niveaux de noir selon les zones de la dalle. Mais aussi une bonne perception des couleurs écran (à condition aussi d'avoir un environnement homogène en terme de couleurs, du gris moyen neutre de préférence autour du plan de travail).

Idem pour la lightbooth qui doit fournir la bonne température de couleur et la bonne intensité pour pouvoir contrôler les tirages avec une bonne concordance écran. Un modèle réglable est préférable bien sur. Le logiciel Eizo Colornavigator est d'ailleurs capable de régler la lightbooth pour l'adapter à la calibration écran.

Donc du bon matériel, des bons logiciels récents, et un minimum de bon sens pour des bons résultats. Il y a beaucoup de croyances et de choses qui marchent pas en gestion de la couleur, y compris du coté des développeurs qui ne comprennent pas toujours les tenants et les aboutissants tellement la couleur est quelque chose de complexe.

On le voit bien dans l'évolution des logiciels de calibration. aucun ne donne des résultats identiques en utilisant pourtant le même spectro. Et même des spectros / colorimètres haut de gamme donnent des différences DeltaE importantes selon le fabricant du matériel et sa date de fabrication :)

Ca progresse, lentement mais surement...

MBe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 164
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #18 le: septembre 14, 2015, 11:32:47 »
Il me semble en tout cas que pour profiter du L*, un écran avec calibration hardware est nécessaire. Car à ce niveau de précision, il me semble illusoire de penser qu'on pourra obtenir mieux que la courbe gamma 2.2 en utilisant un écran classique dont la calibration se fait en 8 bits avec la carte vidéo.

En cas de calibration par la carte vidéo, les résultats risquent bien d'être moins bons en L* qu'en gamma 2.2 à cause des sauts de quantification induits par le 8 bits, l'écran étant certainement nativement plûtot réglé en usine sur un gamma proche de 2.2. Donc tenter de changer ses courbes gamma natives par une calibration externe en 8 bits risque de causer plus de dégâts qu'autre chose car il faudra triturer les courbes natives par des coefficients externes 8 bits.

D'ailleurs les logiciels récents évitent de toucher à la partie basse de la courbe de calibration lorsqu'ils opèrent une calibration par la carte vidéo. Car toucher à cette partie de la courbe introduit le plus souvent des sérieux problèmes, surtout que c'est la zone où la précision des spectros et colorimètres est la plus mauvaise. Je l'ai souvent remarqué en calibrant des écrans avec d'anciens logiciels, la zone des bas niveaux de la calibration était souvent désastreuse.

Sachant qu'une liaison vidéo 8 bits est déjà insuffisante pour représenter correctement un dégradé de gris sans banding, je vous laisse imaginer ce qu'il se passe lorsqu'on triture en plus les courbes gamma en 8 bits par calibration externe, par rapport à un écran plutôt calibré en usine sur un gamma 2.2.

Donc Eizo ou Nec obligatoire avec table de calibration 14 bits pour voir des différences qui correspondent à une vrai réalité physique au niveau calibration en L*, et non des artifacts liés à des sauts de quantifications provenant d'une calibration par carte vidéo en 8 bits.

J'ajouterais même que pour travailler sur certaines images une liaison 30 bits avec l'écran est avantageuse. Sinon banding possible sur certains dégradés monochromes. Dans la pratique ce type d'image est quand même rare. Mais le 30 bits deviendra de plus en plus important à mesure qu'on utilisera des espaces couleurs plus grands, à l'écran comme à l'impression. En 4K, avec le nouvel espace couleur REC 2020, le 30 bits est prévu dans les normes, même pour l'utilisation en fin de chaine par l'utilisateur final.

Sur mon Eizo j'utilise du gamma 2.2, j'avais un temps regardé quelques discussions sur le L*, pour me dire que finalement le L* n'était pas quelque chose de primordial et pouvant même causer plus de problèmes que d'améliorations, sachant que tout tourne autour du gamma 2.2 aujourd'hui.

Il est certainement beaucoup plus important de porter un soin particulier aux éclairages de la pièce plutôt que de se prendre la tête avec le L*. Et bien sur un bon écran stable qui ne bouge pas trop entre les calibrations.

L'intensité de l'éclairage pièce (32 à 64 lux au niveau de l'écran), la température de couleur, l'indice CRI, l'homogénéité et la stabilité sont importants. Dans le but d'éviter des réflexions dans l'écran et pour avoir une dalle bien éclairée de façon homogène. Cela évitera une perception différente des niveaux de noir selon les zones de la dalle. Mais aussi une bonne perception des couleurs écran (à condition aussi d'avoir un environnement homogène en terme de couleurs, du gris moyen neutre de préférence autour du plan de travail).

Idem pour la lightbooth qui doit fournir la bonne température de couleur et la bonne intensité pour pouvoir contrôler les tirages avec une bonne concordance écran. Un modèle réglable est préférable bien sur. Le logiciel Eizo Colornavigator est d'ailleurs capable de régler la lightbooth pour l'adapter à la calibration écran.

Donc du bon matériel, des bons logiciels récents, et un minimum de bon sens pour des bons résultats. Il y a beaucoup de croyances et de choses qui marchent pas en gestion de la couleur, y compris du coté des développeurs qui ne comprennent pas toujours les tenants et les aboutissants tellement la couleur est quelque chose de complexe.

On le voit bien dans l'évolution des logiciels de calibration. aucun ne donne des résultats identiques en utilisant pourtant le même spectro. Et même des spectros / colorimètres haut de gamme donnent des différences DeltaE importantes selon le fabricant du matériel et sa date de fabrication :)

Ca progresse, lentement mais surement...

Je suis bien d'accord avec ce point de vue, mais il est toutefois intéressant de faire des essais si le matériel le permet.

PascalDespeaux

  • Très actif
  • *
  • Messages: 155
  • Sexe: Homme
    • Le Blog de l'Image
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #19 le: septembre 14, 2015, 11:37:03 »
la courbe L* correspond a une courbe "perceptuelle" qui est théoriquement meilleure qu'un simple gamma 2.2 pour le visionnage à l'écran.

C Métairie

Merci pour cette réponse cela ne me dit pas exactement ce à quoi ça correspond ce «L» , et comme je n'ai jamais essayé c'est intéressant, merci quand même.  ;)

Si c'est pour s'approcher d'une perception humaine, le "L" ne peut pas être pour le L  de Lab, la luminance va en effet de 0 à 100, mais elle est linéaire, il n'y a pas de gamma en luminance.

Par contre en vidéo, que ce soit amateur ou professionnel, l'espace couleur n'est pas défini en RVB il est défini en Y+Cb+Cr, le Y pour la luminance, mais pour notre œil il est appliqué un gamma ce qui devient : Luninance + Gamma = Luma
Le gamma utilisé en vidéo est 2.35, mais sur les écrans on applique un gamma de 2.4 généralement.
Donc si tu trouves des noirs plus plombés et des blancs plus ouverts... Est ce que le "L" ne serait pas pour Luma donc une luminance plus un gamma appliqué?
Attention je ne dis pas que c'est ça, hein..     ;)    Je n'ai jamais essayé encore de tirer un profil "L" pour la calib écran.

Personnellement, j'utilise depuis 1999 un point blanc à 6500K pour un gamma 2.2, avant cette date 5500K pour un gamma 1.8

Pour l'étalonnage vidéo point blanc à 6500K et gamma 2.4 sur un moniteur broadcast, attention sauf pour la vidéo sur internet ou nous nous retrouvons forcément en 2.2 en gamma.

Et à titre d'information lorsque je parle de vidéo, je ne parle pas de cinéma, là c'est un Gamma de 2.6 qui est utilisé. Et on est défini en RVB comme en photo puisque nous partons, non pas d'une image colorimétriquement sous-échantillonnée (4.2.0/4.2.2), mais de RAW cinema.

Et avec une calibration à 6500K et gamma 2.2, je n’ai pas de problème entre la visualisation à l’écran et les tirages faits en utilisant des profils tirés avec ProfilMaker. Avec un choix de rendu en Chroma Plus pour les photos et pour les reproductions de tableaux je reste sur un Profil tiré en Logo Classique pour ne pas booster la saturation.
mon blog : leblogdelimage.com

olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 622
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #20 le: septembre 14, 2015, 13:02:12 »


Le L* correspondrait à la courbe de sensibilité physiologique de l'oeil en luminance. L est la luminance dans un espace douleur L*a*b* déduit de l'espace colorimétrique XYZ lui même calculé statistiquement à partir d'une procédure de mesure de la sensibilité de l’œil à des stimulus R V et B sur un échantillon d'observateurs. La moyenne de ces échantillonnages à travers cette procédure est alors appelée l'observateur standard. Cela à été réalisé en 1931.
Donc en théorie, si on envoie une progression linéaire en valeur RVB sur un moniteur calibré L*, on doit obtenir physiologiquement une impression de linéarité dans la luminance perçue. C'est à dire que si on double les valeurs RVB on doit percevoir un blanc deux fois plus lumineux.

Le gamma 2.2 est aussi une approximation de la sensibilité de l’œil à la perception de la luminance et des couleurs, avec en théorie une moins bonne corrélation avec la réalité.

Les spécialistes valideront, j'essaie de simplifier.

https://en.wikipedia.org/wiki/CIE_1931_color_space

https://fr.wikipedia.org/wiki/CIE_L*a*b*
En pratique on ne devrait pas trop voir de différence sur un écran piloté en 30 bits et un logiciel qui gère les couleurs en 16 bits ou plus, puisqu'il y a derrière des profils couleurs qui doivent uniformiser les espaces et assurer les correspondances.

L'attrait du L* se voit surtout à mon avis sur des écrans pilotés en 24 bits. à vérifier...


olivier1010

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 622
Re : Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #21 le: septembre 14, 2015, 14:19:11 »
Je suis bien d'accord avec ce point de vue, mais il est toutefois intéressant de faire des essais si le matériel le permet.
Oui c'est vrai c'est important, ne serait ce que pour essayer de comprendre ce qu'il se passe.

D'un autre coté, ayant suivi les progrès en colorimétrie depuis une vingtaine d'années, je remarque que les progrès se réalisent surtout sur les logiciels et sur le matériel. Sans eux on ne peut pas faire grand chose même s'il est possible d'optimiser quelque peu soit même certains aspects grâce aux systèmes de calibration / profilage colorimétrique.

Par exemple aujourd'hui une bonne imprimante Laser délivre des images assez bonnes en terme de qualité colorimétrique sans aucune calibration / profilage externe. Prenez une imprimante un peu ancienne, et essayez de la profiler même avec du matériel haut de gamme, et vous n'arriverez à pas grand chose de bon. Ce type d'imprimante n'est tout simplement pas adapté à un profilage, car elle est incapable d'accepter des courbes tonales de pré-linéarisation. Le résultat après profilage est souvent moins bon... aussi (mais pas seulement) parce que la liaison entre PC et imprimante se fait en 24 bits, format qui n'est pas adapté à une calibration externe.

Conclusion le profilage et la calibration colorimétrique ne résout pas (encore) tous les problèmes, même si peu à peu avec les années qui passent, il améliore dans le bon sens la qualité et la constance des résultats. Le système Icc permet aussi de faire avancer les choses dans le sens ou il vulgarise et facilite la compréhension de la chaine des couleurs.


MBe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 164
Re : Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #22 le: septembre 14, 2015, 18:26:06 »
ma question portait plus sur la correspondance écran / tirage, les profils ICC d'impression étant normalisés, c'est le calibrage écran et la courbe choisie qui détermine la bonne correspondance entre les 2.

C Métairie

Oui j'ai bien compris cela également, mon message avait pour but de vous inciter à remettre en cause vos cibles de calibration, personnellement je n'ai pas réussi au premier essai à obtenir la bonne correspondance, le processus est itératif.

PascalDespeaux

  • Très actif
  • *
  • Messages: 155
  • Sexe: Homme
    • Le Blog de l'Image
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #23 le: septembre 14, 2015, 20:08:15 »
Bon, comme j'avais envie de savoir j'ai appelé la personne que je considère comme le plus fort en calibration d'écran.. 
Il a travaillé longtemps pour la distribution de Monaco en France et d'ailleurs a fait à l'époque la traduction du soft pour la version Française, et bosse maintenant pour la société la plus connue en France pour les produits art graphique.
Donc après information. Pour revenir sur le "L star" c'est un profil créé par les Allemands il y a déjà longtemps puisqu'il était déjà présent à l'époque de Mac Os 9.... Ptain, je n’en avais jamais entendu parlé...  :o  Il a un gamma de 2.4, comme je l'avais imaginé, mais bon c’était juste une supposition puisque je ne le connais pas. Il est bien tiré de la luminance + un gamma appliqué, forcément puisqu'il ne peut y avoir de gamma sur la luminance. Donc comme en vidéo. Par contre il n'a pas pu me dire s'il avait appelé cet espace "L star" pour le "L" comme dans "Luma"?? Il m'a aussi conseillé d'essayer pour voir, mais pour lui, il reste comme tout le monde sur un gamma 2.2 pour les calib écrans appliqués aux chaines de production.

PS : Si vous voulez voir ce que donne un rendu en linéaire, donc sans gamma, il vous suffit dans C1 de mettre dans les courbes : Linear response, et vous verrez ce que cela donne..   :-\ Par contre ce type de rendu sert en étalonnage cinéma lorsque par exemple in applique une Lut sur les images que l'on développe avant donc en linéaire.
mon blog : leblogdelimage.com

restoc

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 840
Re : calibrage moniteur Gamma 2.2 ou courbe L* ?
« Réponse #24 le: septembre 14, 2015, 21:24:24 »
De mémoire et sauf erreur le L* n'est plus à conseiller avec des écrans 30 bits : si le L* en tant qu'espace de calcul dépasse tous les gamuts usuels y compris  le Prophoto, son implémentation logicielle et HW la plus fréquente n'est faite qu'en valeur entières et bornées : L de 0 à 100 donc précision 1% et idem pour les axes  a et b .  Autrement dit adieu l'intérêt des Luts 3d 30 bits. De plus ces limites ne sont pas forcément telles que noir = 0 il peut donc y avoir selon l'éditeur du logiciel des décalages/offset pour compenser des spectros un peu nuls dans les basses lum d'où des basses valeurs souvent trop claires.

Pour un parc de clients ayant forcément des écrans très hétérogènes et pas forcément des cadors de la chaîne de retouche et de repro , le gamma 2.2 reste statistiquement l'approche la plus recommandable.