+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  Image Nature : aide à l'identification (Modérateur: Isatis)
| | |-+  Araignée sur Chicorée sauvage.
Identifiant
Passe
Pages: [1] 2 3  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Araignée sur Chicorée sauvage.  (Lu 3852 fois)
michel77
Hyper actif
*
Messages: 4 950



« le: Septembre 26, 2016, 20:36:44 »

Bonsoir à tous.

Une araignée qui reste inconnue pour moi, photographiée le 25 septembre 2016 à La Membrolle sur Choisille sur une fleur de Chicorée sauvage.

Si une bonne âme pouvait venir à mon secours ...

Deux photos à suivre.

Par avance merci.

PS: D'autres photos (pas extraordinaires) sont à dispositions.

1.


* ML1_2081.jpg (169.07 Ko, 1100x761 - vu 432 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée
michel77
Hyper actif
*
Messages: 4 950



« Répondre #1 le: Septembre 26, 2016, 20:37:36 »

2.


* ML1_2100.jpg (168.61 Ko, 1100x797 - vu 463 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #2 le: Septembre 27, 2016, 01:20:01 »

Je dirais Xysticus sp. mais sans certitude absolue. (Désolée pour le "sp.Clin d'oeil).
Signaler au modérateur   Journalisée
marray
Super actif
*
Messages: 1 559


« Répondre #3 le: Septembre 27, 2016, 07:15:45 »

Je dirais Xysticus sp. mais sans certitude absolue. (Désolée pour le "sp."  Clin d'oeil).
Même avis que coval95. Mais je ne suis pas désolé pour le sp.
Michel, tu sembles seulement t'interroger sur l'araignée, j'en conclus que tu as identifié l'insecte. (Pour la plante, on en avait déjà parlé)
Signaler au modérateur   Journalisée
Richard du nord
Super actif
*
Messages: 668



WWW
« Répondre #4 le: Septembre 27, 2016, 11:22:43 »

Tout le monde est d'accord... Xysticus sp. (Thomisidae)  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
Ajyx
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 8 234


« Répondre #5 le: Septembre 27, 2016, 21:17:30 »

Je dirais Xysticus sp. mais sans certitude absolue. (Désolée pour le "sp.Clin d'oeil).

...Corinne, tu m'épates !

...En peu de temps tu as acquis des connaissances et des capacités d'identification te permettant de donner un avis dans plusieurs groupes très difficiles !

...Tu ne vas par tarder à devenir notre naturaliste de référence  Sourire

...Un grand bravo et toutes mes félicitations car cela représente un très gros travail livresque et de terrain  Roulement des yeux
Signaler au modérateur   Journalisée

André
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #6 le: Septembre 27, 2016, 22:05:08 »

...Corinne, tu m'épates !

...En peu de temps tu as acquis des connaissances et des capacités d'identification te permettant de donner un avis dans plusieurs groupes très difficiles !

...Tu ne vas par tarder à devenir notre naturaliste de référence  Sourire

...Un grand bravo et toutes mes félicitations car cela représente un très gros travail livresque et de terrain  Roulement des yeux
Merci André pour le compliment.  Sourire
Il est vrai que j'ai passé de très nombreuses heures depuis 2 ans à essayer d'identifier mes bestioles et que, ce faisant, j'ai progressé* (forcément, vu mon niveau initial  Clin d'oeil). Mais je suis très très loin de pouvoir prétendre devenir une référence.  Embarrassé

En fait, comme dans beaucoup de domaines, plus on progresse, plus on se rend compte de son ignorance...  Indéci Embarrassé
Il faudrait que je comble mes lacunes en anatomie et dans le vocabulaire qui va avec, ne serait-ce que pour comprendre les clés de détermination d'un bout à l'autre. En l'état actuel de mes connaissances, je ne les comprends que partiellement.

Et aussi, pour devenir une référence, vu la complexité, j'ai l'impression qu'il faut commencer jeune, ce que je n'ai pas fait.
Et peut-être se spécialiser également ?
Or en me spécialisant dans un domaine, j'aurais l'impression de renoncer aux autres, ça m'ennuierait...

* mes progrès, je les dois en partie aux livres (achetés ou empruntés en bibliothèque) mais aussi aux personnes (dont tu fais partie ainsi que Marray, Richard, Atriplex, Pierre07, Paranthropus, Gil54 et j'en oublie certainement...) qui donnent de leur temps et partagent leurs connaissances sur ce forum en particulier et sur internet en général.
A ce titre, le site aramel est une vraie mine d'or (il représente un travail énorme de la part de son auteur Alain Ramel, même si d'autres l'ont aidé).
Le site insecte.org est également très intéressant, ainsi que Wikipedia (en particulier pour la classification). Et il y en a d'autres bien sûr.

Qui, parmi nous, aurait imaginé cela dans sa jeunesse ?  Choqué
Signaler au modérateur   Journalisée
marray
Super actif
*
Messages: 1 559


« Répondre #7 le: Septembre 28, 2016, 09:06:32 »

Corinne, tu m'épates !
"Je dirais même plus": tu m'épates aussi ! car distinguer un Xysticus d'un Ozyptila sur la photo en question suppose qu'on a déjà franchi bien des étapes. Et, tant qu'on est dans les compliments, j'ai bien apprécié aussi ta réponse à Ajyx, lequel a eu le premier l'heureuse idée de cette amicale mention.
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #8 le: Septembre 28, 2016, 14:39:18 »

"Je dirais même plus": tu m'épates aussi ! car distinguer un Xysticus d'un Ozyptila sur la photo en question suppose qu'on a déjà franchi bien des étapes. Et, tant qu'on est dans les compliments, j'ai bien apprécié aussi ta réponse à Ajyx, lequel a eu le premier l'heureuse idée de cette amicale mention.
Merci à toi aussi, marray.  Sourire

J'ai vu aussi le genre Ozyptila dans mon Bellmann. Je pense que ce qui m'a fait écarter ce genre (inconsciemment ?), c'est la largeur de la jonction entre le céphalothorax et l'abdomen : cette jonction est plus étroite chez les Xysticus, en tout cas pour les espèces de ces 2 genres présentées dans le livre.
Je ne sais pas si on peut en faire une généralité permettant de distinguer à coup sûr les 2 genres ? Si oui, j'ai vu juste, si non, j'ai eu de la chance.  Clin d'oeil
Par ailleurs j'ai des photos de plusieurs araignées que j'ai identifiées comme des xystiques (il faudrait que j'ouvre un fil pour les soumettre à ta sagacité et celle des autres membres). Celle de Michel leur ressemble fort mais elle n'est pas assez nette pour se faire une opinion sur l'espèce, me semble-t-il (ce qui m'est confirmé par le fait que Richard et toi vous êtes également arrêtés au genre).

Même avis que coval95. Mais je ne suis pas désolé pour le sp.
C'était un petit clin d'oeil par rapport à un autre fil où Michel explique que c'est rageant de s'arrêter au genre alors qu'on pense pouvoir aller jusqu'à l'espèce. Je suis assez d'accord avec lui. Mais quand on n'a pas tous les éléments, il faut être raisonnable (même si c'est dur)...  Indéci
http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,259840.msg6100658.html#msg6100658

Michel, tu sembles seulement t'interroger sur l'araignée, j'en conclus que tu as identifié l'insecte. (Pour la plante, on en avait déjà parlé)
Pour l'insecte, je dirais Lasioglossum sp. mâle. J'en ai photographié un récemment et j'ai longuement hésité entre L. albipes et L. calceatum pour finalement choisir L. calceatum mais sans certitude. Ici, laquelle choisirais-tu ?
Signaler au modérateur   Journalisée
Richard du nord
Super actif
*
Messages: 668



WWW
« Répondre #9 le: Septembre 28, 2016, 14:51:59 »

Je me suis déjà penché sur cette question : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2015/05/14/ozyptila-de-mon-jardin-8438058.html  Clin d'oeil

Pas facile de reconnaitre, au premier coup d'œil, ces deux araignées crabes que sont Ozyptila et Xysticus !
Adultes, la taille prime... 3/4mm de corps pour Ozyptila, 6/8mm pour Xysticus
Le biotope a sont importance, s'ils peuvent tous les deux se retrouver au sol, Xysticus se balade habituellement sur les plantes basses et fleurs... Ozyptila se cantonne au sol, sous les pierres ou enfouis à la base des plantes !

Viennent ensuite deux caractéristiques auxquelles on se réfère souvent...

Les épines sous le tibia I, habituellement très visibles...

Ozyptila possède deux (rangées) épines ventrales sous le tibia I

Xysticus en possède 4 ou 5...

J'illustrerai tout ceci un peu plus bas !! (voir lien)

 

Vient ensuite le bloc oculaire...  

La Théorie :

Ozyptila : "Le quadrilatère oculaire est plus long que large..."

Xysticus :

"Le quadrilatère oculaire médian est soit carré soit plus large que long"

Voir les photos du lien...  Clin d'oeil


Signaler au modérateur   Journalisée
michel77
Hyper actif
*
Messages: 4 950



« Répondre #10 le: Septembre 28, 2016, 20:15:59 »

Merci à tous pour vos participations actives et concordantes.  Sourire

OK donc pour Xysticus sp.  Sourire

S'agissant de l'abeille étêté, j'en étais arrivé pour ma part à un mâle de Lasioglossum calceatum, le pattern du dessus de l'abdomen ne laissant pas d'alternative à mon avis .

Enfin comme vous j'applaudis le travail accompli par Corinne depuis plusieurs années, travail qui lui permet depuis quelques temps de s'affirmer dans plusieurs groupe et de poser des identifications sérieuses.
Un travail de longue haleine qui nécessite persévérance, volonté et remise en question, pierres d'achoppement qu'elle a su éviter.

Bravo Corinne.
Signaler au modérateur   Journalisée
marray
Super actif
*
Messages: 1 559


« Répondre #11 le: Septembre 28, 2016, 20:27:33 »

Pour l'insecte, je dirais Lasioglossum sp. mâle. J'en ai photographié un récemment et j'ai longuement hésité entre L. albipes et L. calceatum pour finalement choisir L. calceatum mais sans certitude. Ici, laquelle choisirais-tu ?
Dans l'impossibilité de voir la tête en vue frontale, je ferais comme toi, je m'arrêterais aussi à Lasioglossum sp. mâle. Les mâles de ces deux abeilles solitaires se ressemblent trop, avec leurs chaussettes de tennis, pour les séparer d'après cette photo mais, s'il m'avait fallu absolument donner une préférence j'aurais sans doute choisi L. calceatum dont l'abdomen me semble un peu plus proche.
Ah, un message en rouge me prévient que quelqu'un est en train d'écrire un post dans ce fil. Mais ça concerne sûrement l'araignée puisque Richard vient d'écrire à son sujet.
Signaler au modérateur   Journalisée
michel77
Hyper actif
*
Messages: 4 950



« Répondre #12 le: Septembre 28, 2016, 20:44:10 »

Ok, donc rétro-pédalage pour moi j'en resterai donc Lasioglossum sp. Pas grave.
Signaler au modérateur   Journalisée
Ajyx
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 8 234


« Répondre #13 le: Septembre 28, 2016, 20:48:58 »

...Enfin comme vous j'applaudis le travail accompli par Corinne depuis plusieurs années, travail qui lui permet depuis quelques temps de s'affirmer dans plusieurs groupe et de poser des identifications sérieuses.
Un travail de longue haleine qui nécessite persévérance, volonté et remise en question, pierres d'achoppement qu'elle a su éviter...

...Je pense que cette belle appréciation fort juste peut t'être également retournée  Sourire

...Je t'ai vu arriver sur ce forum, t'intéresser, t'appliquer, rechercher, peaufiner, t'améliorer, comprendre, aller plus loin, demander, retenir...

...Et, comme Corinne, en peu de temps tu as acquis des connaissances et des approches qui te permettent de nombreuses déterminations comme le prouvent les fils que tu ouvres dans lesquels tu avances toujours une identification, très souvent juste, dans des groupes loin d'être faciles.

...Alors, bravo également à toi qui, comme Corinne, nous prouve qu'il suffit d'être attentif, bosseur et persévérant pour rapidement évoluer !

...Et grosses félicitations, Michel, pour le niveau que tu as atteint en si peu de temps  Roulement des yeux
Signaler au modérateur   Journalisée

André
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #14 le: Septembre 28, 2016, 22:47:02 »

Je me suis déjà penché sur cette question : http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2015/05/14/ozyptila-de-mon-jardin-8438058.html  Clin d'oeil

Pas facile de reconnaitre, au premier coup d'œil, ces deux araignées crabes que sont Ozyptila et Xysticus !
Adultes, la taille prime... 3/4mm de corps pour Ozyptila, 6/8mm pour Xysticus
Le biotope a sont importance, s'ils peuvent tous les deux se retrouver au sol, Xysticus se balade habituellement sur les plantes basses et fleurs... Ozyptila se cantonne au sol, sous les pierres ou enfouis à la base des plantes !
Merci Richard pour ces informations !  Sourire

Viennent ensuite deux caractéristiques auxquelles on se réfère souvent...

Les épines sous le tibia I, habituellement très visibles...

Ozyptila possède deux (rangées) épines ventrales sous le tibia I

Xysticus en possède 4 ou 5...

J'illustrerai tout ceci un peu plus bas !! (voir lien)
Je ne sais pas ce que tu en penses mais je trouve que sur photo, ce critère n'est vraiment pas facile à évaluer.  Indéci
Tout au plus peut-on se rendre compte qu'il y a plus d'épines sous le tibia I chez Xysticus que chez Ozyptila, non ?

Vient ensuite le bloc oculaire...

La Théorie :

Ozyptila : "Le quadrilatère oculaire est plus long que large..."

Xysticus :

"Le quadrilatère oculaire médian est soit carré soit plus large que long"

Voir les photos du lien...  Clin d'oeil



C'est déjà plus facile à voir sur photo. Je ne n'étais pas entrée dans ce niveau de détail mais ces différences ont, me semble-t-il, un impact sur le "faciès" de l'araignée, sur la géométrie de sa partie frontale et je suppose que ça a dû jouer aussi dans ma détermination. Détermination dont je n'étais pas totalement sûre, je l'avais dit dès le début.  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #15 le: Septembre 28, 2016, 22:55:45 »

Merci à tous pour vos participations actives et concordantes.  Sourire

OK donc pour Xysticus sp.  Sourire

S'agissant de l'abeille étêté, j'en étais arrivé pour ma part à un mâle de Lasioglossum calceatum, le pattern du dessus de l'abdomen ne laissant pas d'alternative à mon avis .

Enfin comme vous j'applaudis le travail accompli par Corinne depuis plusieurs années, travail qui lui permet depuis quelques temps de s'affirmer dans plusieurs groupe et de poser des identifications sérieuses.
Un travail de longue haleine qui nécessite persévérance, volonté et remise en question, pierres d'achoppement qu'elle a su éviter.

Bravo Corinne.
Merci, Michel, c'est sympa.  Sourire

Je dois dire que ta détermination de Lucilia sericata m'en a bouché un coin, c'est d'ailleurs pour ça que je ne t'ai pas (encore) répondu !  Clin d'oeil
J'étais dans l'incapacité de dire si ta détermination était bonne, 1) parce que je ne connaissais pas toutes les abréviations et la terminologie que tu as employées (je suis donc allée passer du temps sur insecte.org pour combler mes lacunes), 2) parce que je n'arrivais pas à voir tous les critères sur ta photo.
Mais une chose est sûre, c'est que tu m'as impressionnée ! Toi aussi tu as dû passer un paquet d'heures sur ce sujet passionnant !
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #16 le: Septembre 28, 2016, 22:59:03 »

Dans l'impossibilité de voir la tête en vue frontale, je ferais comme toi, je m'arrêterais aussi à Lasioglossum sp. mâle. Les mâles de ces deux abeilles solitaires se ressemblent trop, avec leurs chaussettes de tennis, pour les séparer d'après cette photo mais, s'il m'avait fallu absolument donner une préférence j'aurais sans doute choisi L. calceatum dont l'abdomen me semble un peu plus proche.
...
Et la nervation alaire ? Elle ne permet pas de les séparer ? On la voit assez bien sur la première photo de Michel...
Signaler au modérateur   Journalisée
marray
Super actif
*
Messages: 1 559


« Répondre #17 le: Septembre 29, 2016, 07:09:51 »

Et la nervation alaire ? Elle ne permet pas de les séparer ? On la voit assez bien sur la première photo de Michel...
On distingue bien la nervure basale coudée mais celle-ci ne permet que de distinguer les Halicidae des Andrenidae chez qui la nervure est droite. Mais je ne connais pas de critère de nervation alaire permettant de séparer L. calceatum de L. albipes. Peut-être qu'elle existe et je ne serais pas surpris de la voir surgir du trésor d'Ajyx et de  son immense trousseau de clés. (merci en passant Ajyx pour celui des Lucilia)
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #18 le: Septembre 29, 2016, 10:23:35 »

On distingue bien la nervure basale coudée mais celle-ci ne permet que de distinguer les Halicidae des Andrenidae chez qui la nervure est droite. Mais je ne connais pas de critère de nervation alaire permettant de séparer L. calceatum de L. albipes. Peut-être qu'elle existe et je ne serais pas surpris de la voir surgir du trésor d'Ajyx et de  son immense trousseau de clés. (merci en passant Ajyx pour celui des Lucilia)
Merci pour ta réponse, marray.

Du coup, André est demandé au parloir...  Clin d'oeil

Tout de même, on manque cruellement de références (au moins au niveau grand public) pour les hyménoptères et les diptères de France...  Pleurs
J'ai plein de guides divers et variés (je ne sais plus où les mettre, ça traîne partout dans le salon  Embarrassé) mais pour ces 2 grands groupes (qui nécessiteraient chacun plusieurs volumes), je n'ai rien trouvé (le Bellmann de chez D&N sur les hyménoptères n'est pas un guide d'identification, il présente quelques grandes familles et quelques espèces).
Signaler au modérateur   Journalisée
Ajyx
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 8 234


« Répondre #19 le: Septembre 29, 2016, 11:47:00 »

..Du coup, André est demandé au parloir...  Clin d'oeil...

...J'arriiiiiiiiiive  Sourire

...Franchement les Hyménoptères ne sont pas mon fort et je n'ai eu le temps de me pencher sur celui-là (beaucoup de boulot). Le mieux placé pour nous donner son avis est Jean-Paul (Paranthropus).

PS : Quand j'aurai un moment libre, je ferai quelques recherches et je regarderai ce que j'ai dans mes clefs.
Signaler au modérateur   Journalisée

André
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #20 le: Septembre 29, 2016, 11:51:04 »

Merci, André.  Sourire
Signaler au modérateur   Journalisée
Ajyx
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 8 234


« Répondre #21 le: Septembre 29, 2016, 13:02:26 »

...Je vous ai trouvé une clef ! Amusez-vous, moi je n'ai pas le temps  Grimaçant

http://www.atlashymenoptera.net/biblio/Pauly_2015_Cl%C3%A9s_Halictidae_Belgique.pdf
Signaler au modérateur   Journalisée

André
marray
Super actif
*
Messages: 1 559


« Répondre #22 le: Septembre 29, 2016, 15:28:21 »

...Je vous ai trouvé une clef ! Amusez-vous, moi je n'ai pas le temps  Grimaçant
http://www.atlashymenoptera.net/biblio/Pauly_2015_Cl%C3%A9s_Halictidae_Belgique.pdf
Un grand merci Ajyx pour avoir déniché cette clé. Elle ne va pas nous servir pour le problème posé par l'abeille de ce fil car les critères discriminants se trouvent, comme je l'avais indiqué, sur la tête, laquelle n'est pas visible sur l'image. Mais c'est quand même une mine pour des cas futurs qui ne manqueront pas de se présenter.
Signaler au modérateur   Journalisée
coval95
Pilier du forum
*
Messages: 17 034



« Répondre #23 le: Septembre 29, 2016, 15:44:31 »

...Je vous ai trouvé une clef ! Amusez-vous, moi je n'ai pas le temps  Grimaçant

http://www.atlashymenoptera.net/biblio/Pauly_2015_Cl%C3%A9s_Halictidae_Belgique.pdf
Merci, c'est vraiment sympa.  Sourire
Signaler au modérateur   Journalisée
Ajyx
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 8 234


« Répondre #24 le: Septembre 29, 2016, 16:10:11 »

...De rien, je sais que, comme moi, Marray et toi êtes preneur de ces clefs parfois bien utiles  Sourire

...Par contre, j'ai pris un peu de temps et je me suis penché sur les différences données dans cette clef entre les mâles de L. albipes et de L. calceatum (page 67 et 68). Si j'ai bien compris, le fait de présenter des tergites entièrement noirs indique que l'on a affaire à calceatum. De plus, l'illustration de l'abdomen de cette espèce montre une pubescence blanche assez typique sur les bords apicaux de deux tergites :


* L. calceatum mâle.JPG (220.47 Ko, 1000x936 - vu 181 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée

André
Pages: [1] 2 3  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: