Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Eclairage pour un affût mangeoire ?  (Lu 8836 fois)

paranthropus

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 220
Re : Eclairage pour un affût mangeoire ?
« Réponse #25 le: janvier 13, 2017, 11:02:22 »
Oui, bien sûr la méthode que tu décris est très intéressante, d'ailleurs je l'utilise dans certains conditions comme par exemple une forte lumière ambiante et le sujet à l'ombre. Les avantages sont de pouvoir gérer des vitesses d'obturation élevées et de ne pas se préoccuper de la double expo. Inconvénient : la perte de puissance des flashs, le réglage, le manque de modularité de l'éclairage, la limitation de la vitesse d'obturation.
Donc c'est surtout pour les libellules (et insectes) comme ici avec la vitesse appareil au 1/2500 et 3 flashs (pour compenser une partie de la perte de puissance et toujours pour augmenter la surface d'éclairage donc adoucir). Dans tous les méthodes que j'utilise les flashs principaux sont toujours situés à 1m du sujet (sauf rapaces nocturnes) plus facile pour les régler avec un abaque.
Je crois qu'il ne faut pas rester prisonnier d'une technique particulière et critiquer celui qui ne l'utilise pas, mais moduler ses méthodes pour obtenir ce que l'on souhaite et surtout ne plus y penser pour se consacrer à son sujet.
Cette technique, je l'utilise assez régulièrement en sport principalement au vélodrome national de SQY, et elle est la seule qui donne de bons résultats mais c'est plus de l'homogénéité d'éclairage.
Jean-Paul

Laure-Anh

  • Naturaliste
  • Hyper actif
  • ***
  • Messages: 7 829
  • Sexe: Femme
Re : Re : Eclairage pour un affût mangeoire ?
« Réponse #26 le: janvier 13, 2017, 20:23:41 »
...3 flashs (pour compenser une partie de la perte de puissance et toujours pour augmenter la surface d'éclairage donc adoucir). Dans tous les méthodes que j'utilise les flashs principaux sont toujours situés à 1m du sujet (sauf rapaces nocturnes) plus facile pour les régler avec un abaque.
...

Paranthropus,

Ce n'est pas la valeur absolue de la surface éclairante qui est déterminante. C'est l'importance relative de la surface éclairante par rapport au sujet qu'elle éclaire qui détermine la qualité plus ou moins douce (ou si tu préfères la qualité plus ou moins dure) de la lumière produite vis-à-vis du sujet éclairé et que l'on photographie. A une distance source-objet constante donnée, il est plus efficace et meilleur marché de munir un flash cobra d'un modeleur qui contribuera à accroître sa surface éclairante que de cumuler la surface éclairante de plusieurs cobras nus mis côte à côte.
 
Autant on peut obtenir une lumière relativement douce pour réaliser des macro et des proxis d'insectes à partir de flashes cobras nus, autant cette qualité de lumière apparaîtra dure en ce qui concerne des oiseaux à la mangeoire.
Pour photographier des insectes ou bien des oiseaux ou bien des personnes au flash, on ne met pas en oeuvre le même matériel bien que la technique d'éclairage repose sur les mêmes bases.

Un flash cobra principal nu dont la surface éclairante est réduite par rapport à un oiseau produira une lumière dure vis-à-vis dudit oiseau. Un flash cobra secondaire nu dont la surface éclairante est réduite par rapport au même oiseau produira, même cause même effet, une lumière dure vis-à-vis dudit oiseau. L'association de ces deux flashes produira, même cause même effet, une lumière qui ne sera pas significativement douce mais une lumière presque aussi dure vis-à-vis de l'oiseau éclairé : à la différence près que les ombres portées denses produites par la source principale et dont le contour est marqué seront débouchées par la source secondaire laquelle projettera également des ombres portées au contour marqué - toutes ombres portées qui viendront s'ajouter aux ombres portées existantes liées à la lumière naturelle ambiante.

Bien à toi,
 
 
(PS : Sous Mozilla Firefox, pour visualiser le fichier sans la compression automatique du forum, faire un clic droit puis choisir "afficher l'image".)

Laure-Anh

  • Naturaliste
  • Hyper actif
  • ***
  • Messages: 7 829
  • Sexe: Femme
Re : Eclairage pour un affût mangeoire ?
« Réponse #27 le: janvier 13, 2017, 20:36:35 »
Thomas Carrage/Lyondag a réalisé des tests qui montrent l'importance et l'influence des modeleurs tandis que la distance source-visage est maintenue constante, à savoir 2,50m.
C'est le même principe si l'on veut produire une qualité de lumière donnée, douce ou moins douce, en photographie animalière au flash.
http://www.kelvin-pro.com/blog/tests-de-produit/les-modeleurs-de-la-gamme-elinchrom