Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES  (Lu 650 fois)

JMESCA

  • Actif
  • *
  • Messages: 39
Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« le: mai 08, 2019, 10:59:45 »
Si nous apprécions la lecture de chasseur d'image, c'est parce que son contenu
est différent et, peut-être, qu'il approfondit un peu plus ses commentaires.

Les articles de M. Pont sont un régal à lire, et je dirais presque que ces deux
pages réussissent seules à me faire acheter la revue : bien relu, qualité de
l'écriture sans la suffisance de M. Le Goff qui m'agace souvent et présence
d'informations techniques (la photographie EST technique). Voilà ce qui est bien !

Les bancs-test de la revue ont toujours été son point fort et j'en abandonnerais la
lecture s'ils disparaissaient, que ce soit bien clair, mais il serait bon que la
rédaction fasse les choses avec plus de sérieux, car j'ai tendance à me méfier
de plus en plus de ce que je lis et je vais expliquer pourquoi :

- pour les appareils, prenons l'exemple du GFX50R (409, p.92) la résolution saute
de 11IL à 7,5IL entre 6400 et 25600ASA (sans que le niveau de bruit se stabilise)
=> mettez des barres d'erreurs qui sont sans doute de l'ordre de 1IL !

- pour les objectifs, l'information type "format de tirage autorisé" me paraît
toujours aussi ridicule car elle est plus liée à la résolution du capteur qui a
été utilisé qu'à autre chose (sauf pour quelques mauvais exemplaires ?) donc la présentation
de la FTM (MFT du constructeur si la revue ne la mesure plus) est bien plus informative;
le comble du ridicule est la présentation du vignetage ou de l'aberration chromatique
qui passent du simple au double selon la résolution du capteur avec le même objectif
(exemple: le test des objectifs Panasonic 24x36 du dernier numéro !) !
Là encore, messieurs les journalistes, mettez vos barres d'erreur !

Pour conclure, si "Chasseur d'Images" devient "Photo", je doute de sa pérennité, en
tout cas pour les "vieux" lecteurs de mon type, et ne forcez pas trop sur les super
téléobjectifs où les utilisateurs ne s'inspirerons sans doute pas de vos pages de
test pour les acheter ou non, et je dirais qu'ils ne sont là que pour en faire rêver
quelques uns (comme les revues sur les automobiles) sans autre utilité mais ...

... allez chercher dans la multitude des nouveaux objectifs bon marché qui viennent
de Chine les perles :
comme ça, vous pourrez peut-être moduler vos notes pour qu'elles aient un intérêt !

Voilà, j'espère avoir été constructif dans mes râleries.

JMS

  • Expert
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 107
  • Sexe: Homme
  • Des tests, oui,...mais des...briques !
    • PICTCHALLENGE
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #1 le: mai 13, 2019, 13:07:58 »
Un peu de modestie dans les critiques ne ferait pas de mal non plus...parce qu'une "résolution" exprimée en "IL" cela vaut son pesant de technophilie !  >:D

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 102 067
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #2 le: mai 13, 2019, 13:14:12 »
Un peu de modestie dans les critiques ne ferait pas de mal non plus...parce qu'une "résolution" exprimée en "IL" cela vaut son pesant de technophilie !  >:D

Hi, hi... moi aussi, je n'ai pas compris ce point.

Mais peut-être JMESCA pourra-t-il nous expliquer ?

rascal

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 165
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #3 le: mai 13, 2019, 16:21:27 »
des barres d'erreurs en ne testant qu'un boitier ou objo ?

Gibus3133

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 414
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #4 le: mai 14, 2019, 08:16:21 »
A l'évidence l'initiateur de ce fil avec sa critique exprime sa nostalgie, et aimerait retrouver l'esprit de CI d'une autre époque.

Signe d'un amateur du passé, en dehors des "IL", il s'exprime aussi en "ASA". S'il était lecteur d'une revue financière, il y a de fortes chances qu'il s'exprimerait alors en "Nouveau Franc".

Même si l'on peut toujours estimer qu'il y a des améliorations à apporter dans un magazine, dans ce cas précis je crains qu'il n'y ait pas grand chose à faire pour trouver une passerelle rédactionnelle entre les 2 périodes.

gerarto

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 443
  • Sexe: Homme
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #5 le: mai 14, 2019, 11:10:32 »
...
- pour les objectifs, l'information type "format de tirage autorisé" me paraît
toujours aussi ridicule car elle est plus liée à la résolution du capteur qui a
été utilisé qu'à autre chose (sauf pour quelques mauvais exemplaires ?) donc la présentation
de la FTM (MFT du constructeur si la revue ne la mesure plus) est bien plus informative;
le comble du ridicule est la présentation du vignetage ou de l'aberration chromatique
qui passent du simple au double selon la résolution du capteur avec le même objectif
(exemple: le test des objectifs Panasonic 24x36 du dernier numéro !) !
Là encore, messieurs les journalistes, mettez vos barres d'erreur !


Heu… ça sert à quoi un objectif sans capteur derrière ?

"Au bon vieux temps" de l'argentique il suffisait de mettre le même film dans n'importe quel boîtier pour avoir des résultats identiques (toutes choses égales par ailleurs, évidemment).

En numérique, les performances (FTM...) dans l'absolu d'un objectif, on s'en fout un peu ! Ce qui compte c'est ce qu'il donne vissé sur un boîtier donné, avec sa taille de capteur, sa résolution, sa conception (rétroéclairé ou pas), le sandwich devant le capteur (microlentilles, filtre passe-bas).

En ce sens je trouve les mesures de CI parfaitement pertinentes puisqu'elle permettent de voir les qualités (et les défauts) des couples boîtiers / objectifs, et de pouvoir les comparer sur une base commune de format d'impression.
(Evidemment si ce n'est pas la destination finale privilégiée d'une bonne photo…)

Et je ne vois rien dans les tests du dernier CI pour les objectifs Pana (ou du 600 Canon) qui soit ridicule, mais au contraire assez logique…

Signé : un lecteur de CI depuis l'origine, pas du tout nostalgique du bon vieux temps.
 

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 45 845
  • Sexe: Homme
Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #6 le: mai 17, 2019, 20:01:40 »
C'est tellement évident.
Technophile Père Siffleur

dioptre

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 792
Re : Re : Ma lecture critique de CHASSEUR D'IMAGES
« Réponse #7 le: mai 17, 2019, 20:32:57 »
Heu… ça sert à quoi un objectif sans capteur derrière ?

"Au bon vieux temps" de l'argentique il suffisait de mettre le même film dans n'importe quel boîtier pour avoir des résultats identiques (toutes choses égales par ailleurs, évidemment).

En numérique, les performances (FTM...) dans l'absolu d'un objectif, on s'en fout un peu ! Ce qui compte c'est ce qu'il donne vissé sur un boîtier donné, avec sa taille de capteur, sa résolution, sa conception (rétroéclairé ou pas), le sandwich devant le capteur (microlentilles, filtre passe-bas).

En ce sens je trouve les mesures de CI parfaitement pertinentes puisqu'elle permettent de voir les qualités (et les défauts) des couples boîtiers / objectifs, et de pouvoir les comparer sur une base commune de format d'impression.
(Evidemment si ce n'est pas la destination finale privilégiée d'une bonne photo…)

Et je ne vois rien dans les tests du dernier CI pour les objectifs Pana (ou du 600 Canon) qui soit ridicule, mais au contraire assez logique…

Signé : un lecteur de CI depuis l'origine, pas du tout nostalgique du bon vieux temps.

Un peu, beaucoup, pas du tout ?

Les mesures FTM comptent beaucoup car si les résultats de ces mesures sont catastrophiques, tu ne peux pas espérer grand chose quel que soit le capteur qu tu mets derrière.
Evidemment il y a un effort à faire pour les interpréter
Voir le site  https://www.lensrentals.com/blog/