Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: ça devait arriver...  (Lu 2143 fois)

Grichard

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 429
  • Sexe: Homme
ça devait arriver...
« le: juillet 30, 2019, 18:05:52 »
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/chute-d-un-drone-lors-d-un-festival-enquete-du-bea-une-premiere-europeenne-20190730
Je ne sais pas à quel "manquement d'une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement" fait allusion le procureur, sans doute le survol de la foule.
Les pros et autres spécialistes de cette section ont certainement un meilleur avis sur le sujet. 

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : ça devait arriver...
« Réponse #1 le: juillet 30, 2019, 18:40:09 »
Le drone était télépiloté par un professionnel ... le professionnel n'aurait pas respecté la réglementation en matière de sécurité.



photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 770
  • Sexe: Homme
    • 7Production.fr
Re : ça devait arriver...
« Réponse #3 le: juillet 31, 2019, 07:31:30 »
Attendons les conclusions de l'enquête... Le BEA est chargé de l'enquête, rien que ça !
200 000 drones immatriculés,  c'est le premier incident sérieux.

Gibus3133

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 481
Re : ça devait arriver...
« Réponse #4 le: juillet 31, 2019, 08:16:15 »
Ayant toujours été intéressé par la photo aérienne (sous tous ses aspects), j'ai suivi l'arrivée des drones dans le paysage avec une certaine sympathie. Mais aussi une certaine prudence...

Plus le temps passe, plus le nombre de drones augmente et plus je m'interroge sur cette spécialité. En effet lorsque je me rends à un événement où il y a un large public, désormais et de façon quasi systématique je repère un drone (parfois 2 ! ) au dessus de la foule. Et chaque fois, sur la simple réflexion du bon sens, j'avoue que je me demande comment cela est possible.

Je ne connais pas les lois applicables et les règles telles qu'elles sont définies aujourd'hui (j'ai arrêté de suivre leur évolution depuis quelques temps), mais je remarque tout de même quelques contradictions. D'un côté lors de la prise de vue de certains monuments ou chantiers je vois des périmètres d'exclusion mis en place matérialisés par des rubalises, agents de sécurité... ce qui est très bien (même si parfois compte tenu des lieux on peu se demander si ce n'est pas un peu exagéré).

Et d'un autre côté, une foule compacte qui la plupart du temps ne soupçonne même pas qu'elle a au dessus de la tête un drone en train de faire des images.

La vraie question étant de savoir avec certitude si le survol d'une foule est autorisé ou interdit. S'il est interdit, et si les personnes qui le font sont au courant que c'est interdit, alors cela signifie qu'il est urgent de faire un grand ménage. Ou alors, loi des probabilités oblige, on peut s'attendre à ce que le type d'accident rapporté dans ce fil va se multiplier dans les années à venir.

Ce n'est que mon avis...

Et en ce qui me concerne, pour une activité qui est gérée par la DGAC, je ne suis pas choqué qu'en cas d'accident le BEA puisse être mandaté pour une enquête. Même si les engins volants concernés sont effectivement de nature différente, il y a au moins une certaine cohérence.

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 417
Re : ça devait arriver...
« Réponse #5 le: juillet 31, 2019, 11:46:04 »
Ca devait arriver et ça continuera d'arriver, même avec de plus lourdes restrictions.
La défaillance matérielle et/ou l'erreur humaine arrive dans tous les domaines, avec plus ou moins de conséquences.
C'est pire quand c'est suite à une négligence, mais on ne peut l'éviter.
Le pilote saura être puni en conséquence de la gravité de sa faute.

Tenez, quelque chose qui aurait pu être bien plus dramatique.
https://www.arcinfo.ch/articles/suisse/tessin-collision-entre-un-drone-et-un-helicoptere-a-pres-de-1000-metres-d-altitude-759721

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #6 le: juillet 31, 2019, 16:30:19 »

La vraie question étant de savoir avec certitude si le survol d'une foule est autorisé ou interdit. S'il est interdit, et si les personnes qui le font sont au courant que c'est interdit, alors cela signifie qu'il est urgent de faire un grand ménage.
Je connais pas la loi française mais il est peut-être intéressant de la comparer avec celles d'autres pays.

Personnellement, j'ai une licence canadienne mais elle ne me permet pas de voler au-dessous des foules. Cette licence est appelée 'Opérations de base'. Pour avoir le droit de voler au-dessous des foules, il faut la licence 'Opérations avancées ou spécialisées', elle est sont très difficiles à obtenir (et elles ne m'intéressent pas).




photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 770
  • Sexe: Homme
    • 7Production.fr
Re : ça devait arriver...
« Réponse #7 le: juillet 31, 2019, 17:20:10 »
Le survol de personnes est interdit en France sauf dérogation très exceptionnelle pour le cas d'un film cout ou long métrage qui survolerait des acteurs directement impliqués dans le scénario.

Certains télé-pilotes de l'ancienne école, ne connaissaient pas vraiment les règles de cette activité, en effet, le seul brevet théorique ULM suffisait pour la pratique d'une activité particulière.
Depuis, dès lors qu'un drone est acheté, il est obligatoire de trouver dans la boite un fascicule pour utiliser cet aéronef en toute légalité et en toute sécurité.

Equiper un drone d'un parachute et d'un système de coupure des moteurs est obligatoire pour certaines catégories de drones pour des scénarios bien définis. mais leur mise en œuvre, lors d'un incident survenant à moins de 40 mètres de haut ne permettra pas d'agir avant que le drone ne se soit écrasé.

Vu le nombre de drones en service, on peut toutefois constater que le nombre d'accidents mettant en danger des personnes au sol est très très faible mais existe bel et bien et doit être tenu en considération.

marco56

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 707
  • Sexe: Homme
Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #8 le: août 08, 2019, 00:39:21 »
Le survol de personnes est interdit en France sauf dérogation très exceptionnelle pour le cas d'un film cout ou long métrage qui survolerait des acteurs directement impliqués dans le scénario.

Certains télé-pilotes de l'ancienne école, ne connaissaient pas vraiment les règles de cette activité, en effet, le seul brevet théorique ULM suffisait pour la pratique d'une activité particulière.
Depuis, dès lors qu'un drone est acheté, il est obligatoire de trouver dans la boite un fascicule pour utiliser cet aéronef en toute légalité et en toute sécurité.

Equiper un drone d'un parachute et d'un système de coupure des moteurs est obligatoire pour certaines catégories de drones pour des scénarios bien définis. mais leur mise en œuvre, lors d'un incident survenant à moins de 40 mètres de haut ne permettra pas d'agir avant que le drone ne se soit écrasé.

Vu le nombre de drones en service, on peut toutefois constater que le nombre d'accidents mettant en danger des personnes au sol est très très faible mais existe bel et bien et doit être tenu en considération.
Il y a un mois, on était 5 à regarder la mer lorsque un drone qui volait non loin nous a frôle (1 ou 2 m), à une vitesse vertigineuse (je dirais bien 50 km/h) et s'est arrêté dans un blockhaus : j'ai un peu râlé. Soit-disant, une rafale impromptue, sauf que le vent, assez faible, de l'ordre de 10 km/h, était dans le sens opposé... Cela fait un peu peur, ces saletés, parfois.

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #9 le: août 08, 2019, 15:01:15 »
... Cela fait un peu peur, ces saletés, parfois.
En général, 'saleté' est le qualificatif utilisé par ceux qui n'ont aucun intérêt dans l'utilisation d'un drone. Ils le voient comme une nuisance.

Je pense qu'il y a deux catégories d'utilisation en loisir (je pas pas de Pro) :

1) Ceux qui l'utilisent souvent, pas trop loin de la maison, comme jouet, en mode sport à pleine vitesse, pas trop loin des personnes juste pour épater la galerie...
2) Ceux qui l'utilisent seulement en voyage, loin des personnes parce qu'ils préfèrent la nature à l'humain, comme trépied de 100 mètres de hauteur en complément à leur attirail photo/vidéo.

Je fais partie de la 2) et je pense pas que mon drone sera un jour qualifié de 'saleté' parce que peu ou pas de personnes le verront sauf au décollage et à l'atterrissage.

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 417
Re : ça devait arriver...
« Réponse #10 le: août 08, 2019, 15:20:38 »
Je ne suis ni 1, ni 2, et on m'a pourtant déjà fait des remarques sur les supposées nuisances de mon drone ... ne serait-ce que sonores.

mtsm

  • Actif
  • *
  • Messages: 146
Re : ça devait arriver...
« Réponse #11 le: août 08, 2019, 15:28:52 »
Bonjour,
Il y a des incivilités partout : dans la rue à pied, en vélo, en voiture, en train, en avion, à l'école, dans l'entreprise, dans le sport, dans les loisirs, dans les commissariats de police, dans l'armée, dans les tribunaux, dans les mariages, dans les enterrements, dans les forums, dans les réseaux sociaux, dans les jeux, dans les familles...
La liste est forcément beaucoup plus longue malheureusement, tout cela pour dire que le Drone en fait parti, comme l'overbord, comme le cerf volant, comme la trottinette, comme la montgolfière......
A trop vouloir encadré, réglementé, régenter, plus personne n'est capable d'être responsable quelque soit le domaine !
Vous allez en Norvège par exemple en randonnée dans des lieux extrêmement dangereux ! Et bien vous le savez et vous en prenez la responsabilité et au final il y a moins d'accidents que si tout était bien barricadé et surveillé !
Il fait beau profitons de ces longues journées d'été 😃
Serge

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #12 le: août 08, 2019, 15:29:05 »
Je ne suis ni 1, ni 2, et on m'a pourtant déjà fait des remarques sur les supposées nuisances de mon drone ... ne serait-ce que sonores.
Si tu ne l'amène pas en voyages, c'est plutôt la catégorie 1 mais la vitesse est raisonnable, disons.  ;D

À 100 mètres (400 pieds) hauteur, on n'entend plus le drone (entk pour le Mavic 2 Pro).

Monsieur_Cob

  • Très actif
  • *
  • Messages: 417
Re : ça devait arriver...
« Réponse #13 le: août 08, 2019, 15:41:38 »
Je peux encore entendre le mien quand il est 300m au dessus de ma tête par temps calme. Mavic Pro 1

photodrone33.com

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 770
  • Sexe: Homme
    • 7Production.fr
Re : Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #14 le: août 08, 2019, 22:30:38 »
Si tu ne l'amène pas en voyages, c'est plutôt la catégorie 1 mais la vitesse est raisonnable, disons.  ;D

À 100 mètres (400 pieds) hauteur, on n'entend plus le drone (entk pour le Mavic 2 Pro).

Je sais bien qu'il a inflation mais 100m restent plus proches de 300 mètres que de 400

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : Re : Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #15 le: août 09, 2019, 01:36:56 »
Je sais bien qu'il a inflation mais 100m restent plus proches de 300 mètres que de 400
J'ai arrondi (vers le bas) le 122m inscrit dans de l'image affichée un peu plus haut. :angel: Et puis, je suis pas parfait, je suis canadien :-[ mais un avantage d'être canadien : le DJI Care Refresh Plus qui n'est pas disponible dans votre beau pays : ???


cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : ça devait arriver...
« Réponse #16 le: août 09, 2019, 02:57:05 »
+

Selon la rumeur suivante, le plus (+) sera populaire en 2020.

Pas seulement sur le DJI Care Refresh+ mais aussi sur les nouveaux drones Mavic 2 Pro+ et Mavic Zoom+  (lancement après pour les nouvelles règles européennes d'octobre 2019 :police:)

https://dronedj.com/2019/08/07/dji-mavic-2-pro-zoom-2020/

ric83

  • Discret
  • *
  • Messages: 20
  • Sexe: Homme
Re : ça devait arriver...
« Réponse #17 le: août 10, 2019, 18:14:50 »
Bonjour,
La licence canadienne "opération de base" m'a mis la puce à l'oreille. J'ai fouillé les textes français (peut-être mal) et je n'ai pas trouvé de réponse à la question suivante :
A partir de quelle distance peut-on considérer que l'on ne vole pas au dessus de personnes ?
Un ami qui possède un petit champ de lavande m'a demandé de filmer la récolte effectuée entre copains (2 environ). Autant respecter les textes d'où la question.
Merci d'avance pour la réponse

cello

  • Très actif
  • *
  • Messages: 251
Re : Re : ça devait arriver...
« Réponse #18 le: août 10, 2019, 18:41:20 »
A partir de quelle distance peut-on considérer que l'on ne vole pas au dessus de personnes ?
Avec cette license, il est interdit de voler au-dessus des personnes.(point)

Articles 901.25 et 901.26 : https://laws-lois.justice.gc.ca/PDF/SOR-96-433.pdf#page=959 : 30m horizontalement et 122m verticalement. Alors imagine un cylindre de 30x122 mètres. Ce cylindre ne doit jamais avoir une personne en-dessous/à l'intérieur.

En France, je sais pas.

ric83

  • Discret
  • *
  • Messages: 20
  • Sexe: Homme
Re : ça devait arriver...
« Réponse #19 le: août 11, 2019, 10:24:52 »
Merci Cello. Les licences canadiennes ont le mérite d'être claires sur le sujet. Mais en France ??? je n'ai pas réussi à trouver l'équivalent.

klot

  • Très actif
  • *
  • Messages: 280
Re : ça devait arriver...
« Réponse #20 le: août 11, 2019, 11:13:39 »

Charlie47

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 871
  • Sexe: Homme
  • aginum.net
    • aginum.net
Re : ça devait arriver...
« Réponse #21 le: août 11, 2019, 13:09:29 »
Mouais, ça fait quand même bientôt un an que ce texte est sorti et il en a déjà été question ici-même :) ...

Charlie47

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 871
  • Sexe: Homme
  • aginum.net
    • aginum.net
Re : ça devait arriver...
« Réponse #22 le: août 11, 2019, 13:23:34 »
Merci Cello. Les licences canadiennes ont le mérite d'être claires sur le sujet. Mais en France ??? je n'ai pas réussi à trouver l'équivalent.
Tu ne trouveras pas, puisque, à part la limite des 150m en hauteur/sol et l'interdiction de vol au-dessus de l'espace public en agglomération, pas d'autres indication (si ce n'est les recommandations de la DGAC)... Les seules mentions précises de distance et hauteur par rapport au public concernent les activités particulières, de même que la notion de zone peuplée... Ca reste donc une question de bon sens, en attendant les directives européennes qui considèrent que le survol des personnes est possible sous réserves que ces personnes aient la possibilité de s'éloigner rapidement (je n'ai plus le libellé exact), en clair, pas au-dessus de la foule d'un concert ou regroupements similaires ne permettant pas de se déplacer en cas de danger... C'est quand même sacrément "large" comme interprétation...
 

ric83

  • Discret
  • *
  • Messages: 20
  • Sexe: Homme
Re : ça devait arriver...
« Réponse #23 le: août 11, 2019, 13:46:04 »
Grand merci CHarlie pour cette réponse qui a le mérite de m’éclaircir.