Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents  (Lu 1393 fois)

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #25 le: mai 20, 2020, 23:14:03 »
Exact mais je ne connais pas Helicon Focus. Je vais regarder de près ce logiciel. Affinity n'est probablement pas au même niveau ni au même prix et il est en anglais à moins que j'ai mal vu... mais bon... je vais voir.

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 850
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #26 le: mai 21, 2020, 01:03:55 »
Pourquoi faudrait-il des opérations complexes après stacking dans des logiciels de retouche alors qu'un Helicon focus dans sa version évoluée intègre directement les corrections manuelles de masques de stacking !
Et en plus les didacticiels dédiés expliquent comment faire.

Ces problèmes sont connus et reconnus (même si peu de gens en parlent) puisque les éditeurs de logiciels spécialisés intègrent les outils de correction.
Si tu en fais beaucoup tu as raison, mais le budget et les fonctionnalités ne sont pas les mêmes. J'aime beaucoup Affinity photo pour ça : ça n'est peut-être pas le mieux mais pour pas cher, je peux faire du HDR, des panoramas, du focus Stacking et toutes sortes de retouches photo. Helicon est plus cher et fait beaucoup moins de choses ... Mais il les fait mieux. La cible n'est pas la même.

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #27 le: mai 21, 2020, 04:46:34 »
Rien à voir, Affinity Photo que j'utilise depuis maintenant des années en version PC et ipad Pro est un logiciel de retouche photo évolué comme Photoshop.
Affinity permet comme Photoshop de retravailler manuellement les masques de fusion d'images panoramiques ou de stacking pour en éliminer parfaitement les artefacts de mouvement sujet et perspective en pano et de mouvement et profondeur en stacking à condition que le logiciel pano ou de stacking puisse produire une sortie psd acec ses calques de fusion
L'important est donc de pouvoir disposer du logiciel qui sort les bons fichiers d'assemblages pour pouvoir faire un travail de finition nickel.

Après, les versions Helicon (et d'autres) les plus évoluées permettent juste de faire ce travail de finition sans repasser dans Photoshop ou Affinity.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 352
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #28 le: mai 21, 2020, 06:38:24 »
Rien à voir, Affinity Photo que j'utilise depuis maintenant des années en version PC et ipad Pro est un logiciel de retouche photo évolué comme Photoshop.
Affinity permet comme Photoshop de retravailler manuellement les masques de fusion d'images panoramiques ou de stacking pour en éliminer parfaitement les artefacts de mouvement sujet et perspective en pano et de mouvement et profondeur en stacking à condition que le logiciel pano ou de stacking puisse produire une sortie psd acec ses calques de fusion
L'important est donc de pouvoir disposer du logiciel qui sort les bons fichiers d'assemblages pour pouvoir faire un travail de finition nickel.

Après, les versions Helicon (et d'autres) les plus évoluées permettent juste de faire ce travail de finition sans repasser dans Photoshop ou Affinity.

Tu n'as peut-être pas compris que Photoshop ou Affinity fait le stacking.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #29 le: mai 21, 2020, 09:19:51 »
egtegt², J'aurais tendance à te suivre dans ton avis; pour l'instant, ce que je découvre avec Affinity me suffit. Ma fiche de travail peut sembler "tortillée" mais ça marche plutôt bien. Donc... pour l'instant, je vais me contenter de ce logiciel. Hélicon et autres systèmes haut de gamme correspondent probablement à d'autres besoins beaucoup plus fins que ce que je fais. Pas envie de me prendre la tête, de plus, je suis très occupé à monter une motorisation d'une optique (afin de tourner la bague de map au moteur), les premiers résultats sont impec mais il reste la finition, l'habillage... mais c'est passionnant.
merci tous

Gérard B.

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 795
  • Sexe: Homme
    • passionjazz
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #30 le: mai 21, 2020, 14:31:27 »
Rien à voir, Affinity Photo que j'utilise depuis maintenant des années en version PC et ipad Pro est un logiciel de retouche photo évolué comme Photoshop.
Affinity permet comme Photoshop de retravailler manuellement les masques de fusion d'images panoramiques ou de stacking pour en éliminer parfaitement les artefacts de mouvement sujet et perspective en pano et de mouvement et profondeur en stacking à condition que le logiciel pano ou de stacking puisse produire une sortie psd acec ses calques de fusion
L'important est donc de pouvoir disposer du logiciel qui sort les bons fichiers d'assemblages pour pouvoir faire un travail de finition nickel.

Après, les versions Helicon (et d'autres) les plus évoluées permettent juste de faire ce travail de finition sans repasser dans Photoshop ou Affinity.
Si on possède Affinity ou PS, pas besoin d'acheter encore un autre logiciel pour "assembler" des photos.
Bien faire attention aux termes employés entre les versions anglaise et française.
Ce dont on parle ici, pour Affinity c'est "nouvelle fusion ciblée" et il ne génère pas de masque de fusion comme on peut l'entendre pour PS.
Stacking se traduit par pile mais la fonction est différente. Dans Affinity "nouvelle pile" fait référence à l'empilement de photos mais pas dans la gestion de la profondeur. Un exemple d'utilisation est de mettre sur la même image plusieurs gerbes de feux d'artifice prise du même endroit.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #31 le: mai 21, 2020, 15:56:38 »
Ok, je note. Sympa ce logiciel.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #32 le: mai 21, 2020, 17:39:18 »
question subsidiaire...
Qu'utilisez vous comme focale ? macro, pas macro, bagues, etc

Gérard B.

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 795
  • Sexe: Homme
    • passionjazz
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #33 le: mai 21, 2020, 17:56:07 »
question subsidiaire...
Qu'utilisez vous comme focale ? macro, pas macro, bagues, etc
Je n'utilise pour ainsi dire pas cette fonction. Les bouteilles c'était un thème imposé du photo-club. J'ai utilisé le 24-70 mm 2.8. ça aurait pu être le 24-104 mm. J'ai pris le premier qui m'ait tombé sous la main. ;)

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #34 le: mai 22, 2020, 09:42:59 »
Tu n'as peut-être pas compris que Photoshop ou Affinity fait le stacking.

 ;D :D :D :D :D :D

Aucun logiciel ne sait faire des stackings parfaits pour tous les sujets.

Certains sont simplement plus capables que d'autres et parfois intègrent directement les outils de correction manuelle pour arriver à la perfection.

Sans masques de fusion accessibles on est foutu quand le logiciel produit des artefacts.

Je suis utilisateur de la vraie vie d'Affinity depuis de longues années (après plus de 15 ans de Photoshop) et je fais du stacking également depuis pas mal d'années.
Ceci ne m'empêche pas d'avoir investi récemment dans Helicon pour me simplifier la vie, et encore je ne fais pas de stacking macro qui est souvent très critique
je ne fais que du stacking de paysages en UGA pour simplement être parfaitement net sur tous les plans cadrés, impossible à obtenir en UGA sans stacking, et parfaits avec 4 images.

La méthode de correction manuelle est la même pour des assemblages de panos ou du stacking, c'est simple et facile.


detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #35 le: mai 22, 2020, 11:46:46 »
+10
Après pas mal de bricolages et d'essais, j'ai retenu une technique qui me donne de bons résultats notamment sur des pattes d'insectes ou des bracelets ou bijoux complexes. J'ai motorisé un rail micrométrique (avec variateur) et je prends en rafale 6 à 11 im/sec, suivant la vitesse du rail. L'embêtant c'est la quantité d'images !! Après j'examine mes images sur Faststone et je retire ce qui ne servira à rien c'est à dire celles qui se trouvent avant et après l'image la plus nette AV et AR. (Je ne sais si j'ai été clair !).
Je vais faire quelques séries pour provoquer ces incidents (zones floues, reflets exagérés, etc).
Ci-dessous un montage fait l'année dernière  qui a donné de bons résultats. La gachette de la poignée commande le déclenchement de la rafale ainsi que la rotation de la bague de map (entrainement par courroie sur sigma 50mm EX Macro f2.8).
Tous ces bricolages font certainement sourire mais bon... c'est amusant tout simplement.

Lisonus

  • Actif
  • *
  • Messages: 67
  • Sexe: Homme
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #36 le: mai 22, 2020, 17:24:12 »
Comme ils déjà été dit par seba, déplacement = changement de point de vue et donc de perspective et donc d’image.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 383
  • Sexe: Homme
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #37 le: mai 22, 2020, 17:34:58 »
Bonjour,

Les histoire de flous entre deux plans qui se chevauchent, ce n'est pas de la faute des logiciels. Car quand vous regardez chaque image de la pile, vous constatez que cette zone floue est dûe au fait qu'à aucun moment, à cet endroit, on ne voit de détails. Quand c'est net derrière, c'est flou devant, et le flou s'étale, bave sur l'arrière-plan. Et quand c'est net devant, derrière, ben... c'est flou...

Ensuite, certains logiciels ont tendance à manger les derniers détails qui restent, ce qui fait que la zone baveuse est plus ou moins bien gérée.

De ce point de vue, Zerene Stacker est le soft qui gère le mieux le problème : les artefacts sont les moins gênants. Par rapport à Helicon Focus, c'est spectaculaire.
Zerene fonctionne selon deux algorithmes différents  (Pmax et Dmap).

Pmax semble le meilleur, j'ai longtemps fonctionné seulement avec. Mais il a le défaut de bruiter les zones floues d'arrière-plan.
Dmap semble moins bon pour gérer la pile, par contre, les arrière-plans sont parfaits. (à la fin de l'empilement, Zerene fait apparaître un masque dont il faut choisir le réglage. Il faut bouger le curseur jusqu'à masquer complètement en noir le fond, même si ça vient manger un peu dans le sujet).

En fait, il faut faire un mix des deux. Utiliser le résultat de Pmax et de Dmap sur deux calques différents dans PS, ainsi vous récupérez le meilleur des deux.

C'est bien plus performant que ce qu'offrent les autres logiciels de stack. Helicon semble super, en réalité, le résultat est riche en artefacts ingérables.

D'expérience, c'est Zerene qui s'en sort le mieux en toute circonstance, j'ai fini par l'adopter définitivement. Evidemment, des artefacts, il en restera toujours. Pas d'autre solution que de sortir le tampon et la retouche manuelle. C'est beaucoup de boulot, mais il faut se dire que c'est pire avec d'autres softs.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 352
Je suis utilisateur de la vraie vie d'Affinity depuis de longues années (après plus de 15 ans de Photoshop) et je fais du stacking également depuis pas mal d'années.
Ceci ne m'empêche pas d'avoir investi récemment dans Helicon pour me simplifier la vie, et encore je ne fais pas de stacking macro qui est souvent très critique
je ne fais que du stacking de paysages en UGA pour simplement être parfaitement net sur tous les plans cadrés, impossible à obtenir en UGA sans stacking, et parfaits avec 4 images.

 ;D :D :D :D :D :D
...
Et alors ? Tu crois être le seul à faire du stacking ? Et en plus tu ne sais pas en faire en macro ?
Pauvre astroclown !

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #39 le: mai 23, 2020, 10:07:09 »
Evidemment titisteph si le détail net se trouve entre deux images les logiciels ne peuvent pas le recréer.

Mais il existe bien des cas ou le détail est présent dans une des images et qu'il a été zappé par le logiciel sur une toute petite bande frontière aussi bien pour Helicon que pour Zerene, mais dans des zones différentes pour des sujets différents et c'est bien pour cette raison qu'il est extrêmement difficile de juger ces deux logiciels sur une comparaison pratique, on arrive toujours à trouver des images ou l'un fait mieux que l'autre et vice versa.

Avant de me décider pour un logiciel, j'avais installé les deux en essais sur une de mes machines, passé de nombreux exemples pratiques de mes archives, passé en revue les tutoriels des deux éditeurs, vu les travaux comparatifs faits par les spécialistes du domaine et j'en suis arrivé à la conclusion que c'était selon le cas l'un ou l'autre qui s'en sortait un peu mieux, à conditions de comparer des versions à jour des deux logiciels, sachant aussi qu'en remontant le temps on arrive à trouver des périodes ou l'un était clairement meilleur que l'autre.

J'ai vraiment du mal à voir pourquoi il faudrait reprendre les zones pas propres dans Photoshop alors que les outils intégrés dans Hélicon et Zerene le font sans devoirle cas échéant faire un aller retour.

il n'y a pas que les artefacts d'assemblage qu'il faut corriger, on se trouve souvent en situation parallaxe temporelle pour des éléments d'image qui bougent et là aussi aucun logiciel ne sait le faire.
J'ai notamment un exemple très drôle dans mes images d'un enfant roulant en vélo, il se déplace dans les images en position latérale et en profondeur, ainsi on le retrouve net plusieurs fois de façon décalée, un peu comme une image stroboscopique.
Dans ce cas c'est aussi la correction manuelle des masques de fusion qui effaces les images fantôme excédentaires, exactement comme dans un assemblage panoramique de la même scène.

Pour mon utilisation personnelle au bout de long comparatifs, je n'ai pas été fichu de trouver un avantage de qualité d'image décisif pour l'un ou l'autre tout en étant convaincu qu'ils étaient bien mieux adaptés que les outils intégrés aux logiciels généralistes (Photoshop et Affinity).

Ma décision s'est faite pour celui avec lequel j'avais le meilleur feeling ergonomique (qui peut être différent d'une personne à l'autre) également sur la "non-notion" de prix, un facteur qui peut aussi jouer.


detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #40 le: mai 23, 2020, 14:19:17 »
Evidemment titisteph si le détail net se trouve entre deux images les logiciels ne peuvent pas le recréer.

...

Avant de me décider pour un logiciel, j'avais installé les deux en essais sur une de mes machines, passé de nombreux exemples pratiques de mes archives, passé en revue les tutoriels des deux éditeurs, vu les travaux comparatifs faits par les spécialistes du domaine et j'en suis arrivé à la conclusion que c'était selon le cas l'un ou l'autre qui s'en sortait un peu mieux, à conditions de comparer des versions à jour des deux logiciels, sachant aussi qu'en remontant le temps on arrive à trouver des périodes ou l'un était clairement meilleur que l'autre.

...

Oui, c'est mon humble avis de débutant.
Il y a un an j'avais fait une série  que j'avais passée dans trois logiciels, CS, Affinity et Combine ZP. Habitué à CS je m'attendais à ce qu'il soit le mieux placé. ... c'est Combine ZP qui a rendu la meilleure image finale alors que dans des séries précédentes CS avait été meilleur. Depuis, quand je fais une série je la passe dans les moulinettes Combine, CS et Affinity et ce n'est pas toujours le même qui est le meilleur.
Maintenant il me reste à voir ce qui serait le meilleur et le mauvais en ce qui concerne le bracketting. Je commence à pouvoir faire des familles ayant les mêmes défauts (les reflets métalliques, l'éclairage, la vitesse de déplacement et celle de déclenchement.
En attendant, pour moi, Affinity a un plus indéniable, celui de la retouche. ça ne règle pas tout mais ça sauve pas mal d'images finales comme le bracelet que je vous ai montré plus haut.

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #41 le: mai 24, 2020, 11:57:56 »
Il faudrait vraiment que quelqu'un me montre en quoi les outils de correction de Photoshop ou d'Affinity seraient à préférer, alors que les outils intégrés dans les deux ténors sont vraiment dédiés avec des aides spécifiques qui n'existent pas dans les grands logiciels génériques.

En image une version récente d'Hélicon que j'utilise, qui comme on le voit sait travailler avec l'algorithme "pyramidal", qui n'existait pas il a encore un certain temps alors que l'on le trouvait d'abord dans Zerene il me semble.

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #42 le: mai 24, 2020, 11:59:45 »
Non à gauche ce n'est pas un scanner de poumon atteint par la corona  ;D ;D ;D

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #43 le: mai 25, 2020, 15:39:06 »
j'ai cru...

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 17 532
  • Sexe: Homme
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #44 le: mai 25, 2020, 16:03:37 »
Le Focus Stacking permet d'assembler une série d'images pour un résultat final qui peut être de qualité variable selon la dextérité et soin apporté.
Une question me reste : faut il assembler les images en partant du premier ou dernier plan ?
Quels sont les avantages et inconvénients ?
ceinture noire en cynisme

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 573
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #45 le: mai 25, 2020, 21:54:55 »
Je n'utilise pas le focus bracketing en macro extrême avec un chariot motorisé (aucune expérience),
 je l'utilise principalement en paysages UGA avec le focus bracketing Nikon et Hasselblad.
Pour ces deux marques on fait le point en AF sur l'endroit le plus proche, puis le système fait le nombre de vues programmées par l'utilisateur avec un espacement également programmé par l'utilisateur, il n'y a aucune intelligence dans le système comme par ex. celui de Phase One qui optimise les paramètres de bracketing en fonction des distances proche, lointaine, focale, ouverture (je ne connais pas le fonctionnement d'autres marques).

Le manque d'intelligence fait que le système tel que programmé à de grandes chances de taper à côté de l'endroit le plus éloigné du sujet, en l'occurence l'infini en paysage.
Pour cette raison je rajoute toujours une vue simple supplémentaire à l'infini du paysage (ou distance la plus grande du sujet)
Par la suite en examinant les vues sur l'ordi en crop on peut être amené à éliminer la (ou les) dernière vue du bracketing qui peut se trouver au delà de l'infini, voire celle d'avant si elle est très proche de l'infini mais moins nette que la vue supplémentaire calée parfaitement sur l'infini qui peut prendre sa place.

En équivalent 18mm et 5,6 en MF j'arrive à avoir tout piqué au maximum de 0,5 m à l'infini en 4 vues utiles (5 vues bracketées +1) sans perte de cercle de confusion et de diffraction par rapport à une vue unique à très petite ouverture.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #46 le: mai 27, 2020, 15:07:39 »
...
Par la suite en examinant les vues sur l'ordi en crop on peut être amené à éliminer la (ou les) dernière vue du bracketing qui peut se trouver au delà de l'infini, voire celle d'avant si elle est très proche de l'infini mais moins nette que la vue supplémentaire calée parfaitement sur l'infini qui peut prendre sa place.

ce que je fais. Inutile de faire fusionner des images floues située au devant ou à l'arrière de la série surtout qu'avec un rail motorisé on a vite fait de se retrouver avec une vingtaine d'image à virer sur 70. Question de synchro.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 594
  • Sexe: Homme
    • cyrgarnierphoto
Re : Re : Focus Braketting et Focus Stacking, les incidents
« Réponse #47 le: mai 31, 2020, 08:35:02 »
Le Focus Stacking permet d'assembler une série d'images pour un résultat final qui peut être de qualité variable selon la dextérité et soin apporté.
Une question me reste : faut il assembler les images en partant du premier ou dernier plan ?
Quels sont les avantages et inconvénients ?
Perso, je ne vois pas d'inconvénients à commencer par le devant ou l'arrière. Ce qui me fait dire cela c'est que les logiciels de toutes façons, les classent toujours dans l'ordre au moment du chargement. Mon GX80 de Panasonic, qui fait le stacking complet, fait curieusement un assemblage irrégulier. L'appli Imaging Edge Focus "pro", totalement inutilisable, installée dans mon Sony, fait de même.

96 images A6500, rafale 10im/sec, f9.5, 30ème, 320iso, Sigma 50mm macro EX, rotation de bague map manuelle

patsgt

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 881
ce que je fais. Inutile de faire fusionner des images floues située au devant ou à l'arrière de la série surtout qu'avec un rail motorisé on a vite fait de se retrouver avec une vingtaine d'image à virer sur 70. Question de synchro.
Pourquoi utiliser un rail motorisé?