Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Lexique des termes utilisés en photo numérique  (Lu 24382 fois)

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Lexique des termes utilisés en photo numérique
« le: juillet 30, 2010, 00:22:38 »
Voici la dernière mise à jour de l'excellent LEXIQUE proposé par notre ami Verso92...

Un grand merci à lui, comme à ceux qui lui ont donné un coup de pouce, pour cet excellent travail.
Staff de modération

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Lexique des termes utilisés en photo numérique
« Réponse #1 le: juillet 31, 2010, 12:09:24 »
LEXIQUE 1/6
AA (FILTRE) (Anti-Aliasing/passe-bas) : filtre disposé devant le capteur pour respecter Shannon (éviter le moiré).

ACCENTUATION : renforcement par logiciel de l'effet de bord pour augmenter la sensation de netteté (piqué) d'une image.

ADOBE RVB : espace colorimétrique, le plus étendu parmi ceux disponibles sur les reflex numériques.

A DROITE (exposer) : méthode consistant à adapter son exposition à l'aide de la vitesse, l'ouverture et la sensibilité ISO, de manière à ce que la zone la plus exposée de l'image soit à la limite de la saturation (presque "cramée"). L'histogramme affiché sur l'écran du boitier est alors d'une grande aide. Cette technique vise à optimiser l'utilisation de la dynamique du capteur et ainsi à minimiser le bruit tout en évitant d'avoir des zones cramées et sans détail. Cependant elle nécessite un travail de post-traitement et n'est donc utile que si on travaille en RAW.

ACL (LCD) : Afficheur à Cristaux Liquides.

APN (Appareil Photo Numérique) : abréviation souvent utilisée pour désigner les appareils numériques de la catégorie "compacts".

APS-C : dénomination issue du format argentique pour désigner les appareils numériques disposant d'un capteur 16x24mm (ou un peu plus petit).

ARTEFACT : pixel parasite ayant une valeur erronée. Les artefacts peuvent apparaitre lors du traitement numérique d'une photo (accentuation, etc).

ATTRIBUER (un profil) : opération consistant à afficher une image à l'écran avec un profil différent de celui qu'elle contient. Les couleurs affichées à l'écran vont changer, mais les données du fichier ne seront pas modifiées.

BALANCE DES BLANCS (BdB) : permet de régler la température de couleur pour procurer des couleurs naturelles en fonction de l'illuminant (soleil, tungstène, flash, etc). WB (White Balance) en anglais.

BANDING : phénomène se caractérisant par l'apparition de bandes sur l'image, qui peut survenir aux sensibilités très élevées.

BAYER (matrice de) : organisation de la plupart des capteurs numériques. Chaque photosite représente un pixel et est filtré pour capturer une couleur primaire (soit rouge, soit vert, soit bleu). Les autres couleurs sont déterminées par interpolation des couleurs capturées par les photosites avoisinants. L'opération consistant à retrouver l'ensemble des couleurs s'appelle le dématriçage. Un capteur "Bayer" comporte 50% de photosites verts, 25% de photosites rouges et 25% de photosites bleus.

BIT (BInary digiT) : élément binaire, valeur "0" ou "1".

BLOOMING : phénomène intervenant quelquefois en cas de très forte luminosité (soleil dans le champ...), lié à l'éblouissement des photosites. Provoque un effet de halo.

BRUIT : erreur dans l'image numérisée par rapport à l'image créée par l'optique sur le capteur. Le bruit peut prendre de nombreuses formes (impression de grain, banding...) et avoir plusieurs origines (bruit thermique, bruit créé par l'électronique du capteur, bruit photonique ou intrinsèque à la lumière elle-même). On le compare parfois au grain de l'argentique, et d'une manière général il augmente quand on diminue l'exposition d'une photo à la prise de vue (et notamment en augmentant la sensibilité ISO).

BUFFER : espace mémoire "tampon" (RAM) dans lequel le boitier enregistre les images avant leur transfert dans la carte mémoire (Flash). Permet, grâce à la rapidité de la RAM, des cadences rafales rapides. Une fois le buffer saturé, la boitier ralenti à cause de l'écriture en flash beaucoup plus lente.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Lexique des termes utilisés en photo numérique
« Réponse #2 le: juillet 31, 2010, 12:12:03 »
LEXIQUE 2/6
CAN : Convertisseur Analogique Numérique (ADC en anglais). Circuit intégré chargé de convertir le signal électrique délivré par le capteur en information numérique codée sur 8, 12, 14 bits, par exemple.

CAPTEUR (photo) : dispositif électronique équipant les appareils photo numériques, muni d'une surface photosensible sur laquelle l'image vient se projeter de la même manière que sur un film dans un appareil argentique. Le capteur est constitué de plusieurs millions de photosites (pixels) permettant, par effet photoélectrique, de transformer la lumière en un signal électrique qui, une fois amplifié et numérisé devient un fichier image numérique. C'est ce fichier qui est ensuite enregistré sur la carte mémoire. Les images ne sont donc pas stockées sur le capteur comme elles l'étaient sur la pellicule. Il existe différents types de capteurs photo (CCD, CMOS, FOVEON, ...) mais ils sont fondés sur le même principe (effet photoélectrique).

CCD (capteur) : technologie de capteur aujourd'hui supplantée par le CMOS (sauf pour les applications haut de gamme comme le MF), principalement pour des raisons de coût.

CF (Compact Flash) : format de carte mémoire, un des plus anciens et le standard (pour l'instant) des reflex "pros".

CHROMINANCE (bruit de) : se traduit par la présence d'artefacts colorés dans l'image.

CMJN (Cyan/Magenta/Jaune/Noir) : format de codage des couleurs utilisé en imprimerie (quadrichromie). Le cyan, le magenta et le jaune sont les trois couleurs primaires de la synthèse soustractive. Le noir est ajouté aux trois couleurs primaires car le mélange de celles-ci ne permet pas d'obtenir de vrais noirs.

CMOS (capteur) : technologie de capteur majoritairement employée aujourd'hui sur les APN, grâce à des coûts moindres dûs à des filières de fabrication communes avec celles des autres composants électroniques.

COMPRESSION : opération consistant à réduire le poids d'un fichier image. "Sans perte", l'opération est effectuée à l'aide d'algorithmes éliminant les redondances de données. "Avec pertes", l'image subit une dégradation (non réversible) plus ou moins significative.

CONVERTIR (en profil) : opération consistant à changer le profil colorimétrique d'une image (par exemple de Adobe RVB à sRVB pour une parution sur le WEB). Les données contenues dans le fichier seront modifiées, mais pas le rendu à l'écran. Des nuances peuvent être perdues si on passe à un profil moins étendu que celui d'origine.

COURBE (outil) : présent dans la plupart des logiciels de traitement d'image, l'outil "courbe" permet de modifier d'une façon non linéaire le rendu (luminosité/contraste) d'une image, en positionnant un ou plusieurs points d'inflexion sur la courbe. Une courbe en "S" permet par exemple de renforcer le contraste des tonalités moyennes d'une image. Cet outil est plus puissant que l'outil "niveaux", mais il est moins intuitif à utiliser...

CROP : portion d'image. Un crop 100% permet d'afficher un pixel d'une image par un pixel à l'écran, pour pouvoir juger de la qualité intrinsèque de cette image. Crop désigne également le recadrage intégré disponible sur certains boitiers (Nikon D2x).

DÉFINITION : nombre de pixels ou de photosites d'une image numérique ou d'un capteur. Par exemple un capteur peut avoir une définition de 9 Mpixels, et une image sur flickr une définition de 500×333=166500 pixels.

DÉRAWTISATION : opération qui consiste à traduire un fichier de son format RAW propriétaire en un format lisible par d'autres applications. Cette opération peut inclure des corrections diverses sur l'image (exposition, etc).

DPI (dot per inch) : en français, "points par pouce". Un pouce est égal à 2,54cm. Définit la résolution d'une image en fonction d'un format de sortie. Par exemple, un fichier 3000x2000 pixels donnera un tirage de 30x20cm à 254 dpi (100 points par cm).

DSLR (Digital Single Lens Reflex) : appareils reflex numériques mono-objectifs.

EPREUVE (format d') : opération consistant avant impression à attribuer le profil de destination à l'image, pour visualiser les couleurs "non imprimables" de celle-ci. Les couleurs "non imprimables" sont affichées de sorte à être identifiables à l'écran. Elles seront remplacées lors de l'impression par les couleurs les plus proches disponibles dans l'espace colorimétrique de l'imprimante.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Lexique des termes utilisés en photo numérique
« Réponse #3 le: juillet 31, 2010, 12:13:30 »
LEXIQUE 3/6
ESPACE COLORIMÉTRIQUE : détermine la gamme de couleurs disponible pour la reproduction des couleurs. Exemple : sRVB, Adobe RVB, ProPhoto...

ÉTALONNAGE : opération consistant à obtenir un rendu colorimétrique fidèle sur un périphérique (écran, scanner, imprimante, etc).

EVF (Electronic View Finder) : système de visée électronique remplaçant sur certains appareils (par exemple les bridges ou les SLT) la visée reflex (optique).

EXIF : ensemble de métadonnées, stockées dans l'en-tête du fichier, enregistrant un certain nombre de paramètres liés à la prise de vue (appareil, objectif, TdP, ouverture, mode d'exposition, date, etc).

FIREWIRE (IEEE 1394) : lien de connexion série présent sur certains appareils. Cette liaison est plus rapide que l'USB2.

FIRMWARE (logiciel enfoui) : micro-programme des appareils électroniques (appareils photo, flashes, objectifs...), pouvant être mis à jour par les fabricants (correction de bogues, améliorations, nouvelles fonctionnalités). Dans certains cas, le logiciel mis à jour peut être mis à disposition de l'utilisateur pour qu'il l'installe lui-même sur l'appareil.

FF (Full Frame/Plein Format) : dénomination désignant (à tort ?) les appareils numériques 24x36.

FLASH : technologie de mémoire non-volatile réinscriptible utilisée pour les mémoires de stockage des appareils photos numériques (CF, SD, etc).

FOCALE "ÉQUIVALENTE" : expression impropre techniquement permettant de se représenter le cadrage (l'angle de champ) procuré par un objectif monté sur un format différent du 24x36, en prenant comme référence arbitraire ce dernier. Par exemple, un 50mm a une focale "équivalente" de 75mm lorsqu'il est monté sur un appareil APS-C 16x24mm. Dans cet exemple, il suffit d'appliquer un coefficient multiplicateur x1,5. Il s'agit en fait d'un facteur de "crop"...

FOCUS PEAKING : dispositif d'aide à la MaP manuelle utilisable avec les affichages numériques (EVF ou écran ACL) consistant à indiquer en surbrillance la zone de netteté maximale détectée par l'APN.

FOVEON : type de capteur utilisé dans les reflex Sigma (et compacts Sigma DPx). Chaque pixel capture les vraies couleurs (pas d'interpolation sur les couleurs comme sur le capteur "Bayer") grâce aux trois photosites (R, V, B) associés à chaque pixel. Le fonctionnement est proche, dans le principe général, de celui d'une pellicule couleur.

GAIN (accentuation) : permet de régler (en %) l'intensité de l'augmentation du contraste des zones de transition.

GAMUT (de couleurs) : sous-ensemble de couleurs reproductibles par un périphérique (comme un écran ou une imprimante, par exemple). Il est souvent représenté par un diagramme 3D ou 2D dans un espace colorimétrique de référence.

HDR (High Dynamic Range) : image obtenue par assemblage de plusieurs photos prises avec des expositions différentes dans le but d'obtenir une dynamique étendue.

HISTOGRAMME : graphe permettant de représenter la répartition des niveaux de luminosité dans une image.

HOT PIXEL (Pixel chaud) : pixel (plus exactement photosite) présentant un courant de fuite anormalement élevé, se traduisant par un point coloré saturé pour des vitesses d'obturation lentes. Peut se corriger par un réglage usine (cartographie).

ICC (profil) : fichier contenant une table de correspondance destinée à restituer à l'écran un rendu colorimétrique fidèle, en compensant les défauts de la chaine graphique.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Lexique des termes utilisés en photo numérique
« Réponse #4 le: juillet 31, 2010, 12:17:59 »
LEXIQUE 4/6
INTERPOLATION : opération consistant à créer des pixels intermédiaires lors de l'augmentation du nombre de pixels d'une image. Les valeurs de ces pixels sont élaborées en fonction d'un algorithme (bicubique, etc). Cette opération permet de diminuer l'effet de pixelisation lorsqu'on veut réaliser un grand tirage avec un appareil dont la définition est un peu juste par rapport à la taille de tirage souhaitée (résolution insuffisante).

IPTC : ensemble de métadonnées, stockées dans l'en-tête du fichier, enregistrant un certain nombre de paramètres définis par l'utilisateur et permettant l'exploitation des images (copyright, auteur, mots clés pour aider dans la recherche, etc).

ISO : sensibilité, "variable", de l'appareil photo (exemple de 100 à 6400 iso).

JPEG : format de fichier image le plus courant. L'image est compressée (niveau variable) et est codée sur 8 bits.

LAB (CIE) : modèle de représentation des couleurs. Le paramètre "L" représente la luminance et les paramètres "a" et "b" la chrominance (axes rouge/vert et jaune/bleu respectivement).

LIVE-VIEW : permet de viser avec l'écran arrière (initialement destiné à la visualisation des images et des menus) sur la plupart des reflex récents.

LUMINANCE (bruit de) : écarts aléatoires des niveaux de luminances (niveaux de gris) dans l'image, produisant des points plus foncés ou plus clairs. Le bruit de luminance est souvent plus présent dans la couche bleue de l'image.

MASQUE DE FLOU : filtre utilisé pour effectuer l'accentuation d'une image. C'est la superposition d'une image floutée avec l'image originale qui permet de régler les paramètres de l'accentuation (gain, rayon et seuil).

MOIRÉ : phénomène apparaissant avec des structures fines et répétitives et produisant des artefacts colorés. Le moiré survient quand la fréquence spatiale du motif approche la définition du capteur (repliement de spectre). Le filtre AA permet d'atténuer (voire de supprimer) le moiré en floutant légèrement l'image transmise au capteur par l'objectif.

MEGA-PIXELS (Mpixels) : "unité" de mesure des capteurs des appareils photos numériques. Un méga-pixels = un million de pixels.

MIRRORLESS : nouvelle catégorie d'appareils numériques à objectifs interchangeables dépourvus de visée reflex (optique), donc de miroir, comme les Olympus EP-x ou les Sony NEX.

MODE DE RENDU (rendering intent) : Lors de la conversion d'un espace colorimétrique vers un espace plus petit, le mode de rendu définit la manière dont le moteur de conversion va traiter les couleurs qui ne sont pas comprises dans l'espace de destination. Il existe quatre modes de rendu :

   - Mode colorimétrie absolu : substitue toutes les couleurs hors du gamut cible par les couleurs plus proches appartenant à ce gamut cible. Ce mode ne modifie ni le point blanc ni le point noir du gamut de départ. Si un papier présente un blanc qui est différent du blanc du gamut initial, on va avoir une impression de dominante colorée. En revanche ce mode est le plus respectueux des couleurs puisqu'il ne touche pas aux couleurs qui tenaient dans le gamut cible. A réserver donc pour les simulations d'imprimante (hard-proofing, ou "format d'épreuve") ou pour les reproductions.

   - Mode colorimétique relatif : fait la même chose mais s'autorise à aligner les points blancs des espaces de départ (par exemple sRVB) et d'arrivée (par exemple l'espace de l'imprimante). Plus de problème de dominante donc. Si on coche la case "compensation du point noir". Les points noirs des deux espaces sont alignés par le moteur de conversion. On y gagne souvent encore en fidélité de restitution.

   - Mode perceptif : Alors que les deux modes précédents ne modifient que les couleurs qui ne sont pas comprises pas dans le gamut cible, le mode perceptif déforme l'ensemble du gamut initial pour le faire rentrer dans le gamut cible : toutes les couleurs sont donc modifiées, même celles qui auraient pu ne pas l'être (elle sont le plus souvent légèrement désaturées). Par définition les points blancs et noirs sont alignés, inutile donc de cocher la case "compensation du point noir".

   - Mode saturation : s'attache à préserver la saturation au détriment des teintes. Utilisé essentiellement par les graphistes.
NIVEAUX (outil) : présent dans la plupart des logiciels de traitement d'image, l'outil "niveaux" permet d'agir sur le rendu (luminosité/contraste) d'une image en déplaçant les points noir, gris et blanc à l'aide de l'histogramme. Déplacer le point gris (valeur moyenne de l'histogramme) vers la gauche ou vers la droite va éclaircir ou assombrir la photo sans provoquer d'écrêtage des BL ou des HL, comme ce pourrait être le cas avec l'outil "luminosité". Amener le point blanc vers la droite de l'histogramme va permettre d'obtenir des HL plus vives (moins grisâtres). De la même manière, amener le point noir vers la gauche de l'histogramme va permettre d'obtenir des BL plus denses, plus profondes.

PASSE-HAUT (filtre) : outil présent dans certains logiciels de traitement d'image permettant de n'accentuer que les détails les plus fins d'une image (hautes fréquences spatiales).

PHOTOSITE : élément photosensible constituant le capteur. Un pixel correspond généralement à un photosite (cas du capteur de type "Bayer"), mais pas toujours : pour le capteur "Foveon", il faut trois photosites (un rouge, un vert et un bleu) pour constituer un pixel. Mais chaque pixel capture alors les "vraies" couleurs, sans interpolation.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Lexique des termes utilisés en photo numérique
« Réponse #5 le: juillet 31, 2010, 12:26:30 »
LEXIQUE 5/6
PIXEL (PICture ELement) : élément "élémentaire" d'une image. Un reflex 6 MPixels (méga-pixels) procure par exemple des images de 3000 x 2000 pixels.

POINT BLANC : représente la zone la plus claire de l'image. Le contrôle de l'intensité du blanc d'une image peut être réalisé en déplaçant son point blanc (réglage des niveaux à l'aide de l'histogramme).

POINT GRIS : représente la moyenne statistique des luminances de l'image. Le contrôle de la luminosité de l'image peut être réalisé en déplaçant son point gris (réglage des niveaux à l'aide de l'histogramme), ce qui n'affecte ni le rendu des hautes lumières ni celui des ombres et ne provoque pas d'écrêtage.

POINT NOIR : représente la zone la plus sombre de l'image. Le contrôle de l'intensité des ombres d'une image peut être réalisé en déplaçant son point noir (réglage des niveaux à l'aide de l'histogramme).

POST-TRAITEMENT : ensemble des opérations réalisées avec un logiciel de traitement d'images consistant à ajuster contraste, luminosité, couleurs, etc d'une photo numérique.

PROPHOTO : espace colorimétrique le plus large disponible actuellement.

QUANTIFICATION : profondeur de couleur d'une image, liée à l'architecture du CAN. Par exemple 8 bits par canal (2^8 = 256 niveaux possibles), 12 bits (2^12 = 4096 niveaux possibles), etc.

RAW : format de fichier contenant les données "brutes" (ou presque) capturées par l'appareil photo. Actuellement il est codé en général sur 12 bits, voire 14 et même 16 bits pour les boîtiers experts/pro. Souvent propriétaire, ce format de fichier nécessite un logiciel spécialisé pour fournir une photo visualisable. Les formats des différentes marques se distinguent par une extension de fichier spécifique, par exemple : .NEF (Nikon), .CR2 (Canon), .DNG (Adobe), etc.

RAYON (accentuation) : permet de définir la largeur de la zone de transition (en pixels) sur laquelle l'augmentation du contraste sera effectuée. Le rayon doit être réglé de sorte que le liseré surlignant les contours, généré par l'accentuation, ne soit pas visible sur l'image finale.

REMAPPING : opération consistant à effectuer une cartographie du capteur éliminant les pixels morts lors du traitement de la photo par l'appareil. Ceux-ci sont remplacés par des valeurs issues de celles des pixels avoisinants.

RÉSOLUTION : nombre de points (pour l'impression) ou de pixels (pour l'affichage sur un support numérique) par unité de longueur. La résolution s'exprime souvent en dpi. Elle est le rapport entre la définition d'une image et la taille physique de celle-ci.

RETOUCHE : ensemble des opérations réalisées avec un logiciel de traitement d'images consistant à modifier certains aspects d'une photo numérique (ajout/suppression d'éléments, élimination des poussières, etc).

RVB (Rouge/Vert/Bleu) : format de codage des couleurs. Le Rouge, le Vert et le Bleu sont les trois couleurs primaires de la synthèse additive. L'addition de ces trois couleurs va permettre d'obtenir l'ensemble des couleurs du spectre. Les coordonnées sont souvent exprimées sur 8 bits (de 0 à 255, donc), pour plus de lisibilité. Par exemple 0/87/223 (R=0/V=87/B=223) est le bleu du bandeau "classique" des fenêtres Windows). Le noir est codé 0/0/0 et le blanc 255/255/255. Les trois coordonnées RVB d'un gris sont égales (128/128/128, par exemple).

SEUIL (accentuation) : permet de définir la valeur du contraste des transitions à partir de laquelle le renforcement de celles-ci doit être appliquée. Judicieusement configuré, il va permettre d'accentuer les détails sans faire monter de bruit dans les aplats.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Le Lexique des termes utilisés en photo numérique de Verso92
« Réponse #6 le: août 01, 2010, 23:42:43 »
LEXIQUE 6/6
SHANNON (théorème de) : la fréquence d'échantillonnage d'un système numérique doit être au minimum deux fois supérieure à la fréquence maximale à reproduire par le système. Sur un capteur d'APN, l'échantillonnage est "spatial" (densité de pixels). Cette densité doit être élevée devant la résolution de l'objectif sous peine de moirage (repliement du spectre). D'où la présence du filtre AA devant le capteur sur beaucoup d'appareils.

SLT (Single Lens Translucent) : appareil mono objectif se rapprochant du reflex numérique mono-objectif (DSLR), mais dont le miroir semi-transparent est fixe : le capteur peut recevoir en continu l'image délivrée par l'objectif. Le revêtement partiellement réfléchissant du miroir permet de renvoyer une partie de la lumière vers le capteur AF (détection de phase) et les capteurs d'exposition. La visée est électronique (EVF). Technologie pour l'instant l'apanage de Sony avec sa gamme Alpha à deux chiffres.

SNR (Signal to Noise Ratio) : Rapport signal/bruit en français. Rapport entre le signal et le bruit moyen, exprimé en dB.

sRVB : espace colorimétrique, présent sur tous les appareils photos, moins étendu que l'Adobe RVB. Cet espace est considéré comme le plus petit dénominateur commun à tous les périphériques (écrans, internet, etc).

SD (Secure Digital) : format de carte mémoire, standard actuel des APN compacts et des reflex "amateurs".

TEMPÉRATURE DE COULEUR : exprimée en degré Kelvin (K), elle définit la qualité de la lumière en fonction de la distribution spectrale de l'énergie lumineuse. Exemple : 5 500K pour la lumière du jour, 3 200K pour une ampoule incandescente. Se règle sur l'appareil par l'intermédiaire de la BdB.

TIF(F) : format de fichier image, non compressé (ou alors, sur option, d'une façon la plupart du temps non destructrice). Codage sur 8 ou 16 bits.

USB (Universal Serial Bus) : lien série standard de connexion des appareils numériques, à l'ordinateur par exemple. La version v3 est en train de faire son apparition sur les ordinateurs les plus récents.

VIBRANCE : fonctionnalité présente dans certains logiciels de traitement d'image, qui permet d'effectuer une saturation sélective qui commence par les couleurs froides, dans le but d'équilibrer l'ensemble, sans sur-saturer le tout.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 113 525
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Le Lexique des termes utilisés en photo numérique de Verso92
« Réponse #7 le: août 02, 2010, 21:47:17 »
Remarque : pour toute suggestion (ajout, modification, etc), c'est ici qu'il faut poster :
http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,91819.msg1564209.html#msg1564209

;-)