Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Ma collection Canon  (Lu 132581 fois)

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #800 le: août 21, 2018, 14:02:51 »
... et concernant un foyer, un opticien est bien placé!..  :D
Tu es en forme.

Sinon Optocien, un rapport professionnel ou un pseudo choisi pour chassimages?

Opticien

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 670
  • Sexe: Homme
  • optique-méca de précision spatial infrarouge etc
Re : Ma collection Canon
« Réponse #801 le: août 21, 2018, 14:15:17 »
c'est bien mon ancien métier (et vocation), l'optique et la mécanique de précision, métrologie géométrique (étalons, recherche en étalonnage), optique spatiale et analyses de fonctionnement (technicien d'essais, et un peu de dessin industriel instrumental.
mais j'ai peut-être plus de connaissances en finale en astronomie, astronautique - propulsion - aérodynamique, etc (en activités extrascolaire puis extraprofessionnel)

AlainNx

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 264
  • Sexe: Homme
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #802 le: août 21, 2018, 23:07:59 »
c'est bien mon ancien métier (et vocation), l'optique et la mécanique de précision, métrologie géométrique (étalons, recherche en étalonnage), optique spatiale et analyses de fonctionnement (technicien d'essais, et un peu de dessin industriel instrumental.
mais j'ai peut-être plus de connaissances en finale en astronomie, astronautique - propulsion - aérodynamique, etc (en activités extrascolaire puis extraprofessionnel)

 8) ;D

macinside

  • Très actif
  • *
  • Messages: 382
    • http://www.gauthiernicolas.fr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #803 le: septembre 17, 2018, 21:12:08 »
question aux spécialistes, j'ai récupéré un AE-1 Propre, la cellule réagit, j'ai pu l'armée, mais il ne déclenche pas avec le déclencheur, si on tapote sur le fameux Électroaimant : il déclenche, quelqu'un à une idée ?

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #804 le: septembre 18, 2018, 01:57:31 »

Col Hanzaplast

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 687
  • Sexe: Femme
  • ~~~{ Jurassic geek. }~~~ ~~~{ Vive le cobol ! }~~~
    • They reset passwords, we ride unicorns...
Re : Ma collection Canon
« Réponse #805 le: septembre 18, 2018, 11:34:36 »
Ce dépannage me rappelle celui de la sonde PMH (Point Mort Haut) de ma Renault Scenic. Au lieu de la démonter pour la nettoyer, je vais essayer le coup du scotch double-face ! La panne provient de poussières métalliques qui dispersent le flux magnétique dans tous les sens.
Sent from my Teletype 33 !

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #806 le: septembre 28, 2018, 00:38:55 »
Le Canon 55mm f/1.2 Aspherical se défend pas mal sur les 24mpix du Sony A7II.
Une série prise à f/1.2, f/1.4 et f/2. Ça nimbe beaucoup moins que l'équivalent Nikkor à f/1.2, dès f/1.4 je trouve que le résutat est plus que correcte. Bref, ce vieil objectif en a encore dans le ventre, trouvable entre 600 et 700 € sur ebay pour ceux qui ne l'ont pas acheté à l'époque de l'arrivé des Canon EF.

Canon 55mm f/1.2 aspherical by luis tappa, sur Flickr

Canon 55mm f/1.4 aspherical by luis tappa, sur Flickr

Canon 55mm f/2 aspherical by luis tappa, sur Flickr

Sur flickr elles sont dispo en 24mpix

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #807 le: septembre 29, 2018, 10:09:35 »
Le Canon 55mm f/1.2 Aspherical se défend pas mal sur les 24mpix du Sony A7II.
Une série prise à f/1.2, f/1.4 et f/2. Ça nimbe beaucoup moins que l'équivalent Nikkor à f/1.2, dès f/1.4 je trouve que le résutat est plus que correcte.

Chez Nikon l'équivalent c'est en fait le Noct-Nikkor 58/1,2.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #808 le: septembre 29, 2018, 12:14:56 »
Techniquement oui mais côté tarif...
Le Canon se trouve entre 500 et 800€ alors que le Noct c’est plutôt 3000-4000€, une paille!

Sur un mirrorless je privilégierai le Canon 55mm f/1.2 Aspherical au Nikon 50mm f/1.2.

A noter qu'il vaut mieux acheter le Canon avec le pare-soleil car il est assez rare et cher seul.
Mais on peut aussi trouver des PS en 58mm chez les Chinois ou monter celui du Sigma 105mm macro, le vieux non VR.
Avantage du Sigma, on peut lui mettre ensuite un bouchon diam. 77mm, au passage c'est la même chose avec le Nikon équipé du PS HS-12.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Ma collection Canon
« Réponse #809 le: septembre 29, 2018, 15:14:28 »
Déjà à l'époque le Nikkor valait le double du Canon.
Sa cote est surévaluée, son prix neuf était déjà difficile à justifier.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #810 le: septembre 29, 2018, 18:01:14 »
A l'époque dans la documentation, Canon disait être le premier à avoir "mécaniser" la production de lentilles asphériques.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #811 le: septembre 29, 2018, 18:24:43 »
A l'époque dans la documentation, Canon disait être le premier à avoir "mécaniser" la production de lentilles asphériques.

Je ne sais pas.
Le moulage des lentilles asphériques de précision en verre n'était pas encore au point.
A l'époque les lentilles étaient usinées sur une machine spéciale, à l'unité, ce qui revenait cher.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #812 le: septembre 29, 2018, 18:48:13 »
Oui, ils ne parlaient pas de moulage. Ils parlaient d’un contrôle laser. Faudrait que je retrouve c’etait dans le catalogue objectifs, celui d’avant la sortie des FDn.

Opticien

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 670
  • Sexe: Homme
  • optique-méca de précision spatial infrarouge etc
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #813 le: septembre 29, 2018, 23:08:54 »
A l'époque dans la documentation, Canon disait être le premier à avoir "mécaniser" la production de lentilles asphériques.
exact - fabrication en série de lentilles asphériques polies (ni synthétiques ou minéral moulées, ni hybrides)

Opticien

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 670
  • Sexe: Homme
  • optique-méca de précision spatial infrarouge etc
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #814 le: septembre 29, 2018, 23:11:44 »
Oui, ils ne parlaient pas de moulage. Ils parlaient d’un contrôle laser. Faudrait que je retrouve c’etait dans le catalogue objectifs, celui d’avant la sortie des FDn.
le contrôle est à mi chemin entre l'interférométrie et un comparateur classique (mécanique, pneumatique, capacitif, inductif): comparateur interférométrique

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 111 878
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Ma collection Canon
« Réponse #815 le: septembre 30, 2018, 10:19:33 »
Le Canon 55mm f/1.2 Aspherical se défend pas mal sur les 24mpix du Sony A7II.
Une série prise à f/1.2, f/1.4 et f/2. Ça nimbe beaucoup moins que l'équivalent Nikkor à f/1.2 [...]

Attention, Luis... l'équivalent du Nikkor f/1.2 50 Ais, c'est le f/1.2 50 FD.


L'équivalent du f/1.2 55L FD, c'est le Nikkor f/1.2 58 (Noct)... et là, sans surprise, tu constaterais que ça ne nimbe plus autant non plus !

;-)


Edit : oups, doublon !

(je me fais souvent avoir par le lien "nouveau", qui ne conduit pas aux "nouveaux" messages, mais à ceux que je n'ai pas lus...)

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 111 878
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Ma collection Canon
« Réponse #816 le: septembre 30, 2018, 10:26:30 »
Techniquement oui mais côté tarif...
Le Canon se trouve entre 500 et 800€ alors que le Noct c’est plutôt 3000-4000€, une paille!

Là, comme évoqué par seba précédemment, ce sont les "collectionneurs" qui entrent dans la danse, et qui font (artificiellement) monter les prix...


A l'époque (années 80), cependant, il y avait un rapport x2 sur le tarif des deux "50" asphériques : 6 000F pour le Canon, et 12 000F pour le Noct...

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #817 le: septembre 30, 2018, 13:17:10 »
Comme je l’ai dit si techniquement c’est vrai, pour l’acheteur d’aujourd’hui pour un prix similaire il a le choix entre le Canon à sphérique et le Nikon classique, pendant longtemps ça n’avait pas trop de sens cette comparaison puisque les montages du Canon sur les Nikon n’etait Pas possible

La donne a changé avec les ML.

A noter qu’ il y a aussi chez Canon un modèle qui atteint les tarifs du Noct Nikon cents le très rare 55mm f/1.2 AL. C’est le tout premier aspherique fabriqué avant l’appellation 55mm f/1.2 Aspherical, mais il n’y a pas de différence technique. Le prix 8x plus cher des AL est purement collection.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #818 le: octobre 06, 2018, 22:29:34 »
J'ai trouvé dans le catalogue objectif Canon de 1978, un paragraphe qui cite la mécanisation des éléments asphériques chez Canon mais rien de plus pour le moment sur le comment.



"Pendant longtemps, les surfaces asphériques ne pouvaient être réalisées mécaniquement. Aussi, Canon commença des recherches intensives pour trouver une solution et devenir à ce jour le seul fabricant optique proposant des objectifs à élément asphérique produits en grandes quantités : à des prix nettement plus bas que si les éléments avaient été faits à la main."

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Ma collection Canon
« Réponse #819 le: octobre 06, 2018, 23:46:02 »
On ne trouve pas beaucoup d'indications sur les techniques employées avant l'utilisation du moulage.

Opticien

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 670
  • Sexe: Homme
  • optique-méca de précision spatial infrarouge etc
Re : Ma collection Canon
« Réponse #820 le: octobre 09, 2018, 16:36:59 »
Ah bon? j'ai sous les yeux mon polycopié que nous distribuait un de nos professeurs de technologie optique d'atelier, à l'école d'optique, / le polissage de surfaces de lentilles (pour les miroirs de télescope, c'est #) paraboliques

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #821 le: octobre 10, 2018, 06:31:05 »
Ah bon? j'ai sous les yeux mon polycopié que nous distribuait un de nos professeurs de technologie optique d'atelier, à l'école d'optique, / le polissage de surfaces de lentilles (pour les miroirs de télescope, c'est #) paraboliques

Tu peux en publier des extraits ?

Opticien

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 670
  • Sexe: Homme
  • optique-méca de précision spatial infrarouge etc
Re : Ma collection Canon
« Réponse #822 le: octobre 10, 2018, 16:06:34 »
sans pouvoir faire un dessin, ce n'est pas très facile.
le principe en est le suivant (pour une surface parabolique):
un outil feutré (ou poissé, ou ciré éventuellement) ayant la forme parabolique est  animé -pendant que le verre est lui en rotation comme pour un polissage normal de lentille -d'un mvt de va et vient de part et d'autre de la méridienne, tout en restant vertical; ce mvt peut être obtenu par un étau limeur qui  pousse et tire alternativement un parallélogramme déformable (comme le mécanisme d'une balance de Roberval, qui tient le polissoir ayant approximativement la forme de l'équation parabolique; ce qui donne des résultats moyens, par l'application du principe de géométrie (l'outil poussé par le // ogramme monte verticalement jusqu'à la méridienne, puis redescend de l'autre côté du verre puis revient en arrière en remontant vers la méridienne et ainsi de suite tout en restant vertical) :
- une des propriétés du paraboloïde est: " L'intersection d'un paraboloïde et d'un plan // à l'axe de révolution du paraboloïde, est une parabole de même équation que la parabole méridienne " (celle qui est contenue dans le plan de symétrie) - donc toute la longueur de l'outil profilé demeure en contact avec la lentille durant tout le cycle de va et vient, il n'y a pas de décollage même partiel
ce genre de système a été utilisé pour des objos ou des oculaires; on ne peut pas flirter avec des précisions poussées. ça passe tout juste, et encore, pour de la 'grosse cavalerie', ex: optique photo, mais pas au-delà

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 847
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Ma collection Canon
« Réponse #823 le: octobre 10, 2018, 23:58:15 »
Je vois la chose, merci Opticien.

Allé un nouvel arrivant à la maison, un FDn 50mm f/3.5 macro, rapport 1/2 directe pour le 1 il faut monter la bague d'extension de 25mm.
Arrivée avec, c'est une FD mais je me demande si Canon à fait des bague FDn? Je ne retrouve pas mon catalogue FDn :(
Bon je vais demander à Google ;)

Ah oui, objectif trouvé en France, enchère ebay 99€ tous cis.

Canon FDn 50mm macro by luis tappa, sur Flickr

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 357
Re : Re : Ma collection Canon
« Réponse #824 le: octobre 11, 2018, 06:50:27 »
sans pouvoir faire un dessin, ce n'est pas très facile.
le principe en est le suivant (pour une surface parabolique):
un outil feutré (ou poissé, ou ciré éventuellement) ayant la forme parabolique est  animé -pendant que le verre est lui en rotation comme pour un polissage normal de lentille -d'un mvt de va et vient de part et d'autre de la méridienne, tout en restant vertical; ce mvt peut être obtenu par un étau limeur qui  pousse et tire alternativement un parallélogramme déformable (comme le mécanisme d'une balance de Roberval, qui tient le polissoir ayant approximativement la forme de l'équation parabolique; ce qui donne des résultats moyens, par l'application du principe de géométrie (l'outil poussé par le // ogramme monte verticalement jusqu'à la méridienne, puis redescend de l'autre côté du verre puis revient en arrière en remontant vers la méridienne et ainsi de suite tout en restant vertical) :
- une des propriétés du paraboloïde est: " L'intersection d'un paraboloïde et d'un plan // à l'axe de révolution du paraboloïde, est une parabole de même équation que la parabole méridienne " (celle qui est contenue dans le plan de symétrie) - donc toute la longueur de l'outil profilé demeure en contact avec la lentille durant tout le cycle de va et vient, il n'y a pas de décollage même partiel
ce genre de système a été utilisé pour des objos ou des oculaires; on ne peut pas flirter avec des précisions poussées. ça passe tout juste, et encore, pour de la 'grosse cavalerie', ex: optique photo, mais pas au-delà

Je pense que ce n'est pas du tout comme ça pour les objectifs photo.
Déjà parce que le profil n'est pas forcément parabolique.
Et ensuite les fabricants expliquent (succinctement) qu'ils utilisent des machines avec des meules diamantées.