Chassimages

Auteur Sujet: Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt  (Lu 1636 fois)

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #25 le: juin 15, 2018, 18:20:50 »
Bien parlé Castanea  :).
Entre les prétendus écolos qui en réalité ne défendent et ne représentent qu'eux-mêmes (je ne compte pas dans cette catégorie Heneauol, que je sens sincère) et leurs opposants (disons ça comme ça) qui en fin de compte ne connaissent rien à rien, et ont plus de points communs qu'ils ne le croient, on est mal barrés.
Mal barrés parce que ce sont les seuls à avoir de la visibilité. Ca craint un max, car la catastrophe annoncée s'accélère, il n'y qu'à voir la quasi absence de papillons cette année pour s'en convaincre.
Toutes ces palabres sont futiles, inutiles, contre productives.
Lire un gars qui se vante d'avoir en gros "maté" les moineaux de son entourage, franchement, quelle caricature de lui-même. Ce genre d'individu est très répandu et rejoint les rangs
de ceux qui ne croient pas au réchauffement climatique. Quand on discute avec eux, on comprend vite qu'il vaut mieux tourner les talons.
L'espoir ne viendra pas d'eux mais de ceux, encore trop rares, qui imaginent déjà et créent déjà dans leur coin un autre monde.

dioptre

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 955
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #26 le: juin 15, 2018, 18:46:08 »
méprise !

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #27 le: juin 15, 2018, 19:42:21 »
Oui, mais ce n'est pas un clivage entre écologie et économie, car l'économie bien comprise doit prendre en comptes les conséquences des évolutions de l'environnement, au moins à moyen terme.
C'est un clivage entre la prise de conscience de l'explosion incontrôlée de la population qui est la base de tout, et que le reste, ce qui est justement dénoncé,  mais qui n'en sont que les conséquences.
S'il n'y avait pas de marché, il n'y aurait pas d'huile de palme à l'échelle industrielle, pas déforestation, pas de milliards de tonnes de plastiques déversés partout. Et il y a un marché par qu'il y a une population qui achète car elle veut vivre, mais elle est maintenant trop nombreuse pour ce que la terre peut produire.
Si l'on ne s'attaque pas sérieusement à la surpopulation, le reste, tout le reste ne fera que retarder localement l'échéance.
Cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire, mais qu'il ne faut avoir aucune illusion sur le résultat. Et pendant ce temps là les affairistes continueront à utiliser le filon à grand renfort de subventions, tellement morales puisqu'écologiques, dont les primes au diésel sont l'exemple le plus facilement visible.
On interdit avec raison d'utiliser dans la culture des produits nocifs chez nous, mais on continue à importer des aliment cultivés avec ces mêmes produits à l'étranger. Nous marchons sur la tête. 
On veut interdire avec raison le glypho-machin mais on continue à importer ce qui a été cultivé avec pour concurrencer nos agriculteurs. Où est la logique?
Il faut tenter de polluer moins chez nous, mais que pouvons nous contre la pollution généralisé en Indes qui est une pollution au niveau mondial? Nous sommes bien trop petits. Et il y a tant de margoulins qui chassent uniquement la subvention.
Pour reprendre une vieille image, la digue craque et l'on nous vend des bottes comme solution ultime.
Un spécialiste m'expliquait que je ne sais plus quelle espèce de rongeur voit sa population croitre exponentiellement, puis disparaitre d'un coup, et le cycle recommence. L'étude aurait montré que lorsqu'ils deviennent trop nombreux, ils deviennent agressifs et finissent par claquer tous seuls de ce sentiment permanent d'agression. Il voyait un parallèle avec nos augmentations de population, nos invasions, nos guerre et nos massacres. Sauf que chez nous le sentiment d'agression ne fait pas mourir tout seul.

Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Bien parlé Castanea  :).
Entre les prétendus écolos qui en réalité ne défendent et ne représentent qu'eux-mêmes (je ne compte pas dans cette catégorie Heneauol, que je sens sincère) et leurs opposants (disons ça comme ça) qui en fin de compte ne connaissent rien à rien, et ont plus de points communs qu'ils ne le croient, on est mal barrés.
Mal barrés parce que ce sont les seuls à avoir de la visibilité. Ca craint un max, car la catastrophe annoncée s'accélère, il n'y qu'à voir la quasi absence de papillons cette année pour s'en convaincre.
Toutes ces palabres sont futiles, inutiles, contre productives.
Lire un gars qui se vante d'avoir en gros "maté" les moineaux de son entourage, franchement, quelle caricature de lui-même. Ce genre d'individu est très répandu et rejoint les rangs
de ceux qui ne croient pas au réchauffement climatique. Quand on discute avec eux, on comprend vite qu'il vaut mieux tourner les talons.
L'espoir ne viendra pas d'eux mais de ceux, encore trop rares, qui imaginent déjà et créent déjà dans leur coin un autre monde.
On ne crée rien dans son coin sauf de l'illusion, sans une solution globale qui est loin d'être en vue.
Technophile Père Siffleur

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #29 le: juin 15, 2018, 20:04:26 »
Les petits ruisseaux font les grandes rivières.
De tout temps, pour chaque invention, découverte, connaissance, progrès, on a un ou quelques individus, pas plus.
Vu il a

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #30 le: juin 15, 2018, 20:08:08 »
Vu il y a peu à la TV, des agriculteurs (tiens, justement) qui changent totalement (mais progressivement) leur approche du métier.
Les rendements selon leurs dires sont là, ils vivent bien, et sont heureux de ne plus détruire et polluer comme avant, quand ils ont commencé.
Ils font tâche d'huile. C'est encore trop lent, mais c'est déjà ça. Parce que si on attend que tout le monde adhère à un hypothétique projet,
encore une fois, on est mal barrés. Vive les fous qui tentent.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #31 le: juin 15, 2018, 21:05:12 »
tu sais, si les agriculteurs arrivaient à vivre décemment de leur métier, ils seraient bien contents.
Tous ne sont pas de gros céréaliers ou betteraviers subventionnés.
Technophile Père Siffleur

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 491
    • Patrick Aubé Photographie
tu sais, si les agriculteurs arrivaient à vivre décemment de leur métier, ils seraient bien contents.
Tous ne sont pas de gros céréaliers ou betteraviers subventionnés.

Tu ne te renseignes pas assez. Il y en a qui y arrivent, et le meilleur de l'histoire, ce sont ceux qui se détournent de l'agriculture intensive et de tout ce qu'elle comporte de malsain. Sans être un forcené du bio, il existe une agriculture dite raisonnée, qui fonctionne plutôt bien, et qui est pleine de qualité (j'en connais 2 ou trois) et honnêtement, ils ne sont pas malheureux et vivent plutôt bien de leur métier, même si parfois découragés, ils sont, par les coups durs que peut provoquer une météo déglinguée et des bestioles d’importation plus ou moins asiatique.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 204
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #33 le: juin 15, 2018, 22:58:11 »
Pour prolonger Katana et kristoff...Kochka, c'est justement en les écoutant un peu que tu trouveras une partie de la réponse. Il te disent que les petits ruisseaux...Agir à titre individuel : la goutte d'eau ;  agir à l'échelle d'un groupe : la rivière, agir à l'échelle d'une région : le fleuve...

Évidemment que si tu regardes le monde entier en attendant un mouvement mondial, que ce mouvement vise l'économie, l'environnement ou la démographie tu ne peux que désespérer. C'est toujours comme ça quand on regarde de trop loin. A part un cataclysme ça ne bougera pas à cette échelle. Si tu regardes une fourmilière t'as l'impression d'un vaste bordel grouillant. De plus près on comprend mieux l’ordre des choses.
Regarde et observe encore, la croissance du bio à petite échelle par des agriculteurs qui "mutent" eux mêmes vers ce mode de production. Regarde l'industrie qui commence à vouloir le produire en masse. Regarde les chiffres des grandes surfaces traditionnelles qui se font tailler des croupières par des petites surfaces du bio. Regarde les médias pour qui la thématique environnement est sortie de l'anecdotique. A chaque nouvel orage qui dégringole, une conscience s'éveille.

Alors il faut vraiment, mais vraiment, cesser les affrontements écolos vs le reste du monde. L'environnement est un formidable prétexte d'union et nous autres Français en avons terriblement besoin, après bien des mandatures gagnées sur nos divisions.
Le défi est vraiment de démontrer qu'écologie et économie peuvent être conciliées, elles le doivent même car les gens ont encore plus peur de la pauvreté que des tempêtes.
Salut l'Artiste !

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #34 le: juin 16, 2018, 11:52:34 »
Encore des paroles justes Castanea.
Un petit producteur vit TRES bien à deux pas de chez moi.
On ne parle même pas de bio mais d'agriculture raisonnée.
La redécouverte par certains qui osent se lancer que la nature est bien faite les surprend eux mêmes.
Ils ne sont plus prisonniers d'un système, ne paient plus des produits qui les tuent à petit feu et dégagent des économies énormes
qui leur permettent de s'y retrouver.
Tout part de là, la prise de conscience, puis oser.
Des gens comme Pierre Rabhi ont depuis longtemps démontré que ça marche.
Le "système" implacable mis en place par les puissants depuis des décennies conditionne les gens à croire qu'on ne peut rien faire.
C'est faux.
Encore faut-il le savoir et le vouloir. Et ces visionnaires, il faut les soutenir, en achetant chez eux Voilà un exemple qui permet d'avancer.
Tout est comme ça. C'est nous, citoyens, qui pouvons botter les fesses. On a que trop peu conscience du pouvoir dont on dispose.
Cessons d'être manipulés tels des pantins. Cessons de tout le temps regarder les mêmes chaînes de TV, de nous ruer sur le dernier portable
sorti, et j'en passe.
Tout est lié. Celui qui réussit en premier fait des émules. C'est l'unique moyen. Chacun a son petit lot, sa petite sphère d'influence à
utiliser, je n'attends personnellement pas que le monde change. Ca, c'est de la fumisterie. Et "en société", à mon petit niveau (tout petit), à
force d'arguments, je réussis à convaincre des personnes à penser autrement. Puis à agir autement.
C'est maintenant ou jamais.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 437
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #35 le: juin 16, 2018, 11:58:18 »
S'il n'y avait pas eu cette vidéo que tout le monde avait déjà vu, il n'y aurait pas eu de fil sur le sujet.
Pas de vidéo, pas de scandale ?

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #36 le: juin 16, 2018, 12:10:40 »
C'est tous les jours le scandale.
Certaines images sont "juste" une piqûre de rappel.
On peut ouvrir un fil (sans vidéo) sur la disparition des papillons par ex.
Ou les plastiques dans les océans.
Ou la gestion actuelle des forêts.
Ou la disparition des zones humides.
Ou celle des prairies de fauche.
Ou...Etc.
Mais ça ferait doublon non ?

Qdebouteille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 887
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #37 le: juin 16, 2018, 12:18:37 »
la malbouffe ou bouffe de merde (comme disait JJPC) a de beaux jours devant elle.
quand un président d'une chaîne de supermarchés, part avec un jackpot, nous savons où finit l'argent des sans dent.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 437
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #38 le: juin 16, 2018, 12:27:52 »
Oui, on pourrait ouvrir un fil sur les malformations végétales, comme nous venons d'en constater dans le potager, pourtant 100% bio.
Qui faut il blâmer, l'artisan qui a repeint le mur de clôture ou le grainetier qui a peut-être importé des graines irradiés depuis l’Ukraine ?
Tenez, voici la preuve avec photo à l'appui :

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #39 le: juin 16, 2018, 12:46:11 »
Je regarde l'ensemble et je vois, effectivement de petits ruisseaux, face au tsunami des naissances depuis un siècle, aux milliards de personnes qui ont péniblement accès à une économie de survie, et qui voudraient vivre ne serait-ce que décemment. C'est ce tsunami de bouches affamées et d'ouvriers pas cher qui alimente la demande et fournit les moyens de production, de destruction et de pollution concomitantes que nous déplorons tous.
On peut toujours souhaiter manger mieux, polluer moins, faire à titre personnel des effort, mais pour citer Marguerite Duras, c'est barrage contre le pacifique.
Nous essayons de vivre en polluant moins, c'est bien, mais de grâce ne laissons pas détourner notre attention par les vendeurs de salades qui savent si bien profiter de la situation et mettre une belle étiquette sur leur intérêts pour faire du fric sur notre crédulité.
Si l'on apprend aujourd'hui, au bon peuple horrifié, que l'on va mettre de l'huile de palme dans le carburant qu'il est de toutes façons obligé d'acheter, ce n'est pas par une subite prise de conscience, mais parce que cela menace une filière agricole nationale et une industrie de transformation. La nouvelle raffinerie de Total n'est pas tombée du ciel toute finie hier soir : Le projet a été monté, présenté, puis validé par nos instances décisionnaires. On ne touche pas à une processus industriel de cette taille, surtout concernant le carburant, sans se couvrir politiquement. Il a fallu mettre au point une technique, puis avoir le feu vert de principe, et enfin les autorisations.
Hulot ne pouvait rien faire d'autre maintenant, c'était trop tard
Alors les lanceurs d'alerte du genre Je-tape-sur-Hulot ou Je-boycote-Total feraient bien de se demander qui a validé cette bêtise, il y a plusieurs années et pourquoi met-on des produits agricole dans l'essence depuis des années avec une belle étiquette verte, sans que personne ne s'en émeuve? Et pourquoi n'ont-ils rien dit depuis tout ce temps? Nullité? Complicité? Les deux?
A la limite je comprendrais que l'on se débarrasse de surplus agricole nationaux en attendant une reconversion des cultures, mais importer de l'huile de palme!!! Et déboiser pour cela !!!
Tant qu'il n'y aura pas de prise de conscience et une politique de stabilisation de la population en attendant sa réduction, il n'y aura aucun espoir sérieux.
En attendant les matadors de service agitent de temps en temps un nouvelle cape rouge pour nous amener à foncer dans le vide et détourner notre attention: Hulot démission! L'orang outang plus ou moins fake, mais si conforme à notre anthropomorphisme, est là pour nous distraire! Comme si cela ne durait pas tranquillement depuis des années?
Et pendant ce temps là depuis 50 ans on continue à déboiser l'Amazonie dans le silence habituel, on fourre de l'huile de palme partout, et maintenant on la brûle. Dame, il y a une demande mondiale.
Technophile Père Siffleur

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 034
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #40 le: juin 16, 2018, 16:49:34 »
Euh Arnaud...Ca a toujours existé des malformations comme ça.
Je ne pense pas qu'il y ait un lien avec une pollution quelconque.
C'est certain que cela ne se vendrait pas de nos jours car l'heure est au hyper calibré.
Pour le reste...Aucune preuve ne me semble faite de quoi que ce soit.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #41 le: juin 16, 2018, 18:26:07 »
Tu ne vois pas qu'il se fiche de toi?
 J'ai des photos de baobab jumeaux, et ils ont quelques centaines d'années.
Technophile Père Siffleur

PLG

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 083
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #42 le: juin 16, 2018, 20:29:31 »
"A la limite je comprendrais que l'on se débarrasse de surplus agricole nationaux". J'ai découvert récemment que le recyclage des résidus agricoles était déjà experimenté en 1860 en France : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferme_de_la_Briche (même si c'était le,début de l'agriculture industrielle)
Pour ce qui est de consommer "local" et éviter la déforestation, il suffirait de ne plus faucher les talus et bords de routes et récupérer les fougères pour se torcher (les citadins utiliseraient les publicités et les rapporteraient en magasin).
(Le PQ fabriqué en France est fait à partir de bois importés du Brésil, qui arrive à Nantes, est chargé sur des camions, transformé, à nouveau transporté vers les bases logistiques, puis vers les magasins et enfin vers la station d'épuration)

--Eric--

  • Très actif
  • *
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #43 le: juin 16, 2018, 20:36:36 »
On aime le hs sur ce forum hein !  ;D :P

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 284
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #44 le: juin 17, 2018, 11:49:34 »
 [at]  kochka: au vu de ces vidéos mon coeur n'est pas trop au jeu de mots mais votre expertise balistique (tout comme celle des journalistes francophone) à du plomb dans l'aile https://www.mirror.co.uk/news/world-news/orangutan-who-shot-sore-100-9354973
autre cas: https://uk.reuters.com/article/uk-indonesia-orangutans/endangered-orangutan-shot-before-being-decapitated-in-indonesia-idUKKBN1F90DT. pour vous aider à reconnaître "la forme bien différente et qu'on ne peut confondre" je vous envoie également ce lien https://news.mongabay.com/2018/02/orangutan-shot-130-times-in-indonesia-in-second-killing-reported-this-year/ . mais sans doute  en parlant de fake, vous ne souhaitez pas ouvrir les yeux sur le délicat sujet de la souffrance animale et ici, souffrance, manifestement il y a eu beaucoup...  >:(
en plus de l'anéantissement de leur monde, ces pauvres bêtes ont subi un vrai martyr de la part de personnes pleinement conscientes de leurs actes. Pas besoin de rajouter du négationnisme à cette histoire suffisemment déshonorante pour l'humanité.

petit HS  [at]  castanea (j'ai un oeuf à peller avec lui, les autres peuvent zapper celà ne les concerne pas) : sur le fond, je vous rejoint parfois, mais je n'arrive pas a me faire à votre ton de maître d'école, ici on n'est pas en classe, en face de son "petit chef" au boulot, ou devant un juge tout puissant. tout le monde est sur le même pied d'égalité. c'est le principe du web et des forum.
je persiste à croire que quand vous vous exprimez ici, vous vous posez en  "dieu" qui seul connait la solution et est le seul à oeuvrer pour sauver le monde et quand d'autres s'expriment, ils le font selon vous uniquement pour s'amuser ou pour se faire mousser (j'espère ne pas finir, comble du narcissisme, sur un fil privé entouré de yesman triés sur le volet).
même dieu peut être dans l'erreur et les simples mortels peuvent aussi (bénévolement) faire des petits gestes pour dame nature... je n'avais pas relevé car j'en avais un peu ma claque, mais puisque vous ne vous gênez pas: sur le fil lynx vous étiez tout fier d'avoir persuadé  un (seulement?) chasseur d'arrêter (c'est ce qu'il prétend) le déterrage du renard mais pas du blaireau :( (espèce protégée ici) et continuait à braconner les buses (si j'ai bien compris). maître goupil  peut maintenant sortir en toute confiance et vous garantissez que quand il sera en ligne de mire au fond du bois ce gentil chasseur ne tirera pas, même si légalement il a le droit le faire ? que feront ses copains?  perso, j'ai plus confiance en la parole de Donald Trump ou du repenti sincère du mollah Omar... et si c'était le fait de vouloir changer ceux qui ne voudront jamais changer qui est dans l'erreur????
je remarque que même après la parole divine, les 350000 tonnes d'huile de palme continuent d'être importés...
oui une certaine économie (que j'appellerais "raisonnée") est conciliable avec l'écologie. le recyclage, le bio, les circuits courts, ce n'est pas de l'économie? merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas pensé.
et oui la morale de la pièce m'importe. un fin diplomate n'est pas aussi sec et ne juge pas les gens sans rien savoir d'eux  (je vous rassure, vous m'agacez autant que je dois vous agacer). oui, Je suis trop direct pour devenir un jour un bon négociateur, j'ai le mérite de m'en rendre compte...
Même kochka qui a des opinions totalement opposées aux miennes n'est jamais aussi  hautain.
Tant mieux si je me trompe !

pour revenir au fil: l'écologie est malheureusement une préoccupation de gens riches et assez récente dans l'histoire. le seul réel pouvoir que nous avons d'influencer ce qui se passe à l'autre bout de la terre, c'est d'acheter ou ne pas acheter. à domicile et au niveau local, c'est un peu plus plus efficace (assos/réseaux/mobilisation citoyenne/etc.)
les hommes, les anges, les v..

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 204
Re : Un orang-outan défie les bulldozers qui détruisent sa forêt
« Réponse #45 le: juin 17, 2018, 12:38:40 »
Je répond au "petit" HS mais hors de question d'entamer un long mano à mano, tel que ceux, nombreux, qui vous font régulièrement chercher Kochka au point que vous devriez plutôt converser par mail que par forum.
Là par exemple vous cherchez, encore, à l'accrocher avec trois liens. Fake ou pas fake telle est la question fondamentale. Quelle est la suite ? Tous ceux qui fréquente la rubrique la connaisse : des dizaines de page Heneauol vs Kochka. Cette rubrique du forum a été le théâtre d'un nombre considérable de discussions quasiment dédiées à vos bastons bilatérales.
Alors désolé de ne pas me contenter du rôle de spectateur de vos joutes et de vous agacer en les perturbant.
Mon ton professoral, si tel est votre ressenti c'est que vous devez avoir raison. Mais je ne vais pas distiller les "peut-être", les "AMHA" les  ::) ::) ou les ??? juste pour que mon expression froisse pas votre ego et la place que vous entendez tenir. Ce qui vous gène c'est que vous avez l'impression que je vous la pique !
Oui je crois que la place que vous prenez dans le sujet est  plus importante pour vous que le sujet lui même. Et oui ça m'agace, parce que les luttes d'ego prennent la place du fond sur le sujet environnement comme bien d'autres ici et ailleurs.
Si on règle les divisions entre les camps, les camps disparaissent et le conflit trouve sa solution. Mais c'est terriblement emmerdant pour ceux qui existent parce que le conflit existe. En fait vous auriez plus bien plus de satisfaction à voir en face de vous un type de la FDSEA ou un représentant des chasseurs. Là oui vous auriez enfin matière à vous épanouir.
Je vous foutrai désormais une paix royale, au moins un temps. Épanouissez vous, sur le dos des orang outans, des loups ou de ce qui vous plaira, les prétextes sont hélas trop nombreux.
Et foutez la paix à mes renards !
 
 
   
Salut l'Artiste !

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 437
  • Sexe: Homme
"A la limite je comprendrais que l'on se débarrasse de surplus agricole nationaux". J'ai découvert récemment que le recyclage des résidus agricoles était déjà experimenté en 1860 en France : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferme_de_la_Briche (même si c'était le,début de l'agriculture industrielle)
Pour ce qui est de consommer "local" et éviter la déforestation, il suffirait de ne plus faucher les talus et bords de routes et récupérer les fougères pour se torcher (les citadins utiliseraient les publicités et les rapporteraient en magasin).
(Le PQ fabriqué en France est fait à partir de bois importés du Brésil, qui arrive à Nantes, est chargé sur des camions, transformé, à nouveau transporté vers les bases logistiques, puis vers les magasins et enfin vers la station d'épuration)

Nous sommes tous des gaspilleurs de PQ, on pourrait peut-être utiliser les deux faces  ;)

dioptre

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 955
Nous sommes tous des gaspilleurs de PQ, on pourrait peut-être utiliser les deux faces  ;)
Ou faire des PQ à une seule face ?

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 437
  • Sexe: Homme
Ou faire des PQ à une seule face ?

Recto Verso auto, comme avec une imprimante ?

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 642
  • Sexe: Homme
Je répond au "petit" HS mais hors de question d'entamer un long mano à mano, tel que ceux, nombreux, qui vous font régulièrement chercher Kochka au point que vous devriez plutôt converser par mail que par forum.
Là par exemple vous cherchez, encore, à l'accrocher avec trois liens. Fake ou pas fake telle est la question fondamentale. Quelle est la suite ? Tous ceux qui fréquente la rubrique la connaisse : des dizaines de page Heneauol vs Kochka. Cette rubrique du forum a été le théâtre d'un nombre considérable de discussions quasiment dédiées à vos bastons bilatérales.
Alors désolé de ne pas me contenter du rôle de spectateur de vos joutes et de vous agacer en les perturbant.
Mon ton professoral, si tel est votre ressenti c'est que vous devez avoir raison. Mais je ne vais pas distiller les "peut-être", les "AMHA" les  ::) ::) ou les ??? juste pour que mon expression froisse pas votre ego et la place que vous entendez tenir. Ce qui vous gène c'est que vous avez l'impression que je vous la pique !
Oui je crois que la place que vous prenez dans le sujet est  plus importante pour vous que le sujet lui même. Et oui ça m'agace, parce que les luttes d'ego prennent la place du fond sur le sujet environnement comme bien d'autres ici et ailleurs.
Si on règle les divisions entre les camps, les camps disparaissent et le conflit trouve sa solution. Mais c'est terriblement emmerdant pour ceux qui existent parce que le conflit existe. En fait vous auriez plus bien plus de satisfaction à voir en face de vous un type de la FDSEA ou un représentant des chasseurs. Là oui vous auriez enfin matière à vous épanouir.
Je vous foutrai désormais une paix royale, au moins un temps. Épanouissez vous, sur le dos des orang outans, des loups ou de ce qui vous plaira, les prétextes sont hélas trop nombreux.
Et foutez la paix à mes renards !
 
 
 

Sur le ton, je serai mauvais juge. Mais qu'en est-il du fond, parce finalement l'importance n'est-elle pas là?
Aucune envie de piquer la place de quiconque, d'autant que j'apprécie ce que tu dit et ton approche posée.
Ce qui me désole, chez d'autres, c'est cette permanente position moralisatrice face aux "méchants" de toutes sortes, et surtout cette tendance à ne regarder que le bout de son nez, et à s'arrêter au premier point rencontré sans chercher à dérouler la ficelle des enchainement successifs et à remonter au bout pour essayer de comprendre, d'abord comment, et ensuite pourquoi nous en sommes arrivés là.
Je crois à leur sincérité autant qu'à leur naïveté.
130 plomb de carabine à air me paraissent beaucoup trop. L'animal le plus obtus finirait par comprendre que ce coin est devenu  malsain.
13?  Pourquoi pas?
Mais pourquoi? Par pure méchanceté? C'est possible. Mais aussi pour éloigner une bestiole qui venait manger les fruits du jardin? La question mérite d'être posée, non?
Et alors pourquoi plomber un singe qui mange les fruits du jardin, comme d'autres tuent des hyppos qui viennent manger leurs salades, ou les lions qui finissent par manger leur bétail, ou plus? On en arrive à l'empiètement de l'homme sur la nature et on s'éloigne des vilains pas beaux, si commodes à mettre au pilori de son imaginaire.
C'est cette analyse que j'aimerai partager, plutôt que de les voir continuer à s'auto-conforter dans une position de victime de la vilaine société et de vilains individus.
Si l'on veut que les choses s'améliorent tant soit peu, il est nécessaire d'aller au delà du premier regard, et d'essayer d'en comprendre la complexité, sinon, sans jeu de mot moi aussi, on se trompe de cible.
Technophile Père Siffleur