Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Connaissez-vous les microdots (en FR : micropoints) et l'appareil MK-VR?  (Lu 1009 fois)

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Bonjour,

J'ai découvert cela récemment, et je voulais vous en faire part, car c'est fascinant.
Ca a été inventé pendant la seconde guerre mondiale, puis repris par les espions des deux camps durant la guerre froide.

Le truc consiste à faire passer des infos au nez et à la barbe de l'ennemi.
Pour cela, a été mis au point un appareil photo d'une taille minuscule, capable de produire des négatifs tellement petits qu'une feuille A4 fait environ 0,8 mm de haut sur le négatif. Une fois l'image développée, James Bond utilisait une sorte d'aiguille de seringue en guise d'emporte-pièce, pour découper un cercle dans ce négatif, d'un diamètre de 1 mm.

Le coup de génie réside dans le mode opératoire suivant : ce minuscule cerle était planqué au beau milieu d'une page de courrier, à la place d'un signe de ponctuation (point sur les i ou point virgule, etc.)

Le récepteur du courrier devait ensuite utiliser un microscope pour déchiffer le contenu du minuscule négatif. Le contenu pouvait être de surcroît chiffré. Il valait mieux, d'ailleurs, car l'astuce pouvait être facilement décelée : le négatif était brillant et se repérait par un examen de la page en lumière rasante.

Si vous êtes bédéphile, vous vous souvenez peut-être de l'album de la série Blake et Mortimer, "SOS Météores", qui en fait mention (sou l'appellation "micropoint de Zapp". Mais Walter Zapp n'est pas en réalité l'inventeur du procédé).

Voici ci-dessous l'appareil MK-VR, fabriqué par les US jusque assez récemment. C'est le plus abouti et performant de tous. Le cercle image fait 2,5 mm et peut faire 11 images. On découpe à l'emporte-pièce un cerle encore plus petit qui contient l'image du document. Pas d'obturateur ni de diaph. Juste un capot.
L'appareil est aimanté, et est donc conçu pour se plaquer sur toute surface métallique en guise de trépied! Les temps de pose sont de plusieurs secondes.

Pour l'anecdote, un site US vend quelques exemplaires du MK-VR neufs. Mais pour la modique somme d'environ 12 000 Euros...
Ci-dessous le lien vers le site en question très complet :
https://www.mk-vr.com

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Ci-dessous une image reprise du site en question. La résolution de cet appareil est proprement incroyable.
Apparemment, d'après les auteurs du site, un film du commerce convient déjà (le plus lent possible), ce qui tend à penser que c'est l'optique qui avant tout permet l'exploit.

Je vous invite à parcourir le site pour plus de détails.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Ce truc pose quand même plein de questions : comment cadrer et exposer avec précision (dans les conditions du terrain)? A mon avis, le seul salut est l'emploi du flash, pas vraiment discret. Mais ça permet une exposition stable, et évite le flou de bougé. Vu la faible sensibilité ISO du film, il suffit d'ouvrir le capot, de déclencher le flash à la main, et c'est gagné.
Pas de mise au point, la PDC, vue la très courte focale, est énorme.
Le choix du film est aussi crucial. Il devait sans doute exister des émulsions spéciales.

Pour l'anecdote, je me suis amusé à observer des négatifs de ma collection, à la binoculaire (grossi X40). J'ai des négas sortis du fameux film Kodak Technical Pan 25 ISO, qui était le film le plus fin disponible sur le marché à la grande époque d'avant le numérique. Ce film, ultra fin, permet des agrandissement géants sans grain.

Et de fait, effectivement, au microscope, les 100 ISO classiques sont hors jeu comparés au Technical Pan.

Mais 1 mm... c'est VRAIMENT petit! Et même une image faite au 50mm à F8 (noté excellent aux test CI à ce diaph), sur pied au Technical Pan, semble incapable d'avoir la résolution suffisante pour enregistrer une page de texte dans un format aussi petit : le couple film-objectif n'est pas assez performant. Ou bien c'est seulement l'objectif, et le film en a encore en réserve. Je me dis donc que l'optique du MK-VR est absolument hors norme en terme de résolution. C'est assez incroyable.

Qu'en pensez-vous?

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 23 928
    • Quelques petites galeries...
Belle invention en effet!
À 1mm on est encore bien plus petit qu'un capteur de téléphone (un 1/3" fait 17mm² d'après https://www.ephotozine.com/article/complete-guide-to-image-sensor-pixel-size-29652 ), ce qui permet de remarquer que la résolution d'une optique doit plutôt s'apprécier en fonction du format couvert (paires de lignes par largeur ou longueur d'image) plutôt que dans l'absolu (paires de lignes par unité de longueur).

Je n'aurais pas pensé qu'un "simple" TechnicalPan ait un grain assez fin pour ça, il est donné dans la fiche technique pour des microfilms aux rapports d'agrandissements jusque 20x alors que là on est plutôt vers 400x (297/0.8)!

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Voir aussi les microphotographies de René Dargron.
Il utilisait des émulsions très fines (collodion ou albumine).
Les photos étaient collées sur un stanhope (loupe) ce qui permettait de les regarder sans instrument.
Ici, une idée de la résolution comparée aux pixels d'un Nikon D200.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Citer
e n'aurais pas pensé qu'un "simple" TechnicalPan ait un grain assez fin pour ça

En fait, je n'en sais rien, le site dont je parle ne donne pas d'infos précises là-dessus (il y a une section qui en parle, mais est réservée à ceux qui leur ont acheté un MK-VR... à 12 000 Euros...). Il disent quand même qu'un film de 80 ISO peut suffire, mais j'en doute. C'est assez pour reconnaître le sujet, mais je doute que ça suffise pour lire un texte.

Mais en fait, il faut aussi s'entendre sur le type de texte dont il s'agit. L'exemple que j'ai montré est un texte écrit spécialement en gros caractères. S'il fallait reproduire une page manuscrite ou tapée à la machine, ce serait bien plus difficile. Si bien que je pense que cet appareil ne servait pas à shooter les documents secrets dans le bureau du directeur de l'usine de bombes atomiques, mais à envoyer des rapports écrits spécialement.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 357
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Je pense que l’on devrait utiliser du film genre Rollei ATP qui si on ne veut sortir qu’une image au trait (texte ou dessins N&B) , donne 900 paires de lignes au mm au contraste 1/1000.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Voir aussi les microphotographies de René Dargron.
Il utilisait des émulsions très fines (collodion ou albumine).
Les photos étaient collées sur un stanhope (loupe) ce qui permettait de les regarder sans instrument.
Ici, une idée de la résolution comparée aux pixels d'un Nikon D200.

Pour donner une idée de la taille des photos.
12 monuments sur 0,8x1,2mm.

Jean-Claude

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 704
  • Sexe: Homme
  • Multiformats - Multimarques
Ce truc pose quand même plein de questions : comment cadrer et exposer avec précision (dans les conditions du terrain)? A mon avis, le seul salut est l'emploi du flash, pas vraiment discret. Mais ça permet une exposition stable, et évite le flou de bougé. Vu la faible sensibilité ISO du film, il suffit d'ouvrir le capot, de déclencher le flash à la main, et c'est gagné.
Pas de mise au point, la PDC, vue la très courte focale, est énorme.
Le choix du film est aussi crucial. Il devait sans doute exister des émulsions spéciales.

Pour l'anecdote, je me suis amusé à observer des négatifs de ma collection, à la binoculaire (grossi X40). J'ai des négas sortis du fameux film Kodak Technical Pan 25 ISO, qui était le film le plus fin disponible sur le marché à la grande époque d'avant le numérique. Ce film, ultra fin, permet des agrandissement géants sans grain.

Et de fait, effectivement, au microscope, les 100 ISO classiques sont hors jeu comparés au Technical Pan.

Mais 1 mm... c'est VRAIMENT petit! Et même une image faite au 50mm à F8 (noté excellent aux test CI à ce diaph), sur pied au Technical Pan, semble incapable d'avoir la résolution suffisante pour enregistrer une page de texte dans un format aussi petit : le couple film-objectif n'est pas assez performant. Ou bien c'est seulement l'objectif, et le film en a encore en réserve. Je me dis donc que l'optique du MK-VR est absolument hors norme en terme de résolution. C'est assez incroyable.

Qu'en pensez-vous?
Il n'y a pas si longtemps que celà, tous les documents importants des entreprises étaient microfilmés avec une densité incroyable.
Quand on allait acheter une pièce de voiture ou de machine à laver chez le concessionnaire, tout le catalogue de pièces était sur des microfiches regardées sur un projecteur optique posé sur le comptoir.
La solution la plus évoluée était des microfiches de films incorporées dans des cartes perforées IBM, les perforations codaient les métadonnées des fiches nécessaires au tri automatique.
Les films pour documents étaient de type graphique à haut contraste avec une résolution très largement supérieure au films demi-teintes utilisés en photographie classique, les objectifs de type microscope étaient eux aussi optimisés sur la résolution extrême de tout petits cercles d'images, rien à voir avec un 50mm 24x36.

Un film comme le Technical Pan est à la base un film graphique encore bien plus performant que son utilisation photgraphique dégradée en demi teintes.

Pweeny

  • Très actif
  • *
  • Messages: 211
Adox, avec son film CMS20 développé dans son révélateur spécial Adotech II (20 ISO), revendique 800 pl/mm. Pour l'avoir essayé, je puis affirmer que le grain est absolument invisible. Je ne possède malheureusement pas les équipements nécessaires pour confirmer ou infirmer une telle finesse.

http://www.adox.de/Photo/adox-films-2/cms-20-ii-adotech-ii/

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Citer
Pour donner une idée de la taille des photos.
12 monuments sur 0,8x1,2mm.
Et il reste encore de la place dans l'image pour en mettre encore deux fois plus!
Il paraît que René Dagron (l'inventeur du microfilm) avait présenté une image de ce genre qui faisait rentrer 400 portraits sur la même surface!

Citer
Les films pour documents étaient de type graphique à haut contraste avec une résolution très largement supérieure au films demi-teintes utilisés en photographie classique, les objectifs de type microscope étaient eux aussi optimisés sur la résolution extrême de tout petits cercles d'images, rien à voir avec un 50mm 24x36.

Oui, tout-à-fait. Je ne doute pas un instant qu'un 50 mm classique pour 24X36 n'est pas adapté à ce genre d'exercice. C'est comme utiliser un objectif de chambre 30X40 cm pour faire du 24X36!

C'est assez impressionnant de voir de quoi est capable l'argentique en terme de résolution, surtout quand on pense que ces micro images existent depuis un siècle!

Mais je m'étonne quand même... on doit finir par atteindre les limites physiques des optiques et des films au bout d'un moment!

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Connaissez-vous les microdots (en FR : micropoints) et l'appareil MK-VR?
« Réponse #11 le: mars 06, 2019, 09:17:58 »
C'est assez impressionnant de voir de quoi est capable l'argentique en terme de résolution, surtout quand on pense que ces micro images existent depuis un siècle!

Mais je m'étonne quand même... on doit finir par atteindre les limites physiques des optiques et des films au bout d'un moment!

Les émulsions au collodion, à l'albumine, sont bien plus fines que les émulsions à la gélatine (pas de maturation et développement physique).
On peut atteindre 10000 lignes/mm.
Certaines émulsions à la gélatine pour l'holographie ou la photographie en couleurs interférentielles sont tout de même capable de résoudre plusieurs milliers de lignes par millimètre.
Sinon les colloïdes (par exemple gomme bichromatée) sont encore bien plus résolvants.
Les procédés diazographiques également.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
C'est fou. Pourquoi alors ne pas avoir fait perdurer ces procédés?

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Connaissez-vous les microdots (en FR : micropoints) et l'appareil MK-VR?
« Réponse #13 le: mars 06, 2019, 10:15:32 »
C'est fou. Pourquoi alors ne pas avoir fait perdurer ces procédés?

Ils existent toujours, certains les utilisent, il y a tout ce qu'il faut comme produits pour ça.
Le collodion pas mal, mais il n'est pas exploité pour sa résolution.
Pour la photographie en couleurs interférentielles, les expérimentateurs se comptent sur les doigts d'une main dans le monde.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Citer
Ils existent toujours, certains les utilisent, il y a tout ce qu'il faut comme produits pour ça.

Je sais bien, j'ai des copains qui en font. Mais ça reste des procédés anciens.
Ce que je voulais dire : pourquoi les industriels n'ont pas repris le procédé en l'améliorant?
Mais je pense qu'il y avait des impasses techniques qui ont forcé à employer les voies que l'on connait.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Gélatino-bromure d'argent : pratique, préparé à l'avance, sensibilité incomparable.
Ces avantages ont balayé les autres procédés dès son apparition.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 055
  • Sexe: Homme
Dans mes archives j'ai gardé ce souvenir d'une visite chez des spécialistes aux USA, une bible sur une surface environ 127.
Ici l'image :

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Citer
Gélatino-bromure d'argent : pratique, préparé à l'avance, sensibilité incomparable.
Ces avantages ont balayé les autres procédés dès son apparition.

Oui, tout-à-fait. L'agrément d'usage l'a emporté sur la résolution pure.

Citer
Dans mes archives j'ai gardé ce souvenir d'une visite chez des spécialistes aux USA, une bible sur une surface environ 127.

Absolument dingue! As-tu essayé de regarder au microscope? J'aurais bien aimé voir ça.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 055
  • Sexe: Homme
Oui, tout-à-fait. L'agrément d'usage l'a emporté sur la résolution pure.

Absolument dingue! As-tu essayé de regarder au microscope? J'aurais bien aimé voir ça.

Le négatif est protégé entre deux feuilles mylar.
Au microscope l'image est parfaite.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 357
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Il me semble que les astronautes d’Apollo 11 avaient apporté une bible de ce type sur la lune.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
En effet, j'ignorais la chose. Il suffit de taper Lunar Bible dans Google pour en savoir plus.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 055
  • Sexe: Homme
Le mien n'a pas visité la lune mais faisait partie du même lot.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 759
  • Sexe: Homme
Je reste très impressionné par cette miniaturisation. Quelle taille fait chaque lettre? Ca doit se compter en atomes!

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 24 023
Connaissez-vous les microdots (en FR : micropoints) et l'appareil MK-VR?
« Réponse #23 le: mars 07, 2019, 09:23:26 »
Je reste très impressionné par cette miniaturisation. Quelle taille fait chaque lettre? Ca doit se compter en atomes!

La réduction est égale à 250.
Ca doit faire dans les 5 a 10 microns par lettre.

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 029
Je reste très impressionné par cette miniaturisation. Quelle taille fait chaque lettre? Ca doit se compter en atomes!
Un atome fait environ 1/10 milliardième de m. Dans 1 mm, tu en mets donc environ 1 million.

Pour la bible, on met 1245 pages sur un carré d'environ 5 cm donc une page fait environ 0,5 mm. Une page A4 imprimée à 600 ppp comprend environ 5000 points sur la largeur, Donc on a l'équivalent de 10000 points par mm si la résolution est similaire.

On est effectivement à l'échelle de l'atome puisque l'équivalent d'un point d'un imprimante ne fait que 100 atomes de large. Ca fait tout de même quelques milliers d'atomes de large pour une lettre, mais ça reste impressionnant. :)