Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Argentique et diversité  (Lu 4287 fois)

QuincyTV

  • Actif
  • *
  • Messages: 59
Argentique et diversité
« le: août 12, 2019, 19:03:04 »
Bonjour à tous !

Tout d'abord, désolé pour le titre, mais j'ai absolument aucune inspiration !

Je m'explique, j'ai lancé mon activité de photographe de mariage (et meme photographe tout court en fait), et j'aurais voulu me mettre à l'argentique, au moins pour les photos de couple, afin d'avoir un rendu vraiment plus proche de ce que je souhaite, et tout simplement vraiment prendre du plaisir "à l'ancienne".
J'ai beaucoup discuté avec des membres de ma famille qui m'ont dit que du bien de cette manière de photographier et j'ai envie de me lancer !

Du coup, j'aurais voulu savoir si un EOS 3 pouvait faire l'affaire, n'ayant pas forcément les moyens actuellement d'investir dans un Contax 645 hors de prix !

Merci d'avance !

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 26 356
Re : Argentique et diversité
« Réponse #1 le: août 12, 2019, 19:10:59 »
Du coup, j'aurais voulu savoir si un EOS 3 pouvait faire l'affaire, n'ayant pas forcément les moyens actuellement d'investir dans un Contax 645 hors de prix !

Un EOS 3 ? C'est déjà le haut du panier.

QuincyTV

  • Actif
  • *
  • Messages: 59
Re : Argentique et diversité
« Réponse #2 le: août 12, 2019, 19:11:38 »
Bah je ne sais pas, il y en a à 400€ sur Ebay :o

stratojs

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 694
  • Sexe: Femme
Re : Argentique et diversité
« Réponse #3 le: août 12, 2019, 19:13:49 »
Bonjour,
Il faudrait déjà savoir de quel matériel numérique, objectifs entre autre, vous disposez.

QuincyTV

  • Actif
  • *
  • Messages: 59
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #4 le: août 12, 2019, 19:15:16 »
Bonjour,
Il faudrait déjà savoir de quel matériel numérique, objectifs entre autre, vous disposez.

J'ai un EOS R, avec un 24-70 pro et un 50mm 1.4 ! :)

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 779
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #5 le: août 12, 2019, 22:40:58 »
J'ai un EOS R, avec un 24-70 pro et un 50mm 1.4 ! :)

franchement, pour faire quelque chose de different, et de qualite, je me lancerai dans le MF direct. Quelque chose avec un viseur de poitrine pour etre force a regarder differement, au format 645.
cela demandera un peu plus d'aprentissage, mais le potentiel est bien plus grand. Plus facile a scanner aussi.

Tiens, d'ailleurs, il te faudra penser a une solution pour faire des scans de qualites pour valoriser cela comme il faut. C'est au moins aussi important que le matos de prise de vue je pense.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 186
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Argentique et diversité
« Réponse #6 le: août 12, 2019, 23:15:49 »
Hello,

C'est une histoire de jeux et de chandelle. Et, parfois, lire souvent, les difficultés générées par l'utilisation de matériel argentique sont loin d'être compensées par les résultats obtenus. Il est plus facile d'altérer un fichier parfait que d'obtenir une image parfaite d'un argentique ;-) Et, ne vous y trompez pas ; si tous les vrais pros, je veux dire ceux qui ont de la bouteille et de la production ont abandonné l'argentique pour le numérique, ce n'est pas le fait du hasard ou des sirènes de la modernité. Cela a bien sûr des contreparties : toute la post-production qu'ils confiaient au laboratoire est dorénavant pour eux et ils ne peuvent la facturer. Mais c'est une autre histoire.

Alors maintenant que ce préambule bien négatif est posé, qu'existe-t-il comme solutions ?

En fait, vous devez poser le problème différemment. Plus en termes de projet et une fois celui-ci défini ; vous trouverez facilement l'outil idoine. Votre très grande chance est que l'évolution du marché fait que vous pouvez trouver des appareils superlatifs pour une poignée de cerises.

Vous commencez à aborder le projet en disant vouloir faire des photos des couples avec une typicité différente. Le truc c'est de définir cette différence. En quoi elle apportera un plus à votre activité (comment serez-vous mieux reconnu).

Si c'est pour proposer le même format, le même ratio avec une qualité perçue inférieure et plus de travail... pas certain que vous soyez gagnant.

Si par-contre, vous proposez des images qui sortent de l'ordinaire de par leur mode d'obtention ; alors le travail supplémentaire sera plus... gratifiant.

Passer à l'argentique pour une chaîne "argentico-numérique" : "regardez mes belles impressions" Bof. Si par contre, vous offrez des vrais tirages barytés patiemment réalisés sous l'agrandisseur, proprement présentés etc... alors là : vous pouvez faire la différence.

Donc oubliez le EOS3 qui ne vous fera qu'un erzatz de ce que vous obtenez aujourd'hui avec votre EOS R, trouvez-vous un Pentax 6X7 ou un Rolleiflex et là, les images que vous présenterez seront à la hauteur.

Enfin... quand vous aurez maîtrisé la "steep learning curve". Parce que le numérique c'est facile : vous faites votre image et tournez l'appareil pour la voir immédiatement. Quand vous aurez mis votre rouleau de HP5 dans votre Rolleiflex ou votre 6X7 il n'en sera plus question. Oh le film est tolérant. Il encaisse sans broncher 16+ diaph. Mais le problème est que votre papier baryté lui c'est moins de 6 diaph. Alors pour ne pas rentrer ombres et hautes lumières au chausse pied (passer des heures pousser et retenir les diverses zones de votre image) et Dieu sait qu'entre la robe blanche de la marié et le costume sombre du marié il y du delta L. Il va vous falloir apprendre à exposer correctement, développer correctement, et tirer correctement. Il parait que certains ont mis des années à le faire. Mais la bonne nouvelle c'est qu'ils y sont parvenus ;-)

Trouvez-vous un vrai moyen format, pas un truc de 645 de "mariagiste" qui suffisait à faire la différence il y a 20 ans. Aujourd'hui faut passer au format supérieur.

J

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 779
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #7 le: août 12, 2019, 23:22:43 »
Hello,

C'est une histoire de jeux et de chandelle. Et, parfois, lire souvent, les difficultés générées par l'utilisation de matériel argentique sont loin d'être compensées par les résultats obtenus. Il est plus facile d'altérer un fichier parfait que d'obtenir une image parfaite d'un argentique ;-) Et, ne vous y trompez pas ; si tous les vrais pros, je veux dire ceux qui ont de la bouteille et de la production ont abandonné l'argentique pour le numérique, ce n'est pas le fait du hasard ou des sirènes de la modernité. Cela a bien sûr des contreparties : toute la post-production qu'ils confiaient au laboratoire est dorénavant pour eux et ils ne peuvent la facturer. Mais c'est une autre histoire.

Alors maintenant que ce préambule bien négatif est posé, qu'existe-t-il comme solutions ?

En fait, vous devez poser le problème différemment. Plus en termes de projet et une fois celui-ci défini ; vous trouverez facilement l'outil idoine. Votre très grande chance est que l'évolution du marché fait que vous pouvez trouver des appareils superlatifs pour une poignée de cerises.

Vous commencez à aborder le projet en disant vouloir faire des photos des couples avec une typicité différente. Le truc c'est de définir cette différence. En quoi elle apportera un plus à votre activité (comment serez-vous mieux reconnu).

Si c'est pour proposer le même format, le même ratio avec une qualité perçue inférieure et plus de travail... pas certain que vous soyez gagnant.

Si par-contre, vous proposez des images qui sortent de l'ordinaire de par leur mode d'obtention ; alors le travail supplémentaire sera plus... gratifiant.

Passer à l'argentique pour une chaîne "argentico-numérique" : "regardez mes belles impressions" Bof. Si par contre, vous offrez des vrais tirages barytés patiemment réalisés sous l'agrandisseur, proprement présentés etc... alors là : vous pouvez faire la différence.

Donc oubliez le EOS3 qui ne vous fera qu'un erzatz de ce que vous obtenez aujourd'hui avec votre EOS R, trouvez-vous un Pentax 6X7 ou un Rolleiflex et là, les images que vous présenterez seront à la hauteur.

Enfin... quand vous aurez maîtrisé la "steep learning curve". Parce que le numérique c'est facile : vous faites votre image et tournez l'appareil pour la voir immédiatement. Quand vous aurez mis votre rouleau de HP5 dans votre Rolleiflex ou votre 6X7 il n'en sera plus question. Oh le film est tolérant. Il encaisse sans broncher 16+ diaph. Mais le problème est que votre papier baryté lui c'est moins de 6 diaph. Alors pour ne pas rentrer ombres et hautes lumières au chausse pied (passer des heures pousser et retenir les diverses zones de votre image) et Dieu sait qu'entre la robe blanche de la marié et le costume sombre du marié il y du delta L. Il va vous falloir apprendre à exposer correctement, développer correctement, et tirer correctement. Il parait que certains ont mis des années à le faire. Mais la bonne nouvelle c'est qu'ils y sont parvenus ;-)

Trouvez-vous un vrai moyen format, pas un truc de 645 de "mariagiste" qui suffisait à faire la différence il y a 20 ans. Aujourd'hui faut passer au format supérieur.

J

je n'avais pas oser pousser jusque la!

Fred_G

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 521
  • Avant, j'étais Pabo. Maintenant, ça va mieux ;)
    • Frédéric GUIDONI - Photographe
Re : Argentique et diversité
« Réponse #8 le: août 13, 2019, 08:18:35 »
La réponse de VendeSable est pleine de bon sens.

Mais elle limite l'usage du potentiel boîtier argentique à du NB, et rien ne dit que notre ami ne veut pas faire de la couleur. Seulement, c'est encore plus difficile...

Il me semble que l'achat d'un moyen format 6x6 ou 6x7 s'impose. Pour satisfaire ta curiosité, et apprendre "Comment ça marche". Et une fois passé le temps merveilleux de la découverte, décider si tu peux facturer à des clients les photos que tu en sors.
Dans tous les cas (sauf panne), tu pourras revendre le matériel sensiblement au prix d'achat, donc sans perte.

Bon courage !

QuincyTV

  • Actif
  • *
  • Messages: 59
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #9 le: août 13, 2019, 11:48:02 »
La réponse de VendeSable est pleine de bon sens.

Mais elle limite l'usage du potentiel boîtier argentique à du NB, et rien ne dit que notre ami ne veut pas faire de la couleur. Seulement, c'est encore plus difficile...

Il me semble que l'achat d'un moyen format 6x6 ou 6x7 s'impose. Pour satisfaire ta curiosité, et apprendre "Comment ça marche". Et une fois passé le temps merveilleux de la découverte, décider si tu peux facturer à des clients les photos que tu en sors.
Dans tous les cas (sauf panne), tu pourras revendre le matériel sensiblement au prix d'achat, donc sans perte.

Bon courage !

Et du coup lequel me conseillerais-tu ? :)

egtegt²

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 877
Re : Argentique et diversité
« Réponse #10 le: août 13, 2019, 12:35:57 »
Si tu veux pas trop cher et de bonne qualité, il y a les Mamiya  TLR genre C330. Sinon les rolleiflex ou à peu près n'importe quel 6x7. Hasselblad reste un peu cher.

Mais pour commencer, tous ces appareils donneront de bons résultats à mon avis.

Bru

  • -
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 713
  • Le vrai voyageur ne sait pas où il va.
Re : Argentique et diversité
« Réponse #11 le: août 13, 2019, 12:36:07 »
C'est vrais que c'est impressionnant: https://frama.link/tDFjg6XF
Pas cher.
Dyslexique ou Disslexyque ?

Fred_G

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 521
  • Avant, j'étais Pabo. Maintenant, ça va mieux ;)
    • Frédéric GUIDONI - Photographe
Re : Argentique et diversité
« Réponse #12 le: août 13, 2019, 12:45:57 »
Et du coup lequel me conseillerais-tu ? :)
Ton budget va conditionner le choix...
Et tu dois aussi déterminer si tu veux un simple boîtier, ou te monter un système avec objectifs interchangeables.

En TLR 6x6, le Rolleiflex est une valeur sûre mais un Rolleicord V fera les mêmes photos pour moins cher.
Avec la même architecture TLR, tu peux regarder du côté des Mamiya C220 et C330, plus lourds et encombrants mais à objectifs interchangeables.

En reflex mono objectif 6x6, la star est le Blad 500 (et suivants) mais ils sont maintenant surcôtés, à mon avis. Tu peux regarder vers Bronica, mais je n'ai pas de modèle à conseiller (je n'en ai pas l'expérience).

En 6x7, le Pentax bien sûr !
Ou un Mamiya 7 bien plus discret mais encore plus cher qu'un Blad, et à visée telémétrique à laquelle tout le monde ne se fait pas.

Dans tous les cas, le boîtier n'interviendra que pour une toute petite part dans la photo finale, et tu vas devoir apprendre à maîtriser toute la partie spécifiquement argentique. Pour ça, je pense raisonnable d'acheter dans un premier temps un boîtier pas cher.

Édit : 2 interventions pendant que j'écrivais.

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 111 875
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Argentique et diversité
« Réponse #13 le: août 13, 2019, 12:48:52 »
Et du coup lequel me conseillerais-tu ? :)

Celui avec lequel tu te sens le plus à l'aise.


Tu es plutôt 6x6, 4,5x6, 6x7 ?

Tu es plutôt SLR, TLR ou télémétrique ?

Objectif fixe ou interchangeable ?

Le poids/encombrement est-il un critère important ?

Quel est ton budget ?

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 779
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #14 le: août 13, 2019, 12:57:11 »
Et du coup lequel me conseillerais-tu ? :)

encore une fois, l'appareil en lui meme n'est pas fondamental. Par contre il te faut faire des essais, et developper une chaine entiere de qualité, de la prise de vue jusqu'au produit fini, et comment cela s'integre au reste de ton travail.

tu peux faire du noir et blanc seulement, a la main, comme le preconise Vent de Sable, mais si tu veux faire de la couleur, il te faudra passer par l'etape scan. Il te faut reflechir au developpement de tes pelicules, en labo probablement pour la couleur, peut etre perso chez toi pour le N&B.

Pour le type d'appareil en lui meme, fait deja le tri sur tes besoins en focales. Est-ce qu'une focale fixe unique sera sufisante? as-tu besoin/envie de changer d'objectif? 
ensuite, il te faudra faire le choix entre les fomats:  6*6, du carré pur donc, ou 6*7.  Tu as du numerique, tu peux donc faire des essais de cadrage en carré pur et voir si cela te convient.
Quel système de visée cherches-tu?  viseur de poitrine, ou en reflex.
Tu seras principalement posé sur pied, ou tu cherches un peu de liberté quand meme et donc un ensemble plus maniable sera privilégié?

l'appareil adéquat dependra de tous ces choix, qui sont tres personnel quand meme. Vu le prix d'achat et la possibilité de revente, tu ne risques pas a grand chose a prendre quelque chose et le changer plus tard si necessaire. Cela permettra de faire des essais de pelicules, de process, de definir ce que tu veux faire avec, et tu pourras ensuite changer pour un système plus adapté ensuite si necessaire.

remi56

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 279
  • Sexe: Homme
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #15 le: août 13, 2019, 13:12:46 »
Si tu veux pas trop cher et de bonne qualité, il y a les Mamiya  TLR genre C330. Sinon les rolleiflex ou à peu près n'importe quel 6x7. Hasselblad reste un peu cher.

Mais pour commencer, tous ces appareils donneront de bons résultats à mon avis.
Le seul 6x7 à prix raisonnable est le Pentax 67, le Pentax 67II, plus moderne (mesure multizone) est beaucoup plus cher.
Le Mamiya 7 ou 7II est très cher en occasion (compter au moins 1000€ pour un boîtier), les objectifs sont chers également.
Contrairement à ce que dit vent-de-sable, on peut obtenir de très beaux tirages  à partir d'un 4,5x6 comme le Bronica RF645, difficile à trouver en très bon état et sans décalage du télémètre.
Chez Hasselblad, même difficulté : on trouve des 500CM pas trop chers, mais souvent complètement rincés.
La quintessence du Hasselblad est soit le 503 CW soit le 205TCC.
A noter que j'utilise ou ai utilisé tous ces appareils.
Par ailleurs, je ne comprends pas son approche très péremptoire du travail argentique/numérique.
Les résultats que l'on peut obtenir sont remarquables, mais encore une fois, cela demande de l'investissement et du travail: un très bon scanner (un Nikon LS9000, ou un Imacon/Hasselblad), et une très bonne imprimante pro ainsi que du papier haut-de-gamme.
Dans ce cas, la chaîne argentique/numérique rivalise largement avec le tirage sur baryté. (même si je reconnais qu'un beau baryté grand format est très beau).
Une belle impression demande autant de travail qu'un beau tirage, et scanner est un métier.

Le problème, c'est que la qualité à bas prix est impossible à obtenir, sauf si l'on se satisfait de résultats moyens.

De plus, qui veut encore se marier?
instagram: abilisprod

stratojs

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 694
  • Sexe: Femme
Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #16 le: août 13, 2019, 13:12:54 »
Et du coup lequel me conseillerais-tu ? :)

Pour du mariage, par expérience je dis un appareil ergonomique, simple et léger à l'emploi, donc Rolleiflex, ou pour un budget plus serré un Yashica Mat124G.
Le reste est du bon matériel, mais pas du tout pratique pour du mariage, trop lourd, trop lent à l'emploi.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 186
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #17 le: août 13, 2019, 14:30:21 »
Le seul 6x7 à prix raisonnable est le Pentax 67, le Pentax 67II, plus moderne (mesure multizone) est beaucoup plus cher.
Le Mamiya 7 ou 7II est très cher en occasion (compter au moins 1000€ pour un boîtier), les objectifs sont chers également.
Contrairement à ce que dit vent-de-sable, on peut obtenir de très beaux tirages  à partir d'un 4,5x6 comme le Bronica RF645, difficile à trouver en très bon état et sans décalage du télémètre.
Chez Hasselblad, même difficulté : on trouve des 500CM pas trop chers, mais souvent complètement rincés.
La quintessence du Hasselblad est soit le 503 CW soit le 205TCC.
A noter que j'utilise ou ai utilisé tous ces appareils.
Par ailleurs, je ne comprends pas son approche très péremptoire du travail argentique/numérique.
Les résultats que l'on peut obtenir sont remarquables, mais encore une fois, cela demande de l'investissement et du travail: un très bon scanner (un Nikon LS9000, ou un Imacon/Hasselblad), et une très bonne imprimante pro ainsi que du papier haut-de-gamme.
Dans ce cas, la chaîne argentique/numérique rivalise largement avec le tirage sur baryté. (même si je reconnais qu'un beau baryté grand format est très beau).
Une belle impression demande autant de travail qu'un beau tirage, et scanner est un métier.

Le problème, c'est que la qualité à bas prix est impossible à obtenir, sauf si l'on se satisfait de résultats moyens.

De plus, qui veut encore se marier?

Rien de péremptoire ! Juste ma vision et mon expérience. Quitte à se donner du mal avec du MF ; pourquoi se contenter d'une demi-mesure là où l'on peut facilement aller vers des choses nettement plus qualitatives (même si on ne sait rien des formats finaux des images).

De même, quand, j'écrivais que la voie "royale" (dans le sens où c'est celle qui pour le moins de travail apportera le plus de satisfactions) est celle de sortir de la chaîne "argentico-numérique" je constate que vous êtes loin de me donner tort tant les conditions que vous mettez sont... draconiennes !

Citer
Les résultats que l'on peut obtenir sont remarquables, mais encore une fois, cela demande de l'investissement et du travail: un très bon scanner (un Nikon LS9000, ou un Imacon/Hasselblad), et une très bonne imprimante pro ainsi que du papier haut-de-gamme.

Vous pensez qu'un p'tit gars qui n'a que 300 boules à mettre dans un appareil argentique trouvera facilement un Nikon ou un Imacon ?

J'aime assez l'idée de rester réaliste dans les propositions. C'est pourquoi j'ai orienté mon propos sur le N&B.

Et avec 300 € on trouve des Rolleicord parfois un Rolleiflex (j'ai payé le mien 150 €, mais l'excellent Gérard Métrot a fait monter la note pour la bonne cause. Et hop reparti pour 30 ans !)

Et avec un budget serré, on essaye de trouver le couteau suisse du moyen format. Il s'appelle Rolleiflex ou Cord selon les trouvailles. Mais ce 75 (ou 80 mm) permet de faire sans se poser de questions des tirages en 60x60 avec du net où il faut et du flou tout goutteux !

Un agrandisseur 120 se trouve aussi facilement. Et, comme dit plus haut, ces matériels ne se déprécient plus trop.

Alors pour QuncyTV
Citer
Et du coup lequel me conseillerais-tu ?

Rolleiflex* ou Rolleicord. Avec une foule d'information sur Galerie Photo

Ou, si vous ne trouvez pas le Yashica mat évoqué plus haut.
Un Pentax 6x7 serait plus versatile, mais il faudra acquérir les optiques et surtout nécessitera souvent que vous l'utilisiez sur pied la plupart du temps.

J

* Vous savez ce qu'ils achetaient les gars qu'avaient pas les moyens de s'offrir un Rolleiflex à la grande époque de la presse écrite ? Un Leica !

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 186
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Argentique et diversité
« Réponse #18 le: août 13, 2019, 14:33:05 »
Et, pour vous donner une piste...

http://www.galerie-photo.info/forumgp/read.php?6,188552 Je ne connais pas le vendeur.

J

vernhet

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 729
  • Sexe: Homme
Re : Argentique et diversité
« Réponse #19 le: août 13, 2019, 14:42:56 »
se lancer "en même temps" dans une activité professionnelle de photographe  (donc avec obligation absolue de résultats de qualité et constants, sur des prises de vues impossibles à refaire, s'agissant de mariages), tout en découvrant, semble-t-il, la pratique de l'argentique, qui plus est en moyen format, voilà qui est sacrément "couillu". Couillus aussi devront être les premiers clients qui vous accorderont leur confiance !!

remi56

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 279
  • Sexe: Homme
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #20 le: août 13, 2019, 14:54:43 »
se lancer "en même temps" dans une activité professionnelle de photographe  (donc avec obligation absolue de résultats de qualité et constants, sur des prises de vues impossibles à refaire, s'agissant de mariages), tout en découvrant, semble-t-il, la pratique de l'argentique, qui plus est en moyen format, voilà qui est sacrément "couillu". Couillus aussi devront être les premiers clients qui vous accorderont leur confiance !!
J'aurais dit "irréaliste" plutôt que "couillu".
instagram: abilisprod

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 779
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #21 le: août 13, 2019, 15:21:49 »
se lancer "en même temps" dans une activité professionnelle de photographe  (donc avec obligation absolue de résultats de qualité et constants, sur des prises de vues impossibles à refaire, s'agissant de mariages), tout en découvrant, semble-t-il, la pratique de l'argentique, qui plus est en moyen format, voilà qui est sacrément "couillu". Couillus aussi devront être les premiers clients qui vous accorderont leur confiance !!

apres, on peut toujours offrir un extra au debut, qui ne fait pas partie de l'offre de base. Cela permet d'avoir des conditions realistes pour s'entrainer et de s'afranchir d'une contrainte de resultat, avant de valoriser cette prestation en plus dans un "pack" tout compris une fois que le procedé est bien maitrisé.

QuincyTV

  • Actif
  • *
  • Messages: 59
Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #22 le: août 13, 2019, 16:02:03 »
apres, on peut toujours offrir un extra au debut, qui ne fait pas partie de l'offre de base. Cela permet d'avoir des conditions realistes pour s'entrainer et de s'afranchir d'une contrainte de resultat, avant de valoriser cette prestation en plus dans un "pack" tout compris une fois que le procedé est bien maitrisé.

J'aurais plus vu ça comme ça en fait effectivement.

Je pensais confier le développement couleur à RichardPhotoLab (oui j'ai quand meme cherché un peu) ou Carmencita, je ne sais pas encore.

Ce serait pour des photos variées du mariage, mais essentiellement les photos de couple ou les "détails", afin de vraiment obtenir ce rendu très pastel et lumineux, qui semble propre à certaines pellicules argentique, et de ce que j'ai pu voir, difficilement atteignable en numérique ! :)
Et je pense que le rendu carré n'est pas spécialement pour me plaire !

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 779
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Re : Re : Re : Re : Argentique et diversité
« Réponse #23 le: août 13, 2019, 16:39:16 »
J'aurais plus vu ça comme ça en fait effectivement.

Je pensais confier le développement couleur à RichardPhotoLab (oui j'ai quand meme cherché un peu) ou Carmencita, je ne sais pas encore.

Ce serait pour des photos variées du mariage, mais essentiellement les photos de couple ou les "détails", afin de vraiment obtenir ce rendu très pastel et lumineux, qui semble propre à certaines pellicules argentique, et de ce que j'ai pu voir, difficilement atteignable en numérique ! :)
Et je pense que le rendu carré n'est pas spécialement pour me plaire !

faire de la couleur + photo varié (couple, details) + format pas carré    =>  il faut donc un appareil maniable, et la le 6*7, c'est gros quand meme, a moins de prendre du telemetrique.  (appareil cher...). donc peut etre un format 645, c'est moins qualitatif que le 6*7, mais plus polyvalent.
Un pentax 645n par exemple est franchement bien, facile a mettre en oeuvre, les objos abordables (75mm + 120 macro) et pas forcement tres cher. Il y en a d'autre, mais je les connais moins.

Fred_G

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 521
  • Avant, j'étais Pabo. Maintenant, ça va mieux ;)
    • Frédéric GUIDONI - Photographe
Re : Argentique et diversité
« Réponse #24 le: août 13, 2019, 18:27:14 »
En gros, tu veux faire du reportage avec cet hypothétique MF en même temps qu'avec ton boîtier numérique ?

Ça me semble très difficile de gérer 2 boitiers aussi différents pendant un mariage.
Autant ça aurait dû sens de faire des portraits posés différents en plus du reportage, autant je pense que c'est vraiment casse-gueule de mixer les deux, toute la journée.