Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Architecture intérieur : quel modeleur ?  (Lu 267 fois)

LO13

  • Discret
  • *
  • Messages: 8
Architecture intérieur : quel modeleur ?
« le: septembre 15, 2020, 20:56:15 »
Bonsoir,

je voudrais acheter un modeleur (utilisation avec une torche elinchrom BRX500 sur batterie) pour réaliser des prises de vues dans des pièces de bâtiments abandonnés.
Quel serait selon vous le modeleur le plus adéquat pour diffuser au mieux la lumière dans une pièce entière ?
Je pensais à un parapluie silver mais je suis preneur de vos avis.
Par avance, merci pour les éventuelles réponses.
Cordialement
 ;)

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 18 527
  • Sexe: Homme
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #1 le: septembre 15, 2020, 21:11:04 »
Dans un bâtiment abandonné il n'y a plus rien qui bouge, ce qui permet de travailler sur pied avec des vitesses très lentes et d'utiliser un projecteur puissant pour illuminer les intérieurs, histoire de peindre avec la lumière.
ceinture noire en cynisme

LO13

  • Discret
  • *
  • Messages: 8
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #2 le: septembre 15, 2020, 21:31:03 »
Bonsoir,

effectivement mais il y a souvent des fenêtres donnant sur l'extérieur et en pose très longues je pense que je perdrais trop d'infos de ce côté là (extérieur cramé)
Je veux une image avec un intérieur bien exposé mais sans forcément brûler à fond tout ce qui se situe dehors, je cherche un certain équilibre.
Il faut peut être aussi que je précise que je travaille à la chambre 4X5".

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 18 527
  • Sexe: Homme
Re : Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #3 le: septembre 15, 2020, 21:37:49 »
Bonsoir,

effectivement mais il y a souvent des fenêtres donnant sur l'extérieur et en pose très longues je pense que je perdrais trop d'infos de ce côté là (extérieur cramé)
Je veux une image avec un intérieur bien exposé mais sans forcément brûler à fond tout ce qui se situe dehors, je cherche un certain équilibre.
Il faut peut être aussi que je précise que je travaille à la chambre 4X5".

Effectivement, avec une chambre on ne travaille pas de la même façon.
Je n'ai jamais utilisé une chambre mais je me souviens de mon époque diapo qu'il faut souvent jongler et sacrifier.
Bon courage ;)
ceinture noire en cynisme

Jean73

  • Très actif
  • *
  • Messages: 476
    • @jeanlavanchy.photographe
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #4 le: septembre 15, 2020, 22:50:00 »
Le format n'a pas beaucoup d'incidence sur l'éclairage. Sauf qu'effectivement la plus faible dynamique de l'argentique (sauf traitement spécial), va t'imposer d'équilibrer tes lumières intérieure et extérieure. De même, il n'existe pas un modeleur spécial pour architecture abandonnée puisque tu va prendre tes modeleurs en fonction des ambiances que tu voudras restituer. Effectivement, pour un rendu très uniforme et donc moins suggestif, une grosse boite à lumière ou un parapluie pourront convenir. Par contre si tu veux créer des atmosphères alors il faudra jouer sur plusieurs modeleur, laisser entrer des rais de lumière, ne pas avoir peur des aveuglement, équilibrer les masses claires et sombres.. Un beau projet mais ta chambre ne t'autorisera pas beaucoup d'essais, sans-doute devras-tu les réaliser avant en petit format. Jean

LO13

  • Discret
  • *
  • Messages: 8
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #5 le: septembre 16, 2020, 07:45:37 »
Bonjour,

concernant le dosage de la lumière et surtout la prévisualisation j'ai un très bon flashmètre et au cas où un réflex numérique (pour se donner une petite idée visuelle non pas de l'exposition mais de comment tombe la lumière dans les recoins un peu biscornus, ça peut parfois rassurer)
Je pourrais avoir à disposition jusqu'à trois flashs (la source principale avec le brx500 et deux autres de 400 joules pour de petits éclairages d'ambiances si besoin est mais rien n'est sûr, cela dépendra effectivement des lieux)
Là où je sèche c'est pour le modeleur de la source principale, avec un grand parapluie j'aurais probablement beaucoup de lumière mais peut être trop brute et avec une grande BAL, le BRX 500 sera peut être trop juste non ?
Mais si vous avez des références précises de bons parapluies et de bonnes BAL je suis preneur.
J'avais pensé au parapluie de Profoto, le shallow silver M (105cm), ou un deep (mais je pense que ça serait trop focalisé). Ou une grande Octa (via bague d'adaptation)...
Bref, vous l'avez compris, je ne sais pas vers quoi me tourner pour faire un bon choix ou tout du moins un choix légitime en fonction de mes besoins... 

Jean73

  • Très actif
  • *
  • Messages: 476
    • @jeanlavanchy.photographe
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #6 le: septembre 16, 2020, 13:27:19 »
Les spécialistes du studio te donneront sans-doute des références plus précises. Pour avoir moi-même l'équipement de base (3/4 sources et différents modeleurs pour des set-up de portraitiste), je peux déjà te dire que le parapluie ne va pas te donner une lumière brute (tu veux dire violente ?) car il arrose un peu partout. Cela peut convenir comme lumière principale à laquelle tu vas rajouter d'autres sources pour créer du relief. Pour une grande BAL (par exemple la 90*110 d'Elin) toun 500 joules est suffisant, j'y mets souvent des 200 joules pour des sujets entre 2 et 4 mètres. As-tu déjà quelques bols, des nids d'abeille ? Voudras-tu filtrer des lumière en couleur ? Prévoir de l'occultant, genre cinefoil ou panneau opaque pour laisser des zones dans l'ombre

Nicolas Meunier

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 079
  • Sexe: Homme
  • We don't cure cancer, we make fashion
    • NicolasMEUNIER.com
Re : Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #7 le: septembre 16, 2020, 13:29:50 »
Bonjour,

concernant le dosage de la lumière et surtout la prévisualisation j'ai un très bon flashmètre et au cas où un réflex numérique (pour se donner une petite idée visuelle non pas de l'exposition mais de comment tombe la lumière dans les recoins un peu biscornus, ça peut parfois rassurer)
Je pourrais avoir à disposition jusqu'à trois flashs (la source principale avec le brx500 et deux autres de 400 joules pour de petits éclairages d'ambiances si besoin est mais rien n'est sûr, cela dépendra effectivement des lieux)
Là où je sèche c'est pour le modeleur de la source principale, avec un grand parapluie j'aurais probablement beaucoup de lumière mais peut être trop brute et avec une grande BAL, le BRX 500 sera peut être trop juste non ?
Mais si vous avez des références précises de bons parapluies et de bonnes BAL je suis preneur.
J'avais pensé au parapluie de Profoto, le shallow silver M (105cm), ou un deep (mais je pense que ça serait trop focalisé). Ou une grande Octa (via bague d'adaptation)...
Bref, vous l'avez compris, je ne sais pas vers quoi me tourner pour faire un bon choix ou tout du moins un choix légitime en fonction de mes besoins...

Je ne pense pas qu’il y est UN modeleur parfait.

Pour simuler de la lumière plein soleil du bol, du temps gris de grandes boites, jouer aussi l’indirect en rebondissant sur les murs.

LO13

  • Discret
  • *
  • Messages: 8
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #8 le: septembre 16, 2020, 16:41:03 »
 [at] Jean73 : oui par "brute" je voulais dire violente.
J'ai eu certains types de matos revendus au gré de mes besoins, ma famille s'étant agrandie il a fallu faire de la place donc...
Il me reste une softbox pas très grande, tout du moins pas assez grande pour ce genre de projet, un petit parapluie mais là aussi trop petit...

 [at] Nicolas Meunier :
Je suis d'accord sur le fait qu'il n'existe pas un modeleur parfait, raison pour laquelle je dis "un bon choix" et non "le bon choix"  :)
Quand vous dites de pouvoir utiliser un bol vous parlez des bols réflecteurs d'origine sur les torches ou d'un bol en particulier ?
Pour ce qui est de l'indirect sur les murs je préfère éviter car je photographie des scènes monochromatiques blanches, avec l'indirect je risque de polluer la colorimétrie en faisant rebondir la lumière sur des zones non peintes. A moins que je tende de grands draps blancs réfléchissant la lumière, chose possible mais peu pratique dans la réalisation sur des spots parfois difficiles d'accès.
Pour les grandes boites, une octa 4" ou 5" ?

Merci à vous tous pour vos contributions, cela m'aide. :)

jesus

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 424
  • Sexe: Homme
    • Photographe Denis Debaisieux
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #9 le: septembre 16, 2020, 20:42:03 »
J'ai comme l'impression que cela dépend de la scène photographiée, de l'angle couvert et du rendu voulu...
Je pense que ça aller du flash nu à tout le reste :D
La boule chinoise ça peut être pas mal.
J'ai tendance à faire rebondir ma lumière sur les murs et les plafonds.
labelleimage.net

Nicolas Meunier

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 079
  • Sexe: Homme
  • We don't cure cancer, we make fashion
    • NicolasMEUNIER.com
Re : Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #10 le: septembre 17, 2020, 16:59:26 »

 [at] Nicolas Meunier :
Je suis d'accord sur le fait qu'il n'existe pas un modeleur parfait, raison pour laquelle je dis "un bon choix" et non "le bon choix"  :)
Quand vous dites de pouvoir utiliser un bol vous parlez des bols réflecteurs d'origine sur les torches ou d'un bol en particulier ?
Pour ce qui est de l'indirect sur les murs je préfère éviter car je photographie des scènes monochromatiques blanches, avec l'indirect je risque de polluer la colorimétrie en faisant rebondir la lumière sur des zones non peintes. A moins que je tende de grands draps blancs réfléchissant la lumière, chose possible mais peu pratique dans la réalisation sur des spots parfois difficiles d'accès.
Pour les grandes boites, une octa 4" ou 5" ?

Merci à vous tous pour vos contributions, cela m'aide. :)
Je pense qu’un bol standard et une grosse boite c’est bien pour commencer, la taille de la boie ca va dependre à mon avis de la taille des lieux et détails qu’on veut mettre en avant, je dirais une 5 dès qu’on a du volume et un pied qui permet de la monter haut, si on a des plafonds à 2m50 là non.

LO13

  • Discret
  • *
  • Messages: 8
Re : Architecture intérieur : quel modeleur ?
« Réponse #11 le: septembre 18, 2020, 07:51:46 »
 [at] Jesus : Oui, le panel d'outils envisageables pour parer à toutes les situations peut être conséquent mais je me dois de faire des choix, pour des raisons budgétaires et surtout pratiques.
Comme dit plus haut, la lumière par rebond sur les murs, délicat pour moi sur ce projet même si je l'ai déjà utilisé dans d'autres circonstances.

 [at]  Nicolas Meunier : Ok pour le bol et l'octa 5'. Pour le pied je pense que ça devrait aller j'ai un Avenger plutôt solide qui pèse son poids et qui monte comme il faut. Ce sera effectivement plus un problème de hauteur sous plafond auquel je pourrais être confronté.

Avec un bol, une octa 5' et un parapluie shallow silver M j'aurais déjà un petit panel de modeleurs sous la main.

Encore merci  ;)