Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?  (Lu 6607 fois)

Arkheus II

  • Très actif
  • *
  • Messages: 231
  • Sexe: Homme
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #25 le: septembre 28, 2018, 08:08:43 »
De la renouée au frelon asiatique jusqu'au sanglier infecté en passant par tout ce qui fait notre confort et l'emploi des ch'ti n'enfants du Bengladesh , c'est la même engeance ubuesque, le même esprit hors sol, le même degré ultime de civilisation qu'on appelle connerie.
Donc, nul besoin d'être chasseur pour être un con ou inconscient, la chasse est un moyen d'expression de la connerie comme un autre, preuve étant faite tous les jours que ce n'est pas le meilleur.

Je crois assez au complot de Dame Nature, presque à supposer que cette peste porcine a tout le potentiel pour sauver les rivières de Bretagne de l'apport des nitrates du jambon beurre industriel. A moins que la pharmacopée vétérinaire ajoute quelques molécules au jus d'algues vertes.
Du coup, quoi qu'elle fasse, je vais continuer à la prendre en photo cette beauté en attendant qu'elle nous soit fatale.
J'espère ne rien manquer de ses jours de colère, c'est si beau une belle en colère, on y voit l'enfer au paradis.

Sur ce, je retourne à mes compotes. Saviez vous que la compote fait partie des aliments sans résidus ? Je pense fonder un mouvement bien au delà du véganisme le plus intransigeant : le sancacaïsme. ;D

Oups, avec tout ça j'ai surement laisser un peu trop cuire mes terrines. 
 

J'adore, j'adhère !  ;D
- fluo c'est kool -

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #26 le: septembre 28, 2018, 15:14:11 »
Ils ne pensent pas être bénéficiaires, mais seulement survivre.
Lorsqu'il existe réellement une autre solution, pas un truc dans un coin, ils ne demandent que çà. Mais entre le discours et la réalité, il n'y a pas une marge, mais un abîme.
 N'oublie pas qu'il y a un suicide tous les deux jours.
 Pour mon ami heneausol j'ai pose quelque fois mon postérieur sur un tracteur et aussi regardé le bilan d'un exploitation, en me demandant pourquoi on ne bazardait pas tout au plus vite.

y a plein d'emplois moins contraignants non pourvus, si le métier est trop dur y a ka traverser la rue  ;D
Amicalement, Roger

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 656
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #27 le: septembre 28, 2018, 16:52:49 »
mon ami kochka a encore une poussée d'amnésie. un forumeur lui a indiqué pourtant qu'agriculteur est juste un métier, pas une vertu. il y a plein d'autres métiers pénibles, de suicides. mais non c'est les pôôôvres agriculteurs mais uniquement quand il faut les défendre des inconscients d'escrolos. et pour le moment toujours aucune  remarque sur le danger de la surpopulation organisée des sangliers pour les pôôôvres éleveurs de porcs, pourtant c'est aussi des éleveurs???? ....
C'est bien d'être altruiste et se soucier des autres, mais alors il faut le faire pour tous les malheureux (et il y a du boulot).
et puis les éleveurs ne sont pas forcément tous pauvres, au bord du suicide (foutus zécolos!) . L'agriculteur propriétaire d'un champ qui passe en terrain a bâtir n'est pas a plaindre. Une éolienne rapporte combien? il y a les subsides européens. maintenant oui avoir une petite exploitation en montagne ne doit pas être facile et il faut trouver des débouchés/des plus-values (ventes directes/fromages/bio/hébergement à la ferme/coopérative/etc)
encore de l'amnésie: pour votre cul quelques heures sur un tracteur, je vous avais répondu que moi c'était à temps plein, à 4 pattes ou les mains dans l'Aliette.
cueilleur 2 heures c'est bucolique, après une semaine cela ne l'est plus du tout et on ne pense plus qu'à une chose : quand cela va s'arrêter? pour les comptes, je ne connais pas, mais la fermeture des petites exploitations est une réalité. Une autre est de devoir survivre avec 1000€ par mois sans papa ou maman derrière... 
les hommes, les anges, les v..

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 297
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #28 le: septembre 28, 2018, 18:10:03 »
Ouais, beaucoup d'hypocrisie dans tout ça...Et de malhonnêteté intellectuelle...
Je connais des ex agriculteurs dans le sud ouest (Tarn, Gers) maintenant à la retraite qui pour certains ont fini riches.
J'ai bien dit riches, de par leur métier. Et qui n'étaient pas plus éreintés que les autres.
Partout c'est dur.
Je suis dans le tertiaire, et bien j'en ai vu des burn-out, des dépressions, des démissions sur un coup de tête et j'en passe.
Sans compter les salaires tirés par le bas, les équipes en sous-effectif, toujours plus demandé avec toujours moins de moyens.
Les agriculteurs sont comme les autres, soumis à la concurrence. Les gros s'en sortent et bouffent les petits, pour les autres c'est plus dur.
Tout est à revoir dans notre système, mais qui le veut ?
Pas un Kochka qui préfère que rien ne bouge.
Ca a du bon le conservatisme n'est il pas ?
S'insurger contre la tentative (saine) de sauver l'ours, alors que par ailleurs on pollue la nature d'individus douteux de tout un tas d'espèces,
ça aussi c'est marrant.
Tiens : il y a quinze jour, n'est ce pas un agriculteur que j'ai vu en forêt agrainer les sangliers au maïs par centaines de kilos en 4x4 ?
Et ce même individu agriculteur/chasseur va crier au scandale car il y a trop de sangliers ?! Extrêmement drôle ça aussi.
Ah, dans pas mal d'endroits, la truite fario a été sauvée par des lâchers de truites qui n'étaient pas de souche.
Des études scientifiques montrent qu'en faisant souche (sic), les descendants des individus relâchés retrouvaient des caractères génétiques proches,
de la souche (resic) originelle, voir très proches dans une rivière donnée.
Fallait-il interdire le procédé ?
A un moment, il faut cesser de ressasser, ça devient lourd, sans intérêt et contre-productif. De plus, ça fait assez extrêmiste dans le genre.
Et oui, les extrêmes sont partout, des deux côtés.

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 603
    • Patrick Aubé Photographie
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #29 le: septembre 28, 2018, 21:51:49 »
Même les comportements de notre monarque passe d'une extrême à l'autre. De passage dans les Antilles, il reconnait la faute de la France pour avoir balancé des pesticides cancérigènes dans les bananeraies dans les années 60, et bien sur, il y aura des indemnisations à la clé.

Et de l'autre, lui et sa bande ne font rien voire pire concernant le glyphosate. Sans doute que dans 40 ou 50 ans, un président reconnaitra la faute et indemnisera les victimes aussi.

Il serait pourtant plus facile, de ne pas utiliser ce produit afin de ne pas en arriver à de telles conclusions quelques dizaines d'années plus tard. Surtout lorsqu'on sait le danger de ce produit.

C'est le même principe que pour l'amiante, on l'utilise, tant que ça couine pas trop, et ensuite on paye (à minima bien sur) mais trop tard, après des centaines voire des milliers de mort. L'histoire ne se répète pas, il parait, mais elle bégaie quand même pas mal.

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #30 le: septembre 29, 2018, 08:10:51 »
Les éleveurs ont été effectivement été assez clairs dernièrement avec les invasions d'animaux étrangers.
Ni sangliers, ni .... ours,..., ni loups, ...naturellement.

peut on prêter crédit à une frange de la population aussi fragile psychologiquement !  ???
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #31 le: septembre 29, 2018, 08:15:16 »
Je n'ai pas bien compris en quoi cela va endiguer la PPA chez les sangliers sauvages.

les sandwichs mon ami ! les sandwichs !!  ::)
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #32 le: septembre 29, 2018, 08:26:31 »
Mais est-ce une raison pour tolérer l'importation ou la protections de nuisances supplémentaires, alors que nous avons mis de siècles pour nous en débarrasser?
oui  ;D
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #33 le: septembre 29, 2018, 08:33:09 »
Toutàfé.
Les exagérations et l'intégrisme nuisent au sujet qu'ils prétendent défendre, et exaspèrent ceux qui vivent mal de la terre, contraints au productivisme par la grande distribution et les faux espoirs de la chimie moderne. L'attitude des acheteurs ressemble fort à celle de Trump vis à vis du monde, dictatoriale et injuste.
Nombreux sont ceux qui s'épuisent pour à peine survivre, manipulent de sommes relativement importantes pour parvenir à des revenus inférieurs salaire minimum légal, et tout çà avec des horaires à n'en plus finir.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/17/31003-20180817ARTFIG00252-pourquoi-un-agriculteur-se-suicide-t-il-tous-les-deux-jours-en-france.php.

 Mais qui s'en soucie?
Ils n'ont qu'à se retourner contre leurs syndicats qui les ont menés droit dans le mur !!
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #34 le: septembre 29, 2018, 08:47:45 »

Pour l'instant , leur survie est liée au glyphosate, parce les prix qui leur sont imposés ne permettent pas de faire autrement. Lorsqu'il y aura une varie solution, il n'y a aucun doute sur al volonté de changer


tu n'aurais pas été lobotomisé par la FNSEA  par hasard ?
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #35 le: septembre 29, 2018, 08:56:38 »
En dehors de toutes autres considérations, c'est un point qui devrait interpeller très fortement les agriculteurs, car contrairement à ce qu'ils pensent, ce ne sont effectivement pas eux les bénéficiaires dans l'affaire.
les agriculteurs actuels ne pensent pas ! ceux sont leurs syndicats qui le font à leurs places. Cà fait belle lurette que le "bon sens paysan" n'a plus aucun sens dans cette profession!
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #36 le: septembre 29, 2018, 09:07:02 »

Et de l'autre, lui et sa bande ne font rien voire pire concernant le glyphosate. Sans doute que dans 40 ou 50 ans, un président reconnaitra la faute et indemnisera les victimes aussi.


"Le président de la République a averti qu’il prendrait ses « responsabilités » sur le glyphosate si le monde agricole n’était pas « au rendez-vous » dans trois ans. « Il y aura un point de rendez-vous et si les choses n’avancent pas dans trois ans, on passera par la loi », a-t-il fait savoir."

Je ne vois pas ce qu'il aurait pu faire de pire que ces prédécesseurs aphasiques sur ce sujet  ::)
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #37 le: septembre 29, 2018, 09:50:23 »

Qui d'autre que les agriculteurs se bat contre ces géants qui les étouffent ?

 

Pfffffffffff !! mais de quels agriculteur parles tu ?  ::)

Cet été, Stéphane Travert a décidé un transfert à hauteur de 4,2 % des montants des crédits du pilier I de la PAC (consacré notamment aux aides à l’hectare) vers le pilier II qui profite notamment aux petites exploitations de zones défavorisées, à l’installation des jeunes agriculteurs et au développement du bio.

Ce transfert est bien en deçà de ce que souhaitait la principale organisation d’agriculteurs bio, qui réclamait un « vrai choix » en faveur de la transition agricole et environnementale en transférant massivement des fonds européens, comme l’UE l’y autorise, pour soutenir le secteur bio. (possibilité de transfert jusqu'à 15% autorisée par l'UE)

En revanche, les syndicats majoritaires d’agriculteurs (FNSEA, Confédération paysanne,...)  ont unanimement condamné cette mesure.  ;D

c'est sûr qu'avec des représentants syndicaux aussi vindicatifs à combattre ces géants qui les étouffent, Monsanto et consorts n'ont qu'à bien se tenir  ::)
Amicalement, Roger

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 297
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #38 le: septembre 29, 2018, 10:02:45 »
CQFD.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 18 443
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #39 le: septembre 29, 2018, 12:04:24 »
Le peu que je comprends dans l'exploitation forestière est que le résultat des bonnes comme les mauvaises décisions d’aujourd’hui ne seront visibles que dans 50 ans.

Le premier ministre de l'environnement qui s'élèvera contre le tout ciment dans la constructions d'habitations individuelles n'est probablement pas encore né.

ceinture noire en cynisme

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 297
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #40 le: septembre 29, 2018, 12:17:00 »
Ce que tu dis se voit déjà CASTANEA, même dans les forêts domaniales. Ca massacre plus que ça respecte les cycles et les milieux.
Mais quand on le dénonce, on passe pour des extrêmistes, des bobos de salon ou de comptoir, des incultes et j'en passe.
Sauf quand on discute avec les forestiers, les yeux dans les yeux.
Entre deux layons, ils nous donnent (en partie du moins) raison. Mais que faire ?
L'endroit que je connais bien, en forêt de Rambouillet (partie domaniale) ça sous-traite à tout va. Résultat ? Un carnage.
Par contre, niveau com' c'est : "ici, on prépare la forêt de demain".
Tu parles Charles, toute la faune disparaît, la flore aussi. Une histoire de fric tout ça et rien d'autre.
J'estime qu'au moins sur les forêts publiques, en tant que citoyen contribuable, j'ai encore mon mot à dire.
Et la forêt-jardin, non, non et encore non.
Qu'on exploite le bois, oui, mais pas comme ça. Ou alors que les choses soient franchement dites.
Genre : "on n'a plus de fric, les caisses sont vides, on essaie de trouver des solutions, en exploitant à outrance notre bois".
On pourrait me dire : il faut voter autrement. Ouais, sauf que comme le disait si bien Coluche : "si les politiques une fois élus
respectaient leurs promesses, il faudrait le budget des Etats-Unis".
Donc, le citoyen n'a rien à dire, rien à faire. Juste constater et la fermer.
A ce rythme, effectivement, un jour, nous ne pourrons même plus prendre d'animaux en photos, même là où on peut encore
le faire aujourd'hui. C'est à cause de tout ça que les positions se durcissent.
Pardon d'être long et peu technique, c'est plus mon coeur qui parle, mais c'est mon ressenti.
D'un côté, toujours les mêmes qui décident, et de l'autre, toujours les mêmes qui subissent.
Là où je bosse, si plus de personnes m'avaient suivi en son temps, on aurait pu à un moment changer les choses car la Direction flippait.
Mais les gens ont eu peur, car sans cesse pressurisés, maintenus dans le stress de la perte d'emploi et du coup ils courbent l'échine, jusqu'au point de rupture.
Les gros bonnets le savent et en profitent. PARTOUT.


Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #41 le: septembre 29, 2018, 12:37:39 »
Et ces gens, ils ont quoi comme choix entre les écolos qui les montrent du doigt et les syndicats/coopératives. On leur propose quoi comme alternative ? Qu'ils traversent la route pour trouver comment se démerder ?

c'est un peu facile de se retrancher derrière le système comme une fatalité !! Leurs représentants sont élus me semble t-il ?? et puis s'ils sont aussi lucides sur leurs instances je me demande bien comment ils peuvent se retrouver pieds et mains liés aujourd'hui sauf à avoir fait preuve de naïveté à un certain moment !

Les alternatives tu les connais aussi bien que moi et la première c'est de se retrousser les manches pour se réapproprier leur indépendance !

Juste un exemple pour ne pas m'éterniser. Il y a deux ans alors que nous étions en vacances dans la région de Perpignant un prospectus à l'entrée du camping pour visiter un petit domaine viticole d'une quinzaine d'hectares. RDV fixé nous voilà rendu à Tautavel là où il y a la grotte, visite des vignes, dégustation de ses deux ou trois blancs, son rosé et ses trois ou quatre rouges. L'effet désinhibant aidant la conversation s'installe et le chef d'exploitation nous apprend que maitre d'œuvre dans la région d'Orléans il a tout plaqué après vingt ans d'exercice pour racheter ce petit vignoble qui était laissé à l'abandon depuis quelques années.
Il aurait pu tomber dans la facilité et replanter massivement en s'appuyant sur la coopérative viticole du village, mais il a préféré se fier à la spécificité de ce vieux vignoble pour en faire un atout et gérer tout le process depuis la production jusqu'à la commercialisation et développer quelques années plus tard une activité de chambres d'hôtes à la ferme. Les débuts ont été difficiles mais aujourd'hui, sa femme, son fils et lui vivent de leur activité suffisamment bien pour qu'ils puissent se sentir heureux et libre.
Bien sûr il n'a pas la prétention de faire le meilleur vin du monde mais sans succomber au miroir aux alouettes il a su produire un vin suffisamment de qualité pour pouvoir écouler sa production avec le bouche à oreille en limitant au maximum les traitements chimiques.

Amicalement, Roger

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 297
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #42 le: septembre 29, 2018, 16:37:15 »
Non, pourquoi irais-je m'en prendre à des gars qui ne font que leur boulot comme nous tous et qui au demeurant sont fort sympathiques ?.
J'en ai même croisé certains qui sont de vrais passionnés de la forêt. Un peu écoeurés, fatalistes, conscients qu'à leur petit niveau, ils ne peuvent
pas faire grand chose et conscients qu'effectivement, ça déraille sévère dans les hautes sphères.


Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 297
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #43 le: septembre 29, 2018, 16:57:16 »
Merci à toi Castanea.

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 603
    • Patrick Aubé Photographie
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #44 le: septembre 29, 2018, 22:13:07 »
"Le président de la République a averti qu’il prendrait ses « responsabilités » sur le glyphosate si le monde agricole n’était pas « au rendez-vous » dans trois ans. « Il y aura un point de rendez-vous et si les choses n’avancent pas dans trois ans, on passera par la loi », a-t-il fait savoir."

Je ne vois pas ce qu'il aurait pu faire de pire que ces prédécesseurs aphasiques sur ce sujet  ::)

Juste ne pas arrêter les dégâts alors qu'il le pouvait. Il a préféré prolonger le match de 3 ans, c'est cela, qui, à mon sens, est pire.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 430
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #45 le: septembre 29, 2018, 22:21:29 »
A voir en ce moment dans les salles, "Le temps des Forêts" de François-Xavier Drouet, j'en sors.
Très bien avec un bel exposé de la filière bois.
Je pensais que tu en parlerais, Vincent, tu ramollis ou quoi?
Par contre bonne chance pour trouver une salle près de chez vous qui le projette.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 430
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #46 le: septembre 30, 2018, 12:30:03 »
Tu ne seras pas déçu, c'est du très bon, un grand cru.

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 18 443
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #47 le: septembre 30, 2018, 13:07:31 »
Je peux me tromper mais je ne pense pas qu'en France il reste encore un foret primitif.

ceinture noire en cynisme

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 53 902
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #48 le: septembre 30, 2018, 14:25:42 »
L'équilibre restera toujours à trouver entre ce que l'on souhaiterai et les réalités de la vie, qui exigent un minimum de rentabilité.
Là où ça se corse, c'est lorsque la rentabilité à tous crins, entraine la destruction de la rentabilité future.
Le malheur est que peu d'individus recherchent un équilibre entre le deux extrêmes et que l'on voit simplement s'opposer deux intégrisme, celui du rendement rapide et celui des petits oiseaux béats.
Les regards lucides comme celui castanea sont malheureusement trop rares et surtout ont trop peu d'écho.
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 430
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #49 le: septembre 30, 2018, 15:10:04 »
Oh tiens le robot parleur a retrouvé des piles. ::)
Ah que c'est drôle. Je ne disais pas autre chose que Vincent sur d'autres sujets et tu me raillais à tour de bras.
Mais là, bizarre, tu fais de la lèche à Vincent. Si tu continues, il va finir tout englué de bave, dommage déjà que je trouve qu'il commence à radoter comme toi ces derniers temps.
Tu comprendras jamais rien, il ne s'agit pas que des oiseaux béats. Si on est un certain nombre à souhaiter une exploitation raisonnée de la forêt, c'est tout simplement que c'est notre dernier salut. Combien de tonnes de CO2 et d'eau stockée dans une forêt naturelle vs combien dans une plantation rectiligne avec une seule espèce; le douglas, coupé à blanc tous les 25-30 ans et avec un sol pauvre et sans humus?
Ca a été écrit, réécrit, redit et réécrit sur ces fils à rallonge depuis des lustres. Mais t'as toujours pas compris. On va tous y passer mais on aura mourru rentable, c'est important de mourir rentable, des fois que des martiens débarquent et trouvent tout le magot. Faudra penser à laisser ta carte de visite dans le coffre, pour qu'ils sachent bien à qui ils doivent leur bonne fortune.