Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?  (Lu 2786 fois)

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
les hommes, les anges, les v..


Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 627
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #2 le: septembre 24, 2018, 12:14:45 »
Un arrêté ordonnant la mise à mort de 4000 porcs devrait être bientôt signé par le ministre fédéral belge de l'agriculture Denis Ducarne, afin d'empêcher la propagation de la peste porcine africaine, qui a été détectée sur des sangliers, il y a quinze jours.

Je n'ai pas bien compris en quoi cela va endiguer la PPA chez les sangliers sauvages.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #4 le: septembre 24, 2018, 18:47:21 »
je me doutais bien que vous  préféreriez l'hypothèse du sandwich contaminé. C'est la même que devinez qui?
 
https://www.rtbf.be/info/regions/detail_importation-illegale-de-sangliers-les-langues-se-delient?id=10025117

maintenant je ne sais pas si ces lâchers sont à l'origine de cette épidémie ou si on le saura un jour. mais de toute manière cette surpopulation volontaire est une bombe à retardement sanitaire prévisible (les zécolos le clament depuis des déscennies), il faudra revoir le couplet de votre chanson "S-O-L-I-D-A-R-I-T-E avec les éleveurs, S-O-L-I-D-A-R-I-T-E avec les éleveurs" :D
 
 
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #5 le: septembre 24, 2018, 19:38:33 »
Les éleveurs ont été effectivement été assez clairs dernièrement avec les invasions d'animaux étrangers.
Ni sangliers, ni .... ours,..., ni loups, ...naturellement.
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #6 le: septembre 25, 2018, 10:59:21 »
il y a bien eu une réintroduction d'ours, mais seulement quelques individus qui ont été très certainement examinés par des vétos.  c'était cela ou la disparition (que vous souhaitez) .on est bien loin de votre invasion. par contre quand je vois le paquet de gibier à l'origine douteuse que l'on déverse chaque année...
merci de ne pas les mettre sur le même pied, d'autant que vous connaissez la cause du déclin de l'ours dans les Pyrénée.
pas entendu de réintroduction de loup sauf sur un forum  de chasseurs délirants.
rappelez-vous: il faut couper .
certains le font https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_peste-porcine-africaine-guy-marechal-a-nouveau-accuse-d-importer-des-sangliers?id=10025878
et il a été mis en congé  du Royal Saint-Hubert Club de Belgique.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180924_01230783/peste-porcine-le-president-du-conseil-cynegetique-de-gaume-prie-de-se-mettre-en-conge

ps: cette contagion fait grand bruit en Belgique. si elle devient incontrôlable adieu la filière porcine, le secteur bois, le tourisme, la chasse (tant mieux pour moi ;) et les régions touchées vivent justement de cela...
à côté, les prélèvements du loup sont insignifiants...

les hommes, les anges, les v..

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 571
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #7 le: septembre 25, 2018, 12:44:17 »
De la renouée au frelon asiatique jusqu'au sanglier infecté en passant par tout ce qui fait notre confort et l'emploi des ch'ti n'enfants du Bengladesh , c'est la même engeance ubuesque, le même esprit hors sol, le même degré ultime de civilisation qu'on appelle connerie.
Donc, nul besoin d'être chasseur pour être un con ou inconscient, la chasse est un moyen d'expression de la connerie comme un autre, preuve étant faite tous les jours que ce n'est pas le meilleur.

Je crois assez au complot de Dame Nature, presque à supposer que cette peste porcine a tout le potentiel pour sauver les rivières de Bretagne de l'apport des nitrates du jambon beurre industriel. A moins que la pharmacopée vétérinaire ajoute quelques molécules au jus d'algues vertes.
Du coup, quoi qu'elle fasse, je vais continuer à la prendre en photo cette beauté en attendant qu'elle nous soit fatale.
J'espère ne rien manquer de ses jours de colère, c'est si beau une belle en colère, on y voit l'enfer au paradis.

Sur ce, je retourne à mes compotes. Saviez vous que la compote fait partie des aliments sans résidus ? Je pense fonder un mouvement bien au delà du véganisme le plus intransigeant : le sancacaïsme. ;D

Oups, avec tout ça j'ai surement laisser un peu trop cuire mes terrines. 
   
Salut l'Artiste !

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #8 le: septembre 25, 2018, 15:10:04 »
il y a bien eu une réintroduction d'ours, mais seulement quelques individus qui ont été très certainement examinés par des vétos.  c'était cela ou la disparition (que vous souhaitez) .on est bien loin de votre invasion. par contre quand je vois le paquet de gibier à l'origine douteuse que l'on déverse chaque année...
merci de ne pas les mettre sur le même pied, d'autant que vous connaissez la cause du déclin de l'ours dans les Pyrénée.
pas entendu de réintroduction de loup sauf sur un forum  de chasseurs délirants.
rappelez-vous: il faut couper .
certains le font https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_peste-porcine-africaine-guy-marechal-a-nouveau-accuse-d-importer-des-sangliers?id=10025878
et il a été mis en congé  du Royal Saint-Hubert Club de Belgique.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180924_01230783/peste-porcine-le-president-du-conseil-cynegetique-de-gaume-prie-de-se-mettre-en-conge

ps: cette contagion fait grand bruit en Belgique. si elle devient incontrôlable adieu la filière porcine, le secteur bois, le tourisme, la chasse (tant mieux pour moi ;) et les régions touchées vivent justement de cela...
à côté, les prélèvements du loup sont insignifiants...

Les ours et les loups importés ou envahisseurs sont certainement certifiés herbivore.
 Il faudra l'expliquer aux bergers.
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #9 le: septembre 25, 2018, 20:29:12 »
on leur expliquera qu'il y a des situations bien pires. on en est à 4000 porcs abattus et ce n'est qu'un petit amuse bouche si par malheur la peste porcine se propage aux bombes sanitaires créées par certains  chasseurs. et je ne parle pas des autres secteurs impactés (tourisme/bois/sapin de noël/etc).
vous avez une compassion bien sélective...

vu la distance du foyer, on ne parle que de 3 hypothèses
- le sandwich polonais (trafic routier, marchandises, personnes)
-relâcher illégal
-nourriture pour les  sangliers avec les restes de restos (moins cher) 
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #10 le: septembre 25, 2018, 21:11:11 »
Mais est-ce une raison pour tolérer l'importation ou la protections de nuisances supplémentaires, alors que nous avons mis de siècles pour nous en débarrasser?
Technophile Père Siffleur

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 571
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #11 le: septembre 26, 2018, 01:02:38 »
Mais est-ce une raison pour tolérer l'importation ou la protections de nuisances supplémentaires, alors que nous avons mis de siècles pour nous en débarrasser?

Parce que tout est affaire de symbole et d'équilibre politique mon vieux Kochka :) :) :) Il est bien plus facile de lâcher deux ours que de préserver la biodiversité ordinaire...
Deux ours contre les abeilles et des milliers d'hectares sans un coquelicot ou un ver de terre. Quelques loups contre les grands tétras, les alouettes des champs etc, c'est pas très cher payé ;)
Les montagnes sont des lieux non propices à la spéculation de l'agriculture intensive, on en sacrifie les usages traditionnels pour les basses œuvres de la communication politicarde, cependant que les plaines sont toutes entières vouées aux comptes de résultat d'Agrial et consorts.
Les courbes d'effectifs d'agriculteurs ou de chasseurs raisonnables opèrent une triste fusion avec celles de la biodiversité ordinaire. L'élevage, tel que tu le le défends, disparait chaque jour un peu plus. On en maintient juste assez pour que des esprits sincères comme le tien puissent s'y raccrocher. Ce que tu défends (sans le savoir), c'est ceux qui ont tué l'agriculture à laquelle tu tenais.

Et la forêt prend le même chemin du productivisme, par les mêmes outils et les mêmes personnes...

Si seulement ceux qui produisent à partir de la terre et ceux qui veulent la protéger faisaient alliance au lieu de se faire mener par le bout du nez par ceux qui fomentent et exploitent les divisions. 
 
 
Salut l'Artiste !

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #12 le: septembre 26, 2018, 11:17:02 »
Toutàfé.
Les exagérations et l'intégrisme nuisent au sujet qu'ils prétendent défendre, et exaspèrent ceux qui vivent mal de la terre, contraints au productivisme par la grande distribution et les faux espoirs de la chimie moderne. L'attitude des acheteurs ressemble fort à celle de Trump vis à vis du monde, dictatoriale et injuste.
Nombreux sont ceux qui s'épuisent pour à peine survivre, manipulent de sommes relativement importantes pour parvenir à des revenus inférieurs salaire minimum légal, et tout çà avec des horaires à n'en plus finir.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/17/31003-20180817ARTFIG00252-pourquoi-un-agriculteur-se-suicide-t-il-tous-les-deux-jours-en-france.php.

 Mais qui s'en soucie?
Technophile Père Siffleur

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 627
  • Sexe: Homme
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #13 le: septembre 26, 2018, 11:38:41 »
Les premiers prédateurs de la biodiversité sont les agriculteurs, poussés par le productivisme.

Sans la disparition des haies et labourages qui favorisent l'érosion des sols, insectes, vers et oiseaux y trouveraient encore de quoi manger.

Qui s'arcboutent contre l'interdiction des glyphosates sinon les agriculteurs ?
Ceux d'entre eux qui se prétendent protecteurs de la nature devraient baisser un peu le ton.

Les éleveurs qui n'hésitent pas à croiser sangliers et cochons ne sont pas des anges non plus.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 571
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #14 le: septembre 26, 2018, 12:03:14 »
Toutàfé.
Les exagérations et l'intégrisme nuisent au sujet qu'ils prétendent défendre, et exaspèrent ceux qui vivent mal de la terre, contraints au productivisme par la grande distribution et les faux espoirs de la chimie moderne. L'attitude des acheteurs ressemble fort à celle de Trump vis à vis du monde, dictatoriale et injuste.
Nombreux sont ceux qui s'épuisent pour à peine survivre, manipulent de sommes relativement importantes pour parvenir à des revenus inférieurs salaire minimum légal, et tout çà avec des horaires à n'en plus finir.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/17/31003-20180817ARTFIG00252-pourquoi-un-agriculteur-se-suicide-t-il-tous-les-deux-jours-en-france.php.

 Mais qui s'en soucie?

Oui des agriculteurs (surtout des éleveurs) se suicident. Mais l'ours et le loup n'en sont pas la cause, ni même un symptôme ou une conséquence, bref cela n'a rien à voir. Mais c'est une excellente diversion !
Ce qui tue, c'est l'absence d'espoir, le sentiment d'échec, celui de ne plus avoir sa place ici.
Et qui est à l'origine de ça si ce n'est le productivisme aveugle et ses lois qui ont fabriquées de toute pièce la non rentabilité de l'agriculture traditionnelle pourtant si pourvoyeuse d'emplois hier ?
Qui ne paie pas, qui ne reconnait pas le travail des agriculteurs, qui salit la réputation de leur production, qui bouffe leur gagne pain ? Lactalys, Monsanto, Agrial ou ceux qui cherchent partout à acheter des produits nobles, sains et simplement bons ?
Qui d'autre que les agriculteurs se bat contre ces géants qui les étouffent ?

Oui mon Kochka, les gens qui ont une conscience environnementale se battent pour la même dignité que les agriculteurs qui aiment encore leur métier et leur terre.

Oui le cynisme des salopards aux commandes du système productiviste utilise le suicide des humbles pour favoriser les gros dégueulasses qui défoncent paysages et biodiversité en croyant aux promesses qu'on leur fait. On ne peut pas arrêter avec le glyphosate parce que misère agricole, mais c'est se foutre de la gueule du monde !
Comment fait on en bio sans glyphosate alors ?
La faute du consommateur ? Mon cul ! Si le bio est en croissance exponentielle c'est bien qu'il est porté par les consommateurs ! 
Non décidément, rien n'oppose vraiment l’agriculture et la conscience environnementale, rien si ce n'est que tous les jours on nous force à l'amalgame corporatiste et bien binaire : écolos versus agriculteurs (Arnaud, merci de la démonstration du binaire ;)). Ça simplifie les messages médiatiques et politiques et cette division créé et entretenue accroche le populo à sa télévision et à son bureau de vote.
Diviser pour mieux régner, expression battue et rebattue, si vraie pourtant et tellement d'actualité !

C'est pourquoi je le dis sans aucun ressentiment :), vraiment  :). Quand je vous lis avec Heneauol, qu'il s'agisse de l'ours, du loup, de la peste porcine, tout ce que je vois c'est l'entretien méticuleux et complètement involontaire de ces amalgames et de ces divisions. Bien sûr vous êtes tous les deux sincères, même si j'ai mis du temps à le comprendre. Mais au delà du jeux, de la joute, vous êtes otages d'opinions distillées et préfabriquées.
Tant que vous resterez sur les clivages qu'on vous impose par les symboles qu'on utilise pour entretenir vos oppositions, vous entretiendrez ce que vous combattez.

Enfin je crois ;)
     
   
Salut l'Artiste !

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #15 le: septembre 26, 2018, 12:27:27 »
kochka, vous êtes toujours gentillet, mais c'est pénible cette manipulation perpétuelle. les "pôôôôvre agriculteurs/éleveurs" quand cela sert vos intérêts, (mais pas un mot si vous êtes suspecté d'être la cause de leurs malheurs). les faux espoirs de la chimie d'un côté mais vous descendez en flèche la seule alternative (de l'escroquerie selon vous)
ceux qui veulent du changement sont taxés illico d'intégristes manipulés.
le manipulateur qui tronque tout, c'est vous!

débat intéressant (2 personnes qui ont de la répartie) mais édifiant
plusieurs hypothèses possibles sur l'origine de la contagion mais on balaie d'un revers de main celles qui ne plaisent pas.
sangliers parfois nourris aux mêmes doses que dans les élevages
maïs interdit, mais pas un mot sur les champs de maïs en bordure de forêts jamais récoltés..
cerise sur le gâteau:  c'est la faute de Natagora (16 min 30)
et en final le traditionel "yapasdproblème"

http://www.vivreici.be/commune/6831/article/detail_peste-porcine-africaine-la-faute-aux-chasseurs?id=207799 (vidéo en bas de page).

pour Castanea.
des choses sont faites aussi pour la biodiversité ordinaire et les symboles aussi sont importants. Je suis  désabusé par la politique, mais il doit encore exister des personnes qui sont sincères, elles sont noyées parmi les autres et il y a tant d'autres problèmes a régler en ce bas monde.
"ceux qui fomentent et exploitent les divisions." théorie du complot?, je n'y crois pas trop. par contre l'argent roi et les intérêts perso qui priment sur le collectif : oui
un autre monde est possible.
vu une interview du ministre Collin: visiblement pas à l'aise: non non non je n'ai pas été influencé par le lobby des chasseurs, je ne suis pas chasseur"
si la crise prend de l'ampleur, je pense que l'on interdira le nourrissage artificiel et imposera des densités strictes. Dans ce pays, il faut des catastrophes pour que les choses bougent.
ps: dans une forêt (Felenne) près de Givet que je fréquente, les sangliers qui pullulent (nourris comme dans une porcherie) sont très  très familiers. ils sont visibles dès la tombée du jour et je dois parfois crier pour qu'ils ne viennent pas dans mes pieds (je posterai une photo), heureusement je n'ai pas encore eu le coup avec un gros mâle :'( . Entendu par 3 locaux qu'il y avait eu des lâchers illicites dans le passé (mais c'est l'omerta) . lu que les sangliers de l'Est seraient gras et peu farouches . possible qu'ils aient les gènes " agréable à tirer" ?
" vous êtes otages d'opinions distillées et préfabriquées." "sur les clivages qu'on vous impose par les symboles qu'on utilise pour entretenir vos oppositions"
il ne faut pas prendre les autres pour des idiots (je suppose que le prof n'est pas concerné). mon opinion, je me la suis  formée tout seul, à force de voir, d'entendre et de me renseigner. je ne peux pas tout vérifier, car je ne suis pas journaliste mais je recherche toujours ce qu'il y a derrière (je déteste l'injustice et le manque de franchise) et je vois bien quand on n'est pas sincère ou que l'on essaie de me manipuler.
les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #16 le: septembre 26, 2018, 12:43:06 »
j'oubliais: les carabes font partie de la biodiversité ordinaire.... :)
et oui il y a des sujets clivants (voir vidéo) et si tout le monde était honnête, juste, sincère, civique, franc, faisait passer le bien commun en premier,   cela irait bcp mieux...
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #17 le: septembre 26, 2018, 13:27:23 »
Les premiers prédateurs de la biodiversité sont les agriculteurs, poussés par le productivisme.

Sans la disparition des haies et labourages qui favorisent l'érosion des sols, insectes, vers et oiseaux y trouveraient encore de quoi manger.

Qui s'arcboutent contre l'interdiction des glyphosates sinon les agriculteurs ?
Ceux d'entre eux qui se prétendent protecteurs de la nature devraient baisser un peu le ton.

Les éleveurs qui n'hésitent pas à croiser sangliers et cochons ne sont pas des anges non plus.

Pour l'instant , leur survie est liée au glyphosate, parce les prix qui leur sont imposés ne permettent pas de faire autrement. Lorsqu'il y aura une varie solution, il n'y a aucun doute sur al volonté de changer

Ceux d'entre eux qui se prétendent protecteurs de la nature sans en vivre ni savoir ce que c'est devraient baisser un peu le ton.[/i] et cesser  de vouloir imposer leurs lubies hors sol.
Technophile Père Siffleur

Arnaud17

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 627
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #18 le: septembre 26, 2018, 15:09:13 »

Pour l'instant , leur survie est liée au glyphosate, parce les prix qui leur sont imposés ne permettent pas de faire autrement. Lorsqu'il y aura une varie solution, il n'y a aucun doute sur al volonté de changer

Ceux d'entre eux qui se prétendent protecteurs de la nature sans en vivre ni savoir ce que c'est devraient baisser un peu le ton.[/i] et cesser  de vouloir imposer leurs lubies hors sol.

La culture des tomates hors sol m'avait fait froid dans le dos quand, dans les années 70, j'en ai découvert les premières installations au Pays-Bas.

Tout ça ressemblait plus à une raffinerie de pétrole qu'une serre maréchaire ordinaire et n'avait strictement rien à voir avec le blé ou le maïs ou le glyphosate.

Cela dit, je ne suis pas un protecteur de la nature non plus, j'observe et quand je vois que des paysans tombent malade et meurent à cause des méthodes qu'ils emploient, pour maintenir et augmenter les bénéfices des intermédiaires entre production et prix sur les étals.


heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #19 le: septembre 27, 2018, 00:26:05 »
articles intéressants expliquant le pourquoi de cette surpopulation qui est une bombe potentielle pour la ppa (bon, tout le monde le sait, mais c'est glauque à souhait)). pour les zécolos hypersensibles élevés au lait de bambi prévoir le sceau (pour vomir) et les bottes (pour patauger dans la merde).
faut être tolérant  disait l'un, faut être conciliant disait l"autre... :)

https://parismatch.be/actualites/societe/176613/temoignage-un-ex-garde-chasse-denonce-les-chasses-daffaires
https://parismatch.be/actualites/societe/176485/sur-la-piste-du-sanglier-wallon-lenquete-choc-de-paris-match-en-2013
les hommes, les anges, les v..

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 571
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #20 le: septembre 27, 2018, 01:42:43 »

Pour l'instant , leur survie est liée au glyphosate, parce les prix qui leur sont imposés ne permettent pas de faire autrement. Lorsqu'il y aura une varie solution, il n'y a aucun doute sur al volonté de changer

Ceux d'entre eux qui se prétendent protecteurs de la nature sans en vivre ni savoir ce que c'est devraient baisser un peu le ton.[/i] et cesser  de vouloir imposer leurs lubies hors sol.

Il en vit et il sait ce que c'est. Un exemple parmi d'autres.

Source : la France Agricole

https://www.youtube.com/watch?v=I99zmuc-CBI  ;)

Salut l'Artiste !

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 430
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #21 le: septembre 27, 2018, 09:05:05 »
il y a déjà eu un fil sur le bio. le bio c'est vert et le vert, il n'aime pas. point barre. foutu zécolos!
il y a 2 manières de faire soit on écoute et on fait avec dame nature (la santé du sol est bien entendu la base) , soit on écrase et on  domine.
c'est presque 2 métiers différents.

ps: maintenant il faut passer plus souvent dans les champs et cela pollue aussi (mazout) mais c'est mieux qu'avoir un sol mort, pollué et plus aucune biodiversité.
vous parliez de courbes plus haut. celles-ci montent...  https://www.biowallonie.com/wp-content/uploads/2017/05/Le-bio-en-chiffre-2016.pdf
 
et pour kochka "qui se prétendent protecteurs de la nature sans en vivre ni savoir ce que c'est" je lui rappelle que je ne suis pas citadin ni barbu et que j'ai travaillé (un peu) dans le secteur (saisonnier/pépinière aquatique/jardinage)... c'est peut-être moi le plus "agriculteur" sur ce fil... :)
les hommes, les anges, les v..

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 837
    • Patrick Aubé Photographie
Re : Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #22 le: septembre 27, 2018, 17:40:52 »

Cela dit, je ne suis pas un protecteur de la nature non plus, j'observe et quand je vois que des paysans tombent malade et meurent à cause des méthodes qu'ils emploient, pour maintenir et augmenter les bénéfices des intermédiaires entre production et prix sur les étals.

En dehors de toutes autres considérations, c'est un point qui devrait interpeller très fortement les agriculteurs, car contrairement à ce qu'ils pensent, ce ne sont effectivement pas eux les bénéficiaires dans l'affaire.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 397
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : pourrons-nous encore faire de zolies photos dans le bois?
« Réponse #23 le: septembre 27, 2018, 19:47:39 »
Il est bien plus facile de lâcher deux ours que de préserver la biodiversité ordinaire...
Deux ours contre les abeilles et des milliers d'hectares sans un coquelicot ou un ver de terre. Quelques loups contre les grands tétras, les alouettes des champs etc, c'est pas très cher payé ;)
Les montagnes sont des lieux non propices à la spéculation de l'agriculture intensive, on en sacrifie les usages traditionnels pour les basses œuvres de la communication politicarde, cependant que les plaines sont toutes entières vouées aux comptes de résultat d'Agrial et consorts.
Les courbes d'effectifs d'agriculteurs ou de chasseurs raisonnables opèrent une triste fusion avec celles de la biodiversité ordinaire. L'élevage, tel que tu le le défends, disparait chaque jour un peu plus. On en maintient juste assez pour que des esprits sincères comme le tien puissent s'y raccrocher. Ce que tu défends (sans le savoir), c'est ceux qui ont tué l'agriculture à laquelle tu tenais.

Je t'ai connu bien plus objectif et cohérent.
Si tu passais moins de temps à faire du verbe sur ce comptoir des aigris, tu te rendrais compte qu'il est inexact de dire que la biodiversité ordinaire est laissée pour compte, au profit d'espèces précises. C'est loin d'être le cas dans ma région en tout cas.
Et tu te trompes en cataloguant la montagne de la sorte. Une des grosses différences avec la plaine tient au fait qu'une partie de la production est réalisée localement et doit être maintenue sur site pour bénéficier de l'appellation.
Et doit aussi respecter des zones géographiques précises, ce qui limite pour l'instant la mainmise des marchés sur les produits, car tu ne peux pas baisser au ras des pâquerettes le prix du lait et faire de la marge sur le dos du producteur.
Un bon exemple: le comté. Regarde l'organisation, les règles à respecter. Une fruitière tous les 25 km, un maillage au plus près du producteur, organisé sur un modèle de coopérative, avec une vente au détail directement à la fruitière. Les grands groupes industriels (inutile de citer, je pense que tu connais bien) sont bien présents mais en ayant les mêmes contraintes, il est plus difficile de flinguer les filières.
On est aussi obligé de maintenir le niveau par rapport à nos voisins, qui travaillent très bien aussi.
On a beaucoup perdu sur le cochon et le sauc' par contre. Mais le matériel est le même, il n'y a plus grand monde qui fait encore ses foins à la botteleuse et autres joyeusetés. Le cheval revient par contre pour le débardage.
Sors de ta plaine et viens voir, tu constateras qu'on est pas des apaches avec des fourches et des bâtons, on essaie de garder notre identité et on apprécie chaque jour de pouvoir s'émerveiller pour des espèces qu'on aurait jamais cru revoir.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 43 620
  • Sexe: Homme
En dehors de toutes autres considérations, c'est un point qui devrait interpeller très fortement les agriculteurs, car contrairement à ce qu'ils pensent, ce ne sont effectivement pas eux les bénéficiaires dans l'affaire.
Ils ne pensent pas être bénéficiaires, mais seulement survivre.
Lorsqu'il existe réellement une autre solution, pas un truc dans un coin, ils ne demandent que çà. Mais entre le discours et la réalité, il n'y a pas une marge, mais un abîme.
 N'oublie pas qu'il y a un suicide tous les deux jours.
 Pour mon ami heneausol j'ai pose quelque fois mon postérieur sur un tracteur et aussi regardé le bilan d'un exploitation, en me demandant pourquoi on ne bazardait pas tout au plus vite.
Technophile Père Siffleur