accueil Vie culturelle Clique clac #181

Clique clac #181

1223

Lors de l’investiture de Joe Biden, Bernie Sanders et ses mitaines ont volé la vedette à Lady Gaga et consorts. Photographié par Brendan Smialovsky, le sénateur américain de 79 ans est devenu un mème, détourné à qui mieux mieux. La viralité de l’image doit tout à sa simplicité, comme l’explique le photographe qui ne s’offusque pas de ces détournements (ni du merchandising fait sur son dos) : “J’aime que l’on respecte le travail des photojournalistes, mais c’est aussi amusant de voir à quel point les gens peuvent être créatifs !” Derrière la rigolade, il n’est pas exclu non plus d’analyser l’image originale et ses dérivées comme « une faille, un défaut, un accroc au sein d’un dispositif millimétré, qui met brutalement en lumière les contradictions cachées. »


Lauréat du Prix Niépce en 1976, Eddie Kuligowski nous a quittés le 15 janvier à l’âge de 74 ans. Son fils, Nicolas, lui a rendu hommage sur L’Œil de la Photographie.


Avec son projet « Earth not a globe », actuellement exposé à Amsterdam, Philippe Braquenier a choisi de s’intéresser aux platistes, ces personnes qui croient mordicus que la Terre est plate. Une expérience insolite qu’il a racontée à Vice : « Parfois, ils partent vraiment dans des théories très compliquées et documentées. En mécanique des fluide, en thermodynamique… Quand je me demandais ce qu’ils racontaient, ou ce qu’ils essayaient de prouver en allant si loin, je me renseignais pour savoir s’ils disaient des conneries ou non. Et effectivement, ils omettent toujours un petit truc qui permet à l’exposé d’aller dans leur sens. » 


En Sibérie, les températures atteignent -50°C en ce moment, mais il en faut plus pour arrêter Galina Davidova et Anastasia Grouzdieva.


Dans le contexte de la crise sanitaire, elle-même reflet de la crise écologique, les images sont un remède et un problème : elles permettent de limiter les déplacements et de conserver des rapports sociaux à distance, mais elles ont un impact écologique non négligeable. Comment repenser la matérialité de l’image au prisme de cette double approche ? Un collectif de recherche-création franco-canadien propose d’en débattre ce jeudi 28 janvier de 20h20 à 23h50 sur le site www.reprisedevues.org


Dans leur ville d’Oklahoma City, les Flaming Lips ont expérimenté une nouvelle forme de concert, et les photos partagées par Wayne Coyne, le leader du groupe, laissent songeur : avant / pendant.


Triple exposition conçue par le Frac Normandie, « La photographie à l’épreuve de l’abstraction » avait tout pour plaire aux connaisseurs comme au grand public. Las, la fermeture des lieux de culture en a décidé autrement. Pour réconforter celles et ceux qui n’ont pu visiter l’expo, le Frac met en ligne depuis le début de l’année les conférences et tables-rondes organisées en octobre dernier dans le cadre de l’événement. Et pour les plus jeunes, l’institution rouennaise partage des mini-ateliers en lien direct avec certaines photos tirées de l’exposition. Le Centre Photographique d’Ile-de-France, quant à lui, propose quelques pastilles vidéo autour de son accrochage.


11 CHOSES À SAVOIR
• Pourquoi Che Guevara regarde au loin sur sa photo ?
• Qui est la “first lady” d’Internet ?
• Pourquoi ne faut-il pas sourire sur les photos ?
• Comment le hacker Ochoa s’est-il fait arrêter à cause d’une photo ?
• Pourquoi un flash de lumière peut-il nous aveugler ?
• Qu’est-ce que l’affaire des fées de Cottingley ?
• Pourquoi dit-on un “paparazzi” ?
• Quelle est la plus célèbre photo d’un iceberg ?
• Pourquoi la comtesse de Castiglione est-elle célèbre ?
• Qu’est-ce que le bélinographe ?
• Pourquoi Einstein tire-t-il la langue sur sa célèbre photo ?


On savait que les auteurs des Simpson avaient des dons divinatoires (leurs dernières prédictions ne sont pas rassurantes), mais on ne se doutait pas qu’ils semaient des références photographiques dans les épisodes.


Jésus-Christ superstar… de la photographie.


Celles et ceux qui apprécient le travail de Jacques-Henri Lartigue seront ravi·es d’apprendre que la Donation Lartigue a mis en ligne 126 des 135 albums amoureusement réalisés par le photographe tout au long de sa vie. Un travail de titan (40000 tirages au total) mais une somme d’images un peu effrayante pour l’internaute, qui peut légitimement se demander par où commencer. Et pourquoi ne pas feuilleter d’abord le ou les albums de votre année de naissance (si tant est que vous soyez né avant 1986) ? Rien que pour 1977 (au hasard), on a droit à trois copieux volumes où, entre deux photos de coquelicots, on découvre du beau monde : le président Giscard d’Estaing jouant avec ses labradors, Sarah Moon et Robert Delpire cueillant des fleurs dans le bois de Jonquières, Mary Ellen Mark se baladant, visage grimé, à Central Park, Jean-Michel Jarre et Charlotte Rampling s’exerçant au tir chez Helmut Newton à Ramatuelle. Dans le troisième album de cette même année 1977, plusieurs pages compilent les tentatives avortées de Lartigue pour une publicité pour les cigarettes Gitanes. Des tâtonnements instructifs pour qui s’intéresse aux coulisses de la création. Et on ne doute pas que les autres albums regorgent de perles de ce genre…


Et pour revivre en images l’arrivée du Vendée Globe, c’est ici que ça se passe.


« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.
Photo d’ouverture : Bernie Sanders X Totoro © Kevin Sukho Lee