accueil Vie culturelle Clique clac #208

Clique clac #208

812

Depuis juin 2019, les iconomécanophiles de France et de Navarre comptent les jours. 832 exactement auront en effet séparé la 56e et la 57e édition de la foire de Bièvres, rendez-vous incontournable des passionnés de matériel photo. Les 11 et 12 septembre, la place de la Mairie accueillera un marché de l’occasion et des antiquités (samedi de 13h à 19h / dimanche de 8h à 18h), un marché du neuf et des services (samedi de 13h à 19h / dimanche de 9h à 18h) et un marché des artistes (dimanche de 9h à 18h). À ces activités mercantiles s’ajoutent des conférences sur l’histoire de la photographie et ses enjeux actuels, des ateliers autour des procédés alternatifs, des lectures de portfolios (inscriptions ici), un concours ayant pour thématique la foire elle-même et plusieurs expositions, dont deux séries de Claudine Doury : « Sasha » et « Loulan Beauty ». Bref, de quoi rassasier celles et ceux qui rongent leur frein depuis plus de deux ans ! Précision utile avant de faire le voyage vers l’Essonne : l’entrée à la foire de Bièvres est soumise à la présentation d’un pass sanitaire pour tous les visiteurs dès 18 ans.


Lors de son passage à Visa pour l’Image, Roselyne Bachelot a précisé les contours de la grande commande publique en soutien aux photojournalistes, annoncée un peu plus tôt dans l’année. Celle-ci s’étalera sur deux ans et concernera les photographes diplômés depuis 2018 ou pouvant justifier d’une collaboration avec une publication de presse dans les quatre dernières années. Rappelons que ce projet d’envergure (5,5 millions d’euros) a été amorcé par Marion Hislen alors qu’elle était déléguée à la photographie au sein de la direction générale de la création artistique du ministère, un poste où lui succédera, a-t-on appris cette semaine, Fannie Escoulen. Pour en savoir plus sur le parcours de cette commissaire d’exposition formée à l’ENSP d’Arles, on vous conseille d’écouter cet épisode du podcast « Les Voix de la Photo ».
Pour en revenir à la grande commande publique, projet louable s’il en est, on ne peut s’empêcher de remarquer que le soutien du gouvernement pour le photojournalisme est à géométrie variable et qu’il s’arrête là où commence sa communication, comme l’a démontré la récente visite du président Macron à Marseille.


INFOS EN VRAC…

• On ne connaît pas le nom du lauréat du Visa d’Or 2021 dans la catégorie « News »… et pour cause : il a préféré pour sa sécurité garder l’anonymat.
• Quelques images intenses pour ne pas oublier trop vite les athlètes des Jeux paralympiques.
• Un coup de chapeau aussi à Joao Maia, photographe malvoyant qui a couvert les compétitions à Tokyo (après Rio).
• Alors qu’on le croyait mort, le plus grand cerf d’Europe est réapparu en forêt de Chaux.
• Hasard du calendrier, samedi prochain débute à Lille une exposition consacrée à Jean-Paul Belmondo, promettant documents rares et photos inédites.
• Cachez ce sein… épisode 8534.
• Si vous nous lisez du côté de la Guyane, sachez que le festival MurMur attend vos photos.
• Signe des temps, 6Mois fête ses dix ans en lançant… une souscription pour son prochain numéro.
• Dix ans pour MYOP également qui lance un appel à candidature pour intégrer de nouveaux photographes.

Il y a quelques mois, le magazine Notre Temps avait demandé à ses lectrices et lecteurs de faire appel à leurs souvenirs et de raconter leur relation à la photographie. Les premiers témoignages sont en ligne. Big up à Robert, 93 ans, passé par la S.O.M. et qui dut attendre la fin de la guerre pour acheter son premier appareil photo.


Vous avez peur des piqûres ? Grâce à la photo haute-vitesse, vous allez peut-être prochainement pouvoir y échapper. Inspirés par une célèbre série de photos d’Harold Edgerton, les chercheurs du MIT développent en effet un procédé visant à injecter des médicaments ou des vaccins sous la peau… sans aiguille (résumé en français ici).


À son lancement en 2006, morne époque pour les agences, qui aurait pu penser que le studio de production Hans Lucas réunirait, quinze ans plus tard, 700 photographes, compterait 1200 clients et rayonnerait à l’internationale ? Pas nous. Pour l’émission « Dans la jungle, avec un petit couteau à beurre », Wilfrid Estève, son fondateur, est revenu sur le succès de sa plateforme collaborative et sur la confiance qu’il a dés le départ accordée aux photographes autodidactes.


Les résultats du Wildlife Photographer of the Year ont commencé à filtrer, et Émelin Dupieux, jeune Ardéchois de 16 ans, a eu l’heureuse surprise d’apprendre qu’une de ses photos figuraient parmi les finalistes. Une photo d’Apollon que les lectrices et lecteurs de Nat’Images connaissent déjà puisqu’elle figurait en bonne place dans le portfolio que nous avons consacré au concours du Festival de la Camargue dans notre n°68.


Il Y A 20 ANS…

• Le dénommé Sandos créait l’entrée « Photography » sur la toute jeune encyclopédie participative Wikipédia (une définition qui s’est depuis bien étoffée).
• Le ciel nocturne ressemblait à ça.
• The Strokes sortaient un premier album à la pochette mémorable réalisée par Colin Lane (dont vous trouverez une très bonne interview ici).
• Bien avant Jeff Bezos et Richard Branson, l’homme d’affaires californien Dennis Tito inaugurait le tourisme spatial.
• Jörg Bader prenait les commandes du Centre de la photographie genevois… et difficile aujourd’hui de l’en déloger !
• L’usine AZF de Toulouse explosait, faisant 31 victimes auxquelles un parcours photographique va bientôt rendre hommage.
• Le Sommet des Amériques embrasait Québec.
Chasseur d’Images s’enthousiasmait pour le Sony DSC F707, appareil numérique au design « funky » (dixit Andy Thrasher).
• Jacques Chirac apparaissait dans le plus simple appareil au balcon du fort de Brégançon, à la grande surprise de Stéphane Ruet.
• Depuis son appartement du 310 Greenwich Street, Maryann Puglisi-Muñoz photographiait à l’aide d’un appareil jetable l’effondrement des tours du World Trade Center.
 

Cette belle chanson figure en ouverture d’Ash Wednesday, album de 2007 dans lequel Elvis Perkins rend hommage à sa mère, la photographe et actrice Berry Berenson, disparue lors des attentats du 11 septembre 2001.

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.
Photo d’ouverture : Foire de Bièvres 2019 © Gérard Schneck