Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: M9 : un achat longue durée ?  (Lu 17545 fois)

geargies

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 13 880
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #175 le: octobre 08, 2010, 08:15:31 »
 ??? Mash (!) nbre de messages :4 " je sens que je vais mettre le bazar..." je sens surtout que pour tes premiers posts tu te fais prendre pour un naze qui n'a rien lu sur le forum et qui répète pour le X ieme fois des inepties contre lesquelles on ne peut rien. Si tu ne vois pas de différence entre des cliches pris au M et ceux pris avec un nikon ou un canon ... on ne peut rien pour toi..  :D

kalimantan

  • Super actif
  • *
  • Messages: 606
  • Sexe: Homme
    • bertrandclaude.com
Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #176 le: octobre 08, 2010, 09:56:43 »
Comment sais-tu que Raymond Depardon a passé les pellicules (plan-film) aux rayons-x?
C'est écrit quelque part?


Ben! il a du faire comme tous les photographes qui partaient à l'autre bout du monde dans les 70', 80', 90'..............on utilisaient des sacs en plomb qui pouvaient contenir une douzaine de rouleaux. Et on partait avec 3/4 sacs voire plus.....
Et les douaniers, il y en avait qui, au premier coup d'oeil, voyant les rouleaux dans le premier sac, nous facilitaient les choses, et d'autres non. Une fois, en transit à Singapour, 1993, 23h00, il a fallu que je déballe une soixantaine de rouleaux, shootés et vierges, et que je les remette dans leur petites boites, ce qui m'a pris un bon 15/20mn......

Mais bon, ce n'était pas de grosses misères vis à vis des contacts durs et impersonnels que l'on a désormais dans les aéroports occidentaux. Mais on trimballe des cartes mémoires, donc c'est plus cool.

Et si je repars avec des rouleaux 120 à l'autre bout du monde, je me mettrais en quête de sac de plombs. Et vive la photo!

Phil VDD

  • Très actif
  • *
  • Messages: 481
  • Sexe: Homme
    • Mon site de photographe.
Re : Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #177 le: octobre 08, 2010, 10:36:22 »
Ben! il a du faire comme tous les photographes qui partaient à l'autre bout du monde dans les 70', 80', 90'..............on utilisaient des sacs en plomb qui pouvaient contenir une douzaine de rouleaux. Et on partait avec 3/4 sacs voire plus.....
Et les douaniers, il y en avait qui, au premier coup d'oeil, voyant les rouleaux dans le premier sac, nous facilitaient les choses, et d'autres non. Une fois, en transit à Singapour, 1993, 23h00, il a fallu que je déballe une soixantaine de rouleaux, shootés et vierges, et que je les remette dans leur petites boites, ce qui m'a pris un bon 15/20mn......

Mais bon, ce n'était pas de grosses misères vis à vis des contacts durs et impersonnels que l'on a désormais dans les aéroports occidentaux. Mais on trimballe des cartes mémoires, donc c'est plus cool.

Et si je repars avec des rouleaux 120 à l'autre bout du monde, je me mettrais en quête de sac de plombs. Et vive la photo!

C'est précisément ce que j'expliquais plusieurs fois de suite à la page précédente...
Merci pour ton témoignage "concordant".
 :)

kalimantan

  • Super actif
  • *
  • Messages: 606
  • Sexe: Homme
    • bertrandclaude.com
Re : Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #178 le: octobre 08, 2010, 10:48:54 »
:D :D

Mais il y en a qui le pensent et le disent pour de vrai  :D

Ta comparaison est très juste, les types maintenant en photo ils ne pensent qu à la puissance de feu que représente une fiche technique. Ils se foutent complètement de la photo en fait, ils veulent le dernier truc technologique et c est tout.

Ne viens pas leur parler de photo, d ambiance, de moment, de composition, ils ne comprennent pas.

Les progrès en hauts iso sont significatifs, à croire que si on n a pas 50000 isos sans bruit on ne peut plus faire de photos et les appareils sont à jeter.

Les types ils achètent leur appareil photo comme ils achètent leur dernière console de jeux en fait.

On s'en fout de toute façon puisqu'on sait que ce n'est pas cela qui fait une "bonne" photo! :D :D :D :D

Canito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 383
  • Sexe: Homme
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #179 le: octobre 08, 2010, 10:56:46 »
Tiens, je viens de recevoir deux 30x40 sur papier "Hannemuletrucjesaisjamaiscomm entças'écrit", à partir d'un pauvre capteur même pas foulefrème et purée, que c'est beau ! Sans parler du tirage d'un pote, fichier de D200 à 800ISO et un "vieux" 80-200, taille 60x90.
Honnêtement, quand je vois sur papier ce qu'un bon tireur peut sortir de nos fichiers numériques, je me dis qu'en effet, les préoccupations que l'on peut parfois lire ici sont ridicules.
Cela n'empêche pas d'avoir envie de mieux, pas de problème avec ça. Mais de là à prétendre que le reste est de la merde...

Pascal Méheut

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 328
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #180 le: octobre 08, 2010, 11:15:11 »
Oui. J'ai régulièrement l'impression de lire des discussions où les gens seraient obsédés par le 0 à 100 et la vitesse de pointe de leur bagnole.

Mais refuseraient toute discussion sur l'usage "cool" ne nécessitant pas des perfs délirantes, sur le fait d'en utiliser une qui a 10 ou 20 ans.
Et au delà, qui ne parleraient que très occasionnellement de tenue de route, freinage, reprise, confort, agrément personnel...

J'avais déjà fait remarqué que sur le forum critique, l'immense majorité des images est prise à des sensibilités normales mais apparemment, devoir se priver d'une photo parfois parce qu'on ne monte pas à 12800 ISO est devenu insupportable à beaucoup. Je me demande s'ils se baladent aussi avec une gamme optique allant du 14mm/2.8 au 600mm/4, un trépied et des optiques à décentrement parce que si on n'a pas ca, on rate des images aussi.

Je ne parle même pas du fait que le rapport entre la possibilité de ramener plus d'images et leur intérêt me semble ténu dans pas mal de cas.

kalimantan

  • Super actif
  • *
  • Messages: 606
  • Sexe: Homme
    • bertrandclaude.com
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #181 le: octobre 08, 2010, 11:22:06 »
Tiens, je viens de recevoir deux 30x40 sur papier "Hannemuletrucjesaisjamaiscomm entças'écrit", à partir d'un pauvre capteur même pas foulefrème et purée, que c'est beau ! Sans parler du tirage d'un pote, fichier de D200 à 800ISO et un "vieux" 80-200, taille 60x90.
Honnêtement, quand je vois sur papier ce qu'un bon tireur peut sortir de nos fichiers numériques, je me dis qu'en effet, les préoccupations que l'on peut parfois lire ici sont ridicules.
Cela n'empêche pas d'avoir envie de mieux, pas de problème avec ça. Mais de là à prétendre que le reste est de la merde...

De bonnes images, un bon tireur, un bon papier, une émotion.....la vie est simple. Mais je vais passer aussi pour un "réac" lorsque je défends cette position.

Si quelqu'un a une bonne photo prise à 12800 Iso, je suis voyeur!! ;)

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 300
  • Sexe: Homme
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #182 le: octobre 08, 2010, 11:23:58 »
J'ai le vague sentiment que ce que d'aucuns reprochent au M9, c'est de ne pas être meilleur sur absolument tous les critères, comme si la perfection existait quelque part et si tout choix n'était pas fait de compromis.
La compacité et l'excellente qualité de la majorité des optiques se font payer par une moindre sensibilté du capteur par rapport aux meilleurs.
Et alors?
Le prix des optiques très élevé.
Et alors?
Il n'est pas fait pour les ultra GA et le gros télés.
Et alors?
Les résultats, lorsque l'on reste dans sa zone d'activité, sont égaux aux meilleurs.
Ou est donc le pb?
Ceux qui l'achètent ont fait un choix, accepté ses limites, car ils valorisent suffisamment  ses qualités.
Je vois mal ce qui pourrait permettre à quiconque de contester ce choix personnel, et au nom de quoi?
Technophile Père Siffleur

Pascal Méheut

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 328
Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #183 le: octobre 08, 2010, 11:24:19 »
toutafé, il n'empêche que 90% des gens qui trouvent le M9 très bien achèteront le M10 dès sa sortie ;)

C'est vrai pour pas mal de marques. Ceci dit, ca marche dans l'autre sens : le M8 si décrié s'est très bien revendu en occasion à la sortie du M9 et apparemment, les possesseurs ne sont pas tous en train de hurler que leur boitier est inutilisable.

Je vois mal ce qui pourrait permettre à quiconque de contester ce choix personnel, et au nom de quoi?

Si le forum n'était pas rempli de gens qui se permettent de contester les choix personnels des autres et de leur expliquer qu'ils sont des victimes du marketing ou autres, ou qu'ils ont tort de ne pas se mettre en colère parce qu'un fabricant n'a leur produit rêvé au catalogue, ca ferait une grosse source d'engueulade de moins.

Canito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 383
  • Sexe: Homme
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #184 le: octobre 08, 2010, 11:28:35 »
Oui. J'ai régulièrement l'impression de lire des discussions où les gens seraient obsédés par le 0 à 100 et la vitesse de pointe de leur bagnole.

Mais refuseraient toute discussion sur l'usage "cool" ne nécessitant pas des perfs délirantes, sur le fait d'en utiliser une qui a 10 ou 20 ans.
Et au delà, qui ne parleraient que très occasionnellement de tenue de route, freinage, reprise, confort, agrément personnel...

J'avais déjà fait remarqué que sur le forum critique, l'immense majorité des images est prise à des sensibilités normales mais apparemment, devoir se priver d'une photo parfois parce qu'on ne monte pas à 12800 ISO est devenu insupportable à beaucoup. Je me demande s'ils se baladent aussi avec une gamme optique allant du 14mm/2.8 au 600mm/4, un trépied et des optiques à décentrement parce que si on n'a pas ca, on rate des images aussi.

Je ne parle même pas du fait que le rapport entre la possibilité de ramener plus d'images et leur intérêt me semble ténu dans pas mal de cas.


Mais je suis persuadé que les discussions autour des bagnoles de sport, c'est du pareil au même ! Genre la dernière Lotus est une daube, elle n'a que quatre cylindres, du 0 à 100 elle est battue à plate couture par la Corvette qui a un super rapport qualité / prix et bla bla bla et bla bla bla. Le tout sans à aucun moment évoquer le plaisir de conduite et les sensations qu'un modèle déterminé peut dispenser. Voire son efficacité.

VOLAPUK

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 670
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #185 le: octobre 08, 2010, 11:30:49 »
::) ::) ::) C'est pourtant un troll flagrant avec des énormités...

La qualité d'image d'un M9 est parmi les meilleures en 24x36 numérique sinon la meilleure (en dessous de 3200 ISO)
à 2500 ISO le M9 est un peu moins bon qu'un D700 mais n'est pas largué.

Le D700 (pour parler d'un Nikon récent que je connais) est utilisable jusque 12800 ISO mais la qualité d'image est quand même en dégradation. Dans les hautes sensibilité je dirais que ce Nikon a 1IL d'avantage mais comment peut on encore parler de qualité d'image à ces sensibilités ? Le D3s va un peu plus loin en qualité à 12800 et 25600 (à 6400 il reste encore assez proche du D700), on parle donc de passer de f1.4 à f2 et au mieux à f2.8... C'est bien mais sous ces chiffres flatteurs ce n'est pas encore la révolution (et pourtant j'aimerais bien)

Quant aux optiques, il n'y a pas de règle générale, il y a de l'exceptionnel et du moins bon chez chacuns...La seule constante c'est que les optiques M sont petites et légères ce qui n'est pas rien, rappelons que d'une manière générale la miniaturisation se paye.

Donc qu'est-ce que je trouve au M9 ? C'est le plus petit, le plus léger 24x36 du marché numérique, avec des optiques de grandes qualités (accessoirement il a ce qui se fait de mieux en 50mm sans aucuns équivalents ailleurs : 50 summilux asphérique et 50 Noctilux)

Evidemment cela se fait au prix d'une absence d'AF et de longues focales, ces points seront le plus souvent de très loins les vrais manques pour la clientèle équipé en réflex, la qualité d'image et celle du capteur soi disant largué n'en seront pas. ;)

je suis assez d'accord même si je pense que le D700 par exemple est parfait jusqu'à 6400 isos ce qui est déjà beaucoup. Jusque là, ça désature pas beaucoup.

Mais je note aussi, malgré mon récent passage chez nikon avec le D700, que parmi les grands critiques du système M on retrouve pas mal de nikonistes très (trop) sur de la supériorité de leur matos. Et en même temps, d'autres nikonistes, qui en ont marre du poids de leur matos passent au M9. Alors pas un peu schizo les nikonistes ? (je me permets depuis que j'ai pris un D700  :D)

Je ne comprends toujours pas l'intérêt d'opposer des systèmes aussi différents. Taille poids bien sur mais surtout usage du télémètre...
Allez, on peut penser qu'un D3 S + focale fixe lumineuse est "meilleur" qu'un M9 + objo leica (ça reste à démontrer) mais si le gars qui se sent plus à l'aise avec le télémètre réussit mieux les photos qu'il désire, quel est le problème ? Si l'encombrement réduit lui permet d'amener son appareil où il veut ?
Pourquoi y voir du snobisme etc...

Phil VDD

  • Très actif
  • *
  • Messages: 481
  • Sexe: Homme
    • Mon site de photographe.
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #186 le: octobre 08, 2010, 11:37:12 »
C'est un scénario qui se répète indéfiniment.

Beaucoup sont sur ce forum sous couvert d'un pseudonyme et ne mettent aucun lien vers les images qu'ils produisent.

Il y a un joyeux mélange d'amateurs, de professionnels, de mythomanes, de technophiles...
Certains sont généreux de leur temps et prodiguent conseils et assistance à des amateurs qui ne demandent qu'à être éclairés.
D'autres aiment le sentiment de pouvoir et de puissance. Il se pourrait même qu'il y ait des idiots.
Toute une société en somme.
Avec les masques et parfois des chapeaux pointus.

Franchement, quelle est la motivation de notre nouvel arrivant?

Je l'imagine débarquant avec un container de bibles parmi les talibans afin de les évangéliser.

Les utilisateurs de Leica sont-ils bêtes au point d'ignorer la supériorité technologique des japonais?

Devraient-ils tous en choeur se rendre à Solms afin de dire aux patrons d'arrêter le massacre ou d'aller prendre des cours d'électronique?

Les hautzizos contre les petits zizis?

Les Leicaistes sont ils monomaniaques au point de n'utiliser qu'un seul appareil?

Franchement, je pense qu'on peut recentrer le débat autour de la photo et simplement considérer que les moyens pour arriver à une bonne photo sont l'affaire des photographes.

Ils ont besoin d'un instrument pour les aider à créer mais ce n'est pas dans l'instrument que se situe la création.

Si on a pas un oeil qui voit à quoi bon acheter un appareil, fût-il le plus sophistiqué?

Si on n'a rien à montrer ni rien à dire, la photo devient une manie, un passe-temps idiot et coûteux.

Enfin, je veux dire qu'on peut se satisfaire d'un instrument simple et certains font très bien l'exercice de la photo souvenir ou du narcissisme avec leur téléphone.
Il est même possible de faire des oeuvres d'art avec des outils photographiques rustiques ou même sans appareil. Revoyez Man Ray.
D'autres ont fait des oeuvres d'art au polaroïd. Il y a des belles choses qui sortent de la lomographie.

Pourtant, là il n'est pas question de qualité, de millions de pixels, de lentilles superlatives ni de hauts isos.

Nous ne savons forcément rien du nouvel arrivant, ni si il sait lire des images, ni si il sait en faire.

C'est pourquoi je lui ai suggéré de nous montrer sa production et de nous parler photo avant de nous dire la prétendue mauvaise gestion de Leica.
 La surconsommation et la croissance économique formidable des japonais, est-ce un modèle?

Personnellement, c'est un recentrage indispensable et je trouve émouvant que certains aient repris des arguments point par point et d'y opposer d'autres excellents arguments.
Je reconnais bien la ténacité de Pascal et sa générosité aussi.

Rien que pour ça, et le temps qu'on consacre à réagir à son "entrée", je crois que "Mash" devrait nous rendre la politesse de se présenter, de nous parler de son parcours. Qu'un dialogue puisse s'établir. Je dirais plutôt un échange d'arguments, sans qu'il y ait comme enjeu que l'un ou l'autre ait raison. Pour la compétition, il y a le rugby (ou le baby-foot).
Il est écrit "Chassimages" en haut à gauche de mon écran.
J'ai lu un exemplaire du "Chasseur Français" au toilettes lors de mes dernières vacances dans l'hexagone.
Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ce qui a bien pu passer par la tête de celui qui a créé un magazine photo et qui a mis "chasse" dans le titre.
Quand je me suis retourné, il y en avait une derrière moi. Je l'ai tirée et mes pensées se sont dispersées comme dans un tourbillon.

"Il est des lieux où souffle l'esprit" (La colline inspirée. Maurice Barrès). (ça ne s'invente pas.)
 :)

MarcF44

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 419
    • Début de site web
Re : Re : Re : Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #187 le: octobre 08, 2010, 12:35:11 »
je suis assez d'accord même si je pense que le D700 par exemple est parfait jusqu'à 6400 isos ce qui est déjà beaucoup. Jusque là, ça désature pas beaucoup.

Mais je note aussi, malgré mon récent passage chez nikon avec le D700, que parmi les grands critiques du système M on retrouve pas mal de nikonistes très (trop) sur de la supériorité de leur matos. Et en même temps, d'autres nikonistes, qui en ont marre du poids de leur matos passent au M9. Alors pas un peu schizo les nikonistes ? (je me permets depuis que j'ai pris un D700  :D)

Je ne comprends toujours pas l'intérêt d'opposer des systèmes aussi différents. Taille poids bien sur mais surtout usage du télémètre...
Allez, on peut penser qu'un D3 S + focale fixe lumineuse est "meilleur" qu'un M9 + objo leica (ça reste à démontrer) mais si le gars qui se sent plus à l'aise avec le télémètre réussit mieux les photos qu'il désire, quel est le problème ? Si l'encombrement réduit lui permet d'amener son appareil où il veut ?
Pourquoi y voir du snobisme etc...
Félicitations pour ton D700, c'est un appareil que j'adore même si je l'utilise moins depuis que j'ai le M9 mais je l'utilise toujours avec grand plaisir (je n'ai gardé que les 2 excellents zoom 24-70 et 70-300). On peut les opposer quand on ne peut en avoir qu'un et que les focales utilisées sont comparables mais le mieux est d'avoir les deux.
La qualité d'image du M9 est supérieure ce qui me fait hésiter sur la focale de 90mm entre garder le summarit Leica ou bien le troquer contre un 85mm AFS qui est plus agréable à utiliser sur D700.
Qui veut mon HC120 Macro ?

ddi

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 601
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #188 le: octobre 08, 2010, 14:09:26 »

Les hautzizos contre les petits zizis?

 ;D  ;D  ;D

Excellente celle là !
(le reste est bien écrit aussi ...)

malice

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 566
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #189 le: octobre 08, 2010, 14:24:53 »
Surtout que quelques lignes plus bas, on trouve


Ils ont besoin d'un instrument pour les aider à créer

 ;D

geargies

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 13 880
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #190 le: octobre 08, 2010, 18:49:17 »
Non les leicaïstes ne sont pas monomaniaques, ils sont polymaniaques! Ils utilisentoujours 2ou3 appareils en même temps (4 pour moi) ...  ;D

Mash

  • Discret
  • *
  • Messages: 10
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #191 le: octobre 08, 2010, 20:50:23 »
Je savais que je mettrais le bazar...

Puisque certains le demandent, je vais me présenter. Pardon à ceux qui pensent que ma façon d'entrer dans la discussion est grossière. Ce n'était pas mon intention.

J'ai 45 ans, je pratique la photo, passionnément,  depuis mes 20 ans. Mon premier boitier : un Minolta 9000 que je me suis fait voler (j'en recherche un beau... au cas où). Puis un F801, un F90, un FM2, un F90x, un F100, un F6... avant de passer au numérique. Je suis aussi collectionneur : je possède presque tous les Nikon qui ont compté dans l'histoire de la marque, du F au F6.

Mes sujets de prédilection : le reportage, la photo urbaine, les voyages (je voyage beaucoup professionnellement) et ma famille. Je tourne à 5000 - 10000 vues par an... Il n'y a pas que des chefs d'œuvre. Je ne mets pas mes photos en ligne car, pour moi, photographier est un acte intime (on peut penser autrement). Je n'ai pas envie de partager mes images en dehors de mon cercle amical et familial, et je ne recherche aucune reconnaissance. Je changerai peut être d'avis un jour.

J'ai aussi eu un M6, revendu, un Minilux, revendu aussi, un fantastique Ricoh GR-1, conservé, un Fuji F10.... Parce que oui, je suis d'accord, on n'a pas toujours envie de trimballer son gros reflex et plusieurs kilos de verre. Oui, je suis d'accord, il y a des moments où la discrétion est un avantage. Moi aussi le nouveau Fuji me fait envie. J'ai pu le "toucher" à la Photokina. C'est encore un prototype non fonctionnelle mais son viseur hybride est intéressant.

Je suis aussi d'accord : on peut faire de fabuleuses photos avec un appareil rustique et une optique "moyenne". L'outil ne confère pas le talent. Mais le M9 n'est pas un appareil rustique. Je me trompe ? Ce n'est pas un Lomo, tout de même !

Si on parlait photo, on ne parlerait pas de M9 ni de Nikon ou de Canon. Là, on ne parle que de technique, de piqué, de bruit, d'exposition, de taux de succès (i.e. une photo qui ne finie pas à la poubelle pour raison technique). J'adore ce discours : "Les Leicaistes pensent photo, les autres pensent technique !" Réducteur et un peu éculé, non ?

Pour le reste, je n'entrerais pas dans la polémique. Je trouve malhonnête de prétendre qu'un M9 donne de meilleurs résultats qu'un D3s en basse sensibilité, ou de considérer que l'écart en haute sensibilité ne dépasse pas un IL. je trouve amusant les arguments qui minimisent l'importance des hauts zizos quand pendant des décennies, l'argument principal des Leicasites était la supériorité du M en "available light".

Oui, la polyvalence est un atout. On peut passer 95% de son temps seul dans sa voiture et de temps en temps y emmener sa famille ! Bien sûr, on peut avoir un M9 et un D3, mais ça coûte plus cher.

Les arguments sur le rendu sont également biaisés. Le traitement électronique joue aujourd'hui un rôle beaucoup plus important que le "rendu optique" (bref, on fait ce qu'on veut). Et honnêtement, le bokeh d'une optique Nanocrystal Nikon n'a rien à envier celui d'un caillou Leica. Essayez-les, elles sont hallucinantes.

Je reconnais ne pas être sensible au charme du télémètre. J'ai revendu mon M6 pour ça. Je ne dois pas être le seul, y compris parmi les Leicaistes historiques qui ne photographiaient qu'en hyperfocale, tout en louant l'extrême précision du télémètre (contradiction ?). Aujourd'hui, ce débat est "over" : avec les gros grains des années 80, une mise au point approximative pouvait être sans conséquence visible. Avec les capteurs ultra définis et les optiques ultra piquées actuels, le moindre décalage se paye cher. Les systèmes autofocus sont infiniment plus performants (précis et rapides) que l'œil le plus aguerri assisté du télémètre le plus puissant (c'est toute la différence entre la théorie et la pratique). Quand on photographie à 1.4 ou 2.0 (pour ne pas monter en sensibilité :-)), c'est capital. En plus, l'AF est même devenu silencieux !

Reste la compacité... Le M9 est-il encore un appareil compact ? Surtout avec un 21 ou 24 mm et un viseur externe...

J'arrête là :-)

Amitiés d'un photographe, tout de même


MarcF44

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 419
    • Début de site web
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #192 le: octobre 08, 2010, 21:15:59 »
J'arrête là :-)
ouf !

Je te donnes quelques liens intéressants et te conseille de les lire jusqu'au bout pour t'ouvrir les yeux sur un discours fait de beaucoup de préjugés (que j'avais d'ailleurs  ;)) :
http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,97378.0.html

http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,68891.0.html

J'aimerais qu'un D3s donne à 25600 ISO une qualité équivalente au M9 à 800 ISO mais c'est actuellement de la science fiction alors en attendant on continue à jouer sur la vitesse et l'ouverture, c'est comme ça.
Je rêve de pouvoir prendre un cliché en pouvant choisir n'importe quelle vitesse et ouverture sans rogner sur la qualité mais ça n'existe pas encore, chez aucuns constructeurs.
Quant à la mise au point c'est un compromis, elle est manuelle ce qui permet :

1-d'être obligé de réfléchir à son plan de netteté
2-d'avoir un appareil pas trop lourd et pas trop gros et de petites optiques

Rien n'est idéal, ni un M9 ni un D3s (ou D3x). Mais ton discours montre que tu n'as pas suffisamment utilisé un M9 et un Nikon FX conjointement.
Qui veut mon HC120 Macro ?

Phil VDD

  • Très actif
  • *
  • Messages: 481
  • Sexe: Homme
    • Mon site de photographe.
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #193 le: octobre 08, 2010, 21:45:06 »
Merci à "mash" d'y avoir mis des formes!
 :)

VOLAPUK

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 670
  • Sexe: Homme
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #194 le: octobre 08, 2010, 22:06:45 »
Mash : tout d'abord tu as le droit d'exprimer ton avis même si j'y vois quelques critiques à y apporter.

1/ tu sembles remettre en cause la précision et la rapidité du télémètre dans la map. Ce n'est pas manifestement le cas des afficionados de la marque pour qui il s'agit de la principale qualité du système. Et ça, ça ne se discute pas car c'est leur vécu. Je ne vois pas des gars inventer cela et mettre tant d'argent dans ce système. Le pseudo snobisme a ses limites non ?

2/ tu dis que les lécaistes disent penser photo et que pour eux les autres penseraient techniques. Ce n'est pas ça, c'est simplement que le système M est si simple (ou si rustre si tu veux être critique) que tu es obligé de te concentrer sur tes photos plutôt que sur la compréhension de ton supermenudelamortquitue

3/ Tu dis qu'en basse sensibilité un M9 ne peut être meilleur qu'un D3 s. Perso, je ne sais pas, surtout qu'il s'agit d'une question de goût aussi mais ce n'est pas ce que semblent dire les testeurs dont ceux de RP qui ne peuvent etre taxés de pro leica à mort...

4/ La compacité ? Il faut être de mauvaise fois ou avoir du mal à apprécier la taille et le poids des différents engins pour ne pas reconnaitre que le M9 est le plus compact des 24 36 du marché. Tu n'y est pas sensible certes mais...

5/ Tu dis que les rendus des objos ne veulent rien dire et que tout passe par les solutions logicielles. Voilà bien ce qu'un léicaiste aura à mon avis tendance à réprouver. Il aime la simplicité le lécaiste et la pureté du rendu de ses objos. Surtout que les solutions "logicielles" si elles sont intéressantes ne remplacent pas et de loin (côté artificiel) de smodifs logicielles. Quel que soit l'appareil, la différence de qualité d'objectif est criante. Il n'y a pas de hasard. Il suffit d'avoir comme je l'ai fais placé un ojo leica vieux de plus de 40 ans sur un ep1 ou d'un voigt sur un NEX pour s'en rendre compte...

Sinon pour Marc, sans aller jusqu'à 25600 isos, on peut dire que les D700/D3 (encore plus pour le D3 s) sont très supérieurs sur la plage 3200/6400 non ? Mais avant 1600, je ne pense pas.  ;)

MarcF44

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 419
    • Début de site web
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #195 le: octobre 08, 2010, 22:18:54 »
Sinon pour Marc, sans aller jusqu'à 25600 isos, on peut dire que les D700/D3 (encore plus pour le D3 s) sont très supérieurs sur la plage 3200/6400 non ? Mais avant 1600, je ne pense pas.  ;)
C'est exactement ça. Et la plage 3200/6400 est de même taille que la plage 160/320 ISO ! C'est un plus mais ce n'est pas ce que j'appelle largué.  C'est ce que je voulais dire ;)
Qui veut mon HC120 Macro ?

jeer

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 552
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #196 le: octobre 08, 2010, 23:26:08 »
Bonsoir,

Regardez avant de répondre de quoi il est question dans la discussion.  ;)
J'entends une achat de longue durée, un achat dont le fabricant peut garantir la réparabilité du produit pendant un certain temps. Leica avec son MP et les autres M permet d'envisager pour ces produits un achat longue durée, j'ai fait réviser mon M2 de 1965 ... changement obtu etc... en 2001. Leica a-t-il la garantie, si la boîte existe toujours de faire ces maintenances-réparations sur quelle période avec les M8 et M9 ?   JCR

omair

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 564
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #197 le: octobre 08, 2010, 23:44:58 »
Marant cette formule qui dit que le Leicaiste pense a la photo et non a la technique...
Je trouve que c'est l'inverse. C'est justement l'obsession du matos qui anime nos palabres sans fin.
Regardez le fil sur le petit Pana Lx3: les participant y postent des centaines de photos depuis des mois et l'humeur semble joyeuse.

geargies

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 13 880
Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #198 le: octobre 09, 2010, 06:26:45 »
1) longue durée ? On est pas Mme Soleil non plus ... Par contre on peut dire que ce serait aller contre la philosophie de la boite de ne plus avoir de sav M8/9 dans 10 ans... Pas la peine de lever les yeux au ciel en disant que dans 10 ans il sera ... dépassé. Il suffit de voir un fichier de H4D pour trouver l ts les 24x36 d' aujourd'hui dépassés...

2) le télémètre c'est rapide quand on sait s'en servir... :D

MarcF44

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 419
    • Début de site web
Re : Re : M9 : un achat longue durée ?
« Réponse #199 le: octobre 09, 2010, 06:55:35 »
Leica a-t-il la garantie, si la boîte existe toujours de faire ces maintenances-réparations sur quelle période avec les M8 et M9 ?   JCR
Et j'ajouterais la maintenance des MP, M6, M7 etc. Leica pourrais changer de politique pour favoriser le renouvellement. Et ceci est vrai pour n'importe quelle marque, Nikon préfèrera peut être faire un geste commercial sur le renouvellement d'un boitier pro pour le remplacer par le nouveau modèle plutôt que de réparer l'ancien. Il faut admettre qu'il est parfois moins couteux de remplacer que de stocker des pièces et maintenir de la compétence pour réparer (y compris écologiquement même si ça peut choquer)
Je ne comprends toujours pas qu'on doute que Leica permette de réparer un M9 dans 30 ans mais qu'on ne doute pas qu'ils puissent réparer un MP dans 30 ans, c'est une pure supposition sans aucunes bases sérieuses.
Qui veut mon HC120 Macro ?