Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Sigma SD1  (Lu 243915 fois)

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1200 le: octobre 29, 2011, 20:20:51 »
Non, c'est faux dans ce cas précis. OK pour du bas de gamme ou du pack-shot en série (et même là un 24x36 avec des optiques T/S est amplement suffisant).

Essaie de répondre à l'appel d'offre d'un grand musée avec des images "Blad" et tu ne passeras pas la première sélection... L'image "d'objets" recouvre une série de métiers extrêmement spécialisés (et, pour une fois, très bien payés) et, personnellement, je n'en connais aucun qui travaille au MF. Tout en GF...

...pour toutes photos d'objets inanimés ... , tout le monde est équipé en blad, y a pas mieux ni plus puissant avec des dos amovibles et des capteurs de 60 à 80 mpx, plus un parc optique  d'enfer. Viser cette clientèle qui a les moyens de se payer n'importe quoi, c'est désespéré. Je rejoins en cela l'analyse d'Olivier.P, il s'agit moins de le vendre que d'en faire parler.
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

Hulyss

  • Invité
Re : Sigma SD1
« Réponse #1201 le: octobre 29, 2011, 20:51:36 »
A propo je vends mon SD15 avec un 50mm f1.4 :) Si quelqu'un est intéressé prendre contact avec moi via mon site :)

alexnaline

  • Super actif
  • *
  • Messages: 867
  • Sexe: Homme
    • Alexis Naline photographe
Re : Sigma SD1
« Réponse #1202 le: octobre 30, 2011, 18:47:12 »
Hulyss, MP envoyé  ;)
alexisnaline.com
citystyle.fr

Olivier-P

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 430
  • Sexe: Homme
    • Concours des amis de Chassimages, Blog technique, Photos et livres.
Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1203 le: octobre 30, 2011, 18:59:17 »
Non, c'est faux dans ce cas précis. OK pour du bas de gamme ou du pack-shot en série (et même là un 24x36 avec des optiques T/S est amplement suffisant).

Essaie de répondre à l'appel d'offre d'un grand musée avec des images "Blad" et tu ne passeras pas la première sélection... L'image "d'objets" recouvre une série de métiers extrêmement spécialisés (et, pour une fois, très bien payés) et, personnellement, je n'en connais aucun qui travaille au MF. Tout en GF...


Inexact au moins en partie, Versailles a un marché avec photographe équipé d'un S2, sur une commande récente. Archi ext et int.
Info précise, client d'un client.

Je ne peux pas dire si c'est exceptionnel car je ne connais pas le segment précis des musées, mais au moins il y a un exemple.

Peut être veux tu dire contrat sur les repros officielles des tableaux des grands musées ?

Amitiés 
Olivier

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1204 le: octobre 31, 2011, 05:26:17 »
Oui, en effet. Tableaux, sculptures, pièces d'architectures, bijouterie etc... pour reprographie, catalogage et archivage électronique de toutes les pièces, exposées ou archivées. Ce sont de très gros contrats portant souvent sur plusieurs années. Les procédures sont horriblement lourdes avec intervention de nombreux experts (couleurs des tableaux, couleur des pierres, rendu des micro-détails/micro-gravures...). Le workflow complet doit assurer une fidélité absolue aux originaux, sachant que chaque matière, couleur etc... peut nécessiter un workflow spécifique.
Ceux qui ont fait de la photo de bijouterie en argentique sauront de quoi je parle  ;) 

Pour de l'architecture, c'est en effet plus variable. Pour le S2, je ne sais trop comment il fait; il me semble (mais je peux me tromper) qu'il n'y a pas à l'heure actuelle d'objectifs à bascule et décentrement pour ce boitier. J'ai aussi déjà vu des curateurs ou des conservateurs pratiquer des choix "politiques" parfois au détriment de la qualité.

Inexact au moins en partie, Versailles a un marché avec photographe équipé d'un S2, sur une commande récente. Archi ext et int.
Info précise, client d'un client.

Je ne peux pas dire si c'est exceptionnel car je ne connais pas le segment précis des musées, mais au moins il y a un exemple.

Peut être veux tu dire contrat sur les repros officielles des tableaux des grands musées ?
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

Benaparis

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 235
  • Sexe: Homme
    • Benjamin Didier
Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1205 le: octobre 31, 2011, 10:30:37 »
Essaie de répondre à l'appel d'offre d'un grand musée avec des images "Blad" et tu ne passeras pas la première sélection... L'image "d'objets" recouvre une série de métiers extrêmement spécialisés (et, pour une fois, très bien payés) et, personnellement, je n'en connais aucun qui travaille au MF. Tout en GF...
Visiblement cela n'a effrayé personne à la Tate Gallery : http://www.hasselblad.fr/promotions/tate-gallery-showcase.aspx ou encore au Metropolitan Museum de NYC qui a acquis ses 2 premiers Blad en 2006!! http://www.hasselblad.fr/testimoniaux/the-multi-shot--the-museum.aspx

Bref on parle bien de reproduction et d'archivage électronique... Qu'après en France les choix des grand musées soient encore différents, c'est possible, mais à la lecture des ces testimoniaux et des références que sont ces 2 musées, je n'ai pas trop de doute sur la capacité du numérique à assurer parfaitement ce travail, et ce depuis quelques années déjà.

Quand au SD1 hormis ses qualité chromatiques, il est bien trop sous-dimensionné ne serait-ce qu'en définition pour rivaliser avec le MF numérique pour ce genre de job ultra-exigeant.
Instagram : benjaminddb

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1206 le: octobre 31, 2011, 10:39:34 »

Essaie de répondre à l'appel d'offre d'un grand musée avec des images "Blad" et tu ne passeras pas la première sélection... L'image "d'objets" recouvre une série de métiers extrêmement spécialisés (et, pour une fois, très bien payés) et, personnellement, je n'en connais aucun qui travaille au MF. Tout en GF...


C'est faux. :)
Le photographe du Louvre travaille sur moyen format numérique depuis des années. J'ai vu une émission de télé où il comparait son ancien MF avec le nouveau sur une PDV de tableaux. Je crois qu'il comparait un dos Phase One et un Leaf, mais je ne suis pas sûr, et qu'il y avait un net avantage au Leaf.

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1207 le: octobre 31, 2011, 19:50:51 »
Mes connaissances travaillent surtout pour des musées US (+1 anglais et 1 allemand, de mémoire) et pour de l'archivage. Je reconnais ne pas connaître les musées français (du moins leurs exigences en ce domaine). Les "finalistes" des appels d'offre étaient tous en GF + scanback.
Et pas uniquement pour des questions de résolution des dos, même s'ils souhaitent toujours la plus grande résolution possible. Pour avoir vu des experts en oeuvres d'art ou en pierres précieuses exterminer le travail de photographes, le matériel est critique. Sous réserve de l'opinion des spécialistes (ce que je ne suis pas), les capteurs à matrices de Bayer n'ont pas la même réponse en fonction des couleurs / longueurs d'onde en raison de leur architecture même ce qui induit des dérives de couleurs virtuellement impossibles à corriger car différentes en fonction de la couleur même. Ce qui est acceptable pour du catalogue, livre etc... ne le sera pas pour de l'archivage (oui, ces types voient la différence dans les couleurs) ou de la bijouterie (très) haut de gamme. Idem pour les objectifs qui ont eux aussi des dérives dans les couleurs.
Pourquoi que Schneider et Rodenstock (Bon, Fuji/Blad sont loin d'être manchots) y continuent à se décarcasser à sortir de fabuleuses optiques optimisées pour le numériques si le MF est la panacée ?  ;) Je n'ai pas non plus entendu que leur activité de fabrication d'objectifs n'est pas rentable ou sur le point d'être arrêtée... C'est quand même le signe qu'il y a un marché et, quand on voit leur gammes, pas si petit ou peu rentable qu'on pourrait le croire.

Heureusement qu'il reste des métiers extrêment spécialisés dans la photographie. Il reste des phtographes qui, sans être des "stars" peuvent très bien vivre de leur métier de par leur spécialisation et maîtrise. Croire qu'il y a des "fait-tout" en photo, ça ne marche pas, sinon dévaluer le travail. Heureusement quelque part qu'il y a ces experts pour maintenir un niveau de qualité au top.
Je ne connais pas tous ces métiers mais j'ai en voir quelques une dont la reproduction pour archivage, la bijouterie / gravure et l'architecture. Un petit test pour les forumistes de plus de 50 ans  :) : essayez de donner du relief au numéro de série du bracelet d'une Rolex tout en sortant une bonne image d'ensemble...

Mais bon, on s'égare et s'éloigne du SD1... qui sur base de l'annonce me semblait attirant pour des petits travaux de pack-shot.

C'est faux. :)
Le photographe du Louvre travaille sur moyen format numérique depuis des années. J'ai vu une émission de télé où il comparait son ancien MF avec le nouveau sur une PDV de tableaux. Je crois qu'il comparait un dos Phase One et un Leaf, mais je ne suis pas sûr, et qu'il y avait un net avantage au Leaf.
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1208 le: octobre 31, 2011, 20:21:48 »
Mes connaissances travaillent surtout pour des musées US (+1 anglais et 1 allemand, de mémoire) et pour de l'archivage. Je reconnais ne pas connaître les musées français (du moins leurs exigences en ce domaine). Les "finalistes" des appels d'offre étaient tous en GF + scanback.
Et pas uniquement pour des questions de résolution des dos, même s'ils souhaitent toujours la plus grande résolution possible. Pour avoir vu des experts en oeuvres d'art ou en pierres précieuses exterminer le travail de photographes, le matériel est critique. Sous réserve de l'opinion des spécialistes (ce que je ne suis pas), les capteurs à matrices de Bayer n'ont pas la même réponse en fonction des couleurs / longueurs d'onde en raison de leur architecture même ce qui induit des dérives de couleurs virtuellement impossibles à corriger car différentes en fonction de la couleur même. Ce qui est acceptable pour du catalogue, livre etc... ne le sera pas pour de l'archivage (oui, ces types voient la différence dans les couleurs) ou de la bijouterie (très) haut de gamme. Idem pour les objectifs qui ont eux aussi des dérives dans les couleurs.
Pourquoi que Schneider et Rodenstock (Bon, Fuji/Blad sont loin d'être manchots) y continuent à se décarcasser à sortir de fabuleuses optiques optimisées pour le numériques si le MF est la panacée ?  ;) Je n'ai pas non plus entendu que leur activité de fabrication d'objectifs n'est pas rentable ou sur le point d'être arrêtée... C'est quand même le signe qu'il y a un marché et, quand on voit leur gammes, pas si petit ou peu rentable qu'on pourrait le croire.

Heureusement qu'il reste des métiers extrêment spécialisés dans la photographie. Il reste des phtographes qui, sans être des "stars" peuvent très bien vivre de leur métier de par leur spécialisation et maîtrise. Croire qu'il y a des "fait-tout" en photo, ça ne marche pas, sinon dévaluer le travail. Heureusement quelque part qu'il y a ces experts pour maintenir un niveau de qualité au top.
Je ne connais pas tous ces métiers mais j'ai en voir quelques une dont la reproduction pour archivage, la bijouterie / gravure et l'architecture. Un petit test pour les forumistes de plus de 50 ans  :) : essayez de donner du relief au numéro de série du bracelet d'une Rolex tout en sortant une bonne image d'ensemble...

Mais bon, on s'égare et s'éloigne du SD1... qui sur base de l'annonce me semblait attirant pour des petits travaux de pack-shot.


J'ai travaillé pour les musées nationaux, la Réunion des musées nationaux et des galeries d'art spécialisées dans la peinture. J'ai fait des catalogues, des affiches etc... je travaillais au 20x25 en argentique. Je peux te dire que les films réagissent plus ou moins bien en fonction des pigments... mais nous entrerions dans une longue discussion et... je n'ai pas le temps. Pour le rapport argentique/numérique exactitude des couleurs, mon conseil, soyons réservé dans nos affirmations... :)

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1209 le: octobre 31, 2011, 21:39:46 »
Yo  ;)

Métier passionnant que tu as pratiqué.

J'ai travaillé pour les musées nationaux, la Réunion des musées nationaux et des galeries d'art spécialisées dans la peinture. J'ai fait des catalogues, des affiches etc... je travaillais au 20x25 en argentique. Je peux te dire que les films réagissent plus ou moins bien en fonction des pigments... mais nous entrerions dans une longue discussion et... je n'ai pas le temps. Pour le rapport argentique/numérique exactitude des couleurs, mon conseil, soyons réservé dans nos affirmations... :)
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

Olivier-P

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 430
  • Sexe: Homme
    • Concours des amis de Chassimages, Blog technique, Photos et livres.
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1210 le: novembre 01, 2011, 07:02:49 »
J'ai travaillé pour les musées nationaux, la Réunion des musées nationaux et des galeries d'art spécialisées dans la peinture. J'ai fait des catalogues, des affiches etc... je travaillais au 20x25 en argentique. Je peux te dire que les films réagissent plus ou moins bien en fonction des pigments... mais nous entrerions dans une longue discussion et... je n'ai pas le temps. Pour le rapport argentique/numérique exactitude des couleurs, mon conseil, soyons réservé dans nos affirmations... :)

Ah là je suis d'accord.

Si le sujet était rendus argentiques vs numériques, en colorimétrie, et là c'est mon travail et c'est pour cela que j'ai des remontées, les chromas en numériques sont infiniment supérieures. Pour des raisons un peu longues à détailler, mais je pourrais le faire si cela vous interesse.

Pour les argentiques et des subsistances de ces travauux, il faut voir un raidissement logique d'institutions plus lentes que les commerces "rapides". Le numérique pendant longtemps n'a pas pu rivaliser, malgré déjà son avantage en chroma, à cause des définitions moindres ou des dynamiques. Il a fallu attendre les 39mp pour se comparer aux meilleurs argentiques géants. Le temps passant, les DA et décideurs changeant de générations, tout bouge. Partout.

Et si on fait de la prédiction, le chemin est sans retour.
Il n'y aura plus un seul argentique ht gamme sur le marché dans dix ans. Quelque soit sa définition. Je parle sur les grands marchés qui sont les derniers à résister.

EDIT : et oui le SD1 ne franchira pas le seuil d'aucune de ces niches, à part marketing forcé de l'un ou l'autre.
Amitiés 
Olivier

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1211 le: novembre 01, 2011, 08:37:49 »
Ce serait en effet un sujet intéressant pour un nouveau fil ... mais je ne voudrais pas charger ta barque encore plus  :)

Mon point était cependant limité à "scanbacks contre capteurs à matrice de Bayer" pour la fidélité de la reproduction des couleurs (et aussi détail / résolution) pour la photographie d'objets fixes. Je pense simplement que le MF n'est pas l'outil le plus qualitatif dans ce domaine précis.
Là où je suis jaloux  :), c'est que mon énorme défaut de vision des couleurs ne m'aura jamais permis de toucher ce domaine de la photographie comme je l'aurais voulu  :-\

Ah là je suis d'accord.

Si le sujet était rendus argentiques vs numériques, en colorimétrie, et là c'est mon travail et c'est pour cela que j'ai des remontées, les chromas en numériques sont infiniment supérieures. Pour des raisons un peu longues à détailler, mais je pourrais le faire si cela vous interesse.

...

Nikoniste, Fujiste et Sigiste

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Sigma SD1
« Réponse #1212 le: novembre 01, 2011, 09:36:19 »
Pour être plus complet, je dirai que le problème n'est pas tant la colorimétrie (le rendu des couleurs) pour le MF numérique/GF argentique mais le modelé:

Lorsque je travaillais au 20x25 sur les tableaux, je me suis vite rendu compte que, si la définition était formidable, le rendu manquait cruellement de modelé et le contraste trop imortant. Je m'explique: les objectifs, comme les films sont faits pour la pub, le paysage, tout ce que tu voudras mais certainement pas pour reproduire des tableaux.
Par exemple, imagine un portrait en trois quart, peinture du 18ème siècle typique, une nana ( :)) dénudée. La limite entre le bras nu et le fond est beaucoup trop raide à cause de ces objectifs, films et même flashs modernes. J'ai dû, pour retrouver ce modelé, mettre un objectif de 30 ans d'âge, inventer un "chemin" de lumière pour casser sa "crudité". Au final, j'avais une image parfaitement définie (çà, ça m'a étonné étant donné le parcours que je faisait subir à la lumière). Les craquelures des tableaux étaient parfaitement nettes et pas un éclat de lumière sur ces mini surfaces accidentées et le modelé satisfaisant. J'ai essayé puis évité le flashage des films vierges (je passe sur l'explication).

Tout ceci pour dire que si je devais faire un choix entre 20x25 et MF numérique, ce ne serait pas tant du côté de la colorimétrie que je me poserais le problème, je crois comme l'excellent :) Olivier-P que la messe est dite, sinon du côté du rendu (modelé) qu'il faudrait porter le débat.

Il y a une autre solution possible. Deux spécialistes (français du côté du bd. Saint Germain si je ne m'abuse) ont mis au point un système de scan direct des tableaux, mais là on entre dans une autre discussion.

Pour en revenir au SD1, vu son prix, ses limitations en hauts isos, peut être aussi sa dynamique, j'ai un doute... :)

Amicalement,
Panchito

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1213 le: novembre 01, 2011, 09:56:42 »
Passionnant.

Il existe des objectifs GF pour la reprographie (ou le portait) qui génèrent de légers halos autour des zones très claires et permettant de "jouer" avec la force de cet effet et le détail. Certains reprennent d'ailleurs la formule optique d'objectifs anciens. Quel était le "vieil" objectif que tu as utilisé ? L'équilibre entre la définition et la douceur des transitions semble représenter la quadrature du cercle...
Pour la question des flashes... l'éclairage d'objets fixes et d'oeuvres d'art est un métier à lui tout seul  :) ... Ce n'est pas tout de "reproduire" mais il faut aussi rendre le côté tridimensionnel d'où une combinaison d'éclairage uniforme et ponctuel pour rendre le relief. En continu, bien sûr.

Pour être plus complet, je dirai que le problème n'est pas tant la colorimétrie (le rendu des couleurs) pour le MF numérique/GF argentique mais le modelé:

Lorsque je travaillais au 20x25 sur les tableaux, je me suis vite rendu compte que, si la définition était formidable, le rendu manquait cruellement de modelé et le contraste trop imortant. Je m'explique: les objectifs, comme les films sont faits pour la pub, le paysage, tout ce que tu voudras mais certainement pas pour reproduire des tableaux.
Par exemple, imagine un portrait en trois quart, peinture du 18ème siècle typique, une nana ( :)) dénudée. La limite entre le bras nu et le fond est beaucoup trop raide à cause de ces objectifs, films et même flashs modernes. J'ai dû, pour retrouver ce modelé, mettre un objectif de 30 ans d'âge, inventer un "chemin" de lumière pour casser sa "crudité". Au final, j'avais une image parfaitement définie (çà, ça m'a étonné étant donné le parcours que je faisait subir à la lumière). Les craquelures des tableaux étaient parfaitement nettes et pas un éclat de lumière sur ces mini surfaces accidentées et le modelé satisfaisant. J'ai essayé puis évité le flashage des films vierges (je passe sur l'explication).

Tout ceci pour dire que si je devais faire un choix entre 20x25 et MF numérique, ce ne serait pas tant du côté de la colorimétrie que je me poserais le problème, je crois comme l'excellent :) Olivier-P que la messe est dite, sinon du côté du rendu (modelé) qu'il faudrait porter le débat.

Il y a une autre solution possible. Deux spécialistes (français du côté du bd. Saint Germain si je ne m'abuse) ont mis au point un système de scan direct des tableaux, mais là on entre dans une autre discussion.

Pour en revenir au SD1, vu son prix, ses limitations en hauts isos, peut être aussi sa dynamique, j'ai un doute... :)

Amicalement,
Panchito
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1214 le: novembre 01, 2011, 10:54:04 »
Passionnant.

Il existe des objectifs GF pour la reprographie (ou le portait) qui génèrent de légers halos autour des zones très claires et permettant de "jouer" avec la force de cet effet et le détail. Certains reprennent d'ailleurs la formule optique d'objectifs anciens. Quel était le "vieil" objectif que tu as utilisé ? L'équilibre entre la définition et la douceur des transitions semble représenter la quadrature du cercle...
Pour la question des flashes... l'éclairage d'objets fixes et d'oeuvres d'art est un métier à lui tout seul  :) ... Ce n'est pas tout de "reproduire" mais il faut aussi rendre le côté tridimensionnel d'où une combinaison d'éclairage uniforme et ponctuel pour rendre le relief. En continu, bien sûr.


C'était un Schneider... mais je ne me souviens plus trop... cela fait plus de dix ans que je ne me sers plus de chambres photographiques 4"x5" ou 8"x10" inches. J'ai revendu ce matos il y a bien longtemps déjà.

Pour en revenir au SD1... je n'ai pas le courage de lire les 49 pages qui précèdent mais lorsque je vois la superbe définition des images issues d'un Canon 1D Mark IV et sa tenue dans les hauts isos et un prix "presque" deux fois moins élevé que le SD1 ;D...
Je ne connaît pas grand chose aux stratégies marketing des marques, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que l'idée de comparer le SD1, misant tout sur la définition (et la dynamique? etc...) au MF numériques, justifiant par là même le prix très élevé du SD1, est une belle connerie.
Je ne vois pas un pro. laissant tomber son système CaNikon, au moment où l'on annonce le futur 24x36 Canon et bientôt le futur D800 ou/et le D4, pour aller se fourvoyer sur un SD1.
Je ne vois pas non plus un pro choisissant le SD1 en lieu et place d'un MF numérique pour travailler (c'est ridicule).
Quant aux amateurs... 7000€ le boîtier c'est complètement fou.

J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, je ne comprends pas. Et je ne dois pas être le seul. :)

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1215 le: novembre 01, 2011, 12:08:24 »
En effet, positionnement calamiteux. Lors de l'annonce initiale, du point de vue prix, il était prévue qu'il se situe dans la gamme du 7D ... on en est est loin. Pour le peu d'activité photo que j'ai encore, 7.000 € pour un usage très limité, c'est trop et pas rentable du tout. Comme en plus ce n'est pas pour de la photo-plaisir...

Perso, je cherche un petit boitier sans grip (je n'aime pas les boitiers à grip intégré sur un trépied) avec "plein des pixels" pour les petits travaux de packshot... Sur papier, à l'annonce, le sigma SD1 + objectifs macro Sigma semblait attirant. Son prix ne m'incite pas à sortir de chez Nikon... On attendra le D800 qui devrait coller au cahier des charges.
J'utilise encore régulièrement un Kodak 14MP (sans filtre AA) pour de la photographie d'objets. J'ai plusieurs fois fait le test et les retoucheurs préfèrent systématiquement travailler les raw du Kodak plutôt que ceux du D3... Pas la même polyvalence, bien sûr.

C'était un Schneider... mais je ne me souviens plus trop... cela fait plus de dix ans que je ne me sers plus de chambres photographiques 4"x5" ou 8"x10" inches. J'ai revendu ce matos il y a bien longtemps déjà.

Pour en revenir au SD1... je n'ai pas le courage de lire les 49 pages qui précèdent mais lorsque je vois la superbe définition des images issues d'un Canon 1D Mark IV et sa tenue dans les hauts isos et un prix "presque" deux fois moins élevé que le SD1 ;D...
Je ne connaît pas grand chose aux stratégies marketing des marques, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que l'idée de comparer le SD1, misant tout sur la définition (et la dynamique? etc...) au MF numériques, justifiant par là même le prix très élevé du SD1, est une belle connerie.
Je ne vois pas un pro. laissant tomber son système CaNikon, au moment où l'on annonce le futur 24x36 Canon et bientôt le futur D800 ou/et le D4, pour aller se fourvoyer sur un SD1.
Je ne vois pas non plus un pro choisissant le SD1 en lieu et place d'un MF numérique pour travailler (c'est ridicule).
Quant aux amateurs... 7000€ le boîtier c'est complètement fou.

J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, je ne comprends pas. Et je ne dois pas être le seul. :)
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1216 le: novembre 01, 2011, 12:49:40 »

J'utilise encore régulièrement un Kodak 14MP (sans filtre AA) pour de la photographie d'objets. J'ai plusieurs fois fait le test et les retoucheurs préfèrent systématiquement travailler les raw du Kodak plutôt que ceux du D3... Pas la même polyvalence, bien sûr.


Très intéressant.

Çà, ça sent le retour d'expérience pro et pas des idées reçues ou toutes faites... très intéressant. :)
Si tu pouvais nous mettre un lien vers des photos en HD pour qu'on puisse se rendre compte. Je serais curieux de voir cela.

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1217 le: novembre 01, 2011, 13:13:03 »
Peux pas...  :-\

Mais j'ai un truc planifié vers la fin de l'année pour un rapport annuel de société. Si tu m'envoies un mail (mon adresse doit être visible) je te donnerai un lien vers ma galerie Smugmug quand ce sera fait.

Très intéressant.

Çà, ça sent le retour d'expérience pro et pas des idées reçues ou toutes faites... très intéressant. :)
Si tu pouvais nous mettre un lien vers des photos en HD pour qu'on puisse se rendre compte. Je serais curieux de voir cela.

Nikoniste, Fujiste et Sigiste

panchito

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 829
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1218 le: novembre 01, 2011, 14:26:04 »
Peux pas...  :-\

Mais j'ai un truc planifié vers la fin de l'année pour un rapport annuel de société. Si tu m'envoies un mail (mon adresse doit être visible) je te donnerai un lien vers ma galerie Smugmug quand ce sera fait.


Non, ton courriel est caché. C'est pas grave. :)
Bonne journée.

Le Tailleur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 843
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1219 le: novembre 01, 2011, 14:38:38 »
Je change mon profil...

Non, ton courriel est caché. C'est pas grave. :)
Bonne journée.
Nikoniste, Fujiste et Sigiste

Olivier-P

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 430
  • Sexe: Homme
    • Concours des amis de Chassimages, Blog technique, Photos et livres.
Re : Sigma SD1
« Réponse #1220 le: novembre 03, 2011, 06:18:17 »


Ah oui le modelé .. les Scheinder, comme certains Leica de la grande époque, avait bien ces halos imperceptibles ... du à la Coma laissée volontairement et ceci malgré et avec un gros piqué !
Mode terminée comme les 70s hélas  :D nooon je blague pour la coma .. ou avec parcimonie. Mais oui, c'est efficace, c'était efficace. Maintenant tous les filtres de post prod peuvent simuler.

Ok pour une explication, non non ici ce sera bien pour les SD1istes, de la color et gamut en numérique vs les systemes chimiques et autres synthèses soustractives. A dans qq jours.
Amitiés 
Olivier

philokalos

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 575
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Sigma SD1
« Réponse #1221 le: novembre 07, 2011, 14:38:04 »

Je ne connaît pas grand chose aux stratégies marketing des marques, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que l'idée de comparer le SD1, misant tout sur la définition (et la dynamique? etc...) au MF numériques, justifiant par là même le prix très élevé du SD1, est une belle connerie.
Je ne vois pas non plus un pro choisissant le SD1 en lieu et place d'un MF numérique pour travailler (c'est ridicule).
Quant aux amateurs... 7000€ le boîtier c'est complètement fou.

J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, je ne comprends pas. Et je ne dois pas être le seul. :)

C'est une stratégie marketing pour faire valoir ce qui ne vaut pas grand chose comparé aux ténors. On gonfle le prix pour justifier ce qui est injustifiable. Exemple: Mercedes classe G dans le monde des 4x4.
Un SD1 à 2000 euros, peut-être; à 7000, c'est prendre les photographes, même amateurs, pour des débiles, voire des cons.