accueil Vie culturelle Clique clac #9

Clique clac #9

654
Partager

Qui dit 21 juin dit “Fête de la musique”, profitons-en pour consacrer notre revue du web hebdomadaire aux liens qu’entretiennent les photographes avec les mondes de la musique. Du rock actuel au punk millésimé, de l’électro aventureuse au metal en passant par les années yé-yé, un terrain toujours fertile.

> Après une collaboration fructueuse avec Seamus Murphy (des vidéos, un album et un recueil de poèmes), PJ Harvey fait appel à un autre photoreporter engagé, Giles Duley, pour illustrer “The camp”, titre inédit chanté en duo avec l’Égyptien Ramy Essan.

> Disparu le 19 mai dernier, Stanley Greene traversa des théâtres de guerre… et des terrains moins périlleux mais tout aussi mouvementés, comme la scène punk de San Francisco.

> À la même époque mais du côté de Londres, Herbie Yamaguchi se souvient qu’il photographiait les groupes punk et new wave.

> Autre lieu, autre scène, celle des Roller-zoku, confrérie tokyoïte qui remet au goût du jour le rock’n’roll de l’âge d’or et le rockabilly. Denny Renshaw a rencontré ces adeptes de la banane et du perfecto.

> Ce billet de rocknfool.net, qui dresse la typologie du photographe de concert, date un peu mais il reste toujours aussi drôle. Alors, dans quelle case vous rangez-vous ?

> Le week-end dernier, le Hellfest a drainé 220 000 spectateurs… on n’ose imaginer le nombre de photos prises par cette assemblée durant les trois jours du festival. Quelques-unes ont fait les gros titres, mais pour un aperçu plus complet c’est ici (côté scène) et ici (côté public) que ça se passe.

> Sans transition, Jean-Marie Périer raconte la plus célèbre photo des années yé-yé.

> “Dis-moi c’que t’écoutes… Je te dirai qui je vois !”, tel est le titre de la série de portraits au collodion humide réalisée par Pierre Wetzel à l’aide de son Wunderstudio. L’exposition qui en résulte présente des portraits des habitants du quartier Bordeaux-Lac accompagnés de leur musique préférée. A voir (et à écouter) à la bibliothèque Bordeaux-Lac (place Ginette Neveu) jusqu’au 27 jullet.

> Le webzine Goûte mes Disques a eu l’idée de confier un appareil photo jetable à un jeune groupe de Mons, La Jungle, avant son passage au festival The Great Escape (Brighton). Le résultat est… potache.

> Inspirés par les travaux de Marie Curie, la photographe SMITH et le compositeur Antonin Tri Hoang ont conçu un conte musical et photographique intitulé “Saturnium” qui se décline en exposition (jusqu’au 10 septembre au Palais de Tokyo) et en livre-disque (chez Actes Sud/Harmonia Mundi). Un projet assez difficile à décrire par les mots, heureusement Antonin Tri Hoang en dévoile les coulisses au micro de la RTS.

> Jusqu’au 1er octobre, la Fondation Beyeler (Bâle) accueille, à l’occasion d’une large rétrospective, 200 oeuvres de Wolfgang Tillmans, photographe et plasticien allemand qui a ses heures perdues compose une électro minimaliste assez prenante.

> Dans le même registre du photographe musicien, citons Thibault Levêque, jeune homme bien connu des réseaux sociaux pour ses images nomades et ses chansons écorchées (c’est de son âge). Retrouvez-le en interview dans le dernier numéro de C.I.

 

Dès 1973, Iggy Pop avait tout compris

Playlist bonus
1  2  3  4  6  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20