+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - Forum Photo Nature
| | |-+  Plus de faune sauvage dans les cirques à bobos gogos
Identifiant
Passe
Pages: 1 [2] 3 4 5 6 7 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Plus de faune sauvage dans les cirques à bobos gogos  (Lu 2582 fois)
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 648



« Répondre #25 le: Novembre 29, 2017, 12:11:42 »

Donc il suffit d'interdire l'activité en question.

CQFD !  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 648



« Répondre #26 le: Novembre 29, 2017, 12:12:52 »

...


* IMG_1379.JPG (208.69 Ko, 2048x1360 - vu 210 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 106



« Répondre #27 le: Novembre 29, 2017, 15:44:14 »

en Belgique ces animaux sont interdits dans les zoos. bien évidement il y a eu, comme c'était prévisible, des personnes qui font essayé de faire passer leurs intérêts mercantiles au dessus du bien-être animal...
tant pis pour ceux qui refusent de voir que le monde à changé et que l'on n'accepte plus ce que l'on a accepté par le passé.

http://www.gaia.be/fr/actualite/les-animaux-sauvages-restent-interdits-dans-les-cirques 
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 648



« Répondre #28 le: Novembre 29, 2017, 16:37:33 »

en Belgique ces animaux sont interdits dans les zoos.
Dans les cirques vous voulez-dire ? La France devrait prendre exemple.
J'ai fait le pairi-daiza et il y avait bien des tigres...
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 574



« Répondre #29 le: Novembre 29, 2017, 17:42:19 »

Pouvoir voir des animaux en "vrai" leur rend une réalité, par rapport à tout le virtuel des écrans d'une population de plus en plus urbanisée.
L'Inde fait un effort pour tenter de sauver ses derniers tigres, mais les résultats annoncés sont contestés. En Afrique c'est catastrophique. Heureusement qu'il y a encore des parcs protégés, mais même là, les bracos sévissent.
Alors, interdire aux cirques de présenter des animaux élevés dans ce but, me paraît bien dérisoire.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 106



« Répondre #30 le: Novembre 29, 2017, 20:58:59 »

Dans les cirques vous voulez-dire ? La France devrait prendre exemple.
J'ai fait le pairi-daiza et il y avait bien des tigres...

oui dans les cirques, j'ai buggé Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 106



« Répondre #31 le: Novembre 29, 2017, 21:02:16 »

Pouvoir voir des animaux en "vrai" leur rend une réalité, par rapport à tout le virtuel des écrans d'une population de plus en plus urbanisée.
L'Inde fait un effort pour tenter de sauver ses derniers tigres, mais les résultats annoncés sont contestés. En Afrique c'est catastrophique. Heureusement qu'il y a encore des parcs protégés, mais même là, les bracos sévissent.
Alors, interdire aux cirques de présenter des animaux élevés dans ce but, me paraît bien dérisoire.

le but ici, c'est surtout pour le bien-être animal. les tigres se reproduisent facilement en captivité.

Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
paracetamol
Actif
*
Messages: 122


« Répondre #32 le: Décembre 01, 2017, 11:13:18 »

Je n'ai de vrai avis sur l'utilisation des animaux "sauvages" dans les cirques.
Je mets des guillemets à sauvages car quelle est le statut d'un lion né en captivité?
Un éléphant d'Asie est-il un animal sauvage? Depuis combien de siècles est-il domestiqué? L'ancienneté de la domestication justifie-t-elle sa pérennité?
Je pense que l'utilisation d'animaux sauvages domestiques dans les cirques est bien marginale face aux effondrements des populations animales.
Que dire quand la population des lions a été divisée par plus de 20 en 60 ans? que l'ai de répartition de l'espèce fond comme neige au soleil?

Que dire de l'effondrement des populations d'insectes, de hérissons , d'oiseaux etc..
Se poser ces questions aboutit inévitablement à se demander si l'augmentation de la population humaine n'est pas la cause principale (triplement en moins de 70 ans!) L'accaparement des espaces et des ressources est colossal. Le mode de développement de l'humanité et de son économie est-il le bon.
À mon avis on est au-delà du cadre de ce forum.


* 800px-Lion_distribution.png (222.35 Ko, 800x698 - vu 164 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 574



« Répondre #33 le: Décembre 01, 2017, 12:06:46 »

Houlà, si tu commence à poser les questions de fond, tu te disqualifiera automatiquement en proposant d'aller un plus loin dans la réflexion.  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
Pailler
Hyper actif
*
Messages: 3 090


« Répondre #34 le: Décembre 01, 2017, 17:14:01 »

Une étude sur l'influence des missionnaires et médecins sur la disparition des lions ?
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 106



« Répondre #35 le: Décembre 02, 2017, 11:53:59 »

Je n'ai de vrai avis sur l'utilisation des animaux "sauvages" dans les cirques.
Je mets des guillemets à sauvages car quelle est le statut d'un lion né en captivité?
Un éléphant d'Asie est-il un animal sauvage? Depuis combien de siècles est-il domestiqué? L'ancienneté de la domestication justifie-t-elle sa pérennité?
Je pense que l'utilisation d'animaux sauvages domestiques dans les cirques est bien marginale face aux effondrements des populations animales.
Que dire quand la population des lions a été divisée par plus de 20 en 60 ans? que l'ai de répartition de l'espèce fond comme neige au soleil?

Que dire de l'effondrement des populations d'insectes, de hérissons , d'oiseaux etc..
Se poser ces questions aboutit inévitablement à se demander si l'augmentation de la population humaine n'est pas la cause principale (triplement en moins de 70 ans!) L'accaparement des espaces et des ressources est colossal. Le mode de développement de l'humanité et de son économie est-il le bon.
À mon avis on est au-delà du cadre de ce forum.

certes, il y a plus grave (dans le cas présent, c'est surtout  les conditions de détentions qui me choque). Ne cédez pas au syndrome K. si il y a plus grave, il ne faut plus réagir? avec ce principe, rien de plus facile que de tout balayer d'un revers de la main. 
ok, actuellement dans les cirques/zoos en Europe, je pense que l'on ne prélève plus rien dans le milieu naturel, mais jadis? à combien s'élève le trafic d'animaux sauvage dans le monde? quelle est la quantité d'animaux "utilisés" lors  les jeux de la Rome antique?

en effet, il y a un énorme problème de surpopulation humaine, mais si on accepte de changer/faire de petits efforts/tolérer quelques dégâts, la faune a la capacité de s'adapter. Je reviens de Zeelande : phoques à 20 mètres : ils ne sont plus pourchassés. Les grues, cigognes noires, vautours sont moins farouches et s'adaptent. des grands-ducs nichent près des habitations, Ici les castors sont de nouveau bien présents. il y a le retour des grands prédateurs. par contre il y a encore des points noirs (oiseaux des champs, insectivores, etc.), mais avec de la volonté, il n'est pas impossible d'améliorer les choses, même avec bcp de monde sur terre! (par ex haies dans les champs/moins de pesticides/ laisser de la nourriture dans les champs/bio/préserver ou créer + de réserves/etc.)

Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 574



« Répondre #36 le: Décembre 02, 2017, 13:13:24 »

Là nous revenons à plus de réalisme.
Tu as vu des phoques à 20 mètres. Il y en a en bas de l'escalier de l'opéra de Sydney, à trois mètres des promeneur, en pleine ville. (phoque? ou plutôt otarie)

Il n'ya plus  de jeux du cirque depuis quelque siècles, malheureusement, on prélève encore des jeunes dans le milieu naturel pour plaire aux fortunes du pétrole. Pire, on abat la mère pour prendre les jeunes, ce qui appauvri encore le milieu naturel car en tuant la mère on tue également tous ceux auquel qu'elle aurai du mettre au monde plus tard.

La base de tout est le développement suicidaire de la population humaine. C'est bien de le reconnaitre. Tout le reste n'en est que la conséquence. Le retour des animaux dits sauvages ne peut se faire que s'ils ne sont pas un danger pour la population, s'ils ne sont pas empoisonnés par les chimies répandues, si leur habitats et leur nourriture habituelle subsiste, et s'ils ne viennent ps se servir dans les cultures. Cela fait beaucoup de "si".
Par ex, la survie des grands cétacés mangeurs de Krill est menacée par la pèche industrielle du Krill pour en faire de la nourriture destinées aux poissons d'élevage, mais on en parle pas; c'est si loin de nous. Et puis ça ne fait pas des titres intéressants. Pourtant la survie de l'espèce sera bientôt menacée de ce côté aussi.


* _D8F3314_DxO-R.jpg (339.71 Ko, 1100x734 - vu 138 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 648



« Répondre #37 le: Décembre 02, 2017, 18:31:37 »

Je pense que l'utilisation d'animaux sauvages domestiques dans les cirques est bien marginale face aux effondrements des populations animales.
...
Que dire de l'effondrement des populations d'insectes, de hérissons , d'oiseaux etc..
Se poser ces questions aboutit inévitablement à se demander si l'augmentation de la population humaine n'est pas la cause principale (triplement en moins de 70 ans!) L'accaparement des espaces et des ressources est colossal. Le mode de développement de l'humanité et de son économie est-il le bon.
À mon avis on est au-delà du cadre de ce forum.
Voilà évidemment la question qui se dessine en filigrane. Mais lancer un fil "Il faut réguler la procréation humaine" (pléonasme) ou "Il faut changer le modèle économique et nos mœurs" sans s'attirer les foudres des anthropocentriques.....  Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 648



« Répondre #38 le: Décembre 02, 2017, 18:33:41 »

Houlà, si tu commence à poser les questions de fond, tu te disqualifiera automatiquement en proposant d'aller un plus loin dans la réflexion.  Clin d'oeil

Eh ben non, pas de bol. Il faut sortir des interprétations superficielles et fallacieuses  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
livartow
Super actif
*
Messages: 1 551



WWW
« Répondre #39 le: Décembre 02, 2017, 21:06:14 »

Je suis de l'avis de certains pragmatiques ici, à savoir que le problème de la préservation de la faune (et flore) est un point majeur par rapport à des animaux d'élevage pour le spectacle.

Après, si vous voulez vous acharner sur ce point, libre à vous, mais les deux problèmes ne sont clairement pas liés. Surtout que bon, quand il suffit de ne pas y aller pour faire tomber ce modèle économique.
Signaler au modérateur   Journalisée
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 106



« Répondre #40 le: Décembre 02, 2017, 21:11:36 »

Là nous revenons à plus de réalisme.
Tu as vu des phoques à 20 mètres. Il y en a en bas de l'escalier de l'opéra de Sydney, à trois mètres des promeneur, en pleine ville. (phoque? ou plutôt otarie)

Il n'ya plus  de jeux du cirque depuis quelque siècles, malheureusement, on prélève encore des jeunes dans le milieu naturel pour plaire aux fortunes du pétrole. Pire, on abat la mère pour prendre les jeunes, ce qui appauvri encore le milieu naturel car en tuant la mère on tue également tous ceux auquel qu'elle aurai du mettre au monde plus tard.

La base de tout est le développement suicidaire de la population humaine. C'est bien de le reconnaitre. Tout le reste n'en est que la conséquence. Le retour des animaux dits sauvages ne peut se faire que s'ils ne sont pas un danger pour la population, s'ils ne sont pas empoisonnés par les chimies répandues, si leur habitats et leur nourriture habituelle subsiste, et s'ils ne viennent ps se servir dans les cultures. Cela fait beaucoup de "si".
Par ex, la survie des grands cétacés mangeurs de Krill est menacée par la pèche industrielle du Krill pour en faire de la nourriture destinées aux poissons d'élevage, mais on en parle pas; c'est si loin de nous. Et puis ça ne fait pas des titres intéressants. Pourtant la survie de l'espèce sera bientôt menacée de ce côté aussi.
il y a un truc tout simple pour différencier les phoques des otaries...
à défaut de pouvoir limiter la population humaine, on peut commencer en essayant de limiter les conséquences non? les si ne sont que des obstacles, ce qu'il faut c'est la volonté et aucune mauvaise fois. se poser les questions: combien d'attaques avérées? puis comparer avec par exemple les accidents avec des armes. est-ce possible de préserver/offrir de bons habitats? est-il possible de polluer/consommer moins? quel est le % des dégâts sur les cultures?
 ce ne n'est pas facile, mais est-ce vraiment impossible de faire mieux?

ps: ce fil parle d'un fait divers, personne ici ne nie les autres problèmes. vous interprétez! (surpêche/kalach/pollution/démographie/etc.)
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 574



« Répondre #41 le: Décembre 02, 2017, 21:29:04 »

Je suis de l'avis de certains pragmatiques ici, à savoir que le problème de la préservation de la faune (et flore) est un point majeur par rapport à des animaux d'élevage pour le spectacle.

Après, si vous voulez vous acharner sur ce point, libre à vous, mais les deux problèmes ne sont clairement pas liés. Surtout que bon, quand il suffit de ne pas y aller pour faire tomber ce modèle économique.

Eh bien, nous y sommes enfin.
Serions nous d'accord sur le fond ?
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 574



« Répondre #42 le: Décembre 02, 2017, 21:46:29 »

il y a un truc tout simple pour différencier les phoques des otaries...
à défaut de pouvoir limiter la population humaine, on peut commencer en essayant de limiter les conséquences non? les si ne sont que des obstacles, ce qu'il faut c'est la volonté et aucune mauvaise fois. se poser les questions: combien d'attaques avérées? puis comparer avec par exemple les accidents avec des armes. est-ce possible de préserver/offrir de bons habitats? est-il possible de polluer/consommer moins? quel est le % des dégâts sur les cultures?
 ce ne n'est pas facile, mais est-ce vraiment impossible de faire mieux?

ps: ce fil parle d'un fait divers, personne ici ne nie les autres problèmes. vous interprétez! (surpêche/kalach/pollution/démographie/etc.)

Oui, je sais depuis fort longtemps que c'est par les oreilles apparentes ou pas, mais j'oublie régulièrement qui en a de visible , ou pas.
Dans le doute j'utilise le terme anglais de seals, pratiqués sur les sites de plongée.

Tenter de limiter les conséquences lorsque cela est possible peut avoir une efficacité limitée momentanée localement, mais ne doit pas servir à détourner l'attention du pb de fond, qui pour l'instant reste hélas tabou dans le monde entier.
Tes questions sont bonnes à condition de ne pas en faire un préalable, et de prendre en compte qu'elles impactent la vie de travailleurs locaux. Si elles se traduisent par: que peut-on faire de raisonnable? L'adhésion des personnes directement concernées pourrait peut-être devenir possible.
Mais actuellement c'est imposé depuis Paris ou Bruxelles, par des politiques plus soucieux de donner das gages à des minorités bruyantes, où à des pressions occultes de groupes américains, qu'à se préoccuper de notre santé.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
livartow
Super actif
*
Messages: 1 551



WWW
« Répondre #43 le: Décembre 03, 2017, 15:58:10 »


Eh bien, nous y sommes enfin.
Serions nous d'accord sur le fond ?
J'en sais trop rien du qui est pour qui est contre Souriant J'ai juste lu l'intervention que me semblait logique. Mais de qui cette dernière provient-elle, no se.
Signaler au modérateur   Journalisée
PIXI
Actif
*
Messages: 36


WWW
« Répondre #44 le: Décembre 03, 2017, 16:51:25 »

Bonjour tout le monde,

J’aimerai donner quelques élément de réflexions.

Un grand fauve, ici un tigre, a besoin dans la nature, pour un tigre du bengale, femelle 30 km2, mâle 100 à 120 km2 en fonction de la densité de proies, etc
Le tigre de sibérie mâle a besoin en moyenne de 1.000 km2

Dans le cas de cirque, nous sommes donc dans un espace de de vie 100.000 fois plus petit …. voilà un 1er point

Ensuite la vie d’un grand prédateur est occupé pour grande partie par la chasse (9 fois sur 10 les tentatives sont infructueuses) . Pour le mâle, le « patrouillage » occupe beaucoup de temps. Pour les femelles c’est le travail d’éducation qui l’occupe.
Ces fonctions, la chasse et la défense du territoire, n’existe plus en captivité. Il n’est pas crédible de croire que la captivité peut abolir ces instincts acquis au cours des 3 millions d’années d’évolution de cet animal. Cela fait partie d’éléments de désinformation de personnes qui défendent leur job.

Je ne veux pas entamer le débat sur le parcs qui autorisent l’abattage des lions pour payer les gardes, etc, etc… Là encore, arguments lissés, éléments de langage dirait-on, censés obtenir l’adhésion de tous.

Enfin, il faut se rendre compte, si ces animaux sont en confrontation avec les hommes (je parle dans leur habitat naturel) c’est que les hommes leur prennent leurs territoires. C’est donc un problèmes d’hommes et non d’animaux.

Je ne vous dirais pas, « je préfère les animaux aux hommes », mais la question est quand meme celle de la surpopulation humaine.

Pour finir mon propos qui est très incomplet, mais je ne veux pas lasser, je dirais que les cirques avec des éléphants qui dansent sur des tabourets, on devrait les interdire. Ainsi que les grands félins dans les cirques.

Merci et bonne journée à tous
Signaler au modérateur   Journalisée
rjp
Super actif
*
Messages: 739


« Répondre #45 le: Décembre 03, 2017, 17:35:40 »

que de belles paroles dans cette discussion !!!!
comme on le dit plus haut dans le fil , beaucoup de personnes n'auraient jamais vu de fauves si les zoo n'existaient pas , moi y compris ,je n'ai pas les moyens .
pour éviter de parquer  les grands animaux , il faudrait d'abord éliminer des hommes qui prennent de plus en plus de place , qui se multiplient et ont besoin de cet espace !!
Les loups je les trouvent superbes , mais ce ne sont pas eux qui vont empêcher la végétation d' envahir  nos montagne ,ce sont les moutons qui tondent !et toi qui les mangent .
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 201


« Répondre #46 le: Décembre 03, 2017, 18:38:48 »

que de belles paroles dans cette discussion !!!!
Les loups je les trouvent superbes , mais ce ne sont pas eux qui vont empêcher la végétation d' envahir  nos montagne ,ce sont les moutons qui tondent !et toi qui les mangent .

c'est vrai mais là je dois dire qu'on atteint des sommets  Souriant Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
Verso92
Pilier du forum
*
Messages: 98 037



WWW
« Répondre #47 le: Décembre 03, 2017, 18:46:32 »

Moi, j'aime bien le titre de ce fil.

Les parents qui emmènent leurs enfants voir des animaux dans les cirques seraient donc des bobos gogos... intéressant.
Signaler au modérateur   Journalisée

Ishibashi
Super actif
*
Messages: 1 437



« Répondre #48 le: Décembre 03, 2017, 18:52:17 »

La bien-pensance compationnelle fait des ravages dans les forums de chassimages
Signaler au modérateur   Journalisée
Ishibashi
Super actif
*
Messages: 1 437



« Répondre #49 le: Décembre 03, 2017, 18:53:37 »

que de belles paroles dans cette discussion !!!!
comme on le dit plus haut dans le fil , beaucoup de personnes n'auraient jamais vu de fauves si les zoo n'existaient pas , moi y compris ,je n'ai pas les moyens .
pour éviter de parquer  les grands animaux , il faudrait d'abord éliminer des hommes qui prennent de plus en plus de place , qui se multiplient et ont besoin de cet espace !!
Les loups je les trouvent superbes , mais ce ne sont pas eux qui vont empêcher la végétation d' envahir  nos montagne ,ce sont les moutons qui tondent !et toi qui les mangent .

+1 !
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: 1 [2] 3 4 5 6 7 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: