+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - Forum Photo Nature
| | |-+  Plus de faune sauvage dans les cirques à bobos gogos
Identifiant
Passe
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Plus de faune sauvage dans les cirques à bobos gogos  (Lu 3250 fois)
Kristof78
Super actif
*
Messages: 1 773


« Répondre #75 le: Décembre 04, 2017, 20:25:05 »

Nemrod, tu disais qu'on avait atteint des sommets.
Suis déçu, on a à peine monté une petite cote.
Tiens ce matin, petite anecdote en passant: à mon travail, mes collègues connaissent mon intérêt pour les oiseaux parce que je vais dans le parc attenant à nos bureaux pour les observer.
Une collègue vient me voir vraiment enchantée parce ce qu'elle a vu un oiseau magnifique dans son jardin, visiblement de la taille d'un pic, avec le bec jaune et l'arrière de la tête rouge. Je lui ai montré le pic vert, me semblant l'oiseau le plus proche de sa description. Ce n'était visiblement pas celui là.
Je monterais avec le Delachaux demain.
Je vais surveiller qu'elle me dit.
Beaucoup de mes collègues ont tous près d'eux bon nombre d'oiseaux et de mammifères auxquels ils ne prêtent jamais attention.
Certains n'ont jamais vu un chamois et n'en verront jamais alors qu'ils leur suffit de faire 1h de route. Et on a eu le cas d'un chamois qui est venu au Parc de la ville depuis le Jura, parc doté d'un zoo public.
Me souviens d'une expo lors d'un festival où le photographe avait indiqué pour chaque image la distance entre son domicile et le lieu de prise de vue, les plus grandes distances étant autour de 5 km si je me souviens bien.
Je ne verrais jamais sans doute la faune d'Afrique, mais je le vis bien, très bien même.
Et la BBC propose du virtuel qui me convient bien.
J'y ai même appris l'existence d'espèces comme le chat de Pallas. Et celui-là, le voir dans son milieu naturel, ça me foutrait bien davantage la trique qu'un lion.

Là, on se rejoint à un point que tu ne peux imaginer.
Ca me rappelle l'époque où je prenais des blaireaux en photo (pas bonnes du tout) dans des forêts d'Ile de France.
Quand je montrais ces images à de (rares) personnes intéressées, elles n'en revenaient pas que ces clichés soient faits à quelques kilomètres voir seulement
centaines de mètres de chez eux, pendant qu'ils dormaient.
Si je n'ai ne serait-ce que sensibilisé UNE personne à cette vie insoupçonnée, alors j'ai déjà accompli quelque chose.
C'est infime, ridicule, mais la mer n'est elle pas faite de milliards de gouttes d'eau ?
Signaler au modérateur   Journalisée
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 208


« Répondre #76 le: Décembre 04, 2017, 20:43:11 »

Avant de hurler avec les loups  Clin d'oeil il serait peut-être bon de réfléchir un peu.
D'autant que l'on s'aperçoit maintenant qu'une partie de ces fameux loups revenus chez nous en douce, sans y avoir été invités, seraient des hybrides de loups, donc parfaitement éliminables.
 
Pb : Il n'est pas certain qu'il soit facile de les différencier entre eux sans une analyse  de l'ADN .

là tu me déçois Kochka  Pleurs tu nous ressors du réchauffé, d'autres s'y sont essayés bien avant toi espérant mettre à mal le statut dont jouit le loup par la convention de Berne  Clin d'oeil malheureusement c'était sans compter  les résultats d'une analyse menée par l'ONCFS 
http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Presse-Actualites-ru16/L-hybridation-du-loup-en-France-Un-phenomene-tres-amp-nbsp-news1940
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
Broadpek
Hyper actif
*
Messages: 5 225


« Répondre #77 le: Décembre 04, 2017, 21:16:06 »

Honnêtement, je ne cherche même pas à sensibiliser mes collègues.
Ca se fait naturellement.
De toute manière, c'est une voie sans issue, Nemrod. Les autres pays européens ont le même taux d'hybridation, hormi les Apennins.
Signaler au modérateur   Journalisée
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 654



« Répondre #78 le: Décembre 04, 2017, 21:18:16 »

Là, on se rejoint à un point que tu ne peux imaginer.
Ca me rappelle l'époque où je prenais des blaireaux en photo (pas bonnes du tout) dans des forêts d'Ile de France.
Quand je montrais ces images à de (rares) personnes intéressées, elles n'en revenaient pas que ces clichés soient faits à quelques kilomètres voir seulement
centaines de mètres de chez eux, pendant qu'ils dormaient.
Si je n'ai ne serait-ce que sensibilisé UNE personne à cette vie insoupçonnée, alors j'ai déjà accompli quelque chose.
C'est infime, ridicule, mais la mer n'est elle pas faite de milliards de gouttes d'eau ?

Là je m'incline devant tant de sagesse... Pour aller dans ce sens, j'envisage moi aussi d'apporter ma pierre à l'édifice en faisant une petite expo dans ma bien humble petite commune pour sensibiliser et faire découvrir une partie de la faune locale, souvent méconnue. Trop rares sont les personnes qui s'y intéressent en effet...
Signaler au modérateur   Journalisée
Kristof78
Super actif
*
Messages: 1 773


« Répondre #79 le: Décembre 04, 2017, 21:54:31 »

Là je m'incline devant tant de sagesse... Pour aller dans ce sens, j'envisage moi aussi d'apporter ma pierre à l'édifice en faisant une petite expo dans ma bien humble petite commune pour sensibiliser et faire découvrir une partie de la faune locale, souvent méconnue. Trop rares sont les personnes qui s'y intéressent en effet...

Sagesse je ne sais pas, ce serait tellement prétencieux à mon petit niveau.
Je sais qu'à un moment, je me suis dit mais au fait, que sais-tu du petit monde qui t'entoure ?
Rien. Ok, alors puisque ça m'intéressait, je suis parti à sa découverte. Je n'en ai vu qu'une toute petite partie.
La plupart du temps, je ne revenais (c'est encore le cas) qu'avec des souvenirs et 0 photo. Mais je prenais (c'est toujours le cas) tellement mon pied que j'ai eu
envie d'amener des gens vers cette découverte. Le temps a fait que je me suis rendu compte que la plupart des personnes s'en foutent royalement.
Mais...Parfois, on sensibilise réellement, rien qu'avec une photo et l'anecdocte qui va avec, le ressenti du moment, etc...C'est un peu loufoque j'en conviens,
mais je crois que cela sert un peu. Sans anthropomorphisme ni niaiserie aucune, mais avec passion et conviction, à un tout petit niveau. Et puis, le lion, tout le
monde connaît. Mais la marte de la forêt de Rambouillet qui traverse son layon ? Qui la connaît elle ? Personne. C'est cela qui m'anime. Et quand on mène une
personne sur ce terrain, elle change. Pour le mieux. Elle ne voit plus la forêt qu'elle croyait connaître de la même manière. Elle y tient beaucoup plus. C'est tout.
Tout commence au pas de sa porte. Je crois. Belle initiative Fan-tomas54, respect  Clin d'oeil.
Signaler au modérateur   Journalisée
Verso92
Pilier du forum
*
Messages: 98 050



WWW
« Répondre #80 le: Décembre 04, 2017, 22:00:51 »

Tout commence au pas de sa porte.

Toutafé, et même en ville !

Je me rappelle encore, rentrant de vacances, avoir découvert un hérisson sur ma terrasse en ouvrant les volets. Je lui avais tiré le portrait à l'époque, avant qu'il ne finisse par s'en aller.

J'ai vu des petites familles traverser le parking aux aurores, c'était très sympa.

Bon, d'accord, il m'arrivait aussi de virer le chat du voisin qui venait guetter les mésanges qui nichaient dans le mur du fond (j'habitais un petit immeuble, en ville (91), dans un appart au rez de chaussée).

Aujourd'hui, je suis dans le 92, et plus au rez-de-chaussée... mais je continue à regarder le balai des chauve-souris, le soir !

(l'autre jour, à ma grande surprise, une mésange est entrée dans l'appart. Elle était visiblement affolée, n'arrivant plus à sortir... je lui ai ouvert la porte-fenêtre du salon, pour qu'elle puisse se sauver. Même pas pensé à la prendre en photo... elle avait l'air tellement stressée !)

;-)
Signaler au modérateur   Journalisée

Broadpek
Hyper actif
*
Messages: 5 225


« Répondre #81 le: Décembre 04, 2017, 22:08:42 »

On mesure assez bien l'intérêt que peuvent porter les gens à ce qui les entourent. Quand je photographie le cincle, régulièrement des personnes me demandent ce que je peux bien faire avec mon attirail alors qu'il n'y a rien.
Je leur montre cette petite boule de plumes qui soulève des cailloux et plonge.
Je me marre à chaque fois quand ils le regardent d'un air ahuri, ils me regardent, regardent l'oiseau et "Ah ben ça alors".
Bon ok, c'est pas grand chose comparé à un grand fauve, mais quand on passe à l'aigle royal, là ça commence à faire de l'effet.
Signaler au modérateur   Journalisée
Kristof78
Super actif
*
Messages: 1 773


« Répondre #82 le: Décembre 04, 2017, 22:32:14 »

C'est exactement ça Broadpek  Sourire.
Verso92 : au moins toi, tu les vois les chiroptères et les hérissons ne te laissaient pas indifférent(e)  Sourire.
La nature, malmenée, est partout. Pas forcément très naturelle, mais elle s'accroche. Partout. Toujours.
Dans mon jardin, pas de pesticide et autres produits de mort. Et quelques zones où je laisse la nature se débrouiller.
Le gazon n'est pas beau. Ca devient haut, très haut, pas académique. On se fout de moi.
Un mètre plus loi, tout est en ordre, mais la vie...Absente. Ou quasi absente. Alors que sur les quelques mètres carrés
où la nature se débrouille seule, un papillon rare, une tipule archi rare, une araignée jamais vue...C'est aussi ça qui m'anime.
Débile ? Peut-être bien...Pas grave. C'est toujours ça de fait.
Signaler au modérateur   Journalisée
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 208


« Répondre #83 le: Décembre 04, 2017, 22:34:36 »

La sensibilisation par l'image, une poignée de photographes amateurs et d'amoureux de la nature y croient et passée l'idée,  se bougent  pour monter leur projet. çà demande un peu de boulot mais rien n'est impossible à qui veut s'en donner la peine. Le mieux étant de monter une petite association pour fédérer les énergies. Notre projet est bâti, reste à trouver les compléments de financement pour un budget total de 22000 à 23000 euros financés pour 1/3 de subventions publiques, une petite moitié avec recherches de partenaires ( commerçants et industries) le reste par CROWDFUNDING. Tout çà se met petit à petit en œuvre, ils nous restent encore du boulot mais nous y croyons dur comme fer  Sourire
https://epnature.com/
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 114



« Répondre #84 le: Décembre 04, 2017, 22:42:42 »

On peut aimer la nature, et ne pas se voiler la face sur la cause originelle de de sa disparition. tenter de prendre conscience de ce qui reste possible raisonnable et de ce qui ne l'est pas

Le grand Fokon et le grand Yaka règnent en maitre en la matière. Toujours s'attaquer aux effets secondaires, mais ne jamais remonter à la source. Refuser de prendre en compte les contraintes de ceux qui vivent dans et de la nature, mais au contraire, et au contraire leur en imposer d'autres. Et tant mieux si des épiphénomènes distraient l'attention des pb de fond.
Par ex: Après avoir massacré les baleines pendant plusieurs siècle, maintenant on prétend les protéger à l’extrême, en masquant le fait que les pêcheurs de Krill sont en train de les affamer. Toujours détourner l'attention du public du fond de la question, et agiter des marionnettes sous les yeux des gogos.

Je préfère nettement voir des animaux en liberté, que dans un parc zoologique en France, dans un zoo, ou dans un cirque.
Mais les autres, pour tous les autres qui ne peuvent pas se déplacer, que leur reste -t-il pour prendre conscience de l'existence de ces animaux; Sur écran, ils sont virtuels tout comme la fée Clochette ou Barbie. Voir "en vrai" un animal  permet de prendre conscience de son existence, de le sortir du monde virtuel dans lequel nous baignons.
Ce ne sont ni les parc zoologiques, ni les cirques qui dépeuplent l'Afrique mais l'homme.
Ce ne sont ni les parc zoologiques, ni les cirques qui dépeuplent les campagnes des oiseaux, mais l'agriculture, pour que carrouf ou peuclair ou Mac burg, puisse afficher "encore moins cher"et continuer à s'enrichir en nous vendant de la mer** en branche.

les causes de disparitions sont multifactorielles. Pour chaque cause évoquée ici, votre réponse est toujours la même: c'est pas grave,c'est un épiphénomène, ne faisons rien, la vraie seule cause est ailleurs, loin, chez les autres. ceci spécialement quand il y a un lien avec votre ancien loisir, mais pas seulement.
cela concerne ici plus le bien être animal, mais est-ce possible et raisonnable d'interdire les fauves dans les cirques? (En Belgique, c'est chose faite)
d'exiger + de places pour les animaux dans les zoos?
et oui il faut parfois imposer car l'homme fera toujours passer son petit intérêt perso avant l'intérêt général. 

ps: moi aussi je préfère un bon documentaire BBC qu'un animal bourré de TOC dans un zoo trop petit, ou pire avili dans un cirque.
vous fustigez l'agriculture intensive, mais rejetez le bio! Il faut choisir...

Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
Kristof78
Super actif
*
Messages: 1 773


« Répondre #85 le: Décembre 04, 2017, 22:43:22 »

Bravo Nemrod63  Souriant. Chapeau bas.
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #86 le: Décembre 04, 2017, 23:09:20 »

Des générations entières ont vécu sans voir d'animaux exotiques ni en liberté ni dans dans des zoos, la nature ne s'en est jamais portée plus mal  Roulement des yeux
quant à la présence d'animaux sauvages dans les cirques, le train est déjà en marche et je ne donne pas 5 à 10 ans pour que la France s'y soumette de gré ou de force !!


J'ignorais que les cirques étaient des inventions récentes, sans compter les montreurs d'ours édentés, aux griffes arrachées.

Plus sérieusement, il y a 150 ans n'était pas utile de sensibiliser la population à ce qui est en train de disparaitre maintenant à grande vitesse.
 
S'occuper des cirques en ce moment ne fait qu'un détournement d'attention de plus. Et ton "de gré ou de force" donne une bonne idée de ton sens de la démocratie : Braves gens nous savons ce qui est bon pour vous.
Comment s'étonner du succès des extrêmes avec un pareil discours.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #87 le: Décembre 04, 2017, 23:22:26 »

les causes de disparitions sont multifactorielles. Pour chaque cause évoquée ici, votre réponse est toujours la même: c'est pas grave,c'est un épiphénomène, ne faisons rien, la vraie seule cause est ailleurs, loin, chez les autres. ceci spécialement quand il y a un lien avec votre ancien loisir, mais pas seulement.
cela concerne ici plus le bien être animal, mais est-ce possible et raisonnable d'interdire les fauves dans les cirques? (En Belgique, c'est chose faite)
d'exiger + de places pour les animaux dans les zoos?
et oui il faut parfois imposer car l'homme fera toujours passer son petit intérêt perso avant l'intérêt général. 

ps: moi aussi je préfère un bon documentaire BBC qu'un animal bourré de TOC dans un zoo trop petit, ou pire avili dans un cirque.
vous fustigez l'agriculture intensive, mais rejetez le bio! Il faut choisir...

Je ne rejette pas le bio, mais la farce commerciale qu'est devenu cette étiquette commerciale, la nuance est de taille
Mon foie gras et mon confit sont "bio" au sens où les canard sont issu de canetons, issus d’œufs couvés sur place, et élevé correctement par une voisine. Le chevreuil, idem.
Caricaturer les zoo est bien commode. Viens donc voir celui de Vincennes. Tout évolue. Mais jeter le bébé avec l'eau du bain est trop facile.
Quant aux cirques, le dressage par la contrainte est bien fini. Ces gens là aiment leur bêtes.
Les films? les photos? Aussi bien faits soient-ils: Bof! Ils n'ont ni la réalité ni l'existence d'un animal vu à quelques mètres. Nous sommes entourés de trop d'artificiel pour prêter une existence réelle à un écran.
Coluche parlait bien de poissons carrés avec les yeux dans le coins.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #88 le: Décembre 04, 2017, 23:26:38 »

On mesure assez bien l'intérêt que peuvent porter les gens à ce qui les entourent. Quand je photographie le cincle, régulièrement des personnes me demandent ce que je peux bien faire avec mon attirail alors qu'il n'y a rien.
Je leur montre cette petite boule de plumes qui soulève des cailloux et plonge.
Je me marre à chaque fois quand ils le regardent d'un air ahuri, ils me regardent, regardent l'oiseau et "Ah ben ça alors".
Bon ok, c'est pas grand chose comparé à un grand fauve, mais quand on passe à l'aigle royal, là ça commence à faire de l'effet.

Chacun a ses sujets favoris et s'il peut trouve de quoi s'intéresser près de chez lui, c'est bien le plus important.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
castanea
Super actif
*
Messages: 1 991


« Répondre #89 le: Décembre 04, 2017, 23:27:00 »

La sensibilisation par l'image, une poignée de photographes amateurs et d'amoureux de la nature y croient et passée l'idée,  se bougent  pour monter leur projet. çà demande un peu de boulot mais rien n'est impossible à qui veut s'en donner la peine. Le mieux étant de monter une petite association pour fédérer les énergies. Notre projet est bâti, reste à trouver les compléments de financement pour un budget total de 22000 à 23000 euros financés pour 1/3 de subventions publiques, une petite moitié avec recherches de partenaires ( commerçants et industries) le reste par CROWDFUNDING. Tout çà se met petit à petit en œuvre, ils nous restent encore du boulot mais nous y croyons dur comme fer  Sourire
https://epnature.com/

Ah que c'est bon de lire ça Sourire Sourire Sourire Sourire Sourire.

Sinon, il est pas si mal ce fil car on y découvre que :
- Si tu ne vas pas à la nature, la nature viendra à toi, c'est le rôle des zoos, parcs, et spectacles animaliers. Mais il faudrait largement améliorer les conditions d'existence de ces animaux voués, ou sacrifiés en quelque sorte à l'éducation des hommes, au profit de leurs congénères sauvages. (Ça c'est pas moi)
- Si tu vis depuis tellement longtemps dans la nature que tu ne la vois plus, là aussi il est nécessaire de te la faire redécouvrir puisqu'elle est...à ta porte. (ça c'était moi)
- Si tu travailles dans la nature, il te faut améliorer tes techniques pour travailler avec et non contre elle. (ça c'est moi)

Bref abattre l'ignorance est sans doute la meilleure manière de sauver ce qui peut l'être encore et c'est vachement plusse mieux pour le moral.  
Signaler au modérateur   Journalisée
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #90 le: Décembre 04, 2017, 23:31:33 »

là tu me déçois Kochka  Pleurs tu nous ressors du réchauffé, d'autres s'y sont essayés bien avant toi espérant mettre à mal le statut dont jouit le loup par la convention de Berne  Clin d'oeil malheureusement c'était sans compter  les résultats d'une analyse menée par l'ONCFS 
http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Presse-Actualites-ru16/L-hybridation-du-loup-en-France-Un-phenomene-tres-amp-nbsp-news1940

Intéressant parce que neutre et statistiquement valable.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 208


« Répondre #91 le: Décembre 04, 2017, 23:41:01 »


J'ignorais que les cirques étaient des inventions récentes, sans compter les montreurs d'ours édentés, aux griffes arrachées.

Plus sérieusement, il y a 150 ans n'était pas utile de sensibiliser la population à ce qui est en train de disparaitre maintenant à grande vitesse.
 
S'occuper des cirques en ce moment ne fait qu'un détournement d'attention de plus. Et ton "de gré ou de force" donne une bonne idée de ton sens de la démocratie : Braves gens nous savons ce qui est bon pour vous.
Comment s'étonner du succès des extrêmes avec un pareil discours.
42 pays ont interdit totalement ou partiellement l'utilisation d'animaux sauvages à des fins de divertissements dans les cirques, 29 l'ont interdit totalement, la moitié en Europe!! es-tu autiste à tel point de ne pas te rendre compte que l'opinion générale du grand public évolue!! 
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 208


« Répondre #92 le: Décembre 05, 2017, 00:00:30 »

Quant aux cirques, le dressage par la contrainte est bien fini. Ces gens là aiment leur bêtes.

celle-ci je vais l'encadrer ! Souriant Souriant
Puisque tu cites le zoo de Vincennes tu devrais lire ce qu'a écrit le Dr Bruno Lassalle, Docteur Vétérinaire - Ancien directeur du zoo de Vincennes sur la relation du dresseur et de l'animal qui tend vers le syndrome de Stockholm et que tu prends pour une relation d'amour  Roulement des yeux
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
Nemrod63
Hyper actif
*
Messages: 3 208


« Répondre #93 le: Décembre 05, 2017, 07:33:43 »


Je ne rejette pas le bio, mais la farce commerciale qu'est devenu cette étiquette commerciale, la nuance est de taille
Mon foie gras et mon confit sont "bio" au sens où les canard sont issu de canetons, issus d’œufs couvés sur place, et élevé correctement par une voisine.

Y'a pas à dire, dans la vie, y faut toujours se fier aux apparences: quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canard, c'est un canard. "Michel Audiard"

les canards de ta voisine sont peut être bio mais ils sont malades de la stéatose hépatique   Clin d'oeil
allez ! finissons en des animaux sauvages dans les cirques pour que l'on puisse s'occuper des canards de ta voisine  Souriant Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée

Amicalement, Roger
jdm
Hyper actif
*
Messages: 7 831



« Répondre #94 le: Décembre 05, 2017, 08:24:07 »

42 pays ont interdit totalement ou partiellement l'utilisation d'animaux sauvages à des fins de divertissements dans les cirques, 29 l'ont interdit totalement, la moitié en Europe!! es-tu autiste à tel point de ne pas te rendre compte que l'opinion générale du grand public évolue!! 

 Juste comme ça, les animaux de cirque, ils sont encore sauvage ?

 C'est quoi être sauvage, c'est génétique, un tatouage, un tampon sur son ID ?
Signaler au modérateur   Journalisée

dX-Man
Fan-tômas54
Super actif
*
Messages: 654



« Répondre #95 le: Décembre 05, 2017, 09:52:09 »

Juste comme ça, les animaux de cirque, ils sont encore sauvage ?

 C'est quoi être sauvage, c'est génétique, un tatouage, un tampon sur son ID ?

La question mérite d'être posée...
Élément de réponse :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Animal_sauvage
Ma vision:
Tigre, au sens large: animal intrinsèquement sauvage
Tigre captif (cirque, zoo): animal sauvage qui n'est plus sauvage de son état car privé de liberté. (Ça n'en fait pas un animal domestique)
Pas trop confus ?  Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée
jdm
Hyper actif
*
Messages: 7 831



« Répondre #96 le: Décembre 05, 2017, 10:53:11 »


 Ben non, enfin je n'en sais rien ...

 J'ai tout de même l'impression que lorsque l'animal a vécu au contact de l'homme et voir a été entretenu par ce dernier, le coté sauvage est relativement perdu, je crois par ailleurs que réinsérer un animal dans son milieu dit d'origine n'est pas une chose facile.

 D'autres part maintenant certains animaux n'ont jamais dû connaitre vraiment leurs milieux naturels ...

 
Signaler au modérateur   Journalisée

dX-Man
heneauol
Hyper actif
*
Messages: 2 114



« Répondre #97 le: Décembre 05, 2017, 11:54:13 »

Intéressant parce que neutre et statistiquement valable.
Huh vous disiez à l'instant "seraient des hybrides de loups, donc parfaitement éliminables"  Huh
je lis parfois le forum de vos amis. exactement le même argumentaire : ils se sont aussi rués sur l'histoire du gendarme qui crie au loup, sont également ultra solidaires avec le monde rural (sauf quand il faut parler des indemnisations des dégâts du gibier qui ne viennent pas). Seule différence, ici le loup serait selon eux réintroduit illégalement donc "nettoyable". Bientôt Noël , je vous offre cet "argumentaire" qui pourra vous servir... bien sûr sans la moindre preuve, juste une folle envie de ne pas voir revenir un concurrent.

ps: sur le fond la pollution génétique est un vrai problème mais d'abord l'ours, maintenant le loup...
 Quel soucis de la génétique! c'est pareil pour vous pour  toutes les bizarreries que je croise en automne? Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

les hommes, les anges, les v..
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #98 le: Décembre 05, 2017, 14:26:49 »

Le phénomène d'imprégnation est assez fort pour que l'animal élevé et nourri par les gommes ne les considère plus comme de la nourriture mais des membre familier de son entourage.
Il reste une bête fauve avec ses réflexes, mais n'est plus dressé par la contrainte  comme autre fois. Cela devient un jeu.
La bête perd sa peur ancestrale de l'homme, ce qui est également un inconvénient s'il se sent attaqué. C'est en partie pour cela que l'on évite dans les parcs européens le contact trop proche avec les jeunes.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
kochka
-
Pilier du forum
*
Messages: 39 394



« Répondre #99 le: Décembre 05, 2017, 14:30:26 »

Huh vous disiez à l'instant "seraient des hybrides de loups, donc parfaitement éliminables"  Huh
je lis parfois le forum de vos amis. exactement le même argumentaire : ils se sont aussi rués sur l'histoire du gendarme qui crie au loup, sont également ultra solidaires avec le monde rural (sauf quand il faut parler des indemnisations des dégâts du gibier qui ne viennent pas). Seule différence, ici le loup serait selon eux réintroduit illégalement donc "nettoyable". Bientôt Noël , je vous offre cet "argumentaire" qui pourra vous servir... bien sûr sans la moindre preuve, juste une folle envie de ne pas voir revenir un concurrent.

ps: sur le fond la pollution génétique est un vrai problème mais d'abord l'ours, maintenant le loup...
 Quel soucis de la génétique! c'est pareil pour vous pour  toutes les bizarreries que je croise en automne? Clin d'oeil

Ce n'est pas un concurrent (on ne chasse pas le mouton) mais un prédateur d'animaux élevées pour vivre.
J'aimerai voir autant de sollicitude pour les bergers que pour les loups.
Une fois de plus, j'aime bien le loup qui est un chasseur.
Signaler au modérateur   Journalisée

Technophile Père Siffleur
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: