Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…  (Lu 42189 fois)

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 451
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #175 le: février 10, 2017, 20:31:33 »
Ca n'a strictement rien à voir.
Une image animalière, c'est tout un contexte.
S'il suffit pour faire une image de faire des retouches lourdes, afin d'avoir un résultat bankable, ça doit être précisé.
Et une belle image sans artefact, c'est aussi un travail long et très difficile.
Un photographe qui arrive à jouer avec un rayon et qui sort une belle composition avec un sujet bien mis en valeur, tout ça sans replâtrage lourd, c'est pas donné à tout le monde.

oursinette

  • Très actif
  • *
  • Messages: 194
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #176 le: février 10, 2017, 21:08:09 »
Oui mais la photo aujourd'hui est mondialisee et notre goût d'europeen ne correspond sans doute pas a la majorité.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 451
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #177 le: février 10, 2017, 21:14:32 »
Je sais pas.
Quand j'ai l'occasion de voir des expos, j'ai pas l'impression que c'est mondialisé. Pourtant, les images viennent des 4 coins du globe.

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #178 le: février 10, 2017, 21:15:58 »
Je suis photographe animalier depuis 20 ans. La plupart des dérives d'éthique sont le fait de personnes déconnectées de la nature qui, croyant avoir du talent s'achètent un téléobjectif à 10 000 € et, voulant absolument produire des images, les produisent vite et mal. Ayant été en contact avec le monde naturel depuis tout petit, je sais que le respect de la faune et le temps passé sur le terrain finissent toujours par récompenser le photographe. Il est infiniment plus gratifiant de quitter un affût en laissant l'animal continuer sa vie en toute quiétude plutôt que d'avoir une image et d'avoir arrêté l'acte de vie ou de survie de l'animal par son acte photographique.

Mais tout cela n'est que le reflet d'une société en dérive, beaucoup d'images de nature aujourd'hui sont fausses par le truchement du numérique. Citons en vrac les dérives couleurs exagérées par l'usage aberrant de la balance couleur, les surimpressions qui conduisent à des cadrages n'ayant jamais existé dans le monde réel, les retouches pour ôter des éléments de l'arrière-plan. Il y a aujourd'hui une apologie du faux, pour conduire à une esthétique parfaite mais sans aucune profondeur ni vérité, encore une fois le juste reflet de la société actuelle selon moi où ne compte que le paraître mais pas l'être...

recadrer, y aller un peu fort sur les curseurs ou retoucher une brindille avec photoshop n'est pas bien méchant...
tout au + il serait préférable  d'indiquer si il y a eu retouche en légende lors d'expo pour + de transparence.
même les vieux de la vielle ont parfois des pratiques discutables, faut pas croire...
ce qui me choque le plus c'est en premier la mise en danger de l'animal, mais aussi le manque de respect des autres observateurs  , l'absence de remerciement pour le découvreur qui a fait le laborieux travail de prospection, le mensonge délibéré (par exemple animal captif ou affût payant style Bence Maté),
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 451
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #179 le: février 10, 2017, 21:23:49 »
Bon ben voilà, c'est plié.
Pas envie de me taper dix pages sur Bence.
Toujours les mêmes rengaines. Ce forum ne changera jamais.

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #180 le: février 10, 2017, 21:31:26 »
aller dans ces affûts ne me pose aucun problème, c'est se faire passer pour un naturaliste hors pair en ramenant de superbes clichés qui l'est moins...
les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #181 le: février 10, 2017, 22:04:16 »
la nouvelle mode de ces affûts grand luxe loués à prix d'or. il manque juste le jacuzzi... ;)
http://zimanga.com/hides/zimanga-lagoon-hide
http://photoadventures.lapplandmedia.se/en/product/wildlife-photography-course-finland/
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
recadrer, y aller un peu fort sur les curseurs ou retoucher une brindille avec photoshop n'est pas bien méchant...
tout au + il serait préférable  d'indiquer si il y a eu retouche en légende lors d'expo pour + de transparence.
même les vieux de la vielle ont parfois des pratiques discutables, faut pas croire...
ce qui me choque le plus c'est en premier la mise en danger de l'animal, mais aussi le manque de respect des autres observateurs  , l'absence de remerciement pour le découvreur qui a fait le laborieux travail de prospection, le mensonge délibéré (par exemple animal captif ou affût payant style Bence Maté),

Faire souffrir réellement des animaux? Ou tricher?
Enlever les éléments gênants?
Ajouter au décor ?
Enfermer le sujet dans un couloir en plexiglas pour qu'il passe bien devant le détecteur?
Le passer au frigo, moins froid qu'une nuit dehors dans certains cas?
L’appâter?
Le shooter?
Lui clouer les pattes?
Où commencer et où s'arrêter?
Qui a dit qu'une photo, ou un tableau devaient être l'exacte reproduction de la réalité, sans ajout ni retrait?
Quel lien entre le refus de la souffrance inutile et l'inclusion Photoshop?
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #183 le: février 10, 2017, 22:27:41 »
la nouvelle mode de ces affûts grand luxe loués à prix d'or. il manque juste le jacuzzi... ;)
http://zimanga.com/hides/zimanga-lagoon-hide
http://photoadventures.lapplandmedia.se/en/product/wildlife-photography-course-finland/

Et alors?
Si cela peut sensibiliser à la vie animale, n'est-ce pas positif?
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 451
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #184 le: février 10, 2017, 23:17:52 »
Euh concrètement, j'ai comme l'impression que personne ne parle de la même chose.
Le problème de l'image animalière aujourd'hui, c'est que pour un temps donné passé à réaliser des images, quand ça va bien, seul 10% du temps sera réellement productif. Et encore tout dépend de l'espèce.
On va considérer le terrain de jeu européen.
Donc pour beaucoup qui ne sont pas patients ou qui n'ont pas la capacité physique ou matérielle d'être en mesure de produire des images, les solutions alternatives pour faire de l'image sont une solution: affût payant avec croquettes, appâts, animaux en captivité, montage...
Faut faire le tri.
Je crois surtout que ce dont il est question, ce sont les pratiques avec appât faisandé sur des sites sauvages, carcasses déposées volontairement pour gagner du temps et d'autres pratiques, plus des montages avec image d'un sujet pris en captivité et ajout d'un fond pour emballer le truc.
Parce que clouer un animal pour faire une photo, je voie pas bien l'intérêt. ::)
Et l'affût aux ours, on y va pas pour être sensibilisé à la vie animale, on y va pour faire de l'image.
Tu veux voir un ours, tu vas dans un parc.

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...

Faire souffrir réellement des animaux? Ou tricher?
Enlever les éléments gênants?
Ajouter au décor ?
Enfermer le sujet dans un couloir en plexiglas pour qu'il passe bien devant le détecteur?
Le passer au frigo, moins froid qu'une nuit dehors dans certains cas?
L’appâter?
Le shooter?
Lui clouer les pattes?
Où commencer et où s'arrêter?
Qui a dit qu'une photo, ou un tableau devaient être l'exacte reproduction de la réalité, sans ajout ni retrait?
Quel lien entre le refus de la souffrance inutile et l'inclusion Photoshop?

le lien c'est les pratiques des photographes animaliers, certaines sont inexcusables (ou simplement discutables) pour certains et pas pour d'autres...

cela peut avoir des causes différentes: mise en danger ou stress de l'animal/dégradation du milieu/ irrespect des autres observateurs/ tromperie sur "la marchandise" si diffusion publique/ manque de mérite/ certains ici reprochent également le maniement un peu excessif des curseurs ou l'utilisation de photoshop/ etc.
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
le lien c'est les pratiques des photographes animaliers, certaines sont inexcusables (ou simplement discutables) pour certains et pas pour d'autres...

cela peut avoir des causes différentes: mise en danger ou stress de l'animal/dégradation du milieu/ irrespect des autres observateurs/ tromperie sur "la marchandise" si diffusion publique/ manque de mérite/ certains ici reprochent également le maniement un peu excessif des curseurs ou l'utilisation de photoshop/ etc.

Oui bien sur, pour la première partie.
Non pour la suite.
Pourquoi?
On peut vouloir croire qu'une photo se doit d'être "naturelle", pure au sens le plus intègre, mais combien de personne s'intéressent à ce point?
On peut aussi apprécier une image comme on apprécie un tableau, qui idéalise plus ou moins ce que le peintre a vu, ou a voulu construire, ou a imaginé.
Sinon, il faudrait refuser jusqu'au maquillage du modèle et aux flashs de studio.
La Joconde avait peut-être un gros bouton sur le nez ou une verrue poilue au menton, le fond était peut-être différend de celui du tableau, mais qui se pose la question?. Est-ce pour cela qu'il y a tromperie sur la marchandise?
Lorsqu'un guide photographe africain amène ses clients sur un spot qu'il a spécialement repéré après des années sur place, y a-t-il tromperie sur la marchandise?
Est-ce très différent des affuts payants dans les parcs français?
Déjà, en choisissant l'optique, nous sommes le plus souvent différents de la vision humaine.
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #187 le: février 11, 2017, 16:53:13 »
oui bien sûr pour la 1ère partie? j'ai comme un doute venant de vous ;) :D

dans le cadre d'une diffusion publique si comme par hasard on "oublie" de mentionner certains détails, oui il y a tromperie...
sur l'autre fil j'avais parlé de mon malaise à apprécier les photos animalières des expos. Je me demande toujours en + du côté purement esthétique, quel est le mérite et l'éthique du photographe.
les hommes, les anges, les v..

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 768
même les vieux de la vielle ont parfois des pratiques discutables, faut pas croire...
:D
https://youtu.be/yraFIAlgOUU
Amicalement, Roger

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #189 le: février 11, 2017, 18:46:35 »
oui bien sûr pour la 1ère partie? j'ai comme un doute venant de vous ;) :D

dans le cadre d'une diffusion publique si comme par hasard on "oublie" de mentionner certains détails, oui il y a tromperie...
sur l'autre fil j'avais parlé de mon malaise à apprécier les photos animalières des expos. Je me demande toujours en + du côté purement esthétique, quel est le mérite et l'éthique du photographe.

Ne serait-ce pas plutôt toi qui tient à croire à une pratique des plus épurée selon tes critères, fort honorables au demeurant?
Autant je n'aimerai pas clouer les pattes d'une grenouille, autant la faire jeûner quelques jours pour qu'elle se  précipite sur toutes le mouches que l'on lâchera sous son nez, ne me dérange pas du tout.
Nous aurons toujours l'image d'une grenouille mangeant une mouche de la manière la plus naturelle qui soit, et sans avoir attendre que la saison rende les mouches plus rares et les grenouilles plus affamées.
Qu'en penses-tu?
Technophile Père Siffleur

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 809
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #191 le: février 11, 2017, 23:06:57 »
Y si es un lagarto quien se come la mariposa?
Technophile Père Siffleur

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 809
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #192 le: février 12, 2017, 08:58:20 »
Y si es un lagarto quien se come la mariposa?

En este caso me voy a sacar una foto chula!


dominos

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 107

Ne serait-ce pas plutôt toi qui tient à croire à une pratique des plus épurée selon tes critères, fort honorables au demeurant?
Autant je n'aimerai pas clouer les pattes d'une grenouille, autant la faire jeûner quelques jours pour qu'elle se  précipite sur toutes le mouches que l'on lâchera sous son nez, ne me dérange pas du tout.
Nous aurons toujours l'image d'une grenouille mangeant une mouche de la manière la plus naturelle qui soit, et sans avoir attendre que la saison rende les mouches plus rares et les grenouilles plus affamées.
Qu'en penses-tu?

Ben...  Si c'est une bonne idée de pratique photo pour toi, t'as raison je vais faire un book sur l'appétit de mes bébés.

Bon, j'ai fait comme tu as dit. Les affamer, parce qu'au final, il y aura la photo.

Qu'en penses-tu ?

Je te laisse régler les détails avec la maman à qui j'ai communiqué tes coordonnées  ;D

Amicalement.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 50 203
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #194 le: février 14, 2017, 15:15:06 »
Surtout si tu les nourris avec des mouches  ;)
Technophile Père Siffleur

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 809
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #195 le: février 14, 2017, 21:25:10 »
En parlant de grenouille

mon premier essai de digiscopie ( Coolpix 995 appuyé sur l’oculaire d'une lunette) sur une grenouille taureau.

J'en suis fier de ma grenouille , ce n'est pas une photo de concours, mais je dis merde à tous les concours, d'abord pas de concours ,pas de tricherie!

Mon premier ours grizzly je l'ai pris en photo avec un 85 mm  monté sur un doubleur Foca, je n'ose même pas montrer la photo mais  je vous dis pas l’émotion!

et pour l'émotion pas besoin pour cela de payer la peau des fesse un voyage à Kodiak avec guide, téléobjectif de légende  et tout et tout pour saisir l'animal un saumon dans la bouche( garanti sur le dépliant touristique)

C'est cet univers marchand qui conduit aux excès dénoncés plus haut.
 

chymai

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 103
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #196 le: février 15, 2017, 17:32:46 »
c'est bizarre on dirait un jouet ;D!

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 322
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #197 le: février 21, 2017, 18:19:26 »
Après cette longue discussion "éprouvante" à laquelle je n'ai pas participé, mais que j'ai suivie, c'est bien de revenir sur le sujet du fil : les concours et les "magouilles" qui les accompagnent. De mon point de vue, un concours c'est une compétition. Le problème c'est que les participants ne sont, ni dans les mêmes conditions, ni ont la même éthique. C'est pour ça que je n'y participe plus, depuis longtemps. Il m'arrive d'exposer avec mon club, mais sans prétention.
Dans les années 75/80 mon ancien club photo ( dans l'Hérault ) organisait 3 ou 4 fois par an, des sorties photos N et B ou diapos, sur un thème précis ( paysage, le vieux centre ville, la forêt, photo rapprochée etc.. ) On s'égaillait dans la zone choisie qui était connue au dernier moment. On travaillait ensuite ses photos au club puis chacun exposait ses "meilleures" ou bien les projetait. C'était une sorte de  compétition de quartier. Elle nous passionnait tous, jeunes et moins jeunes, et on faisait de gros efforts pour être "dans les bons" Comment faire pour retrouver cet état d'esprit dans les concours actuels ?
Voici une "ébauche" d'idée :
Peut-on truquer un fichier Raw brut d'une part et modifier sa date d'autre part ? Si oui, mon idée ne vaut rien. Si non, les organisateurs d'un concours ne devraient-ils pas systématiquement demander, avec chaque photo présentée, son original Raw ?  Les magouilles ne diminueraient-elles pas ?   

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 451
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #198 le: février 21, 2017, 20:34:12 »
C'est déjà le cas dans certains concours depuis longtemps.
Et de toute manière, même certains "trucages" sont maintenant détectés par des logiciels qui font des analyses.
C'est en amont, à la prise de vue que se situe le débat et certaines pratiques.

madko

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 619
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #199 le: février 21, 2017, 20:40:36 »
Après cette longue discussion "éprouvante" à laquelle je n'ai pas participé, mais que j'ai suivie, c'est bien de revenir sur le sujet  Si non, les organisateurs d'un concours ne devraient-ils pas systématiquement demander, avec chaque photo présentée, son original Raw ?  Les magouilles ne diminueraient-elles pas ?   


Si la grenouille sort du congélateur, est-ce que le raw livrera la vraie température couleur ?