Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…  (Lu 41767 fois)

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
.

et pour kochka: vous avancez dans votre recherche sur le net pour trouver la micro faille ou un autre responsable dans la liste?

Je cherche rarement sur le net, sauf pour montrer qu'au premier site rencontré on trouve déjà des réponses à des certitudes à coté de la plaque.
Pour aujourd'hui, j'avais des soucis de vitesse sur mon serveur qui m'ont bien pris la tête, mais j'ai quant même trouvé le temps de te donner des pistes pour tes questions  de stockages, qui me semblaient plus importantes pour toi.  ;)
Heureusement j'ai trouvé ici des interlocuteurs compétents sur ce sujet qui ont bien débroussaillé mon pb. Depuis mon serveur sauvegarde en raid5 à 75-80 Mo/s.
Technophile Père Siffleur


kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #127 le: janvier 31, 2017, 14:10:39 »
 :D :D :D :D :D
Primo Lévi raconte que juste après la libération des camps, les survivants s'occupaient comme ils pouvaient pour trouver à manger, ce qui donnait lieu à beaucoup d'échanges et de petits trafics.
Un de compagnon avait trouvé astucieux d'acheter des poisson aux habitants du coin, et de les revendre après avoir injecté de l'eau dans la vessie natatoire, pour les faire paraître plus gros.
Technophile Père Siffleur

LaurentM

  • Super actif
  • *
  • Messages: 682
  • Sexe: Homme
:D :D :D :D :D
Primo Lévi raconte que juste après la libération des camps, les survivants s'occupaient comme ils pouvaient pour trouver à manger, ce qui donnait lieu à beaucoup d'échanges et de petits trafics.
Un de compagnon avait trouvé astucieux d'acheter des poisson aux habitants du coin, et de les revendre après avoir injecté de l'eau dans la vessie natatoire, pour les faire paraître plus gros.

Mais là les poissons étaient bien morts ? sur le lien on parle de mettre du polystyrène dans des poissons vivants pour les forcer à flotter et attirer des aigles pêcheurs (qui vont s'empoisonner en mangeant le polystyrène...). C'est quand même bien pire qu'une simple arnaque. Et ce qu'on pourrait à la limite pardonner à quelqu'un qui sort d'un camp de concentration, semble difficilement excusable pour un photographe, même s'il espère vendre la photo.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #129 le: janvier 31, 2017, 15:09:57 »
Allez, mon serveur va bien et j'ai rajouté un DD à la grappe en raid 5. Du coup il mouline pour réajuster ses fichiers.

Alors je me colle à ton tableau.
Tu n'as pas pu manquer de remarquer la notable quantité d'espèces qui ont disparu "toutes seules", sans trace d'intervention humaine.
Ensuite lorsque l'on écrit "chasse", dans la majorité des cas c'est de la chasse commerciale, pour revendre tout ou partie des bestioles capturées, piégées ou abattues, à une époque où l'on croyait encore que les ressources naturelles étaient infinies.
Les causes  des disparitions sont souvent multiples.
Pour commencer à comprendre, je m'étais intéressé, il y a pas mal de temps, au cas des bison US qui ont failli disparaitre complètement.
Il faut bien se souvenir qu'ils ont été chassés par les autochtones pendant des millénaires sans que l'équilibre ne soit remis en cause, car les populations non urbanisées étaient relativement peu nombreuses.
L'arrivée des premiers colons européens n'a pas changé grand chose, et ce n'est qu'avec la mise en place de chemin de fer que l'équilibre a été chamboulé. Il fallait nourrir les constructeur de la voie, puis les colons qui s'installaient le long de la voie. Et ensuite les marchands sont arrivés car le chemin de fer rendait plus rapide et moins coûteux le transport. Et l'on a abouti à cette aberration de destruction commerciale avec un double but : Tuer des bisons en masse pour vendre uniquement leur langue fumée !!!!, et éventuellement leurs peaux, en laissant pourrir des monceaux de carcasse sur le sol.
Le fameux Buffalo bill, c'était çà, un boucher de bisons à la soldes des marchands. La publicité (déjà) s'en mêlant, l'histoire raconte qu'il a emmené un grand duc russe chasser à cheval le bison, avec la dernière invention de Smith & Wesson, commandée et fabriquée spécialement sur les spécifications de l'armée russe.
Comme en complément, ce massacre privait les indiens survivants de leurs réserves de nourriture, et c'était tout bénéfice pour la colonisation US.
Voila comment on est passé d'une chasse compatible avec le renouvellement de l’espèce, à une destruction volontaire. Et voila comment on écrit "Chasse" comme cause de disparition alors qu'il s'agit de destruction commerciale et politique, et de la multiplication des habitants sur un territoire donné.

Ce cas, pour une fois bien documenté, est caractéristique de la réduction drastique de nombreuses population par la destruction commerciale au cours du 19-ième et tout début du XX-ième.
On va le retrouver un peu partout sous différentes formes, complété par les éliminations pour cause de concurrence, des prédateurs préexistants qui préfèreront toujours se payer une bête vache ou un stupide mouton, plutôt que de s'épuiser à courir derrière leurs cousins sauvages.

Il a fallu du temps pour comprendre que les réserves n'étaient pas inépuisables sur terre (sous l'eau ce n'est toujours pas compris) et qu'il n'y aura de gibier demain que si l'on sait gérer le prélèvement.
Malheureusement la pression de l'augmentation de la population continue et les disparitions d'espèces sont inéluctables, hors des parcs bien surveillés et des chasses gérées.
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
Mais là les poissons étaient bien morts ? sur le lien on parle de mettre du polystyrène dans des poissons vivants pour les forcer à flotter et attirer des aigles pêcheurs (qui vont s'empoisonner en mangeant le polystyrène...). C'est quand même bien pire qu'une simple arnaque. Et ce qu'on pourrait à la limite pardonner à quelqu'un qui sort d'un camp de concentration, semble difficilement excusable pour un photographe, même s'il espère vendre la photo.

 Il n'y a rien à pardonner et encore moins à juger dans le cas cité par Primo Levi.

Pour le polystyrène, il y a des idiots et des sans-gêne partout, et ce n'est pas nouveau.
Est-ce une raison pour jeter opprobre sur la photographie et tous les photographes?

Cette indignation me parait vertueuse, mais que penser de ceux dont les sacs plastiques finissent ans l'estomac des tortues marines qui en meurent?
Technophile Père Siffleur

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 054

Est-ce une raison pour jeter opprobre sur la photographie et tous les photographes?

Ce n'est absolument pas ce qui est dit !

Il va falloir veiller à être un poil plus précis plutôt que systématiquement étendre un argumentaire à ce que ton interlocuteur n'a jamais dit ou à caricaturer son propos pour le contrer ou encore à faire diversion (voir ta réponse précédente).
Ce pour deux raisons :
- C'est inefficace quand cette technique est répétée, lassant pour les lecteurs et intellectuellement malhonnête.
- Ça rallonge inutilement les fils que vous n'êtes que 2 ou 3 à lire autrement qu'en diagonale.

Je connais et fréquente le monde de la chasse par nécessité et obligation professionnelle et il y en a plusieurs types et finalités premières dont les 4 qui suivent :

1 - chasse alimentaire : la chasse d'hier où la viande n'était pas au menu aussi fréquemment que nécessaire. C'est la raison alimentaire qui fonde sa pratique dans l'histoire de l'homme. Chez nous cette pratique au sens de son impératif alimentaire est devenue très largement minoritaire.
2 - chasse de régulation : celle qui est sensée restaurer l'équilibre sylvo-cynégétique (par exemple) car toute espèce tend à croitre au détriment de son milieu en l'absence de prédateur. Kochka qui est adepte de thèses démographiques ne pourra le nier. Nous sommes le meilleur exemple de cette notion.
3 - chasse traditionnelle et atavisme : celle dont les pratiquants considèrent qu'elle fait partie d'une identité locale et d'une poursuite des traditions. Ces prélèvements n'ont généralement pas d'autre utilité que cette justification sociale.
4 - chasse loisir : celle qui est la plus répandue aujourd'hui, aussi appelée chasse "sport". A moins que d'en posséder le territoire, on est contraint de payer pour y accéder.

Bien sûr ces 4 types de chasse peuvent avoir des finalités mélangées : exemple : régulation et loisir. On acceptera, sauf mauvaise foi, que le loisir et la tradition restent les finalités premières des chasseurs et la régulation le seul impératif.

Dès qu'un débat a lieu sur la chasse,
- L'opposant à la chasse met en avant que l'on ne peut, moralement, faire loisir et encore moins activité économique du fait de tuer des animaux.
L'opposant nie ou minimise alors cette loi tout à fait Naturelle que toute espèce croit au détriment de son milieu en l'absence de prédateur.
- Le chasseur met en avant son rôle de régulation et l'assise sociale fédératrice de son activité
Le chasseur nie qu'il exerce son activité par plaisir et qu'en particulier la chasse est aussi une activité économique.

Dès lors on assiste à des débats cousus de mauvaise foi des deux côtés, car il est impossible de renoncer à toute régulation comme il est impossible de justifier l'acte de tuer par loisir.

Le débat étant impossible à trancher et extrêmement passionnel, il est logique, comme l'a fait ce site de NE PAS PERMETTRE QU'IL SOIT ABORDE ici.

Conclusion :
- Vous êtes hors charte, et l'on comprend l'interdiction qui est faite, elle est logique...
- Vous ne trouverez jamais de compromis car vos positions sont inconciliables.
- Vous squattez une tête de rubrique, en polluant un sujet, offrant aux habitués une énième lassitude de vos débats stériles et aux visiteurs occasionnels un spectacle qui ne leur donnera absolument pas envie d'aller plus loin sur le site.

Alors Olivier et Kochka, cette conclusion est fausse et la situation est tout à fait normale ? On va voir si vous vous défilez ou si vous répondez sans diversion
   
    
      
Salut l'Artiste !

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 581
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #132 le: janvier 31, 2017, 18:15:02 »
je n'ai vraiment pas l'habitude de me défiler!
-oui c'est hors charte, mais visiblement la rédac à l'a toléré jusqu'à un certain point (fil de plusieurs dizaines de pages). c'est un forum (= le lieu où l'on discute), le net (= un endroit de liberté ou le quidam peut s'exprimer).
ta
les hommes, les anges, les v..

Crinquet80

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 501
  • Sexe: Homme
un endroit de liberté ou le quidam peut s'exprimer).


S'exprimer oui , mais ressasser encore et toujours les mêmes propos sans le début d'une idée nouvelle entre 2 duettistes désœuvrés venu s'immiscer comme des coucous sur un fil ouvert par la rédac ! la correspondance par mail existe et nous éviterait votre exhibitionnisme à 2 balles !  ???

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 581
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #134 le: janvier 31, 2017, 19:23:39 »
désolé, j'ai dû m'absenter.
suite:
sur le net, c'est pas le lieu le plus adéquat pour celui qui se pose en grand sage qui est le seul à tout bien comprendre et qui ne  supporte pas  que l'on lui  réponde. il faut supporter la controverse....
tant que les interventions restent corrects, où est le problème?
vous mêmes n'êtes pas hors charte en ce moment donnant votre avis (le seul bon visiblement) sur le sujet tabou?
-je pense perso le compromis impossible, je réagis juste aux énormités de Kochka. je m'étonne juste que pas + d' "amoureux de la nature" ne fassent pas parel ici.    
-personne n'oblige à le lire, vous ne deviez pas "foutre le camp"? je remarque quand même que ces fils à polémique affichent bcp de vues.
ps: vous faite une erreur, ni moi ni bcp "d'opposants" sommes contre toute régulation, mais uniquement quand c'est objectivement nécessaire, par exemple quand le milieu ne permet pas la présence des grands prédateurs pour réguler les sangliers
et pour kochka qui me force a être répétitif (désolé crinquet): faut prendre chasse au sens large. je n'ai que faire du pourquoi et du comment. pour les labels c'est pareil, quand un est vermoulu, il suffit d'en inventer un nouveau pour se refaire une virginité
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 450
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #135 le: janvier 31, 2017, 19:59:38 »
Mais t'es bouché ou quoi?
Tu peux lui dire ce que tu veux, il n'en a strictement rien à foutre de tes arguments, ni des arguments de personne.
Ca s'appelle une addiction, c'est son bistrot et quiconque ose dire quelque chose a tort.
Même quand tu lui prouves en mettant les points sur les I, les barres sur les T et tout le tralala qu'il raconte n'importe quoi, il fait semblant et vient encore pleurnicher que c'est pas de sa faute, qu'il a mal lu. On l'apprenait à l'école.
Sans compter qu'il prétend être savant mais question déduction, ça vole pas haut. Les renards s'attaquent aux poules, aux petits cervidés et autres proies, mais un animal plus gros, plus musculeux va se limiter à du rongeur. ::)
Il connaît même pas le régime alimentaire d'un prédateur qui fut commun dans tout l'est de la France, il trouve encore à dire que c'est pas si grave.
Il ne respecte que ceux dont le statut sur ce forum lui est supérieur, autant dire pas grand monde à ses yeux.
Tu peux bien avoir rampé 10 ans dans la boue pour faire la photo du siècle et être le meilleur naturaliste du monde que tu seras toujours une merde à ses yeux.
Cette section était tout ce qu'il y a de plus endormi avant. On y trouve les annonces de festival photo nature, la parution d'une revue ou d'un bouquin et le fil d'un membre qu'y s'est perdu.
C'est devenu du n'importe quoi dès qu'un fil ouvert parle d'un sujet prétexte à vos chamailleries de gamin.
Allez au bar, ouvrez un fil K vs H, mettez vous sur la tronche autant que vous voulez et laissez cette rubrique en paix.
Y'en a marre >:(

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 054
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #136 le: janvier 31, 2017, 20:04:29 »
Olivier

Je ne prétend détenir aucune vérité sur le sujet, nous sommes d'accord sur bon nombre de points et notamment le fait que, je vous cite : "le compromis soit impossible" donc la discussion interminable (si ce n'est inutile).
Je suis revenu parce que je me suis emporté dans un message précédent et que c'est regrettable. Je vous devais de faire l'effort de plus d'explications qui justifient le ras le bol.
Ce fil affiche beaucoup de vues parce qu'il est en tête de cette rubrique et que, comme les précédents, vous allez le remonter quotidiennement dans votre "duel" avant qu'il soit effacé.
Par ailleurs ce fil concerne (ait) la photo, pas la chasse vers laquelle vous avez dérivé, l'un ou/et l'autre. Donc le lecteur est trompé.
Enfin, si vous me relisez, vous verrez un de ces amoureux de la Nature qui souffre au quotidien et s'indigne, comme vous, de pratiques diverses ;  mais dont le métier impose de tendre vers un équilibre, même imparfait.
Vous me concéderez j'espère qu'il faut aux amoureux de la Nature, un espace de repos dans lequel ils peuvent vivre leur passion avec apaisement, et c'est ici, avec d'autres.
Logiquement ce site n'est sans doute pas l'endroit où il y a beaucoup de gens à convaincre de l'utilité de changer notre approche de la Nature donc l'absence de réaction s'explique.
L'absence de voix rejoignant votre cause s'explique également par le fait que les autres acceptent que le sujet chasse soit hors charte et par le fait qu'ils savent que tout ce que nous écrivons est voué à disparaitre.
Si vous avez besoin de discuter avec Kochka pour roder vos arguments, ne contournez pas la règle en faisant dériver un fil vers vos préoccupations, ouvrez en un franchement dans le forum OFF.

Vous ne vous êtes pas défilé face à la question en gras qui figure dans un message précédent :) :). Kochka n'y a pas répondu. Soyez cohérent avec votre réponse, n'utilisez plus les sujets des forums Nature pour vous livrer à vos joutes bilatérales, le forum OFF est fait pour.

 
    
Salut l'Artiste !

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
Ce n'est absolument pas ce qui est dit !

Il va falloir veiller à être un poil plus précis plutôt que systématiquement étendre un argumentaire à ce que ton interlocuteur n'a jamais dit ou à caricaturer son propos pour le contrer ou encore à faire diversion (voir ta réponse précédente).
Ce pour deux raisons :
- C'est inefficace quand cette technique est répétée, lassant pour les lecteurs et intellectuellement malhonnête.
- Ça rallonge inutilement les fils que vous n'êtes que 2 ou 3 à lire autrement qu'en diagonale.

Je connais et fréquente le monde de la chasse par nécessité et obligation professionnelle et il y en a plusieurs types et finalités premières dont les 4 qui suivent :

1 - chasse alimentaire : la chasse d'hier où la viande n'était pas au menu aussi fréquemment que nécessaire. C'est la raison alimentaire qui fonde sa pratique dans l'histoire de l'homme. Chez nous cette pratique au sens de son impératif alimentaire est devenue très largement minoritaire.
2 - chasse de régulation : celle qui est sensée restaurer l'équilibre sylvo-cynégétique (par exemple) car toute espèce tend à croitre au détriment de son milieu en l'absence de prédateur. Kochka qui est adepte de thèses démographiques ne pourra le nier. Nous sommes le meilleur exemple de cette notion.
3 - chasse traditionnelle et atavisme : celle dont les pratiquants considèrent qu'elle fait partie d'une identité locale et d'une poursuite des traditions. Ces prélèvements n'ont généralement pas d'autre utilité que cette justification sociale.
4 - chasse loisir : celle qui est la plus répandue aujourd'hui, aussi appelée chasse "sport". A moins que d'en posséder le territoire, on est contraint de payer pour y accéder.

Bien sûr ces 4 types de chasse peuvent avoir des finalités mélangées : exemple : régulation et loisir. On acceptera, sauf mauvaise foi, que le loisir et la tradition restent les finalités premières des chasseurs et la régulation le seul impératif.

Dès qu'un débat a lieu sur la chasse,
- L'opposant à la chasse met en avant que l'on ne peut, moralement, faire loisir et encore moins activité économique du fait de tuer des animaux.
L'opposant nie ou minimise alors cette loi tout à fait Naturelle que toute espèce croit au détriment de son milieu en l'absence de prédateur.
- Le chasseur met en avant son rôle de régulation et l'assise sociale fédératrice de son activité
Le chasseur nie qu'il exerce son activité par plaisir et qu'en particulier la chasse est aussi une activité économique.

Dès lors on assiste à des débats cousus de mauvaise foi des deux côtés, car il est impossible de renoncer à toute régulation comme il est impossible de justifier l'acte de tuer par loisir.

Le débat étant impossible à trancher et extrêmement passionnel, il est logique, comme l'a fait ce site de NE PAS PERMETTRE QU'IL SOIT ABORDE ici.

Conclusion :
- Vous êtes hors charte, et l'on comprend l'interdiction qui est faite, elle est logique...
- Vous ne trouverez jamais de compromis car vos positions sont inconciliables.
- Vous squattez une tête de rubrique, en polluant un sujet, offrant aux habitués une énième lassitude de vos débats stériles et aux visiteurs occasionnels un spectacle qui ne leur donnera absolument pas envie d'aller plus loin sur le site.

Alors Olivier et Kochka, cette conclusion est fausse et la situation est tout à fait normale ? On va voir si vous vous défilez ou si vous répondez sans diversion
   
    
      

Je suis tout à fait d'accord pour quitter cette joute qui dérange, mais absolument pas sur la mauvaise foi.
Je me contente de réagir poliment aux inexactitudes en amenant des éléments contraires. et en montant que les affirmations sont fausses, ou exagérées, et finalement contreproductives.
Cependant je dois confesser avoir pris un certain plaisir à faire monter aux rideaux l'homme de montagnes qui est incapable de sortir le nez de son pré carré, persuadé d'avoir compris le monde entier depuis son nid, et qui écarte dédaigneusement tout ce qui lui montre à quel point il manque de réflexion.
Promis, je ne ferais plus.

Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 450
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #138 le: janvier 31, 2017, 21:40:32 »
Ben disons que l'homme des montagnes, quand on lui explique qu'on a voyagé à travers le monde, qu'on est savant et tout et tout, mais qu'on arrive pas à déduire que plus le prédateur est gros, plus il aura la capacité de prédater de grosses proies, il reste perplexe sur le niveau de son contradicteur.
Surtout quand tu lui réponds que tu l'as lu, ce qui est la plus mauvaise réponse que l'on puisse faire quand on prétend avoir ta connaissance.
Tu as surtout démontré à tous ceux qui ont une démarche naturaliste sur ce forum tout ton savoir.
Alors oui, je confesse avoir pris un certain plaisir à t'avoir contredit avec une telle aisance.
J'ai compris ça quand j'avais 6 ans sans même avoir voyager.
Alors oui, le bar off semble plus indiqué pour vos joutes.

Cheps

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 200
  • Sexe: Homme
    • Club Photo Bischoffsheim
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #139 le: janvier 31, 2017, 21:51:26 »
Ça fait quand même pitié.

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 581
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...

 Il n'y a rien à pardonner et encore moins à juger dans le cas cité par Primo Levi.

Pour le polystyrène, il y a des idiots et des sans-gêne partout, et ce n'est pas nouveau.
Est-ce une raison pour jeter opprobre sur la photographie et tous les photographes?

Cette indignation me parait vertueuse, mais que penser de ceux dont les sacs plastiques finissent ans l'estomac des tortues marines qui en meurent?

que vois-je un soupçon de réprobation pour cet aigle rare qui risque une occlusion intestinale?
on est encore loin de oui, dans ce cas la limite de l'acceptable est atteinte et je condamne fermement cet acte (perso bien évidement je condamne cette pratique que je ne connaissais pas)
 et vous ne pouvez vous empêcher de ressortir le syndrome k pour minimiser, relisez la satyre de la voisine de sim2bas....
les hommes, les anges, les v..


mb25

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 578
    • michel balanche photographe de nature
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #142 le: février 01, 2017, 12:46:58 »
J'aime la nature, ne supporte que tres difficilement les chasseurs, (mais je fais avec), ne comprends pas qu'on puisse  risquer de faire mourir une espèce pour une image, mais de là à prendre une image des camps  et de l'œuvre de Primo LEVI pour comparer avec notre petite activité égoïste, c'est qu'il y a beaucoup de choses qui ne vont plus sur cette planète et dans ce forum.
mb 25

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 345
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #143 le: février 01, 2017, 13:35:28 »
http://leblogphoto.net/2015/09/15/des-gopro-utilises-par-la-national-goegraphic-pour-filmer-les-plus-grands-crocodiles-de-laustralie/

C'est quoi le rapport avec la question initiale?

(dans cette vidéo, les crocodiles attaquent les go pro mais ne les ingèrent pas)

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 759
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
C'est quoi le rapport avec la question initiale?

(dans cette vidéo, les crocodiles attaquent les go pro mais ne les ingèrent pas)

Je propose de filer une GO PRO à Kochka et de l'envoyer se faire réguler en Australie...

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 345
Je propose de filer une GO PRO à Kochka et de l'envoyer se faire réguler en Australie...

La question était plutôt pour revenir sur la question initiale du fil

Sinon, pour "Ping" et "Pong", il n'y en pas un pour sauver l'autre. Si la modération pouvait passer sur ce fil et virer la totalité de leurs interventions sans se poser de questions, çà serait sans doute plus efficace et moins cher que de leur filer une go-pro chacun et un aller simple chacun pour l'Australie.     

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 616
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #146 le: février 01, 2017, 18:24:19 »
Pas besoin de Gopro pour les crocos en Australie.
 Ils viennent nous voir tous seuls, comme des grands, assez près pour qu'on puisse cracher dessus.
 (Oct 2016)
 D'accord bien sûr, si la modération veut bien vider nos échanges.
Technophile Père Siffleur

Fan-tômas54

  • Super actif
  • *
  • Messages: 674
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #147 le: février 02, 2017, 14:10:04 »
http://leblogphoto.net/2015/10/26/des-photographes-bourrent-de-mousse-de-polystyrene-des-poissons-pour-faire-de-meilleures-photos/

Waouw l'imagination de certains est vraiment sans limite....
On ne peut pas qualifier ces gens de "photographes" c'est largement usurpé... Le nom qui leur sied le mieux est plutôt "braconniers - voir braconnards - d'images". Ils devraient être arrêtés et jugés pour écocide puisqu'ils ont étés filmés et pris en flagrant délit.
Ces comportements en disent long sur la nature humaine  >:( . Menacer une espèce en extrême fragilité pour le cliché, ça signe une fois de plus la déchéance de l'humanité.
Photographe du dimanche

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 759
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Waouw l'imagination de certains est vraiment sans limite....
On ne peut pas qualifier ces gens de "photographes" c'est largement usurpé... Le nom qui leur sied le mieux est plutôt "braconniers - voir braconnards - d'images". Ils devraient être arrêtés et jugés pour écocide puisqu'ils ont étés filmés et pris en flagrant délit.
Ces comportements en disent long sur la nature humaine  >:( . Menacer une espèce en extrême fragilité pour le cliché, ça signe une fois de plus la déchéance de l'humanité.


Rien de nouveau à l'ouest de l'image de nature ! ces pratique ont toutes été utilisées par le passé, et par les plus grands noms de l'image de "nature", faut pas faire semblant de découvrir ça aujourd'hui ! comme les lynxs du Bayer présentés jadis comme faits dans la nature par toute une flopée de "toffeurs" sur leurs sites respectifs....
bien entendu les adorateurs des vedettes les plus en vue ne voudront pas croire que leurs harfangs, ou leur lapones, ont été faites à la souris et à la canne à pêche ( qui est encore assez niais pour croire qu'une chouette sauvage vole naturellement droit sur le pare-soleil d'un 500 ?), un peu comme ceux qui croient encore que nos hommes politiques sont tous honnêtes.... :D
Dans notre domaine fixer des règles ou convenir d'une éthique ne sert à rien, tant que les enjeux existeront les tricheries ou les comportements aberrants demeureront un moyen de se hisser au sommet.

oursinette

  • Très actif
  • *
  • Messages: 184
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #149 le: février 02, 2017, 15:04:54 »
les vrais problèmes sont les relais sur Internet ou dans les concours. Aujourd'hui un realisateur animalier par exemple, se doit d'avoir une certaine éthique,un comportement irreprochable,  et personne ne comprendrais que la maltraitance animale en fasse partie et pourtant on est tous imprégné des films Disney des années 60, 70 et 80 qui avaient peu de choses à voir avec notre éthique actuelle.