Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…  (Lu 44544 fois)

Sim2Bas

  • Très actif
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #200 le: février 23, 2017, 12:15:26 »
Photo, tableau, ce ne sont que des représentations, des images voulues et présentées par l'auteur. Dans une des premiers bouquins photos que j'ai lu, l'auteur expliquait comment créer une image à partir de papier sensible insolé avec des objets plus ou moins transparents déposés dessus.
Chacun y met ce qu'il veut et personne ne peut décider dans son coin des règles applicable par les autres.
On peut parfaitement, comme le souligne l'auteur du fil, déplorer qu'à certaines occasions d'aucuns fassent montre de cruauté envers des animaux, mais cela n'a rien à voir avec la technique utilisée, traitements plus ou moins poussés, utilisé pour produire une photo.

Ca a tout à voir,dans tout les cas l'objectif est la tromperie...

Tu tu perds a chaque fois avec tes salades sur l'art etc... ca n'as aucun rapport, tu ne veut pas comprendre donc je perds mon temps .

Il n'y a aucun mal a fabriquer des diamants de synthèse, par contre, si tu les vends en déclarant qu'il s'agit d’authentique diamants tu fini en prison.

C'est la même chose avec les mises en scènes, modifications lourdes, retouches etc... Si tu présente ca comme des photos authentiques, prises sur le vifs et non retouchées tu es un escroc !

Pas tout à fait net

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 913
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
recadrer, y aller un peu fort sur les curseurs ou retoucher une brindille avec photoshop n'est pas bien méchant...
 
Recadrer fait donc parti des pratiques répréhensibles mais "pas bien méchantes"...
Bigre me voici d'un coup propulsé à l'insu de mon plein gré dans la catégorie de la moyenne délinquance vu que la quasi totalité de mes photos de piafs sont recadrées.
Merci de m'avoir éclairé sur mes pratiques déviantes.  ;D ;D ;D

Photo prise en billebaude mais hélas, trois fois hélas recadrée.



Qu'est-ce qu'on se marre ici, surtout ne vous arrêtez pas en si bon chemin ce serait dommage.  ;D ;D ;D
La Touraine: what else ?

Otaku

  • Exclu
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 271
  • Sexe: Homme


autant la faire jeûner quelques jours...


C'est pour ça que ton chat fait toujours la tronche sur les photos ?  ;D

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 648
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #203 le: février 23, 2017, 15:01:54 »
Ou comment créer un monde merdique qui fait se succéder dénonciation, indignation pour plus de règlementation et ce, quel que soit le sujet.
Si je mets mes chaussures du dimanche pour aller voir une expo ; si je me fends d'un achat de beau livre, c'est pas pour me poser la question sans arrêt de l'arnaque éventuelle.
La triche a toujours existé, elle existera toujours, les moyens accrus de son contrôle ne feront qu’ôter toute poésie à la photo et les tricheurs auront gagné.
Dans tout art, la sincérité ça se sent, ça se contrôle pas.
Sinon, nous n'aurons décidément plus rien de sensitif en nous, que des codes de lecture...
Que je déteste cette boulimie de règlements, lorsque le besoin de ces derniers nous démontre que la sincérité nous abandonne.
 

chacun son monde idéal!
pour moi un monde merdique, c'est un monde surpeuplé sans règles où on ne se pose plus de questions au nom de la "tolérance"....
non justement,  il n'est pas toujours possible de "sentir" comment une photo animalière a été prise ...
les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 648
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Recadrer fait donc parti des pratiques répréhensibles mais "pas bien méchantes"...
Bigre me voici d'un coup propulsé à l'insu de mon plein gré dans la catégorie de la moyenne délinquance vu que la quasi totalité de mes photos de piafs sont recadrées.
Merci de m'avoir éclairé sur mes pratiques déviantes.  ;D ;D ;D

Photo prise en billebaude mais hélas, trois fois hélas recadrée.



Qu'est-ce qu'on se marre ici, surtout ne vous arrêtez pas en si bon chemin ce serait dommage.  ;D ;D ;D

ou comment prendre "à la moquerie un sujet sérieux" histoire de bien tout décrédibiliser...
ok pour l'animalier c'est presque pas possible sans recadrer et pour tout dire cela n'est pas important.
 pour info en argentique il y a eu une mode des tirages avec chiffres et perfos visibles pour bien prouver que le photographe savait cadrer à la PDV...

petite questions aux railleurs ici qui fréquentent soit le milieu naturaliste et/ou le milieu des photographes animalier.
jamais rien vu ni entendu comme "dérives"?
étrange...
les hommes, les anges, les v..


jeluba

  • Très actif
  • *
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #206 le: février 23, 2017, 15:55:11 »
LONDRES, 20 jan 2010  ::) ::) ::) ::) ::)

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 52 919
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #207 le: février 23, 2017, 16:22:03 »
Beaucoup dépendra de la présentation de la photo et de ce qu'attendent ceux qui la regardent.
Si le règlement d'un concours précise exactement les limites, aucun soucis, mais il va falloir s'armer de patience pour savoir exactement jusqu'à quelle limite l'intervention humaine ou informatique est autorisée ou pas. 
Uniquement des raw non retouchés? Les images risquent d'être bien plates.
Pas d'ajout de lumière, ni de déflecteurs? Donc pas de studio pour les portraits.
Quid du JPG boitier qui a évidemment appliqué un traitement?
Pourquoi accepter un traitement boitier et pas un traitement manuel équivalent?
Quid du traitement de la température de la couleur?
Autant l'on peut comprendre l'envie d'éliminer un type de prise de vue, autant il sera difficile de parvenir à un consensus

Enfin, le monde ne tourne pas exclusivement autour du microcosme des concours. Il y a une vie ailleurs, et des individus qui vendent.
On peut très bien aimer qu'une photo soit une représentation aussi exacte que possible de la réalité, ou au contraire, qu'elle nous parle et soit un support à notre imaginaire.
Ce sont deux conceptions différents, mais pas nécessairement antagonistes et qui doivent obligatoirement affirmer leur supériorité à coup d'ukase.
Technophile Père Siffleur

Qdebouteille

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 977
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #208 le: février 23, 2017, 18:22:41 »
l'ami, tu es  fâché avec l'orthographe. ;)

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 913
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
ou comment prendre "à la moquerie un sujet sérieux" histoire de bien tout décrédibiliser...
ok pour l'animalier c'est presque pas possible sans recadrer et pour tout dire cela n'est pas important.
 pour info en argentique il y a eu une mode des tirages avec chiffres et perfos visibles pour bien prouver que le photographe savait cadrer à la PDV...

petite questions aux railleurs ici qui fréquentent soit le milieu naturaliste et/ou le milieu des photographes animalier.
jamais rien vu ni entendu comme "dérives"?
étrange...
C'est vraiment un thème récurent chez toi la triche lors des concours, la photo animalière se résume t-elle aux concours ?
Perso je pense que les concours sont marginaux dans la photographie animalière, la grande majorité des photographes que je côtoie n'y participent jamais.

Franchement le type qui photoshope son image pour rajouter un avion on s'en moque, le sujet du fil ce sont les pratiques inadmissibles de certains qui maltraitent les animaux pour faire des photos.

Bah voilà, ils se sont fait gauler ;) donc tout va bien :)
- Dans un cas parce que le faussaire peut passer au travers des mailles du jury, mais lui même reste surveillé par la "profession". Il devra être plus vigilant s'il veut que son concours ne perde pas toute crédibilité.
- Dans l'autre par enquête du jury
Encore une fois, pas besoin d'en rajouter, pas besoin de se caler sur les plus cons pour vivre afin d'empêcher la connerie de se répandre, son gène n'est en aucun cas récessif ;D
Tiens je vais tacher de trouver le règlement de Montier pour voir comment c'est foutu :)
Ce que veux heneauol c'est que l'on dénonce sur ce fil des photographes qui participent à des concours et qui "trichent", c'est sa marotte depuis pas mal de temps. Si ça continue il va demander les coordonnées GPS ainsi qu'un certificat de bonne conduite et un constat d'huissier pour chaque image publiée.

Attention, âmes sensibles s'abstenir ! ! ! L'image suivante a été prise depuis un observatoire public gratuit.
Ouaip je sais, un observatoire c'est le début de la fin des haricots.



Mais je dois l'avouer j'ai fait pire, j'ai pratiqué l'affût payant...

... depuis ma voiture. Entre le coût d'acquisition du véhicule, l'entretien annuel, l'assurance, le carburant et l'acquisition d'un filet de camouflage ça fait cher la photo.  :'(



Et en plus c'est recadré...
 :'(
 :'( :'(
 :'( :'( :'(
La Touraine: what else ?

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 473
Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #210 le: février 23, 2017, 19:16:16 »

... depuis ma voiture. Entre le coût d'acquisition du véhicule, l'entretien annuel, l'assurance, le carburant et l'acquisition d'un filet de camouflage ça fait cher la photo.  :'(



Et en plus c'est recadré...
 :'(
 :'( :'(
 :'( :'( :'(

et en plus tu ne comptes pas ton temps! ;D
Amicalement, Roger

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 913
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #211 le: février 23, 2017, 19:27:42 »
Boudiou ça renchérit encore le coût des images.  ;D ;D ;D
La Touraine: what else ?

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #212 le: février 23, 2017, 19:46:49 »


J'ai pas lu vos 9 pages d'échanges...

le sujet du fil ce sont les pratiques inadmissibles de certains qui maltraitent les animaux pour faire des photos.

Si tu lis l'article qui initie ce fil, pas que...

http://www.davidwolberg-wildlifephotographer.com/single-post/2017/01/24/Ethique-et-photo-animali%C3%A8re

"Quel sont ces abus et à partir de quand peut on considérer qu’il y a abus ?? Comment et ou mettre une ligne jaune ou rouge ? A mon avis la ligne est immédiatement franchie lorsqu’on commence à vouloir intervenir physiquement pour réaliser une photo nature
On déplace un insecte, on coupe des fleurs et des végétaux qui « dénaturent » l’image, et sans s’en rendre compte on commence à « truquer » à provoquer la nature…etc.
Je pense que la plus belle des images est celle que l’on va chercher, sans déranger les animaux sans les perturber, sans rien provoquer, simplement en les observant"

A+ et bonnes photos ;)

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
 J'avais pas vu l'échange sur les concours...
Tiens je vais tacher de trouver le règlement de Montier pour voir comment c'est foutu :)

Ce que veux heneauol c'est que l'on dénonce sur ce fil des photographes qui participent à des concours et qui "trichent", c'est sa marotte depuis pas mal de temps. Si ça continue il va demander les coordonnées GPS ainsi qu'un certificat de bonne conduite et un constat d'huissier pour chaque image publiée.

Mais apparemment, il n'y a pas que heneauol qui s'inquiète:

http://www.photo-montier.org/les-concours-du-festival/reglements-modalites/

"Manifester un intérêt pour l’environnement et à justifier d’un comportement naturaliste ne portant atteinte ni aux espèces vivantes, ni aux milieux naturels.


Une grande attention sera portée sur la démarche personnelle du photographe et sur la justification d’une éthique correspondante aux buts de ce concours. Pour cela le photographe a le devoir d’expliquer son travail en toute transparence en remplissant les champs IPTC (légende, lieu de prise de vue…) pour permettre au jury de se forger une idée des conditions de prise de vue  et de fournir sur simple demande des organisateurs l’original RAW de la photographie"
 
 Ce n'est pas encore le point GPS, mais on s'en approche. :P

 Est ce que construire des affûts aménagés*** c'est porter atteinte aux milieux naturels?
 Où est la ligne jaune rouge de David Wolberg?

 A+
 et bonnes photos ;)

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 361
..... Si ça continue il va demander les coordonnées GPS ainsi qu'un certificat de bonne conduite et un constat d'huissier pour chaque image publiée.
.....


Et que la marque du réfrigérateur utilisé pour calmer la bestiole soit indiquée dans les exifs  ;D

Sim2Bas

  • Très actif
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #215 le: février 23, 2017, 21:35:03 »
Faut pas confondre:
- Les dégâts faits à la nature qui concernent la morale et éventuellement la loi.
- Les tricheries au réglement des concours photos, qui concernent les gens que ça intéresse.
- Les tromperies sur ce qu'on a produit et la façon dont on l'a fait, qui (sauf s'il s'agit de photo scientifique, légales ou reportage...) relèvent du mensonge sur la taille des sa b***, c'est triste et un peu ridicule mais bon ca va pas chercher loin...  et ca n'implique que ceux qui y croient :P
On ne peut pas excuser les premiers en les assimilant aux derniers.
Pas tout à fait net

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 913
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
J'avais pas vu l'échange sur les concours...
Mais apparemment, il n'y a pas que heneauol qui s'inquiète:

http://www.photo-montier.org/les-concours-du-festival/reglements-modalites/

"Manifester un intérêt pour l’environnement et à justifier d’un comportement naturaliste ne portant atteinte ni aux espèces vivantes, ni aux milieux naturels.


Une grande attention sera portée sur la démarche personnelle du photographe et sur la justification d’une éthique correspondante aux buts de ce concours. Pour cela le photographe a le devoir d’expliquer son travail en toute transparence en remplissant les champs IPTC (légende, lieu de prise de vue…) pour permettre au jury de se forger une idée des conditions de prise de vue  et de fournir sur simple demande des organisateurs l’original RAW de la photographie"
 
 Ce n'est pas encore le point GPS, mais on s'en approche. :P

 Est ce que construire des affûts aménagés*** c'est porter atteinte aux milieux naturels?
 Où est la ligne jaune rouge de David Wolberg?

 A+
 et bonnes photos ;)

Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?
La Touraine: what else ?

CLeC

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 122
  • Sexe: Homme
  • 4981875N - 0698785E - 1761m
    • http://cedricleclercq.wordpress.com/
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #217 le: février 24, 2017, 08:52:00 »
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Exactement !
D'ailleurs pour ma part, ce qui me plaît dans la photo animalière, c'est tout simplement d'être planqué au calme, au milieu de la nature avec un bon bouquin, en étant attentif à ce qui passe et vit autour ; et cerise sur le gâteau tu fais parfois une rencontre animalière sympa.

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
 : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #218 le: février 24, 2017, 09:16:23 »
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière
?

C'est pas une fixette, c'est juste qu'un concours peut être perçu comme étant la vitrine de ce qu'est la photo animalière... Comme pour le tour de France, il y a des cas de dopage, ça jette le discrédit sur tout le sport cycliste...alors que tout le monde le sait bien, tous les amateurs ne roulent qu'à l'eau claire...

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?

 Comme il l'écrit lui même: "Comme je le dis au début de ce papier je ne suis pas parfait, j’ai fréquenté par le passé des affûts payants en Finlande (Ours et gloutons) où les animaux étaient appâtés avec des petits morceaux de viande. Depuis après y avoir réfléchi, je ne fréquente plus ces affûts, ça ne m'excite plus..."

A+ et bonnes photos

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 586
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #219 le: février 24, 2017, 09:21:08 »
Je ne suis pas un "pro" de la photo animalière, loin de là, mais je pense qu'organiser des affûts payants pour l'observation et la photo d'espèces rares et spectaculaires, est une bonne façon de mieux protéger les milieux naturels où vivent ( transitent ) ces espèces. Pourquoi ?
1- Les pros et les amateurs qui veulent absolument faire ces photos sont moins tentés d'aller placer des affûts dans ces milieux fragiles et peu nombreux. Certains le feront quand même, mais ils seront moins nombreux, ce qui est toujours ça de gagné en matière de protection de ces milieux..
2- Il m'est arrivé, plusieurs fois, en France, de faire la queue pour pouvoir accéder à des affûts d'observation d'oiseaux ouverts au public.. Cela est souvent pénible de côtoyer des gens parfois bruyants et malpolis. Certains vous bousculent et vous obligent à quitter rapidement les lieux..
3- Les affûts payants qui doivent être très bien aménagés et très bien camouflés, doivent être réservés aux pros de la photo, aux scientifiques, aux adhérents des associations de la nature..

Michel Denis-Huot

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 601
  • Sexe: Homme
    • denis-huot
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?
ben, moi non plus!

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 648
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?

c'est un des  moments ou les photos sont montrées, que cela suscite des vocations*. Je parle des mauvaises (ou discutables) pratiques en général, du petit mensonge à la mise en danger d'un animal rare.
j'ai déjà lu ceci quelque part... ;) c'est minime donc ne faisons rien? il faut oser parler des problèmes (petits et grands) causés par notre loisir et essayer si possible d'y remédier. Faute avouée est à moitié pardonnée, après on peut commencer à avancer. si on nie, minimise, ferme les yeux, se moque de ceux qui jette le pavé dans la marre, s'accroche à son pré carré... on recule et on s'enferme.

* ici aussi j'ai lu des waouw devant une photo d'un oiseau rare avec les branches devant le nid coupés au sécateur. pareil pour un rapace à proximité de son aire (pour info le FIR organisait des surveillances des aires pour lutter contre les fauconniers mais on avait aussi pour mission d'alerter en cas de dérangements), un rapace avec la "sardine" morte comme appât qui flotte encore sur l'eau. Dans ces cas on devine les conditions de pdv, mais je suis persuadé que moi aussi j'ai déjà fait des waouw devant une photo animalière à l'éthique discutable.  
les hommes, les anges, les v..

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

ben, moi non plus!


On peut ne pas comprendre et ne pas avoir les mêmes aspirations quand on est derrière  l'objectif. Il n'en demeure pas moins vrai que ces concours attirent beaucoup de photographes...900 Festival de l'Oiseau, 1500 Montiers, 50000 BBC...et j'imagine que pour certains d'entre eux, cela représente la finalité de leur quête photographique.
 D'où compétition, dérive, triche etc.
 Mais je pense que dans les 9 pages précédente ces arguments on déjà été développés, je ne vais pas remettre un euro dans la machine. ;D

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 52 919
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #223 le: février 24, 2017, 16:45:38 »
Je ne suis pas un "pro" de la photo animalière, loin de là, mais je pense qu'organiser des affûts payants pour l'observation et la photo d'espèces rares et spectaculaires, est une bonne façon de mieux protéger les milieux naturels où vivent ( transitent ) ces espèces. Pourquoi ?
1- Les pros et les amateurs qui veulent absolument faire ces photos sont moins tentés d'aller placer des affûts dans ces milieux fragiles et peu nombreux. Certains le feront quand même, mais ils seront moins nombreux, ce qui est toujours ça de gagné en matière de protection de ces milieux..
2- Il m'est arrivé, plusieurs fois, en France, de faire la queue pour pouvoir accéder à des affûts d'observation d'oiseaux ouverts au public.. Cela est souvent pénible de côtoyer des gens parfois bruyants et malpolis. Certains vous bousculent et vous obligent à quitter rapidement les lieux..
3- Les affûts payants qui doivent être très bien aménagés et très bien camouflés, doivent être réservés aux pros de la photo, aux scientifiques, aux adhérents des associations de la nature..


Ce serait mes seules réserves:
Pour quelle raison réserver aux pros, ce qui peut permettre de sensibiliser à la nature, et est payé par nos  impôts?
Comment pourrait-on oser réserver les sites d'observation aux adhérents d'assos financées par les impôts du cochon payant, qui se verrait chassé de ce qu'il a payé?
Technophile Père Siffleur

Michel Denis-Huot

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 601
  • Sexe: Homme
    • denis-huot
c'est un des  moments ou les photos sont montrées, que cela suscite des vocations*. Je parle des mauvaises (ou discutables) pratiques en général, du petit mensonge à la mise en danger d'un animal rare.
j'ai déjà lu ceci quelque part... ;) c'est minime donc ne faisons rien? il faut oser parler des problèmes (petits et grands) causés par notre loisir et essayer si possible d'y remédier. Faute avouée est à moitié pardonnée, après on peut commencer à avancer. si on nie, minimise, ferme les yeux, se moque de ceux qui jette le pavé dans la marre, s'accroche à son pré carré... on recule et on s'enferme.

* ici aussi j'ai lu des waouw devant une photo d'un oiseau rare avec les branches devant le nid coupés au sécateur. pareil pour un rapace à proximité de son aire (pour info le FIR organisait des surveillances des aires pour lutter contre les fauconniers mais on avait aussi pour mission d'alerter en cas de dérangements), un rapace avec la "sardine" morte comme appât qui flotte encore sur l'eau. Dans ces cas on devine les conditions de pdv, mais je suis persuadé que moi aussi j'ai déjà fait des waouw devant une photo animalière à l'éthique discutable.  
Tu en as vu beaucoup dans les concours que tu déteste?
La "mode" c'est plus des espèces communes, mais avec une lumière, un comportement, moins communs!
Je me souviens avoir été président d'un jury, ou il y avait un pur ornitho pour lequel seules les photos de piafs rares devait être primées.