Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…  (Lu 40504 fois)

daguet

  • Très actif
  • *
  • Messages: 499
 J'avais pas vu l'échange sur les concours...
Tiens je vais tacher de trouver le règlement de Montier pour voir comment c'est foutu :)

Ce que veux heneauol c'est que l'on dénonce sur ce fil des photographes qui participent à des concours et qui "trichent", c'est sa marotte depuis pas mal de temps. Si ça continue il va demander les coordonnées GPS ainsi qu'un certificat de bonne conduite et un constat d'huissier pour chaque image publiée.

Mais apparemment, il n'y a pas que heneauol qui s'inquiète:

http://www.photo-montier.org/les-concours-du-festival/reglements-modalites/

"Manifester un intérêt pour l’environnement et à justifier d’un comportement naturaliste ne portant atteinte ni aux espèces vivantes, ni aux milieux naturels.


Une grande attention sera portée sur la démarche personnelle du photographe et sur la justification d’une éthique correspondante aux buts de ce concours. Pour cela le photographe a le devoir d’expliquer son travail en toute transparence en remplissant les champs IPTC (légende, lieu de prise de vue…) pour permettre au jury de se forger une idée des conditions de prise de vue  et de fournir sur simple demande des organisateurs l’original RAW de la photographie"
 
 Ce n'est pas encore le point GPS, mais on s'en approche. :P

 Est ce que construire des affûts aménagés*** c'est porter atteinte aux milieux naturels?
 Où est la ligne jaune rouge de David Wolberg?

 A+
 et bonnes photos ;)

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 037
..... Si ça continue il va demander les coordonnées GPS ainsi qu'un certificat de bonne conduite et un constat d'huissier pour chaque image publiée.
.....


Et que la marque du réfrigérateur utilisé pour calmer la bestiole soit indiquée dans les exifs  ;D

Sim2Bas

  • Très actif
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #227 le: février 23, 2017, 21:35:03 »
Faut pas confondre:
- Les dégâts faits à la nature qui concernent la morale et éventuellement la loi.
- Les tricheries au réglement des concours photos, qui concernent les gens que ça intéresse.
- Les tromperies sur ce qu'on a produit et la façon dont on l'a fait, qui (sauf s'il s'agit de photo scientifique, légales ou reportage...) relèvent du mensonge sur la taille des sa b***, c'est triste et un peu ridicule mais bon ca va pas chercher loin...  et ca n'implique que ceux qui y croient :P
On ne peut pas excuser les premiers en les assimilant aux derniers.
Pas tout à fait net

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 672
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
J'avais pas vu l'échange sur les concours...
Mais apparemment, il n'y a pas que heneauol qui s'inquiète:

http://www.photo-montier.org/les-concours-du-festival/reglements-modalites/

"Manifester un intérêt pour l’environnement et à justifier d’un comportement naturaliste ne portant atteinte ni aux espèces vivantes, ni aux milieux naturels.


Une grande attention sera portée sur la démarche personnelle du photographe et sur la justification d’une éthique correspondante aux buts de ce concours. Pour cela le photographe a le devoir d’expliquer son travail en toute transparence en remplissant les champs IPTC (légende, lieu de prise de vue…) pour permettre au jury de se forger une idée des conditions de prise de vue  et de fournir sur simple demande des organisateurs l’original RAW de la photographie"
 
 Ce n'est pas encore le point GPS, mais on s'en approche. :P

 Est ce que construire des affûts aménagés*** c'est porter atteinte aux milieux naturels?
 Où est la ligne jaune rouge de David Wolberg?

 A+
 et bonnes photos ;)

Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?
La Touraine: what else ?

CLeC

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 018
  • Sexe: Homme
  • 4981875N - 0698785E - 1761m
    • http://cedricleclercq.wordpress.com/
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #229 le: février 24, 2017, 08:52:00 »
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Exactement !
D'ailleurs pour ma part, ce qui me plaît dans la photo animalière, c'est tout simplement d'être planqué au calme, au milieu de la nature avec un bon bouquin, en étant attentif à ce qui passe et vit autour ; et cerise sur le gâteau tu fais parfois une rencontre animalière sympa.

daguet

  • Très actif
  • *
  • Messages: 499
 : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #230 le: février 24, 2017, 09:16:23 »
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière
?

C'est pas une fixette, c'est juste qu'un concours peut être perçu comme étant la vitrine de ce qu'est la photo animalière... Comme pour le tour de France, il y a des cas de dopage, ça jette le discrédit sur tout le sport cycliste...alors que tout le monde le sait bien, tous les amateurs ne roulent qu'à l'eau claire...

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?

 Comme il l'écrit lui même: "Comme je le dis au début de ce papier je ne suis pas parfait, j’ai fréquenté par le passé des affûts payants en Finlande (Ours et gloutons) où les animaux étaient appâtés avec des petits morceaux de viande. Depuis après y avoir réfléchi, je ne fréquente plus ces affûts, ça ne m'excite plus..."

A+ et bonnes photos

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 120
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #231 le: février 24, 2017, 09:21:08 »
Je ne suis pas un "pro" de la photo animalière, loin de là, mais je pense qu'organiser des affûts payants pour l'observation et la photo d'espèces rares et spectaculaires, est une bonne façon de mieux protéger les milieux naturels où vivent ( transitent ) ces espèces. Pourquoi ?
1- Les pros et les amateurs qui veulent absolument faire ces photos sont moins tentés d'aller placer des affûts dans ces milieux fragiles et peu nombreux. Certains le feront quand même, mais ils seront moins nombreux, ce qui est toujours ça de gagné en matière de protection de ces milieux..
2- Il m'est arrivé, plusieurs fois, en France, de faire la queue pour pouvoir accéder à des affûts d'observation d'oiseaux ouverts au public.. Cela est souvent pénible de côtoyer des gens parfois bruyants et malpolis. Certains vous bousculent et vous obligent à quitter rapidement les lieux..
3- Les affûts payants qui doivent être très bien aménagés et très bien camouflés, doivent être réservés aux pros de la photo, aux scientifiques, aux adhérents des associations de la nature..

Michel Denis-Huot

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 591
  • Sexe: Homme
    • denis-huot
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?
ben, moi non plus!

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 536
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

Après si l'on regarde le site de David Wolberg on peut se demander où ont été photographiées les Grues du Japon, comme c'est assez réglementé si c'est sur les fameux affûts payants minutés du pays du soleil levant on peut effectivement se poser des questions sur cette fameuse ligne jaune rouge... Quid des photos d'ours ?

c'est un des  moments ou les photos sont montrées, que cela suscite des vocations*. Je parle des mauvaises (ou discutables) pratiques en général, du petit mensonge à la mise en danger d'un animal rare.
j'ai déjà lu ceci quelque part... ;) c'est minime donc ne faisons rien? il faut oser parler des problèmes (petits et grands) causés par notre loisir et essayer si possible d'y remédier. Faute avouée est à moitié pardonnée, après on peut commencer à avancer. si on nie, minimise, ferme les yeux, se moque de ceux qui jette le pavé dans la marre, s'accroche à son pré carré... on recule et on s'enferme.

* ici aussi j'ai lu des waouw devant une photo d'un oiseau rare avec les branches devant le nid coupés au sécateur. pareil pour un rapace à proximité de son aire (pour info le FIR organisait des surveillances des aires pour lutter contre les fauconniers mais on avait aussi pour mission d'alerter en cas de dérangements), un rapace avec la "sardine" morte comme appât qui flotte encore sur l'eau. Dans ces cas on devine les conditions de pdv, mais je suis persuadé que moi aussi j'ai déjà fait des waouw devant une photo animalière à l'éthique discutable.  
les hommes, les anges, les v..

daguet

  • Très actif
  • *
  • Messages: 499
Franchement je ne pige pas cette fixette sur les concours, est-ce là la finalité ultime de la photo animalière ?
Comme le fait remarquer Castanea, les mauvaises pratiques de quelques uns doivent elles conduire à jeter la suspicion sur l'ensemble des passionnés de photo animalière ?

ben, moi non plus!


On peut ne pas comprendre et ne pas avoir les mêmes aspirations quand on est derrière  l'objectif. Il n'en demeure pas moins vrai que ces concours attirent beaucoup de photographes...900 Festival de l'Oiseau, 1500 Montiers, 50000 BBC...et j'imagine que pour certains d'entre eux, cela représente la finalité de leur quête photographique.
 D'où compétition, dérive, triche etc.
 Mais je pense que dans les 9 pages précédente ces arguments on déjà été développés, je ne vais pas remettre un euro dans la machine. ;D

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 46 820
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #235 le: février 24, 2017, 16:45:38 »
Je ne suis pas un "pro" de la photo animalière, loin de là, mais je pense qu'organiser des affûts payants pour l'observation et la photo d'espèces rares et spectaculaires, est une bonne façon de mieux protéger les milieux naturels où vivent ( transitent ) ces espèces. Pourquoi ?
1- Les pros et les amateurs qui veulent absolument faire ces photos sont moins tentés d'aller placer des affûts dans ces milieux fragiles et peu nombreux. Certains le feront quand même, mais ils seront moins nombreux, ce qui est toujours ça de gagné en matière de protection de ces milieux..
2- Il m'est arrivé, plusieurs fois, en France, de faire la queue pour pouvoir accéder à des affûts d'observation d'oiseaux ouverts au public.. Cela est souvent pénible de côtoyer des gens parfois bruyants et malpolis. Certains vous bousculent et vous obligent à quitter rapidement les lieux..
3- Les affûts payants qui doivent être très bien aménagés et très bien camouflés, doivent être réservés aux pros de la photo, aux scientifiques, aux adhérents des associations de la nature..


Ce serait mes seules réserves:
Pour quelle raison réserver aux pros, ce qui peut permettre de sensibiliser à la nature, et est payé par nos  impôts?
Comment pourrait-on oser réserver les sites d'observation aux adhérents d'assos financées par les impôts du cochon payant, qui se verrait chassé de ce qu'il a payé?
Technophile Père Siffleur

Michel Denis-Huot

  • Expert
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 591
  • Sexe: Homme
    • denis-huot
c'est un des  moments ou les photos sont montrées, que cela suscite des vocations*. Je parle des mauvaises (ou discutables) pratiques en général, du petit mensonge à la mise en danger d'un animal rare.
j'ai déjà lu ceci quelque part... ;) c'est minime donc ne faisons rien? il faut oser parler des problèmes (petits et grands) causés par notre loisir et essayer si possible d'y remédier. Faute avouée est à moitié pardonnée, après on peut commencer à avancer. si on nie, minimise, ferme les yeux, se moque de ceux qui jette le pavé dans la marre, s'accroche à son pré carré... on recule et on s'enferme.

* ici aussi j'ai lu des waouw devant une photo d'un oiseau rare avec les branches devant le nid coupés au sécateur. pareil pour un rapace à proximité de son aire (pour info le FIR organisait des surveillances des aires pour lutter contre les fauconniers mais on avait aussi pour mission d'alerter en cas de dérangements), un rapace avec la "sardine" morte comme appât qui flotte encore sur l'eau. Dans ces cas on devine les conditions de pdv, mais je suis persuadé que moi aussi j'ai déjà fait des waouw devant une photo animalière à l'éthique discutable.  
Tu en as vu beaucoup dans les concours que tu déteste?
La "mode" c'est plus des espèces communes, mais avec une lumière, un comportement, moins communs!
Je me souviens avoir été président d'un jury, ou il y avait un pur ornitho pour lequel seules les photos de piafs rares devait être primées.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 46 820
  • Sexe: Homme
Tu en as vu beaucoup dans les concours que tu déteste?
La "mode" c'est plus des espèces communes, mais avec une lumière, un comportement, moins communs!
Je me souviens avoir été président d'un jury, ou il y avait un pur ornitho pour lequel seules les photos de piafs rares devait être primées.

En un mot, quelqu'un qui sait prendre une photo.
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 407
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #238 le: février 24, 2017, 18:34:37 »
Ben mince si la solution est que seuls les pros ont le droit de faire des photos dans les affûts payants, c'en devient dingue.
D'autant qu'il y a tellement d'endroits complètements paumés où il n'y a personne, avec de la faune sauvage en nombre.
La règle y est simple: si on dérange, pas de photo. Alors on se fait tout petit.
Et en plus, il n'y personne pour nous faire ch...
Je laisse bien volontiers les affûts payants aux pros.

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 120
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #239 le: février 24, 2017, 18:56:32 »
kochka : Pour quelle raison réserver aux pros, ce qui peut permettre de sensibiliser à la nature, et est payé par nos  impôts?

Réponse : parce que ces sites "particuliers" sont rares et que leur accès est difficile : faire passer beaucoup de gens par les chemins (ou sentiers) qui traversent NECESSAIREMENT ces zones protégées accroîtrait un impact humain qu'il faut, au contraire, limiter...

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 037
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #240 le: février 24, 2017, 19:00:22 »
kochka : Pour quelle raison réserver aux pros, ce qui peut permettre de sensibiliser à la nature, et est payé par nos  impôts?

Réponse : parce que ces sites "particuliers" sont rares et que leur accès est difficile : faire passer beaucoup de gens par les chemins (ou sentiers) qui traversent NECESSAIREMENT ces zones protégées accroîtrait un impact humain qu'il faut, au contraire, limiter...

Tirage au sort ...comme dans certains parcs d'Amérique du Nord

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 46 820
  • Sexe: Homme
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #241 le: février 24, 2017, 21:34:22 »
kochka : Pour quelle raison réserver aux pros, ce qui peut permettre de sensibiliser à la nature, et est payé par nos  impôts?

Réponse : parce que ces sites "particuliers" sont rares et que leur accès est difficile : faire passer beaucoup de gens par les chemins (ou sentiers) qui traversent NECESSAIREMENT ces zones protégées accroîtrait un impact humain qu'il faut, au contraire, limiter...

Domine non sum dignous...?
Les limiter si nécessaire pourquoi pas?
Mais les limiter à qui?
A ceux qui se sont auto déclarés les seul dignes de le faire?
Ou à ceux qui ont, bien involontairement, payé pour? Avec un tirage au sort si réellement indispensable?
Je comprendrais font bien que ceux qui se sont cassé le c** pour monter de leurs mains et à leurs frais un observatoire, aient une priorité logique, mais pas vraiment ceux qui s'auto-désigneraient les seuls prioritaires de ce qui a pu être installé et maintenu sur des sites payés avec les deniers publics.
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 407
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #242 le: février 24, 2017, 23:52:03 »
Faut pas raconter n'importe quoi non plus.
Les affûts ne sont pas forcément financés par des impôts, et quand ils le sont, c'est bien plus complexe qu'un simple financement par l'impôt comme un rond-point.
Ca s'intègre dans certains cas à la préservation d'une ou plusieurs espèces et l'installation d'un affût permet de canaliser le passage et d'éviter un dérangement qui serait encore plus préjudiciable. Et ça ramène de l'activité avec du tourisme.
Et si c'est financé par l'impôt, ça n'autorise pas pour autant d'y déambuler selon son bon vouloir.
Un site avec affût est depuis peu réglementé durant le brame, il est gratuit toute l'année mais pour le brame, l'accès est restreint pour préserver la quiétude.
D'autres sites sont réaménagés par des entreprises privées qui veulent avoir une action de préservation de l'environnement, et recréer des zones humides.
C'est pas pour autant que l'accès est limité et payant, pourtant personne ne s'y intéresse.

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 404
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #243 le: février 25, 2017, 08:30:58 »
Et ça ramène de l'activité avec du tourisme.

C'est exactement cela , un petit lac de barrage où séjournent les grues l'hiver, quelques photographes de passage et même une palombière qui ne traumatisent personne , et puis on classe le lac Natura 2000, on attire le touriste vers un observatoire pour observer les grues à 1km , seul les spécialistes à barbe de prophète ont le droit d'approcher ( et curieusement les pêcheurs)
les autres c'est la prune  à 150 euros, la palombière est toujours en activité.

Je me souviens dans le temps d'avoir observé de très près, sans les déranger, les Guillemot de Troïl (c'est un photographe présent qui m’avait donné le nom) au cap Fréhel, je me demande ce qu'il en est aujourd’hui.

Raz le bol de l'exploitation touristique du  "patrimoine"

Dieu que je déteste ce mot!

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 404
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #244 le: février 25, 2017, 08:37:26 »
mais pour le brame, l'accès est restreint pour préserver la quiétude.

Bien sûr , en forêt de Grésigne  le photographe risque la verbalisation s'il s'approche des animaux ....

....qui seront traqués quelques jours plus tard par les chasses à court et les biches pleines ou pas tuées par les chasseurs.

La quiétude est à géométrie variable  visiblement.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 837
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #245 le: février 25, 2017, 09:08:00 »
Je plaide pour un exode rural massif, hein, s'il vous plait, cassez vous.  ;D
Nan pas vous ;)

 

 
Salut l'Artiste !

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 759
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #246 le: février 25, 2017, 10:00:01 »
Si seulement toutes ces lignes pouvaient retenir l'attention des néo-pratiquants, et de tous ceux qui courent après les images !
Malheureusement la pratique courante de nos jours est la lecture transversale des textes, tant le flux d'informations distillées est conséquent.
Pour un vieux de la vieille comme moi, et je pense que d'autres anciens pratiquants s'associeront à ce constat, le climat et l'ambiance dans lesquels nous évoluons aujourd'hui est épouvantable (voir pestilentiel...) : je ne nie pas que les problèmes entre pratiquants aient jamais existé par le passé, mais avant internet les conflits territoriaux, la concurrence entre photographes et la "triche" aux animaux de parcs, demeuraient localisés, du simple fait de l'absence de moyens médiatiques pour les exporter.
Depuis internet tout se sait et tout "transpire" naturellement, ainsi il est étonnant de voir des gens tricher pour tenter de gagner des concours, alors que tout finira par être découvert de toute façon !
Pour le reste tout à été dit : le respect d'une éthique certes, mais pourquoi faire ? qui pourra empêcher quelqu'un d'être ce qu'il a envie d'être, ou même plus simplement, de ne pas réussir à prendre conscience que son comportement est déconnant ? et puis la nature des hommes, dont la socialisation n'est que le fait de codes relationnels, est telle que seuls les comportements des "autres" sont critiquables, le fameux "faites ce que je dis" est destiné à l'attention des autres : le vrai problème dans les faits, c'est que lorsqu'on parle d'éthique on parle rarement de ce qui s'applique à soi-même !

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 407
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #247 le: février 25, 2017, 12:10:47 »
Et alors que veux tu que j'y fasse, patrice?
Parce que toute façon, les animaux seront dérangés après le brame, ça sert à rien de préserver leur quiétude pendant le brame?
C'est ce que tu veux dire?
Il faut accepter qu'on ne peut pas tout se permettre avec la faune sauvage. Il y a des règles à respecter, elles plaisent ou elles plaisent pas, c'est un autre débat.
C'est à chacun de comprendre jusqu'où il peut aller.
T'as qu'à te mettre à la pêche. Je voie que ça.

patrice

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 404
  • Sexe: Homme
  • Pussy Riots je vous aime
Re : Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #248 le: février 25, 2017, 13:56:02 »
Et alors que veux tu que j'y fasse, patrice?
Parce que toute façon, les animaux seront dérangés après le brame, ça sert à rien de préserver leur quiétude pendant le brame?
C'est ce que tu veux dire?

On peut se poser la question de pourquoi on court après les photographes quelque soit leur discrétion alors que quelques jours après (pas quelques semaines) les mêmes animaux seront morts  parfois même poursuivi jusque dans la cuisine d'une maison en bordure de forêt.
Personnellement le brame ne m'intéresse guère...

Je pratique la billebaude  avec des moyens dépassés, je ne sors pas des photos de concours par contre je mesure bien le travail ou l'artifice qu'il y a derrière une photo qu'on me présente. Jamais je mettrai les pieds dans un affût payant.
Quel intérêt? pas plus que de se faire tirer une... pour 20 euros au bord de la nationale, c'est mon point de vue.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 407
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #249 le: février 25, 2017, 14:20:09 »
Ah ça c'est un autre débat, ce qu'il se passe après le brame.
Je n'y vais pas non plus.
Les moyens dépassés, c'est vite dit.
Aujourd'hui, il faut être au plus prêt même sur des espèces pas franchement faciles d'approche.
Les focales s'allongent, mais c'est pas pour ça que le niveau s'améliore.
Et il reste tout le volet observation, et là c'est quelque chose de très important, plus que de ramener des images parfois.